Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Né à Brest, Loïk Le Floch-Prigent à été Président de Rhône-Poulenc (1982-1986), puis d’Elf Aquitaine (1989-1993) avant d’être à la tête de Gaz de France (1993-1996) et Président de la SNCF (1995-1996). Si le grand public le connaît comme un grand capitaine d’industrie à la carrière tumultueuse, c’est aussi un conseiller fort prisé, un essayiste (Carnets de route d’un Africain, Elytel 2017) et – ce qu’on ne sait guère – un auteur de polars bretons. Il ne faut pas se tromper est son deuxième livre chez Elytel éditions.
1 follower

Articles

Certains ont voulu s’étonner de l’annonce récente de suppressions d’emplois dans l’entreprise Vallourec d’origine française spécialisée dans la production des tubes en acier sans soudure.

C’est l’occasion d’expliquer une nouvelle fois comment fonctionne l’industrie : si un pays ne possède ni les matériaux de base ni le marché, c’est-à-dire les clients, la transformation, la production, l’industrie se délocalise en se rapprochant des uns ou de l’autre.

Vallourec avait besoin de minerai de fer et d’aciéries d’une part et d’autre p... Poursuivre la lecture

Le phénomène le plus inquiétant de la pandémie mondiale du coronavirus dit Covid-19 est la perte de bon sens d’une grande partie de la population associée à un gigantesque foutoir des opinions et des mesures conseillées, décidées, dans la plupart des pays.

En dehors des aspects de politique de la santé qui ont agité à juste titre notre pays, de la politique de prévention affichée et modifiée de façon permanente, des protocoles à justification et à applications variables, on peut dire sans trop de contradictions possibles que la science... Poursuivre la lecture

Tandis qu'avec le covid les Français ont constaté la dépendance de l’industrie de leur pays pour traiter leurs problèmes de santé, notre entreprise phare, considérée comme une des premières mondiales, Sanofi, poursuit sa dérive de société essentiellement conduite par ses intérêts financiers.

C’est le regroupement de dizaines d’entreprises françaises et le rachat de quelques entreprises étrangères qui a conduit à ce mastodonte de quelques 35 milliards de chiffre d’affaires présent dans la plupart des pays du monde. La liste de noms pres... Poursuivre la lecture

Par Loik Le Floch-Prigent.

Le 23 novembre 2021, en visite dans sa bonne ville d’Amiens, le président de la République a rencontré les derniers salariés de l’usine Whirpool qui n’ont pas pu retrouver du travail puisque les projets de reprise du site ont échoué : ainsi les bonnes intentions exprimées par le chef de l’État n’ont pas suffi, la reconversion industrielle comme la relocalisation ne dépendant pas de la volonté d’un homme. C’est plus compliqué que cela.

Échec du sauvetage de l’industrie à Amiens

Avant de se précipiter au... Poursuivre la lecture

Par Loik Le Floch Prigent.

Dès qu’il s’agit d’infrastructures, se posent les questions des coûts et de la rentabilité et on arrive à justifier ou à condamner n’importe quel projet. Car s’agissant d’un bien commun, tout dépend de ce que l’on met dans les deux colonnes des coûts et des gains.

On peut effectivement rester au niveau des entreprises constituées à cet effet et prendre des taux d’amortissements artificiels, et ainsi montrer qu’il ne faut pas produire de métros, de trains, de centrales électriques, de routes…

En ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles