Législatives 2022 : et si Mélenchon gagnait ?

S’il est très peu vraisemblable que la NUPES gagne une majorité car elle a peu de réserves de voix, il n’empêche qu’il est urgent de lui faire barrage.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 3
Screenshot 2022-06-13 at 11-47-51 La NUPES arrive en tête déferlez dans les bureaux de vote dimanche prochain ! - YouTube

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Législatives 2022 : et si Mélenchon gagnait ?

Publié le 14 juin 2022
- A +

Par Jean-Philippe Delsol.
Un article de l’Iref-Europe

La NUPES a réussi à fédérer la gauche autour de ses idées les plus extrêmes. Il est très peu vraisemblable qu’elle gagne une majorité car elle a peu de réserves de voix. Il n’empêche qu’il est urgent de lui faire barrage. L’idéal serait que Renaissance (Macron) ne puisse pas gouverner seul et que Les Républicains soient suffisamment nombreux et crédibles pour négocier un programme de gouvernement avec un nouveau Premier ministre plus libéral et moins technocratique que la socialiste Élisabeth Borne.

 

Législatives 2022 : le danger Mélenchon

Pour ce faire, il faudra voter et faire voter utilement dimanche prochain car Mélenchon est le nouveau nom du communisme, un marxisme rebouilli à dire vrai, à la française, à la marseillaise même, mais non moins dangereux. Peut-être plus dangereux parce qu’il est déguisé sous la gouaille du personnage.

Les mesures de collectivisation s’égrènent : limitation de salaires (de 1 à 20 dans l’entreprise), blocage des prix, interdiction des coupures d’eau, électricité, gaz, interdiction des licenciements économiques pour les entreprises qui versent des dividendes ou bénéficient d’aides de l’État, impôt sur les sociétés progressif, augmentation de la progressivité de l’impôt sur le revenu, réinvention des ateliers nationaux de 1848, rétablissement des 35 heures et même des 32 heures dans certains métiers, généralisation d’une sixième semaine de congés payés…. Et encore gratuité des produits de première nécessité, mais qu’est-ce qu’un produit de première nécessité ? Endettement gratuit de l’État et dette perpétuelle… Sans oublier toutes les mesures à l’encontre des familles, de notre culture, de nos libertés personnelles…

Si d’aventure, Jean-Luc Mélenchon gouvernait, il deviendrait difficile de travailler en France, et périlleux d’entreprendre ! Le pire à craindre pour les entrepreneurs est sans doute le rétablissement et le renforcement de l’ISF ainsi que les droits de succession à 100 % au-delà de 12 millions d’euros.

Car plus que le gain, les motivations profondes des chefs d’entreprise, comme celles de la plupart des chefs de famille, sont souvent de réussir leur vocation et de transmettre. Des impôts sur le revenu plus importants, des droits de succession et un impôt sur la fortune élevés détruiraient la propriété, la transfèrerait entre les mains de l’État qui est toujours un piètre gestionnaire.

Beaucoup de Français, ceux qui créent de l’activité et de l’emploi du moins, voudraient alors quitter le navire, partir de France. Ce n’est jamais facile de s’expatrier. Au surplus les Français aiment la France et beaucoup renonceraient. Le mouvement d’évasion aurait néanmoins sans doute l’ampleur, significative, de celui de 1981 ou encore de 1995, lors du déplafonnement Juppé de l’ISF. Parce que les entrepreneurs n’aiment pas non plus être vilipendés come de vilains riches lorsqu’ils ont bâti leur entreprise par l’effort et l’initiative. Ceux qui partiront seront sans doute les plus innovants, les plus audacieux. Les individus sensés fuient volontiers la jungle comme le goulag. Et Mélenchon nous promet une sorte de goulag.

Certes, Mélenchon en reviendrait sans doute assez vite comme François Mitterrand avait dû faire son « tournant de la rigueur » en 1983, après l’échec de sa politique de relance keynésienne. Mais il serait trop tard, une partie de la France profonde qui travaille, qui crée, qui transmet, qui investit en silence aurait été endommagée, peut-être gravement.

Mélenchon soutient que son programme couterait 250 milliards d’euros mais en rapporterait 267 parce que, dit-il, cela provoquerait « une relance générale de l’économie par la consommation populaire ». Il croit encore, avec Keynes, que l’accroissement de la dépense publique a un effet multiplicateur positif. C’est loin d’être toujours le cas. Si ça l’était, la France serait très riche et en plein emploi après 40 ans de déficits budgétaires et de dépenses publiques parmi les plus importantes du monde !

Mais les euros dépensés par la puissance publique sont ceux que les particuliers ne dépensent pas. Or ceux-ci sont plus efficaces que celle-là. Les économistes observent qu’« en deçà d’un certain seuil, la dépense publique a un effet positif, mais au-delà de ce seuil, son impact sur la croissance est négatif ».

Nous sommes très au-delà de ce seuil.

Faisons barrage !

 

Sur le web

Voir les commentaires (26)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (26)
  • Le pire n’est jamais sûr. L’idéal encore moins. Mélenchon a peu de chance d’être premier ministre. Borne devrait le rester.
    Mélenchon n’est pas communiste. Il est pire. Et ça c’est sûr. Il y a un communiste, il s’appelle Roussel. Il n’est ni anti-nucléaire ni pro-islamiste. Mélenchon si. Mélenchon est mélenchoniste. Il n’y a pas pire.

  • En cas de malheur, on lui glissera une peau de banane dans sa marche vers matignon…

  • « Faites barrage à mon adversaire », quel bel argument pour propulser un incompétent au pouvoir ! Et quelle satisfaction de pouvoir au moins faire quelque chose !
    Le choix est peut-être plutôt entre s’effondrer en quelques mois, et que la prise de conscience générale donne une chance de bouleversement et de résurrection, ou s’effondrer en 5 ans et rester dans le trou. La démonstration justifiée des ruines et désolations qui suivraient l’élection d’une majorité mélenchonique ne doit pas faire oublier les ruines et désolations qui suivront inexorablement une majorité macronique. C’est la manière dont on pourra ou non se relever ensuite qui doit guider nos choix.

    • En tout cas, une renationalisation des pertes d’EDF est de plus en plus d’actualité, même avec Macron.

  • Un auteur d’article sur un journal libéral qui demande à faire un « vote utile »… Le libéralisme, c’est justement laisser les gens prendre leur responsabilité.
    Quant à s’expatrier, ça pourrait en effet être l’occasion si ça part vraiment en vrille 😀

    • C’est que nous vivons des heures sombres. Marx attaque. Il y a panique à bord. Pardonnez son hystérie.

      -1
  • EM est le président qui a détruit le plus de libertés depuis Pétain, si on lui donne une majorité, cela pourrait être encore pire. Je n’espère évidemment pas Mélenchon comme premier ministre, mais j’espère surtout que le président n’obtienne pas de majorité, donc non, je ne ferai pas barrage, je m’abstiendrai ou je voterai même un candidat modéré de la Nupes, dont les idées sont quasiment les mêmes que celles de la majorité présidentielle.

  • Que signifie : « limitation de salaires (de 1 à 20 dans l’entreprise) » ?

    • Avatar
      Hyacinthe Herve
      14 juin 2022 at 13 h 03 min

      Je pense que ça veut dire que le salaire le plus élevé de l’entreprise ne peut pas être 20 fois supérieur au salaire le plus bas.

    • J’imagine que ça signifie que Mbappé ne pourra pas gagner plus que 20 fois le salaire du tondeur de pelouse du PSG.

      • @ MichelO

        Ils trouveront déjà une astuce pour tous ceux de la caste des puissants. Ils demanderont conseil aux multinationales, elles sont expertes pour échapper à l’impôt.

  • Il sera peut être nécessaire que Mélenchon gagne . Pourquoi ? parce que Mélenchon est le menteur de gauche , l’illusionniste dont il est plus que jamais salutaire de démasquer les tours . Rien de mieux que l’épreuve de vérité du pouvoir pour cela. Bien sûr je n’irai tout de même pas voter pour lui mais je ne considérerai pas sa victoire comme une catastrophe , bien au contraire , cela sera un pas de plus vers la réalité .

    • Ce n’est pas pour lui que vous votez, mais pour une personne de l’assemblée, rien ne dit que celle-ci obéira aveuglément pour Mélenchon, surtout si elle n’est pas issue de LFI.

  • Votre article est parfaitement conforme à la doctrine macronienne et répond à l’objectif du moment : faire peur
    Comment pouvez-vous penser que Mélenchon soit premier ministre et ait la moindre chance d’appliquer 10% de son programme ?
    Comment pouvez-vous croire que les traitres du LR vont pouvoir négocier quoi que ce soit avec Macron puisque lui-même ne connait pas son programme ?
    Dimanche prochain, j’ai le choix entre un candidat Nupes et un LREM. Etant contre le soviétisme, je ne voterai pour ni l’un ni l’autre.
    Le programme de Mélenchon est débile et dangereux et le militantisme eurobéat de Macron l’est tout autant. Le dernier vote du parlement européen sur la transition écologique est une avancée majeure vers le suicide collectif des peuples européens.

    • Avatar
      jacques lemiere
      14 juin 2022 at 19 h 25 min

      bah l’aricle est inutile…mais au pire..

      -2
    • Mélenchon ne pourra jamais appliquer son programme, il sera bloquer par la réalité économique, par l’UE, voir même par le référendum qu’il veut généraliser, Mélenchon veut juste sa part du gâteau avant de partir à la retraite. Mais en cas de cohabitation, EM ne pourra peut-être pas imposer le passe sanitaire, les nouvelles mesures du covid après l’élection, une répression brutale des prochaines manifestations, etc.

      -1
  • Avatar
    Hyacinthe Herve
    14 juin 2022 at 13 h 11 min

    J’en viens à penser que si on prend en compte le niveau d’intoxication intellectuelle très élevé de beaucoup de nos concitoyens, il faudrait mieux qu’un Melanchon passe au plus vite et que tout se casse la gueule afin que les gens se désintoxiquent le plus rapidement possible.
    Une Borne ne fait que repousser cette échéance.
    Vous le dites très bien vous même d’ailleurs en citant Mitterand qui a viré de bord en juste 2 ans.
    J’ai juste peur qu’on continue dans la dictamolle pendant pas mal de temps alors qu’avec le melanchonisme je parierais sur une révolte rapide et une prise de conscience.
    Ça reste des suppositions.

    Pour finir je pense que la démocratie telle qu’on la connaît en tout cas n’est pas un très bon système. Mais si ça devient un système qui consiste à toujours voter contre alors là je le trouve carrément absurde.

    • Allez passer vos vacances dans une dictature et essayez d y reproduire vos propos démagogiques…..🤩🤩🤩

      -2
      • @ Phlh

        Il est vrai qu’en France, le Docteur Raoult a eu le droit de s’exprimer librement.

        Il s’est juste ramassé un blâme des médecins, son institut subit toutes sortes de pressions et d’attaques de l’Etat, la presse l’a traité de charlatan et s’il n’avait pas eu une réputation mondiale derrière lui, il serait aujourd’hui un homme fini…

        -1
    • Merci pour « dictamolle » 😀 !

    • Effectivement, il faut toujours mieux préférer l’original à la pâle copie. Autant voter pour les véritables planificateurs écologiques plutôt que pour des zombies qui se laissent porter au gré des vents dominants et dont les convictions ont la consistance du savon mou qui vous échappe toujours des mains quand vous cherchez à le saisir. Pour info, les députés macronistes ainsi que tous les soi-disants députés libéraux du parlement européen ont emboîté le pas à la gauche pour voter l’interdiction planifiée des moteurs thermiques, alors tant qu’à faire, je préfère soit voter NUPES , soit m’abstenir plutôt que d’être cocu a tous les coups.

  • Melenchon est très fort, faire croire qu’il peut gagner alors que la gauche réalise son plus mauvais pourcentage des 80 dernières années …

  • Je vais voter NUPES. Le raisonnement est le suivant. Je souhaite satisfaire les deux équations
    LREM+LR>50%
    NUPES+RN>LREM
    Cela assurera un pays gouvernable mais où Macron devra faire des compromis et s’effacer. Moins de gvt, c’est toujours plus de liberté.
    Vu la situation et ma circonscription, c’est la 2 ieme équation la plus difficile, d’où mon vote. La situation rappelle tout de même furieusement les élections allemandes de 1932…

    • Quel optimisme, dans votre première équation, compte-tenu de la tendance de LR à adorer aller à la soupe ! Alors qu’un pays ingouvernable, ça nous donnerait au moins un an sans nouvelles lois, jusqu’à la dissolution. Pourquoi refuser ce paradis ?

  • La logique serait de voter au contraire Nupes. C’est un assemblage de plusieurs partis qui ont beaucoup de difficultés à s’entendre. Pour que leur majorité tienne il leur faudra beaucoup de compromis et donc il n’y aura que des avancées a minima.
    Quoi qu’il arrive ce sera la catastrophe pour de très longues années. Il n’y a pas la même opposition que dans les années 80.

  • A force de vouloir à tout prix faire barrage à l’extrême droite ces abrutis, aidés par les journaux et journalistes, en sont venus à dérouler le tapis rouge à l’extrême gauche, voilà où on en est maintenant.
    Où l’on voit Macron mouiller la chemise et faire lui-même des déclarations pour que tout le monde aille voter, quelle honte d’en arriver à ce niveau là !
    Bravo

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
gouvernement remaniement
0
Sauvegarder cet article

Ce lundi à 16 heures Emmanuel Macron a convoqué un Conseil des ministres à l'Élysée, quelques heures après la nomination du nouveau gouvernement. Il pourrait notamment y être évoquée la question de confiance que la Première ministre Élisabeth Borne peut poser à l'Assemblée à l'issue de sa déclaration de politique générale prévue mercredi. La cheffe du gouvernement n'a pas encore dit si elle engageait ou non sa responsabilité.

L'Élysée annonce que la p... Poursuivre la lecture

Chine
1
Sauvegarder cet article

La Chine se voit bientôt la première puissance économique mondiale et en avance dans de nombreux domaines. Elle semble même penser ne plus avoir besoin du reste du monde pour son développement. C’est probablement une erreur, comme l’a montré l’épisode maoïste.

 

Pourquoi la Chine choisit d’être seule ?

Dans mes derniers articles, j’évoquais les faiblesses à long terme de la Chine, principalement sa crise démographique ou la démotivation des jeunes qui, n’ayant pas connu la misère de leurs parents, rechignaient à travailler ... Poursuivre la lecture

10 plaies
5
Sauvegarder cet article

 

Étatisme

C’est certainement la plaie la plus nocive qui a touché notre pays à l’arrivée au pouvoir des socialistes en 1981, même si le mal était latent avant cette date. Souvenons-nous du célèbre « Mais arrêtez donc d’emmerder les Français » de Georges Pompidou en réponse à un certain Jacques Chirac.

Déjà à cette époque le ver était dans le fruit, la machine à loi et décrets commençait à faire des ravages, mais au lieu de la stopper elle s’est emballée pour arriver à 400 000 normes et décrets actuellement, là où nos amis ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles