La destruction massive de l’économie et de la société continue

Le cap de destruction massive de l’économie, de la société et de la santé des Français est maintenu, quoi qu’il en coûte et quoi qu’il arrive.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Screenshot_2021-01-08 Vaccination, confinement la conférence de presse de Jean Castex et Olivier Véran en intégralité - Youtube

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La destruction massive de l’économie et de la société continue

Publié le 9 janvier 2021
- A +

Par Francis Richard.

Jean Castex est le Monsieur Loyal du cirque gouvernemental, toujours prêt à renforcer les mesures coercitives pour pallier l’imprévoyance et l’impéritie de l’État, dont cet énarque sourcilleux est le représentant emblématique et ténébreux.

Lors de la conférence de presse du 7 janvier 2021, il a ainsi annoncé les numéros d’Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, de Romy Lasserre-Saint-Maurice, directrice d’un Ehpad à Paris, et d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie.

Au préalable, il a dit que 2021 serait l’année de l’espérance, mais en même temps que la situation n’était toujours pas propice à un retour à la normale et qu’en conséquence, tout ce qui était fermé en raison de la crise sanitaire le resterait. Fouchtra !

Destruction massive mais pas de retour à la normale

Pour quelles raisons ?

L’objectif des 5000 cas par jour, qui serait le seuil (fixé politiquement) de maîtrise de l’épidémie, est toujours largement dépassé ; leur nombre (qui dépend surtout du nombre de tests effectués) serait de quelque 15 000 actuellement.

Il y aurait 2600 malades de la Covid-19 en réanimation, soit la moitié des lits disponibles ; or, il faut protéger un système d’hospitalisation qui a été largement sous-estimé par l’État, dont la gestion est calamiteuse par nature.

Restent donc fermés, jusqu’à nouvel ordre, les cinémas, les théâtres, les restaurants, les bars, les salles de sports, les stations de ski, bref tout ce qui fait partie de la vie sociale d’un pays civilisé, en dehors, bien sûr, des métro-boulot-dodo.

C’est pourtant dans les transports publics, autorisés, qu’il s’agisse du métro, des avions ou des trains, dans les supermarchés essentiels et dans les familles que les risques de contamination sont les plus grands. Et c’est dans tous les lieux interdits qu’ils sont les plus faibles… et les couvre-feux n’y changent rien…

Ne pas se déjuger

Persévérer dans l’erreur, qui est humaine, n’est pas seulement diabolique, comme disaient les Anciens, cela permet de ne pas se déjuger… ce qui est impensable pour ceux qui savent mieux que les autres ce qui est bon pour eux et ont la science infuse à défaut de la pratiquer.

Le cap de destruction massive de l’économie, de la société et de la santé des Français, qui ne se limite pas au sanitaire, est donc maintenu, quoi qu’il en coûte et quoi qu’il arrive comme l’a si bien dit Emmanuel Macron, le directeur de ce cirque, lors de ses vœux aux Français du 31 décembre 2020.

La stratégie adoptée – tester, alerter, protéger – s’est révélée perdante. Quoi qu’en dise Monsieur Loyal, elle n’est certainement pas l’une des plus performantes d’Europe, qui, dans l’ensemble, d’ailleurs, ne s’est pas distinguée par la pertinence de ses mesures, au contraire de certains pays asiatiques.

Le vaccin, vous dis-je !

Au pays de Molière, qui faisait dire au frère d’Argan, Le Malade imaginaire, que presque tous les hommes meurent de leurs remèdes, et non pas de leurs maladies, l’État, pétrifié dans le XVIIe siècle, a interdit des remèdes à la Covid-19, évite d’en recommander d’autres, alors que la médecine, depuis Hippocrate, a, en principe, pour seul but de soigner.

Dans la même pièce, Toinette dit à Argan qu’il est malade du poumon : « le poumon, vous dis-je ». De la même façon, Monsieur Loyal place dans le vaccin la principale source d’espoir pour sortir la France de la crise sanitaire : « le vaccin, vous dis-je », serine-t-il en quelque sorte.

Il n’est pas question de remettre en cause les vaccins pour les maladies très immunisantes, telles que le tétanos ou la diphtérie. Ils ont fait leurs preuves et font partie de l’arsenal médical dont il serait bête de se priver.

Lâcher la proie des remèdes pour l’ombre des vaccins

S’agissant de la Covid-19, il est légitime de se demander si les vaccins concoctés précipitamment seront efficaces et, surtout s’ils protégeront contre les variants du virus qui circulent maintenant et sur lesquels ils n’ont pas été testés…

Si les vaccins ne semblent pas présenter de risques à court terme, il est bien difficile de l’affirmer à moyen et long termes. Par ailleurs, est-ce la baguette magique qui arrêtera l’épidémie ? Bien difficile de le dire et de le prédire, d’autant que les épidémies s’arrêtent souvent sans que l’on sache pourquoi…

Les hommes de l’État français, qui n’appliquent le principe de précaution que quand ça les arrange, ont décidé cependant de lâcher la proie des remèdes pour l’ombre des vaccins… comme aurait dit le fabuliste.

Sur le web

Voir les commentaires (40)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (40)
  • Et le pire, c’est que les responsables de cette catastrophe et leurs petites mains rédactrices de textes ineptes ne seront jamais poursuivi!

  • Non seulement leur bêtise et leur prétention tuent l’économie mais également des humains non comptabilisés par le sieur Salomon dit croque-mort le bien nommé.
    Qui fera l’inventaire et osera les condamner pour ces victimes bien réelles?

  • « l’État (…) interdit tous remèdes à la Covid-19, alors qu’ils existent » – mais qu’aucun pays du monde ne les adopte, ce qui me donne à penser que cette affirmation est réthorique plutôt que scientifique.

    Par contre, si des remèdes efficaces avaient été trouvés, il est probable que la France aurait freiné des quatre fers au nom du principe de précaution, dans le pays le plus méfiant au monde par rapport aux vaccins

    ( pour les dernières découvertes de médicaments réduisant la mortalité de 25 % : https://www.bbc.com/news/health-55574662 )

    • Les remèdes à la maladie existent et sont adoptés dans certains pays au faible taux de mortalité : Inde, Maroc Sénégal… De nouveaux traitements sont découverts, le Dr Maudrux qui publie régulièrement sur contrepoints a publié plusieurs articles bien documentés sur son blog. En France on voit que la mortalité à l’IHU de Marseille est inférieure à celle du pays ce qui confirme l’efficacité du traitement.

      • Maudrux, Raoult…. ??????

      • L’Inde, le Maroc, le Sénégal bénéficient de conditions de température et d’ensoleillement qui aident bien, comme la période de beau temps au printemps en France… Le réchauffement climatique est donc un excellent traitement et on devrait cesser de lutter contre.

      • Bon sang, mais c’est bien sûr ! Si l’Inde commence à vacciner avec un produit qui n’est pas passé par la phase 3 des essais cliniques, c’est qu’il n’y a aucune urgence, puisqu’ils ont LE remède. Pour le Maroc, « La psychose née après l’explosion des cas de coronavirus au Maroc et la hausse record des décès est passée par là. De quoi nourrir bien des craintes… et de faux espoirs. Dans sa livraison de ce mercredi 5 août, le quotidien Assabah nous apprend ainsi que des formules magiques circulant sur les réseaux sociaux sont présentées comme des traitements médicaux contre le coronavirus. » – très scientifique, tout ça.

    • C’est même écrit dans votre article cité : The research findings have not yet been peer reviewed or published in a medical journal Donc tour cela c’est du blabla

  • vous remarquerez que ceux qui savent mieux que nous ce qui est bon pour nous ne se sont toujours pas fait vacciner….parait pourtant que c’est un acte altruiste pour protéger les autres ( castex )….

    • Bah un de ces jours ils feront une photo-op avec une solution saline, histoire de dire qu’ils écoutent ce peuple d’ignares et qu’il n’y a plus d’excuses pour se méfier.

    • Contaminer certains hommes politiques est un acte altruiste, pas les protéger 🙂

  • Le fond de cette affaire est tellement sale qu’il vaut mieux s’intéresser à la forme, castex, changer vos lunettes, elles font vieux milicien et vous savez ce que l’on pense des miliciens, des s…. ds.. Pour veran, son cas est malheureusement désespéré, peut être une chemise hawaïenne… Lui ferait retomber les pieds sur terre, le pauvre gars, il plane.

  • La vérité, c’est que ce pouvoir a tellement paniqué dès l’apparition de ce virus qu’il s’est rapidement retrouvé l’otage d’une grande partie du corps médical.
    Ce même corps médical n’est d’ailleurs pas exempt de reproches: discours catastrophistes, refus d’essayer de soigner les malades en phase précoce et maintenant promotion imbécile d’un vaccin miracle qui n’aurait aucun effet secondaire et est tellement efficace qu’il faudra quand même vivre comme si on n’était pas vacciné…
    Ce milieu médical nous aura donné un bien triste spectacle, en écrasant systématiquement toute forme de pensée différente.
    Le Conseil de l’Ordre s’est particulièrement distingué en poursuivant les seuls médecins qui ont fait preuve d’un peu de courage.
    Tout ceci n’aurait pas pu avoir lieu sans la complicité scandaleuse d’une grande partie de la presse, qui a définitivement renoncé à sa principale mission, celle de nous informer.
    Notre économie est à terre pour longtemps et il faut être bien naïf pour croire que personne ne paiera la facture.

    • La généralisation au corps médical est abusive.
      Vous remarquerez que ceux qui ont occupé le devant de la scène médiatique sont quasi-exclusivement qq médecins hospitaliers et administratifs quasiment tjrs les mêmes. Les médecins (surtout libéraux mais aussi hospitaliers également) qui avaient un discours différents ont promptement été écartés des micros voire sanctionnés indirectement comme le Pr Péronne qui a été démis de ses fonctions de Chef de service par l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris.
      Quant au Conseil de L’ordre des médecins, cela a tjrs été une structure très respectueuse du pouvoir en place voire même « aux ordres » pourrait-on dire.

      • Je crois d’ailleurs que le conseil de l’ordre des médecins a été créé sous Pétain… Ceci explique peut-être cela ?

  • Tout est parfaitement résumé. En Macronie, c’est la société qui doit s’adapter à l’Etat. Si celui-ci a liquidé les hôpitaux, décidé que « le vaccin c’est bien, les remèdes il n’y en a pas », il n’y a qu’à obtempérer. Et pas un média dominant ne moufte pour contester ce récit.

  • Oui, enfin, il faut arrêter de faire comme si sans confinement tout le monde aurait continué à vivre comme avant… Les masques, le télétravail, la prudence, c’est bien trop souvent les États qui ont découragé justement (Macron, BoJo… avec les résultats que l’on connaît)

    « S’agissant de la Covid-19, il est légitime de se demander si les vaccins concoctés précipitamment seront efficaces  »
    précipitammment, précipitamment…. sans l’État on l’aurait eu bien avant, au contraire: https://fee.org/articles/we-had-the-vaccine-from-the-start-you-just-werent-allowed-to-take-it/

  • Veran et Castex vont certainement être promus à l OMS ou ailleurs pour continuer à profiter confortablement des peurs et des divisions qu’ils auront distillées…

  • les premiers de la classe savent rarement se remettre en cause.
    Plutôt tout détruire que se déjuger.

  • Quand l’auteur écrit « la pertinence de ses mesures, au contraire de certains pays asiatiques. », je suppose qu’il ne peut pas parler de la Corée du Sud où le contrevenant au confinement individuel imposé par les autorités s’exposait à une peine de prison d’un an et 7500 euro d’amende. Sans compter le recours à des bracelets électroniques pour des malades priés de rester chez eux.

    • Vous êtes sûr de ce que vous avancez là?

    • Contraindre quelqu’un de contagieux à s’isoler me parait tout à fait libéral. On hospitalise les malades psychiatriques dangereux sous la contrainte. Par contre contraindre toute la population à rester chez soit est liberticide (et sans fondement médical).

    • Les autorités sud-coréennes ont imposé un confinement de 2 semaines aux personnes dont l’atteinte était confirmée par un test. Il n’y a pas pas eu de confinement de l’ensemble de la population ni des cas-contacts. On demandait seulement à ces derniers de se faire tester.
      Les tests ont été disponibles très tôt ainsi que les masques et le gel dès le début de l’épidémie…etc Et pas de confinement généralisé.
      Exactement l’inverse de la politique sanitaire française.

      Vous voulez voir les résultats sur la mortalité du covid dans la population sud-coréenne?
      cf lien
      https://ourworldindata.org/coronavirus
      Vous pourrez également regarder les chiffres du Japon, de Taïwan…etc C’est pareil. Un succès tant sanitaire que pour la préservation de leur économie

      Vous auriez préféré que ces pays appliquent un confinement généralisé? 🙂
      Amusant que la presse française ne dise pas un mot sur ces réussites sanitaires, non?

      • Le confinement généralisé commence justement à être remis en cause. La meilleure étude à ce sujet (étude observationnelle comparative sur une même population) vient de sortir en pré-print et ne trouve aucune différence significative.

        Si ces résultats sont confirmés par d’autres études du même genre, il va y avoir beaucoup de praticiens de plateaux et de studios qui vont devoir rentrer chez eux.

        https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.12.28.20248936v1.full-text

      • Pouvez-vous me dire où vous lisez que je serais de près ou de loin en faveur d’un confinement généralisé ?
        Je ne fais qu’une seule chose avec mon commentaire : remettre quelque peu les pendules à l’heure pour ceux qui croyaient naïvement que les Coréens (et Asiatiques en général) étaient en mode autonomie totale. Ce n’est que purement informatif, mais ça permet de couper court à des simplismes.
        Pour le Japon, le confinement est anticonstitutionnel. Mais il existe un contrôle social très fort ! Ce serait faux de croire que les gens agissent individuellement, ils le font en esprit de groupe.

    • Si vous circulez en sachant que vous êtes positif, les personnes que vous croiserez et que vous contaminerez peuvent aussi se retourner contre vous en dommages et intérêts (7500 € vous paraîtrons étonnament doux à ce moment-là, les possibilités de séquençage permettant de pister les différentes formes).

      • Pour cela, il faut tracer mètre par mètre, seconde par seconde, tout le monde et connaitre son état de santé permanent.
        Comment dire si c’est Pierre, Paul ou Jacques qui a contaminé M. X si ce dernier les a côtoyés ?
        Si je suis contaminant mais que je sors faire mes courses avec un ample manteau, un masque et une cloche en criant « PESTIFERE », toute personne qui serait contaminée le serait par défaut de prévoyance et donc ne pourrait être remboursée de ses soins de santé. Bien évidemment, toute les assurances-hospi seront ravies de savoir que M. X, contaminé, est passé à moins de 3 mètre de moi alors que le vent soufflait dans la mauvaise direction.

  • Il est très probable que le vaccin contre le Covid ait la même efficacité que celui contre la grippe pour le public cible, cad les plus de 65 ans. Environ 30 % .
    C’est un peu un principe général : les primo-vaccinations pour les personnes âgées fonctionnent mal, du fait d’un système immunitaire qui s’est affaibli.
    Pour ce type de maladies, s’ajoute une difficulté, qui est l’existence de variants, on ne vaccine donc pas toujours contre le bon.
    Le vaccin ne sera pas la panacée, comme on le voit pour la grippe, qui malgré des campagnes de vaccination importantes, fait environ 10000 morts par an.
    Personnellement, je compterai plus, pour l’avenir, sur un ou des traitements, tout en espérant que le Covid finisse par devenir, au fil des raisons, aussi bénins que les autres coronavirus.
    Et au moins à titre transitoire, il serait bon que l’Etat dimensionne à la hausse ses capacités en lits de réa…

  • Ce que je remarque surtout, c’est la trouille absolue de l’équipe en place à prendre la moindre initiative, c’est effarant. A ce que je sache, un ministre qui fait de la merde ( et il y an a tellement, portique éco taxe, scandale amiante, sang contaminé) ne finit pas en prison.
    Les soutiens a certaines entreprises zombies/ non rentables coûtent des fortunes, les stations de skis ont la saison morte, nombres de commerçants ne se payent plus et sont au bord du pétage de câble….
    Et le pire est devant nous !!

  • Au printemps, les virus, covid et autres, perdront de leur « efficacité ».
    Et vous savez quoi ? Même si le vaccin n’était qu’un placébo, l’amélioration saisonnière due à l’arrivée des beaux jours, serait la conséquence de ce vaccin-miracle.
    Pîle, je gagne ; face, tu perds !
    Covidement vôtre. JEAN

  • Le coronavirus a été le révélateur de notre décadence: Incompétence à tous les niveaux et cynisme des gouvernements de l’occident qui ont profité de cette crise pour pousser leur agenda autoritaire. Que dire également du comportement d’une parti de la population? Certains n’ont aucun problème à doctement pousser pour des mesures encore plus drastiques. Ces petits kapos n’ont probablement pas de commerces ou d’entreprises à faire tourner.

    Le confinement ne marche pas. Cela a été prouvé à de multiples reprises au cours des derniers mois. Que font nos gouvernants? Ils surenchérissent. Cette maladie est endémique comme l’a prouvée l’augmentation quasi simultanée du deuxième pic partout dans l’hémisphère nord et ce, quelques soient les politiques mises en place.

    En corollaire, on peut se demander ce que nos gouvernements ont foutu pendant presque 6 mois pour augmenter les capacités des hôpitaux, les approvisionnements en masques et autres matériels pour ne pas avoir à reconfiner.

    La vérité c’est que dans l’histoire de l’humanité, on a jamais confiné des populations entières et massacré des économies entières pour une maladie qui tue moins de 0.2% des infectés.

  • Très bon article auquel je souscris entièrement

  • en plus il y a de nombreux remèdes naturels dont on ne parle jamais
    c’est le vaccin matin midi et soir qu’ils n’ont d’ailleurs jamais utilisés

  • Et pendant ce temps-là, la situation économique et culturelle se détériore en France sans que l’on puisse entrevoir la moindre lueur d’espoir. Quand, de surcroit, les décroissants écolos nous bassinent avec leur inepte protection de la planète , leurs éoliennes et leurs panneaux solaires improductifs, leurs voitures, vélos et trottinettes électriques horriblement coûteux, leurs restrictions alimentaires et tout ce que j’oublie de nommer, il y a de quoi désespérer ou se mettre en colère!

  • Nous avons aujourd’hui des retours d’expérience complet sur le confinement. Conclusion unanime : le confinement ne sert à rien. Cette stratégie continue pourtant d’être appliquée.

    Il faut cesser la naïveté : il y a exploitation malveillante et opportune de cette maladie exagérément considérée comme grave. Tous ces gens sont parfaitement au courant que les confinements à répétition vont détruire l’entreprenariat indépendant.

    Nous glissons vers un régime autoritaire d’inspiration fabienne. Si vous ne connaissez pas encore le fabianisme, je vous invite à vous documenter là-dessus

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par la rédaction de Contrepoints.

 

Alors que le gouvernement envisage de prolonger certaines dispositions liées à l’état d’urgence sanitaire, une enquête réalisée du 22 au 23 juin par BVA révèle qu’un Français sur deux aurait mal vécu les deux années de crise covid, et critiquerait la gestion politique qui en aurait été faite.

Toujours selon ce sondage BVA, trois quarts des Français interrogés (77 %) estiment que les mesures sanitaires ont été trop lourdes à l’endroit des jeunes, et 53 % pensent que la réduction des... Poursuivre la lecture

Par Yves Bourdillon.

Imaginez.

Imaginez qu’une pandémie démarre à Vert-le-Petit (Essonne), siège d’un des trois labos P4 français. Qui croirait les explications de Paris selon lesquelles ce virus aurait été transmis naturellement à l’Homme par une perdrix ?

C’est pourtant l’exploit qu’a réussi Pékin en imposant depuis un an au monde entier le récit selon lequel le SARS Cov 2 qui provoque la maladie Covid-19 proviendrait d’une chauve-souris vendue sur le marché de Wuhan, dont le hasard voulait qu’il se trouvât à proximité ... Poursuivre la lecture

Par Daniel Lacalle.

Les chiffres macro-économiques les plus récents montrent que le ralentissement chinois est beaucoup plus sévère que prévu et qu'il n'est pas seulement imputable aux confinements liés au Covid-19.

Les confinements ont un impact énorme. 26 des 31 provinces de Chine continentale connaissent une augmentation des cas de covid et la crainte d'un confinement de type shanghaien est énorme. Les informations en provenance de Shanghai prouvent que ces fermetures drastiques causent d'énormes dommages à la population. Des... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles