Burkini : qu’en pensent les femmes ?

Publié Par Guy Sorman, le dans Libertés publiques

Par Guy Sorman.

Le 5 juillet 1946, explose à la piscine Molitor, à Paris, une bombe qui va révolutionner le statut de la femme française, puis le reste du monde par ondes de choc : le bikini. Son créateur, Louis Réard, ingénieur automobile de profession, avait gagné un défi qui courait alors les milieux de la mode, concevoir le maillot de bain le plus petit possible.

Réard le nomme bikini, en écho à l’explosion – réelle celle-là – de la première bombe thermonucléaire américaine sur l’atoll de Bikini dans le Pacifique. Réard, n’ayant pu recruter pour sa présentation aucun mannequin professionnel, se résolut à faire appel à des danseuses nues des Folies Bergère. Eh bien, soixante-dix ans plus tard, le bikini est de rigueur sur les plages françaises, signe d’adhésion aux valeurs de la République, laïque et universelle.

J’exagère, mais à peine, puisque l’opposé du bikini, le burkini qui recouvre le corps entier des femmes est perçu comme une menace contre cette République, suscitant des interdictions administratives et la réprobation quasi générale de l’opinion publique. Nicolas Sarkozy, éternel candidat à l’élection présidentielle de 2017, envisage une loi qui prohiberait le burkini pas en tant que tel, mais comme manifestation religieuse, portant atteinte à la laïcité.

Montrer ses seins pour être française ?

En somme, plus une femme montre ses seins en public, plus elle serait une authentique Française ? Mes compatriotes, il est vrai, ont toujours eu un rapport complexe à la poitrine féminine. Tout ancien élève du collège se souviendra de l’apostrophe fameuse de Tartuffe – en 1669 – à une belle trop exposée mais qu’il convoite : « Cachez ce sein que je ne saurais voir ». Le personnage de Molière, qui se prétend dévot, est devenu un nom commun pour désigner l’hypocrisie.

Par défi à l’Église catholique, les révolutionnaires de 1793 imposeront comme emblème de la République une femme au sein dénudé, une actrice de théâtre, qui défilera dans Paris sous l’appellation de Déesse de la Raison ; un symbole que reprendra le peintre Eugène Delacroix dans une fresque que tous les Français connaissent, La liberté guidant le peuple, représentant la révolution de 1848, une femme au sein nu évidemment.

Puis Marianne devint, jusqu’à nos jours, l’icône de la République, à la poitrine généreuse. Chaque mairie de France est ornée d’un buste – le buste seulement – d’une Marianne, dont la draperie est suggestive et le modèle souvent une star, Brigitte Bardot et Catherine Deneuve en particulier. Tout mariage est célébré devant ce buste, ce qui contraint implicitement les couples à adhérer aux valeurs que les seins de Marianne affichent.

Marianne, subversion de Marie

Il m’appert, hypothèse personnelle, que cette Marianne est aussi une subversion de Marie à qui le roi Louis XIII, en 1638, avait consacré le royaume de France : la laïcité est du catholicisme inversé, d’une religion d’État à l’autre. La Vierge Marie, de toute éternité, fut représentée un sein exposé, mais toujours dédié à l’allaitement du Christ ; le sein de Marianne est libéré de cette contrainte.

Parfois, dans notre histoire républicaine, la droite catholique réagit contre cette sexualisation intempestive de Marie devenue Marianne. Dans les années 1960, au nom de la libération des femmes, certaines brûlèrent leur soutien-gorge en public et, sur les plages, ne gardèrent, du bikini de Louis Réard, que le bas. Nous étions au temps du Général de Gaulle, plutôt pudibond et moralisateur : la police reçut l’ordre de verbaliser les femmes aux seins nus.

Il subsiste des photos et films de l’époque, avec des scènes identiques aux interventions policières de cet été, contraignant des femmes voilées sur les plages de la Côte d’Azur, à se dévêtir. Nos Tartuffe modernes semblent dire « Montrez-moi ce sein que je ne saurais voir », pour prouver que vous n’avez pas le projet de convertir la France à l’Islam. Car, assez d’hypocrisie, ce n’est pas le burkini qui est haïssable, mais l’Islam que la plupart des Français ne veulent pas voir.

Au fil de ces péripéties du sein en France, ce sont les femmes que l’on entend le moins : à l’exception peut-être de la phase monokini, les hommes décident de ce qu’il convient de montrer ou pas. Dans l’épisode du burkini, aucun politicien, commentateur, maître à penser n’a interrogé les femmes portant cette tenue. Le burkini est-il imposé par les mâles musulmans, preuve d’aliénation des femmes musulmanes, ou volontaire ?

Ces femmes en burkini sont-elles des bombes djihadistes virtuelles, ce dont on les soupçonne ? Ou bien, comme nous le dit Olivier Roy, le seul sociologue de l’Islam en France, le burkini ne serait-il pas un signe d’intégration, une transition entre l’enfermement traditionnel et la possibilité, enfin, d’aller à la plage, comme toutes les Françaises ? La faiblesse de l’hypothèse d’Olivier Roy est d’être concrète, fondée sur le questionnement des familles, tandis que la chasse au burkini relève du fantasme, tellement plus intéressant que la réalité.

Sur le web

    1. Merci pour ce lien, heureusement qu’elle est là

    2. Badinter a eu dans le passé une position extrême sur le port du voile et une vision de la laïcité qui n’avait rien à voir avec les principes d’origine :
      http://www.electron-libre.org/2016/08/29/une-historicite-de-la-laicite-et-du-voile-islamique-qui-eclaire-la-polemique-actuelle/

      Ça va se ressentir au sein de son article lorsqu’elle attribue certaines fautes aux musulmans.

      La vision d’une féministe musulmane sur la question :
      http://lequotidienalgerie.org/2016/08/24/zahra-ali-decoloniser-le-feminisme/

    3. Oh zut, je m’incline… Badinter dit, donc Badinter est… La France est Badinter et pas le contraire… Qu’est-ce que l’on peut bien avoir a faire de l’avis de cette pistonnée, casée de Badinter ? Sérieusement…. Vous etes un gauchiste fanatique ? Donner moi l’avis de Besancennot, Arlette ou Robert Hue aussi…

      C’est fou ces gens qui n’ont aucune inspiration, aucune pensée, et dont les seules références sont Badinter, Sarkozy, Le Pen, Besancenot,… vous n’avez pas un avis vous ? en tant que personne ?

      1. Donnez-moi, plutôt.

  1. Vous vous avez tendance à penser pour elles dans vos articles

  2. Bonjour

    ‘La Liberté guidant le peuple’ est inspirée de la révolution des Trois Glorieuses qui s’est passée en 1830. Révolution qui abouti à la monarchie de juillet (Louis-Philippe) et non 1948 qui abouti à la deuxième république et Louis Napoleon Bonaparte qui à fini par un coup d’état.

    C’est malgré tout utilisé comme allégorie de la république, un contre sens.

  3. « Dans l’épisode du burkini, aucun politicien, commentateur, maître à penser n’a interrogé les femmes portant cette tenue. »

    http://www.nytimes.com/2016/09/03/world/europe/burkini-ban-muslim-women.html?_r=0

    Ils ont même traduit l article pour ceux qui ne parlent pas anglais.

    http://www.nytimes.com/2016/09/03/world/europe/burkini-musulmans-france-belgique.html

    http://www.francetvinfo.fr/societe/religion/laicite/polemique-sur-le-burkini/francaises-musulmanes-voilees-ou-non-elles-se-racontent_1803177.html

    http://www.rfi.fr/hebdo/20160819-france-interdiction-burkini-ils-nous-empechent-vivre-comme-tout-le-monde

    C est marrant leurs opinions sont différentes de certains « influencers » qui passent en boucle à la télé, à la radio et dans les journaux.

    1. Certes mais M. Sorman nous retrace avec vivacite l’Histoire . Devrons nous avoir des plages nudistes et des plages Burkini? Le burkini est il un signe d’integration?? il faut debattre. En tout cas excellent article et agreeable A lire. j;ai beaucoup apprecie le contraste entre le bikini et le burkini. . C;est vrai que nous n’entendons pas beaucoup les femmes parler.

  4. il y a quelques années les femmes musulmanes seules ou pas allaient a la plage en maillot de bain…que c’est il passé depuis ?un sociologue (apolitiique et n’habitant pas les beaux quartiers ) peut il répondre ?

    1. Je pense sans me tromper (j’ai la double culture et la double religion) que les musulmans ont été collectivement profondément choqués par les agissements des pays occidentaux vis à vis de leurs pays (humiliations quotidiennes via les médias, dévalorisation généralisée, guerres humanitaires à répétition, soutien sans faille à la colonisation d’Israël, et tant d’autres choses … ). Il ont été d’autant plus choqués qu’ils vénéraient l’Europe et particulièrement la France dont Ils avaient foi en ses idéaux de démocratie, de liberté, de justice, etc … Ils se sont tout simplement aperçus que tout cela n’était que du vent … Comme un grand frère que vous vénérez, qui vous a élevé avec morale et principes et qui tout d’un coup, vous fait les pires crasses … Alors, vous vous détachez et vous cherchez ailleurs cette soif d’absolu dont chacun d’entre nous a besoin pour vivre. Les musulmans, collectivement, se sont détournés de leur modèle pour aller vers des valeurs plus sûrs : la religion. Tout ceci est souvent de l’ordre de l’inconscient mais l’inconscient de chacun finit par devenir une conscience collective … C’est pour cela que toutes ces féministes sont d’une bêtise sans nom en pensant que ces femmes sont opprimés alors mêmes qu’elles ont trouvé des repères et une spiritualité dans un pays qui ne leur offrait plus rien !

      1. Absolument d’accord.

        J’ajouterais que les musulmans sont dans le vortex de la vie politique Française depuis les années 80, quand il a été calculé de diaboliser la droite Française avec la création de SOS racisme.

        L’instrumentalisation de la population musulmane à des fins politiciennes est une honte infâme et les donneurs de leçons qui agitent en permanence l’épouvantail colonialiste et ressassent sans fin le péril brun finissent comme vous le dites par apparaître pour ce qu’ils sont : du vent.

        Le summum a été atteint avec le mariage pour tous, qui a mis les autorités musulmanes dans une position plus que délicate, faisant encore plus craquer le vernis paternaliste et générant en réaction un rejet massif pour ce jeu pourri.

      2. Très bon et réel commentaire (Mediflo)

  5. étonnant que certains puissent encore douter que le burkini est un cheval de trois islamique…
    faut dire qu’en France , le raisonnement « tout le monde il est beau », par de petites minorités, plait et fait le buz pour survivre dans certains médias.

    1. Troie, Troie, c’est la ville de Troie, de l’Antiquité, célèbre pour sa guerre, la guerre de Troie, qui n’a rien à voir avec Troyes, en France, ou le numéro trois… 😉
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Troie

    2. « étonnant que certains puissent encore douter que le burkini est un cheval de trois islamique… »

      Demontrez le.

        1. ben c est pas une démonstration puisque les musulmans « orthodoxes » sont contre le burkini.

          1. Vous avez des chiffres, une étude ?

            1. Lisez le Coran et ma reponse

              1. Un livre religieux est capable de vous donner les opinions d’une population sur un truc inventé 14 siècles plus tard ?
                Je préfère les études.

                Notez que je m’en fiche complètement de la burkini. Je suis plutôt intéressé par l’enquête du Journal of Ethnic and Migration Studies sur le fondamentalisme religieux dans nos contrées.

                1. Et dans 1 siècle on parlera des racines judeo-christiano musulmane de la France.

                  1. Et dans 1 siècle on parlera des racines judeo-christiano musulmane de la France.

                    Le fondamentalisme religieux pour autant qu’il soit de votre confession ne vous dérange pas ?
                    Vous connaissez la situation des pays qui l’ont adopté ?

                    1. « Le fondamentalisme religieux pour autant qu’il soit de votre confession ne vous dérange pas ? »

                      Elle est bizarre votre affirmation (tournée en interrogation…) – Comme disait ma prof de français:  » c est confus »…volontairement?

                      Relisez mon commentaire.

                    2. La réponse est claire, merci.

    3. Vous avez bien raison…. le burkini est un véritable cheval de TROIS… car c’est précisément la quantité vu sur les plages Françaises pendant 2 semaines… J’avoue qu’on voit clairement ces 3 burkinis pendant 2 semaines changer l’avis de 65 Millions de Français…. je le vois très clairement… d’ailleurs si les médias n’en avaient pas parler (donc si l’extreme droite n’avait pas évoqué le sujet pour buzzer) ce sont des milliards d’individus qui se seraient incliné et se seraient convertis a l’islam vu que 3 burkini étaient sur les plages… J’en suis sur… enfin presque… enfin…
      Je vous rappel que le « tout le monde il est beau » s’adresse surtout aux bisounours qui disent « nous on est les gentils, on a les bonnes valeurs…. comparé a eux qui sont les méchants et qui ont les mauvaises valeurs… il y a les gentils et les méchants… au pays de Candy »…

      1. @Liberte adoree +1

        Sauf que ceux qui ont débuté cette polémique sont encarte à LR et courent après l extrême droite. Le plus « marrant « c est de voir quelques PS/PRG courir après l extrême droite.

        Pendant ce temps la, le chômage, les déficits…etc… perdurent et la liberté est rabotée petit à petit.

      2. J’avoue qu’on voit clairement ces 3 burkinis pendant 2 semaines changer l’avis de 65 Millions de Français

        Le psychodrame sur des points de détails est le fonctionnement « normal » de la société française, emmenée en cela par une presse des politiques et des penseurs .. « d’élite. »

  6. M. Sorman, je ne saurais écrire mieux! Merci.

  7. Au premier coup d’oeil, j’avais lu « Burkini : quand pensent les femmes ? » 😉

  8. « Comme toutes les Françaises ». Le pire c’est qu’elles le sont mais se trahissent en tant que telles pour provoquer nôtre culture chrétienne.
    La liberté de se vêtir à sa guise n’autorise pas à le faire avec le drapeau de daesh.

      1. pourquoi paranoia pure? pourriez vous etre plus explicite, merci

        1. « pourquoi paranoia pure? pourriez vous etre plus explicite, merci »
          Parce qu’il fait une relation entre le port du burkini et terrorisme, relation qui a déjà été démontré comme ne correspondant pas à la réalité des faits (ou encore qui représente une infime minorité que l’on ne peut généraliser). C’est donc une vision faussée de la réalité, donc qui pointe un danger qui n’a pas de prise avec la réalité, donc qui pourrait être assimilé à une paranoïa.

  9. A partir du moment où l’on autorise les hommes à s’embrasser dans la rue, se marier, avoir des enfants et que beaucoup supporte cela alors qu’ils ne sont pas d’accord… il est très déplacer d’interdire aux musulmanes de s’habiller comme elles le souhaitent ! La liberté et la tolérance, ça ne peut pas aller que dans un sens ! Si c’est le cas, il faut alors arrêter d’être hypocrite et assumer le fait de ne pas donner les mêmes droits aux musulmans. Point barre !!!!

    1. assumer le fait de ne pas donner les mêmes droits aux musulmans. Point barre !!!!

      Je suis contre l’interdiction des burkinis mais votre argument n’en est pas un.
      Ni les nudistes ni les Mormons par exemple n’ont droit à la même tolérance et liberté que les autres.

      Selon votre argument, les nudistes devraient pouvoir se promener comme ils veulent et les mormons pouvoir se marier avec plusieurs femmes…
      Ce qui rendrait aussi un peu de droits aux musulmans dont certains pratiquent la polygamie.

      1. @Ilmryn – Vous voulez interdire les processions durant l ascension et la pentecote?

        1. Relisez mieux, vous aurez votre réponse.

          1. je sais pas lire

    2. Mediflo , mes félicitations pour votre ouverture d’esprits, je ne saurai pas exprimer vos réactions, ou plutôt j’ai baissé les bras face aux fausses idéologies.

  10. Dans le passe, les empereurs mandchous etaient plus intransigeants, plus durs que nos gouvernements actuels. La dynastie Qing avait interdit le sacrifice rituel d’animaux, puis la construction de nouvelles mosquées etc, . Il y a un excellent livre que je recommande . Fantômes d’islam et de Chine : Le voyage de Bento de Gois s.j. (1603-1607) ..

  11. L’affaire Burkini est l’affaire « Dreyfus » qui, un siècle plus tôt, a divisé la France en Dreyfusards et anti-dreyfusards.
    Cette affaire avait également déclenché des passions violentes dans un contexte antisémite et nationaliste (Dreyfus était juif et alsacien et l’Alsace était allemande à cette époque).
    L’affaire burkini est également un débat de passions plus que de raison, dans un contexte d’insécurité sur fond d’une mondialisation culturelle et économique. On ne peut que déplorer aujourd’hui l’absence d’êtres éclairés tels des journalistes comme Georges Clemenceau, des écrivains comme Charles Péguy, Anatole France et surtout Émile Zola qui écrivit dans le journal l’Aurore une lettre ouverte au Président de la République, le fameux J’accuse. Où sont donc passés les philosophes engagés et les hommes politiques justes et forts de leurs convictions ? Camouflés qu’ils sont aujourd’hui derrière l’opinion publique dans l’attente des prochaines élections, sans doute !
    Il ne fait aucun doute que la peur de l’Autre, l’intolérance sont à l’origine de ce rejet.
    On dit que l’affaire « Dreyfus » a fini de diviser aujourd’hui partis politiques, syndicats, presse ou familles.

    Et qu’elle aurait entraîné des conséquences durables dans plusieurs domaines :

    elle a montré le rôle essentiel de la presse pour « faire » l’opinion publique ;
    elle a mis en évidence la responsabilité des intellectuels, scientifiques, écrivains, artistes dans l’élaboration des idées ;
    elle a montré que la raison pouvait l’emporter sur l’obscurantisme, en particulier en matière de lutte contre le racisme (La Ligue des droits de l’Homme est née pendant l’affaire Dreyfus et à cause d’elle).

    Je pense personnellement que la société Française n’a pas évolué d’un iota.

    1. Je pense personnellement que la société française n’a pas évolué d’un iota. ?

      Guillotine, déportation, bagne, torture, paternalisme colonialiste, infériorité féminine, théorie des races avec ses classements ignobles. On violait, tuait, maltraitait à l’époque dans l’indifférence générale, autre temps, autres mœurs.

      Je vous conseille fortement la lecture de ce livre sur l’époque et l’affaire Dreyfus, c’est bien moins simple qu’il n’y paraît:
      https://www.contrepoints.org/2012/09/03/96100-la-fable-des-deux-france

      Et le pire était à venir, les intellectuels et philosophes réconciliés après l’affaire Dreyfus ont jeté la France dans la Grande Guerre: 1,6 million de morts:
      http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2014-03-0038-003

      Partout dans le monde, les heurts religieux, ethniques et le racisme font des millions de victimes, sur 208 conflits depuis la 2e guerre mondiale 80% étaient ethnique ou religieux.

      Personnellement, je pense au contraire que la France a énormément changé depuis l’époque Dreyfus et qu’elle est un modèle de tolérance dans le monde. Par exemple, dans le cadre de conflit interethnique, l’incendie d’un train en Inde a déclenché le massacre de 2000 musulmans:
      http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/10-ans-apres-le-massacre-des-musulmans-au-gujarat-27-02-2012-2312_118.php

      En France après plusieurs attentats, un type a enduit une boîte aux lettres de jambon et quelques autres voulaient interdire un vêtement qu’ailleurs on impose.

      Où sont donc passés les philosophes engagés

      Après avoir massivement soutenu Staline, Mao et Pol-Pot dans les années 60 (plus de 80 millions de morts à eux trois) ils ne sont pas restés inactifs. Bien conduit par la presse et les intellectuels faiseurs d’opinion, la France est dans un état absolument lamentable.

      À mon avis il vaudrait mieux se passer des intellectuels français. Personne n’a besoin d’eux pour soutenir la liberté et les droits de l’Homme.

      Et il y a beaucoup de travail dans ce domaine en France:
      Indice liberté économique – Classement des pays
      Indice liberté de la presse – Classement des pays
      Indice de la corruption – Classement des pays

      1. « Guillotine, déportation, bagne, torture, paternalisme colonialiste, infériorité féminine, théorie des races avec ses classements ignobles. On violait, tuait, maltraitait à l’époque dans l’indifférence générale, autre temps, autres mœurs. »

        Il se passe la même chose aujourd’hui, chaque jour, partout dans le monde !

        1. Il se passe la même chose aujourd’hui, chaque jour, partout dans le monde !

          Pas en France ni dans bon nombre de pays industrialisés..

          faisait ressortir l’état d’une société constamment divisée et aveuglée par des préjugés inchangés au fil du temps !

          Il n’y a aucune grande société qui soit homogène.
          Quant aux préjugés, ils étaient d’un tout autre ordre et avaient des effets absolument terribles à l’époque avec des droits à géométrie variable et la souffrance qui va avec.

          Je ne peux pas vous empêcher de faire une relecture idéalisée de l’histoire et dépressive de notre ère contemporaine, mais ce n’est pas la réalité.
          Il semble au final que vous ne soyez pas exempte de préjugés non plus.

          1. L Histoire est justement faites de mouvements de population, que vous le vouliez ou non, point barre.

            1. Hors sujet…

              1. Au contraire, on est en plein dedans….Vous imaginez que les gens sont des coquilles vides? Ils se déplacent avec le petit bout qu ils ont garde de leur cultures, religion et autre.

                1. Concentre-toi, tu es ridiculement hors-sujet !

                  Essaie de citer la phrase où je parle de mouvement de populations et tu verras.

      2. Cela dit, pour replacer mon propos dans le contexte où je l’avais mis, oui, effectivement, la société Française n’a pas évolué d’un iota !

        Le parallèle avec l’affaire « Dreyfus » faisait ressortir l’état d’une société constamment divisée et aveuglée par des préjugés inchangés au fil du temps !

        1. @Marie Laure +1 – La France est un pays communautariste par essence et les medias essaient de le nier.

          Essayez de mettre autour d une table, alsaciens, corses, bretons, auvergnats, savoyards et basques….vos verrez bien.

          1. La France est un pays communautariste par essence et les medias essaient de le nier.

            L’humanité est communautariste par essence parce que l’humain préfère des gens qui partagent sa culture et ses codes sociaux.
            Ça ne marche pas trop mal en France quand même. La plupart des communautés se parlent et travaillent ensemble sans problèmes.

            D’autres sont plus belliqueuses ou/et peinent.

            1. « D’autres sont plus belliqueuses ou/et peinent. »

              D autres pays?

              1. ??
                A quel sujet de la phrase précédente « d’autres » se réfère et quel est le genre de l’adjectif qualificatif.

                1. Vous trollez, à défaut de répondre.

                  1. N’importe quoi.
                    Je vous explique que grammaticalement il n’y a qu’une seule interprétation possible. Sujet, verbe, adjectif toussa…

            2. « L’humanité est communautariste par essence parce que l’humain préfère des gens qui partagent sa culture et ses codes sociaux. »
              Tout à fait, mais il est inutile de mettre le feu ou encore de propager des mensonges sur l’autre à cause de ça.

        2. « Quant aux préjugés, ils étaient d’un tout autre ordre et avaient des effets absolument terribles à l’époque avec des droits à géométrie variable et la souffrance qui va avec.
          Je ne peux pas vous empêcher de faire une relecture idéalisée de l’histoire et dépressive de notre ère contemporaine, mais ce n’est pas la réalité. »

          Vous avez certainement raison ! il est vrai qu’aujourd’hui les êtres humains sont heureux de vivre dans ce société, personne ne se suicide et les maladies mentales n’existent pas !

          1. Marie-Laure Amat : Vous avez certainement raison ! il est vrai qu’aujourd’hui les êtres humains sont heureux de vivre dans ce société, personne ne se suicide et les maladies mentales n’existent pas !

            Les maladies mentales existaient largement à l’époque et si les adolescents se suicidaient moins (17 pour 100’000 actuellement) c’est qu’ils peinaient à arriver à cet âge déjà.
            Je vous renvoie d’ailleurs aux traitements des gens « malade » au 18eme et au 19eme, actuellement on en fait des scénarios de film d’horreur.
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_psychiatrie#XXe.C2.A0si.C3.A8cle

            Votre réponse ne fait pas honneur aux lumières dont vous vous réclamez, pour rester correcte.

  12. Voici l’avis d’une femme :
    Dans les années 1960-1970, dire à la femme qu’elle était libre si elle portait un jean ou une mini-jupe a été une « grande imposture », pour reprendre l’expression de Pierre Rabhi. Et les femmes de cette époque l’ont cru, et le croient encore aujourd’hui. Que dis-je ! La société toute entière le croit ! Si bien que cette idée aujourd’hui est solidement ancrée dans l’inconscient collectif de notre société.
    S’habiller différemment de ce que nous propose la mode d’aujourd’hui et de ce que l’on trouve dans les magasins relève d’un véritable défi. J’en ai fait moi-même l’expérience, bien avant l’apparition du burkini, en revêtant en hiver des jupes en drap de laine très longue (jusqu’aux chevilles ou mi-mollet). J’en mourrai d’envie depuis fort longtemps. J’ai adopté un nouveau style qui, il est vrai, est beaucoup plus élégant qu’un pantalon (pour moi en tout cas) et j’ai alors constaté différentes réactions : l’étonnement (hommes et femmes), l’admiration (hommes et femmes), l’envie (de la part de beaucoup de femmes), mais aussi l’hostilité (regards et une réflexion « Oh! bon sang! » par un homme).
    Je précise tout-de-suite que je ne suis pas musulmane. Ouf!!

    1. Bravo à vous, Marie-Laure.

      1. @llmryn
        Le point évoqué par l’article (volontairement confusionniste ?) n’est pas comparable avec ce qui se passe chez nous et ne justifie en rien l’interdiction du burkini. Les situations sont différentes dans les deux pays, bien que similaires sur le fond du problème. Les tunisiennes ont autant raison que ceux qui sont contre l’interdiction du burkini en France.

        En Tunisie le combat contre une religion dévoyée et trop autoritaire qui force à se vêtir est justifié.
        En France le combat contre une laïcité dévoyée et trop autoritaire qui force à se dévêtir est justifié.

        La situation n’est donc pas la même bien que ressemblante et se rejoignant. Mais le combat est le même, et justifié dans les deux cas. Un combat pour la liberté.

        1. Pour commencer, je ne suis pas pour l’interdiction du burkini bien au contraire.

          Par contre avancer comme le fait Marie-Laure que ce n’est « qu’un problème de mode » est saugrenu.
          C’est comme si au temps de l’esclavage, les femmes européenne avaient décidé de se parer de chaînes de pied « extrêmement chic » en niant toute la connotation qu’elles ont dans d’autres pays.

          Les symboles comptent, l’avis de Maya Ksouri compte aussi.

          1. Et l avis de Rtg, Marie laure, mediflo et moi même compte aussi. On va se prive de le donner sous pretexe que ça vous dérange.

            Vous comparez des démocraties avec des pays qui ne sont pas démocratiques.

            « C’est comme si au temps de l’esclavage, les femmes européenne avaient décidé de se parer de chaînes de pied « extrêmement chic » en niant toute la connotation qu’elles ont dans d’autres pays. »

            Donc pour vous, la moitie de l humanité est réduite en esclavage….Mais alors qui en est le maitre? Les occidentaux (qui ont mis en place les talibans, ISIS, la Francafrique à defaut de « THE democracy »)?

            1. Donc pour vous, la moitie de l humanité est réduite en esclavage…

              Comment tu arrives a systématiquement manquer le point évoqué et inventer des choses qui n’existent pas est un mystère

              C’est festival ! 🙂

              1. Vous faites des comparaisons bidons avec l esclavage et quand on vous corrige, ça vous gène. Je ne comprends pas cette pseudo-pudeur franco-franchouillarde.

                Et en plus,vous ne répondez pas.

                COMPARAISON n est pas RAISON. Did you get it ?

          2. Ilmryn,
            En tous cas, il ne fait aucun doute à vous lire que vous êtes une femme heureuse, épanouie, et bien dans sa peau !!

  13. Ca y est ! j’ai tout compris ! c’est que je n’ai pas fait d’études de droit !

    Le terrorisme islamiste est devenu sournois en nous attaquant « par le petit bout de la lorgnette ».
    Quelques femmes en burkini sur les plages de la Côte d’azur et la société française explose !

Les commentaires sont fermés.