Le Grand Livre de l’Alimentation Cétogène, de Nelly & Ulrich Genisson

Qu’est-ce que l’alimentation cétogène, quels sont ses éventuels intérêts, qu’en dit la science et comment s’y mettre, concrètement ? Voilà les questions traitées avec clarté dans ce livre aussi pratique que théorique.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le Grand Livre de l’Alimentation Cétogène, de Nelly & Ulrich Genisson

Publié le 13 novembre 2017
- A +

Par Charles Boyer.

L’alimentation cétogène semble connaitre en ce moment un essor irréversible. De quoi s’agit-il ? De consommer un minimum de glucides, une quantité contrôlée de protéines, et pour le reste, de s’alimenter en gras, en sélectionnant des graisses bonnes pour la santé, qui paradoxalement sont parfois celles qui nous ont été présentées comme dangereuses.

Le Grand Livre de l’Alimentation Cétogène de Nelly & Ulrich Genisson vient à point nommé pour nous expliquer de quoi il s’agit et comment mettre en pratique ce type d’alimentation.

Ayant suivi sa genèse, nous pouvons, sans exagérer, annoncer qu’il est le fruit d’années de travail acharné, et, avant son lancement, sans grande récompense attendue.

Quel est son intérêt parmi les publications existantes ? Celui-ci est double : premièrement, expliquer de la façon la plus synthétique et la plus claire possible aux novices et au grand public quels sont les principes, selon la recherche connue, de l’alimentation cétogène ; et, deuxièmement, pour surmonter un éventuel désarroi et une absence d’indications pratiques, une présentation de 150 recettes simples.

Les grands principes de l’alimentation cétogène

Sur le premier aspect, une centaine de pages couvrent les avantages santé, les principes, les ratios de différentes nourritures ou nutriments, quelques liens vers des noms de chercheurs et des publications scientifiques nous informant sur l’état de la connaissance de cette méthode d’entretien de l’organisme.

En particulier, alors que cette diète peut passer pour une mode, il s’agit en fait de citer certains bénéfices pour la santé, connus de longue date et publiés. Différents thèmes y sont abordés, comme le surpoids, certaines maladies,  le sport, et bien d’autres points encore.

Cette première partie explicative de l’ouvrage réussit à trouver l’équilibre délicat entre l’information donnée à ceux qui découvrent tout de la question, et le sérieux d’un documentaire avancé. Les auteurs envisagent d’ailleurs cette section du livre comme une introduction, et entendent apporter beaucoup plus d’informations et de détails sur leur site Eatfat2BeFit.1

Des recettes LCHF très rassurantes

La partie concernant les recettes est suffisamment complète, et même davantage, pour rassurer les débutants sur les choix existants en matière d’alimentation, même en cessant de recourir aux sucres (y compris, par exemple, le miel), aux céréales (pâtes, pain, riz, etc), aux pommes de terre et à la plupart des fruits.

En introduction, elle donne une série de recettes : des pains à la farine d’amandes, à la farine de lin ; des bases pour tartes, quiches et pizzas. Ensuite, on y trouve divers thèmes comme des solutions pour les réceptions et apéritifs, des plats du terroir de type tartiflettes, des viandes, des œufs, des fruits de mer ; des spécialités italiennes ; et enfin une assez impressionnante série de desserts et douceurs, ce qui rassurera ceux qui auraient peur de manquer de telles gâteries en disant adieu aux sucres.

Vu sa double approche, et ce ciblage savamment mesuré entre l’aspect pratique et théorique, ce livre sera sans aucun doute des plus utiles, tant pour celui qui a déjà pris la décision de tenter l’aventure d’une alimentation réduite en glucides que pour celui qui n’a pas d’avis bien arrêté sur la question.

Les informations sur le sujet de l’alimentation cétogène sont pour la plupart en anglais. Le plus grand groupe Facebook en anglais sur le sujet compte plus de 200 000 membres, le terme de recherche keto sur Google trends continue son ascension, et sur Google scholar, les termes ketone et ketogenic renvoient à 20 000 liens ne serait-ce que pour 2017. L’intérêt ne cesse de croître pour ce régime encore méconnu en France.

Pour mieux comprendre, on peut soit regarder cette petite interview de Halle Berry qui expose sa méthode pour être dans une telle forme à 50 ans,

soit encore cette longue conférence sur les toutes dernières recherches sur l’aide potentielle de cette alimentation pour lutter contre le cancer.

Il y a peu de ressources disponibles en français sur ce sujet. Mais ce manque vient d’être comblé avec la sortie du Grand Livre de l’Alimentation Cétogène de Nelly & Ulrich Genisson.

  1. Leur toute récente campagne de crowdfunding à cette fin s’est traduite en un succès complet en quelques jours, démontrant ainsi l’existence d’un public suffisant, acceptant de soutenir financièrement ce projet, avant de pouvoir accéder à la totalité de son contenu. Cela peut paraître fort encourageant.
Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Nos bobos ne savent plus quelle ânerie inventer. Et, en fait d’ânerie, ces régimes grotesques sont le pompon. Les médecins nutritionnistes ne cessent de répéter: mangez équilibré! Mais non, ces ignorants imbéciles trouvent toujours de nouvelles sottises.

    • Ce n’est pas un régime « grotesque », à en juger par le taux de succès auprès de ceux qui l’ont adopté, à commencer par moi: Non seulement j’ai perdu beaucoup de poids (20% de mon poids de départ), mais j’ai amélioré toutes mes constantes sanguines, et le mieux être est absolument manifeste.

      Quant à l’expression « mangez équilibré », elle ne veut absolument rien dire, et le propos du livre (que j’ai lu, je précise), est justement de définir, à la lumière de recherches récentes et d’études sur des échantillons de patients de taille importante, le bon équilibre en fonction de son objectif de santé, et effectivement, ces équilibres dérogent quelque peu avec les préceptes diététiques de grand-papa.

      La diététique, comme tous les domaines scientifiques, évolue. D’ailleurs, plusieurs académies médicales (pas la France, hélas) ont admis l’intérêt de l’alimentation cétogène.

      Notamment, le ministère de la santé suédois a admis que l’alimentation low-carb/high Fat était supérieure au paradigme antérieur (Low Fat/high carb) pour lutter contre l’obésité. ici:
      https://healthimpactnews.com/2013/sweden-becomes-first-western-nation-to-reject-low-fat-diet-dogma-in-favor-of-low-carb-high-fat-nutrition/

      Bref, dans ce domaine comme dans d’autres, bien des certitudes « communément admises » doivent être remises en question.

  • Je trouve votre obsession pour les régimes « alternatifs » très curieuse. L’écrasante majorité des études sur plusieurs décennies a toujours conclue aux bénéfices d’un régime alimentaire « équilibré ». Je sais que nous sommes sur un site qui accepte tous les points de vue, et c’est tant mieux, mais l’équipe éditoriale pourrait tout de même proposer un… contrepoint, afin de ne pas nuire à la crédibilité générale du site.
    Vincent, vous avez attisé ma curiosité avec votre référence. Tout d’abord, le ministère de la santé suédois n’a, à ma connaissance, rien admis. Certains experts de l’agence pour la santé ont publié un rapport. Lorsqu’on regarde le rapport en question de plus près, il s’avère en fait que la perte de poids n’est significative qu’à court terme (comme la plupart des régimes du moment, la liste est longue). Vous invitez à remettre nos certitudes en question, ce qui est à mon avis un excellent conseil, et je vous invite donc à l’appliquer à vos propres certitudes, idéalement en vous basant sur des sources plus rigoureuses.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L'influence positive d’une alimentation grasse sur le cerveau est bien réelle. Une récente étude française vient démontrer l’intérêt que pourrait avoir une alimentation cétogène dans la prise en charge des pathologies psychiatriques.

L'intérêt d'une alimentation cétogène dans un cadre médical grandit jour après jour. Et si son utilisation pour le traitement contre les épilepsies réfractaires est ancienne et approuvée, cette diète souffre toutefois d'un manque d'appuis scientifiques pour une application auprès d'autres pathologies. Ains... Poursuivre la lecture

nitrites
2
Sauvegarder cet article

Le mardi 12 juillet 2022, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) présentait un avis révisé, un rapport d'expertise collective, « Évaluation des risques liés à la consommation de nitrates et nitrites » (communiqué de presse, foire aux questions).

 

« La charcuterie tue ! »

Le Journal du dimanche semble avoir été le bénéficiaire d'une fuite d'une synthèse de onze pages communiquée « aux autorités ». Selon le chapô de son article, « L’agence sanitaire Anses reconnaî... Poursuivre la lecture

Récemment, la Commission européenne a annoncé des propositions de révision de la réglementation sur le tabac. Il semblerait que les taxes en vigueur n’aient pas été révisées depuis… 2010, et qu’elles ne prennent donc aucunement en compte ni l’évolution du marché, ni les niveaux d’inflation ces dernières années.

Ce projet de réforme n’est que la pointe de l’iceberg en ce qui concerne les restrictions de consommation à échelle nationale et européenne. Que ce soit en termes d’alimentation, d’alcool ou encore de tabac, ce paternalisme pose... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles