Brune Poirson nage en eaux troubles

Pourquoi vouloir détruire ce qui est rentable, économique, et qui fonctionne parfaitement en toute sûreté, alors que l’État cherche de l’argent dans la poche des contribuables ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Brune Poirson By: Jacques Paquier - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Brune Poirson nage en eaux troubles

Publié le 27 juin 2019
- A +

Par Michel Gay.

Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a déclaré sur France-Info ce printemps : « L’objectif est de fermer 14 réacteurs nucléaires d’ici 2035″.

Ce n’est pas nouveau puisque le président de la République l’avait annoncé le 27 novembre 2018, en choisissant parallèlement de dilapider jusqu’à 8 milliards d’euros par an dans les ruineuses et inutiles énergies renouvelables.

C’est anti-économique et suicidaire sur le plan énergétique, mais il semble qu’à partir d’un « certain niveau », chacun peut dire des inepties sans apparaître grotesque.

Certes, le Président « demande à EDF de travailler à l’élaboration d’un programme de nouveau nucléaire pour 2021 ».

Mais alors pourquoi commencer par détruire ce qui est rentable, économique, et qui fonctionne parfaitement en toute sûreté, alors que l’État cherche de l’argent dans la poche des contribuables ?

Brune Poirson récidive

Dans le même registre énergétique, Brune Poirson avait également « tweeté » le 7 février 2019 : « Total annonce une découverte importante « de drogue dure », en référence à la découverte faite par cette société française au large de l’Afrique du Sud.

Comparer Total à une entreprise mafieuse de vendeurs de « drogue dure » et donc, finalement, les salariés des professions pétrolières, à des dealers est une injure. Seront-ils poursuivis comme trafiquants de « drogues dures » ?

Madame Poirson feint d’ignorer que les hydrocarbures représentent près de 80 % de la consommation d’énergie primaire dans le monde, et que tous les pays en ont un impérieux besoin. Ils resteront encore longtemps incontournables pour la pétrochimie et le transport, y compris pour la fabrication des véhicules électriques et de leurs batteries…

Mais il semble que le sort des populations importe peu au regard des considérations idéologiques vertes. La politique énergétique « doit », coûte que coûte, reposer sur les énergies renouvelables intermittentes, notamment l’éolien et le photovoltaïque. Même si ces moyens sont incapables de répondre aux objectifs de réduction des émissions de CO2 et aux besoins des consommateurs, et qu’ils conduisent dans une impasse suicidaire.

Mais ce n’est pas grave… Supprimons aussi 14 réacteurs nucléaires de production d’électricité et tout ira encore mieux !

Remplacer la production stable, pilotable et bon marché des centrales nucléaires par des énergies renouvelables fatales, intermittentes, et subventionnées (le stockage est un rêve inatteignable) va considérablement augmenter le coût de toutes les énergies, comme en Allemagne et dans une grande partie de l’Europe.

En effet, par un effet de vase communiquant, les monstrueuses subventions diverses aux énergies renouvelables électriques (principalement les éoliennes et solaires) seront compensées par des taxes en augmentation sur tous les carburants fossiles dont le gaz, le fuel domestique et les divers carburants. C’est un suicide collectif européen !

Les Français paieront !

Cette politique coûte cher aux contribuables et aux consommateurs qui en font les frais via leur facture d’énergie (électricité, gaz, carburants…).

De plus, cette politique de gribouille ne peut qu’aboutir à la reconstruction de centrales au gaz et à un accroissement des émissions de CO2, ce qui est l’inverse du résultat recherché !

La France ne compte que pour 1 % des émissions de CO2 dans le monde et malgré tous ses efforts sa contribution à la variation de température moyenne du globe ne sera que de l’ordre du millième de degré !

Quant à vouloir montrer l’exemple, il ne semble pas que l’agitation du gouvernement français dans ce domaine ait une quelconque influence sur aucun grand pays !

Les transitions énergétiques se sont toujours faites grâce aux progrès techniques réalisés par l’humanité et non par des effets de menton d’idéologues déconnectés du monde réel.

Ces orientations sur l’énergie vont peser sur le portefeuille de tous les Français, même ceux qui ne paient pas d’impôt sur le revenu, du moment qu’ils se chauffent et qu’ils se déplacent en véhicule. L’énergie étant à la base de toute production industrielle (ciment, acier, verre, plastique…), les fins de mois vont devenir difficiles.

Racket fiscal sous couvert d’écologie ?

Sur les presque 1 euros de taxes diverses imposées aujourd’hui par litre de carburant automobile, environ 10 cents (c’est énorme) servent à alimenter directement de dispendieuses gabegies qui ne servent pas la cause du réchauffement climatique, comme les éoliennes et les panneaux photovoltaïques. Il faut y ajouter l’augmentation rapide des taxes sur l’électricité, le gaz et le fuel.

Voilà où réside la véritable cause de la colère des Gilets jaunes qui ont la sympathie de toutes les couches sociales. Être contraint de payer pour un service non rendu (c’est pour votre bien, on va vous protéger) à un nom : ça s’appelle du racket ! La révolution de 1789 a aussi été portée par les nobles révoltés…

Non seulement monsieur Emmanuel Macron marche sur la tête, mais il semble que tout le gouvernement entraîne les Français dans le caniveau.

Vouloir restreindre par l’argent l’accès au chauffage et à la mobilité, et donc aux libertés fondamentales des citoyens pour des raisons floues qui alimentent de puissants intérêts privés européens (pour les éoliennes) et chinois (pour les panneaux solaires), est extrêmement dangereux.

Ne dit-on pas que lorsque l’avoine manque dans le râtelier, les chevaux se battent ?

Démagogie contre intérêt général

Pour cajoler les partis verts pendant sa campagne présidentielle, le candidat Macron a fait des promesses démagogiques sur le nucléaire et les énergies renouvelables dont le Président est aujourd’hui prisonnier. Dans son discours du 27 novembre, il rappelle aussi que « la taxe carbone a été votée en 2009, 2014 et 2015, engageant beaucoup de responsables politiques ».

C’est exact. Mais pourquoi donc l’ont-ils voté à l’époque ?

N’ont-ils pas vu les conséquences néfastes de leur vote ? Se sont-ils fait leurrer ? Est-ce une manœuvre politique pour acheter une paix sociale à court terme ? Ou bien est-ce tout simplement une forme de lâcheté politique (après moi le déluge) qui ne voit pas plus loin que la portée du mandat électoral ?

Oui, les Français sont en colère avec quelques raisons car ils ont le profond sentiment que pour de mauvaises raisons politiciennes les orientations stratégiques qui engagent la France pour plusieurs décennies, dans le domaine vital de l’énergie, sont contraires à leurs intérêts !

Cette démagogie écologiste pourrait coûter très cher aux Français si elle était suivie d’effet.

Voir les commentaires (91)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (91)
  • Elle n’ est sans doute pas passée loin de s’ appeler Blonde.

  • Les députés, ministres et secrétaires d’état sont rémunérés par l’état. A peine élus ou nommés ils en deviennent de zélés petits commissionnaires. Ils ont au moins la reconnaissance du ventre !

    • bien vrai ! faut voir tout ce qu’ils se foutent dans la gueule !!!! c’est par là que débute la corruption (légalisée…) généralisée !!!

  • Quand elle se mêle d’energie, sujet qu’elle ne maîtrise pas (je parie qu’elle ne sait pas faire la différence entre watts et watts-heures), Cette brune devient un poison.
    Qu’elle s’en tienne à son rôle de secrétaire d’état aux mégots de cigarette et tout ira bien.

  • si jeune et déjà si bête……

    • Elle est surtout très très jolie. Et quoi de mieux pour vous faire passer une grosse pilule qu’ une gueule d’ ange?

      • Beauté, non-beauté : tout cela est relatif. En revanche elle semble avoir une tête plus ou moins bien faite, mais désespérément vide (de bon sens « bras armé » de l’intelligence). Cela dit, n’est-elle pas obligée de « hurler avec les loups » ? N’applique-t-elle pas bêtement sa feuille de route délivrée par le premier ministre qui est son « évaluateur » chaque année (semble-t-il).

      • Effectivement très jolie, jeune, mais ses vieilles idées communistes sont horribles…

  • monsieur gay c’est exactement ça avoir une politique energetique…des buts à la con…être obligé de subir…

    regardez ce sourire typique de tout ces couillons il est typique de gens qui prennent des postures de bien pensance..un sourire de maîtresse d’école » bienveillante »…sauf qu’on est pas des gosses madame.

    • et là je suis d’accord pourquoi fermer les centrales? en effet c’est POUR MOI difficile à comprendre..ou facile quand je regarde ce qu’est la transition energetique…

      • pourquoi fermer des centrales en 2035? parce qu’elles seront en fin de vie!
        quant aux nouvelles, rassurez vous elles seront construites avec du bon argent public avec une rentabilisation impossible (nationalisation d’EDF nucléaire en vue)

        • Je crois qu’il y en pas mal parmi les commentateurs ici qui seront en fin de vie en 2035, d’après les infos dont nous disposons aujourd’hui. Quant aux nouveaux commentateurs à mettre en place alors, « bon argent public et rentabilisation impossible » résume bien la situation…

        • cela n’existe pas la fin de vie pour une installation industrielle :
          lorsque vous êtes industriel (et produire de l’énergie en est clairement une), vous devez faire de gros investissements puis les amortir tout en assurant leur maintien et leur renouvellement.
          dit autrement, une centrale nucléaire n’a pas de fin de vie : elle est maintenue, rénovée et adaptée en continu.

        • L’argent public n’existe pas. Ce qui existe c’est l’argent du public. Le public perd son droit de regard et de contrôle sur l’utilisation des impôts qu’il paie, lorsque l’argent est dit « argent public ». C’est tout à fait différent lorsqu’il s’agit de l’argent du public. C’est dans ce tour de passe-passe lexical que réside la plus grande escroquerie de ceux qui nous gouvernent depuis 5 décennies !

          • Margaret Tatcher, sort de ce corps !

            Non mais elle est bien cette petite Brune et puis surtout elle n’y comprend rien à la production électrique (allez donc lire sa bio sur Wikipédia, comme d’habitude, c’est très révélateur). Ainsi elle peut raconter toutes les conneries de la terre avec la plus totale bonne foi. Quand va-t-on enfin confier ces dossiers ultra-techniques à un ingénieur ?

        • Vous tombez dans le panneau largement ouvert par les escrolo.
          Non, les centrales nucléaires existantes n’arrivent pas en fin de vie. Les 40 ans décrétés à l’époque l’ont été parce qu’on ne savait pas. Et tous les 10 ans, l’ASN proroge les autorisations de … 10 ans, après bien entendu moult contrôles divers et variés.

          • le coût de la maintenance sera devenu exhorbitant

            • Non, et le problème n’est pas là.

              • le problème est exactement là, une cuve soumise à un bombardement de neutrons dure combien de temps?
                les russes ont testé l’erreur humaine, les japonais ont testé l’incident sismique, les français vont ils tester la résistante des matériaux?

        • @karl34
          Bonjour,
          « (nationalisation d’EDF nucléaire en vue) »
          EDF ‘en gros’ est nationalisée à 73%. L’ardoise dépassant 40Mds€ qu’a EDF est dûe à l’interférence de l’Etat dans les stratégies économiques de l’entreprise. Vous savez le fameux « Etat-stratège » qui collectionnent les dettes et collectent de l’argent public pour renflouer les boîtes qu’il met dans la panade rouge ?

          • la dette va exploser à 100 milliards d’euros dès qu’il faudra renouveler le parc nucléaire, intenable sauf à redevenir entreprise nationalisée (le nucléaire n’étant pas rentable)
            les secteurs rentables (distribution avec ENEDIS, production de renouvelables PV-éoliennes) seront définitivement privatisés

            • EDF peut très bien relancer des emprunts spécifiques sur le marché international. Cela fonctionnera surtout avec tout ce pognon de dingue gratuit qu’impriment les BC. Nul besoin d’argent public.

              • l’argent public c’est celui qui servira à rembourser ces emprunts!
                parce ce que le nucléaire n’est pas rentable!

      • Réponse : si l’on ferme les centrales nucléaires, c’est parce que le gouvernement veut trouver de l’argent pour le distribuer à grosses poignées aux secteur de l’éolien et du photovoltaïque.

  • là ou ça se corse c’st qu’i n’y a aucun argument qui militerait pour
    l’arrêt des centrales a cause de leurs nuisances sur le climat.

    C’est de la pure connerie, on a l’exemple avec l’allemagne obligée de réactiver ses centrales a charbon…

    a un moment il faudrait se montrer cohérents ou dégager des postes de decision

    • Bonjour. Pareil pour le « réchauffement climatique » d’origine anthropique. Toujours pas « coupable » dès lors que ses « juges » ne l’ont pas condamné comme tel à une majorité des 2/3 ! Pour le moment il n’y a que le Giec et M. Jadaud qui le font !

  • Nous aurons de plus en plus besoin d’électricité, mais le pétrole ou le charbon, ça pollue, le nucléaire ça nous pètera au nez un jour, les barrages on a quasiment fait le plein, les éoliennes c’est du vent… On joue les idéologues ou on fait face à la réalité ?
    Ah ben on va vous taxer, ne vous inquiétez pas, tout ira bien !

  • il suffit de lire le cv wikipedia pour se rendre compte que cette brune est une burne qui a toujours vecu d une maniere ou d une autre sur le dos du contribuable, qu elle parle beaucoup mais ne fait et n a jamais rien fait, le parfait exemple de reussite a la macron , du vent

  • « Mais il semble que le sort des populations importe peu au regard des considérations idéologiques vertes.  » tout est dit. Lorsqu’elles seront acculées à la misère, les dites populations se révolteront. Et si elles ne le font pas, vae victis !

    • A buckyhorsy
      Au fond, la « nouvelle idéologie écologie » c’est détruire l’humanité pour sauver la planète !

  • Cette Boirson ne vaut pas une Prune !

  • Daury: tu as de chance de parler baleine !

    « Donnez la parole aux petits poissons, et ils parleront comme des baleines… »

  • Il serait temps que les français se mobilisent pour leur savoir faire, le nucléaire, et le maintien de leur mode de vie, les énergies renouvelables mènent tout droit au black out qui a failli nous arriver en février, sans accroitre la pollution chez les autres comme le font les allemands en envoyant le C02 de leurs centrales thermiques chez leurs voisins.
    Au fait, peut-on supprimer voiture, et avion et voiture avec chauffeur à cette prophétesse?
    Ou mieux calculer son bilan C02 personnel et le comparer à celui d’un français moyen ou d’un habitant moyen de notre chère terre
    ?
    Il est temps d’organiser une grosse manifestation pour le dévelopement de l’industrie qui est à l’origine de notre confort et notre premier atout contre le réchauffement climatique : le nucléaire !

    • Le gouvernement veut dégager des économies en abandonnant le nucléaire au profit de l’éolien et du photovoltaïque. Or, le nucléaire a été « construit » pendant des années au moyen des seuls deniers du contribuable Français. Qui détient (ou détiennent) l’éolien et le photovoltaïque ? Poser la question c’est y répondre. M. Macro. répond à la feuille de route de ses commanditaires (la finance, les banques et l’étranger) : dépecer et désosser tout le capital économique (pas que l’énergie : tout) pour le livrer en pièces détachées à vil prix à ces dits commanditaires (Alstrom, GE, ADP, autoroutes …). Derrière le nucléaire il y a le problème de l’indépendance énergétique de la France : cette « indépendance » a été vendue aux américains par un certain Macro. lorsqu’il était à la traîne de M. Hollande !

    • Quand les français auront gouté au délestage hebdomadaire ou quotidien d’une ou deux heures comme dans de nombreux pays africain, je pense que le CO2 va devenir très secondaire.
      Ce qui m’inquiète le plus c’est que le CO2 a été montré comme la source de tous les maux alors que c’est la pollution la moins nocive, n’est ce pas une manière de détourner l’attention du public ?

  • Ce gvt est tres sexiste il n’y a que des blondes pour s’occuper d’ecologie ,les choses serieuses sont toujours traitees (mal) par des hommes des vrais.

  • Bon, si je comprends bien ce génie de la pensée et ses acolytes verts, il faut se passer du pétrole, du gaz naturel et du charbon pour cause de CO2, du nucléaire pour cause de danger gravissime, des barrages parce qu’ils font bobo à la biodiversité. Les éoliennes abîment le paysage et le photovoltaïque ne marche pas la nuit, ni quand il n’y a pas de soleil. Reste à installer des vélos d’appartement avec de grosses dynamos et chacun produira son énergie. J’ai bon ? Est-ce que Burne Poison peut me filer un peu de pognon des contribuables pour ce plan génial ?

    • Le gouvernement ne veut en aucun cas que chacun produise son énergie, ça l’empêcherait de tout contrôler. Le gouvernement veut tout centraliser, tout diriger, comme dans la feue URSS et dans l’actuelle UERSS.

    • le jour ou cette petite aura des toilettes sèches, se déplacera à vélo tout le temps, mangera équitable et sans empreinte carbone, arrêtera d’utiliser l’eau courante pour se laver et l’électricité peut être qu’ace moment, je dis bien peut être que je commencerais à l’écouter..en attendant ….

  • « Pourquoi vouloir détruire ce qui est rentable, économique, et qui fonctionne parfaitement en toute sûreté… »
    Parce que nos politiciens servent d’autres intérêts que ceux de la France et des Français.
    Ils ne sont pas stupides, juste lâches et/ou corrompus.

    Et toute cette propagande à cause d’une vague de chaleur n’est destinée qu’à une chose: remettre en vigueur la taxe carbone dans sa version initiale
    https://insolentiae.com/propagande-a-la-canicule/

    On a même convoqué les « experts »
    nommés par Macron en 2018 pour nous annoncer que la France réprimandée par… la France!!!!
    https://www.valeursactuelles.com/societe/la-france-reprimandee-par-le-haut-conseil-pour-le-climat-initie-par-macron-108400

  • elle nage en eaux troubles car son mentor pdr le fait d’abord !!! . ou est t il le temps des promesses crédibles ? maintenant qu’il est élu macron montre son vrai visage a ses cocus !

  • Pourquoi les femmes au gouvernement sont toutes des dindes irresponsables? Les femmes intelligentes ne manquent pas pourtant, mais on n’a que des Royal, Taubira, Belkacem, Schiappa, etc…

  • Mr Gay même si je partage vos idées sur le nucléaire, j’ai peur que vous vous trompiez lourdement quand vous écrivez en conclusion sur la colère des Francais.
    Les Francais ne sont pas contre la transition énergétique. Ils sont pour le bio et le renouvelable payé par les riches. Les gilets jaunes ne protestaient pas contre les taxes, ils protestaient contre les taxes qui ne frappent pas que les riches. Ils ne demandaient pas moins d’état mais plus de redistribution.
    Un article du point paru récemment indique que 69% des français pensent que le nucléaire contribue à l’effet de serre. Les mêmes croient que le nucléaire est plus polluant que le charbon (cf le même article). Les politiques, comme les girouettes, tournent juste dans le sens du vent. Brune Poirson n’est que le reflet photogénique de ce que croit l’immense majorité de nos concitoyens sur ces sujets techniques.

    • A FFire
      « …69% des français pensent que le nucléaire contribue à l’effet de serre. Les mêmes croient que le nucléaire est plus polluant que le charbon…  » Ce pourcentage élevé est dû au bourrage de crâne organisé par les merdia-pravda et l’exploitation scandaleuse, soutenue par des parents irresponsables, d’une adolescente Suédois psychologiquement fragile (sans connotation péjorative). Dans cette propagande, n’oublions pas l’intérêt financier juteux pour certains groupes qui bénéficient de cette manne céleste issue des nouvelles taxes, contributions…etc… pour cette transition écologique bidon réalisée soit disant …pour « notre bien » ; conclusion des « sachants » s’adressant aux « subissants ».

    • Il ne faut pas s’étonner du résultat pseudo-aléatoire de ce sondage quand une des propositions de la question est fausse, à savoir le RCA.

      Le résultat du sondage aurait été utilement redressé en posant d’abord la question du RCA, ce qui aurait donné une réponse plus juste. Ainsi, on aurait pu lire que parmi les 33% des Français qui croient encore au RCA (plus pour très longtemps), 69% pensent que le nucléaire… blablabla.

    • Selon une étude, les francais, tout le monde dit… : Expression usitée par les media « engagés » pour commenter un sondage. En règle générale, la question posée est absurde et propose souvent un choix à faire qui n’a pas de sens : Vous preferez être amputé d’un membre ou d’avoir un tatouage nazi. Mieux vaut il que les couples homos puissent adopter plutôt que de laisser des enfants à l’abandon (et exploités par des filières pédophiles…), Faut il recueillir les migrants ou les laisser se noyer…
      En général, ce genre de sondage est toujours programmé avant certaines elections

  • Tout cela me fait penser à l’affaire des avions renifleurs du temps de Giscard. Un Président ambitieux et jeune, une formation insuffisante en technologies, et une équipe de conseillers prétentieux, le tout prêt à croire aux idées providentielles. Résultat la gauche au pouvoir de façon inéluctable. Pour 2022 le scénario se prépare avec à l’arrivée un parti exécrable mais inéluctable et ce ne sera pas un écolo. La France sera bientôt de retour en 1900.

  • Le point positif avec les EnR, c’est qu’on en a pas besoin.

    En effet, puisque les centrales classiques chargées de compenser l’intermittence peuvent rendre le même service pour une fraction minime du coût des inutiles moulins, il sera par conséquent très simple et immédiat de cesser de financer les EnR en pure perte. Le jour venu, l’effort consistera plutôt à récupérer les subventions auprès de ceux qui les ont dévorées avec avidité, histoire que le crime ne reste pas impuni.

    Conseil au politicien qui veut assurer son élection : promettre la baisse des factures d’électricité, de gaz et de carburant automobile. C’est simple et rapide à mettre en œuvre pour un coût minimal.

  • La belle réussite de cette parité outrancière : des conasses ignares déblatérant n’importe quoi… avec un sourire béat ! C’est le digne mîme de la Royal : mêmes idioties et même sourie niais !

    • C’est pas juste votre propos, du temps des seuls hommes au pouvoir, il y avait autant d’incompétent.La phrase de F Giroud était  » l’égalité H/F sera faite quant une femme sera nommé pour son incompétence » et bien voilà on y est!

  • La nabila II du gouvernement a encore frappé (la Nabila 1 étant marlène chiappa, qui nous abreuvant régulièrement de ses saillies aussi cosmiques que consternantes, détient ce titre depuis longtemps)

  • Au risque de non pas « paraître » ennuyeux MAIS DE L’ÊTRE CARRÉMENT, lisez, SVP ou bien RELISEZ (mais bien!!!!!!) Huxley et son « Meilleur des mondes », et après revenez soit sur « contrepoints » soit vous prenez contact et nous en DISCUTONS! En effet, il me semble aberrant que nous ne fassions rien depuis bientôt 1 siècle que cet auteur écrivît son chef-d’œuvre, nous expliquant CLAIREMENT ce qu’il adviendrait de notre société dans le futur ( il ne précisa pas la date exacte…. Et quand bien même il l’eût fait nous en serions au même point…..!). De deux choses,l’une: Ou les gens se moquent de leur futur, ou bien 98% des lecteurs N’ONT RIEN COMPRIS!!!!! (je crois fermement dans la deuxième solution…..)

  • Une fois de plus, un membre du « gouvernement » fait état de sa grande pauvreté intellectuelle. Ces personnages, souvent sur-diplômés, sont en fait totalement incapable de s’extraire d’un conformisme mental impropre à l’esprit critique et au bons sens le plus élémentaire. De fait, ils théorisent sur tout et n’importe quoi, oubliant juste qu’au bout du compte, il existe une réalité.

    • C’est sûr il vaut mieux mettre au pouvoir des non diplômés.
      Vous êtes candidat ?

      • Quand on voit ce que devient la France depuis 40 ans, les révoltes qui deviennent nombreuses, un épicier sachant tenir ses comptes serait plus efficace que tous ces péteux diplômés bidons.

    • comme dit un proche: c’est pas parce que t’as plein de diplômes que t’es intelligent ..le gouvernement de Macron en fait la preuve tous les jours ( et les gouvernements précédents aussi )

  • Correction : La part des hydrocarbures (pétrole et gaz) dans l’énergie primaire est de 57%. C’est quand on rajoute le charbon (l’autre énergie fossile) qu’on arrive à 84 % (BP – Juin 2019). Ces trois commodités ont vu leur production augmenter en 2019. Le nucléaire est les renouvelables (hors hydro) sont à 4% chacun.
    En 2018, l’augmentation de la demande en énergie primaire a été de 2,9%.

  • Le sujet qui n’est pas totalement abordé dans l’article ce sont les coûts d’investissement dans de nouvelles centrales nucléaires, nécessaires si on veut conserver la part de ce dernier dans le mix énergétique comme semble le préconiser l’auteur.
    D’autre part, où construire les nouvelles centrales ? Pas sûr qu’il y ait beaucoup de communes volontaires….

    • L’amortissement de l’investissement dans le nucléaire pèse moins de 15 euros le MWh produit sur la durée de vie des centrales.

      Pour mémoire, le MWh déjà outrageusement surtaxé nous est vendu plus de 170 euros.

  • Je suis très impressionné par le respect dont il est fait preuve dans ce forum envers un ministre de la république, qui en dit long sur ces membres : « Blonde » « Connasse » »Bête » »Communiste » »Margaret Thatcher » »dinde »
    Bravo, Bravo

    • C’est votre droit de baisser la tête servilement devant ceux qui se prétendent vos maîtres.

    • Mais Margaret Thatcher, c’est un compliment à moins que ce ne soit un con.pliement…
      Et puis la dinde, c’est bon, non ❓

    • le respect se mérite non?

      et il ne faut jamais oublier ce qu’est la V eme avant tout une mauvaise constitution qui ne vaut que parce que ça pourrait être pire..

      ces gens passent leur temps à traiter leur contradicteurs de lamentables sinon de criminels!!!

      • je lis sur la dame..
        « Nicolas Hulot annonce qu’elle sera chargée de la mer, de la biodiversité et des océans »…et on ne doit pas rire? vraiment?
        moi tonton m’a mis en charge des ascenseurs sur les exoplanètes…
        il y a des charges qui plombent quand on les accepte…
        en général la personnes chargée des océans ne sait pas nettoyer sa piscine.

    • « Communiste », c’est très irrespectueux en effet. Je l’utilise souvent celle-là.

    • Donc capitaliste, pas dans votre liste, est un compliment. Merci 😉

    • Le respect se mérite et un titre de ministre n’y suffit pas.
      Elle même a d’ailleurs été très incorrecte vis à vis d’un élu qui l’appelait « madame le ministre » ce qui ne lui plaisait pas.

    • parce que vous respectez les gens du gouvernement ? ils ont la légitimité pour être mis sur votre piédestal? esclave que vous êtes.

  • Cette politique coûte cher aux contribuables et aux consommateurs

    Pour faire cela diviser le peuple. Subventionner les Teslas des riches écolos-bobos-socialos. Faire payer les pouilleux et les classes moyennes. Relancer le capitalisme de connivence en subventionnant les fausses entreprises du renouvelable.

    Martingale por le tiercé gagnant à tous les coups. Au détriment de la France 🙁

  • Elle fait causer la petite et surtout ses conneries.Tous ces gens auront disparus d’ici 2035, les politiques se trompes systématiquement dés qu’il font des rapports sur l’avenir. Si une grande crise ne survient pas, nous aurons du nucléaire et des ENR et nous payerons de plus en plus. Le public n’a aucune conscience de ce qui se trame derrière leurs prises électriques et avouez que c’est compliqué.Mais c’est notre vision de la politique qui nous amène a créer ses politiques, car de Jospin a Macron tous les gouvernements ont suivi cette politique ENR et si aujourd’hui ont en parle plus c’est que les 8500 éoliennes commencent à se voir et posent question, quant même. Cette politique n’a que deux visées, une est électorale et la deux est aussi électorale. Ben oui faut les voix des écolos et/ou de ceux qui croient que l’on peut agir contre la réchauffement, et la 2éme se sont les financiers qui finance les campagnes électorales en échange de la poursuite de leurs emprise capitalistique sur la société et en particulier le juteux marché de ENR. Certains ont des taux de 40%, si si 40, la moyenne est à 20%. Tout cela pour produire 3% de notre énergie mondiales qui consomme en plus énormément de GES de la production au démantèlement. On marche pas sur la tète mais sur les épaules, voir le bassin.

  • Il faut se déplacer dans les pays en tête des classements des pays les plus libres sur le plan économique pour constater que la France est avec une violence inouïe en train de décrocher sur TOUS les sujets… Une véritable chute libre…

  • le linky va mater vos velléités de vouloir consommer de l’énergie….

  • Excellent le titre de cet article : Madame Poisson nage…

    Vous auriez pu dire qu’elle flotte et ne coule pas ; mais cela aurait eu des relents sexistes pour certains à l’esprit mal placé.
    Plaisanterie à part, la nullité des Présidents, Ministres, Sous-ministres et politiciens qui depuis 45 ans dirigent ce pays ou rêvent de le faire est consternant.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Michel Gay et Jean-Jacques Nieuviaert.

 

Selon un rapport du 28 avril du « Centre for Research on Energy and Clean Air », bien que les volumes de ventes aient diminué, la Russie a presque doublé ses revenus issus de la vente de combustibles fossiles à l'UE pendant les deux mois de guerre en Ukraine grâce à la flambée des prix. La Russie a perçu sur cette période environ 62 milliards d'euros de ses exportations de pétrole, de gaz et de charbon, dont environ 44 milliards vers l’UE, ... Poursuivre la lecture

La réponse est simple : par bêtise et par dogmatisme. L’Union européenne, notamment l’Allemagne qui défend son industrie, veut écarter le nucléaire par dogmatisme politique vert antinucléaire en s’ingéniant à effrayer les citoyens.

Ses « élites » utilisent les grands médias pour distiller régulièrement une peur irraisonnée parmi la population, d’autant plus facilement que le sujet est compliqué.

Que l’Allemagne assume ses choix, mais qu’elle veuille les imposer à tous les autres devient insupportable.

De plus, certains pr... Poursuivre la lecture

Toujours plus large, toujours plus long, toujours plus lourd. Tel pourrait être le credo des constructeurs automobiles pour nous acheminer des véhicules ne cessant de gagner autant en taille qu’en poids. Et ce pour des infrastructures qui, loin d’évoluer dans le même sens, iraient plutôt dans celui de la démobilité avec contraction des axes jusqu’à leur disparition pure et simple.

L’on pourrait même se demander s’il n’existe pas une règle universelle qui voudrait que plus les ralentisseurs et chicanes gagnent en taille, plus les véhicu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles