Reconnaissances
50 articles déposés
À propos Articles
Reconnaissances
50 articles déposés
Drieu Godefridi, né en 1972, est un auteur libéral belge, fondateur de l'Institut Hayek à Bruxelles. Docteur en philosophie (Paris IV-Sorbonne), il est titulaire de masters en droit et philosophie (UCL) et d'un DEA en droit fiscal (ULB). En tant que président de l'Institut Hayek, il a publié régulièrement des articles dans la presse francophone et dans la presse anglo-saxonne. Il conceptualise et finance des entreprises en Europe. Il est l'auteur de "La passion de l'égalité — essai sur la civilisation socialiste".
6 followers

Articles

Elon Musk étant par intérêt et conviction un libertarien, son rachat de Twitter déchaîne les passions de la gauche américaine : et si le free speech renaissait sur Twitter ? Et si Twitter se contentait de faire respecter le droit en la matière, sans s’improviser comme c’est le cas actuellement juge ultime impitoyable de la bienpensance ? (concrètement : les Talibans, cools et sympas, la droite américaine, aaaaaaaah !) Et si Twitter restaurait, pire crime de l’histoire humaine, le compte de Donald Trump ?!

Le problème de la gauche améri... Poursuivre la lecture

Programmatiquement, les partis écologistes les plus extrémistes d’Europe sont les belges Ecolo & Groen et le parti allemand Die grünen. Ces partis ont en commun d’être au pouvoir au niveau fédéral de leur pays respectif, avec des partis socialistes et libéraux.

En Belgique

La Belgique est, avec la France, l’un des pays d’Europe dont le mix énergétique est le moins émetteur de CO2. Cette vertu est entièrement due à sept réacteurs nucléaires parfaitement opérationnels. Las ! Les écologistes, dont le moteur idéologique premier est et ... Poursuivre la lecture

Après avoir détruit l’indépendance énergétique européenne, les écologistes se concentrent à présent sur leur prochain objectif : la destruction de votre supermarché.

C’est le programme Farm to Fork (FTF) de la Commission européenne, sous la férule du Commissaire Frans Timmermans.

Le programme Farm to Fork et la précarité alimentaire

Génies de la communication politique à l’usage des simples et des bourgeoises bien nourries, les écologistes ont nimbé leur nouveau Plan d’objectifs enchanteurs : réduire la chimie dans l’agricultur... Poursuivre la lecture

Vingt années durant, les écologistes belges ont demandé, exigé, souvent avec hargne et telle une évidence, la destruction intégrale du nucléaire civil. Motif ? Le nucléaire produit des déchets — pourtant d’une envergure dérisoire et sans qu’aucun accident ni décès ni même maladie n’ait jamais été assigné dans toute l’histoire de l’humanité à des résidus nucléaires.

Avec hargne. Les écologistes ont en effet adopté depuis des années une posture de moral high ground comme disent les Américains, de surplomb moral, agréable promontoire du h... Poursuivre la lecture

Ils étaient seuls. Les spécialistes de l’énergie qui, depuis dix ans, mettent en garde la Belgique contre la folle dérive de sa politique énergétique, étaient bien seuls. Citons Samuele Furfari, Jean-Pierre Schaeken, mais également David Clarinval et Corentin de Salle qui, dans leur remarquable et prophétique ouvrage Fiasco énergétique dénonçaient dès 2014 le « fiasco social, environnemental et économique » de la politique énergétique d’inspiration écologiste.

Je ne suis pas un politique. Seule m’intéresse la vérité. La vérité historiq... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles