Contrepoints ne dépend que de vous !

L’an dernier, vos financements nous ont permis de pérenniser le journal et de lancer de nombreuses initiatives. Donner à Contrepoints, c’est la certitude de voir ses dons alloués à des messages libéraux.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Rejoignez plus de 4000 donateurs !

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Contrepoints ne dépend que de vous !

Publié le 23 novembre 2021
- A +

Par l’association Liberaux.org.

Cher lecteur, cher ami,

L’association qui édite Contrepoints a besoin de vous pour développer et faire vivre le journal.

Plus de 85 % de nos ressources proviennent des dons. Nous ne dépendons pas de riches mécènes, mais seulement de donateurs individuels qui donnent selon leurs moyens.Contrepoints donL’an dernier, vos financements nous ont permis de pérenniser le journal et de lancer de nombreuses initiatives. Donner à Contrepoints, c’est la certitude de voir ses dons alloués à des messages libéraux.

Un socle solide

Les frais fixes du journal sont réduits au minimum. Nos ressources sont dédiées à plus de 90 % à l’information libérale. L’équipe de rédaction s’appuie sur des professionnels de l’information.

Les messages de Contrepoints, que vous suivez depuis 12 ans, n’ont pas varié au cours du temps, avec des têtes d’affiche solides :

  • Nous avons sélectionné et traduit les meilleurs articles libéraux en langue étrangère pour les diffuser auprès du public francophone,
  • Des chroniqueurs réguliers comme h16 et Nathalie MP Meyer ont partagé avec nous leur regard sur la petite et la grande actualité,
  • Les dessins de Réné Le Honzec nous ont fait sourire,
  • Nous avons parlé sans relâche de libertés civiles et de liberté d’expression, deux de nos sujets historiques mais plus nécessaires encore en 2021 puis 2022.

Des exclusivités Contrepoints

En 2021, nous avons pu lire des entretiens exclusifs ou réalisés en partenariats avec d’autres médias parmi lesquels :

Parmi les articles que nous sommes fiers d’avoir publiés, il est important de noter l’article d’Yves Bourdillon, journaliste au service international du quotidien Les Échos, qui a su faire un état de lieu clair et rigoureux sur l’hypothèse d’une fuite du SARS-Cov-2 d’un laboratoire chinois. Nous avons publié cet article le 24 avril 2021 quand cette hypothèse aujourd’hui prise au sérieux était soit niée vigoureusement, soit défendue de façon farfelue.

De nouvelles perspectives

Vous l’avez sûrement remarqué, nous avons relancé les podcasts dans un format plus régulier et avec un meilleur matériel pour un son à la hauteur de vos attentes. N’hésitez pas à aller voir le dernier !

L’an prochain, nous réinitierons la fête de la liberté, en espérant cette fois pouvoir la faire physiquement, afin que nous puissions nous rencontrer.

Mais tout cela ne sera possible qu’en rejoignant la communauté de nos donateurs !

Contrepoints don

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • Avec un bémol cependant les dernières chroniques de H 16 et Nathalie MP sur Zemmour qui sont des messages plutôt anti libéraux que libéraux

    • Pas super fan de ces articles non plus, mais je les trouve quand même sains, dans le sens où ils nous permettent de confronter nos cas pratiques quand presque tout le monde est d’accord sur la théorie !

    • Je trouve qu’au contraire ils donnent une image de ce que serait le « plein » libéralisme, si je puis dire.

      Tactiquement, je crois toujours que la meilleure option, c’est Zemmour. Mais il faut se souvenir qu’il est toujours assez révélateur quand quelqu’un ne préfère pas la liberté des uns et des autres. Cela signifie que cette personne considère que d’autres gens que les premiers concernés sont plus à même de résoudre des soucis qui ne les regardent pas. Et généralement, vous payez en avance et indirectement pour ça, en ne pouvant guère plus maugréer sur les résultats médiocres.

  • Le visuel avec cette forêt de poings levés me fait fuir. Contrepoints serait-il nostalgique de l’URSS et du communisme ?

  • Autant j’aime lire certains articles, politiques et économiques car vous avez des intervenants de qualité, autant vous, les modérateurs, me faites fuir désormais. Jusqu’à l’année dernière à peu près, vous étiez libéraux et respectiez la liberté d’expression, les commentateurs de tous les avis se chargeant de se répondre dans des échanges sains. Vous n’aviez qu’à surveiller les excès de langages.
    Désormais vous n’est plus libéraux, vous appliquez ici la liberté d’expression à géométrie variable que vous dénoncez par ailleurs. Vous ne publiez pas les commentaires qui vous déplaisent et vous boycottez ceux qui les émettent, même si par ailleurs bien souvent leurs commentaires reçoivent des dizaines de « + ».
    C’est grave car le but de votre site est justement de porter un message libéral et de condamner les attaques contre la liberté d’expression !

  • Merci à tous les contributeurs de Contrepoints pour cette année riche en articles intéressants!

    Et merci à tous les techniciens, modérateurs et autres qui œuvrent à ce site, bien sûr 🙂

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don
libéralisme programme libéral
0
Sauvegarder cet article

Cher lecteur,

Il y a quelques jours, nous vous disions avoir besoin de 28 000 euros pour continuer à faire vivre Contrepoints. Beaucoup d'entre vous ont répondu à l'appel et nous avons réuni plus de 10 000 euros en trois jours. Merci à vous !

Mais nous avons encore besoin de l'aide de ceux qui n'ont pas donné. Depuis le début de l'aventure Contrepoints, vous avez été environ 5000 à nous soutenir financièrement. Cela peut sembler beaucoup, mais c'est moins de 1 % des gens qui nous lisent.

L'argent récolté en cette fin d'an... Poursuivre la lecture

Pendant la période des fêtes, Contrepoints vous propose de découvrir pourquoi nos auteurs participent à l’aventure d’un journal authentiquement libéral et mettent leur plume et leurs compétences au service de leurs idées.

Pas un jour ne passe sans que les libertés ne soient attaquées. Et tout particulièrement la liberté d’expression. Mais les auteurs de Contrepoints n’hésitent pas à se battre pour celles-ci.

Da... Poursuivre la lecture

Pendant la période des fêtes, Contrepoints vous propose de découvrir pourquoi nos auteurs participent à l’aventure d’un journal authentiquement libéral et mettent leur plume et leurs compétences au service de leurs idées.

Pas un jour ne passe sans que les libertés ne soient attaquées. Et tout particulièrement la liberté d’expression. Mais les auteurs de Contrepoints n’hésitent pas à se battre pour celles-ci.

Da... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles