Le colon roulait trop vite

Derrière l'excès de vitesse d'Emmanuelle Wargon, on peut lire les habitudes d'une caste qui se comporte vraiment comme des colons en territoire conquis.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Vitesse by www.twin-loc.fr(CC BY 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le colon roulait trop vite

Publié le 25 février 2019
- A +

La presse, prudente, en parle peu mais l’événement a bien eu lieu : Emmanuelle Wargon s’est fait choper en flagrant délit d’excès de vitesse à 150 km/h sur l’autoroute A1, alors que la vitesse était limitée à 110km/h en raison d’un pic de pollution.

C’est vraiment malencontreux. Pauvre Emmanuelle Wargon ! Se faire ainsi bêtement attraper !

Comment ça, Wargon qui ?

Allons, contribuable français ! Vous devriez pourtant la connaître, c’est une de vos commis que vos impôts payent grassement ! Wargon, c’est rien moins que la secrétaire d’État auprès du ministre des petits Oiseaux Écologiques et des Éoliennes à air chaud ! Et même si on a, surtout actuellement, du mal à la prendre en photo tant ses déplacements sont rapides, cette secrétaire travaille d’arrache-pied pour aider le pays dans son actuelle transition écologique, sa réduction de la pollution, son évolution vers des mobilités douces, des vitesses calmes et des énergies propres…

Transition écologique qui lui imposerait, semble-t-il, de faire rouler son chauffeur à des vitesses aussi polluantes qu’impardonnables en cette période de contrition climatique. Questionnée par la presse, la secrétaire d’État explique, dans un petit sourire crispé, que cette vitesse insolente ne serait que la résultante d’un emploi du temps particulièrement chargé :

J’étais prise par un timing très serré […] C’est une forme de système où on a beaucoup d’engagements dans une journée, il faut aller vite d’un endroit à un autre

Et si l’on est moins charitable et plus près de la réalité, on conviendra plutôt qu’il s’agit d’une piètre gestion de la réunionite aiguë qui anime nos mouches du coche et leur impose donc d’être à la foire et au moulin, en se déplaçant aussi vite que possible sur les routes, les rails et dans les couloirs aériens de France, au mépris des règles pourtant imposées à tous par ces mêmes commis.

Au passage, on se demande d’ailleurs comment font ceux qui, ni ministres ni secrétaires d’État, doivent se fader les limitations à 80 km/h, les radars ou les immobilisations directes de véhicules, et qui ont, eux aussi, des emplois du temps chargés. Peut-on d’ailleurs réellement comparer l’emploi du temps d’un ministre (ou à plus forte raison, d’une simple secrétaire d’État), aussi chargé soit-il, puisqu’il n’aura pas réellement à pâtir d’un retard, à celui d’un autre individu pour lequel un rendez-vous manqué peut provoquer des fins de mois difficiles ?

Bien évidemment, attrapée par la presse et dûment questionnée sur cet excès, Wargon s’est empressée de faire un mea culpa de circonstance, assurant qu’on ne l’y prendrait plus, promis juré craché !

Je sais […] que les Français attendent de moi, de nous collectivement, un comportement plus exemplaire.

Moui. Certes. Mais en fait, non : si les Français attendent très clairement quelque chose de vous, c’est bel et bien un comportement exemplaire, individuellement. Chacun d’entre vous, secrétaires d’État et autres ministres, députés comme sénateurs, édiles divers et élus variés, devez effectivement arborer un comportement exemplaire.

Et attention, pas « plus exemplaire » comme la Wargon, bien gonflée, tente de faire passer en loucedé, mais bien exemplaire tout court dans la mesure où, pour le moment, il ne l’est pas du tout, tant c’est un truc qu’on n’a plus vu en République française depuis un moment.

J’exagère ?

Devra-t-on remettre sur le tapis tous les douloureux précédents qui s’empilent dans l’histoire républicaine de ce pays, passant par certains points hauts comme cette truculente affaire Cahuzac où on découvrait, pas trop étonné mais assez écœuré, que celui qui entendait lutter contre la fraude fiscale était un pratiquant assidu d’opérations frauduleuses ?

Est-il seulement nécessaire de revenir en détail sur l’affaire Benalla ? Pour ceux qui le veulent, ils pourront toujours consulter cet excellent billet de Nathalie MP, mais l’essentiel est de comprendre qu’encore une fois, la République et ses institutions n’ont vraiment pas brillé par leur exemplarité ni dans l’ascension fulgurante du jeune ami du Président, ni dans le traitement des affaires dans lesquelles il se trouve à présent englué.

Doit-on réellement parler du cas Juppé, repris de justice mais malgré tout récemment nommé au Conseil Constitutionnel, et — par dessus le marché — nommé là par un président de l’Assemblée nationale lui-même emberlificoté dans une affaire judiciaire dont absolument rien n’indique une issue heureuse ?

On pourra toujours arguer, à l’aune de ces derniers exemples, que la République, maligne, s’est probablement dit qu’il n’y aurait jamais meilleur douanier qu’un contrebandier repenti. Malheureusement, à ce wargontrain-là, il n’y a bientôt plus que des contrebandiers à la tête de l’État dont la différence objective avec une mafia devient de plus en plus évanescente.

Et c’est bien tout le problème : Wargon peut bien tenter de faire passer ses excuses pour une contrition maladroite, personne ne la croira parce que tout le monde sait qu’elle continuera, comme ses petits copains, à se comporter comme un colon en territoire conquis.

Du reste, c’est exactement ce qu’ils sont.

Ayant, depuis plusieurs décennies, abandonné toute velléité de venir réellement du pays profond, la petite caste des élites françaises ne se comporte absolument plus comme un groupe au service de ceux qui les ont élus, mais comme une caste d’occupation dont le but est d’accroître d’abord ses propres privilèges et ses propres passe-droits, d’augmenter sans cesse ses richesses et dont l’administration est le bras armé, collectant les productions à leur profit premier.

C’est dans cette optique qu’on explique fort bien l’attitude qui consiste à ne jamais se sentir concerné par les lois, taxes et autres avanies qu’elle déverse sur le peuple conquis. Qu’il n’ait pas été conquis par la force mais par la persuasion, le mensonge puis par les urnes n’y change rien puisque le résultat est le même : au-delà d’un certain rang dans les administrations, au-delà d’un certain nombre d’électeurs adoubant l’élu, le pays n’est plus une charge qu’on doit servir, mais une recette qu’on s’empressera d’amputer à sa guise.

Et ce sera d’autant plus facile que les lois sont faites pour les autres, ce peuple qui paye et qui — magie d’une inculture crasse entretenue par une instruction misérable — en redemande goulûment.

Ne vous y trompez pas : l’excès de vitesse de Wargon n’est pas une erreur, un oubli de la règle ou une simple entorse aux lois en vigueur. C’est une nouvelle démonstration que ceux qui nous gouvernent sont du même pays mais absolument pas du même monde.
—-
Sur le web

Voir les commentaires (45)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (45)
  • Ces gens-là s’abstraient des contraintes stupides qu’ils imposent aux autres avec une totale bonne conscience comme si tout ceci ne devait de toute façon pas les concerner tant ils se sacrifient pour le Bien commun. Un jour, ça finira très mal…

  • Même décomplexion de la part de notre premier ministre, qui nous a vendu l’importance de réduire la vitesse, mais qui n’hésitait pas, il y a peu, à rouler à 150 km/h. https://www.lepoint.fr/politique/quand-edouard-philippe-roulait-a-150-km-h-10-01-2018-2185466_20.php
    Vous, je ne sais pas, mais moi, ca fait bien longtemps que je n’ai plus atteint une telle vitesse… Ce n’est pas une vitesse que l’on atteint par distraction, sans s’en rendre compte, en bas d’une longue descente sur autoroute…

    • Là, je peux témoigner;

      habitant à un jet de pierre* de l’A5 allemande, si vous roulez à 150km/h, vous avez intérêt à rester sur la file de droite…

      * les matins d’été, avec la fenêtre ouverte, j’entend le trafic qui s’ active à l’aube.

    • Qu’y a t’il entre un dangereux chauffard et un bon conducteur responsable ?
      – une frontière…

    • Ça, c’était en 1995… Il y a deux ou trois ans, revenant de Paris sur l’A20 (je roulais au régulateur de vitesse à 130 km/h), j’ai été dépassé par un convoi de trois véhicules dont le premier, arrivant derrière moi, a « allumé » un clignotant bleu (de police) derrière son pare-brise. Les trois véhicules m’ont dépassé, le dernier disposant aussi de ce feu clignotant bleu. Ils roulaient à plus de 180-190 km/…
      J’ai appris par la suite que le premier ministre s’était rendu à Castres… coïncidence ?

  • Et j’ajoute : plus de 40 km/h de dépassement… que croyez-vous qu’il arriva à ce dangereux délinquant ? 6 mois de retrait de permis ? …. non, 24h !

  • Je vois trois solutions collectives:
    Démission, destition, dissolution

  • Papa Stoléru a dû lui montrer le bon exemple .

  • je dirais plutôt la ministre des hachoirs industriels (et subventionnés) de l’avifaune

  • Tous les animaux sont egaux mais certains plus que d autres

    Orwell

    La ferme des animaux

  • les donneurs de leçons , une politique du renouveau mon oeil …cette caste ne change pas !! ils ont de la chance , le ridicule ne tue pas , c’est bien regretable !!

  • La prochaine fois que vous entendrez un politicien vous parler d’état de droit, vous savez déjà qu’il ment comme un arracheur de dents.

  • Cet excès de vitesse est l’avant goût du monde d’après: des citoyens « éco responsables » écrasés par les contraintes fiscales et comportementales pour « sauver la planète », gouvernés par une nomenklatura très contente de ne pas les subir.

  • Ces colons vont si vite, par que sur la route, dans la taxation à tous crins, qu’on finit par les percevoir rouges et dilatés.
    Un colon à l’arrêt, c’est semble-t-il un colon condamné à mort. Ce sont donc de très gros…

    D’ou viennent-ils pour nous cahuzacquer ainsi? (Thévenou + Cahuzac)

  • Rappelons nous ce que disait Einstein sur la bêtise humaine. Ces mafieux roulent sur cette bêtise et sur la corruption pour parasiter la société!

  • Une enième facétie destinée à cacher la merde au chat Macron. Il cherche à faire comme Hollande, faire ricaner les gens (sa poupée gonflante présente sur tous les plateaux télé, feuilleton Benalla – fin prévue mai 2022 par un non-lieu, etc.) , pendant qu’il aiguise ses couteaux pour nous les planter profond dans le dos

  • Il paraît que l’amende sera payée sur les fonds du ministère. Autrement dit, c’est nous qui allons la payer, avec nos impôts. N’est-ce pas merveilleux ? L’ignominie s’ajoute au scandale.

    Ceci dit, contrôlée à 150, la ministre roulait vers 170 au compteur, après déduction des marges de radar et de compteur. Elle a prouvé que ce n’est en rien une vitesse excessive sur une autoroute, lorsque les conditions de circulation le permettent.

    Au fond, la ministre a brillamment défini ce qui devrait être la limitation de vitesse normale sur nos autoroutes.

    Bien joué, Wargon !

  • C’est donc ça un côlon français, je comprend mieux l’état de nos ex colonies et l’état de la maison mère..mais côlon n’est-ce pas un tube qui transforme tout en…..et souvent victime de cancer lorsque a l’entrée y a plus grand chose a grignoter….

  • Top. Par contre une mafia possède des codes et une certaine morale. Concernant l’Etat Français c’est une agitation de parasites. Je les compare aux vers blancs au fond de ma poubelle après avoir jeté du poisson un jour d’été.

  • Je me pose une question : comment ce type d’infraction est-il révélé aux media ? Est-ce le policier (ou fonctionnaire ?) qui traite le PV via le système informatique ou le fonctionnaire administratif du ministère de la personnalité politique qui reçoit le PV, qui transmet l’info aux journalistes ? Et si oui, c’est parce que le policier ou fonctionnaire veut délibérément se payer la tête de la personnalité prise le doigt dans le pot de confiture ?

    • Tout s’achète et tout se vend. Si vous pensez que le gouvernement peut le cacher, alors les fonctionnaires peuvent gagner beaucoup en vendant ça aux journaux …

  • Quel dommage pour elle, elle n’a pas pu récupérer la Talisman de Bénalla, celle équipée « Police ».

    « J’étais prise par un timing très serré […] C’est une forme de système où on a beaucoup d’engagements dans une journée, il faut aller vite d’un endroit à un autre »
    Et oui ma petite dame ! C’est ce qui arrive quand des débiles pondent des lois qui allongent le temps de trajets. Et puis, comme diraient certains commentateurs de CP, ce ne sont que quelques minutes de perdues. Du coup, quid des gueux qui se traînent en respectant les limitations de lenteur alors que manifestement, comme l’a précisé Cavaignac plus haut, il était possible de rouler à plus de 150km/h sur cette portion d’autroute limitée à 110 pour rien ?

  • ça fait du bien de rire..

  • Merci mais vraiment merci h16, ça fait du bien, surtout le lundi!!!

  • L’État et ses privilégiés se croient tout permis, par exemple des CDD de contractuels renouvelés durant des années, alors que leur « morale » l’interdit dans le privé, ils veulent même les taxer plus… Faites ce que je dis, pas ce que je fais. La coupe est pleine, c’est ce qui ressort de la révolte des gilets jaunes, quoi qu’on en pense !

  • Il est vrai qu’on est toujours surpris de voir et d’entendre nos élus se transformer, à peine élus, en petits agents de l’administration, notamment fiscale, faisant preuvent d’une imagination débordante pour inventer ou augmenter des taxes ou des impots. Mais c’est bizarre on ne les entend jamais proposer d’en supprimer !
    La réalité c’est que nos élus sont entre les mains du plus puissant des lobby , la technostructure de l’état Français. Et ce lobby là, soyons en sure, n’est pas enregistré en tant que tel. Les assemblées de ce pays ne servent plus à rien !

    • En ce moment, ce qui est franchement rigolo, c’est de voir chaque ministricule ou député randonneur proposer de créer/déplacer/supprimer un impôt ou un avantage et tous les autres faire en choeur : CHUUUTTTT !

  • hé oui , faites ce que je dis pas ce que je fais……on connait hein …..

  • J’ai cru lire quelque part qu’en Scandinavie les ministres démissionnent pour moins que ça…

    • @AxS
      Bonsoir,
      Une ministre scandinave a démissionné après avoir payé deux barres de Toblerone avec la carte du ministère et non la sienne. Après 10 ans, elle rame toujours pour revenir en politique.

  • écrit démago-populo-simpliste. Ça amuse la galerie avec des jeux de mots foireux et des photo-montages reprenant les codes des mêmes.

    • On vous a connu plus construit en matière de critiques La sociale-démocratie (dont vous vous réclamez, cf vos anciens posts) est à court d’arguments pour justifier les actes de ses brillants représentants? 🙂

      • j’ai eu la flemme de dire que j’étais au courant de cette histoire (malgré le silence des médias complices bien sûr) et que bien sûr je ne cautionne pas. Ya rien à commenter à ce qui s’est passé en fait

  • Le chauffeur est un professionnel. Pour qu’il fasse un excès de vitesse, il a fallu qu’il en ait reçu l’ordre. C’est beaucoup plus grave qu’une étourderie!

    • @Gada
      Bonsoir,

      « Mme Wargon : Chauffeur, nous avons un timing serré.
      Chauffeur : c’est limité à 110 madame.
      W. : Eh bien appuyez ! Nous sommes pressés nous !
      C. C’est pour le pic de pollution que c’est limité.
      W. : Roulez mon brave ! Nous sauverons Gaïa plus vite ! Allons, allons ! doublez ces gueux qui se traînent !
      C. : Bien madame. »

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’Élysée a proposé Emmanuelle Wargon jeudi pour présider la Commission de régulation de l’énergie. Cette ex-ministre au Logement et ex-secrétaire d’État à l’écologie sous le premier mandat de Macron se retrouverait à un poste clé des instances chargées du fonctionnement des marchés du gaz et de l’électricité. Et ceci dans une période de crise énergétique.

Très honorée de la confiance du Président de la République pour présider la CRE, sous réserve des auditions parlementaires. La souveraineté énergétique, la protec... Poursuivre la lecture

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe

Encore un sujet qui n’aura pas été abordé lors de la campagne présidentielle : la question de la rénovation des logements dits énergivores qui pose elle-même une question autrement importante, celle du respect du droit de propriété en France.

La réglementation sur le diagnostic des performances énergétiques

Créé en 2006 en congruence avec une directive communautaire pour la performance énergétique des bâtiments, le diagnostic de performance énergétique, dit DPE, constitue l... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

En s’attaquant à la maison individuelle, Emmanuelle Wargon n’a fait que reprendre à son compte la vieille antienne, à la fois collectiviste et planiste, sur l’« idéologie pavillonnaire » chère au philosophe communiste Henri Lefebvre, nécessairement individualiste, ultralibérale et réactionnaire.

Jeudi dernier, la ministre du Logement a déclaré lors d'un discours que les maisons individuelles « ce rêve construit pour les Français dans les années 1970 », « ce modèle d'urbanisation qui dépend de la voiture pour le... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles