Émissions de CO2 : les voitures électriques françaises championnes

La France est championne du monde des grands pays industrialisés pour la propreté des voitures électriques… et les autres pays sont loin derrière. Voilà pourquoi…

Par Michel Gay.

Propreté : la France championne... pour les voitures électriques
By: Håkan DahlströmCC BY 2.0

La France est championne du monde de la propreté… pour les voitures électriques selon une étude de l’agence anglaise Bloomberg.

La pollution des voitures électriques est inférieure à celle des voitures à essence ou diesel mais elle dépend grandement de la production d’électricité du pays où la batterie est rechargée. Une production avec une faible émission de carbone, comme pour les énergies renouvelables et nucléaire, réduit considérablement la pollution atmosphérique.

En moyenne, les émissions d’un véhicule électrique (VE) représentent un peu moins de la moitié de celle d’une voiture essence ou diesel, mais il y a de grands écarts suivant les pays. La Norvège, par exemple, produit déjà presque toute son électricité avec ses barrages hydroélectriques.

En revanche, rouler en VE en Chine est à peine 15% plus propre qu’une voiture « thermique », et la situation évoluera lentement selon Bloomberg.

« Si français, si propre »

En France, plus de 90% de l’électricité est produite sans émission de gaz à effet de serre grâce au nucléaire et aux barrages principalement. Les voitures électriques n’émettent donc presque pas de gaz carbonique (CO2). Et, selon Bloomberg, la situation va perdurer même si les performances des moteurs thermiques s’améliorent.

Qui est le plus propre ?

Les émissions de gaz carbonique (CO2) des VE en France sont les plus faibles des grands pays industrialisés, et de loin !

Selon Colin McKerracher, directeur du centre d’analyse des transports chez Bloomberg New Energy Finance « la prochaine génération de VE deviendra propre plus rapidement que les moteurs thermiques dans les 25 prochaines années. Le futur est électrique« .

La France est déjà dans le futur puisque les émissions de CO2 de ses voitures électriques sont proches de zéro.

Pour les autres pays, plus il y aura de nucléaire et de renouvelables connectés au réseau, plus les déplacements en véhicules électriques seront globalement propres dans les prochaines années.

Ainsi, selon Don Anair, une voiture électrique alimentée uniquement avec des panneaux solaires photovoltaïques serait environ 10 fois plus propre que son équivalent « thermique », en tenant compte des émissions pour la fabrication de ces panneaux.

Mais une voiture alimentée uniquement avec de l’électricité provenant du nucléaire et des barrages, comme en France la nuit, est presque 100 fois plus propre qu’une voiture fonctionnant avec une énergie fossile !

Oui, la France est championne du monde des grands pays industrialisés pour la propreté des voitures électriques… et les autres pays sont loin derrière.