Nicolas Hulot en fait trop !

Nicolas Hulot se comporte comme le pire des ignorants.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Nicolas Hulot Point presse fondation Nicolas Hulot by COP Paris-Domaine public

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Nicolas Hulot en fait trop !

Publié le 7 juillet 2018
- A +

Par Rémy Prud’homme.

Monsieur Hulot qui veut fermer des centrales nucléaires en état de marche fait penser à la Marie-Chantal qui va chez son garagiste changer sa voiture parce que son cendrier est plein. Dans les deux cas, on a un fils à papa qui entre dans un magasin à la mode, et fait ses emplettes sans même chercher à savoir combien ça coûte : « des éoliennes, j’en prend 10 000 ; du solaire, vous m’en mettrez cinquante mille hectares ; j’oubliais l’hydrogène dont on me dit grand bien, allons-y pour dix millions de tonnes ; et livrez-moi tout ça dès demain matin ». La similitude des comportements est frappante. À y regarder de plus près cependant le cas du ministre de la République est pire que celui de la gosse de riche ignorante.

Tout d’abord, Marie-Chantal avait une raison, grossièrement ridicule certes, mais réelle : il est désagréable de conduire avec un cendrier plein sous les yeux. Hulot n’en a aucune, si ce n’est le désir de se faire bien voir d’une minorité d’écologistes chaque jour davantage marginalisés.

Deuxièmement, Marie-Chantal voulait vendre sa voiture (pour en acheter une autre), alors que Hulot veut mettre à la casse nos centrales. Pour tous les Français d’origine paysanne, et pour la plupart des Français de revenus modestes, casser délibérément un objet qui a coûté des sous, et qui rend les services qu’on lui demande, c’est un méfait qui donne le haut-le-cœur, et suscite indignation et  mépris.

On perd sur tous les tableaux

Troisièmement, Marie-Chantal voulait une voiture nouvelle, mieux assortie à la dernière couleur de ses cheveux peut-être, en tout cas qui lui donnerait davantage de satisfaction. On peut trouver cela choquant, mais pas absurde. Hulot veut remplacer l’électricité de nos centrales nucléaires existantes (très bon marché, totalement décarbonée, toujours disponible, et made in France), par l’électricité d’éoliennes ou de panneaux photovoltaïques (bien plus coûteuse, qui défigure la France, qui fonctionne un jour sur quatre ou sur huit, avec du matériel importé, et qui va nécessiter la multiplication des lignes à haute tension sur tout le territoire). On perd sur tous les tableaux. Cela n’est pas seulement choquant, mais également absurde.

Enfin, Marie-Chantal faisait payer ses folies par son riche papa, alors que Hulot fait payer les siennes par les pauvres consommateurs ou contribuables. Les surcoûts de l’éolien et du photovoltaïque étaient en France (comme ailleurs) financés par une taxe sur la consommation d’électricité que vous trouverez sur votre facture sous le nom de CSPE. Comme la consommation d’électricité augmente moins vite que le revenu, cette taxe est un impôt régressif. On en a élargi l’assiette aux carburants, ce qui le rendra encore plus régressif. Cet impôt affecté est lourd. Plus un pays a recours à l’éolien et au solaire, plus le prix de l’électricité y est élevé.

En Allemagne, présentée bizarrement par Hulot comme un exemple à suivre, et à dépasser, le prix de l’électricité est juste le double du prix français. C’est ce qui nous attend. Pour M. Hulot, c’est un détail. Pas pour les Français. Emmanuel Macron est-il le président des riches ? Il est en tous cas entouré de Marie-Chantals. Ce qui est peut-être pire.

Voir les commentaires (18)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (18)
  • je ne sais pas si macron est le président des riches mais une chose est sure , il n’est pas le président de tout les Français comme il l’a laissé entendre lorsqu’il était en campagne ; et le pire est qu’il est prêt à tout pour garder dans son gouvernement un hulot qui a soi disant la côte après des citoyens…..ce qui ne saurait durer au vu de ce qui nous attend……

  • Ce n’est pas qu’il se comporte comme s’il l’était ! Il est ignorant, comme tous les écolos. Ils n’ont aucune culture scientifique, au point où on se demande ce qu’ils faisaient à l’école durant les cours de sciences. Et de plus ils sont d’une bêtise dramatique, car le bon sens permet de comprendre quand quelque chose est stupide!

    • « Ils n’ont aucune culture scientifique »

      Contrairement à Virgile qui a obtenu son doctorat en physique nucléaire au bar-tabac du coin. 🙂

    • « Monsieur Hulot qui veut fermer des centrales nucléaires en état de marche »
      Ce serait vrai si elles étaient en état de marche:
      – vieillissent naturel des centrales
      – Intéressez vous donc un peu à leur état réel et ne gobez pas tout cru ce que communique EDF.
      – intéressez vous donc un peu à la sous traitance qui fait la maintenance avec une perte réelle de compétences et donc de qualité/sécurité des travaux.
      .
      Du nucléaire, oui car de toute façon on a pas le choix, mais un nucléaire de qualité et sécurisé.

  • Bah, à la longue, ils arriveront à ce qu’il y ait bien plus de pollution qu’aujourd’hui, sauf à recréer des camps de concentration verts.

  • « l’électricité de nos centrales nucléaires est totalement décarbonée »

    Rémy Prud’homme devrait se limiter à écrire sur des sujets qu’il connait… si tant est qu’il y en ait.

    Chacun sait que le bilan carbone d’une centrale nucléaire est considérable : construction, extraction de l’uranium, transport de l’uranium, transport de l’électricité, gestion des déchets, démantèlement.

    • C’est pas faux. Le bilan carbone d’un kW/h nucléaire se situe entre celui de l’éolien et celui du charbon.
      En réalité, Prud’homme fait la même erreur que ceux qui croient que le véhicule électrique ne pollue pas et ne rejette pas de CO2.
      Approche superficielle parce que purement locale.
      Ceci dit, j’ai plutôt de la sympathie pour Rémy Prud’homme en défenseur des automobilistes.

      • @ Guido Brasletti
        C’est vrai: les véhicules électriques conviennent bien dans une grande ville comme Paris où ça pue! (premier signe olfactif d’un air vicié)
        De plus, c’est moins bruyant! Sans doute actuellement trop chers, Renault et PSA ne s’y sont pas rués.
        Sur le plan écologique, j’attends patiemment qu’un réchauffement climatique et que son origine anthropiques soit scientifiquement prouvés sur une longueur de temps significative. De même, la nocivité du CO2 (actuellement = 0,04 % de l’atmosphère) me semble encore suspecte.
        Donc, comme humain, je ne me sens pas encore coupable, même collectivement: une « simple » éruption volcanique doit produire bien plus de gaz toxiques que mon pays en un an, entre autres conséquences.
        Pour les automobilistes, il est vrai qu’une évolution est en cours en faveur du CNG (GNV en Français) au détriment des sources « fossiles » d’hydrocarbures (pétrole et LPG, charbon), avec un gain net en CO2 et en autres toxiques éventuels (dérivés soufrés ou nitrés).
        De là à dire que le nucléaire est la bonne solution, cela ne la fera pas entrer dans les énergies vertes évidemment!
        En fait la popularité française de l’électricité générée à base de nucléaire vient de son faible coût actuel, quand démantèlement de réacteurs et centrales et conservation longue de déchets radio-actifs ne sont pas encore réalisés ni payés!

        • Le VE ne fait que délocaliser la pollution et l’émission de GES. On met la pollution sous le tapis en quelque sorte.
          Renault, contrairement à PSA, s’est engouffré dans le VE (sans grand succès commercial). Avantage, il va pouvoir remplacer Bolloré sur Paris. Inconvénient, il a laissé passer le coche du VH simple ou rechargeable, qui est l’avenir (et le présent) à moyen terme.
          Dernière chose, si sur Contrepoints, le nucléaire a le vent en poupe (humour), ce n’est plus vrai à l’echelle du pays. Les citoyens sont majoritairement sur la ligne politique actuelle (et réciproquement) : moins de nucléaire et plus de renoubelable.

          • « Les citoyens sont majoritairement sur la ligne politique actuelle (et réciproquement) : moins de nucléaire et plus de renouvelable. »
            Oui, oui le renouvelable, c’est super tant que cela ne coûte pas (ou que c’est les autres qui paient).
            On en reparlera quand les français verront leur facture d’électricité augmenter…

            • Quand les français découvriront leur facture d’électricité, il sera trop tard et de toute façon les escrocs qui gouvernent pourront toujours dire que c’est le même prix que dans les
              autres pays qui se seront fait avoir, ou bien ce sera inscrit dans les lois de l’UE.

          • Ah, le vieil argument sur le coût de démantèlement des centrales…
            Et celui du « coût » carboné lié à sa construction (c’est vrai pour toutes les constructions), celui là, je n’aurais pas osé le sortir.
            Plus sérieusement , si on veut une fourniture d’électricité à coût acceptable, quels choix avons nous? L’éolien et photovoltaïque ont des problèmes d’intermitences, on ne sait toujours pas stocker l’électricité. L’hydraulique est limité géographiquement, le gaz, le charbon, le pétrole, le nucléaire?
            pesez le pour et le contre pour chacun, avec de VRAIS arguments, factuels et on en reparle.

  • La seule chose pour laquelle Hulot n’ignore rien est celle qui consiste à vivre du pognon gratuit des autres.

  • L’ancêtre de nos écolos les plus purs et durs, le commandant Cousteau avait beaucoup plus de courage intellectuel que tous ceux de la COP21qui n’admettent pas la moindre contradiction. Jugez-en vous-même : il ne cachait pas vers 1935, la nécessité impérative, selon lui, de « perdre » 350000 humains chaque jour, s’il vous plait ! Sans malheureusement nous indiquer les moyens pratiques de réaliser cette tâche gigantesque mais tellement vertueuse, destinée rien moins qu’à sauver l’humanité !. Heureusement les éscrolos de la COP21 ont travaillé dur à mettre au point la méthode la plus acceptable pour réaliser en douceur ce massacre de grande envergure mais si indispensable. Le développement des pays pauvres bien plus prolifiques en naissances que les pays riches, ne pourra jamais se réaliser sans disposer d’une abondante énergie naturelle polyvalente, propre et bon marché. Il suffit donc d’interdire, sous n’importe quel prétexte, la production d’électricité nucléaire développée avec succès pour remplacer les énergies fossiles en voie d’épuisement. Et d’imposer des moyens de production d’énergie électrique les plus arriérés rappelant poétiquement le bon vieux temps du paradis terrestre perdu à cause du serpent. Notre modèle à suivre pour l’avenir … mais c’est bien sûr la belle secte du Temple Solaire qui avait choisi le suicide collectif plutôt que de faire confiance au progrès scientifique. Il suffit pour réussir, de créer et d’entretenir à grands frais tous les jours la peur de catastrophes à venir à grands coups de fausses nouvelles garanties par l’Etat, donc impunissables… Il faut aussi exiler les météorologues et climatologues consciencieux et « ministériser » les autres, spécialistes en émeutes…

    • pensez aux enfants! n’en faites pas!
      appauvrissement ou diminution de la population ..sauf mystérieuse nouvelle source d’energie qui d’ailleurs ne peut pas être nucléaire..parce que…
      pour le moment on s’efforce de faire passer l’appauvrissement pour de la « sobriété »…

  • Non ce n’est pas Hulot qui en fait trop! Malheureusement c’est bien plus grave: c’est Macron lui-même qui doit rejeter d’urgence la stupide COP21 de son prédécesseur, s’il ne veut pas suivre le même sort que lui…

  • renseignez vous sur les éoliennes pour le demantellement …la surprise du chef …pour remettre à l’origine vôtre terrain ..ce sera à vos
    frais !!!! belle arnaque .. écolo et en plus escroc !!!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Ce 8 juin 2022, le Parlement européen a voté en faveur de la proposition de la Commission européenne d’interdire en 2035 au plus tard la vente de véhicules thermiques y compris pour les camionnettes et les hybrides. L’Italie est parvenue à obtenir une dérogation pour les voitures de luxe et de sport (Maserati, Ferrari). Le Conseil de l’UE doit à présent adopter la proposition. La volonté de se passer de pétrole et surtout du diesel russe favorise cette décision malgré la dépendance chinoise qui pointe sur les batteries et les matériaux qui le... Poursuivre la lecture

Cet article montre que la stratégie énergétique 2050 annoncée par le Président de la République nouvellement élu relance insuffisamment le nucléaire (14 EPR, 35 à 40 % du mix électrique), et laisse la France en grande fragilité pour la sécurité et l’indépendance de son approvisionnement électrique en hiver, malgré un appel massif à l’éolien maritime ruineux.

Décarboner de façon compétitive et résiliente l’économie française à l’horizon 2050 nécessite de disposer à cette échéance d’une puissance installée nucléaire de l’ordre de 85 GW (... Poursuivre la lecture

La guerre en Ukraine révèle avec douleur plusieurs échecs de l’Union européenne (UE). Mais elle met aussi en évidence la grandeur de la nation polonaise. Les Européens sont en admiration pour le sens de responsabilité des autorités et de la population de Pologne, notamment dans l’accueil généreux des Ukrainiens qui fuient la mort et la destruction de l’injuste guerre conduite par la Russie. Mais comme toujours, il est possible dans les malheurs de tirer des solutions pour éviter que l’avenir ne fournisse les mêmes difficultés.

Objectiv... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles