Crise énergétique : la France s’écrase face à l’Allemagne

En France la consommation d’électricité devrait presque doubler d’ici 2050. La question de fond est « d’où viendra cette électricité ? ».

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 6
Olaf Scholz by SPD Schleswig-Holstein 2 (Creative Commons CC BY 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Crise énergétique : la France s’écrase face à l’Allemagne

Publié le 28 octobre 2022
- A +

La transition énergétique sera avant tout une transition électrique reposant sur le « grand remplacement » d’équipements thermiques par des équipements électriques. En France la consommation d’électricité devrait presque doubler d’ici 2050. La question de fond est « d’où viendra cette électricité ? ».

Depuis une dizaine d’années, sous l’impulsion de l’Allemagne l’Europe a choisi de foncer tête baissée dans les renouvelables avec comme le gaz naturel comme support. Cette stratégie se lit en filigrane de l’évolution des sources électriques : depuis 2014 les consommations d’électricité charbonnière (-60%) mais aussi nucléaire (-10 %) ont baissé au profit de l’électricité renouvelable (+76 %) et gazière (+54 %) boostant de 20 % la consommation européenne de gaz.

Pourtant, dans un contexte mondial de croissance de la demande gazière, les investissements dans les hydrocarbures se sont effondrés notamment sous la pression d’ONG poussant à l’arrêt complet de tout nouveau développement. C’est la baisse de l’offre conséquente à cette baisse des investissements associée à un accroissement de la demande qui est la cause structurelle de la flambée des prix du gaz depuis mi-2021. Par effet de ricochet, les prix du gaz se sont répercutés sur les prix de l’électricité dont le MWh a atteint des sommets depuis un an.

Si la crise ukrainienne n’est pas la cause primaire de la flambée des prix de l’énergie, elle est en revanche intervenue comme révélateur de notre dépendance auu gaz russe dont les importations sont passées de 26 % en 2010 à 42 % en 2021. Cet accroissement fait suite à la chute de la production domestique européenne qui ne couvre plus que 10 % de nos besoins (contre 50 % en 2010). D’autant que les volumes importés de Russie (160 milliards de m³ par an) ne peuvent être remplacés en totalité notamment par du Gaz Naturel Liquéfié transitant principalement vers le sud-est asiatique.

Pour la France, qui n’est pas un pays fortement gazier, le gaz russe ne représente toutefois que 3 % de sa consommation d’énergie primaire. En revanche, pour l’Allemagne, ce chiffre est porté à 16 %. Autant il est possible à partir de mesures de sobriété acceptables de réduire sa consommation énergétique de 3 % en chassant les petits gaspillages, autant la réduire de 16 % n’est possible qu’en acceptant une profonde récession de son économie. La France était donc face à l’Allemagne en position de force et pouvait choisir la dose de solidarité qu’elle était prête à concéder.

Hélas, l’arrêt de la moitié de nos réacteurs nucléaires nous impose aujourd’hui d’importer massivement des électrons en provenance d’outre-Rhin. Ce marché « électricité contre gaz » va nous contraindre à réduire notre consommation bien au-delà des 3 %. Ceci explique les 10 % en deux ans avancés par la Première ministre. Cette sobriété non choisie risque hélas de nous entraîner comme l’Allemagne dans la spirale de la récession.

Voir les commentaires (23)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (23)
  • Certes, mais pourquoi diable reprenez vous le mot sobriété qui implique l’idée de odération..et par là un certaine jugement moral : guillemets obligatoires..

    Par ailleurs je n’ai jamais vu une association environnementale me contraindre à quoi que ce soit. Elles font pression, ce qui est leur droit le plus strict, mais l’arrêt des investissements dans la prospection qui n’est pas un moindre problème résulte de la spéculation des investisseurs en regard des politiques à venir..

    Quand il y a corruption le véritable coupable est le corrompu…parfois le corrupteur est pratiquement contraint.

    La France semble majoritairement hypocrite…et produit de la loi du même tonneau.

    Mais , enfin heureusement et malheureusement , les gens commencent à devoir subir les conséquences de ce qu’ils prétendent vouloir..

    L’ambiguité sur le mot sobre… sinon sur le sens de ‘association environnementale » ou de défense de l’environnement participe à la construction cttee bouille cérébrale.

    Non, tout écolo Greta devrait adresser sons discours moralisateur à son miroir;.

    Les riches donnant des leçons de sobriété et de vertu aux pauvres simulant la pauvreté avec de l’argent des autres ça risque de finir dans le pire du populisme..

  • De toute manière, on va dans le mur. Il faudrait doubler le nombre de nos centrales nucléaire et idem dans toute l’europe…

  • Donc la consommation va augmenter de 100% en 25 ans… et diminuer de 10% en deux ans.
    L’allemagne a une mauvaise influence mais le problème c’est uniquement le « stop and go » de nos gouvernants depuis « flanby » avec la grande responsabilité de macron et de borne.
    On a pris plus de 10 ans de retard sur le nucléaire et cela va être un trou très difficile à combler (on a pas encore mis la première pelleté)
    Le corollaire est qu’au lieu de vendre de l’électricité à l’Allemagne on va leur être redevable, une fois de plus, et donc leur être « soumis ».
    Honte à nos dirigeants (socialistes en l’occurence) …

    12
  • Ils vont bien arriver à remettre Mélanchon en piste voire en orbite …

  • Le fameux « couple franco-allemand » fait penser aux dessins de Dubout : une très grosse matrone face un conjoint filiforme…

  • le gaz russe n’est pas un problème : les russes respectent les contrats. C’est uniquement par idéologie et soumissions aux américains que les allemands n’en veulent plus… Trop cons !

  • Sur ce sujet , la france était en position dominante face à l’allemagne , elle est à présent dans celle de dominée , c’est bien ça la france gouvernée par des saboteurs , autoritaires voir plus avec les siens mais soumis et inexistants face aux autres .

  • « En France la consommation d’électricité devrait presque doubler d’ici 2050. »
    Je me trompe , je croyais avoir lu il y a presque 10 ans, que grace aux ecolos et aux economies.
    La consommation d’electricité devait presque diminuer ?
    Des imcompétants du plus haut niveau de cretinisme dirgeraient-ils la France ?

    • L’ADEME a pondu il y a quelques années un rapport établissant qu’il était possible d’avoir une électricité 100% renouvelable en 2050. Ce rapport a été largement repris à l’époque par l’écologie politique pour démolir tout nouveau projet nucléaire considéré comme inutile. La première hypothèse était une consommation de 422 TWh en 2050 (pour mémoire 468 en 2021 et on a déjà dépassé les 500 en année froide) avec un parc de véhicules électriques de 10,7 millions et une généralisation des PAC. On était donc très loin du doublement prévu aujourd’hui. Parmi les joyeuseté on trouve également une surface de 17000 km² pour les éoliennes terrestres (3 départements) certes inconstructible mais pas perdue pour l’agriculture dixit l’ADEME.
      Bref on leur a dit ce qu’il fallait trouver et ils ont aligné les hypothèses les plus farfelues pour y arriver et satisfaire le donneur d’ordre, tout ça payé par nos impôts!
      J’avais fait une étude critique assez détaillée des 119 pages du rapport, un peu trop long pour en faire un copier-coller (2 pages Word bien remplies) mais si ça intéresse quelqu’un….

      • C’est bien a ce rapport de L’ADEME que je faissis ref mais j’ai eu la flemme de le reprendre , j’ai ecri de mémoire…
        C’est un peu loin, 53 ans, mais je me souviens, d’un cours en Fac ou l’on ma enseigné qu’a cette époque les besoins en electricité etait un doublement tous les dix ans, et que le Nucléaire etait la seulle solution pour gerer de tels besoins de cette energie miraculeuse, mais qui ne se stocke pas.
        Il est absolument effrayant de constater que Ni Hollande, ni Macron n’ont jamais croisé un type censé ayant un minimum de formationscientifique. Absolument toutes les personnes qui detiennennt une once de pouvoir dans ce pays n’ont aucune notion de ce que le bon sens nomme La « notion d’ordre de grandeur ».
        De méme aucune notion de L’echelle du temps. Le temps nescessaires a des millions de smicards pour se payer une bagnole neuve, Le temps qu’il faut entre un projet de centrale nucléaire et l’arrivée d’une puisssnace instantanée enorme, simultanéement, dans des milliers de bornes de recharge sur un aire d’autoroute.
        Vos remarques sur L’ADEME, Il faut les ressortirent, ces dangereux ideologues ecolos sont encore en poste payé par nos impots.

      • Peut-être pourriez-vous publier votre analyse sur ce forum sous forme de pièce jointe ?

    • Un fantasme vieux de plus de 20 ans, cette baisse de la conso.
      La mère de toutes les erreurs.
      La production électrique a commencé à stagner au début des années 2000.
      Avec les logements BBC, les LED, les appareils A+, la désindustrialisation, l’interconnexion des réseaux, etc, tout le monde s’est dit : – on a dépassé le pic de production.
      Ça s’est pas passé comme prévu. Le GIEC, le VE, le Covid, la Russie…
      Seuls les sots tirent les leçons de leurs erreurs, les sages s’enrichissent des erreurs des autres, a dit Bismarck.
      Pour l’instant, c’est la Chine qui rafle la mise.

  • Dire que la France était première exportatrice d électricité en Europe il y a peu de temps et cette nous voilà importateur quelle gabegie.
    Nous allons construire de nouvelles centrales nucléaires , nous disent nos dirigeants,les mêmes qui étaient pour la fermeture d une partie du parc nucléaire il y a peu de temps.l
    Nous allons remettre en service les réacteurs qui sont à l arrêt, belle initiative mais nous constatons que nous manquons de soudeurs nous avons du faire appelle à des soudeurs venant des Etats Unis , incroyable…
    Alors pour ce qui est de construire de nouvelles centrales nucléaires il faudrait déjà déprogrammer la loi de sortie du nucléaire,former des gens compétents , trouver des lieux pour les installer,ect…en espérant qu’il ne faudra pas vingt d ans pour qu’elles soient opérationnelles.
    Bref c est un sacré pataquès .
    Mais nous inquiétons pas tout va bien se passer nous claironnent nos gouvernants pas de soucis !!

  • Autant cet article est intéressant sur le fond , autant il gagnerait en clarté et « franchise » en employant les bonnes données chiffrées? Le gouvernement use de la commodité que donne les pourcentages , de grâce ne tombons pas dans ce travers . Nous sommes devenus importateurs nets d’électricité en 2021 ( à la suite de la fermeture de Fessenheim et de la mise en maintenance de 28 centrales sur 56 ) et nous avons importé depuis plus de 50 ans la totalité de notre besoin en gaz. nous n’avons donc aucune excuse à mettre en avant sinon que nous sommes les victimes de nos propres décisions concernant les décisions prises à l’encontre de la Russie . Ajoutons que la gestion lamentable de la pandémie et de la reprise de l’activité économique ont été facteurs accélérateurs d’une inflation qu’on ne sait aps encore maîtriser

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

N’avoir école que l’après-midi, nous en avions tous rêvés lorsque nous foulions les bancs de l’école. Pourtant, ce qui était un doux rêve pour beaucoup s’apparente aujourd’hui à un cinglant cauchemar.

L’annonce nous vient du ministre de l’Éducation nationale, Pap N’diaye, lors de l’Educatech Expo qui s’est tenue en fin de semaine Porte de Versailles à Paris. Ce rendez-vous incontournable de l’innovation éducative a donc été paradoxalement l’occasion pour le ministre de faire une des annonces les plus régressives pour le secteur : la fi... Poursuivre la lecture

Par Jean-Pierre Riou et Michel Gay.

Notre système énergétique serait bien meilleur aujourd’hui sans l’impéritie des dirigeants de ces 25 dernières années. Il est nécessaire de reconnaître les fautes passées afin de donner aux jeunes l’envie de faire autrement et de fournir les efforts nécessaires pour construire un monde plus confortable pour tous car la décroissance n’est pas une fatalité.

 

Interroger le passé

Seule une analyse honnête des fautes du passé permet la justesse du diagnostic présent et la mise en place... Poursuivre la lecture

Vladimir Poutine
1
Sauvegarder cet article

Le poutinisme français est un phénomène étrange, passionnant si l’on veut bien prendre la peine de l’observer et peut-être inquiétant pour l’avenir.

Quel que soit le forum politique online sur lequel vous avez l’habitude de vous rendre, vous les avez rencontrés : on trouve des pro-Poutine à peu près partout sur le champ de bataille du débat démocratique français, de la droite à la gauche, chez les conservateurs comme chez les révolutionnaires, chez les encartés comme chez les électrons libres, de tous âges, de toutes conditions sociale... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles