Ne comptez pas sur l’État : protégez vous !

... BY Lerkoz (CC BY-NC-ND 2.0) — Lerkoz, CC-BY

Confinement généralisé, les vaches à l’étable. Oublions le modernisme. On comptera les bouses après la foire mais il se pourrait que les modernes Coréens aient terrassé ces ânes de Français. Témoignage.

Par Denis Dupuy, chirurgien.

Je n’ai pas écouté le discours du président, je n’en écoute aucun… La substance en est limpide. Un tsunami fonce sur nous, nous allons l’amortir et pleurer, collectivement comme individuellement.

La faute à qui ? À personne, enfin. C’est le virus, le méchant… Pouvons-nous en vouloir aux éléments ?

Cela posé, le chef des fonctionnaires est aux commandes. On nous a assez répété qu’il était largement plus intelligent que nous. Un génie, en quelque sorte. Eh bien… Que nous propose-t-il ?

Comme toujours en cette nation, la contrainte, chacun chez soi, embastillé. Est-ce idiot ? Non, c’est pire : c’est médiocre.

En Corée du Sud, on a testé la population, mené les enquêtes dans l’entourage des contaminés et isolé et traité les patients. On n’a pas cloîtré tout le monde, à l’arrache, débordés et imprévoyants.

Quant à la ruine économique, on verra après, avec les subventions et davantage d’impôts encore. Les faramineuses taxes collectées dans ce pays ne suffisent donc pas à payer ce qui nous revient, des masques FFP2, du gel et des tests. Imaginez le stock que vous possèderiez si vos impôts étaient abaissés. Ah non : impensable. L’État seul peut gérer votre pognon.

Ça me fait penser à la sécurité routière : les automobilistes sont traités comme un troupeau de meuglants, « parce que nous savons, nous, êtres pensants au pouvoir ». Les Français sont des veaux.

Pourtant, ce sont bien les veaux qui ont conçu les airbags, les châssis déformables, les ceintures, les systèmes embarqués… Les veaux ne sont-ils pas ceux qui vous extorquent le blé au kilomètre/heure alors que, les automobiles, bientôt, se conduiront seules sans risque d’accident ?

Alors confinement généralisé, les vaches à l’étable. Oublions le modernisme. On comptera les bouses après la foire mais il se pourrait que les modernes Coréens aient terrassé ces ânes de Français. Vive le progrès…

Allez, vous voulez un conseil : ne comptez pas sur l’État. Protégez-VOUS. La vie est précieuse.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.