Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Professeur honoraire de l’Université de Lyon, Alain Bonnafous est chercheur au LAET. Il en a été le premier directeur, alors que le LAET se nommait encore Laboratoire d’Economie des Transports. Il est expert-consultant auprès de différents organismes internationaux. Ses travaux ont été couronnés à trois reprises par la World Conference on Transport Research.
0 followers

Articles

Par Alain Bonnafous.

Il n’y a pas que les vaccins qui connaissent des ruptures de stock. Du papier toilette à la dernière console de Sony, de l’usine Peugeot de Sochaux qui est à court de semi-conducteurs venus de Taïwan aux usines de la Plastics Vallée d’Oyonnax qui attendent des matières premières dérivées du pétrole, il y a de quoi alimenter une chronique qui évoque une autre épidémie. Pour l’essentiel, elle est la conséquence d’une double dynamique qui est en somme toute simple si l’on veut bien en reconstituer l’histoire.

D... Poursuivre la lecture

Par Alain Bonnafous.

N’ayant aucune compétence médicale je renvoie le lecteur qui en ferait une condition de légitimité d’une réflexion sur le Covid-19 aux articles frappés du bon sens du docteur Patrick de Casanove, du professeur Paul Touboul ou du docteur Gérard Maudrux.

Outre une curiosité épistémologique, je n'ai à faire valoir qu’une modeste compétence dans le domaine des statistiques, pour les avoir enseignées dans deux écoles d’ingénieur et une faculté des sciences et les avoir largement utilisées dans des recherches écon... Poursuivre la lecture

Par Alain Bonnafous.

Le président de la République a reçu une lettre ouverte des membres de la Convention climat, ou plus précisément de membres de l’association « Les 150 » qui regroupe les participants à la convention climat. Plus précisément encore, la lettre provient de « l’ensemble des citoyens actifs au sein de l’association ».

Ce courrier déplore que des acteurs économiques, ou même des ministres, aient l’outrecuidance de ne pas respecter à la lettre les prescriptions issues de cet exercice. Contrepoints a décortiqué les ... Poursuivre la lecture

Par Alain Bonnafous.

Ce qui a été effacé des 150 propositions de la Convention citoyenne pour le climat enlève quelques lignes pourtant bien faites pour juger convenablement les choses ; comme dans une caricature dont on effacerait les traits les plus propices à une identification du sujet. Tout en souscrivant largement à tout ce qui a été publié par Contrepoints sur cette Convention, je regrette presque ces coups de gomme.

Les 28 heures étaient si attrayantes…

Mon premier regret concerne évidemment le choix des citoyens qui, pa... Poursuivre la lecture