L’Oréal supprime le mot « blanc » : le délire total !

Nous voilà définitivement plongés dans une époque de régression totale. La décision incroyable de L’Oréal.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
L'Oreal Paris Professionnel by Cyril Attias(CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’Oréal supprime le mot « blanc » : le délire total !

Publié le 28 juin 2020
- A +

Par Johan Rivalland.

L’information vient de tomber… « L’Oréal supprime les mots « blanc », « blanchissant » et « clair » de ses produits ». Vous croyez à un canular ? Mais non, ce n’est malheureusement pas une blague, c’est bien authentique, c’est la triste réalité. Et on a peine à y croire.

On croit surtout rêver. On se sent revenus à une époque ancienne où était pratiquée « la chasse aux sorcières ». Ou à je ne sais quelle époque de régression stupéfiante que je n’aurais pas imaginé vivre de mon vivant, et vous non plus j’imagine.

L’Oréal : surenchère dans la bêtise

Chaque jour apporte son lot de surprises. On en reste sans voix. Même si l’on apprend au passage qu’une décision de nature similaire avait été prise antérieurement par la filiale indienne d’Unilever (ce qui n’excuse rien), on se demande où va s’arrêter cette surenchère dans le domaine de la bêtise.

On pourra écrire, plus tard, en Histoire, que notre époque correspond à une époque étonnante de particulière régression. Dont on trouvera certainement des explications qui feront autorité.

Après le déboulonnage des statues, qui pouvait encore s’appuyer sur des ressentiments, mais surtout sur la bêtise et l’ignorance, après la pure démagogie mue par la haine ou le besoin d’exister, et après les diverses attaques à l’encontre de l’Histoire, confinant au nihilisme, voilà que nous tombons maintenant dans la peur, l’absurde, le délire et la panique, qui conduisent à faire n’importe quoi.

Prophétie auto-réalisatrice

Mais surtout, et c’est là que c’est bien triste, à entrer dans de tels délires, jusqu’à imaginer des perversions que même ceux qui dénoncent le racisme n’auraient eux-mêmes sans doute pas imaginé, nous entrons droit dans ce que l’on appelle la prophétie auto-réalisatrice

Je veux bien croire que le racisme existe. Je veux bien croire – et je le déplore profondément – que certains en sont les victimes ou en souffrent d’une manière ou d’une autre. Je veux bien croire que certains se sentent un peu trop stigmatisés. En revanche, rien ne permet d’affirmer que nous vivons dans un pays raciste. Ou que le racisme serait un phénomène en progression. Alain Laurent a raison de souligner que « la dérive de l’antiracisme est une imposture de la pire espèce ».

Et qu’un groupe comme L’Oréal, pourtant réputé être une entreprise à la pointe, où il fait bon travailler, et qui attire des esprits parmi les plus brillants, puisse tomber aussi bas, c’en est confondant !

Tout au plus cette décision folle est-elle susceptible de mettre de l’huile sur le feu et d’attiser en certains endroits des sentiments qui jusque-là n’existaient tout simplement pas. Voilà une décision parfaitement inconséquente et d’une débilité profonde qui, déjà, semble susciter un déchaînement de colère et d’appels au boycott de la marque.

Parfaitement regrettable. Et incroyablement pitoyable. Sortons de ce délire collectif. Revenons au bon sens, à la raison, à la quiétude qui devraient caractériser notre société plutôt qu’à la paranoïa et au royaume d’Ubu.

Voir les commentaires (29)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (29)
  • L’Oréal apprendra à ses dépends que ceux qui achètent ne sont pas nécessairement ceux qui sont le plus bruyants dans les médias.
    A chaque fois qu’une entreprise (Gillette ou autres) ou qu’un réalisateur d’Hollywood essaye de montrer au monde entier sa vertu de politiquement correcte, c’est un échec commercial complet.

  • Une preuve que le racisme existe :
    L’Oréal supprime les mots «blanc», «blanchissant» et «clair» de ses produits.

    • Personne ne leur a dit que « blanchissant » est le mot clef pour vendre à des femmes africaines ? Elles sont même prête à utiliser des produits cancérigènes si ça blanchit un peu.

  • Pour mettre ses actes en accord avec ses pensées, on peut aller sur le site de L’Oréal et envoyer le message « J’arrête L’Oréal ». Que les imbéciles sentent passer les effets de l’éradication du blanc.

  • Parfaitement opportuniste, l’Oréal lave moins blanc en surfant sur la vague pour tenter de colmater ses problèmes de gestion interne du personnel de haut niveau. Sous des dehors de luxe, calme et volupté, l’Oréal est un joyeux panier de crabes de profils prétentieux, egos surdimensionnés soi-disant de haut niveau (en plus, ils se prennent pour des artiiiistes !), consacrant l’essentiel de leur énergie à se bouffer entre eux.

    Pendant ce temps, le titre est largement surcoté, 4 à 5 fois trop cher.

  • Ce délire qui nous conduit au pire obscurantisme est alimentée par ceux se prétendent victimes : exemple vécu ; un véhicule stationne au milieu de la voie d’accès au parking d’un super marché ( et bien sur le véhicule peut avoir une marque mais pas de race !! ) ; je me dirige vers l’accueil pour signaler la nuisance au moment où la conductrice monte dans son véhicule ; je lui fais donc la remarque sur son mauvais stationnement gênant et ai le droit à la bordée d’injures habituelles ( racistes … ) car bien entendu c’est parce qu’elle était  » black  » que je protestais !!! voila tout est dit , aucun reproche ni remarque ne peuvent être faits sans être accusé de racisme !!!!

  • Cette info particulièrement énervante m’a mis de très mauvaise humeur… C’est du white shaming… Après les acteurs blancs priés de ne plus doubler les personnages noirs dans les dessins animés..
    Bientôt, je ne pourrai plus dire que je suis « blanc » mais « personne non racisé » ou un truc du style…

  • Et en cette période électorale que deviennent les bulletins blancs?

  • Les enfants gâtés de la République ne savent plus quoi inventer pour affecter une bien pensance idéologique, ils n’ont pas compris que ce qui monte, c’est le racisme anti-blanc…

  • « L’Oréal lave plus noir que noir » ?

  • Pourvu qu’on ne nous supprime pas le blanc-cassis !!! Le chanoine kir s’en retournerait dans sa tombe.; mais ne vous inquiétez pas, on nous laissera toujours le blanc cassé; c’est même en train de devenir la spécialité de l’Oréal.

  • Il faut rappeler ce qu’est L’Oréal comme le montre Twitter:
    – GW Goldnadel : vous vous souvenez quand je vous ai contraint à payer une indemnité pour le boycott d’Israel ? De votre fondateur Schueller , créateur de la Cagoule ? Ou Bettencourt qui écrivait des cochonneries sous l’occupation ? Eh bien vous êtes toujours raciste.
    – Henri Gauthier : Dites #Loreal, vous pouvez cesser d’appliquer les crèmes blanchissantes sur vos administrateurs ?Je les trouve un peu pâlot.
    On ne vous oubliera pas, ni votre lâcheté, ni votre stupidité.
    – PJ Néri : L’#Oréal en 1989, l’entreprise démissionne Jean Frydman, un citoyen israélien, de Paravision, filiale audiovisuelle de L’#Oréal, afin de satisfaire aux exigences de la Ligue arabe qui frappait de boycott toute entreprise en relation directe avec l’Etat d’#Israël.

  • interdit de dire que la nuit est noire
    interdit de prendre un petit noir ou un blanc sec au comptoir
    interdit de dire blanc comme neige
    et la liste est longue

  • Les extrémistes ont toujours nettoyé l’histoire et le vocabulaire.
    Il est intéressant de noter une cinvergence de plus en plus évidente, bien que paradoxale, entre cet extrémisme et de grandes multinationales. On ne peut le comprendre si l’on ne sait pas que l’idéologie mondialiste entend réaliser une synthèse au niveau mondial, entre le capitalisme et le socialisme. Un capitalisme assis uniquement sur les très grandes entreprises et un contrôle total des populations par un « Etat » mondial.

  • Là, il faut reconnaître qu’en matière de « démagogie participative » L’OREAL bat un record…

  • Bientôt, l’eau de Javel sera interdite.
    Pas de limites à la connerie !

  • Si l’on supprime toutes les couleurs, on va se retrouver en noir et blanc….pardon encore des mots de couleurs qu’il est interdit de prononcer
    Merci aux suprêmes intelligents de ce débat stérile de nous indiquer comment il faut parler……

  • On va finir par être obligé de présenter des excuses parce qu’on est « blanc » ou devoir teindre tout ce qui sera blanc. Et bien choisir la couleur qui ne gênera personne.

  • vont-ils également supprimer le noir, l’ébène ?

  • Pour quand la suppression du blanc du drapeau Français ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Lipton Matthews. Un article du Mises Institute

 

Les intellectuels anticapitalistes ont imprégné le discours dominant de l'idée que la discrimination raciale est inscrite dans l'ADN du capitalisme. Habituellement, les preuves de disparités raciales dans les milieux professionnels sont citées pour étayer le récit selon lequel le capitalisme pénalise les groupes minoritaires. Bien qu'il soit devenu courant d'affirmer que les disparités constituent du racisme, la question est plus complexe.

La discrimination raciale... Poursuivre la lecture

Par Lionel Chanel.

Les Ouïghours, cette population turcophone et musulmane de la province chinoise du Xinjiang, sont assujettis au pouvoir communiste de Pékin depuis 1950. Les camps de rééducation, lieux d’enfermement et de tortures physique et psychologique, représentent l’aspect le plus répugnant du totalitarisme à l’œuvre en Chine contre cette minorité.

Des témoignages, comme celui de Gulbahar Haitiwaji, une rescapée de ces camps qui vient de sortir un livre sur son expérience de détenue, permettent de se faire une idée de l’... Poursuivre la lecture

Février est le mois de l’histoire des Noirs. Il est intéressant de voir comment, malgré une oppression certaines dans plusieurs pays, notamment les États-Unis, ils ont pu maintenir leur dignité et progresser. Martin Luther King Jr. est sans doute celui qui a eu la meilleure réflexion sur les relations raciales en 1963 :

Je rêve du jour où mes enfants seront jugés pour ce qu’il y a dans leur cœur et non pour la couleur de leur peau.

Malheureusement pour lui, la couleur de la peau est tout ce qui semble importer pour les démocrat... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles