Législatives 2022 : qui a remporté le premier tour ?

Dans les états-majors des partis politiques, c’est un peu « l’école des fans » : tout le monde a gagné !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 1
Photo by Arnaud Jaegers on Unsplash

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Législatives 2022 : qui a remporté le premier tour ?

Publié le 13 juin 2022
- A +

Comme à chaque élection, dans les états-majors des partis politiques, c’est un peu « l’école des fans » : tout le monde a gagné : Nupes, Ensemble!, Rassemblement national… Dans les médias (de plus en plus déconnectés de la réalité), on s’étonne du taux d’abstention de ces législatives 2022. Alors, pas de blablas, des résultats…

 

Au moins cinq gagnants aux législatives 2022 : les candidats élus ou réélus dès le premier tour !

Pour être élu dès le premier tour, un candidat doit obtenir 50 % des suffrages exprimés – qui désignent l’ensemble des bulletins de vote déposés dans l’urne, déduction faite des votes blancs (absence de bulletin de vote ou bulletin de vote sans indication) et des votes nuls (bulletins de vote déchirés ou annotés) –, et représenter au moins 25 % des inscrits sur les listes électorales. Le taux d’abstention est donc très important lors des législatives alors qu’à la présidentielle, le vainqueur est élu « à la majorité des suffrages exprimés » et sans seuil minimum.

Ainsi, finaliste à l’élection présidentielle le 24 avril dernier, Marine Le Pen (RN), députée depuis 2017, est largement en tête (53,96 %) dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais. Faute de participation suffisante, elle devra passer par un second tour, le 19 juin, face à Marine Tondelier (Nupes ; 23,43 %).

 

Cinq députés élus ou réélus dès le premier tour

Yannick Favennec, député Horizons sortant de la troisième circonscription de la Mayenne, a été réélu avec 57 % des voix. Il s’apprête donc à enchaîner un cinquième mandat. « C’est une vraie joie, les électeurs m’ont renouvelé la confiance que nous avons su bâtir durant un certain nombre d’années », s’est-il réjoui auprès du Courrier de la Mayenne.

Alexis Corbière, député LFI sortant, a été réélu confortablement dans la 7ème circonscription de Seine-Saint-Denis avec 62,94 % des voix. Il devance nettement la candidate de la majorité présidentielle Marie-Laure Brossier (15,99 %).

Danièle Obono, députée LFI sortante et une des principales cadres du mouvement mélenchoniste, a été réélue en obtenant 57,07 % des voix dans la 17ème circonscription de Paris (18 et 19ème arrondissements). Elle distance largement la candidate Ensemble! Kolia Bénié (19,91 %). Jean-Luc Mélenchon l’a félicitée sur Twitter : « Superbe, une femme politique attaquée, insultée de tous côtés par tous les racistes, toujours debout au combat. Merci aux Parisiens ! »

Sarah Legrain, candidate LFI pour la NUPES, dans la 16ème circonscription de Paris (19ème arrondissement) a été élue avec 56,51 % des voix. Sur Twitter, Jean-Luc Mélenchon a salué une « superbe élection », la qualifiant de « magnifique dirigeante des Insoumis et responsable vice-présidente fondatrice du parlement de la nouvelle union populaire ».

Sophia Chikirou, conseillère régionale d’Ile-de-France, a remporté son élection dans la 6ème circonscription (11ème et 20ème arrondissements) avec 53,74 % des voix.

Le sénateur macroniste Julien Bargeton est loin derrière, recueillant 25,62 % des suffrages. « Magnifique élection pour une militante grande responsable de notre mouvement et de la Nupes. Hourra ! », a salué Jean-Luc Mélenchon.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Avantage à la NUPES. Cela promet.
    Que donnera le prochain set?

  • Alexis Corbières :
    28,16% des voix des inscrits (22718)
    Marine Le Pen :
    22,53% des inscrits (21219)
    Sophia Chikirou :
    29,85% (24155)
    Danièle Obono :
    26,01% (16161)

    Pour information
    Raquel Garrido :
    13,47% (8786) en ballotge !

    Du mythe !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
gouvernement remaniement
0
Sauvegarder cet article

Ce lundi à 16 heures Emmanuel Macron a convoqué un Conseil des ministres à l'Élysée, quelques heures après la nomination du nouveau gouvernement. Il pourrait notamment y être évoquée la question de confiance que la Première ministre Élisabeth Borne peut poser à l'Assemblée à l'issue de sa déclaration de politique générale prévue mercredi. La cheffe du gouvernement n'a pas encore dit si elle engageait ou non sa responsabilité.

L'Élysée annonce que la p... Poursuivre la lecture

Deux députés RN fraîchement élus à l’Assemblée nationale s'y retrouvent vice-présidents depuis mercredi, suscitant un tollé à gauche, pour qui l’extrême droite reste infréquentable.

Il n’est pas question que le #RN ait 2 vice-presidences qui leur permettent d’animer les débats de l’Assemblée. Parler depuis l’hemicycle, certes, c’est la démocratie, parler depuis la tribune et y tenir des propos comme ceux d’hier, en est une autre. #PasDeRNAuPerchoir

— Sandrine Rousseau (@sandrousseau) June 29, 2022

Poursuivre la lecture

10 plaies
5
Sauvegarder cet article

 

Étatisme

C’est certainement la plaie la plus nocive qui a touché notre pays à l’arrivée au pouvoir des socialistes en 1981, même si le mal était latent avant cette date. Souvenons-nous du célèbre « Mais arrêtez donc d’emmerder les Français » de Georges Pompidou en réponse à un certain Jacques Chirac.

Déjà à cette époque le ver était dans le fruit, la machine à loi et décrets commençait à faire des ravages, mais au lieu de la stopper elle s’est emballée pour arriver à 400 000 normes et décrets actuellement, là où nos amis ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles