Écologie partout, taxes partout, richesse nulle part

Grâce à un travail de sape intellectuelle massif, le corps électoral français est complètement abruti et vote son propre goulag.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Crédits : Ron de Boom, CC-BY-NC-SA 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Écologie partout, taxes partout, richesse nulle part

Publié le 29 juin 2020
- A +

Par h16

Et voilà : la farce municipale vient de s’achever et elle confirme que le but des médias français et de l’Éducation nationale est atteint : les repères politiques classiques ont enfin complètement disparu.

La gauche est devenue l’hémicycle des Bonnes Intentions. La droite, comme prévu, est devenue l’Antre des Racistes Identitaires Puants et Corrompus. Plus personne ne votant à droite, l’extrême droite n’étant plus qu’une extrême gauche vernissée d’un nationalisme surtout pas trop patriote, et la gauche, nouvelle essence même du conformisme bien-pensant, étant éclatée en mille morceaux, le temps était venu de passer à autre chose : comme ces municipales, le combat des prochaines élections sera donc celui des politiques classiques, surannées, opposées aux nouvelles idées victorieusement acceptées par presque tous sauf les salauds (puisqu’elles sont bonnes) !

Tout comme les grandes corporations qui ont récemment et bruyamment déclaré être contre les mauvaises choses et hystériquement en faveur des bonnes, les Français sont maintenant contre ce qui est vilain et pour ce qui est gentil : ils aiment donc sauver la planète et aider les pauvres. Et c’est tout.

Heureusement, pour ça, ils ont l’État.

Le volet politique du communisme n’est pas attractif, et il est surtout inconnu de la plupart. En revanche, les Français ont parfaitement intégré les paramètres du socialisme d’État : tout dedans, rien en dehors, des aides monétaires issues de bonnes intentions, et des bonnes intentions qui concernent tous les sujets. L’objectif strictement régalien de l’État n’est plus envisagé. Pour les Français, l’État doit tout, car l’État peut tout.

Hélas, en ce moment, l’État n’est pas bisou, il est même devenu drôlement méchant, va jusqu’à empêcher les jeunes de faire « la fête » dans la rue, et permettre aux méchantes corporations de se gaver d’argent non taxé, de vendre des masques au lieu de les donner, tout cela pendant que Gaïa se meurt.

Il faut donc agir, et agir c’est voter, et voter gentil c’est voter vert. Forcément.

Certes, 2000 ans d’Histoire et de politique réduits à cette simple expression, cela a demandé un travail de sape intellectuelle vigoureux, mais reconnaissons que le résultat est là.

Malheureusement, telle l’asperge, le vote vert donne une forte odeur à l’urne : les écologistes ont exactement deux idées, pas trois, pas quatre, deux : la première est de sauver Gaïa. La seconde est de forcer tous les Français à le faire. Et pour cela, les écologistes disposent d’une large panoplie de concepts et d’outils qui vont leur permettre de remodeler efficacement le paysage industriel français : subventionner (taxer), proposer (interdire), guider (forcer), conseiller (forcer), instruire (interdire et forcer), financer (taxer), encadrer techniquement (forcer), encadrer législativement (taxer), et promouvoir (forcer). Avec une telle capacité, impossible de ne pas aller vers une réussite totale !

Devant ce constat, on ne peut que noter l’état pathétique de la psyché française, résultat de ces décennies d’inculturation et de nivellement par le bas évoqués en introduction : l’État français n’est plus l’administrateur du territoire mais il est devenu celui qui dorlote, qui borde, qui écoute et réalise les attentes des Français. Il est le Dieu qui donne, une fois la prière entendue.

Pourquoi voter pour préserver les libertés individuelles et les fondements de la société de droit ? Ce sont des sujets ennuyeux, techniques et philosophiques qui n’intéressent pas ceux qui votent, au moment où Gaïa est menacée d’extinction, pardi ! Il est par exemple beaucoup plus intéressant de demander niaisement, tout ignorance bue, qu’on éteigne l’éclairage public la nuit pour réduire la consommation (et pour les distraits, ce qui aura pour effet de faire exploser la criminalité).

Au début du XXe siècle, les communistes savaient très bien où ils allaient : chez le koulak pour tout lui prendre. L’écologiste français du XXIe est, lui, presque totalement perdu. Il ne sait pas où il va, mais il connait heureusement la route pour y aller et elle passe par la confiscation complète de tout ce qu’il possède par l’État : la décroissance organisera les bien-intentionnés en armées de Gaïa qui sauront faire cracher son opulence au koulak et oups ! pardon je m’emporte la décroissance saura ramener les inconscients pollueurs dans le cadre d’une opulence ADAPTÉE à Gaïa ?.

J’exagère ? Vous pensez que je vois trop derrière ces élections à la représentativité minable ? Pourtant, une analyse des deux dernières années ne laisse guère de doute.

Revoyons l’action au ralenti : le prix délirant de l’essence à la pompe, résultat de taxes d’État et de surtaxes écologiques, déclenche une contestation d’ampleur nationale, des bagarres, des blessés, une prise de conscience gouvernementale, une consultation, un comité, des débats, et un résultat splendide : davantage de taxes, et d’écologie. Et le tout, apparemment défendu d’un coté par les élites, et de l’autre par le peuple. On ne peut, malgré l’effet euphorisant de toutes les asperges ingérées précédemment, se départir de la sensation qu’une bonne part de l’information importante a été perdue en route.

Heureusement, la technologie moderne entièrement à base d’asperges bio nous permet de synthétiser l’action dans son intégralité :

Comme on peut le voir, l’expression de l’écologie en politique est vraiment un gage majeur d’efficacité : enfin, la parole du peuple est entendue !

Les signaux clairs sont clairement écoutés et compris, puis une réponse claire leur est apportée. Enfin, tel l’agriculteur bienveillant se penchant avec amour sur son jardin d’asperges, l’État français sait acheminer entre les sans-dents le peuple et lui l’essence fondamentale des mesures nécessaires à la sauvegarde d’une France propre, pure, éco-consciente, diverse, multiculturelle, féministe, et européenne, pour un règne franchement digne de durer au moins mille ans !

Franchement, l’avenir qui se dessine dans ce pays est vraiment réjouissant. Faites comme moi, reprenez des asperges !


—-
Sur le web

Voir les commentaires (57)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (57)
  •  » telle l’asperge, le vote vert donne une forte odeur à l’urne » toujours aussi fun H16 🙂

  • avec presque 60% d’abstention , ça fait quand même beaucoup de Français qui n’en n’ont rein à cirer de tout ce bazar ;

    • C’est ce qui m’inquiète le plus.

    • ou qui ne voient pas d’autre solution que de refuser de cautionner la farce électorale.

    • sauf que les nouveaux élus n’ont pas fini de bomber le torse pour la verte avancée

    • Perso, ce n’est pas que je n’en ai rien à cirer, mais je suis effaré par cette propagande verte, qui aboli toute culture scientifique et esprit critique. Pour le 1ère fois de ma vie je n’ai pas vote, mon candidat s’étant allie avec les verts pour le second tour et pourtant il n’est pas de gauche

      • Un peu de cohérence, ils sont tous de gauche, aucun ne veut réduire la ponction ou redonner des libertés, ils sont bien d’accord entre eux.

        • Bien que ce ne soit pas mon pote Fillon brillait comme une exception sur ce sujet. On a fait ce qu’il fallait pour qu’il la ferme.

    • Les vieux et les timorés ont eu peur du Covid (forcément après 2 mois de lavage de cerveau), et dans les grandes villes les listes se ressemblaient comme des jumeaux.

  • Grâce à un travail de sape intellectuelle massif, le corps électoral français est complètement abruti et vote son propre goulag.
    Du moins, la partie qui va encore voter…
    Mais l’un des buts de l’extrême gauche, quelle que soit sa couleur, est de détruire la démocratie. Et cela s’opère en marginalisant tout ce qui n’est pas dans cette radicalisé.
    Comme dans les réunions syndicales ou autres, inspirées par la méthode trotskiste, où l’on aborde les vrais sujets à la fin, en pariant sur le fait que les gens modérés sont partis avant.

    • Nous devons tous nous atteler à démolir la fable inepte du réchauffement climatique anthropique (cf. interview de Raoult par Bourdin) :

      Tout ça pour 0.0004°C à l’échelle de la France et 0.005°C à l’échelle planétaire.

      A rappeler sans modération :

      – le CO2 n’est que le 3e contributeur à l’effet de serre derrière la vapeur d’eau et le méthane.
      – en deçà de 150 ppm de CO2, la photosynthèse s’arrête.
      – 95% de l’effet de serre du CO2 atmosphérique est produit par les 200 premiers ppm.
      – les émissions humaines de CO2 sont faibles par rapports aux émissions de l’océan (plus de la moitié) et de la biomasse terrestre (plus du tiers).
      – le passage de 200 à 400 ppm de CO2 s’est traduit par 18 millions de Km2 de surface végétalisés supplémentaires (1/6e du total).
      – les variations de température moyennes constatées depuis 1800 ne sont pas corrélées aux variations de la teneur en CO2 atmosphérique.

      La filière H2 est une ineptie technique et industrielle (risques, stockage, rendement énergétique).

      Il faut développer le nucléaire, arrêter les limitations sur les énergies fossiles et reprendre l’exploration/production du gaz et pétrole de schiste en Europe.

      • L’activité humaine a été stoppée net, mais on ne voit AUCUN effet sur le CO2 :
        https://www.esrl.noaa.gov/gmd/ccgg/trends/
        On nous aurait menti ? Le CO2 ne dépend pas de l’activité des hommes, mais ALLO quoi ! (ne me parlez pas d’inertie sur 3 mois).
        Quand à la position de l’homme dans la nature, il a suffit d’un mois de confinement en France pour voir des sanglier roder en ville et des baleine frôler les plages de Méditerranée.
        Résilience !

        • @breizh06
          En allant dans votre sens :
          Un petit calcul en voyant à la télé M’bapé abandonner sa Ferrari (486.005 euros tout de même) pour promouvoir une Zoé électrique bleue (avec 7000€ de bonus ?)… plus incongru tu meurs. Mais ça marche dans le bruit écolo ambiant assourdissant.
          .

          Réflexion : Et si tous les français en avaient, …des voitures électriques. Bien sûr, c’est impossible parce qu’en tuant Fessenheim et 50% de notre nucléaire il n’y aurait pas assez de jus, et tout le lithium du monde pendant 10 ans n’y suffirait pas. Passons…
          .
          Toutes les voitures françaises ne sont que 12% de nos gaz à effet de serre (GES). Les GES français sont seulement 1% des GES/CO2 mondiaux de l’activité humaine. Et le CO2 humain n’est que 3% du CO2 total mondial. Et le CO2 mondial n’est que 4% des GES de l’atmosphère, surtout de la vapeur d’eau*. [Chiffres que, bien sûr, tous nos 150 citoyens « sélectionnés » connaissaient par cœur]
          .
          Ouf ! mais tout ça mis bout à bout : 0,12×0,01×0,03×0,04 fait qu’on « sauvera » moins d’un millionième des GES mondiaux (1,4 millionièmes des GES du monde au calcul).
          .
          Qu’un écolo veuille bien dire de combien un millionième des GES en moins fait changer de température de la terre. Merci… S’il en a un, attention car les infirmiers psychiatriques ne sont pas loin.
          .
          *PS : Selon le dernier rapport de l’OMM/ONU (Org. Météo Mondiale) :
          « En conséquence, si l’on considère la capacité d’emprisonner la chaleur provenant de la surface de la Terre, ce sont la vapeur d’eau et les nuages qui contribuent le plus au réchauffement. »

          https://public.wmo.int/fr/ressources/bulletin/observer-la-vapeur-d%E2%80%99eau

  • car l’État peut tout

    Même que Emma (nu el) se prend pour Superman, trouvant que marcher sur l’eau est désuet et que Jésus-Christ ne faisait pas assez de miracles.

  • J’aimerais croire que c’est une opportunité à deux ans des présidentielles de prouver (si c’était nécessaire) la nocivité d’EELV, mais je préfère ne pas trop rêver.

  • article grinçant qui dit la vérité malheureusement.

  • Les français sont stupides au point de ne pas comprendre que les verts veulent la décroissance! Ce qui veut dire chômage, donc pauvreté! Moins de consommation c’est moins de production, de richesses créées, moins d’argent pour leurs salaires et également pour les prélèvements de l’état. Donc paupérisation générale du pays!

    • Pour casser le programme il suffit de couper le jus….. Ça marche a tous les coups. Plus d’impôts plus de socialisme ni de sociopathes multicolores.

      • Si on ne coupe pas le jus assez tôt, le circuit intégré crame.
        Cela arrive souvent, et cela va arriver à la France.

  • L’exil intérieur, voila la solution.
    Planquer le portefeuille est chez la Reine d’Angleterre, plus que la Reine de France.

  • Ce qui est rassurant c’est l’abstention.
    Sachant qu’ils vont de toute manière êtres mangé par les mêmes clones, une proportion croissante de gens ne se déplacent même plus et les « représentants » vont au devant de graves déconvenues s’ils appliquent la massue fistale et le merdier progressiste pour laquelle ils pensent avoir été élus.

  • De toute façon l’urne est funeraire elle recueille les cendres de la démocratie, des athées des sans foi.
    Et cela semble général dans le monde sauf dans les dictatures.. Sans doute encore une erreur du dictionnaire révolutionnaire.

  • Ces mêmes bobos écolos des villes qui ne supportent pas un coq qui chante le matin et ose les réveiller quand ils vont dans la vraie nature!

  • Une remarque: le lien « qu’on éteigne l’éclairage public la nuit » est un article de contrepoint sur une loi sur l’éclairage privé et non pas l’éclairage public.
    Et personnellement je me passerais bien un peu d’éclairage public, car je le paye! (au passage, statistiquement la criminalité n’augmente pas en supprimant l’éclairage)

  • Ce Macron est une véritable ordure, il est en train de couler la France, et pour moi c’est volontaire!

    • Règle du rasoir de Hanlon spécialement modifiée pour lui: « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que l’orgueil, la prétention, l’imbécilité, la faiblesse, l’incompétence, l’aveuglement et l’impuissance suffisent à expliquer »

  • Je vous trouve bien défaitistes, voyons !!
    Nous avons encore le droit de rouler à 110 km/h sur autoroute, tout va bien….

    Blague à part, le schéma de l’Auteur est à peine caricatural, trop de taxes, débats conventions Etc et au final plus de taxes et vexations en tous genres.
    C’est hallucinant, ça sent le souffre pour la rentrée!

    • Ce qui est tragicomique c’est qu’à la rentrée ce sont les spécialistes du pillages et du naufrage socialiste qui seront dans la rue pour réclamer plus d’argent gratuit.

  • Bien vu pour la définition de l' »extrême droite ». Combien d’électeurs prennent la peine de lire les programmes économiques des partis ?! Les abstentionnistes sont ceux qui les ont lu !

  • Pas grave. On était déjà à 57% de prélèvement sur nos deniers, on vient de rajouter 26% par la grâce des aides balancées à la mitrailleuse par l’Etat et ceci no limit comme la BCE. On approche donc des 100%, limite où l’argent des autres est totalement consommé. Bref, très bientôt la mort de tous ces socialos, cocos, écolos par assèchement complet des ressources financières.

  • Et Macron, toujours aussi démago, d’enfourner les propositions absurdes de son énième comité Théodule. Et il veut modifier la Consitution sans recul ! N’a t-il pas vu (passez lui les lunettes) que la France vient d’être bloquée à cause du dernier ajout idiotissime à la Constitution : le Principe de Précaution qui a figé tous les acteurs politiques ? Quand aurons nous de nouveau des hommes d’état et non les marionnettes des milliardaires ?

    • Jamais, ils viennent même de rendre l’abonnement à un journal déductible des impôts.. Quand tu tiens les médias comme ça tu tiens un peuple en esclavage, corps et âmes… On chantera le blues dans nos ghettos.

  • Le vote écolo ne concerne qu’une minorité. Sans une forte abstention il ne représente pas grand chose. Il s’agit donc pour ces néo-marxistes d’arriver à écœurer un maximum de citoyens, à les décourager d’aller voter. Favoriser l’abstention est donc l’objectif principal pour nos futures élections présidentielles.

  • La derniere presidentielle a degagé les 2 partis (PS et LR) qui règnaient depuis 40 ans. LREM est devenu une espece de LR (avec le cote bobo en plus) et subit le meme chatiment

    Le covid ayant eloigné des urnes les electeurs agés, il est interessant de voir ou penchent les plus jeunes. ca donne une idee du resultat des elections dans 20 ans (enfin dans les grandes villes car la percee ecolo ne concerne pour l instant que les grosses villes)

  • « Grâce à un travail de sape intellectuelle massif » ?… Moi j’appelle ça la lobotomisation de 3 générations de Français (depuis 1945) par l’Éducation Nationale autogérée par les syndicats de gauche.

  • Du grand H16 !
    Un petit calcul en voyant M’bapé abandonnant sa Ferrari pour promouvoir une Zoé électrique bleue à la télé… plus incongru tu meurs. Ça marche dans le bruit écolo ambiant incessant.
    .

    Réflexion : Si tous les français en avaient, …des voitures électriques. Bien sûr, c’est impossible parce qu’en tuant Fessenheim et 50% de notre nucléaire il n’y aurait pas assez de jus, et tout le lithium du monde pendant 10 ans n’y suffirait pas. Passons…
    .

    Toutes les voitures françaises ne sont que 12% de nos GES. Les GES français sont seulement 1% des GES/CO2 mondiaux de l’activité humaine. Et le CO2 humain n’est que 3% du CO2 total mondial. Et le CO2 mondial n’est que 4% des GES de l’atmosphère, surtout de la vapeur d’eau*.
    .

    Ouf ! mais tout ça mis bout à bout : 0,12×0,01×0,03×0,04 fait que on « sauvera » moins d’un millionième des GES mondiaux (1,4 millionièmes de GES du monde au calcul).
    .

    Qu’un écolo veuille bien dire combien un millionième de GES en moins fait en changement de température de la terre. Merci… S’il en a un, attention car les infirmiers psychiatriques ne sont pas loin.
    .
    *PS : Selon le dernier rapport de l’OMM/ONU (Org. Météo Mondiale) :
    « En conséquence, si l’on considère la capacité d’emprisonner la chaleur provenant de la surface de la Terre, ce sont la vapeur d’eau et les nuages qui contribuent le plus au réchauffement. »

    https://public.wmo.int/fr/ressources/bulletin/observer-la-vapeur-d%E2%80%99eau

  • Suppression du Bac, des épreuves de culture générale, suppression de l’enseignement de l’histoire qui peut choquer les minoritudes, discrimination positive, etc.
    La production d’une société d’incultes totalement abrutis est « En Marche »

  • Vivement que la chasse aux abrutis cesse.

  • Lol, les 2000 ans d’Histoire et de politique dont vous parlez c’était surtout une croissance stationnaire, du corporatisme, le rejet moral de l’usure et un progrès technique bridé par l’organisation sociale : ça ressemble quand même beaucoup plus à ce que vous critiquez aujourd’hui, non ?
    Je veux pas vous vexer mais c’est plutôt vous qui avez effectué un « travail de sape vigoureux » il y a deux siècles ; certes non à l’aide de bureaux de vote, puisqu’à l’époque vous n’aviez qu’à demander à l’armée de tirer sur la foule.
    Et sans doute que c’était très bien ! Que c’est grâce à vous, finalement, qu’on mange et qu’on respire ! Mais sur la question de la finitude des ressources nécessaires à faire fonctionner cette nouvelle économie vous n’avez pas avancé d’un iota : pire, plus on avance, plus l’amenuisement s’accélère, et plus vous nous demandez de croire dans ce ( très jeune ) progrès sans l’ombre d’un début de solution. Vous n’avez que des incantations : la Science pourra, nous allons trouver, il y aura toujours de l’énergie…
    Deux siècles que vous dites ça en l’air, étonnez-vous qu’on s’impatiente !

  • Ce qui est relativement rassurant c’est que le vote écolo (le soi-disant tsunami..) n’a fait que siphonner des voies de gauche à nombre d’imbéciles constant. Ce qui est relativement inquiétant c’est que Macron va s’installer sur cette confusion pour brouiller les cartes et tenter de s’acheter une popularité qui lui manque, notamment en cautionnant une bonne partie des 148 mesures débilo punitives.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Olivier Gergau[1. Professeur d'économie, Kedge Business School.], Abdul Nour[2. Visiting Associate Professor of Politics, New York University Abu Dhabi.] et Abel Françoi[3. Professeur de sciences économiques, Université de Lille.]. Un article de The Conversation

Le gouvernement français a prévu d’organiser les 20 et 27 juin prochains les élections régionales et départementales après des hésitations quant à leur maintien ou report éventuel, dans un contexte sanitaire compliqué.

Le débat sur la pertinence du maintien de ces él... Poursuivre la lecture

Par André Heitz.

De « grands stratèges » proposent de créer un grand ministère de l'Écologie incluant l'agriculture.

Étonnamment, c'est le cas du député paysan de la Creuse LaREM Jean-Baptiste Moreau, et aussi de M. Gilles Luneau dans « Arrimer l’agriculture aux engagements climatiques de la France », dans Le Monde du 26 juin 2020 (date sur la toile). Pitié...

(Source)

L'opulence de Paris

Cet « arrimage », ou plutôt ce phagocytage, a été réalisé à la Mairie de Paris : parmi les 37 adjoints figure, en 26e position, ... Poursuivre la lecture

Par Olivier Maurice.

La très faible participation lors du deuxième tour des élections municipales n’a pas suscité beaucoup d’émoi. Il faut dire qu’elle avait une explication toute trouvée dans les circonstances assez exceptionnelles dans lesquelles celles-ci ont eu lieu : un premier tour dont le maintien a suscité de nombreuses polémiques, la peur toujours présente de l’épidémie, le long intervalle entre les deux tours, le manque de couverture médiatique d’un sujet passé au second plan…

D’autant plus que cette désaffection arran... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles