Contrepoints a besoin de vous !

Publié Par Alexis Vintray, le dans Liberaux.org, Pushmobile

Chère lectrice, cher lecteur de Contrepoints,

Si vous lisez ce message, c’est que, tout comme nous, vous croyez à la nécessité de proposer au public francophone un journal véritablement libéral, c’est-à-dire un journal qui défend votre liberté et votre responsabilité dans tous les domaines.

Contrepoints défend vos valeurs.

Depuis 2010 (six ans déjà !), Contrepoints se bat chaque jour pour offrir un espace d’informations indépendantes pour tous les francophones, en France et dans le monde.

Et nous le faisons bien. Pensez-donc :

  • 1 million de lecteurs par mois ;
  • plus de 3 500 articles publiés par an ;
  • plusieurs milliers de traductions ;
  • plus de 700 auteurs différents ;
  • le tout gratuit, grâce à vos dons.

Contrairement aux autres journaux qui reçoivent plusieurs milliards d’euros de la part de contribuables volontaires ou non, Contrepoints est une organisation non-lucrative qui lève elle-même chaque centime de son budget, et ce chaque année.

Nous avons besoin de votre soutien car notre fonctionnement ne repose que sur votre aide et sur la publicité.

Nous avons besoin de lever 80 000 € avant la fin de l’année.

D’aujourd’hui au 31 décembre 2016, je vais donc vous demander d’envoyer une donation (déductible de vos impôts) afin de soutenir le travail quotidien de Contrepoints, c’est-à-dire :

  • La publication d’environ 10 articles par jour défendant vos libertés et vos droits ;
  • L’amélioration de notre site internet et de ses fonctionnalités avec une toute nouvelle maquette début 2017 afin d’améliorer l’ergonomie du site pour le rendre plus agréable à lire et plus simple à partager ;
  • Lorsque nous sommes poursuivis en justice, ce qui arrive, vos dons servent à financer les frais de justice qui permettent de protéger Contrepoints et ses auteurs.

Pas de dons, pas de Contrepoints.

Un don de 100 euros nous permet de toucher 15 000 lecteurs.

Un don de 250 euros nous fait vivre un jour de plus.

Un don de 1 000 euros permet de payer l’hébergement du site pendant trois mois.

Un don de 5 000 euros permet de payer l’hébergement du site ainsi que l’application pendant une année.

En outre, chaque don vous permet désormais de réduire votre impôt sur le revenu ! Pour 100€ de don, vous réduisez votre impôt sur le revenu de 66€ et ne payez en fait que 34€ !

Comment faire un don ?

Le plus simple, pour nous et pour vous, est de faire votre don via notre site internet, en visitant la page web suivante http://www.contrepoints.org/aider-contrepoints et en cliquant sur le bouton « faire un don ».

Vous pouvez aussi faire un don par chèque à l’ordre de l’association qui édite Contrepoints : Association Liberaux.org. Merci d’envoyer ce chèque à l’adresse suivante : Contrepoints, 22 rue Guy Môquet, 75017 Paris, France.

Vous pouvez enfin nous faire un virement bancaire en utilisant les coordonnées suivantes :

  • Titulaire du compte : Association Liberaux.org
  • IBAN : FR76 1027 8073 7400 0200 2500 142
  • BIC (Bank Identification Code) : CMCIFR2A (Domiciliation : CM LYON PERRACHE)

Nous acceptons les dons en Bitcoin et aussi les dons en nature (nous sommes par exemple à la recherche de locaux sur Paris pour y héberger notre équipe et nos réunions).

Pour toute précision et pour vous assurer de recevoir votre reçu fiscal, n’hésitez pas à contacter le trésorier de l’association qui publie Contrepoints à admin@liberaux.org

Nous vous remercions de votre soutien et de votre participation à Contrepoints, le journal libéral de référence qui défend votre liberté, chaque jour, grâce à vous.

Vos dévoués,

Guillaume Périgois et toute l’équipe bénévole de Contrepoints

IMPORTANT : tout don à Contrepoints est défiscalisé à hauteur de 66%. Pour 100€ de don, vous réduisez votre impôt sur le revenu de 66€ et ne payez en fait que 34€ ! Un e-reçu fiscal vous est rapidement fourni si vous nous le demandez à admin@liberaux.org

Laisser un commentaire

  1. Ça y est c’est fait

  2. La déductibilité fiscale du don dont vous parlez s’adapte à la France.
    L’avez-vous mis en place également pour la Belgique ?

  3. je comprends la nécessité d’exhorter vos lecteurs à apporter leur contribution pécuniaire, mais mettre en avant la déduction fiscale du don ne me semble pas très libéral… car qui paye cette déduction, si ce n’est le contribuable?

    1. « …qui paye cette déduction… »

      Raisonnement ridicule, piètre resucée du mankagagné.

    2. La déduction fiscale sur l’impot sur le revenu est une déduction sur un impôt qui ne devrait pas exister car en France on est trop taxé.
      Par contre, ce qui serait interessant c’est de savoir par qui contrepoint est attaqué.

    3. Et alors? Contrepoints se bat avec les armes dont il dispose!

    4. « piètre resucée du mankagagné »
      Je n’ai pas fait référence à ce raisonnement que je réprouve autant que vous. Homme de paille. Try again.

      « La déduction fiscale sur l’impot sur le revenu est une déduction sur un impôt qui ne devrait pas exister »
      C’est discutable. Du moins si on est contre l’existence de l’état. On peut cependant être libéral et favorable à la présence d’un état régalien. Un état régalien peut-il exister sans impôt?

      « Et alors? Contrepoints se bat avec les armes dont il dispose! »
      Je ne suis pas d’accord, et c’est là où je vais tâcher de préciser le sens de ma question:

      Contrepoints fait valoir la déduction fiscale offerte par l’état pour inciter les contributions pécuniaires. Cela ne revient-il pas à admettre qu’une association libérale s’appuie sur l’intervention de l’état pour se financer?
      A mon sens, un don se doit d’être plein et entier, sans faire le calcul d’une possible déduction, qu’elle soit permise par l’état ou non. Pour moi, si je faisais un don en me disant que je vais en récupérer tout ou partie, ce ne serait plus vraiment un don. Et ce d’autant plus si je récupère une partie du don par l’état, et donc par l’argent du contribuable. A mon sens, l’état peut collecter l’impôt pour payer ses militaires ou ses magistrats, mais il n’a pas à intervenir dans l’usage personnel que je fais de mon argent, des personnes ou organisations à qui je veux le donner, et des bienfaits ou non que je peux en retirer.

      Je donne gratuitement à qui je veux sans passer par l’état, et je ne veux pas que l’état sache à qui je donne, et me « récompense » par des déductions qui n’en sont pas vraiment, car en effet, une large partie des impôts de toute sorte que nous payons dans ce pays est indue, injuste, et confiscatoire. La position de PEQROR qui consiste à dire qu’après tout ce n’est que justice de reprendre cet argent à l’état qui nous l’extorque peut sembler justifiée, mais je ne suis pas d’accord, car cela revient à s’appuyer sur l’état pour se donner l’impression de le contrer. Tout ceci n’est bien évidemment qu’une position de principe, une morale personnelle, que je suis libre d’exprimer, et que vous êtes libres de ne pas partager.

      1. Faites comme il vous convient

      2. Good for you, mate.

        En toute fausse modestie, vous me faites penser a moi, plus jeune.
        Bref, entre votre taux d’imposition direct et indirect, faites ce qui vous semble le mieux. Au niveau ou nous en sommes, ou les fonctionnaires se justifient d’inqualifiables deviances par « je ne fais qu’obéir aux ordres », vos états d’âmes sont honorables, mais vous n’etes, a mon avis, qu’a mi chemin de la conclusion logique.

        Needs must.

  4. Deductibilite de l’impôt…….c’est une subvention déguise a la presse…. par conséquent considérez que je vous ai fait un don en payant mon impôt et mes taxes….désolé, mais je ne paie pas d’impôts ,je n’en ai pas les moyens, donc vous vous contenterez que de mon soutient indirect par ma consommation de survie.

  5. je me sens honteuse car je ne peux faire un don superieur à 15 euros ; l’état m’a tout piquer et je dois encore 152 euros de taxe professionnelle ;

    1. Grand merci à vous

  6. Il serait intéressant de créer un lien vers une vidéo/ page/ truc qui donnerait accès à une publicité à l’instar de ce qui se fait sur Youtube. A défaut de donner, les gens pourraient avoir envie de subir de la pub pour que vous toucher davantage de revenus (et faire 1 ou plusieurs clics par jour les quelques 2 ou 300 jours par an que l’on vient ici pour les plus assidus).

  7. Deux questions me taraudent:
    1- L’administration fiscale est-elle masochiste au point de reconnaître le statut d’utilité publique à une publication qui s’évertue à la combattre?
    2- Y a-t-il un montant de cotisation annuelle au delà duquel je pourrais être dispensé de toute cette publicité qui ralentit beaucoup mon navigateur?
    En tous cas, longue vie et bon courage à Contrepoints …

    1. 1- l’administration n’est pas à une incohérence près
      2- les bloqueurs de pub sont vos amis

  8. Bonsoir,

    j’ai activé à nouveau le paiement des 10 € par mois que j’avais arrêté l’année dernière, car les deux derniers mois j’ai dû consulter 1 o 2 articles après une longue période d’absence.

    Il faut reconnaître qu’il y a des vrais perles sur ce site, cependant j’ai remarqué une baisse générale de la qualité des contenus et des commentaires, raisons pour lesquelles j’avais pris la décision d’arrêter le virement mensuel.

    Je sais que c’est bien loin de vous aider pour atteindre l’objectif des 80k € et d’un côté je le regrette, mais je ne suis à présent qu’une visiteuse occasionnelle et malheureusement c’est le prix que je suis prête à payer maintenant.

    Merci pour votre travail et je vous souhaite très bonne chance pour la levée des fonds. Si on en savais plus au sujet de ces poursuites en justice on pourrait être davantage sensibilisés à votre cause 🙂

  9. 100 euros, c’est fait.

    je gagne doublement : j’aide Contrepoints de 100 euros et cela ne me coute que 34 euros, et j’affame l’état de 66 euros en ne lui donnant pas.

  10. Done.
    Je me posais la même question que d’autres intervenants ici, est ce qu’on pourrait avoir plus de précisions pour les «frais de justice»? Avez vous déjà eu des procès, si oui, de qui? Comme nous sommes contributeurs, nous avons le droit de savoir à quoi sert notre argent 😉 Pas comme avec notre cher Etat…

  11. Est ce que vous avez pensé à créer une page Patreon pour contrepoints ?

    C’est un modèle très populaire chez les youtubers & dans le milieu de la programmation open-source. L’idée est de mettre en place des dons récurrents (tous les mois), ce qui permet d’avoir un revenu récurrent et d’assurer l’indépendance d’un média ou d’un module open-source

    Par exemple la page Patreon d’un très gros youtuber US, CGP grey : https://www.patreon.com/cgpgrey

  12. Chers rédacteurs,
    Faut qu’on vous aime quand même… J’ai jamais mis autant de fric dans la presse. 100 EUR de ma part et c’est pas la première fois que je crache au bassinet. Et pour moi c’est PAS déductible (grand duché). Faites en bon usage!

    1. Ah oui et effectivement l’idée de ne plus avoir à me taper la pub pour ce prix, ça me plairait à moi aussi.

    2. Etes-vous sur que le don à Contrepoint n’est pas déductible. Travaillant aussi au Luxembourg je pense faire un don et selon : http://www.impotsdirects.public.lu/az/l/libera_dons/ ( 4 . Dons versés à des organismes étrangers similaires ) « Sont assimilés aux organismes nationaux pouvant recevoir des dons déductibles fiscalement en tant que dépenses spéciales dans le chef des donateurs, tous les organismes et organisations non gouvernementales similaires ayant leur siège dans un autre Etat membre de l’Union européenne (UE) ou dans un Etat membre de l’Association Européenne de Libre Echange (AELE) et reconnus d’intérêt général selon leur droit interne. »

      Ce qui me laisse penser que cela est possible.

      1. Ca vous dit on se boit une mousse entre libéraux du grand duché un de ces 4?
        Pour le lien je vais regarder.

        1. Pourquoi pas, je dis jamais non pour une mousse 🙂

          1. Comment fait t’on pour se mettre en relation? Attendez j’ai une idée. SI on met un mot vulgaire dans les commentaire ça déclenche une relecture. Donc les admins devraient lire ce message:

            Chers admins, pourriez vous envoyer un mail à Crema pour lui signifier mon adresse email?

            Et pour provoquer une alerte aux modérateurs, les mots suivants devraient suffire: Imbécile crétin idiot stupide. J’ai remarque que les messages où j’utilise ce language fruité sont modérés. Je pense que ça devrait suffire pour lancer une alerte. Si ça marche pas, si les modérateurs n’ont pas le temps (allez s’il vous plait, on est donnateurs!) on trouvera un autre moyen.

            1. Yess! Commentaire en coure de validation! Ca a marché!

              1. Sinon je vous laisse mon mail ici : thomb45@gmail.com
                Je pense pas risquer grand chose 🙂

      2. Merci!
        Suite a votre commentaire, j’ai verifie pour la Belgique (ou je vis) et je pense que c’est aussi deductible (art 145/33 §1 1° d):
        http://ccff02.minfin.fgov.be/KMWeb/document.do?method=view&nav=1&id=c7ab437f-4ab3-4718-9356-4954026fe41a&disableHighlightning=true#findHighlighted

        1. Bonjour, votre campagne de levée de fond paraît légitime. Cependant, elle le serait encore plus si elle avait pour vocation à permettre à Contrepoint d’investir dans un véritable business model. Je pense que cela est possible grâce… aux jeux vidéo et aux annonceurs. Je reste disponible pour échanger avec vous sur plusieurs pistes que j’ai en tête. Je suis fondateur de start-up et professeur invité de stratégie en grande école de commerce.
          L’imagination économique et l’innovation dans le business model est le salut de nos libertés.
          PS : de surcroît concernant les frais d’hébergement, je peux vous amener une solution qui vous les supprime très simplement. Vous n’aurez plus à payer de frais d’hébergement.