Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Docteur (PhD) en Science de la Santé publique. Professeur honoraire à l'École de Santé publique de l'Université libre de Bruxelles. Spécialiste de l'impact des exploitations minières sur les populations.
0 followers

Articles

Par Christophe de Brouwer.

Il m’a été demandé d’aborder la problématique du port de masque dans des lieux non clos, en extérieur.

Je ne traiterai pas ici des autres gestes barrières (lavage des mains, distanciation, confinement, etc.).

Je voudrais aborder la question sous l’angle du risque.

Le risque se définit, sur le plan international, comme la probabilité d’un effet. En effet, le risque est la probabilité de contracter le covid, et le masque est un facteur du risque qui modifie, en la diminuant, la relation Sar... Poursuivre la lecture

Par Christophe de Brouwer.

Suite à la plainte de quatre associations (Oxfam France, Notre Affaire à tous, Fondation Hulot et Greenpeace France), le tribunal administratif de Paris a émis un jugement le 3 février qui donne tort à l’État français, d’une manière étonnante, me semble-t-il. Un jugement historique titre Le Monde.

N'étant pas juriste mais simple citoyen, je ne peux expliquer mieux mon étonnement. Et c’est bien le problème. Un jugement incompréhensible pour le citoyen lambda, est-ce de la bonne justice ?

L’affaire d... Poursuivre la lecture

Il m’a été demandé une réflexion à propos de l'action en justice en cours contre l'État français initiée par quatre ONG lui reprochant son « inaction climatique » en y apportant un éclairage de santé publique, éclairage singulièrement hasardeux.

Les élites contre le peuple

L’opinion publiée est-elle déconnectée de l’opinion publique comme l’écrit Michel Maffesoli ? Son excellent ouvrage La faillite des élites est utile à ce titre.

La justice, du moins son élite au sens donné par Régis de Castelnau dans Une justice politi... Poursuivre la lecture

Par Christophe de Brouwer.

Nous sommes actuellement tellement bombardés d’informations anxiogènes que nous avons du mal à les suivre. Par exemple, nous sortons d’une seconde poussée épidémique et déjà elle ne serait plus seconde mais deuxième. Les suivantes sont annoncées.

Le vaccin est en vue, il est formidable et le système médiatico-experto-politique devient fébrile : il faut que cela réussisse. Mais cette réussite ne semble pas résider dans le niveau de protection acquise puisqu’on nous annonce qu’il faudra attendre l’été 2... Poursuivre la lecture

Par Christophe de Brouwer.

Voilà la question qui m’est posée. Elle établit une affirmation qu’il nous faut décoder.

Les consignes sont-elles effectivement sanitaires ou sont-elles d’une autre nature ? En d’autres mots, ces consignes ont-elles pour but de protéger la santé de la population ?

Nous devons mettre de l’ordre dans ce chaos.

Il y a plusieurs dimensions à la question.

Examinons dans un premier temps la dimension clinique, la dimension épidémiologique et la dimension de santé publique.

La dimensi... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles