Pourquoi faudrait-il voter à droite en 2012 ?

Au regard des chiffres des 30 dernières années, c’est la droite qui a mis le pays dans son impasse financière actuelle

Au regard des chiffres des 30 dernières années, c’est la droite qui a mis le pays dans son impasse financière actuelle.

Par Aurélien Véron

Avant que la France ne soit dégradée par l’une des agences des notation, elle mérite un quintuple-A : le AAAAA de l’Association des Amateurs Avertis d’Andouilles Authentiques. François Baroin a confiance en notre nom dans l’économie des États-Unis, il est pourtant bien seul à y croire. La ministre de permanence NKM chasse l’algue verte (non, pas Eva Joly, la vraie, celle qui tue les sangliers) pendant que la crise financière se déchaîne et que nous approchons d’un tournant de l’histoire. L’approche des élections présidentielle et législatives ne semble pas émouvoir davantage les membres du gouvernement. Pourtant, au regard des chiffres des 30 dernières années, il apparait clairement que ce sont bien les gouvernements de droite qui ont mis le pays dans son impasse financière actuelle :

Les pics de déficits publics sont bleus, les décrues sont roses. Peut-être la gauche est-elle en effet le camp le plus rigoureux, ou plutôt le moins dépensier de l’argent des autres des deux. Le PS se déclare le parti de l’impôt. Mais c’est comme le sexe, ceux qui en parlent le moins sont les plus actifs, et c’est à la droite que nous devons nos 25 dernières innovations fiscales. La gauche aime l’impôt, mais elle n’a pas commis les pires erreurs jusqu’ici.

Bref, il reste quelques mois pour se convaincre ou non que la droite n’est pas la famille idéale pour mettre au cordeau les comptes de la France, c’est-à-dire ceux de ses contribuables et de leurs enfants.

—-
Sur le web.