Homéopathie : le faux médicament remboursé par la Sécu

La reconnaissance de l’homéopathie par les pouvoirs publics est un très bon exemple de l’inconsistance de l’État providence, où les monopoles publics dépendent du bon vouloir du législateur comme des groupes de pression.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Homéopathie : le faux médicament remboursé par la Sécu

Publié le 28 août 2018
- A +

Par Arnaud Demion. 

L’homéopathie, fondée par Samuel Hahnemann en 1810 sur des bases pseudo-scientifiques, subsiste de nos jours et tient même une très bonne place dans certains pays face à la médecine. Elle est très appréciée des Français, plus d’un tiers en sont consommateurs réguliers (chiffre en hausse) et ils sont 77 % à lui faire confiance selon une enquête Ipsos réalisée pour les laboratoires Boiron. La France est ainsi le plus gros consommateur au monde d’homéopathie en total des ventes et per capita.

Une initiative qui tombe sous le sens

Cela pourrait pourtant changer car son remboursement à hauteur de 30 % par la Sécurité sociale est remis en cause par le ministère de la Santé qui a saisi la Haute Autorité de Santé (HAS) afin d’en évaluer l’efficacité. Le verdict devrait être rendu en février prochain et la France pourrait donc rejoindre d’autres pays dans le déremboursement de l’homéopathie, emboîtant le pas au Royaume-Uni.

On peut applaudir cette initiative d’évaluation qui tombe sous le sens, mais on est en droit de se demander comment des produits dont l’efficacité n’est pas prouvée se sont retrouvés dans la catégorie des médicaments remboursés. Et comment se fait-il que cela arrive si tardivement alors que la littérature scientifique regorge d’études et méta-études démontrant leur inefficacité au-delà de l’effet Placebo ?

On pourrait même parler d’hypocrisie puisque les produits homéopathiques bénéficient, sous prétexte de tradition, d’une dispense de dossier d’autorisation de mise sur le marché et peuvent être vendus sans que soient effectués les essais toxicologiques, pharmacologiques et cliniques obligatoires pour tout médicament. De fait, le législateur considère que l’homéopathie n’est pas un médicament, mais celle-ci est pourtant remboursée comme tel.

La reconnaissance de l’homéopathie par les pouvoirs publics est un très bon exemple de l’inconsistance des instances d’un État providence, où les monopoles publics dépendent du bon vouloir du législateur ainsi que de la puissance des groupes de pression. Ainsi, l’homéopathie est remboursée dès 1945, et, sous la pression des pharmaciens homéopathes et du Syndicat des médecins homéopathes, elle est reconnue et officialisée sous sa formalisation hahnemanienne (dilution en CH et «dynamisation») par arrêté ministériel en 1948. Les préparations homéopathiques sont ensuite inscrites dans l’édition de 1965 de La Pharmacopée française, ouvrage pharmaceutique de référence. Ainsi, l’homéopathie a acquis par voie légale et non scientifique la crédibilité d’un médicament.

Des cotisations sociales gaspillées

Il reste à savoir pourquoi le contribuable ne s’est pas offusqué de façon plus virulente à ce que ses cotisations sociales soient gaspillées dans le remboursement de produits inefficaces. Frédéric Bastiat nous donne un élément de réponse dans son Traité d’économie politique, avec un texte prémonitoire sur la nationalisation des mutuelles ouvrières et la perte de responsabilité individuelle qui en découlerait :

Mais, je le demande, que sera devenue la moralité de l’institution quand sa caisse sera alimentée par l’impôt ; quand nul, si ce n’est quelque bureaucrate, n’aura intérêt à défendre le fonds commun ; quand chacun, au lieu de se faire un devoir de prévenir les abus, se fera un plaisir de les favoriser ; quand aura cessé toute surveillance mutuelle, et que feindre une maladie ne sera autre chose que jouer un bon tour au gouvernement ?

Aujourd’hui la théorie des choix publics nous donne des analyses plus fines de ces phénomènes, et montre que les coalitions économes (ici l’ensemble des cotisants) perdent toujours contre les coalitions dépensières (ici les praticiens de l’homéopathie et leurs clients) car il en coûte davantage aux premiers de s’assembler en groupe de pression que ce qu’ils peuvent perdre en impôts ou cotisations supplémentaires, voire en libertés.

En comparant ce possible déremboursement avec celui des médicaments prescrits dans le cadre de la maladie d’Alzheimer, on peut comprendre que le fonctionnement de la Sécurité sociale interloque. Tantôt obscurantiste en remboursant des produits issus de la pseudo-science, tantôt positiviste lorsque la politique de remboursement s’appuie sur la science.

Si le second cas est infiniment préférable puisqu’il limite l’arbitraire et fait la part belle à la raison, le problème principal reste le monopole public, qui soumet le citoyen-consommateur-contribuable aux aléas des modes et traditions, ainsi qu’aux choix des hommes de l’État qui peuvent être purement idéologiques et clientélistes. Il est déjà difficilement justifiable que chaque citoyen français soit obligé de souscrire à un service monopolistique, alors que penser d’un service monopolistique obligatoire qui rembourse de la poudre de perlimpinpin ?

Voir les commentaires (239)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (239)
  • Et que fait-on des milliers de médicaments déclarés  » inutiles voire dangereux » par le Pr Debré?(GUIDE DES 4000 MÉDICAMENTS UTILES, INUTILES OU DANGEREUX)

  • Il me semble plus judicieux de dérembourser les médicaments dont la nocivité est prouvée.
    L’homéopathie quant à elle si 77 % des Français l’adoptent ce n’est pas par hasard ou stupidité.
    Veuillez cesser de prendre ceux qui ne sont pas de votre avis pour des demeurés.
    Merci.

    • « L’homéopathie quant à elle si 77 % des Français l’adoptent ce n’est pas par hasard ou stupidité »
      Oh le sophisme tout pourri.

      • Sophisme si je vous pense intelligent, paralogisme si je pense que Vous avez des problèmes de logiques. Je vous laisse y réfléchir.

        • non il a relativement raison ce n’est ni par hasard ni par stupidité… c’est juste une question de confiance et les patients de l’homéopathie ne diffèrent en rien des autres sur ce point…
          je trouve que le système d’autorisation des médicaments est un peu responsable..
          manque de modestie..
          tout médicament nouveau présente un risque… on a juste adopté une méthodologie pour opérer un contrôle que l’on juge suffisant. mais qui ne peut pas l’être..
          la vérité est si on devait vérifier tous les risques possibles on ne mettrait jamais de nouveaux médicaments sur le marché…et de façon générale on ne tenterait rien !!!

          la véritable différence entre l’homéopathie et la pharmacologie classique est le retour d’expérience .:
          quand un médicament s’avère dangereux ou inutile la science le constate et le fit… …et les politiques et experts de santé publique bidouillent modulo le reste..
          quand un médicament homéopathique est inefficace…et ben ça ne change rien… pour les homéopathes.

          et pour dire vrai, si jamais l’homéopathie marchait ça serait formidable pour la science…il faudrait comprendre ce mystère ..parce que non seulement on a constaté que l’homéopathie ne marche pas…mais en plus on se demande bien comment ça pourrait marcher…

    • Le vaccin hep B cause la SEP, sa dangerosité est plus prouvée que n’importe quoi d’autre en médecine

      • Allez vous faire soigner, à ce point c’est grave! Calomnier à ce point est diabolique. AUCUNE étude n’a constatée le moindre lien! Ces dénigrements des vaccins sont le signe de l’obscurantisme et superstition qui gagnent les ignorants!

        • Réponse typique du croyant.

          Citez moi une étude qui ne montre pas un plus grand nombre de SEP chez les vaccinés!

          • https://www.arsep.org/library/media/other/docs_patients/vaccination_nov2010.pdf
            Les 3 études (Etats Unis et Canada stipulées par cet article).

            Maintenant qu’on vous a répondu, prouvez l’efficacité de l’homéopathie et arrêtez de vous cacher derrière de grossières attaques.

            • Des études dont vous évitez évidemment de poster les résultats

              • Je vous ai donné les résultats de ces études, vous pouvez les lire.

                • Est-ce qu’il faut perdre ce temps pour savoir ce que tout le monde sait, que pas une seule ne tente de prouver l’absence de risque?

                  • montrez moi des preuves que je ne regarderai pas donc… ben ne vous vaccinez pas monsegnor.
                    vous aviez encore la carte lobby et bigpharma pourtant…

                    • Postez ici les résultats des études qui montrent une absence de risque.

                      Pas de chance pas une seule étude n’a tenté d’évaluer cela.

                      Vous ne connaissez rien à la médecine, aux statistiques, à la science, rien à rien

                    • @corrector
                      Non, On ne peut prouver l’absence de risque. Vous inversez la charge de la preuve comme tout militant convaincu manquant d’argument.
                      Par contre, si on arrive à trouver et à prouver un seul effet négatif, alors celui-ci existe et le risque est bien là. Reste à calculer sa fréquence et déterminer ce qu’on accepte en matière de risque en fonction des avantage obtenus.
                      Pour l’instant aucun effet adverse n’a été prouvé.
                      Jeremy vous a donné plusieurs références invalidant vos dires. Si vous avez des références d’articles prouvant la relation de causalité entre SEP et vaccin de l’hépatite B, nous sommes preneurs. N’hésitez pas.

                    • « Si vous avez des références d’articles prouvant la relation de causalité »

                      Charabia pseudo scientifique.

                      Qu’attendez-vous de plus de moi?

                    • comme dit cyde on ne peut pas prouver l’absence de risque on peut juste montrer qu’il y en a …corrector mais pas logicor… vous vous rendez compte que vous êtes le seul qui voit la supériorité de vos arguments? mais magnifique répétition…

                    • « on ne peut pas monter » = mantra religieux

                      Essayez de réfléchir.

          • Je vous en ai cité 2, nous attendons que vous nous donniez maintenant les études qui montrent ce fameux lien.

            • Les Français savent très bien la catastrophe qu’a été la campagne de vaccination scolaire, ils n’ont pas besoin d’études pour voir ça de même qu’ils n’ont pas besoin d’études pour savoir les conséquences de la politique immigrationiste.

              Mais tous ou presque les experts les spécialistes et les diplomés nieront l’un comme l’autre.

              Après si les « libéraux » vénèrent les institutions dont celle de Vichy au point d’accepter de mettre de coté le scandale de la vaccination contre la grippe soi-disant porcine, cela veut juste dire qu’il y a des gens qui prennent la pilule bleu tous les jours parce que l’alternative fait peur.

              Demander une étude pour confirmer le bon sens est absurde. C’est à vous de donner une étude qui montre l’absence de risque épouvantable. C’est le principe de base de la médecine, que vous ignorez évidemment.

              • L’expérience individuelle ou l’observation, ou les ragots, ou les avis des gens ne font pas une preuve.
                Pour avoir preuve il faut une étude réalisée avec une méthodologie rigoureuse.

                Le vaccin pandémique de 2009 a effectivement été une erreur, mais il est toujours plus facile de discuter des mesures prises quand on ne connait pas la pandémie. Dans le cas inverse tout le monde aurait hurlé l’absence de vaccins.

                Mais non ce n’est pas absurde, quand on vient dans une discussion dire que les vaccins sont inefficaces, ou que l’homéopathie l’est on se doit d’en donner la preuve. Ce n’est pas au « système établi » d’apporter les preuves. Quand Gallilée, Newton ou Einstein ont révolutionné la physique, ils ont apporté des preuves, ils n’ont pas dit aux autres scientifiques que c’était à eux de prouver qu’ils n’avaient pas tort.
                Bref, malgré votre erreur méthodologique, je vous ai apporté 2 études de très grande qualité qui ne trouvent aucun lien entre vaccination et SEP. Et pour répondre à votre autre commentaire ces études ne cherchaient pas à montrer l’absence de lien, il s’agit de méta-analyse, elles ont fait la synthèse de toutes les études sur le sujet pour voir quelle conclusion nous pouvons tirer des connaissances actuelles. En l’occurence la conclusion est que la vaccination n’augmente pas le risque de SEP.

                Je passerai sur mon ignorance de la médecine, je crois que j’ai déjà assez ris pour aujourd’hui.

                • « Dans le cas inverse tout le monde aurait hurlé l’absence de vaccins. »

                  Argument débile typique de ceux qui n’en ont pas : si je n’avais pas pris une mesure débile en tentant de la
                  rendre OBLIGATOIRE, on me l’aurait reproché.

                  Vous avouez donc que vous n’avez aucun argument et que vous ne comprenez rien à la méthode scientifique.

                  Je ne vais pas plus loin.

                  La vaccination est une escroquerie pour débile profond; le vaccin hep B augmente le risque de SEP. Point final.

                  • J’ai passé trop de temps à répondre à vos questions, à vous donner des preuves scientifiques quand vous ne répondiez que par insultes et mépris. Face à tant d’entêtement je m’arrêterai là également.

                    J’espère simplement pour vous que vous n’aurez jamais à faire à ce genre d’infections.
                    Et un conseil, regardez la vidéo dont j’ai mis le lien. Vous comprendre peut-être si vous êtes doté d’un peu de raison en quoi les vaccins sont nécessaires.

                    • J’ai parfaitement réfuté vos non arguments et votre refus de fournir des éléments précis.

                      Vous ne voulez rien donner parce que vous n’avez rien. Vous ne faites que de l’enfumage. Je pense que vos patients vous méprisent.

                    • @corrector
                      « Je pense que vos patients vous méprisent. »
                      Puissant l’argument! Belle vacuité argumentaire.

                  • Vos arguments sont faux. La seule corporation où la vaccination est quasi-totale est le corps sanitaire (médecins, infirmières, kinésithérapeutes,….). Il y a des cas de SEP mais pas plus que dans la population générale. A priori, ils n’accepteraient pas d’être vaccinés si un tel risque était ne serait-ce que douteux et deuxio, les services hospitaliers seraient encombrés de fauteuils roulants.
                    La seule étude qui donnait un tel résultat (et à la limite de la significativité) était une petite étude par sa population concernant un groupe de prostituées mais comme elles présentaient des sérologies positives à de nombreux virus, cette étude ne pouvait être retenue.
                    Le vaccin a vidé aussi les service de chirurgie et de transplantation hépatique pour hépatite viral B ce qui a évité des milliers de morts.
                    Personnellement, en tant que soignant, j’ai été vacciné 6 fois avec 10 doses (manque d’anticorps).

                    • « La seule corporation où la vaccination est quasi-totale est le corps sanitaire’

                      Pourquoi « quasi »? Qui n’est pas vacciné selon vous?

                      « ils n’accepteraient pas d’être vaccinés »

                      Mais avez-vous vérifié qu’ils le sont? Vous les avez vu se faire vacciner? Pourquoi ne mentiraient-ils pas? J’espère qu’ils le font, je suis sûr que pleins de médecins passent outre, cette corporation n’est pas connue pour respecter ses propres injonctions. (Et un mensonge à un agent gestapiste n’est pas une chose noble.)

                      Mais cela fausse peut être les études sur le vaccin. Il faudrait vérifier, anonymement bien sûr.

                      « Il y a des cas de SEP mais pas plus que dans la population générale »

                      Après la campagne de vaccination scolaire massive quasi obligatoire? C’est ça votre argument? Qu’est-ce qu’on se marre.

                      « les services hospitaliers seraient encombrés de fauteuils roulants »

                      Oui ils le sont. Triplement des SEP en France et surtout des SEP plus rapides plus épouvantables et chez plus de jeunes. Un carnage sans équivalent depuis la guerre.

                      Cela explique en partie l’augmentation du coût de la santé.

                      « Le vaccin a vidé aussi les service de chirurgie »

                      Pas de blabla. Des données, des preuves SVP. Combien de maladies en moins? Des milliers, c’est un bénéfice minable.

              • « Les Français savent très bien la catastrophe qu’a été la campagne de vaccination scolaire, ils n’ont pas besoin d’études pour voir ça  »
                Ils n’ont pas besoin d’études puisqu’il y a des gens comme vous pour tirer les »bonnes conclusions », n’est-ce pas? 🙂
                Arguments d’autorité, affirmations gratuites et provocations sont les méthodes classiques troll. Cependant, ce sont vraiment vos credos, vous avez du creuser la question. Faites-nous donc profiter de vos références qui ont permis d’arriver à de telles conclusions, SVP.

                • Quelles études avez-vous pour dire que la SNCF offre un service de m. en particulier quand dans un TGV il n’y a pas d’eau dans un WC, pas de papier dans le suivant et que le troisième est carrément verrouillé?

                  Quelles études avez-vous pour voir que les prévisions saisonnières de météo france sont foireuses?

                  Les Français ont vu les gosses tomber comme des mouches après la vaccination. Ils ne sont pas idiots au point de croire dans « lesétudes » sauf les trop-diplomés évidemment, ceux qui ont évité de faire vendeur d’aspirateur avec un cursus bac+5 niaiseux, parce qu’ils ont une culture générale typique de leur milieu social : culture minable mais faisant illusion en société.

                  TOUTES les études montrent un sur risque de SEP.

              • @corrector
                 » C’est à vous de donner une étude qui montre l’absence de risque épouvantable.  »
                Inversion de la charge de la preuve, encore une fois. Typique de tous les anti-tout de différentes obédiences qui ne peuvent valider leurs propos.
                Il est méthodologiquement impossible de prouver l’absence d’un risque. Seule la recherche de risques permet de valider leur existence quand on le(s) trouve mais pas qu’il n’y en a pas.

                • Vous faites l’inversion pas moi.

                  Ce n’est pas moi qui fait la promotion des vaccins.

                  Vous ne comprenez rien à la science rien à la médecine rien à l’éthique.

                  Vous venez quand même d’avouer que vos études sont toutes non concluantes et donc ne peuvent pas servir d’arguments pour la sécurité d’un vaccin.

                  • Lol.
                    Toutes les études avant mise sur le marché d’un médicament servent:
                    – à valider l’existence d’une action thérapeutique et à l’évaluer par rapport à des médicaments déjà existants.
                    – à dépister des effets nocifs et à les quantifier, à déterminer les circonstances de leur survenue.

                    A aucun moment, les études menées cherchent à prouver l’absence de risque. C’est statistiquement impossible.

                    Il est vrai que demander de prouver l’absence de risque pour l’utilisation de tout et n’importe quoi, est une technique efficace pour contredire un interlocuteur et essayer de lui clouer le bec. 🙂
                    Par contre, si votre contradicteur a un minime de connaissance sur la méthodologie scientifique, cela tombe à plat et a l’effet inverse. La plupart des intervenants ici ont ces connaissances. 🙂
                    Vous pratiquez l’auto-sabordage. 🙂 Ou alors vous vous entraînez pour d’autres sites? Dans ce cas, bravo! Vous êtes au point. 🙂

      • N’importe quoi.
        Plusieurs études ont conclu à l’absence de corrélation entre SEP et vaccin de l’hépatite B.
        Une seule, dont la méthodologie était plus que discutable, a émis un doute. Mais tous les anti-vaccins se sont jetés dessus car allant dans le sens de leurs crédos.
        De plus, depuis plus de 20 ans que sont utilisés les vaccins contre l’hépatite B et le nombre de personnes vaccinées de part le monde, en particulier dans des pays disposant de réseau de surveillance épidémiologique, s’il y avait eu la moindre relation de causalité entre le vaccin et la SEP, cela serait apparu.
        Maintenant, libre à vous de ne pas vous faire vacciner. Je vous rappelle juste que si vous contractez l’hépatite B, il n’y a pas de traitement pour vous en débarrasser (à la différence de l’Hépatite C pour laquelle il n’y a pas de vaccin) et que vous pouvez en mourir. Cela s’appelle assumer ses responsabilités…

        • « Plusieurs études ont conclu à l’absence de corrélation entre SEP et vaccin de l’hépatite B. »

          Non. Pas une seule étude ne montre ça.

          « Une seule, dont la méthodologie était plus que discutable »

          En quoi? Discutable parce que le résultat dérange vos croyances religieuses irrationnelles?

          « en particulier dans des pays disposant de réseau de surveillance épidémiologique »

          Quelle surveillance? Celle qui n’a JAMAIS rien vu avec les pire merdes médicamenteuses?

          « Je vous rappelle juste que si vous contractez l’hépatite B, il n’y a pas de traitement pour vous en débarrasser »

          Dans la plupart des cas elle s’en va d’elle même.

          • Si. 3 en l’occurrence, trouvées en 1ere page Google en cherchant à peine du bout des doigts : 3 études, menées aux USA et au Canada, ont donné des résultats concordants, publiés dans
            des revues médicales prestigieuses : il n’y a pas d’augmentation du risque de début de SEP suite à une vaccination contre l’hépatite B. La National Multiple Sclerosis Society, société américaine de lutte contre la SEP,
            a d’ailleurs considéré ces résultats comme suffisamment crédibles pour être transposés dans la pratique.

            De toute façon vous êtes là pour chercher à avoir raison donc vous êtes totalement fermé et buté, inutile de discuter avec vous.

            • « il n’y a pas d’augmentation du risque de début de SEP »

              C’est à dire, combien d’augmentation du risque?

              « La National Multiple Sclerosis Society, société américaine de lutte contre la SEP »

              Une tentacule du lobby médical, fief de l’hyper corruption?

              Désolé mais le vaccinalisme a défendu le vaccin contre la grippe. Aucune société médicale n’a rejeté ce vaccin. Donc toutes les sociétés médicales sont corrompues comme peut le comprendre tout enfant de 12 ans très moyennement intelligent.

              • C’est un peu facile. Une société médical n’est pas d’accord avec votre thèse, c’est qu’elle est noyautée par le lobby pharmaceutique et/ou corrompue.
                Quelles sont vos références , études et articles étayés qui vous font arriver à vos conclusions?

              • Vous détestez bcp de choses et de gens: les vaccins, les médicaments récents, les médecins, les médicaments modernes, les hôpitaux, les pharmaciens, les laboratoires pharmaceutiques, le Conseil de l’Ordre des médecins, …etc

                Je prévois un épisode de dissonance cognitive le jour vous vous trouvez dans la nécessité de vous faire soigner autrement que par vous-même. J’espère que vous vous montrerez aussi ferme et intransigeant dans vos convictions à ce moment là.
                En attendant, portez-vous le mieux possible. C’est indispensable pour vous. 🙂 🙂 🙂

                • N’importe quoi. Délire absolu.

                  Les médicaments modernes ne sont ni en soi très mauvais ni en soi très bons. Certains sont des m. d’autres peuvent être très utiles.

                  Mais étant récents, on n’a évidemment pas aussi bien connaissance des effets rares et sur le long terme que les anciens. Le problème est que le Sinitre de la santé est un instrument des lobbies.

                  « Je prévois un épisode de dissonance cognitive »

                  Charabia pipologique. Je vous mets au défi de donner un sens à votre salade psy.

                  « J’espère que vous vous montrerez aussi ferme et intransigeant dans vos convictions à ce moment là. »

                  Comment peut-on être « intransigeant »? Qu’est-ce que ça peut vouloir dire? Quand vous êtes coincé par une grève SNCF ou Air France ou des contrôleurs aériens, vous faites preuve d’intransigeance?

                  Vous vous rendez compte à quel niveau vous avez amené cette discussion? Du discours de psy de bas étage et de comptoir.

                  • « Quand vous êtes coincé par une grève SNCF ou Air France ou des contrôleurs aériens, vous faites preuve d’intransigeance? »
                    Vous prenez le bus/louez une voiture/allez dans un autre aéroport/changez de compagnie aérienne…etc Il y a toujours d’autres solutions.

                    Dissonance cognitive:
                    Tension interne propre au système de pensées, croyances, émotions et attitudes (cognitions) d’une personne lorsque plusieurs d’entre elles entrent en contradiction l’une avec l’autre.
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dissonance_cognitive

      • Il n’y a jamais eu de preuve scientifique montrant un lien entre vaccination HB et SEP. Bien au contraire, de grandes études aux méthodes rigoureuses ont été menées et chacune retrouvait une absence de lien.
        Maintenant il est vrai que la justice a décidé (allez savoir pourquoi) de rembourser des plaignantes ayant une SEP après avoir été vaccinées. Mais une décision judiciaire n’est pas une preuve scientifique.

        • Rien n’est moins contestable que ce lien. Toutes les preuves convergent. Rien n’est plus évident et aucun défenseur de la vaccination n’arrive à soutenir une discussion sur Internet avec moi sans s’humilier.

          La justice s’est basée sur les preuves pour indemniser quelques victimes de cette ignominie. Mais pour indemniser à minima toutes les victimes (des centaines de milliers) il faudrait des dizaines de dizaines milliards peut être des centaines. La France serait en faillite.

          • Où est l’humiliations ?
            Vous prétendez détenir la preuve que la vaccination HB cause la SEP, citez les articles scientifiques qui le prouvent.

            Personnellement je vous citerai cet méta-analyse (Mouchet et al., Vaccine, 2018) qui ne retrouve aucun lien entre vaccin HB et SEP (ni autres maladies démyélinisantes). Mais aussi cette étude de 2014 (Langer-Gould et al., JAMA Neurol, 2014) qui ne retrouve pas de lien entre vaccination et SEP.

            Je vous ai apporté des articles à la méthodologie des plus rigoureuse, et ces articles ne montrent pas de lien entre vaccin et SEP, à vous maintenant de me montrer ce fameux lien.

            • Déjà le fait de voir tripler les SEP en France depuis la campagne de vaccination de masse devrait établir un a priori positif sur le lien vaccin-SEP. Alors qu’en même temps on rédefinit la SEP pour exiger une confirmation par imagerie!!!

              L’augmentation des SEP a été constaté partout mais toujours « justifié » par le changement de définition de la SEP. (C’est comme en climato, en change les définitions comme on veut.)

              Encore une fois, toutes les études ont vu une augmentation des SEP après vaccination mais la plupart étaient insuffisante.

              Il suffit de voir la réaction des vaccinalistes quand on les interroge sur le sujet pour voir qu’ils se sentent merdeux. N’importe quel échange sur le net avec un médecin permet de voir cela. Simple analyse policière.

              Si vous expliquer l’explosion des SEP en France on pourra parler sérieusement. Les vaccinalistes ne savent pas.

              • Alors je vais commencer sur la définition de la SEP qui change, et est un problème selon vous. En médecine (et en sciences de manière générale) les connaissances évoluent, les technologies à notre service aussi. Il est évident que la SEP telle que nous la décrivons aujourd’hui n’est plus la même que du temps de Charcot. Nous avons à notre service l’imagerie qui permet de voir de manière plus affine le cerveau que les symptômes parfois. Il est donc tout à fais logique que l’imagerie entre en jeu dans les critères de diagnostique. Il en va de même pour les cancers, la grippe, ou l’autisme. Toutes ces maladies ont été décrites il y a très longtemps, mais nos connaissances actuelles permettent de les classer de manière plus affine, sur la base de l’imagerie, la génétique, etc. Et si nous faisons ces classifications et que nous les mettons régulièrement à jour c’est aussi pour pouvoir mieux traiter nos patients.
                Il ne s’agit donc pas d’une volonté consciente ou non de cacher un présumé lien avec la vaccination. Ou alors prouvez le.

                Ensuite il est vrai que l’incidence de la SEP a fortement augmenté, comme la majorité des maladies auto-immunes. Mais d’une part les études que je vous ai cité en tiennent compte.
                D’autre part, nous n’avons pas encore d’explication complète mais des hypothèses solides existent. La vaccination a été mise en cause, mais le lien a été réfuté.
                Parmi les hypothèses qui ne sont à l’heure actuelle pas rejetées, il y a un déficit probable en vitamine D, le tabagisme, l’hygiène peut-être trop important, et l’infection par certains pathogènes comme l’EBV.

                Alors je me doute que ma réponse ne vous satisfera pas, et que je ne suis qu’un idiot à la solde des labos dans votre esprit. Mais en attendant j’apporte des preuves à mes propos et cite des articles, ce que vous ne faites pas.

                • Oui mais bien sûr, les études montrant un plus grand nombre de malades chez les vaccinés réfutent le lien et les carences en vitamines ont touché les vaccinés dès leur vaccination. J’espère que votre métier n’a aucun lien avec la santé ni avec rien d’important.

          • @ corrector : je suis moi même assez hostile à l’obligation de se faire vacciner, et j’ai un proche dont les problèmes de santé pourraient avoir un lien avec la vaccination, donc je suis intéressé par le sujet. Mais je suis désolé : vous vous embarrassez.

          • L’évidence n’a rien à faire en Sciences, on ne peut avoir que des convergences vers une plus grande précision des arguments et des hypothèses.

    • « Il me semble plus judicieux de dérembourser les médicaments dont la nocivité est prouvée. »

      Ceci est juste le minimum.

      « L’homéopathie quant à elle si 77 % des Français l’adoptent ce n’est pas par hasard ou stupidité. »

      Hélas, une majorité de naïfs ne fait pas d’une calembredaine une vérité.

      « ceux qui ne sont pas de votre avis »

      Il ne s’agit pas d’avoir un « avis » sur l’efficacité d’un traitement. Il « est » ou « n’est pas » efficace quel que soit votre avis sur la question, car « A est A » comme dirait John Galt. Or les études, toutes les études, montrent que l’homéopathie n’a aucune efficacité clinique.

      A votre avis, comment qualifier quelqu’un qui vous vend, avec force publicité, un produit dont il sait très bien qu’il ne peut avoir aucun des avantages promis ?

    • @ DAPDAP51
      Désolé mais ils le sont. Croire qu’un produit dilué dans de l’eau à de telles proportions peut soigner est une bêtise. Pourquoi ne pas recourir aux chamans et autres charlatans, si nombreux à officier encore de nos jours. On vous a envoyé à l’école, vous y faisiez quoi pendant les cours de science?

    • « Il me semble plus judicieux de dérembourser les médicaments dont la nocivité est prouvée. »
      Les médicaments sont des molécules actives et ont TOUS des effets nocifs. Ces effets sont fonction des molécules elles-mêmes, du terrain d’application, de la dose, des associations avec d’autres molécules (médicaments ou autres)…etc Il est facile de se suicider avec du paracétamol (médicament extrêmement commun) par ex.
      Si vous considérez des anticancéreux, ce sont des molécules très nocives par leur effets secondaires mais indispensables. Vous aurez également des molécules aux effets secondaires marqués mais constituant des médicaments de 3è voire 4è intention quand les molécules mieux tolérées ne sont pas applicables ou inefficaces, ou devant des associations médicamenteuses posant problème.
      Donc où mettre le curseur? Spontanément quand une molécule plus efficace ou mieux tolérée apparaît, les molécules qu’elle remplace ne sont plus utilisés, les médecins ne sont pas si bêtes… Et quand une molécule présente un problème grave sans apporter d’éléments particuliers positifs et que de nombreuses autres alternatives existent, elle est retirée du marché.
      Malheureusement, le caractère un peu entier de votre proposition est une bonne image de l’aversion au risque grandissante de nos concitoyens.

      • Les médecins n’ont AUCUN moyen de déterminer quels médicaments sont statistiquement plus efficaces. Déjà quand on voit qu’ils croient aux vaxxinalisme (pas tous, mais presque tous en font la pub), on voit bien qu’ils ne comprennent rien à la médecine ni à la science.

        • Heureusement que vous êtes là pour mieux la comprendre. 🙂
          Sans rire, lors des études avant obtention de l’AMM, l’effet thérapeutique est évalué et confronté à celui des médicaments de référence quand ils existent. Il ne s’agit pas seulement d’essai de toxicité.
          Si cet effet thérapeutique est insuffisant par rapport aux autre médicaments, ils ne sont pas commercialisés. C’est tout.
          Tous les ans des 10aines de molécules en cours de développement sont abandonnées même à un stade très avancée des études.

          • Et alors, pourquoi des médicaments sont precipitament retirés?

            Pourquoi de vieux médicaments sont écartés au profit de nouveaux médicaments mal évalués et chers?

            Sur quelle base la médecine préventive (la pire de très très très très très très très loin) est évaluée?

            Qu’est-ce qui permet de penser que le vaccin HPV n’est pas la prochaine super-catastrophe médicale?

            • « Et alors, pourquoi des médicaments sont précipitamment retirés? »
              C’est justement ce qu’on a déjà essayé de vous expliquer.
              Quand un médicament a son AMM, il commence à être prescrit. L’étude de phase IV surveille pendant plusieurs mois cette post-commercialisation pour dépister les effets secondaires potentiels rares qui n’ont pu être mis en évidence avant par tous les tests de toxicologie, les essais sur animaux et les essais humains de phase I, II et III.
              Si un effet secondaire inconnu se produit dans 0.5-1% des cas, les études de phase III utilisant 200 ou 300 patients peuvent le mettre en évidence. Si un effet adverse survient à une fréquence de 0.01%, une phase IV pourra le mettre en évidence.
              Si cet effet est bcp plus rare, seule une surveillance épidémiologique de pharmacovigilance pourra le mettre en évidence. C’est comme cela que certains médicaments sont retirés plsrs années après leur commercialisation.

    • Il y a beaucoup de Francais qui vont aussi voir des médiums ou qui lisent leur horoscope, qui ont la même efficacité que l’homéopathie. Toutefois les consultations chez les astrologues ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. Il ne s’agit pas ici de donner son « avis » ou son « opinion », il s’agit de faits scientifiquement prouvés. L’homéopathie n’a techniquement aucun effet, si ce n’est un effet placébo – tout comme l’astrologie.

      • Il est tout aussi prouvé qu’un grand nombre de pratiques médicales ne sont basées sur aucune preuve scientifique mais sur des traditions baroque.

        La médecine est le seul domaine qui n’a guère changé depuis Molière.

        • Bcp de pratiques médicales étaient basées sur l’expérience. Ouvrez un livre médical du XVIè siècle vous serez surpris de trouver des prises en charge thérapeutique proches dans le principe de certains traitements modernes, la technicité et l’efficacité en moins évidemment essentiellement par manque de connaissance sur l’origine exact du problème.
          Certaines pratiques médicales anciennes complètement étaient inadaptées effectivement. Et alors? Elles étaient en rapport avec les connaissances de l’époque. Vous reprochez aux médecins de l’époque de Molière de ne pas connaître les microbes? Un peu facile.
          La fameuse saignée représente la caricature de ces pratiques médicales inadaptées. Cependant, la progression des connaissances a montré qu’elle conserve un intérêt dans les cas d’hémochromatose et qq rares fois en cas de poussée d’insuffisance cardiaque par hypervolémie en l’absence d’autre traitement disponible dans l’immédiat. Elle n’a pas été conservée par « tradition baroque ».
          Les choses ont changé justement grâce aux études et recherches médicales que vous semblez exécrer.

          • « Vous reprochez aux médecins de l’époque de Molière de ne pas connaître les microbes? »

            Non, et votre réponse est une projection intellectuelle. Ce sont les gens de votre type qui veulent tout ramener aux microbes et non les gens qui raisonnent scientifiquement.

            Vous n’avez visiblement pas lu Molière, ou pas compris, ou pas rapproché de Roselyne Bachelot.

            La médecine n’a pas changé fondamentalement parce que l’organisation sociale n’a pas changé. Je pense que la médecine est le seul secteur de la société aussi inaltérable certainement à cause de la terreur de la maladie qu’on voit bien chez les vaccinalistes.

            • L’espérance de vie a augmenté grâce à l’homéopathie, c’est bien connu.

            • Les « microbes » étaient un exemple. 🙂 🙂 Il n’y a pas qu’eux dans la médecine.
              Vous prenez un mot puis détournez le sens qu’on lui a donné pour tenter maladroitement de casser l’argumentation. Vous êtes rodé!
              Mais heureusement que vous raisonnez scientifiquement! La preuve: « La médecine n’a pas changé fondamentalement parce que l’organisation sociale n’a pas changé.  »

              J’attends votre prochain post avec impatience. 🙂

    • Tous les médicaments efficaces ont des effets secondaires nocifs.

      Comme par hasard l’homéopathie n’a ni efficacité, ni effet secondaires nocifs – CQFD ?

      • Voilà, les vaccins ont des effets secondaires. On expose de façon CERTAINE ses propres enfants à des risques pour un bénéfice hypothétique. C’est typique des nazis de forcer une victime à devenir bourreau. C’est typique du macronisme d’imiter ses méthodes.

  • Il est toujours utile de rappeler le principe des « CH », le principe de dosage des produits homéopathiques.

    1 CH signifie une dilution au centième du principe supposé actif dans un peu de sucre ou autre matière inoffensive;
    2 CH c’est un nouvelle dilution au centième du résultat précédent, donc une dilution au 100 X 100 = 10.000 ème;
    Et ainsi de suite, en rediluant à chaque fois par cent. Un calcul simple nous amène à considérer que dans un camion citerne de produit dilué à 15CH il reste environ une molécule du principe actif.

    La « dynamisation », censée étendre à l’ensemble de la mixture les qualités du principe actif de base par un mécanisme inconnu, consiste à secouer vigoureusement le tout comme votre cocktail préféré dans un shaker.

    Toutes ces billevesées n’empêchent pas ma pharmacienne de me proposer de l’homéopathie à chaque fois que je vais lui demander conseil pour un bobo que je compte soigner sans passer par la case médecin.

    • @Synge ces mêmes pharmaciens ont vendu en tête de gondole la pilule Alli et autres potions miracles qui sont pour le coup nocifs. Le problème comme le soulève l’article est le remboursement de tous ces produits

      • Pas dans le cas que j’évoque, puisque, sans prescription, rien ne m’était remboursé. Il est vrai que je m’éloignais de la problématique de l’article.

    • Sans doute beaucoup pensent-ils que puisque le prix n’est pas dilué dans les mêmes proportions, la valeur thérapeutique ne l’est pas non plus…

  • Rien sur les vaccins dont l’utilité n’a jamais été démontrée?

    Bien sûr

    • Quel est le rapport avec la choucroute ?
      Prouvez (scientifiquement) que l’homéopathie est viable avant d’attaquer un autre sujet qui n’est pas celui de l’article.

      • Prouvez (scientifiquement) que le remboursement de l’homéopathie est un problème avant d’ignorer l’obligation vaccinale totalitaire

        • Une question à la fois SVP.

          Facile, vous payer vos smarties me fout en colère.

          • Imposer des vaccins relève du fascisme. Et les méthodes vaccinolatres du nazisme

            • L’outrance de vos propos reflète votre esprit dérangé comme l’est celui de tous les fanatiques!

              • Imposer un traitement médical dangereux avec menace d’enlever les gosses aux parents et menace de convaincre les gosses de dénoncer leurs parents relève de quoi alors?

                Et faire taire des médecins mal pensants par le conseil de l’ordre de Vichy, c’est quoi?

                Et féliciter l’action de censure du conseil de l’ordre des médecins de Vichy sur un site « libéral », c’est quoi?

                • eh vous avez dit un truc assez vrai la vaccination obligatoire ne devrait pas exister en effet…certes c’est autoritaire mais un peu loin du régime nazi…

                  mais vous rendez vous compte de s propos que vous tenez..les autorités de santé SAVENT que ls vaccins machin donne la sclérose en plaque et d’une façon notable et ne font rien…

                  vous avez entendu parler de la diffamation?
                  vous pourriez réitérer vos propos publiquement ?
                  ou a tout le moins donner UNE étude qui valide vos dire…?

                  • Donnez une étude qui ne va PAS dans ce sens.

                    Citez moi UN fait médical mieux établi statistiquement que vaccin=>SEP.

                    Le fait de faire taire les critiques est typique du système totalitaire. L’Etat s’appuie pour cela sur l’Ordre, système mis en place par Pétain.

                    Le régime nazi confiait à des prisonniers la responsabilité de maltraiter les autres prisonniers, l’Etat la confie aux parents. C’est le même PRINCIPE.

                    Je ne sais pas si le zautorités sont volontairement stupides ou volontairement criminelles ou juste peuplée d’ignares qui voulaient échapper au travail à l’usine en devenant fonctionnaire mais dont les compétences sont inférieures à celles d’une vendeuse de Prisu.

                    • sauf que c’est un autre débat…
                      vous accusez sans preuve…et vous criez à l’arbitraire…

                    • Les preuves des effets secondaires des vaccins sont partout mais le « swamp » refuse de les voir. Drain that swamp

                    • « Donnez une étude qui ne va PAS dans ce sens. »
                      Et rebelote. Inversion de la charge de la preuve.

                      Quant aux points godwin, on ne les compte plus. 🙂 🙂

                      J’espère que vous n’aurez jamais à être hospitalisé. 🙂

            • Les vaccins que vous dénigrez ont éradiqué des maladies mortelles, et donc sauvé des millions de personnes que des fanatiques comme vous veulent assassiner en les déconseillant. Donc le nazisme est plutôt du côté des anti-vaccins!

            • Les français ont fait le choix d’un système de santé collectiviste et soutiennent ce système dans leur grande majorité. De facto, ils ont abandonné leur pouvoir de décision sur leur santé à l’Etat. Si l’Etat ne prend pas la décision qu’il leurs convient, ils ne sont pas contents mais n’en remettent pas pour autant en cause le système lui-même. Lol.
              « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des effets dont ils chérissent les causes » (Bossuet).
              Après libre à vous de prendre vos responsabilités et de ne pas vous faire vacciner…

              • Les Français ont choisi un système de médecine dite « libérale » avec choix du médecin et liberté de prescription. Macron le cuistre a fait le coup de force comme il le fait toujours. Il n’existe que par le soutien des merdias laveurs de cerveaux (dont ce site) comme quand il a fait croire qu’il avait eu le dessus sur MLP lors du débat alors qu’il a juste explosé en vol

                • Revoyez la définition du libéralisme.
                  L’organisation de la santé français est basée sur un système assuranciel monopolistique dépendant de l’Etat. L’inverse d’une organisation basée sur le libéralisme.
                  Les patients ont de moins en moins le choix de quoique ce soit et la liberté de prescription du médecin est également de plus en plus limitée.
                  Vous vous opposez à la vaccination obligatoire décrétée par l’Etat.? Une telle obligation et la façon dont elle a été décidée, sont typiques d’une organisation étatique.
                  Les mots « médecine libérale » sont utilisés comme opposition à la médecine du service publique étatique. Ce n’est en rien une médecine répondant au fonctionnement d’une économie libérale.

                  Quant au débat Macron/MLP, ce n’est pas la question du jour.

                  • Apprenez à lire. (Les guillemets ne sont pas pour faire joli.)

                    Le débat MLP/Macrotte révèle le manque de courage de ce site, c’est tout. On savait que MLP n’était pas une lumière, on voit que Macon est une tache.

                    • Vu que vous modifiez régulièrement le sens des mots de vos contradicteurs, on finit par avoir du mal à comprendre la sens des vôtres… 🙂
                      Mais il est vrai qu’on ne comprend pas les chose aussi bien que vous. 🙂
                      Au passage, quelques références pour nous éclairer et étayer vos affirmations concernant les vaccins? Toujours pas?
                      Comme c’est dommage…

            • @corrector (ou plutôt collector) et deux points godwin, deux !

              • Points Godwin est le nom de code de je refuse de parler des méthodes staliniennes de Macron :

                – dénonciation des « mauvais » parents par les médecins petits nervis aux ordres (eux mêmes qui évitent de se vacciner)
                – les parents doivent attenter à la santé de leurs enfants
                – les enfants seront invités à porter plainte contre leurs parents

                Le coté extrême droite des années 30 était évident lors du débat contre MLP où le petit banquier a été ridiculisé, humilié, balayé.

                • Encore le débat MLP/Macron? Vous avez mal digéré cet épisode visiblement.

                  • Voir le petit coq se faire humilier par un esprit aussi « brillant » que celui de MLP était consternant-jouissif. Il a pris une raclée pire encore que la dinde du Poitou par le petit roquet 10 ans plus tôt.

                    Voir les journaleux voler au secours de macon, les fact checkers détruire leur crédibilité et même contrepoints se mobiliser pour sauver la crédibilité du cuistre aura ouvert les yeux à beaucoup de Français.

                    Macon ne sait même pas qu’on peut vendre ses produits (fabriqués par des Français) dans une zone monétaire différente, par exemple en dehors de France quand la France utilise le Franc. Ce type ne connait même pas le domaine dont il est issu, en fait il ne comprend rien à rien à faire qu’on sa maitresse lui a dit de ferme les yeux lors des commémorations pour avoir l’air grave.

        • Très simple. Frederic Bastitat : ce qui se voit et ce qui ne se voit pas. Transformez cela en mathématiques et nuisances et vous aurez la réponse. J’attend la votre.

    • Les vaccins ne sont pas ici le sujet, mais affirmer que leur utilité n’a jamais été démontrée, c’est une vaste blague. Pour ne pas dire plus.

      • En effet, une blague est censée faire rire.

      • Quel vaccin est a une utilité prouvée pour un Français? Aucun à ma connaissance

        • Ne nous imposez pas les déficiences de votre connaissance.

        • Quels vaccins sont utiles ? Simple, tous (ou presque) : rougeole, rubéole, oreillons, hépatite B, hémophilus influenzae B, coqueluche, diphtérie, poliomyélite, tétanos, pneumocoque, méningocoque C.

          Vous pensez croire que ces vaccins sont inutiles, mais savez-vous au moins de quoi ils nous protègent ? Avez-vous déjà vu un enfant en pleine crise de tétanos ? Avez vous déjà vu un enfant mourrir en quelques heures suite à une septicémie par méningocoque ?
          Et sans tomber dans le fallacieux en invoquant les enfants, connaissez-vous aujourd’hui des adultes handicapés par les séquelles de la polio ? Connaissez vous des personnes jeune ou non mourant d’encéphalite post-infectieuse suite à la rougeole ?

          Le problème des anti-vaccins comme vous n’est pas d’être bête je pense, ni malfaisant ou complotiste. Je pense que comme beaucoup cette méfiance vient du fait que vous comme moi et comme tout le monde, nous ne connaissons plus ces maladies car elles ont été quasi éradiquées par les vaccins.
          Pour aller plus loin je vous laisse cette vidéo qui vous aidera j’espère à y voir plus clair : https://www.youtube.com/watch?v=1CifyVPCZ10

          • En France, qui est exposé à la polio, par exemple? diphtérie?

            Personne, évidemment.

            Pourquoi des maladies considérées comme bénignes dans les années 80 terrifient les médecins décérébrés modernes?

            Pourquoi vacciner contre des maladies infantiles typiques au risque d’avoir des cas plus tard à cause d’une immunité insuffisante, comme on l’a vu aux USA avec des épidémies parmi les vaccinés?

            Pourquoi prendre le risque certain d’une maladie auto immune neurologique avec le vaccin hep B pour une protection hypothétique contre une MST?

            • Désolé de vous l’apprendre, mais nous sommes potentiellement tous exposés. Pourquoi nous ne sommes pas des millions à être malades ? Parce que la diphtérie et la polio ont une couverture vaccinale encore suffisante en France (pas le cas de la rougeole).

              Pourquoi nous nous inquiétons de maladies autrefois considérées bénignes ? Peut-être parce qu’autrefois nous n’avions pas les connaissances actuelles. Aujourd’hui nous savons que la rougeole (pour ne citer qu’elle) est responsable de l’infection bénigne que tout le monde connait, mais dans des cas plus ou moins rare elle cause ce qu’on appelle des encéphalites post-infectieuses. Ces cas sont certes rares à l’échelle individuelle, mais sur 66 millions de personnes ce n’est plus si rare.
              Alors pourquoi s’en inquiète-t-on aujourd’hui et pas il y a 30 ans ? Alors déjà si on s’en inquiétait d’où la mise en place de la vaccination. Et également à l’époque ces encéphalites existaient mais il n’y avait pas encore de preuve scientifique qu’elles étaient causées par la rougeole.

              Ensuite je ne comprends pas trop votre question. Vous insinuez que la vaccination rendrait le système immunitaire plus faible ? Si c’est cela c’est complètement faux, on sait très bien aujourd’hui que les vaccins induisent une mémoire immunitaire très efficaces sans induire de déficit face aux autres menaces (sinon nous aurions observé une augmentation de l’incidence d’autres infections et passé un certain âge).

              Comme je vous l’ai dit dans une autre réponse, aucun lien scientifique n’a été apporté entre auto-immunité et vaccination. La seule étude ayant apporté un lien a été entre le vaccin contre la rougeole et autisme mais il a été reconnu plus tard que cette étude était fausse et écrite par une personne ayant été payée par une association anti-vaccin.
              Nous avons également le cas du vaccin pandémique contre la grippe de 2009 qui a été effectivement lié à une augmentation de l’incidence de narcolepsie de type 1, mais l’incidence étant de base très faible cette augmentation n’a pas amené à une forte incidence de cette maladie.

              Enfin pour l’hépatite B, d’abord ce n’est pas une MST, la majorité des contaminations se font hors cadre sexuel (contamination intra-familiale par partage de brosse à dents par exemple). Ensuite nous savons très bien que plus la vaccination est effectuée tôt plus le patient est répondeur et plus nous avons de chance d’endiguer la maladie.

              • « Pourquoi nous ne sommes pas des millions à être malades ? »

                Parce que personne n’est exposé, évidemment. Sinon il y aurait des malades. Tellement évident, tellement inconcevable pour un vaccinaliste.

                « mais l’incidence étant de base très faible cette augmentation n’a pas amené à une forte incidence de cette maladie. »

                Et les DEUX morts de la rougeole en France, cela correspond à une forte incidence peut être?

                « La seule étude ayant apporté un lien a été entre le vaccin contre la rougeole et autisme mais il a été reconnu plus tard que cette étude était fausse »

                « il a été reconnu » = forme passive pour indiquer une vérité officielle

                Reconnu par qui? Vos copains vaccinalistes qui ne peuvent pas ne pas cacher leurs turpitudes.

                Savez-vous qu’un auteur d’un article indiquant une absence de lien vaccin-autisme est un escroc, recherché aux USA, en fuite? Vous pensez que cela dérange les promoteurs de ces « études » qu’un auteur soit un faussaire? Non bien sûr. Le vaccinalisme est une maladie mentale sérieuse.

                « la majorité des contaminations se font hors cadre sexuel (contamination intra-familiale par partage de brosse à dents par exemple »

                Grosse blague lourdingue de la propagande vaccinaliste, plus personne n’ose raconter ça. Avoir promu ce mensonge est une des causes majeures du discrédit des vaccins en France, d’ailleurs. Les Français ne sont pas idiots, plus que tout autre nation ils se méfient des vaccins.

                • Connaissez vous l’immunologie ? L’épidémiologie ?
                  Pourquoi nous voyons des recrudescences d’épidémies comme la rougeole ? Etonnamment parce que la couverture vaccinale chute.
                  Donc si nous n’étions pas exposés à ces maladies, nous ne serions pas malades.
                  Et vous qui adorez les immigrés, savez-vous que les immigrés des pays de l’est constituent des foyers de diphtérie par exemple parce qu’ils ne sont pas vaccinés, ce qui en soit nous expose tous mais nous ne sommes pas malades pour autant.

                  Pour revenir à la rougeole, il y a eu 2 morts cette année, mais plus en 2008 et 2011 où nous avons connu de vraies épidémies. Et ce genre d’évènements devient de plus en plus fréquent avec la diminution de la couverture vaccinale. Pour rappel (ou pas) les personnes mortes ne pouvaient être vaccinées car immunodéprimées, c’est pour ce genre de personne qu’une large couverture vaccinale est nécessaire.
                  Et autre rappel, la mort n’est pas le seul risque. Ces pathogènes sont aussi vecteurs de nombre de handicaps.

                  Andrew Wakefield, médecin anglais a été à l’origine de cette relation frauduleuse entre vaccin et autisme. Cette fraude a été révélé par une enquête de médias après des soupçons alors qu’aucune étude reproduisant son travail ne retrouvait les mêmes résultats. Il a notamment été condamné par la justice britannique.

                  Je suis désolé, mais vous avez un problème avec la science. Le principal vecteur de contamination n’est pas sexuel, que vous le vouliez ou non. Et quand bien même il le serait, ça n’empêcherait pas la vaccination d’être nécessaire.
                  Tellement pas idiots qu’on est l’un des rares pays à voir une recrudescence de ces maladies.

                  • « Cette fraude a été révélé »

                    Toujours le mode passif parce que vous ne voulez pas avancer vos soi-disant preuves.

                    Un tribunal français a condamné l’Etat à payer des millions d’euro à une victime d’un vaccin, fin du débat.

                    • Oui, et la justice a condamné Galilée parce que le soleil tournait autour de la Terre, et non l’inverse.
                      La justice n’est pas la science, elle l’a prouvé avec l’inquisition, les vaccins, le glyphosate, etc.

                    • Voilà, vous rétractez donc votre message.

                      Game over.

                    • ça ne vaut rien, des gens ayant reçu ce genre d’indemnité ont déjà du les les rendre vous savez… et je serais curieux de connaitre la nature du crime…il est écrit que le vaccin a provoqué la maladie? sans blague ?

                    • Une condamnation au tribunal n’est pas une preuve scientifique de causalité.
                      Dans le droit français, en matière médicale, suite à un arrêt du 14 octobre 2010 rendu par la première Chambre Civile de la Cour de Cassation, la Haute Juridiction considère désormais que la preuve du lien de causalité peut être présumée sous l’angle de la perte de chance d’améliorer son état.
                      Cf chapitre 3 du lien : http://www.cours-de-droit.net/existence-et-preuve-du-lien-de-causalite-a121609736
                      La loi a été changée pour permettre plus facilement une indemnisation du patient. Quoi que vous en disiez, ce n’est pas une preuve de l’existence d’un lien de causalité.

                    • En France il est quasiment impossible pour les victimes de la barbarie médicale d’être indemnisées.

                      Votre lien

                      « problème de savoir s’il y avait un lien de causalité entre l’administration d’hormones de croissance et la maladie de Kreutzwald Jacob : PB car absence de démonstration scientifique. »

                      Pardon? Pas de démonstration que l’hormone française était une merde?

                      « Le Cour de cassation a assouplis sa jurisprudence en matière de préemption par 6 arrêts de la Cour de cassation, 1ère civ, 22 mai 2008 : elle estime que même si la preuve scientifique est impossible »

                      La CC avait inventé une exigence non scientifique de lien direct ce qui n’existe pas dans le monde réel. Elle a été forcée de revenir au réel.

                      La « preuve scientifique » absolue n’est JAMAIS exigée par un tribunal pour condamner des parents pour « bébé secoué » quelque chose dont personne n’a peut même prouver l’existence mais qui est pratique pour éviter de dire qu’un vaccin a causé un problème au cerveau, puisqu’il suffit de faire venir un « expert » (un cuistre) qui affirme que le bébé a été secoué selon des critères divinatoires.

                      L’exigence de preuve absolue d’un lien direct n’avait aucun sens scientifique mais elle plaisait aux nervis des labos comme aux pseudo « juristes » de la cour de cassation (le droit est en général la voie choisie par les lycéens les plus abrutis).

                    • Votre cours de droit ne vaut rien puisque écrit par des cuistres ignorants :

                      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article197&lang=fr

                    • @corrector
                      On vous parle Droit, Jurisprudence et état de la Loi, et vous nous répondez par un article de quelqu’un qui refuse de reconnaître qu’il a perdu et qui accusent tous les autres d’en être responsable. Léger, non?

                      Mes ‘cours de droits’ (cf lien) ont surtout l’inconvénient de ne pas aller dans votre sens. 🙂

      • Remettre en cause les vaccins… avec le nombre d’études qui prouvent leurs efficacités, contre aucune pour l’homéopathie.. vive l’obscurantisme.

        Les cas de rougeole qui explosent due à une couverture vaccinale qui s’étiole n’est qu’un exemple…

        • Quels vaccins sont efficaces? Quelle efficacité?

          Pourquoi la rougeole est un problème? Est-ce que les pédiatres sont nuls à ce point?

          • 2 morts cette année en France de la rougeole! Votre ignorance est carrément atterrante! Vous foutiez quoi à l’école? Vous n’avez jamais entendu parler de l’épidémie de grippe asiatique qui tua 30 millions de gens dans le monde? Les vaccins ont éradiqué la Tuberculose, Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Méningite, etc… Vous êtes un dangereux criminel.

            • DEUX morts? C’est ça votre menace sanitaire majeure?

              Qu’est-ce que la grippe fiche ici? Vous vous vaccinez contre la grippe aussi? Le vaccin le plus débile et vous le défendez?

              Qu’est-ce qui vous fait penser que les vaccins ont permis d’éradiquer ces maladies?

              Comment la polio a pratiquement disparu aux USA après WWI?

              Pourquoi la définition de la polio n’arrête pas de changer?

              Pourquoi la polio (paralysie) explose en Inde après vaccination?

              Etc.

          • Je suis désolé d’insister, et vous invite à lire mon premier commentaire.
            Que ce soit la rougeole ou n’importe quelle maladie visée par les 11 vaccins, nous ne pouvons les soigner. Certes lorsqu’il s’agit de bactéries comme le méningocoque on peut toujours utiliser des antibiotiques, mais il est trop souvent trop tard alors qu’avec la vaccination il n’y a même pas à envisager de traitement, ni de séquelle, ni d’enterrement.
            Ces maladies ont toutes été un fléau dans notre histoire, mais nous avons la chance aujourd’hui de pouvoir les endiguer voire éradiquer. Et malgré les progrès de la recherche pharmacologique, oui nous ne savons toujours pas guérir d’une rougeole ou « annuler » les séquelles handicapantes d’une polio. Seuls les vaccins le permettent.

            • « Que ce soit la rougeole ou n’importe quelle maladie visée par les 11 vaccins, nous ne pouvons les soigner »

              Quelle sont votre non qualification médicale et ces incompétences pour balancer de telles âneries?

              • Dites moi comment on guérit la rougeole, la polio, le tétanos, etc. sans séquelle, à un coût inférieur au vaccin, et aux effets secondaires inférieurs aux vaccins, et je vous suis tout de suite.

                • Encore une fois, il n’y a pas de polio en France donc pas de besoin de la guérir.

                  La presse au service de Big Medicine a largement relayé le cas d’un gosse non vacciné mort en Espagne faute d’avoir reçu le traitement venant de Russie. Je pensais que les vaccinolâtres avaient tous connaissance de cette histoire édifiante et révélatrice.

                  Pour le reste, je ne suis pas médecin, je n’y connais rien en médecine et je n’ai pas envie d’apprendre. Je veux juste avoir accès à de vrais médecins non escrocs.

                  • Effectivement, vous n’êtes pas médecin et ne connaissez rien à la médecine, chacune de vos paroles le prouvent.

                    Les médecins ne font pas partie d’un grand complot mondial obéissant aux labos. Notre seule volonté est de soigner nos patients, même ceux qui nous détestent. Et j’ai du mal à voir l’aspect escroc de personnes travaillant 60 à 80h par semaine pour soigner leurs patients.

                    • Vous êtes médecin? Sans blague?

                      En tout cas j’ai réfuté tous vos pseudo arguments. Je ne voudrais pas être confié à une personne de votre type.

                      Votre volonté est d’affirmer votre complexe de supériorité et votre méta ignorance crasse. Vous ne connaissez rien à la vaccination et vous ne comprenez rien à la médecine.

                    • vous n’avez rien réfuté du tout. …si vous le croyez tant mieux pour vous…

                    • @corrector
                      Vous n’avez rien réfuté du tout. Vous vous êtes contenté de balancer affirmations et arguments d’autorité sans aucune référence ou source tout au long de ces commentaires.
                      Le tout avec ce qu’il faut d’agressivité et de mépris pour tenter de grossièrement clouer le bec aux contradicteurs plus insistants et de les rabaisser à un niveau inférieur à celui que vous estimez être le votre. Sans bcp de succès, d’ailleurs.
                      La cerise sur le gâteau: vous accusez un contradicteur aux posts bcp plus étayés (et plus courtois) que les vôtres de vouloir afficher sa « supériorité ». C’est ainsi que vous le ressentez, je n’en doute pas.
                      Un petit complexe d’infériorité sur compensé peut-être 🙂 ?
                      Cela se soigne mais il n’y a pas de vaccin contre. 🙂 🙂 🙂

                    • Cyde, j’ai certainement un parcours plus brillant que le vôtre.

                      Tous mes arguments sont parfaits et imparables et tous les contre arguments sont des arguments d’autorité.

                    • @corrector
                      « Cyde, j’ai certainement un parcours plus brillant que le vôtre. »
                      Un parcours plus brillant? Peut-être. L’ENA sans doute :-).
                      Mais que voilà un très bel argument d’autorité. Belle démonstration. 🙂

                  • Nous n’avions aucun doute dans ce cas précis.

                  • Quel argument d’autorité? Vous l’avez rêvé. C’est dans votre tête. Les vaccinalistes usent d’argument d’autorité; les sceptiques non.

                    MOI j’ai dit que je ne connaissais à peu prêt rien en médecine. Mon contradicteur s’est accusé lui même d’être médecin.

                    Il est typique chez les gens perturbés mentalement d’attribuer aux autres leurs actions. C’est même un symptôme révélateur.

                    C’est à celui qui affirme qu’un vaccin ne cause pas un effet secondaire qu’on observe de le prouver, pas l’inverse.

                    Vous prônez le vaccinalisme pour la même raison que les « jeunes » se droguent, pour faire comme les autres.

                    Aucun contradicteur n’a étayé quoi que ce soit. Un médecin a même affirmé qu’il prenait pour autorité ultime un pseudo juridiction d’opérette (dont le verdict a été révisé en appel) mais que les verdicts des vraies juridictions n’avait aucune valeur parce que « la Science » lui parle à l’oreille (comme d’autres entendent la parole de Dieu).

                    Le vaccinalisme est une maladie mentale comme une autre. Elle touche surtout la communauté médicale pour des raisons totalement évidentes :
                    – appât du gain
                    – sélection par la débilité des médecins
                    – le fait d’être obligé d’être vacciné pour faire de la médecine
                    – nécessité de l’autojustification
                    – complexe de supériorité

                    Bref, je n’aimerai pas être soigné par cette engeance là.

                    Les Français sont trop intelligents pour tomber dans cette escroquerie pour sous débiles.

                    • « Bref, je n’aimerai pas être soigné par cette engeance là. »
                      Je vous le souhaite. Une petite expatriation médicale chez les guérisseurs à mains nues en cas de problème? 🙂 C’est aux Philippines. Il faudra tenir le temps du voyage.

    • Tout d’abord LA vaccination est efficace, c’est très facile à démontrer, c’est démontré depuis plus d’un siècle, il suffit de voir la chute de la mortalité pour certaines maladies, cela veut-il dire que toutes LES vaccinations sont éminemment utiles, surement pas et comme dans le cas des médicaments homéos, un peu de pression des laboratoires producteurs – on ne joue pas avec la vie des gens, n’est-ce pas Roselyne ? – suffit-elle à faire pencher la balance.

      Je pense que la vaccination obligatoire est en effet un cas d’école pour la réflexion libérale (en supposant que vous êtes ici par libéralisme). De quel droit devons-nous imposer un traitement médical même préventif, même efficace mais qui comporte des risques (limités) ?
      Simplement parce qu’il y a un effet de seuil avec la vaccination, pour endiguer une maladie il faut vacciner un pourcentage très important de gens dans une population sinon il reste des risques de propagation et dans ce cas les gens qui refusent de se vacciner nuiraient à ceux qui se plient à la vaccination.

    • Vous êtes un troll ou vous y croyez vraiment ?

      Pasteur doit se retourner dans sa tombe…

      • Voilà, vous n’avez rien mieux que votre idole le plagiaire faussaire tricheur Pasteur qui a donné son nom à un institut de sombre mémoire

  • Et si l’homéopathie était un bon médicament contre l’abus de médicament ? Placebo sans aucun doute mais bougrement efficace pour cette indication première !!
    je préfère voir ma famille prendre de l’homéopathie plutôt que des antibios, des somnifère, des anxiolytique ,…
    Peut-être que la surabondance et la gratuite des médicaments sont la cause même de l’existant de l’homéopathie

    • Les antibio ont des indications précises et ne peuvent en aucun cas être remplacés par de l’homéopathie, pour les autres médocs que vous citez pourquoi pas ?

    • Ou avez vous vu que les médicaments sont gratuits ?
      Ils sont peut être gratuit avec votre carte vitale, mais les gens qui les développent, les produisent, les transportent et les vendent ne travaillent pas gratuitement.
      Mais qui paye alors ?

      There is no Free lunch.

  • L’homéopathie n’étant que le synonyme de poudre de perlinpin ne devrait il pas être supprime de la langue française …sans doute qu’un tube de poudre de perlinpin se vendrait beaucoup moins 😉

  • Alors qu’il y a quelques années encore j’aurais misé sur l’inutilité de homéopathie, aujourd’hui je ne sais que penser.
    L’âge venant, j’étais de plus en plus souvent réveillé le matin vers 5 h par des crampes dans les pieds qui me forçaient bien contre mon gré à me lever de bonne heure.
    Mon médecin m’a prescrit un dérivé de la quinine en me recommandant des prises rares et espacées due à la nocivité du produit, ce qui n’était pas la solution à mon problème.
    pour la première fois, j’ai donc, sur les conseils d’un ami, pris des granulés de Cuprum 5ch au coucher, et les crampes ont quasi disparu.
    on ne peut parler d’effet placebo, puisque les crampes surviennent dans l’inconscient du sommeil.
    C’est ma seule utilisation de l’homéopathie, mais elle s’avère utile pour moi.

    • Alors 5 CH c’est une dilution 100 x 100 x 100 x 100 x 100 … En gros un quart de litre de cuivre (ce qu’est le Cuprum en fait) dans 1.000 piscines olympiques de solvant (eau et sucres a priori).

      • Dit cuivre qui n’est en fait qu’un poison mortel pour l’organisme, employé en agriculture bio dans la fameuse bouillie bordelaise! Dans le temps on se soignait aussi avec du mercure! Les partisans du New Age sont d’une ignorance affolante pour des gens qui sont allés à l’école jusqu’à 16 ans, voire bien davantage!

    • Je ne suis pas sûr que l’inconscient du sommeil ne soit pas le meilleur allié, au contraire, des effets placebo. Mais peu importe, vous avez une solution à vos crampes, moi j’en ai une aux miennes avec des chaussettes de nuit, pourquoi devrions-nous en appeler à la médecine et au remboursement par la sécu ?

    • L’effet placebo n’a rien à voir avec la psychologie ou la conscience, les animaux en sont sujets de même que les bébés ou même des cellules en culture. Pendant que vous dormez votre corps n’est pas inactif et le fait d’avoir avalé quelque chose, que ce soit un médicament ou de l’homéopathie, ou même un petit verre de calva aura un effet sur votre corps, que vous soyez conscient ou non.

    • non vous ne pouvez pas en conclure elle s’avère utile pour moi…car vous ne l’avez pas vérifié…faites des teste avec d’autre pilules homéopathiques en double aveugle.

      vous en êtes satisfait et ce n’est pas la m^me chose./

  • C’est plus simple de s’occuper d’un produit totalement inoffensif que de s’occuper des milliers de médicaments prouvés comme étant dangereux et eux totalement remboursés limite sans ordonnance…
    Et pour les fins connaisseurs des dilutions et de leur potentiels efficacités, sachez qu’on ne connaît pas encore très bien le fonctionnement de notre corps… Mais c’est sûr que prendre une cuillère de sirop pour la gorge c’est visible… Alors qu’une simple cuillère de miel (non remboursable désolé) ça marche aussi bien voir mieux…

    • J’ai toujours été nul avec les problèmes de logique proposés autrefois par le magazine Jeux & Stratégie, mais prétendre qu’il faut laisser passer l’homéopathie, certes inoffensive, au prétexte que d’autres médicaments vraiment dangereux circulent … et bien je suis sûr et certain que ce n’est vraiment pas logique.

      • C est même un non sequitur ( il’n Y a aucun lien entre les 2 propositions ) si je ne me trompe pas.
        Reste à savoir si c est fait exprès, pour tromper, ou si c est un manque de logique.

        • Le lien est évident sauf pour quelqu’un qui n’a aucun lien avec le réel, ce qui est systématiquement le cas avec les libéraux qui ne voient même pas l’invasion migratoire et la destruction de l’Europe.

      • Les chimiothérapies sont dangereuses mais sont nécessaires à certaines indications. Peut-être qu’en rendant l’homéopathie payante et non remboursable, on en augmenterait l’efficacité placebo ou non.

    • Faudra m’expliquer les médicaments remboursés sans prescription médicale ?

      Ce produit est totalement « inoffensif » comme vous dites ( c est tout de même 100 pour cent de sucre ), mais le problème est qu il est rembousé pas que vous en preniez.
      Et le carré de sucre dans mon café ( oui c est une hérésie ) me fait du bien et il est tout autant innofensif que votre produit vu que c est le même ( tant que je ne bois pas 20 cafés/jour). Vous me payez un café ? ?

      Quant à notre connaissance du fonctionnement du corps humain, nous faisons avec que ce nous savons aujourd’hui.
      Expliquer que nous ne savons pas tout ( ce qui est vrai ) et que par conséquent toute théorie fumeuse est vraie me semble très problématique.

      Sinon je prends du lithium. Ça fonctionne bien et c est pas cher.

  • @ LEIPRICHAN
    Votre reflexion est un peu « courte », je suis gentil…..
    ce n’est pas parce vos symptomes surviennent durant votre sommeil, que l’efficacité de votre traitement homeopathique est démontrée !!! Vous auriez pu prendre n’importe quel placébo donnant le meme résultat et vous auriez démontré l’efficacité du placébo ?
    De plus, vous ne pouvez pas démontrer quoique que ce soit à partir de l’expérience d’un seul patient, mais pour comprendre cela, il faut avoir un minimum de bagage scientifique et surtout statistique. Ce que l’institution scolaire ne donne pas ,hélas, y compris jusqu’au bac scientifique.

    • Mon but n’est pas de convaincre qui que ce soit, mon but c’est de ne plus avoir de crampes, et de me lever à 7 h du matin, gagnant ainsi 2 bonnes heures de sommeil.
      Quand à l’institution scolaire (sous entendue française), j’ai par chance profité d’ études en allemand et anglais, la français n’est pour moi qu’une langue apprise (j’en parle six, plus quelques dialectes dont le Suisse allemand, le Platt d’Allemagne du nord, le Galicien et le Vénitien), ce qui m’a permis de travailler 40 ans un peu partout dans le monde, et sans le bac…

      Je souhaite à d’autres de s’exprimer dans une langue étrangère comme je le fais en français.

    • @JPDR
      Oui, eh bien quand on a reçu un minimum d’éducation, que le système français a bien du mal à donner, même à Bac+10, on lit avec attention les commentaires auxquels on veut répondre, voire d’autres du même intervenant si on en trouve, on se donne la peine de respecter l’orthographe de son pseudo, on évite de lui faire dire ce qu’il ne dit pas, et de présenter son bagage scientifique comme nul devant le sien propre. Avec des ennemis comme vous, l’homéopathie n’a pas besoin d’amis, c’est sans doute pourquoi elle continue à être remboursée…

  • Les individus ne sont pas que rationnels.
    Il est exact que l’homéopathie n’a jamais fait la preuve de son efficacité et que l’on ne dispose pas d’explication physio pathologique pour en expliquer le mécanisme.
    Il faut cependant constater qu’un certain nombre de personnes se sentent améliorées par cette pratique qui est peu onéreuse par rapport à d’autres médicaments.
    Je pense que les responsables ont fait preuve de pragmatisme en se disant que cela conduit à un coût moindre sans négliger l’aspect électoraliste et le poids des lobby des laboratoires concernés.
    La psychologie par l’effet placébo fait aussi partie de la thérapeutique.

    • « Il est exact que l’homéopathie n’a jamais fait la preuve de son efficacité… »

      « Il faut cependant constater qu’un certain nombre de personnes se sentent améliorées par cette pratique… »

      Voilà.

      La psychologie fait partie de la thérapeutique ? Même pour un rhume ?

    • On devrait proposer de faire prendre en charge par la Sécurité Sociale les cours de Taiji, de yoga et autres pratiques. Après tout, ça fait du bien…

  • Article bien prétentieux alors que d’un point de vue scientifique le débat n’est pas tranché et que tant d’utilisateurs sont satisfaits, y compris nos animaux de compagnie qui eux ne connaissent pas tout cela.

    • Mais que vous soyez satisfaite ne me dérange pas
      Vous savez, ils y a tellement de choses capable de me satisfaire, même si ce n est pas prouvé scientifiquement, cela rend ma vie plus agréable.

      Remboursez moi à 30 %

    • Scientifiquement le débat est tranché depuis longtemps!

  • Nous savons que l’homéopathie n’est pas meilleure que l’effet placebo. Mais cet effet a une efficacité d’environ 30%, ce qui n’est pas si mal. En outre les médecins homéopathes prennent plus de temps avec leurs clients, les écoutent plus et mieux. Il s’agit donc d’une excellente méthode de soins, avec une efficacité de 30%, parfois plus si le médecin est convaincant. La Sécu rembourse à 30%. CQFD.

    • « la sécu rembourse  »
      C est peut être cela qu’il faut s’enlever de la tête.

      • Ca ne coûte rien, puisque c’est la sécu qui paie…

        • C’est Macron, que ce site a présenté comme un personnage brillant et un professeur, qui l’a affirmé lors du débat contre MLP : vous ne proposez aucune baisse de dépenses; vous voulez supprimer l’AME.

    • « En outre les médecins homéopathes prennent plus de temps avec leurs clients, les écoutent plus et mieux.  »
      Les consultations d’un médecin homéopathe sont plus chers que le tarif sécu de base quand il s’agit d’une consultation d’homéopathie…
      Ceci explique cela. 🙂

      • En prescrivant des petites pilules sans danger ils évitent de répondre à une attente implicite du client par des prescriptions dangereuses surtout quand elles sont substituées par des génériques par des pharmaciens mis à la botte par le sinistère.

    • L’homéopathie non remboursée n’est-elle pas plus efficace que l’homéopathie remboursée (comme la psychanalyse)?

  • il faut introduire l’homéopathie de toute urgence à la direction générale des finances publiques.

    Seul l’impôt à dose homéopathique est bon pour la santé !

    • Il faut remplacer le volontarisme écologique par un volontarisme homéopathique. Installer des éoliennes oui mais en 10 CH.

  • De telles incohérences dénoncent la corruption et la bêtise de nos politiciens!

  • quand le ministère de là Santé dit que les médicaments sont onéreux pour la Sécurité Sociale c’est se foutre de la gueule du citoyens et les prendre pour des idiots !!! pour un prix fixé du médicament, c’est les représentants de l’état et laboratoire qui en fixé le prix avec une exclusivité pendant 20 25 ans et au delà de ce délai il devient générique ..le reste du baratin !!!

    • Designer les laboratoires pharmaceutiques à la vindicte populaire pour expliquer les déficits de la Sécu est très pratique pour nos politiciens. Cela permet de détourner les projecteurs de leurs propres responsabilités.

      • La principale raison est
        – les dépistages qui font exploser les cancers, d’où traitements
        – le remplacement d’anciens médicaments peu chers bien connus par de nouveaux pas meilleurs, moins connus, très chers
        – les maladies effroyables causés par la campagne de vaccination hep B avec explosion des maladies neurologiques en France

        La principale menace pour la santé des Français est le complexe labos-service public de la santé.

        La seconde, l’invasion migratoire.

  • Si la médecine était une science exacte, cela se saurait ! PRIMUM NON NOCERE, que ton aliment soit ton premier médicament !!!!!

    • La Médecine n’est pas une science, c’est un Art qui requiert de bonnes connaissances scientifiques mais aussi de la psychologie, et en France une solide culture juridique, sociale, ….

  • « les produits homéopathiques bénéficient […] d’une dispense de dossier d’autorisation de mise sur le marché et peuvent être vendus sans que soient effectués les essais toxicologiques, pharmacologiques et cliniques obligatoires pour tout médicament »

    Ca serait un comble que ces produits aient des effets secondaires désastreux !

  • je me fous de ce qu’ils décideront concernant l’homéopathie, certains produits fonctionnent très bien sur moi (nul vomira ou oscillococcinum) je continuerais à les utiliser. De plus, ils ne coutent vraiment pas cher (quelques euro ). C’est comme dans le malade imaginaire, les tenants de la médecine officielle se prennent tant au sérieux, c’est risible

    • Personnellement je suis pour le déremboursement total de la bobologie et la prise en charge par des assurances des seuls gros risques, comme cela se pratique avec le mécanisme de la franchise. Que chacun reprenne en main sa santé quotidienne.

  • Article en forme de réquisitoire qui présente plusieurs absurdités: la première est en antithèse du pseudo constat sur l’efficacité des « produits homéopathiques: Rien ne prouve qu’ils sont efficaces mais rien non plus qu’ils sont , et même si c’est dans une infime mesure, inefficaces.En second lieu,l’argument qui prétend que lesdits produits coûtent énormément à la sécu s’effondre également quand on connait leur prix moyen très bas ,cet argument s’effondre d’autant plus que certains médicaments eux ont été jugés totalement ou partiellement inefficaces ( les dernières études avancent le chiffre de 70% ! ) et coûtent beaucoup plus cher; sans parler bien évidemment des scandales de santé publique ( Médiator et depuis peu Valstartan) des effets secondaires qui induisent des coûts bien plus exorbitants: On pourrait également parler des séances de Kiné ou des « cures » qui bien souvent ne s’imposent pas et qui elles sont remboursés et pas à 30% …Bref il vaut mieux en rester là car cela ressemble fort à une tempête dans un verre d’eau ( à prendre avec !)

    • L’absurdité, c’est de poursuivre contre la logique au prétexte qu’il y a dans le système d’autres erreurs qui coûtent bien plus cher. En dessous de quel seuil financier préconisez-vous de transiger avec les principes ?

    • Ne mélangeons pas tout.
      Le problème du Valstartan ne tient pas à la molécule elle-même mais à un problème de fabrication avec la découverte d’une substance indésirable chez un fabriquant.
      Il y a de temps à autres des problèmes de fabrication comme dans toute production. Relancer une chaîne de fabrication de médicament est cependant bcp plus long qu’une chaîne de construction de voiture car il y a bcp plus normes, contrôles et vérifications à respecter.

  • « …sans que soient effectués les essais toxicologiques, pharmacologiques et cliniques obligatoires pour tout médicament.  »
    77% de gens qui l’utilisent et en redemandent, ce n’est pas une étude pharmacologique ?
    L’homéopathie fonctionne, même sur les animaux et les plantes (vous avez dit placebo ?). ESSAYEZ VOUS-MÊME avec honnêteté intellectuelle.

  • 210 commentaires !
    Dès que l’on affiche un certain scepticisme envers l’homéopathie, c’est l’avalanche, on est dans les convictions quasi-religieuses et ça part en vrille.
    Le billet est pourtant plein de retenue et de bon sens.
    Allez, 5 granules de placebo en 9CH matin et soir et tout ira mieux.

  • Bonjour M Arnaud Demion, je me permet de vous écrire, car quand je rencontre un illustre personnage comme vous, cela me ravi de votre incompétence , en effet prenez et vérifiez vos sources. Ne pas savoir est acceptable, ignorer est inconcevable, mais s’instruire est digne de l’être qui veut avancer. ( Les Pouvoirs publics ne doivent pas prendre parti dans les querelles d’écoles et de doctrines médicales, pas davantage qu’en matière de croyance philosophique ou d’opinion politique : dans ces trois domaines de la pensée, le citoyen devrait avoir droit à une totale liberté. » Fernand Delarue.)
    En ce qui concerne l’homéopathie vous n’aurez pas assez d’une Vie pour la comprendre telle est votre niveau de compétence. Et le coût journalier par rapport a la chimie, est vraiment dérisoire, quand aux effets secondaires sont très légers. Mais vu votre grande compétence je ne peu développer, car je n’est pas de temps a perdre. Ce qui me plaît, dans votre manière de faire croire aux personnes que l’homéopathie est de la poudre de perlimpinpin, je vous invite officiellement dans le plus grand centre de recherche scientifique en Suisse et vous choisirez des personnes de votre entourage afin de démontrer les vertus et l’efficacité de l’homéopathie si votre intelligence le permet!!!!!!Bien a vous…

    • « Mais vu votre grande compétence je ne peu développer,  »
      Encore faut-il en être capable… L’intelligence doit permettre d’expliquer aux moins intelligents. Donc nous vous écoutons. 🙂

       » le plus grand centre de recherche scientifique en Suisse »
      Celui du Laboratoire Boiron? Celui de la « mémoire de l’eau »? Lol

      Encore une fois, si l’homéopathie est efficace, pourquoi les fabricants de médicaments homéopathiques refusent que l’homéopathie soit évaluée comme n’importe quel autre médicament?
      Nous attendons une réponse intelligente et étayée. Nous ferons en effort pour tenter de vous comprendre. 🙂 🙂

  • Il y a ce qu’on voit, il y a ce qu’on ne voit pas et il y a ce qu’on ne veut pas voir.
    Il y a des gens qui se croient malades et qui croient se soigner avec des médicaments qui n’en sont pas mais ne font pas de mal.
    Cela leur évite peut-être d’exiger de vrais médicaments toxiques, coûteux pour notre portefeuille et qui vont vraiment les rendre malades.
    Rembourser 30% d’un perlimpinpin pas cher est peut-être une belle source d’économie après tout.

    • Economie qui volera en éclat quand il s’agira d’une pathologie plus grave dont le retard de prise en charge rendra plus long et difficile le traitement efficace…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La chute aussi fracassante que frauduleuse de la start-up médicale américaine Theranos et de sa dirigeante-fondatrice Elisabeth Holmes, 38 ans, qui vient d’être condamnée à 11 ans de prison, pourrait facilement accréditer la thèse de la « myopie du marché » chère aux planistes et aux partisans de l’État stratège.

Que dit la thèse en question ?

Qu’une transaction entre un acheteur et un vendeur, réalisée à un moment donné, à un prix donné, pour un produit donné, s’efface des mémoires dès sa conclusion et se révèle en conséquence ... Poursuivre la lecture

jour du dépassement
3
Sauvegarder cet article

Par Michel Gay.

(Tiré d’un article de Michael Shellenberger paru sur Forbes le 29 juillet 2019.)

Depuis ce 28 juillet 2022 et jusqu’à la fin de l’année, l’humanité consommera plus de ressources que notre planète ne peut en produire de manière durable, selon le Global Footprint Network (GFN), qui détermine de telles dates depuis 1986.

L'humanité utilise la nature 1,75 fois plus vite que les écosystèmes de notre planète ne peuvent se régénérer. Cela revient à utiliser 1,75 Terre.

« Les pays riches utilisent les ress... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

 

Alors que le gouvernement envisage de prolonger certaines dispositions liées à l’état d’urgence sanitaire, une enquête réalisée du 22 au 23 juin par BVA révèle qu’un Français sur deux aurait mal vécu les deux années de crise covid, et critiquerait la gestion politique qui en aurait été faite.

Toujours selon ce sondage BVA, trois quarts des Français interrogés (77 %) estiment que les mesures sanitaires ont été trop lourdes à l’endroit des jeunes, et 53 % pensent que la réduction des... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles