Contrepoints a besoin de vous ! : encore 2050 euros à financer !

Si vous lisez ce message, c’est que, tout comme nous, vous croyez à la nécessité de proposer au public francophone un journal véritablement libéral, c’est-à-dire un journal qui défend votre liberté et votre responsabilité dans tous les domaines. Sans vous, cela ne peut pas exister.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Contrepoints a besoin de vous ! : encore 2050 euros à financer !

Publié le 28 décembre 2016
- A +

Chère lectrice, cher lecteur de Contrepoints,

Si vous lisez ce message, c’est que, tout comme nous, vous croyez à la nécessité de proposer au public francophone un journal véritablement libéral, c’est-à-dire un journal qui défend votre liberté et votre responsabilité dans tous les domaines.

Contrepoints défend vos valeurs.

Depuis 2010 (six ans déjà !), Contrepoints se bat chaque jour pour offrir un espace d’informations indépendantes pour tous les francophones, en France et dans le monde.

Et nous le faisons bien. Pensez-donc :

  • 1 million de lecteurs par mois ;
  • plus de 3500 articles publiés par an ;
  • plusieurs milliers de traductions ;
  • plus de 700 auteurs différents ;
  • le tout gratuit, grâce à vos dons.

Contrairement aux autres journaux qui reçoivent plusieurs milliards d’euros de la part de contribuables volontaires ou non, Contrepoints est une organisation non-lucrative qui lève elle-même chaque centime de son budget, et ce chaque année.

Nous avons besoin de votre soutien car notre fonctionnement ne repose que sur votre aide et sur la publicité.

Nous avons besoin de lever 80 000 euros avant la fin de l’année. Au 2 janvier, nous avons atteint 95 % de cet objectif. 2 050 euros restent à financer pour assurer la pérennité du journal en 2017 (frais d’hébergement des serveurs, développement de l’application mobile, salaire des deux journalistes, organisation des conférences, etc.)

D’aujourd’hui au 31 décembre 2016, je vais donc vous demander d’envoyer une donation (déductible de vos impôts) afin de soutenir le travail quotidien de Contrepoints, c’est-à-dire :

  • La publication d’environ 10 articles par jour défendant vos libertés et vos droits ;
  • L’amélioration de notre site internet et de ses fonctionnalités avec une toute nouvelle maquette début 2017 afin d’améliorer l’ergonomie du site pour le rendre plus agréable à lire et plus simple à partager ;
  • Lorsque nous sommes poursuivis en justice, ce qui arrive, vos dons servent à financer les frais de justice qui permettent de protéger Contrepoints et ses auteurs.

Pas de dons, pas de Contrepoints.

Un don de 100 euros nous permet de toucher 15 000 lecteurs.

Un don de 250 euros nous fait vivre un jour de plus.

Un don de 1 000 euros permet de payer l’hébergement du site pendant trois mois.

Un don de 5 000 euros permet de payer l’hébergement du site ainsi que l’application pendant une année.

En outre, chaque don vous permet désormais de réduire votre impôt sur le revenu ! Pour 100 euros de don, vous réduisez votre impôt sur le revenu de 66 euros et ne payez en fait que 34 euros !

Comment faire un don ?

Le plus simple, pour nous et pour vous, est de faire votre don via notre site internet, en visitant la page web suivante http://www.contrepoints.org/aider-contrepoints et en cliquant sur le bouton « faire un don ».

Vous pouvez aussi faire un don par chèque à l’ordre de l’association qui édite Contrepoints : Association Liberaux.org. Merci d’envoyer ce chèque à l’adresse suivante : Contrepoints, 22 rue Guy Môquet, 75017 Paris, France.

Vous pouvez enfin nous faire un virement bancaire en utilisant les coordonnées suivantes :

  • Titulaire du compte : Association Liberaux.org
  • IBAN : FR76 1027 8073 7400 0200 2500 142
  • BIC (Bank Identification Code) : CMCIFR2A (Domiciliation : CM LYON PERRACHE)

Nous acceptons les dons en Bitcoin et aussi les dons en nature (nous sommes par exemple à la recherche de locaux sur Paris pour y héberger notre équipe et nos réunions).

Pour toute précision et pour vous assurer de recevoir votre reçu fiscal, n’hésitez pas à contacter le trésorier de l’association qui publie Contrepoints à admin@liberaux.org

Nous vous remercions de votre soutien et de votre participation à Contrepoints, le journal libéral de référence qui défend votre liberté, chaque jour, grâce à vous.

Vos dévoués,

Guillaume Périgois et toute l’équipe bénévole de Contrepoints

IMPORTANT : tout don à Contrepoints est défiscalisé à hauteur de 66%. Pour 100€ de don, vous réduisez votre impôt sur le revenu de 66€ et ne payez en fait que 34€ ! Un e-reçu fiscal vous est rapidement fourni si vous nous le demandez à admin@liberaux.org

Voir les commentaires (70)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (70)
  • Ça y est c’est fait

  • La déductibilité fiscale du don dont vous parlez s’adapte à la France.
    L’avez-vous mis en place également pour la Belgique ?

  • je comprends la nécessité d’exhorter vos lecteurs à apporter leur contribution pécuniaire, mais mettre en avant la déduction fiscale du don ne me semble pas très libéral… car qui paye cette déduction, si ce n’est le contribuable?

  • Deductibilite de l’impôt…….c’est une subvention déguise a la presse…. par conséquent considérez que je vous ai fait un don en payant mon impôt et mes taxes….désolé, mais je ne paie pas d’impôts ,je n’en ai pas les moyens, donc vous vous contenterez que de mon soutient indirect par ma consommation de survie.

  • je me sens honteuse car je ne peux faire un don superieur à 15 euros ; l’état m’a tout piquer et je dois encore 152 euros de taxe professionnelle ;

  • Il serait intéressant de créer un lien vers une vidéo/ page/ truc qui donnerait accès à une publicité à l’instar de ce qui se fait sur Youtube. A défaut de donner, les gens pourraient avoir envie de subir de la pub pour que vous toucher davantage de revenus (et faire 1 ou plusieurs clics par jour les quelques 2 ou 300 jours par an que l’on vient ici pour les plus assidus).

    • Je trouve cette idée judicieuse. Assurément, je visiterais la vidéo en question plusieurs fois par jours… En boucle ! Le commentaire date du 6 décembre, pourquoi personne n’y a fait attention ? Y a-t-il une faille ?

  • Deux questions me taraudent:
    1- L’administration fiscale est-elle masochiste au point de reconnaître le statut d’utilité publique à une publication qui s’évertue à la combattre?
    2- Y a-t-il un montant de cotisation annuelle au delà duquel je pourrais être dispensé de toute cette publicité qui ralentit beaucoup mon navigateur?
    En tous cas, longue vie et bon courage à Contrepoints …

  • Bonsoir,

    j’ai activé à nouveau le paiement des 10 € par mois que j’avais arrêté l’année dernière, car les deux derniers mois j’ai dû consulter 1 o 2 articles après une longue période d’absence.

    Il faut reconnaître qu’il y a des vrais perles sur ce site, cependant j’ai remarqué une baisse générale de la qualité des contenus et des commentaires, raisons pour lesquelles j’avais pris la décision d’arrêter le virement mensuel.

    Je sais que c’est bien loin de vous aider pour atteindre l’objectif des 80k € et d’un côté je le regrette, mais je ne suis à présent qu’une visiteuse occasionnelle et malheureusement c’est le prix que je suis prête à payer maintenant.

    Merci pour votre travail et je vous souhaite très bonne chance pour la levée des fonds. Si on en savais plus au sujet de ces poursuites en justice on pourrait être davantage sensibilisés à votre cause 🙂

  • 100 euros, c’est fait.

    je gagne doublement : j’aide Contrepoints de 100 euros et cela ne me coute que 34 euros, et j’affame l’état de 66 euros en ne lui donnant pas.

  • Done.
    Je me posais la même question que d’autres intervenants ici, est ce qu’on pourrait avoir plus de précisions pour les «frais de justice»? Avez vous déjà eu des procès, si oui, de qui? Comme nous sommes contributeurs, nous avons le droit de savoir à quoi sert notre argent 😉 Pas comme avec notre cher Etat…

  • Est ce que vous avez pensé à créer une page Patreon pour contrepoints ?

    C’est un modèle très populaire chez les youtubers & dans le milieu de la programmation open-source. L’idée est de mettre en place des dons récurrents (tous les mois), ce qui permet d’avoir un revenu récurrent et d’assurer l’indépendance d’un média ou d’un module open-source

    Par exemple la page Patreon d’un très gros youtuber US, CGP grey : https://www.patreon.com/cgpgrey

  • Chers rédacteurs,
    Faut qu’on vous aime quand même… J’ai jamais mis autant de fric dans la presse. 100 EUR de ma part et c’est pas la première fois que je crache au bassinet. Et pour moi c’est PAS déductible (grand duché). Faites en bon usage!

    • Ah oui et effectivement l’idée de ne plus avoir à me taper la pub pour ce prix, ça me plairait à moi aussi.

    • Etes-vous sur que le don à Contrepoint n’est pas déductible. Travaillant aussi au Luxembourg je pense faire un don et selon : http://www.impotsdirects.public.lu/az/l/libera_dons/ ( 4 . Dons versés à des organismes étrangers similaires ) « Sont assimilés aux organismes nationaux pouvant recevoir des dons déductibles fiscalement en tant que dépenses spéciales dans le chef des donateurs, tous les organismes et organisations non gouvernementales similaires ayant leur siège dans un autre Etat membre de l’Union européenne (UE) ou dans un Etat membre de l’Association Européenne de Libre Echange (AELE) et reconnus d’intérêt général selon leur droit interne. »

      Ce qui me laisse penser que cela est possible.

      • Ca vous dit on se boit une mousse entre libéraux du grand duché un de ces 4?
        Pour le lien je vais regarder.

        • Pourquoi pas, je dis jamais non pour une mousse 🙂

          • Comment fait t’on pour se mettre en relation? Attendez j’ai une idée. SI on met un mot vulgaire dans les commentaire ça déclenche une relecture. Donc les admins devraient lire ce message:

            Chers admins, pourriez vous envoyer un mail à Crema pour lui signifier mon adresse email?

            Et pour provoquer une alerte aux modérateurs, les mots suivants devraient suffire: Imbécile crétin idiot stupide. J’ai remarque que les messages où j’utilise ce language fruité sont modérés. Je pense que ça devrait suffire pour lancer une alerte. Si ça marche pas, si les modérateurs n’ont pas le temps (allez s’il vous plait, on est donnateurs!) on trouvera un autre moyen.

      • Merci!
        Suite a votre commentaire, j’ai verifie pour la Belgique (ou je vis) et je pense que c’est aussi deductible (art 145/33 §1 1° d):
        http://ccff02.minfin.fgov.be/KMWeb/document.do?method=view&nav=1&id=c7ab437f-4ab3-4718-9356-4954026fe41a&disableHighlightning=true#findHighlighted

        • Bonjour, votre campagne de levée de fond paraît légitime. Cependant, elle le serait encore plus si elle avait pour vocation à permettre à Contrepoint d’investir dans un véritable business model. Je pense que cela est possible grâce… aux jeux vidéo et aux annonceurs. Je reste disponible pour échanger avec vous sur plusieurs pistes que j’ai en tête. Je suis fondateur de start-up et professeur invité de stratégie en grande école de commerce.
          L’imagination économique et l’innovation dans le business model est le salut de nos libertés.
          PS : de surcroît concernant les frais d’hébergement, je peux vous amener une solution qui vous les supprime très simplement. Vous n’aurez plus à payer de frais d’hébergement.

  • peut on avoir une idée de la progression de l’audience, année après année ?

  • Faites payer l’application, même, en optionnel. Ou de la pub.

  • Pourquoi ne pas faire de publicité sur le site?

  • C’est fait.
    Je viens de virer l’équivalent d’une grosse boite de playmobil… ce qui prend tout son sens en cette période.

    Merci à l’équipe de Contrepoints pour son travail quotidien.

    J’engage tous les libéraux à contribuer : anarcho-capitalistes, minarchistes, classiques et tutti frutti… ce site ne sera jamais à 100% pour votre chapelle mais c’est le seul qui existe !

    Joyeuses Fêtes à tous !

  • Je pense que la plupart de ceux qui commentent font un don ou comme moi ont passé leurs achats (ou ce qui pouvait l’être) par amzon et votre code.
    Ce serait intéressant de savoir ce que représente cette population au regard du lectorat.
    Cela dit, j’ai eu la surprise après avoir justement venté les mérites de nos discussions de me voir ré pondre que « nous n’étions pas très différents des autres puisque nous bloquions les commentaires sur certains articles ». En cause semble-t-il le fait que les commentaires soient désactivés sur le dernier billet de Sorman.
    Est-ce effectivement le cas, ou un bug malencontreux?
    Cdlt à tous et d’excellentes résolutions pour 2017! 🙂

  • Merci de votre non réponse. Certains thèmes sensibles vous font reculer. Vous êtes malgré vous sous influence
    En pourcentage je ne représente rien
    Je verrai si je suis perdons non grava
    En tout cas je ne paierai rien à ceux qui me méprisent

  • Contrepoint, propagande libérale crachant de façon sectaire sur ce qui est public, tout en refusant de mettre en avant ce que permettent les pouvoirs publics…la mairie de Mulhouse qui a réussi à inciter les commerçants à s’installer dans la ville en créant un poste de manager du commerce, que dire des projets nationaux sous De Gaulle (Ariane…)…et merde franchement étant un modeste étudiant je suis bien content de ne pas avoir à payer l’université plein pot et d’avoir droit au remboursement de la sécurité sociale !
    Propagande libérale qui en vient meme jusqu’à défendre des collectifs défendant la pédophilie au nom de la sacro-sainte liberté, sans parler des la libération des moeurs assez défendue (pornographie, prostitution…). Et ça parle de nivellement par le haut… défendre les plus bas instincts animaux. Je me demande ce que ce site pense de l’émission de télé réalité russe qui a des airs d’Hunger Game…au nom du libéralisme, on autoriserait ce truc ? Jolie lègue aux jeunes, faire en sorte de les maintenir dans leur bassesse.
    Ni libéral, ni étatiste: ni libéral car il faut un controle a minima sur les activités des personnes (controle basé sur des normes morales et environnementales) et pcq je pense qu’il existe ce qu’on appelle un « bien commun » qui ne saurait etre marchand (comme l’eau…un jour l’air sera payant). Et que libéralisme économique, s’il n’a pas de contre-pouvoir, mène à des empires privés (Mcdo, Coca-Cola): ils ont commencé petit, aujourd’hui, constitués en lobbys, ils dictent leur loi…
    Ni étatiste pcq ça marche pas et ça étouffe l’innovation (stt vu le capitalisme de connivence ou les start-up innovantes)…le solidarisme créer également l’assistanat. Il y a des des fonctionnaires inutiles (surtout territoriaux). Au niveau des moeurs, il ne s’agit pas de tout réprimer mais de se montrer indifférent à certaine situation (en gros ne pas interdire, ni donner de droits…).
    En fait, le mieux est l’efficacité…ça consiste en une complémentarité pouvoirs publics/pouvoirs privés pour relever les défis de la société. Etatisme et libéralisme ne sont que des outils, non une fin en soit. En fait, je pense que le seul pv public légitime en matière économique, notamment, ce sont les cités et communautés de commune (une région maximum): c’est là où s’exprime directement la vie démocratique et c’est à ce niveau qu’il est légitime d’autoriser ou d’interdire telle activité économique (les citoyens ont aussi le droit de mettre le hola vis-à-vis d’une entreprise): dire « non » à l’exploitation d’un point d’eau car ce point d’eau est bien public, non à l’implantation de mcdo (la Corse…)…etc Et l’entité locale connait mieux les réalités du terrain que le pouvoir central…
    La question n’est pas l’opposition libéralisme/étatisme mais ce qu’on fait de tout ça: il peut y avoir une synergie entre le public et le privé. Je ne serais meme pas contre le fait de mettre en concurrence les domaines régaliens avec des groupes privés (je suis pas contre les sociétés militaires privées). Le pv public le plus légitime reste le pouvoir le plus décentralisé… Le problème n’est pas le pouvoir public, le problème est le centralisme. Entités décentralisées (voire fédérées, j’espère) et organismes privés (associations, entreprises…) répondent au mieux au principe de subsidiarité…

    Il y a tant à dire, mais le pb de ce site, c’est de voir d’un mauvais oeil tout ce qui est public, et de faire du libéralisme une fin en soit, voir meme une idéologie…

    • @ Flev : merci de nous avoir bien fait rire, et d’illustrer à merveille ce qu’est un troll !!!

      continuez !!!

      • oui bien sur les libéraux ont raison sur tout amen
        c’est marrant mais un collectiviste m’a traité de libéral pendant que des libéraux me traitent de collectiviste, à croire qu’il n’y a aucun juste milieu…

        • @ flev : ouvrez un dictionnaire pour connaitre la différence entre libéral et collectiviste, puis relisez votre long commentaire, vous trouverez facilement ce qui relève du libéralisme, du collectivisme, et de votre invention/fantasme pur et simple sur le libéralisme.

          Mais perso, j’ai adoré le contrôle des personnes sur des bases morales et environnementales, et le soutien de contrepoints à des collectifs défendant la pédophilie 🙂 🙂

          super raccourci quand même => Contrepoints défends la liberté d’opinion, il pense donc comme les gens dont il défend la liberté de penser !!!

          repensez à Voltaire, vous savez : je ne suis pas d’accord avec vous, mais je me battrai pour que vous puissiez le penser et le dire…

          • donc vous ne voyez aucun inconvénient à ce qu’un islam radical puisse precher sa haine et ses conneries… liberté sans conscience n’est que ruine de l’ame. Je trouve qu’au niveau des moeurs, l’Occident est tout à fait libéral et plus…décadent. Jouez à Bioshock, c’est une très belle dystopie de ce que pourrait etre un monde ultralibéral (anarcho-capitaliste, anarchiste et objectiviste en fait). Toute la philosophie de Ayn Rand est là, en miroir inversé.
            Sur le plan économique, franchement je crois que je m’en fiche un peu pour le coup; seule l’efficacité et la rationalité sans idéologie comptent pour moi tant que chacun, quelque soit sa condition, puisse manger à sa faim et se loger, le reste n’est que extras durement gagnés par le mérite, et que la biodiversité (la vie) soit respectée, ainsi qu’une morale de base (bouddhiste, confucianiste, taoiste, chrétienne…dans ces eaux) soit enseignée, le reste je m’en fiche un peu.
            Mais je pense qu’on devrait créer un pays totalement libéral (sur tous les plans: moeurs, économie..qu’on bannisse également la police et qu’on arrive à un système de polices privées; et en finir avec le statut quo. On verra ce que ça donne. Personnellement, je reste sceptique.

            • @ flev : il faut lire « de la liberté » de Mills pour comprendre l’importance de la liberté d’opinion.

              Si on refuse que l’islam radical prêche sa haine, alors ne nous offusquons pas que dans de nombreux pays (et certains quartiers en France pour info), on refuse que des gens prêchent contre cet islam radical …

              la citation exacte est : « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » , aucun rapport, encore raté …

              l’ultralibéralisme, cela ne veut rien dire, l’anarchisme n’a rien à voir avec le libéralisme, l’objectivisme est une philosophie personnelle, et Ayn Rand était minarchiste.

              Il va vous falloir en ouvrir des dictionnaires et en lire des livres !!!!

              Manifestement, vous prônez la morale ou une morale, mais vous semblez tout à fait incapable de définir ce que c’est et à quoi ça sert…

              dans tous les pays/communautés où l’on a introduit toujours plus de Liberté, cela a toujours mieux marché, et selon vous, cela pourrait ne pas marcher totalement ?

              En fait, selon vous, le libéralisme, c’est l’inverse du socialisme : le socialisme, plus on en fait, moins ça marche, sauf si on arrive au 100 % de socialisme, tandis que le libéralisme, plus on en fait, plus ça marche, sauf si on atteint le 100 % de libéralisme 🙂 🙂

            •  » donc vous ne voyez aucun inconvénient à ce qu’un islam radical puisse precher sa haine et ses conneries…  »

              On tolère bien votre haine et vos conneries. Pourquoi serait-ce un inconvénient concernant les autres.

        • Vous êtes effectivement un jeune troll amusant, content que les autres payent à votre place. Quand vous aurez 20 ans de plus et que vous aurez été essorés comme nous l’avons été et que l’on ne cessera de restreindre vos libertés, on en reparlera, d’accord ?

        • Vous n’êtes pas le seul et je pense même que cette dualité est un bon signe 😉

        •  » c’est marrant mais un collectiviste m’a traité de libéral pendant que des libéraux me traitent de collectiviste, à croire qu’il n’y a aucun juste milieu…  »

          Quand on en vient à accepter de confondre libéralisme avec pédophilie alors que cette dernière est une contrainte sur individu contraire à l’esprit libéral; inutile que dire qui a raison entre le collectiviste et le libéral.

    • Bonjour Flev,

      Vos attentes et craintes sont légitimes. Je vais donc essayer de les traiter point par point.

      Pour ce qui est de la mairie de Mulhouse, ces actions sont parfaitement défendables à condition d’être transparent sur les dépenses de ces actions (combien coûte/rapporte ce manager du commerce?). Cela se rapproche de ce que vous disiez plus bas: les communes et communauté de communes sont les plus à même de décider. Il pourrait y avoir, à l’exemple de la Suisse, un référendum pour chaque projet de cette communes, avec une surveillance accrue des citoyens (budget communal public et détaillé).
      Pour ma part, je souhaite que seuls les communes et l’État puisse lever l’impôt (de façon claire et équitable bien entendu). Avec le référendum généralisé à tout projet de loi ou de décret communal. On pourrait prendre l’exemple de Laprimaire.org pour le référendum électronique (blockchain).

      Pour ce qui est de l’Université, vous devez sans doute comparer la France aux pays anglo-saxons. Je comprend que cela puisse choquer.
      Cependant pouvons-nous voir les choses différemment? Les français sont parmi les plus taxés dans les pays de l’OCDE. En échange de ces taxes on souhaite des services supplémentaires. Cependant, si les français n’étaient taxé que de 10% environ (20% tout au plus), ne pourraient-il pas économiser pour payer à leurs enfants l’Université, même plus cher? La formation est un investissement. Vous faîtes bien un crédit pour une voiture, une maison, un voyage…ou pas (vous pouvez économiser aussi).
      De plus, la première faiblesse des universités est leur manque d’autonomie. De nombreuses options peuvent se mettre en place pour réduire le prix payé par l’étudiant: travailler à mi-temps (ce que j’ai fait), alternance (ce que j’ai fait aussi), ou encore du crowfunding.
      Voir http://www.letudiant.fr/lifestyle/aides-financieres/crowdfunding-trois-sites-pour-financer-vos-etudes-au-banc-d-essai.html

      Pour la sécurité sociale, vos craintes doivent peut-être venir du système américain.
      Ce dernier est souvent critiqué, à juste titre souvent. J’en vois 2 principales faiblesses:
      – le système législatif qui pousse à demander des dommages-intérêts faramineux pour tout et n’importe quoi (ce qui renchérie les polices d’assurances des professionnels médicaux et donc les tarifs payés par les patients).
      – le manque cruel de concurrence. Saviez-vous qu’ObamaCare a été élaboré avec les plus grosses entreprises d’assurance du pays? (copinage quand tu nous tiens…). Ce verrouillage empêche des concurrents plus efficaces et moins chers d’entrer dans la game, au plus grand plaisir des consommateurs,hein 😉
      – Il y a une sécu en amérique: Medicaid et Medicare. Ces 2 caisses prennent en charge les personnes agées, handicapées, jeunes, et pauvres.

      Pour en revenir en France, ne pensez-vous pas que si vous aviez votre salaire COMPLET (http://www.wikiberal.org/wiki/Salaire_complet), vous pourriez assurer votre santé plus efficacement? A-t-on besoin d’être remboursé pour de petits bobo?

      Des libéraux défendant des pédophiles? WTF ?!? À ma connaissance, les libéraux défendent la liberté d’expression mais rien d’autre. Perso, je suis pour la liberté d’expression sauf pour la diffamation. Je ne défendrai jamais un pédophile passant à l’acte. Après ce qu’il dit ne me regarde pas (je suis libre de le traiter de dégénérer quand il me parle qu’il aimerait bien se taper une minette de 10 ans).
      Pour le porno et la prostitution, la légalité se limite au consentement des intervenants. Vous ne ferez jamais tomber le porno et la prostitution est le plus vieux métier du monde (et l’interdire ne le fera pas disparaitre). On peut réguler la prostitution en autorisant les maisons closes (ce qui, je le rappelle, est interdit en France).

      Pour émission russe à la Hunger Game, je n’en ai jamais entendu parlé. Si le but est d’obliger les jeunes à s’entretuer, c’est bien sûr indéfendable.

      Vous l’exemple de Coca et de McDo, vous oubliez que ce sont bien les consommateurs qui les ont érigé en empire. On a tendance à trop déconnecter les consommateurs des producteurs. Il faut retenir que ni l’un ni l’autre de vous oblige à consommer leur produits. Il y a une flopée d’entreprise plus « eco-friendly » comme Biocoop, La ruche qui dit oui…
      Notre monde est organisé par les producteurs mais ce sont les consommateurs qui ont le dernier mot. Je suis conscient que les lobbyistes les plus virulents réussir parfois à corrompre les décideurs politiques. Mais est-ce la puissance des lobbys ou la puissance des décideurs politiques, le problème? N’est ce pas le manque de pouvoir des citoyens, le problème? Ou le fait qu’ils votent toujours pour ces mêmes têtes politiques?

      Pour finir, je suis entièrement d’accord avec votre dernier paragraphe sur l’efficacité.

      Cordialement

  • « Lorsque nous sommes poursuivis en justice, ce qui arrive ». C’est moche cela, parce que franchement, je ne vois pas beaucoup de calomnies ou de contre-vérités sur CP. Et avec cette épouvantable loi égalité et citoyenneté qui vient de passer, vous risquez d’être encore plus poursuivi.

  • J’ai une solution pour le probleme recurrent de manque de fonds que je m’applique a moi meme.
    Quand tu n’as pas les fonds nécessaires, tu réduis ton train de vie.
    En gros pour contrepoint, limiter les articles aux auteurs talentueux ce qui réduira automatiquement le 90% le nombre d’articles en vue libres.
    Autant de temps de gagné a éviter de cliquer sur des articles écrits par des auteurs en état de mort cérébrale avancée et donc plein de sous économisés par le site.

    • Non, Galou, cela ne fonctionne pas comme cela. Les coûts sont fixes pour leur immense majorité, et je pense qu’aucun ne dépend du nombre d’articles. Les seuls coûts véritablement variables sont à mon avis liés à l’hébergement, donc dépendent de l’affluence.

  • Bizarre que personne ne le relève… le don n’est pas DÉDUCTIBLE, mais génère une RÉDUCTION d’impôts… rien à voir ! Il ne modifie pas mon revenu imposable, mais le montant de mon IR…

  • Si ma saleté de banque ne mettait pas des plafonds de virement ridicules, ce serait déjà fait. Grrrrr. J’enrage.

  • Heureuse de payer 99 euros d’impôts de moins ! Je suis une lectrice assidue ayant découvert votre site en 2012. Je suis heureuse que l ‘ »ami » Google ait un jour référencé un de vos articles dans ses news. Contrepoints, c’est un peu mon « baptême » dans le monde des Libéraux. Depuis, j’ai découvert qu’il y avait 20 000 lieues sous les mers et j’en suis ravie. J’espère que les dons permettrons de capter d’autres lecteurs. Bien sûr, je ne dis pas amen à tous les articles, mais…. que ça fait du bien d’avoir d’autres points de vue, des articles instructifs et….oh miracle journalistique : des articles positifs !

  • @ la rédaction : peut-on avoir un statut sur le sujet jusqu’au bout ? Avez-vous atteint les 80 k€ ? Combien de donateurs (dont je fais partie) ?

    Merci!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La contribution à l'audiovisuel public, plus connue sous son petit nom de redevance télé, est sur la sellette. Les candidats présidentiels Macron, Pécresse, Le Pen et Zemmour ont prévu de la supprimer, les deux derniers envisageant en outre de privatiser certains éléments de notre audiovisuel public. Parmi les motivations avancées, la question du pouvoir d'achat des Français et celle du pluralisme et de l'indépendance des médias.

Marine Le Pen

Éric Zemmour

Valérie Pécresse

Emmanuel Macron

S'agissant du p... Poursuivre la lecture

Don Contrepoints
0
Sauvegarder cet article
Cher lecteur,

Il y a quelques jours, nous vous disions avoir besoin de 11 000 euros pour continuer à faire vivre Contrepoints. Beaucoup d'entre vous ont répondu à l'appel et nous avons réuni cette somme en trois jours. Merci à vous !

Mais nous avons encore besoin de l'aide de ceux qui n'ont pas donné. Depuis le début de l'aventure Contrepoints, vous avez été environ 4500 à nous soutenir financièrement. Cela peut sembler beaucoup, mais c'est moins de 1 % de ceux qui nous lisent.

Les 11 000 euros récoltés ces derniers jours nous p... Poursuivre la lecture

Don Contrepoints
0
Sauvegarder cet article

Chers amis,

Il y a une semaine et demi, Contrepoints changeait de maquette. La plupart des fonctions du site sont reparties. La très forte lenteur observée au moment du lancement de la nouvelle maquette a été résolue, et nous avons mis en place un plan pour accélérer le site. Le gros point noir reste l'absence des images dans les flux RSS et les applications iPhone et Android, qui ont redémarré en début de semaine, que nous sommes en train de résoudre. Les avatars des comptes auteurs et comptes utilisateurs devraient également revenir ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles