Combien d’inventions du passé seraient considérées trop risquées aujourd’hui ?

Elon Musk à "The Summit 2013" Photo Dan Taylor / Heisenberg Media (CC-BY 2.0)

Quelles que soient les inventions, il est fascinant de constater comment le passage du temps et leur normalisation ont permis à ces choses d’acquérir une place banale.

Par James Walpole.
Un article de la Foundation for economic education

Combien d’inventions du passé seraient considérées trop risquées aujourd’hui ?

Une innovation essentielle exige une certaine tolérance au danger

Je me rendais au travail en voiture aujourd’hui lorsque j’ai réalisé à quel point je pilotais nonchalamment une grosse masse de ferraille. Les voitures sont des machines extraordinaires, complexes et dangereuses, mais la plupart d’entre nous pouvons les conduire confortablement et sans trop réfléchir. C’est extraordinaire.

Puis j’ai pensé qu’il n’y avait aucune chance que cela soit permis si elle était inventée aujourd’hui.

Cet article pourrait vous interesser

Je me suis rapidement rappelé qu’il ne s’agissait pas d’une observation originale. Bon nombre des plus grands défenseurs de la voiture autonome soulignent le grand nombre de décès causés par une erreur humaine comme une bonne raison de voir la conduite interdite dans un futur pourvu de véhicules autonomes. Elon Musk ne dit pas autre chose dans une citation relevée sur le site d’information The Verge :

C’est trop dangereux.  On ne peut pas avoir une personne au volant d’une machine à tuer de deux tonnes.

Je ne crois pas à l’interdiction des comportements pacifiques, et j’espère que Musk se trompe. Mais cette réaction est intéressante, et vous vous demandez si bon nombre des innovations du passé auraient franchi l’étape des organismes de réglementation si elles avaient été inventées aujourd’hui.

En voici quelques-unes qui me viennent à l’esprit comme des innovations qui, si elles étaient créées aujourd’hui, seraient probablement interdites ou restreintes.

  • Le feu : sérieusement, il ne peut pas être question pour quiconque d’exercer ce pouvoir extraordinaire sur un élément aussi imprévisible et puissant qu’une flamme.
  • Les outils électriques : hors contexte de travail agricole et de bricolage, la plupart d’entre nous serait horrifiée par les tronçonneuses, dont l’utilisation serait presque certainement interdite ou restreinte si elles étaient inventées aujourd’hui.
  • L’élevage d’animaux :  tout bien considéré, c’est vraiment étrange de posséder un animal pour le plaisir de consommer son lait ou ses œufs ; plein de dangers et de bizarreries.

Quelle que soit l’invention, il est fascinant de constater comment le passage du temps et leur normalisation ont permis à ces choses d’acquérir une place banale. De telles inventions rencontrent presque toujours une résistance dans leurs premières applications jusqu’à ce qu’elles deviennent suffisamment fréquentes pour être considérées comme évidentes.

Mais ce qui se passe pendant cette période est crucial. Et si les premiers conducteurs (et les organismes de réglementation, les entreprises et les investisseurs de l’époque) avaient tous décidé que la conduite était tout simplement trop dangereuse pour être dangereuse ? (Beaucoup le pensaient). Ils avaient certainement des raisons de le faire. Et même un siècle plus tard, la conduite automobile demeure une entreprise dangereuse attribuant beaucoup de pouvoir aux individus.

Deux soutiens culturels à l’innovation

Cet exemple illustre ce que je pense être utile :

  • Prise de risque : il faut apprivoiser le danger pour obtenir de l’innovation.
  • Confiance : les innovateurs, et la société dans son ensemble, doivent accorder leur confiance dans l’utilisation que les bénéficiaires feront de cette nouvelle technologie.

La question est de savoir si notre société a suffisamment de résistance au danger et de confiance pour créer, puis banaliser une innovation aussi importante que la voiture. Je m’en inquiète parfois. Nous pouvons l’espérer parce que nous avons encore un long chemin à parcourir, et tant à faire. Et nous pouvons y participer en ne distribuant pas jugements et dénonciations sur ce qui, selon nous, devrait être autorisé, ou non.

Traduction Contrepoints

Sur le web