80 km/h : 7 raisons pour lesquelles Macron va se prendre un platane

Macron a bénéficié du soutien de tout l’appareil d’État, grâce aux voix d’étatistes de gauche et de droite. Dans un monde où la démocratie recule, la mesure de limitation de la vitesse à 80Km/heure fait donc inconsciemment peur.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

80 km/h : 7 raisons pour lesquelles Macron va se prendre un platane

Publié le 28 juillet 2018
- A +

Par Hector Allain.

Si plusieurs raisons expliquent le décrochage de Macron dans l’opinion, la loi sur les 80 km/h est sans doute la goutte d’eau de trop dans ce déluge de contraintes et de vexations fiscales. Cette loi technocratique et mal expliquée est en effet symptomatique. Elle est l’expression d’un État étouffant, affamé et méprisant. Sept raisons pour lesquelles cette loi passera mal, qu’elle soit utile ou non :

  1. Pour le Français, la loi ne s’attaque pas aux vraies causes de la mortalité

Si la vitesse est un facteur aggravant, l’alcool, les stupéfiants, la fatigue constituent les vraies causes de mortalité. Plus étrange encore, la Ligue contre la violence routière reconnait dans un rapport récent que 50% des tués sur routes sans séparateurs médians se concentrent sur 15% des distances. Pourquoi diable ne pas réduire la vitesse uniquement sur ces segments ? Mal ciblée, la nouvelle loi aura des résultats – on en obtiendrait encore plus en roulant à 10 km – mais au prix d’un effort mal compris.

  1. L’État devrait commencer à faire son travail sur la sécurité

Malgré des impôts en hausse constante et un record mondial des taxes, l’état de nos routes se dégrade. Comme celui de nos trains, de notre éducation et de notre police. À Paris, la chaussée est criblée de nids-de-poule. La signalétique souvent bâclée perturbe aussi la conduite.  Dispose-t-on des statistiques sur le rôle de cet amateurisme administratif sur les accidents routiers ? Plus généralement, d’où vient ce paradoxe qui fait que le citoyen en ait moins alors qu’il paie toujours plus cher ? La raison est malheureusement simple : à l’instar d’un obèse de 150 kg, plus l’État grossit, plus il devient inefficace et plus sa voracité s’accroît. L’absentéisme des fonctionnaires, l’imbroglio des règlements, l’empilement des structures continuent d’augmenter année après année. Pour l’État, il semble plus facile de s’en prendre aux automobilistes que de demander aux cantonniers de travailler pour améliorer la chaussée.

  1. L’exemple d’autres pays pose question

Les comparatifs européens de pays similaires, notamment du Danemark ou de l’Allemagne incitent à la méfiance. Ces débats techniques ont été superbement ignorés par les technocrates français. Une approche intelligente aurait été de procéder à une campagne de tests qui aurait mis tout le monde d’accord. Les Français sont évidemment favorables à la sécurité, mais ils attendent des éléments factuels.

  1. L’État est obsédé par l’argent

La mesure des 80 km/h s’inscrit dans une série noire fiscale. Elle vient après l’augmentation majeure des contraventions, qui sont passées à Paris de 17 à 50 €.  La maire Anne Hidalgo a confié l’exploitation des contraventions à un partenaire privé autrement plus efficace que ses contractuels fatigués. Au niveau national, on va privatiser les radars. Dans l’administration, on déteste le secteur privé mais on a recours à lui quand il s’agit de réaliser les basses œuvres. Le citoyen préfèrerait sans doute qu’on privatise le nettoyage des rues particulièrement sales à Paris ou le traitement des demandes administratives qui se font de plus en plus lentement.

  1. On veut nous refaire le coût de la vignette

L’arrogance de Macron est son talon d’Achille. Avec la promesse de réallouer les revenus des radars aux victimes, le gouvernement prend les Français pour des idiots. La vignette supposée aider les anciens a finalement renfloué le budget global. Les victimes de la route étant déjà prises en charge par la Sécurité sociale, les fonds collectés connaîtront le même sort. Les jeux d’écritures comptables ne sont que de la poudre aux yeux.

  1. Il existe d’autres causes prioritaires mais peu rentables pour l’État

Sait-on que plus de 20 000 personnes meurent chaque année des suites d’accidents domestiques ? Cette statistique est particulièrement effroyable car elle concerne 2000 enfants. Qui prend la parole pour ces victimes ? Qui vient nous faire des leçons de morale pour pacifier les maisons ? Même si des mesures européennes ont amélioré depuis 30 ans la sécurité des foyers, l’État brille par son absence. Des campagnes de préventions ciblées auraient un impact fort, sans doute en milliers de vies sauvées. Un levier sans doute beaucoup plus efficace que l’ennuyeuse mesure sur les 80 Km/h. Mais comme il est difficile en effet de mettre un radar/collecteur de taxes dans chaque maison, l’État fait preuve d’une sentimentalité sélective.

  1. Cette mesure est perçue comme liberticide

Personne ne conteste évidemment la nécessité de sécurité mais le Français aime sa voiture et la liberté qu’elle représente. Les États ont toujours utilisé le prétexte de la sécurité pour limiter les libertés citoyennes. Le mur de Berlin a été construit officiellement pour protéger les Allemands de l’Est des intrusions du monde libre.

La voiture a une particularité par rapport au système étatique : elle entre en concurrence avec le business des transports en commun qui représente des milliards d’euros. Ce combat de titan n’est pas seulement économique, il est aussi idéologique. En France, les transports en commun font l’objet d’un dogme presque religieux qui permet d’occulter une réalité parfois sombre : un service qui se dégrade malgré une dette et des prix qui grimpent, des trains électriques que l’on fait rouler grâce au nucléaire dont les prochaines générations paieront le prix écologique, des métaux lourds qui infestent les couloirs du métro…

Le gouvernement actuel est libéral par pragmatisme mais foncièrement étatique par sa culture. Macron a bénéficié du soutien de tout l’appareil d’État, grâce aux voix d’étatistes de gauche et de droite. Dans un monde où la démocratie recule, la mesure de limitation de la vitesse à 80Km/heure fait donc inconsciemment peur. En France, un État big brother se dessine à petites touches, accompagnées d’un sirop douçeâtre de technologie et de bonne conscience. Fondée ou pas, cette mesure coûtera cher au gouvernement actuel qui a péché par orgueil et manque de discernement.

Voir les commentaires (80)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (80)
  • Un dernier élément est une caractéristique de l’étatisme centralisé à la française : une mesure venant d’en haut, applicable à tous et partout – dans le cas présent, de très nombreux tronçons de départementales justifient cette mesure, mais d’autres nettement moins. En Belgique, quand la Flandre a généralisé le 70 km/h sur les routes secondaires, elle a laissé aux pouvoirs locaux la possibilité d’ y déroger localement, ce qui s’est passé. Inversement, le gouvernement fédéral a laissé aux régions la possibilité d’autoriser, sur certains tronçons d’autoroute, une vitesse maximum de 130 km/h au lieu de 120 km/h, ce que les régions se sont refusé à faire, jusqu’à présent.

    • En Italie, il y a quelques années, l’Etat avait proposé de passer a 150 km/h sur les autoroutes qui le souhaitaient. Tétanisées par l’ideologie anti vitesse, elles n’ont rien fait…

  • On en parle moins, mais le contrôle technique macronien aura des conséquences très dures…

    • y’a aussi une mesure qui est passé en douce c’est le pv de stationnement…avant on pouvait se faire prendre si on était stationné sur un trottoir (sans gêner voie de bus, vélo, borne incendie, passage piéton etc..) et c’était une prune de catégorie 4 donc 35€…maintenant tous les stationnements qu’ils soient gênants ou pas passent direct en catégorie très gênants donc catégorie 2 et là c’est 135€ d’amende..j’en ai fait les frais il y a peu et j’ai été gueuler à la police municipale de la dite ville …et là ils m’ont sorti que la loi avait changée en 2017 vite fait bien fait ni vu ni connu…si ça c’est pas nous racketter je sais pas ce que c’est…https://www.lci.fr/conso-argent/pv-stationnement-genant-ou-tres-genant-une-nuance-a-100-euros-1509232.html

  • Il y a aussi la pression de toutes les associations extrémistes et irresponsables les mêmes que je n’entends pas pour limiter les milliers de festivals organisés par les collectivités locales qui nécessitent des transports considérables, des engins polluants durant 3 semaines au moins pour les petits festivals, les groupes électrogènes très polluants qui tournent 24/24h, la remise en état des terrains, une empreinte carbone hors normes sans oublier la pollution sonore et celle de la faune et de la flore des environs. Nouvelles nuisances et pas des moindres l’agression permanente des vélos et motos sur tous les espaces piétons sans oublier le stationnement de ces véhicules. Je cherche à comprendre ou est le problème de toute cette minable classe politique et associative qui engloutisse des sommes publiques considérables pour pénaliser les automobilistes alors que ces derniers n’ont aucune autre solution. Nouveau aussi, après avoir incité la population à acheter de petits véhicules avec de petit moteurs, ces derniers sont souvent obligés de garnir leur véhicule de caisses de rangement devant, derrière et sur le dessus, voir une remorque supplémentaire pour prendre quelques jours de vacances avec leur famille. Ces véhicules sont le plus souvent en surcharge. Ce qui pousse l’administration à faire des campagnes de pesage pour pénaliser une fois de plus les petites familles. Beaucoup de mesures et de contrainte irréfléchies misérable et irrespectueuses envers la population par cette race politico/associative et administrative pour leur seul plaisir et celui de piler au mieux la population entière. Ou n’est que la gradeur de leur prétention sans limites et la soif d’un peu de pouvoir pour pénaliser toute la société ? un beau troupeau d’imbéciles et d’irresponsables qu’il faudrait traiter comme les pires terroristes.

    • on organise des élections..alors il faut proposer des trucs si on veut être élu. Il y a des gens si vous donnez un sécateur , ils vont couper des trucs..si vous créez une administration elle va faire des trucs…

      et on ne peut pas passer à coté de ce point, si on estime que des morts sur la routes justifient des faire des trucs…sans mettre en regard des avantages de la bagnoles, on est pas rendus!! il faudrait imaginer qu’il existe un moyen de circuler qui ne fasse aucun mort ou blessé pour empêcher ses décideurs de décider.

      Pour faire condensé….pourquoi 70? pourquoi pas 67,7?
      pour pouvoir justifier son existence demain demain en proposant 65 voie royale vers le 60…

      et tous les morts sur la route ne se valent le type qui se tue tout seul bourré comme un coin dans une voiture sans frein au pneus lisses…je suis triste pour lui mais sauf votre respect je ne peux pas empêcher les gens d’etre cons…ou avides de sensations d’ailleurs. si il avait massacré une famille et en était sorti indemne j’aurais voulu qu’il soit condamné!
      On ne peut pas comptabiliser les morts…c’est comme additionner des suicides et des assassinats on perd le sens.

      ce qui e insupportable est l’arrogance des gens qui prennent de telles décisions..

      • @ jacques lemière
        Propos logiques, quasi des axiomes de bon sens!
        Si @ dekkard payait sans doute 35€ sans problème, pour 135€, il réagit et se rebelle.

        En bonne logique, si la prune n’est pas dissuasive, elle n’atteint pas son but et est donc presque inutile!

        Pour la vitesse, avec l’informatisation, la commande à distance et les caméras, je commence à rêver à des limitations de vitesse, signaux électroniques, qui s’adapteraient aux circonstances (trafic, travaux, météo, état de la chaussée …) aidant le conducteur, lui-même tenu d’agir selon ces circonstances: garder les mêmes panneaux de limites à la même vitesse, l’été de plein soleil et l’hiver par temps de neige est absurde!
        Le panneau qui s’adapterait, aiderait, lui, le conducteur!

        • oui…en attendant on hausse les épaules et on obéit…mais à mon opinion on devrait un peu plus manifester et sans doute plus rudement notre scepticisme.

  • C’est le téléphone, l’alcool et la bêtise humaine qui provoquent les accidents. La vitesse n’est en cause que lorsqu’elle est excessive! Leur propagande publicitaire de 13 mètres est futile car si elle peut sauver des vies c’est théorique, vu que les crétins vous collent aux fesses au lieu de garder la distance de sécurité!

    • @Virgile

      Vous avez analysé en peu de mots ce qu’il faut retenir d’essentiel:
      Cette forme de « tolérance zéro » des 80 KMS/H concerne UNE FOIS DE PLUS l’automobiliste lambda qui dans l’ensemble se comporte normalement.
      Il serait temps en effet d’appliquer cette MÊME tolérance zéro aux véritables comportements délictueux toujours plus nombreux : conduite en état d’ivresse possible sans permis et sans assurance,
      (le fond de garantie est insuffisant même s’il a le mérite d’exister),rodéos sauvage devenus habituels aux conséquences dramatiques,excès de vitesse dans les zones urbanisées,(60KM/H en ville est bien plus meurtrier que 80KM/H en rase campagne!!!),camions de très fort tonnage collant aux fesses à plus de 100KM/H sur autoroutes sur file de gauche qui obligent à rouler à une vitesse nettement supérieure pour se dégager en toute sécurité, (comme quoi la vitesse a parfois des vertus),etc…etc…etc…etc…
      Reste enfin à souligner l’état des chaussées qui reste un élément important (les gravillons étalés à la va vite par les ponts et chaussées étant parfois mortels).
      L’automobiliste lambda SOLVABLE potentiellement PUNISSABLE ne devrait donc pas ressentir « deux poids deux mesures » avec des règles systématiques concernant comme « par hasard » uniquement la vitesse, qui ne représente bien qu’un aspect d’un problème nettement plus vaste.
      L’application de règles nécessaires, rigoureuses et surtout COHÉRENTES relève bien d’une volonté politique.

  • Argumentaire impeccable. La Macronie n’a en effet pas fini de payer cette ânerie, doublée d’un mensonge (le candidat Macron était contre le 80 km/h – aurait-il été elu dans le cas contraire ?). Cette affaire lui coûtera, indeniablement, elle lui coûte déjà.
    Deux petites remarques :
    – nous ne saurons jamais si la loi aura des resultats ; si la mortalité baisse, comme elle fait depuis 40 ans, qui nous garantit que les causes ne sont pas ailleurs ? Il aurait fallu un test sur la moitié de la France et pendant 5 ans pour une comparaison sérieuse. Et si la mortalité ne baisse pas, le gouvernement viendra nous expliquer que ça aurait été pire, sans ! On parie ?
    – la concurrence frontale entre voiture et TC est très bien vue ; on peut donc assimiler cette décision à une mesure anti-bagnole destinée à nous faire préfèrer le train ; cela a été parfaitement théorisé par la mairie de Paris qui veut faire rouler les voitures à 30 pour rendre vélos et TC plus concurrentiel ; j’ajoute que la loi sur la transition énergétique réclame une reduction des transports individuels (sous entendu voiture)…

    • Oui, bon argumentaire, sauf pour le coût écologique du nucléaire pour les genérations futures. Générations qui pourraient amèrement critiquer les choix de la loi de transition énergétique fondés sur l’idéologie.

    • en réalité même une comparaison entre deux zones serait trompeuse parce que si on bannit la bagnole sur une moitié de la France on a bien une baisse spectaculaire des accidents de bagnole…
      mais quels sont les autres conséquences? il faut regarder tout le reste et si on prétend s’intéresser à la vie des gens, la mortalité générale!

      Nous admettons tous un point si il y a des bagnoles il y a aura vraisemblablement des accidents de bagnoles… il y a une acceptation de la fatalité des morts sur la routes pour autant à un moment donné le nombre de morts peut choquer quand on distingue une cause claire et qu’on l’estime « inacceptable » comme le fait de rouler bourré ou sous l’emprise de stupéfiants.. je ne suis pas certain que les 90 km:h sont inacceptables pour les gens… ça sort de la culotte des politiciens.. qui se prennent encore pour des chefs moralisateurs.l

    • @ Guido Brasletti
      Bien sûr, il peut être légitime de penser à une arrière-pensée de « fiscalisation des coupables d’infractions »: les réformes, ça a un coût, et votre état ne s’en sort pas, chaque année, avec son budget depuis des dizaines d’années!

  • « Même si des mesures européennes ont amélioré depuis 30 ans la sécurité des foyers, l’État brille par son absence.  »
    En quoi la sécurité d’un domaine éminemment privé qu’est le foyer serait du domaine de compétence de l’Etat. Vous voulez que celui-ci s’immisce encore plus dans la vie des français? Parce que ces derniers sont trop bêtes pour s’en occuper eux-mêmes?

    • L’auteur parle surtout de communication. Si l’Etat mettait dans des campagnes d’information sur les risques a domicile le 10eme du pognon de dingue cramé par la Sécurité rentiere, on sauverait certainement plus de 400 vies sur 20000…

  • Pas du tout certain que cette mesure ait des résultats bénéfiques :
    D’abord parce qu’elle va entraîner une perte de vigilance des automobilistes, donc accroître leur temps de réaction devant un imprévu,
    ensuite, les temps de dépassements vont être considérablement augmentés, d’où risque accru de collision frontale, dans ce cas toujours mortelle : percuter un murà 160 km/h a le même effet qu’à 180;
    Une partie des conducteurs va considérer que puisqu’ils roulent à 80 ils sont en sécurité et se permettront toutes les imprudences

  • De plus, à 80Km/h on passe rarement la 5e. Quelles sont les conséquences sur la consommation de carburant et le bilan carbone ?

  • Dans ma région en juillet-aout le trafic est très largement doublé par « Le Tourisme » Dans la journée il est donc rare de pouvoir atteindre 80 Km/h. Il Faudra attendre la fin de septembre pour évaluer la situation.
    Mais il est certain que si les conducteurs se mettent a respecter strictement le 80Km/h de nuit sur nos nationales le nombre de morts par somnolence va monter en flèche.
    Payer (Radar) ou mourir

    • Pour moi cette mesure n’a aucune légitimité. Aucune légitimité politique : le candidat Macron était contre. Aucune légitimité scientifique : les résultats de l’expérimentation sont nuls et non avenus. Aucune légitimité populaire : pure décision administrative à laquelle sont opposés 80 % des Français et pour laquelle leurs élus ont été méprisés par un premier ministre autiste.
      Donc je ne l’applique pas. Et j’encourage tous mes concitoyens à faire de même.

    • Ou mourir ?
      En se suicidant peut être, car nos ‘bienfaisants’ ne font rien pour les 12’000 morts par suicide / an que cette société de zombies assistés produit.
      Tout le monde ne supporte pas ce monstrueux appareil étatique qui pèse de tout son poids sur nos épaules et nous barre l’horizon comme un pitbull* de son regard sanguinaire l’entrée de votre immeuble, sous prétexte de nous débarrasser de nos tracas…

      * une image, que les pitbulls me pardonnent

  • En Mai et juin la Mortalité a baissé ….
    Il faut savoir que ces chiffres ne veulent rien dire ! Météo, positions des WE par rapport au début fin de mois, évènements particuliers le Hasard, etc… Influent autant que la vitesse maxi officielle.
    Quand un mois est en augmentation l’automobiliste est traité de salaud ! Quand il y a deux mois de baisse, silence , car le commentaire démontrerait qu’ils nous prennent pour des cons.

    • Je pense sincèrement qu’ils vont manipuler les chiffres pour faire coller ceux ci à leur prévisions.

      Il suffira de retirer certains types d’accidents ( cyclistes, vélomoteurs ou engins agricoles) sous prétexte par exemple que leur vitesse inférieure à 80 les exclut du champ des statistiques ou que sais je ?

      Et on obtient une diminution…

      • A Leipreachan. Ils n’auront pas besoin de jongler en soustrayant les « cyclistes, vélomoteurs ou engins agricoles » car ils connaissent MAINTENANT déjà le chiffre qu’ils vont annoncer (nombres de vies sauvées) d’ici la fin de la période des vacances, soulignant sans vergogne leur « perspicacité » et leur souci de « notre bien-être ». Ces technocrates minables (pléonasme) ainsi que « jupiter » en tête peuvent dire sans scrupule : « plus menteurs que nous tu crèves ! »

  • c’est le Bordel sur les faire cohabiter le 80 km/heure P.L et voiture les poids lourds ne respectent pas la distance de sécurité maïs là,le gouvernement n’a pas baisse là vitesse à 70 km/heure pour cause de bloquage de route ..vu comme ce gouvernement méprise le citoyen..virons cette majorité de desperado pour garder leurs avantage on t retourner leur veste quelle moralité de bas étage…demain ils se mettront une plume dans le cul !!! quand à ceux qui se plaignent qu’ils gagner plus dans le privé et qu’ils mangent des pattes maintenant …leurs salaire sevrer être le SMIG
    vu l’état du pays financièrement…60 de depense publique et 98 %de dette du PIB …
    En MARCHE vous aller voir !! rien à changer dans la continuité Parti de DAUBE …

  • désolé de mes fautes d’inattention…

  • et si on commençait par dire aux conducteurs qu’en roulant à 80 km/h au lieu de 90 km/h ils mettraient exactement 12.75 minutes de plus pour arriver……

    • @epidermiquement

      Et si on commençait à dire aux conducteurs qu’en considérant nos faiblesses en général, et nos erreurs de conduite toujours possibles en particulier, la sécurité sur les routes pourrait être améliorée?
      Mais sans doute est-ce trop demander?

      • Pas une campagne de prévention en 40 années, disant qu’en concentrant 90 % de votre attention à la route et à la conduite le risque d’accident descend au risque des malaises, pertes de connaissance et morts subites (le risque 0 n’existe pas). Et on voit tous les jours, des chauffards à 60 kms/h qui discutent en regardant leur passager (et pas la route). C’est poli mais dangereux

    • 12.75 minutes, ça ne veut rien dire.

  • Et 8° conséquence, augmentation de la pollution.
    Difficile de rester en 5° à 80 km/h surtout quand la majorité des automobilistes qui craignent les radars roulent entre 70 et 75 km/h. Donc on roule en 4°, donc on consomme plus donc on pollue plus.
    Alors qu’on nous l’avait vendu comme bénéfique pour l’environnement.

    • Tout a fait d’accord, la limite a 80 Km/h, aux heures de Traffic important devrait selon moi augmenter la consommation de 10 % a l’aise:
      Ex Véhicule a 1450 Tr /Mn a 80 Km/h, avec circulation accordéon c’est des changements de vitesse perpétuels. pour être honnête sur une route déserte au régulateur a 80 on peut consommer un poil de moins avant de s’endormir !

  • Suppression des limitations de vitesses.
    Généralisation des vitesses conseillées.

    • @Cavaignac
      +1
      Bonjour,
      J’ai jeté un oeil. au Code de la route pour trouver trace des panneaux de vitesse conseillers. Ces panneaux, je ne les ai jamais vus. Il a été dit sur ce site, que les vitesses sont censées être conseillés et non pas limitées, et qu’un dépassement devait se faire le plus rapidement possible sans faire de queue de poisson. Cependant, je pensais trouver une ligne quelque part, mais je n’ai rien trouvé.

      • Dans la catégorie des signalisations d’indications, le panneau type C4a indique la vitesse conseillée de circulation qui doit être adaptée par le conducteur aux circonstances particulières (trafic, météo…) et au type spécifique du véhicule conduit. En effet, quelle que soit la vitesse conseillée, le conducteur doit rester maître de son véhicule (art. R413-17 du code).

        La vitesse optimale de circulation est multi-factorielle (conducteur, véhicule, circonstances…) Par conséquent, les panneaux doivent être seulement une aide à la conduite, certainement pas une contrainte, sauf cas ponctuels exceptionnels. C’est au conducteur et lui seul de décider in fine à quelle vitesse il doit circuler.

        On croise parfois ces panneaux mais ils se font de plus en plus rares. On comprend pourquoi : ils ne sont pas rentables pour l’Obèse, obsédé par sa grande rapine routière, version modernisée et étatisée des voleurs de grand chemin.

        • @Cavaignac
          Bonjour,
          Je n’ai jamais vu ces panneaux en roulant. Je les ai vus sur le site du Code de la route (légifrance). Ce je cherchais naïvement, c’est une ligne dans un article qui stipule que les vitesses ne peuvent être que conseillées. Bon je ne l’ai pas trouvée.
          Avec ces limitations intensives et de plus en plus basses, on nous fait croire que dès qu’on dépasse le nombre inscrit dans le cercle rouge, on va droit à la catastrophe, ou à la mort, soit la nôtre ou celle d’autrui.
          En plus, passer son temps à regarder le compteur pour vérifier son allure, ce n’est pas très « sécurité ».

          @LEONIDES
          Bonjour,
          Rouler à 80 est une plaie. Je me demande comment font les routiers depuis des années. Je n’ai pas encore testé à moto.

          « Comment dépasser un véhicule dont le conducteur s’est assoupi comme par hasard à 70km/H,et reste ostensiblement sur la file de gauche,la file de droite étant embouteillée ? »
          A celle-là, on vous répondra l’inévitable : « Qui peut le plus, peut le moins. » Il donc le droit de faire chier le monde à se traîner à 70 au lieu de 80, 90, ou 110. Ensuite, il a peut-être une raison valable telle qu’un problème moteur/mécanique.
          Réactitude, commentateur régulier de CP, mais plus discret ces derniers temps, avait avoué se traîner à 70/80 sur le départementales pour admirer le paysage, et se moquer des gens qui s’attroupaient derrière, mais dépasser allègrement la limite quand pressé par le temps. (reactitude n’a pas dit si des jurons sortaient de sa bouche, quand d’autres conducteurs se traînaient 20 km/h en dessous-de la limite, quand sa vitesse était bien au-dessus.)
          Sur voies rapides, et autoroutes, il est interdit de rouler en dessous de 80km/h sur la voie la plus à gauche, lorsque les conditions le permettent. (Article R 413-19 du Code la Route).
          « Selon l’article R413-19 du code de la route, aucun conducteur ne doit gêner la marche normale des autres véhicules en circulant sans raison valable à une vitesse anormalement réduite. » -wikipédia
          Les conditions de circulations sont tout de même au coeur de la conduite : l’état de la chaussée, de la météo, de circulation, du véhicule, et du conducteur. Comme je l’ai mentionné, la vitesse minimale sur autoroute est de 80km/h sur la voie la plus à gauche, donc dès qu’on dans des bouchons on est hors-la-loi et on commet une infraction. Heureusement que les conditions de circulation annule cela.
          Cela montre donc que ce sont les conditions de circulation qui conditionnent la vitesse.

          • @STF
            « Cela montre donc que ce sont les conditions de circulation qui conditionnent la vitesse ».
            Tout est dit dans cette conclusion.
            Pourtant,hélas,l’application de la nouvelle loi ignorera cette évidence et sanctionnera de façon mécanique et systématique tout contrevenant en plaçant des radars de préférence « aux bons endroits ».

          • J’ai circulé aux States. Un truc génial, les escargots se rangent dès qu’ils le peuvent pour vous laisser passer 🙂
            On ne verra pas cela en fRance, ou un glandu va se traîner à 60 et amasser 20 voitures derrière son cul sans regarder un instant dans le rétro.

      • @STF

        Bonjour,

        Votre remarque est des plus pertinentes et touche le cœur du problème:

        « Un dépassement doit se faire le plus rapidement possible sans faire de queue de poisson »:
        Effectivement !!!
        Questions basique qui laisse présager bien des P.V « douteux ».:

        -Comment rester à 80KM/H sur une route réglementée pourtant très roulante quand un camion inquiétant de fort tonnage (ou autre),vous colle aux fesses ostensiblement?

        -Comment dépasser un véhicule dont le conducteur s’est assoupi comme par hasard à 70km/H,et reste ostensiblement sur la file de gauche,la file de droite étant embouteillée?

        Dans le second cas faut-il opter calmement pour l’embouteillage avec les nuisances diverses inévitables?(énervement,pollution environnementale dont on nous rebat sans cesse les oreilles,etc…)?

        il serait temps que toute nouvelle mesure soit accompagnée de COHÉRENCE puisqu’il paraît que c’est pour notre plus grand bien « prouvé statistiquement ».

        À moins qu’un automobiliste ne soit simplement considéré comme un distributeur de cash !!!

        Mais que ne va-t-on pas chercher…….

    • A Cavaignac. Tout à fait d’accord avec vous ! C’est responsabiliser le conducteur. Mais nos propos agaceront petit « jupiter » qui fera sa petite colère, car il ne supporte ni la contradiction, ni la manumission de… « ses contribuables »… ce dont je n’en ai cure !

  • « Sait-on que plus de 20 000 personnes meurent chaque année des suites d’accidents domestiques ? »
    Et que 8 à 12000 meurent de maladies nosocomiales ?

    • En grande majorité dans les hôpitaux publics

    • Ne pas oublier les pathologies iatrogènes (conséquences néfastes de traitements inadaptés). Vous pouvez encore ajouter quelques dizaines de milliers de cas à la première statistique.

      • @ Cavaignac
        Ne dites pas ça!
        Une pathologie iatrogène ou une infection nosocomiale ne peuvent pas toujours être évitées, même si le traitement est adapté!

        Pour aborder ce sujet, il faut admettre que les sciences médicales sont basées actuellement sur des « vérités statistiques ».

        Ce n’est pas facile à admettre et une vérité statistique est la pire des réponses à l’exception de toutes les autres (comme la démocratie).

        Cela veut dire que pour une efficacité à 80%, dans votre cas personnel, vous vous trouverez à 100% dans ces 80% ou à 100% dans les 20%!

        C’est ce qu’on appelle la chance, ou risque, en Français!

        • D’accord sur le fait qu’on est à 100% dans l’un ou l’autre cas, et pas à 80% vivant et 20% mort. Cependant, la prescription inadéquate de traitements et d’hospitalisations me semble très mal étudiée et évaluée dans notre pays de médecins traitants obligatoires et d’actes normalement prescrits indépendamment de leur pertinence. La règle bête qui prévaut sur la pertinence et qui rend les statistiques totalement biaisées, exactement la même chose que pour les 80 km/h.

  • Le monde se divise en deux categories : les c..s qui roulent à 80 et les autres.

  • La « mesure » 80km/h est une esbrouffe :
    – les politiciens ont pris un « test » réalisé sur moitié moins de temps que prévu comme référence ;
    – ce test est nul et on avenu puisque des travaux ont ralenti la circulation pendant des mois ;
    – la seule conclusion que le rapporteur de la sécurité routière a pu dire aux sénateurs est que cela a baissé la vitesse de circulation, même pas se targuer d’une mortalité moindre ;
    – alors même que les français sont contre, des estimations quant aux « recettes » sont faites, à hauteur de 400 millions, et leur dépense déjà prévue pour les blessés de la route. Il me semble que pour les blessures on cotise déjà pas mal à la Sécurité Sociale, plus des assurances obligatoires ;
    – les moteurs tournent plus vite à 80km/h en quatrième qu’à 90 en cinquième. 80Km/h est une vitesse bâtarde, trop basse pour le cinquième rapport, et trop haute pour le quatrième pour rouler pendant des kilomètres. (En plus, c’est chiant, surtout sur de longs bouts droits de campagne.) ;
    – mesure pondue et présentée par un mnistre qui se permet de rouler à 180 et qui doit toujours avoir son permis.

    J’ajoute que moins on roule vite, plus on roule près, Or la distance, c’est la sécurité. (Les crétins qui collent au cul, même s’ils sont nombreux, sont tout de même loin d’être majoritaires.)

    La seue raison de cette mesure est la collecte de fond, qui est prévue et actée. Chaque mesure présentée ne l’est que dans ce but. Notre Etat obèse est affamé constamment.

    • Moteurs qui tournent plus vite et qui chauffent plus. Augmenter le risuqe de surchauffe moteur, en plein été, et de canicule proable, c’est vachement bien pensé ! Good job. Je serais curieux de connaîte le nombre de durites de refroidissemnt qui ont lâché cet été. J’en connais une : la mienne, pendant les vacances évidemment. Avec une auto d’un quart de siècle d’âge, ma durite est introuvable. Un peu de bidouille qui ferait pâlir un contrôle technique et hop on est reparti. Contrôle technique qui met à la casse ma pauvre titine, laquelle, au bout de sa vie, nous a lâchés cette semaine en achevant sa boîte de vitesse.
      Nous sommes en joie.

      • @ STF
        Condoléances pour votre Titine!
        Mais vous pourrez ainsi découvrir un nombre extraordinaire de nouvelles applications de technologie possibles dans les nouveaux véhicules, même chez Renault ou PSA.
        Il y a bien sûr le freinage d’urgence mais aussi la détection de la somnolence du conducteur, le signal de franchissement de bande de roulage sans clignoteur actif et des tas d’autres gadgets, depuis 25 ans, qui peuvent augmenter la perfection de votre conduite pour votre sécurité et votre plaisir de conduire!

        Je vous dis ça pour vous consoler: à tout malheur, bonheur est bon!

        • @mikylux
          Bonjour,
          Je n’utilise déjà pas le GPS, je n’ai aucune envie d’utiliser les gadgets actuels qui déresponsabillisent les conducteurs. Je n’aime pas non plus les boîtes automatiques, ni le régulateur. Rouler en voiture sur des kilomètres m’ennuie fermement. Je suis plus concentré à moto, parce qu’on est plus en phase avec l’environnement, routier j’entends. D’ailleurs, condire une moto est plus physique que conduire une auto.
          Ma moto a aussi un quart de siècle. Elle n’a aucun système électronique ni d’assistance quelconque. Le feinage d’urgence, on l’apprend quand on passe le permis, sur une moto qui est dépourvue d’A.B.S. On nous apprend à freiner avec le frein avant en premier, or c’est une erreur, il vaut mieux freiner avec le frein arrière en premier, le pneu arrière étant plus gros que celui de devant il a donc plus de grip. Cela permet aussi de garder la moto plus équilibrée et de faire moins de transfert de masse vers l’avant. Le problème, est que le contacteur de frein, est plus réactif sur le levier de la poignée que celui de la pédale, meme s’il peut se régler. Le freinage à moto est une partie délicate. Il est déconseillé de freiner en virage : cela redresse la moto, plus ou moins selon les modèles, et du coup la moto tend à aller tout droit. L’A.B.S ne corrige pas cela puisqu’il ne corrige pas l’effet gyroscopique.

          Comme il est dit dans le code de la route, le conducteur doit rester maître de son véhicule tout le temps. Confier une partie de la conduite à l’outil qu’on doit maîtriser est une hérésie.

          De plus, les nouveaux véhicules, sont hors de portée de ma bourse. Les véhicules de moins de 10 ans aussi. Ceux qui sont aptes à rouler et qui ont passé le nouveau C.T, coûtent donc plus cher, puisqu’ils ont une plus value.
          Nous allons devoir sortir près d’un smic complet pour un nouveau véhicule, sans les frais de carte-grise.
          Si je percevais un salaire de ministre ou de député, je me moquerais de devoir claquer 10 ou 15k€ pour changer de voiture. Je plafonne à moins de 700€ mensuels nets, alors c’est un peu plus rude.

           » depuis 25 ans, qui peuvent augmenter la perfection de votre conduite pour votre sécurité et votre plaisir de conduire ! »
          Je vous remiercie de me dire que je ne suis pas, ni n’étais en sécurité avec mes véhicules du siècle dernier. Presque pourrais-je lire que je suis un danger pour autrui, autant que le fait que je roule au-dessous de la limite, comme me l’a signifié le P.V que j’ai reçu puis réglé dernièrement. A ma grande faute, je regardais la route et ses courbes, au lieu de regarder mon compteur.

  • 80 km/h engendre 65 km/h !
    Conduisant récemment sur ces départementales ciblées j’ai constaté, devant les radars fixes comme sur des portions dégagées, que certains automobilistes roulaient désormais…à 65 à l’heure. Sans rationnalité aucune, juste comme des conformistes, apeurés par une éventuelle sanction.
    C’est un 8e motif pour se prendre un platane comme dit l’auteur : vous ne pouvez même plus rouler à 80 à l’heure car vous ne pouvez pas doubler ces veaux suscités artificiellement, qui théoriquement font parie de votre espèce. Vous éprouvez la rage impuissante d’être condamné à subir une injonction arbitraire et sotte, une décision consternante d’inanité au moment même où, en miroir, l’icône des TC, la SNCF, montre sa propre capacité de remplacement en matière de transports. Pompidou doit se retourner.
    Des décisions prises en pré-jugé, sans test valable et débattu, c’est déjà aberrant. Mais quand en plus elles tirent vers le bas (conformisme veule, voler le temps des gens, leur prendre encore plus d’argent, abimer leur qualité de vie, les faire douter de la santé mentale de l’éxécutif…) elles détériorent la croyance en la démocratie formelle telle qu’elle pratiquée par le jacobinisme.
    Exaspérer les gens pour des broutilles mais reculer devant toutes les réformes essentielles dès que l’opposition est un peu organisée, entraînent vers la dégradation. Sot et triste.

    • « les faire douter de la santé mentale de l’éxécutif » Non, je crois que maintenant tout le monde a compris…

    • @ Vincent Llifrat

      Je ne vous apprendrai pas que le tachymètre de votre véhicule n’est pas exact: un simple GPS vous le montrera. D’habitude, il exagère votre vitesse réelle.
      Pour le reste, je vous suggère de visiter, avec votre véhicule, vos pays voisins, pendant vos vacances: cela vous permettra d’évaluer vos avantages et inconvénients d’être Français (des co…ries, il y en a partout!).

      • Et encore, le GPS exagère lui aussi le plus souvent de 2 km/h la vitesse réelle. Compris lors d’une mise à jour. GPS = complice de l’état = plus de liberté = pourri.

    • @guycap

      La DEUCHE loin d’être ridicule était très fiable et pouvait déjà pousser des pointes à 115-120KM/H bien au dessus des 80 KM/H qui posent tant problèmes.

      il faut évidemment remarquer que cette voiture concernait une époque bien révolue.

      La nouvelle époque qui s’annonce ne présagerait-elle pas une fin progressive et plus ou moins programmée de la voiture individuelle pour parcourir les moyennes et longues distances,les petites distances pouvant être facilement ubérisées?

      (Voir projet hyperloop d’Elon Musk)
      http://www.lettreducadre.fr/16288/hyperloop%E2%80%89-la-prochaine-revolution-dans-les-transports/

      • @ LEONIDES @ guycap
        La 2 CV est devenue un ancêtre cher et recherché par rapport au prix initial!
        Mais la nostalgie satisfaite a son prix et puis, on s’attache à ces choses-là!

        Sinon, oui, on ne se déplacera plus dans l’avenir comme avant et les solutions collectives possibles ne manquent pas et sont toujours plus perfectionnées et confortables: en ville, il n’y a plus photo!

        À la campagne, c’est l’inverse: on ne peut se passer d’un véhicule mais pourquoi pas un vélo ou une auto électrique si vous produisez dans le jardin l’énergie photovoltaïque pour « faire le plein », avec ou sans subventions. C’est jouissif, non, cet élément d’autarcie?

        La sottise des lois, c’est qu’à peine votées et promulguées, elles sont maintenant dépassées par les réalités nouvelles non prises en compte!
        Et cela surcharge la trop lente justice!

        • Collectif = cradingue. Vous n’avez donc jamais été dans ces foutus pays de l’est ❓ cela vous aurait fait le plus grand bien.

  • Plus de 20 000 personnes, dont 2000 enfants meurent chaque année d’accidents dans leur maison :L’Etat doit-il mettre des radars dans les maisons pour y réduire la vitesse de la marche à pied, ou alors supprimer les maisons, ou encore reconstruire le nucléaire après la COP21 et remettre le CO2 supprimé à tort dans l’air ? Le savant Hulot doit nous dire, en 2025 ,exactement à l’unité près, combien de vies auraient été sauvées si cela avait été fait pendant les 25 premières années de ce siècle. Ensuite il réfléchira à comprendre pourquoi la majorité des Français meurent par centaines de milliers dans des lits sans roulettes, contrairement aux lits des hôpitaux, et nous dira si l’Etat ne devrait pas les obliger, sous peine d’amende, à mettre des roulettes aux lits pour en finir avec ce scandale, qui n’a que trop duré avec Hollande?

    • @ tabourin
      Oui, 2 000 enfants décédés, c’est trop!
      Mais pourquoi et comment?
      La vie est une maladie mortelle, sexuellement transmissible, légalement ou pas!
      L’avortement (échec pour la mère, pour l’enfant à naître et pour le médecin – contraception ratée -) est remboursé à 100%, OK! Pourquoi pas les naissances et tous les frais médicaux pédiatriques: il y a trop d’enfants, en France, ou sera-ce à peine suffisant pour payer la retraite des >de 60 ans?

      Je sais, la France se veut exception!

      De là à traiter N.Hulot de « savant » …!

  • L’information serait incomplète sans l’adjonction qui suit.
    Rappelons que les fameux 80 km ne s’appliquent qu’aux routes sans séparateur médian, indications lues sur les panneaux numériques routiers. La suite est ubuesque ! Les routes à 3 voies ont souvent des portions à 2 voies, séparé du sens inverse (1 voie) par une ligne blanche. Résultat de la limitation de vitesse : la partie à 2 voies roule à 90 km, celle à 1 voie à 80km.
    Et ce n’est pas « radio bambou », pour employer une expression lu dans un commentaire, c’est du vécu !

    • @ corbc
      En bonne logique non, puisque les 2 voies ne sont pas séparées de la 3 ième par un séparateur central: la ligne blanche est sans effet sur la collision! C’est … grotesque!

      • @mikylux
        « la ligne blanche est sans effet sur la collision ! »
        Ben alors ils n’avaient qu’à construire des parapets en lieu et place de toutes les lignes blanches. Les parapets ne rapportent pas d’argent mais en coûtent. Les panneaux en coûtent, mais derrière il y les radars pour compenser.

      • Le muret séparateur à 80 km/h vous renvoie sur le platane bien plus souvent que la ligne blanche ne vous expose à un automobiliste à 90 en sens inverse.

  • j’adhère..cette loi c’est du n’importe quoi..ils avaient déjà fait le calcul de ce que ça allait peur rapporter avant même de la pondre ce qui veut tout dire..là ou ils ont excellé c’est faire comme tous les précédents gouvernements et c’est ce qui nous tue tous à petit feu, c’est diviser les gens pour toutes les raisons possibles et ça fonctionne…triste pays.

  • que ces décideurs du 80 km/h respectent eux même le code de la route quand ils se déplacent ….bien entendu que non !!! jusqu’à quand allons nous supporter cela …déjà les P.L se collent au cul des bagnoles avec certains des appels de phares !!! la logique c’est que ces P.L roulent à 70 km/heure ..mais là; la trouille du blocage des routes !!!

    • La Sécurité routière adore se parjurer…
      En 2003 puis 2007, elle nous promet que les radars seront toujours signalés parce qu’installés en des zones accidentogenes. En 2011, elle manoeuvre pour faire retenir les panneaux.
      Quelques années plus tard, elle nous « vend » les radars chantiers pour sauver les « hommes en jaune ». Tres rapidement on les installe dans des zones leurres, mais plus sur les chantiers.
      Le différentiel de vitesse entre camions et voitures était destiné à securiser les depassements. Desormais, avec le 80 pour tous, il faudrait apprendre à rouler en permanence dans le sillage des gaz d’échappement des 38 tonnes !
      L’ethylotest obligatoire à bord des véhicules devait sauver des vies par centaines, sauf qu’il devait être neuf lors d’un contrôle. Cette obligation a été retirée en catimini il y a quelques mois…
      Dans les années 70 (ou 80 ? ), on rend obligatoire l’allumage des feux en journée pour les motos afin de les rendre plus visibles dans le trafic et les differencier des autos. En 2005, on tente de rendre obligatoire les codes allumés de jour pour les voitures…
      Etc.

      • @ Guido Brasletti
        D’accord pour les aberrations du code et sur les voltes faces!
        Cependant, les phares codes en journée en auto me paraissent un plus: par plein soleil de face ou par bruine ou léger brouillard, se signaler visuellement (de plus avec les LED’s actuels visibles de loin et automatiquement en fonction sur les nouveaux véhicules), c’est un plus que j’apprécie, personnellement, et qui ne me semble pas idiot: on voit plus tôt!

        • Les LED sont un moindre mal : lumière blanche, signature visuelle spécifique et intensité lumineuse plus faible (elles servent à être vues, pas à voir).
          Le problème, c’est l’escalade : pour rendre à nouveau les motos très visibles, certains à Bruxelles ou ailleurs songent tres serieusement à rendre obligatoires de nouvelles lumieres sur les motos, voire sur les casques !

        • @mikylux
          « par plein soleil et de face » vous voyez des feux de route vous ? Le plein soleil ne cache pas que les véhicules en face de vous, mais aussi tout ce qu’il y a autour. C’est pour cela que nous avons des lunettes de soleil et des pare-soleil et pour certains des pare-brises teintés à un certain seuil maintenant.
          « plein soleil de face ou par bruine ou léger brouillard »
          Soleil rasant, bruine, brume, brouillard, pluie et/ ou neige, déjà on commence par réduire son allure, parce que la météo conditionne la conduite. La météo est une des deux premières raisons qui nous font baisser notre vitesse, l’autre étant la chaussée. On ne peut rien faire contre la météo, mais pour ce qui est de l’état des chaussées, on paye pour son entretien et son maintien en bon état.

  • Je pense pas qu’il faille cracher sur les progrès techniques.Pour ma part cela fait un peu plus de 50 ans que je fais de la moto et les progrès il faut reconnaître font que la moto est beaucoup plus sûre qu’autrefois.
    Quant à la limitation de vitesse à 80 c’est encore l’état jacobin qui a frappé.
    Je vais souvent à l’étranger et on s’aperçoit que les limitations de vitesse sont adaptées aux conditions de circulation chez nos voisins.
    Il faudrait en France une véritable décentralisation et en terminer avec ce régime présidentiel et centralisateur qui décide de tout.

    • @clés

      Contrairement à une idée reçue ,l’on ne peut se sentir qu’en sécurité sur une puissante moto,car il est, (était puisque les limitations ont sévi),justement possible de se dégager très RAPIDEMENT de situations rendues dangereuses par les comportements inquiétants de certains usagers.
      Une nouvelle preuve si besoin était, que la vitesse,évidemment en fonction des conditions de circulation, pourrait n’être pas forcément à déconseiller.
      Le seul problème de taille avec la moto c’est l’absence de protection en cas d’accident ,d’où le lourd tribu payé par les motards qui dans leur ensemble connaissent bien mieux que quiconque les pièges de la conduite sur route.

      • c’est surtout parce qu’on connait les risques liés au peu d’équipement et donc on est beaucoup plus vigilant au guidon.

  • « Le gouvernement actuel est libéral par pragmatisme  »

    Encore un colportage dévastateur pour le vrai libéralisme…
    Donc, non, nos politiciens actuels de tous bords ne sont pas libéraux, et ce gouvernement aucunement.

  • Le tarif est le même entre 81 et 99kmh, donc autant rouler à 99 kmh et ne pas s’endormir, car je ne sais pas vous, mais je m’ennuie ferme à 75 derrière les autres…je regarde le paysage, je pense à autre chose etc… encore une loi débile fondée sur une étude de décélération de véhicules des années 60 (les 13m de plus)…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Emmanuel Macron
3
Sauvegarder cet article

Avez-vous vu des hôpitaux pris d’assaut par des hordes de fanatiques brandissant des pancartes ? Des avions à destination de l’étranger bondés de jeunes filles désespérées ? Lisez-vous chaque jour des histoires affreuses d’arrière-cuisines transformées en salles d’interventions de fortune avec des aiguilles à tricoter ? Voyez-vous des affrontements dans la rue, dans les tribunaux, dans les salles de conseil municipal ? Observez-vous médusés des prises d’otages de médecins et d’infirmières ?

Ne dites pas oui par pur esprit taquin, même ... Poursuivre la lecture

Personnes en rang regardant un écran diffusant un visage
7
Sauvegarder cet article

La stupéfaction est totale : on apprenait il y a quelques jours que la France, pourtant pays du miel et du lait, serait le terreau fertile à l’apparition de certaines sectes et autres groupuscules louches à caractère sectaire. C’est en tout cas ce que s’est époumoné à dire la mission interministérielle dédiée, la Miviludes, dans un récent rapport dont il a rapidement été question dans tous les médias grand public.

Pire encore : ces dérives sectaires seraient même en pleine augmentation dans le pays, à tel point qu'entre deux restrictio... Poursuivre la lecture

Main tenant une bougie éteinte.
9
Sauvegarder cet article

Les politiciens sont rarement les crayons les plus affûtés de la trousse mais tous comprennent toujours très vite qu’il ne faut jamais gâcher une bonne crise : si celle-ci permet d’accroître son pouvoir, tout sera donc fait pour ! Il en va dès lors de la faillite de FTX comme du reste et déjà les opportunistes se bousculent pour proposer de nouvelles bordées de régulations à la suite de cette débâcle.

Difficile de ne pas noter non plus l’engouement subitement renouvelé de certains États pour les cryptomonnaies de banques centrales : la... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles