Et donc, la France n’a jamais été en rupture de masques…

Il n’y a jamais eu de rupture de masques, puisque les masques, c’est 18 par semaine pour les soignants et que ça ne sert à rien !
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Man wearing face mask by Marco Verch Professional(CC BY 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Et donc, la France n’a jamais été en rupture de masques…

Publié le 24 mai 2020
- A +

Par Olivier Maurice.

La France a baigné pendant un mois et demi dans l’abondance de masques. Pendant un mois et demi nous avons pu en trouver partout. Pendant un mois et demi, tous les Français étaient équipés de masques, on ne voyait que des visages masqués dans les rues, dans les supermarchés, les pharmacies, les salles d’attente des médecins de ville…

Et donc, la fédération du commerce et de la distribution mentirait, en indiquant que pendant le confinement, les enseignes de grande distribution n’avaient pas le droit de vendre de masques.

Pendant un mois et demi, tous ces médecins qui criaient partout au manque de masques, tous ces chefs de services d’hôpitaux qui ont mis leurs stocks de masques sous clef, et tous ces petits malins qui se sont livrés au trafic, tous ces pharmaciens qui ont été condamnés pour avoir vendu des masques alors que cela était interdit… n’ont jamais existé.

Comme nous n’avons jamais manqué de lits d’hôpitaux, que les malades n’ont jamais éte contraints de voyager en TGV à l’autre bout de la France, comme il n’a jamais manqué de tests, de matériel médical, comme les industriels de la parfumerie et de l’automobile ne se sont jamais reconvertis en urgence pour fabriquer du gel, des visières, des respirateurs, des maques… comme personne n’a jamais bricolé pour essayer de remplacer le matériel manquant en utilisant des imprimantes 3D et en confectionnant des masques avec des chaussettes (propres)…

Ce qu’a peut-être voulu dire Emmanuel Macron, c’est que les médecins n’ont jamais manqué de masques, ils en ont eu en quantité suffisante pour en changer toutes les heures, ou toutes les deux heures en fait : un médecin ou une infirmière travaillant 35 heures par semaine (surtout en période d’urgence épidémique), et en changeant de masque toutes les deux heures, il lui faut 35/2 = 17,5 masques.

Dans sa grande largesse, l’administration a fait en sorte qu’il reçoive 18 masques par semaine…

Bon, c’était sans penser aux problèmes de stock et d’approvisionnement. Mais ça, c’est accessoire, l’important ce sont les chiffres : 35 divisé par deux et arrondi au chiffre supérieur, cela fait 18. Donc 18 et le problème est réglé : l’administration a fait le bon calcul et nous n’avons donc jamais été en rupture de masques !

La preuve : depuis que le virus ne circule quasiment plus, il y a des masques partout !

Et ceci d’ailleurs contre l’avis officiel, parce que les masques « qui n’ont jamais été en rupture » ne servent à rien dans la rue, ils sont « totalement inutiles » ; c’est même mal ! Il faut les réserver aux soignants et aux malades, car ils sont « une denrée rare » – Profitons-en pour faire la leçon aux pinailleurs de tout poil : si c’est rare, cela ne signifie pas qu’il en manque, mais juste qu’il y en a pas beaucoup.

En fait, tout se tient : dans la logique officielle, il n’y a jamais eu de rupture de masques, puisque les masques, c’est 18 par semaine et que ça ne sert à rien !

Ça ne sert à rien dans les EHPAD pour protéger les personnes les plus vulnérables.

Ça ne sert à rien et c’est pour cela que la France n’a jamais été en rupture, sauf que quand elle a voulu s’en procurer en Chine, il n’y en avait plus car le monde entier (et plus spécifiquement les méchants impérialistes américains avec leurs gros dollars) s’était rué sur les masques « qui ne servent à rien » et étaient prêts à les payer à prix d’or.

Au fait, étions-nous en guerre contre le virus, ou contre les autres pays pour l’appropriation des diamants de la pandémie : les masques ?

Dans toute cette histoire, le plus triste c’est l’impunité totale dont semblent continuer à bénéficier les protagonistes :

  • ceux qui en réquisitionnant les masques en stock ont encouragé la pénurie.
  • ceux qui ont déployé une énergie incroyable, non pas pour aider les gens, mais en multipliant décrets et interventions médiatiques pour imposer leur vérité et combattre les hérésies.
  • ceux qui continuent, contre toute évidence, à nier leur responsabilité et les dramatiques conséquences de leurs décisions.

Que retiendrons-nous de toute cette histoire ? Les masques, les tests et le paracétamol « tant que vous pouvez encore respirer » : la panique, la paralysie et l’incroyable énergie qu’a déployé le gouvernement pour ne jamais changer d’avis et maintenir envers et contre tous qu’il avait raison.

On retiendra surtout que bien d’autres pays ont géré bien mieux que nous cette épidémie, en particulier la Suède et les pays libéraux d’Asie, qui ont traité leurs citoyens en adultes et leur ont fait confiance : pas de confinement, pas de restriction des libertés, pas de shut-down économique …

Non seulement, au vu des chiffres et des conséquences des politiques mises en œuvre, la France se place clairement dans le peloton des pays où les choses se sont le plus mal passées, mais de plus le pouvoir continue à penser que les Français sont suffisamment stupides pour ne pas s’en rendre compte.

Enfin, il le pense, ou il essaye de s’en persuader : plus que jamais, il devient urgent de remettre l’État à sa place.

 

Voir les commentaires (46)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (46)
  • Remettre l’ état a sa place ! Vous avez une solution ?

    • Le petit prince
      24 mai 2020 at 8 h 25 min

      Oui virer Macron et ses sbires avant que la dictature ne soit définitivement imposée

      • je crains qu’il n’y ait que la force pour que cela se fasse…

        • il y en a qui ont essayé… ça s’appelait les gilets jaunes…. Ils ont eu des problèmes… (accusation de sédition, fermeture de leurs comptes facebook, arrestations, fichages, gardes à vue, accusations d’antisémitisme, de racisme, récupération par l’extrême gauche et un œil en moins pour les plus récalcitrants…)
          Donc la force c’est mort…

    • Oui, attendre qu’ il croule sous son propre poids, ne plus aller voter et privilégier son jardin.

    • Non il n’y a pas de solution. Mais le chaos engendre toujours quelque chose de nouveau,des nouvelles étoiles, des nouvelles planètes, de nouvelles espèces… Ect.

      Je parle du vrai chaos pas des vaguelettes dont la gauche (rejoins par la droite ces dernières années) se dit être victime et traumatisé.

      Je pense qu’on assiste au début de l’orage, mais comme nous le constatons ce n’est pas suffisant pour faire changer les choses.

      Ainsi je crois que l’orage va grossir pour se transformer en tempête… puis grossira jusqu’à devenir un cyclone. Et enfin, lorsque nous serons dans l’œil du cyclone : tous nos dogmes, nos hypothèses et nos croyances s’effondreront sur eux-mêmes Ce sera limpide.

      Mais pour en arriver à ce que tous les hommes marchent dans la même direction, il faut que toutes les étapes de ce processus est lieu à l’intérieur comme à l’extérieur de chaque homme.

    • Olivier Maurice
      25 mai 2020 at 11 h 15 min

      Une proposition, en cours de rédaction.

  • En tout depuis le début de l’épidemie, quand je fait mes courses, nombre personnes portent des masques médicaux, pris dans le stock stratégique accessible à certains fonctionnaires?
    Mais je vois le mal partout ;).

  • en tout cas , la France ne manque pas d’idiot et d’amateurs pour diriger ce pays …et menteur avec ça ….

  • Le petit prince
    24 mai 2020 at 8 h 29 min

    Vous avez raison et je pense à ce Salomon qui tous les soirs nous a débité une trentaine de chiffres statistiques entièrement faux sur l’état du pays . Chiffres faux par exemple sur les remontées électroniques des décès alors que ces derniers sont communiqués à 80% par voie postale….
    Comment cet homme peut il encore se supporter? …

    • Tiens, sur les décès, nous avons eu 3 fois dans les derniers jours un nombre négatif de décès, des dizaines de résurrections… Eh bien personne n’a ri, personne n’a démissionné ou été limogé, et la cote du premier ministre a même monté… L’imposition va encore augmenter en France, ils vont y ajouter celle des mains !

      • Je crois que ça veut juste dire qu’il y a eu X décès en moins que le jour précédent. Cela me semblerait plus logique.

        • Le 17, 28108 décès cumulés, le 18, 28235, le 19, 28022.
          Pour les Ehpad, en commençant le 11/5, 9823, 9988, 9973, 10201, 10187, 10213, 10642, 10650, 10308, 10320, 10345, puis plus de statistiques de mortalité depuis jeudi. Ca rappelle irrésistiblement les quintaux de blé récoltés aux beaux jours de l’URSS.

          • Peut-être parce que jeudi était férié.
            L’URSS… mon dieu… encore 30 ans dans le passé.

            • En fait, ces 3 jours étaient dimanche, lundi et mardi. Il semble depuis le début y avoir un problème de comptabilisation des cas le week-end: incomplète le week-end, rattrapage le lundi, et normal les jours suivants.

              • Les effets du week-end pourraient être compréhensibles, mais qu’ils aboutissent à surestimer le nombre de morts est pour le moins suspect. Une possibilité, qu’on aurait pu croire exclusivité chinoise, est que l’on se rend compte trop tard que les personnes en question avaient déclaré l’Ehpad comme leur domicile, et qu’elles ne doivent pas être comptabilisées puisque mortes à ce domicile…

                • Aujourd’hui 26, reprise des chiffres suspendus depuis jeudi 21, avec -10 décès dans les Ehpad depuis le 21…

      • jacques lemiere
        25 mai 2020 at 7 h 16 min

        je n’y vois pas de malice, mais juste l’impréparation, ils ont VRAIMENT du mal à compter et ça se comprend..j’ai 85 ans multi malade et je chope le virus puis je meurs.. suis je mort du covid 19?
        la pollution tuerait 40 000 personnes par an en france…

        on va regarder la surmortalité…on va dire c’est l’effet covid 19 pis on essaiera de voir dans ces morts les morts effectivement attribuables au covid 19 soit morts en excès + morts évités du fait des modifications societales liées au covid 19 ( accident de la route par exemple) – morts causés par les modifications liés au covid 19 ( personnes non traités du fait de la trouille covid 19 par exemple)

        on va avoir un problème ..est ce qu’il ya eu d’autres virus..? comme ça tombe à peu près dans la période de surmortalité saisonnière de la grippe..incertitude…

        sinon ..si on veut débattre, on donne une méthode pour affirmer mort du COVID 19 et ce sera sans doute juste les morts de « pneumonies avec virus » le reste ….vraiment difficile…

        • jacques lemiere
          25 mai 2020 at 7 h 20 min

          il est d’ailleurs plus facile d’attribuer une mort au covid 19 dans des cas de pneumonies typiques sans faire de test que des morts diffuses avec test ..

        • jacques lemiere
          25 mai 2020 at 18 h 28 min

          donnez moi une méthode d’attribution d’une mort au covid 19..

          assez faicle pour certains, pour d’autres..

          non je le répété on regardera la surmortalité.. et on fera quelques hypothèses, en premier, pas d’épidémie d’un autre virus, et peu d’effets sur les autres causes de mortalité c’ets au premier ordre ensuite on peut affiner mais on a pas vraiment le choix…

          c’est quoi ces gens qui mettent des moins un sans argumenter..???
          le comptage direct des morts covid 19 pour diverses raisons.

    • Mais surtout que fait-il à ce poste ? Quelle est la rémunération de ce pitoyable pitre ?

  • Esprit critique
    24 mai 2020 at 10 h 36 min

    Le type qui par sa fonction au ministère de la santé, avait en charge la constitution la gestion la répartition, l’organisation, le renouvellement, etc. des stocks de masques en France depuis 7 ans s’appelle Jérôme Salomon. Il a depuis le monopole d’état de la parole ou plutôt du mensonge sur le sujet. Qui dira que l’administration française n’est pas « Organisée » ?

    • Le petit prince
      24 mai 2020 at 12 h 05 min

      Avec cela quand Salomon se regarde dans un miroir ce dernier désespéré se brise !

    • La gestion théatrale et meurtrière de l’épidémie pourrait suggérer à un état conscient d’annuler les « droits » de succession des victimes pour ne pas -en plus- profiter d’elles.

  • Il aura suffit qu’une étude internationale sur l’efficacite des masques, grâce à des hamsters, pour que l’état bienveillant libére les masques, l’état est à l’écoute permanente de la science et des français…… Et de bigard, oui, le pestifere du paf a l’écoute du president, on va libérer également les bars et restaurants…

  • Il y a 20% des français prêts à croire Pinocchio « quoi qu’il en coûte » et plus encore prêts à suivre les joueurs de flûtiau où qu’ils les mènent.

    C’est un peu inquiétant car une démocratie ne peut fonctionner si la majorité des électeurs n’a pas les pieds sur terre. Et peu importe les orientations politiques.

  • Il est marqué les pays libéraux d’Asie ont bien mieux géré. Notamment la Corée du sud (en traçant efficacement ses citoyens).
    Extrait de radio-canada : « Séoul a mobilisé les industries, notamment les grands conglomérats – les chaebols –, pour répondre à la demande en masques. Mais au plus fort de l’épidémie, les files étaient interminables devant les pharmacies, les magasins et autres endroits de distribution. Il y a rapidement eu ruptures de stock. Il a fallu instaurer un rationnement : deux masques par personne, par semaine. »
    De plus, des militaires (l’Etat) ont été envoyés dans des usines pour aider à la fabrication de masques.
    Et oui, la France a fait une tripotée de foirages assez conséquents.
    Et la Suède enregistre un grand nombre de morts comparativement à ses voisins. (Il faut comparer des choses comparables).
    Bizarrement, personne ne parle des bons chiffres grecs.

    • « bons chiffres grecs… »

      C’est parce que les aubergines de la moussaka contiennent de la nicotine.

      C’est surement idiot, mais pas forcément plus que ce que l’on peut raconter depuis 2 mois …

      • C’est pas idiot;

        je mange tous les jours des aubergines avec beaucoup d’ail contre les vampires.

        Le bilan aujourd’hui est qu’aucun vampire ni de coronavirus n’est venu troubler mes nuits !

        Faut il d’autres preuves ?

    • « Et la Suède enregistre un grand nombre de morts comparativement à ses voisins. (Il faut comparer des choses comparables). »

      L’auteur dit que la Suède a donné le choix à ses citoyens ; il ne nie pas l’épidémie ou l’effet sur la contagion d’une mesure de restriction.

      Il faudra comparer avec les avantages à avoir éviter un blocus économique, par rapport à la mortalité habituelle d’une grippe saisonnière, sur l’excès de mortalité calculée annuelle, sur la fierté nationale d’avoir agit avec souveraineté.

    • jacques lemiere
      24 mai 2020 at 16 h 44 min

      ce n’est pas le sfoirages qui posent vraiment question mais les libertés avec la vérité.

  • La communication du gouvernement c’est du Grand Guignol…. Honte à la France donneuse de leçons au Monde entier et qui est incapable de balayer devant sa porte

  • « le pouvoir continue à penser que les Français sont suffisamment stupides pour ne pas s’en rendre compte. »
    Quand je lis les commentaires sur des forums comme Yahoo, je me rend compte que le gouvernement a un boulevard devant lui !!!
    C’est incroyable le nombre de gens qui pensent que le gouvernement a bien géré la crise, que les chiffres avancées par l’Allemagne ou la Corée du sud ou le Japon sont faux. Qui pensent que la suède aurait du confiner les gens de force etc etc etc !!!

    • Exact, malheureux constat mais bien obligé de reconnaître que les français sont un peuple stupide, même pas capable de comparer ce qui se passe chez nous avec nos voisins. Pologne 40 millions d’habitants 600 morts, France 66 millions plus de 26.000! Chiffres terribles.

      • Oui, la force des Polonais est sans doute de mieux avoir appris dans l’Histoire ce qu’il en coûte de laisser un boulevard au gouvernement 🙂 !

  • Forcément, avec une telle mascarade, pas de masques en rades…

    Que retiendrons-nous de toute cette histoire ? Les masques, les tests et le paracétamol

    Et avec les doses massives de paracétamol qu’auront avalés les malades, on pourra attribuer les problèmes cardiaques à l’HCQ. Si ce n’est pas marcher sur la tête…

    • En tout cas Macron aura démontré sa vacuité, incapacité et incompétence totale à diriger quoi que ce soit !

    • Je ne comprends pas comment on peut rembourser l’homéopathie et renvoyer des malades en danger chez eux avec un traitement symptomatique (en leur expliquant bien qu’on ne les soignent pas).

      Seuls des fonctionnaires sont capables d’une telle coupable absurdité : ils pensent que l’effet placebo n’a d’intérêt que pour la mise en place de directives financières ?

      • « le déremboursement de l’homéopathie sera total et applicable à compter du 1er janvier 2021. « . La loi est passée en 2019 déjà, et elle a déjà fait passer le taux de remboursement de 30 à 15%.

  • Vous avez de la chance quand même. En Belgique, un ministre commande des masques, un autre des filtres et ……….. ils ne sont pas compatibles.

  • « Les pays libéraux d’Asie »

    Lesquels ? Ceux auxquels je pense passeraient au mieux pour des démocraties illibérales, sous l’opprobre quasi quotidienne de la Commission européenne !

  • Mais non on a pas manqué de masques !
    De même que notre système est merveilleusement démocratique…
    Que le débat d’idées y est permanent…
    Qu’il n’y a pas de police politique (ex RG) qui fiche tout le monde…
    Que les médias sont totalement indépendants..
    Que la sécurité des citoyens et assurée…
    Que la justice fonctionne à merveille…
    Que l’impôt n’est pas confiscatoire…
    Que les jeunes diplômés ne se tirent pas par milliers chaque année…
    ect…
    Ce mensonge n’est pas le plus gros… De quoi on se plaint? on nous en sert des milliers d’autres chaque année…

    • Vous avez raison, avec tous ces gens qui avancent masqués, on n’en manque sûrement pas…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Christophe de Brouwer.

Il m’a été demandé d’aborder la problématique du port de masque dans des lieux non clos, en extérieur.

Je ne traiterai pas ici des autres gestes barrières (lavage des mains, distanciation, confinement, etc.).

Je voudrais aborder la question sous l’angle du risque.

Le risque se définit, sur le plan international, comme la probabilité d’un effet. En effet, le risque est la probabilité de contracter le covid, et le masque est un facteur du risque qui modifie, en la diminuant, la relation Sar... Poursuivre la lecture

Contrepoints : Le Québec semble être la région d'Amérique du Nord la plus dure sur le plan des restrictions covid, mais aussi sur le plan des taxes et des impôts. Pourquoi cette situation ?

Jérôme Blanchet-Gravel : Le Premier ministre québécois, François Legault, s’est lui-même vanté d’imposer les mesures sanitaires les plus sévères en Amérique du Nord, comme s’il s’agissait d’un noble exploit. Voilà de quoi donner le ton à l’esprit autoritaire qui caractérise le Québec actuel. Le 31 décembre dernier, le Québec fut le seul État sur 92 ... Poursuivre la lecture

Combien de temps va encore durer cette crise sanitaire subie par la population française ? Cela ne dépend que du gouvernement, et donc du président lui-même. Car il faut être parfaitement lucide : c’est le gouvernement qui est responsable de la crise sanitaire, et pas le virus Sars-CoV-2.

Depuis le début, cette crise a été plus politique que médicale, ce qui est confirmé par la politique sanitaire d’autres pays. L’Autriche semble revenir sur son plan de vaccination obligatoire, Israël abandonne la quatrième dose de vaccin, et la Suède ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles