Covid-19 : l’Occident souffre d’une déficience grave en vitamine D

À l’ère du Covid-19 la vitamine D n’aura jamais été aussi importante tant pour les Blancs que pour les personnes de couleur.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Vitamin D by Lisa Risager(CC BY-SA 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Covid-19 : l’Occident souffre d’une déficience grave en vitamine D

Publié le 16 mai 2020
- A +

Par Daniel Girard, depuis les États-Unis.

Alors que la pandémie fait des ravages en Occident, des scientifiques découvrent que les personnes infectées ayant une grande carence en vitamine D voient souvent leur état se détériorer, parfois jusqu’à la mort.

Le soleil ne brille pas souvent et longtemps au nord de l’Équateur et son absence a des conséquences délétères pour les populations d’Amérique du Nord et d’Europe.

Une étude de l’université Northwestern révèle que plusieurs malades contaminés dans les pays les plus mortellement touchés — États-Unis, Grande-Bretagne, Italie, France et Espagne — souffraient d’une déficience prononcée en vitamine D.


L’ingénieur biomédical Vadim Backman, et son équipe de chercheurs, ont analysé la mortalité dans ces pays en éliminant une à une toutes sortes de variables.

Après avoir examiné la nature des souches du Covid-19, les tranches de population contaminées et la qualité des soins de santé par pays, l’équipe a finalement ciblé les effets de la carence en vitamine D. Elle était largement prépondérante dans les pays les plus durement frappés.

La carence en vitamine D crée ce qui a été nommé un choc cytokinique, un emballement incontrôlable du système immunitaire créant une hyper-inflammation potentiellement létale.

Cet orage cytokinique provoque souvent une toux sèche, de la fièvre et de la fatigue. Mais si l’état du patient se détériore, le virus va causer une gêne respiratoire, endommager les poumons et se transformer en syndrome respiratoire aigu sévère.

La vitamine D est essentielle

La meilleure manière d’éviter un tel scénario, c’est de ne pas souffrir d’une carence en vitamine D. Cette vitamine est produite par les rayons ultraviolets du soleil en interaction avec la peau. Elle devient ainsi une hormone qui renforce le système immunitaire, contribue à la santé des os et favorise l’absorption de calcium. En été, il faut passer entre 15 et 30 minutes au soleil, pour faire le plein en vitamine D.


Ce n’est donc pas en confinement qu’on va faire le plein de soleil et de vitamine D, comme le souligne Didier Raoult.


En l’absence de soleil, il existe heureusement des aliments riches en vitamine D comme les poissons gras, le hareng, les sardines, le maquereau, le foie de morue, le fromage, les oeufs, et qui sont consommés avec régularité par les Islandais, les Norvégiens et les Finlandais ne jouissant pas des bienfaits du soleil.


Cette alimentation est cruciale pour les personnes de couleur pour lesquelles la synthèse de la vitamine D au soleil est beaucoup plus faible et n’augmente pas après dix minutes d’exposition.

La pigmentation de la peau diminue sa capacité à produire de la vitamine D3 sous l’action des rayons UVB en atteignant des cellules épidermiques. La richesse en mélanine freine ainsi la production cutanée de D3, essentielle pour protéger des maladies cardiovasculaires, des maladies auto-immunes, du déclin cognitif, et de certaines formes de cancer.


À l’ère du Covid-19 la vitamine D n’aura jamais été aussi importante tant pour les Blancs que pour les personnes de couleur.

Voir les commentaires (37)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (37)
  • Barbecue de thon au soleil : triple effet bénéfique pour la santé physique et mentale.

  • « Le soleil ne brille pas souvent et longtemps au nord de l’Équateur »

    Ah bon !

    « En hiver, très au nord du Tropique » serait peut-être mieux ?

  • une…. « déficience » …. »grave » …en vitamine D…

    on cite d’abord le premier bidule qui est l’effet de carence grave en vitamine D…et sont effet sur le covid 19..
    avec une definition de carence grave…qui je suppose ne s’applique pas à la population entière..

    ensuite une etude qui laisse songeur qui compare les pays…

    le truc de raoult qui est aussi un gros melting pot ou on ne cherche pas les causes…

    je suis convaincu..mais je ne sais pas exactement de quoi…vola le résumé..
    donc…ah ouais???
    et tout ça je pense pour dire que le confinement c’est pas bien..

    • Jacques dans l’un des tableaux du tweet de Phil Kerpen il est démontré que les pays d’Europe où il y a carence de vitamine D : UK, Italie, Espagne, France, le nombre des cas et des morts est élevé. Les pays nordiques s’en sortent mieux à cause de l’alimentation. En Europe comme aux States, les personnes les plus âgées ont une carence plus élevée en vitamine D d’où les nombreux décès. Il faut prendre le temps d’analyser 🙂

      • Ce qui est dangereux, ce n’est pas le virus, c’est la connerie.

        Avec de systèmes de santé privés, on aurait su tous cela et des tas d’autres choses trois ou quatre jours après l’apparation du virus.

        Il y aurait eu un « data room » mondial organisé par les assurances santés, il y aurait eu des « first responders » et toute une chaine de valeur se serait mise en place si rapidement qu’on ne parlerait même plus de cette affaire.

        Et les signaux de prix qu’un tel système aurait, pendant des décennies, diffusés auprès de ses clients, les auraient incités à adopter des styles de vie sains, abaissant dramatiquement les coûts de santé et libérant des resources pour, notamment, lutter efficament contre une pandémie, d’autant plus que les populations auraient été en meilleure santé. Dans le UK, 70% des gens sont obèses ou en surpoids, par exemple. NHS anyone?
        Mais, il est vrai, cela aurait été du « neo-libéralisme ». donc impensable…car cela n’aurait pas permis à ce Lemaire de nationaliser l’économie etc.

        Never let a good crisis go to waste, c’est comme cela que progresse la tyrannie, avec ses propres échecs.

      • Avec une mortalité par millions d’ha de 361 (aux marches du top 5) la Suède fait un peu désordre (Norvége 43, Finlande 53). Un débouché tout trouvé pour la filière camembert. Espagne et Italie se valent, le parmesan compensant les tortillas et les français font un peu moins mal que les anglais: plus de soleil, plus de fromage et aussi moins bonne hygiène, ce qu’il y a sous leurs ongles de pieds est assez proche de la moisissure permettant la fabrication du fromage.

      • oui il faut prendre le temps d’analyser…on ne parle pas de « démonstration » mais juste de faits…je ne vais pas vus dire que c’est faux je dis que c’est peut être anecdotique,

    • mais non, mais non, étude très complète (5 pays) ensuite pour étayer le propos on illustre avec d’autres qui rentrent dans le cadre des conclusions (en omettant tous les contre-exemples possibles).

      « des scientifiques découvrent que les personnes infectées ayant une grande carence en vitamine D voient souvent leur état se détériorer » souvent !! ah ouais d’accord

      « ont analysé la mortalité dans ces pays en éliminant une à une toutes sortes de variables. » lesquelles et comment?

      Punaise j’adore la science, tout ça pour arriver à une conclusion: la vitamine D renforce le système immunitaire. Pas possible ! J’ai lu ça dans Bien-Etre je crois, dans la salle d’attente d’un dentiste, j’avais 16 ou 17 ans.

      • Disons qu’il vaut mieux avoir de la vitamine D et veiller à en prendre n’est pas idiot …

      • Merci Hésitant :-), vous résumez bien mon point de vue ! M. Girard s’improvise journaliste médical, ça lui permet au passage de reparler du Pr. Raoult, il oublie toute prudence scientifique en omettant le conditionnel, bouche les trous avec ce qu’il peut, et hop. Avec pour objectif de critiquer le confinement français.
        Le nombre de morts n’étant déjà pas harmonisé, difficile de faire des comparaisons. Les USA manquent de vitamine D ? peut-être à New-York, moins en Californie. Mais ça promeut le vélo à la place de la voiture, c’est bien :-).
        Notons au passage comment M. Girard cite 3x des tweets de … lui-même :-).
        Il est possible que la vitamine D joue un rôle dans tout ça, mais si l’auteur pouvait ne pas tomber dans la monocausalité et avoir un peu de recul, de prudence, de méthodologie, ce serait sympa.

        • peut-être mais ce n’est pas pour autant que le confinement à la française ait été un bien, bilan sanitaire assez désastreux et bilan économique encore pire avec des interdictions d’activité souvent complètement débiles et injustifiées, sanitairement parlant. Les pays qui ont opté pour un « confinement ciblé » (zones précises, interdictions de certains types de rassemblement, fermetures partielles et temporaires, personnes identifiées comme infectées etc…) s’en sortent bien mieux à quelques très rares exceptions près, genre la Bulgarie mais ça doit être parce qu’ils sont portés sur le yaourt.

          • Perso, quand les chiffres des décès seront harmonisés, je serai déjà plus confiant dans les comparatifs. UK qui a misé sur le confinement light se prend une belle claque. Le Canada, qui a fort confiné je pense, s’en sort bien, malgré le manque de vitamine D :-).
            Pour le confinement français, en effet, il y a des stupidités très stupides…

            • Il ne seront jamais harmonisés. Il y aura toujours des pays ne voulant pas suivre les recommandations de l’OMS (qui compte à peu près tous les décès comme COVID19) et continueront à dire « si tu avais un cancer en phase terminale et que tu meure, même si tu avais choppé le SARS-CoV2, la cause de la mort c’est le cancer »… comme les Allemands semblent le faire, alors qu’en France, en GB, aux US et en Italie (au moins, juste pour les pays que je connais) c’est la course à qui aura le plus de « morts du COVID » avec des incitation monétaires même à avoir des « morts du COVID » dans les hopitaux, les maisons de retraite etc. avec des aides proportionnelles non pas aux nombre de décès, de lits, de patients soignés… mais de « morts du COVID ».

              • Je sais.. En Belgique, on a tout mis dedans.. Ce qui est fort intéressant à regarder, c’est la différence entre le nombre de morts total de cette période par rapport aux 5 dernières années. Là, ya des surprises.
                Le nombre d’infectés aussi n’est pas pertinent. Sans tests, ben pas de comptage. Avec tests ? Pas si simple : si on teste 10x la même personne, ou 1x 10 personnes. Perso, j’ai eu le covid (toujours pas d’odorat.. snif) et je ne rentre pas dans les chiffres car non testé.

        • « moins en Californie »

          Cela tombe bien : les états du sud ont moins de cas.

          • Californie est au sud ? Ah bon.. les géographes ont dû se tromper en dessinant les cartes alors.
            Heures d’ensoleillement/an :
            SF : 3000 h
            LA : 3250 h
            NY : 2600 h
            Washington DC : 2600 h
            Austin (Texas) : 2600 h
            Miami : 3100 h.
            Et la Californie est un état communiste.
            Et tout dépend de… l’exposition des personnes. Ben oui.. C’est bête hein… Un cycliste néerlandais prend plus de soleil qu’un travailleur du métro madrilène.

            • Vous faites un effort délibéré pour ne pas comprendre ce dont on vous parle, ou votre esprit contraire et anti-contrepoints vous incite à prendre la position opposée, par défaut, à tout ce qui peut être dit ici ? Parce que là vous répondez comme si vous apportiez la contradiction… alors que vous allez exactement dans le sens de votre interlocuteur !!!

              • Mettez juste en parallèle le nombre de morts déclarés et la densité de population svp… Mon commentaire échoue quelque peu à montrer que la corrélation ensoleillement et morts est de la blague : Austin est un exemple. Suis sûr que à Las Vegas, quand il fait 40 °c, les gens sont dans les casino et air co, pas dehors à faire le plein de vitamine D.
                Je critique la causalité vitamine D / morts que l’auteur établit pour prouver que le confinement est une erreur. Aveuglé par son anti-étatisme primaire, il en oublie les précautions scientifiques de base. Comme le soufflé Raoult retombe, faut bien trouver autre part une théorie quelconque pour critiquer Macron. Comme disait Hegel (merci Cyde) : « si la théorie ne correspond pas aux faits, tant pis pour les faits ». Qu’il revienne dans 6 mois avec plus de preuves.

        • Chat-Bleu, les deux premiers tweets présentent en français le contenu en anglais de quelqu’un d’autre. Le troisième tweet est un complément de contenu. Cela s’appelle construire un article. 🙂

          • De mon point de vue, ça s’appelle un placement de produit :-).
            (Peut-être que Franz ci-dessus a raison en partie : j’ai la critique trop directe et réactive…)

  • Rappelez vous : « il n’y aura peut-être jamais de vaccin… »

    Et donc les pro-vaccins, après avoir hésité entre l’ordre (le couvre-feu) et le désordre (l’immunité de groupe) finissent par faire l’inventaire des alternatives.

    Ce jour, c’est l’alimentation : ni trop, ni trop peu, et des vitamines ;))

  • Je n’ai pas attendu pour acheter de la vitamine D.

  • Dose de vitamine D suffisante avec 20 minutes au soleil chaque jour et avec uniquement les avant-bras exposés. Nous sommes plutôt carencés au Nord du 45ème parallèle mais modérément cependant avec une vie normale (pas dans un grotte).
    Action sur l’immunité mais sans explication rationnelle probante (elle est donc souvent prescrite dans des maladies dysimmunitaires (sclérose en plaques,…).

    • Le problème c’est que beaucoup de gens « vivent dans une grotte »… 1° ils sont couverts bras/jambes 100% du temps en hiver.
      2° Ils travaillent en intérieur, se déplacent en transports en commun ou voiture (mais fenêtres fermées et les vitrages sont anti-UV)
      3° vivent en appartement, sans balcon, avec une rue juste devant et ne vont donc pas ouvrir les fenêtres souvent. Résultat ils ont souvent une exposition directe au soleil moins de 5mn par jour et exclusivement visage/mains. Un peu (très) faible.
      Pour ce qui est de l’explication rationnelle… on est au milieu d’une crise qui devrait avoir comme mérite principal de montrer aux gens que les modèles le plus « jolis » possibles se trompent souvent et que la science c’est l’humilité de retourner à l’observation à chaque tournant possible, et même entre. Comme disait Deming « In God we trust, all other bring data »…

  • « En l’absence de soleil, il existe heureusement des aliments riches en vitamine D comme les poissons gras, le hareng, les sardines, le maquereau, le foie de morue, le fromage, les oeufs »

    Les quantités de vit D contenue dans ces aliments est complètement ridicule, soit il faut supplémenter soit il faut s’exposer au soleil.

    Un œuf de mémoire ca doit faire 50 UI de vitD j’ai intérêt à en manger par brouette si je veux avoir quoi que ce soit de tangible

    • Tiens, en parlant d’oeufs. Les végétariens et surtout végétaliens sont plus susceptibles d’être carencés en vitamine D : une petite étude à faire là-dessus :-). Surmortalité dans ces groupes ou pas ?

    • « les sardines » voilà, c’est pour ça que le Portugal s’en sort mieux que l’Espagne, à ensoleillement égal corrigé des variations saisonnières dues à la pluviométrie.

      • Affinons les chiffres par rapport aux sardines, la Galicia y Asturias s’en tirent elles mieux que le reste de l’Espagne mais moins bien que le Portugal ?

      • Exactement, ça fait 10 ans que je travaille extérieur (Maçon + Saisonnier Agricole) et j’ai une carence en vitamines D…je n’ai que rarement pris du poisson dans ma vie (viande et œuf), j’ai été obligé de changer mon fusil d’épaule.

        Donc croire que le soleil suffit à réduire la carence en vitamine D est une illusion.

  • « Le soleil ne brille pas souvent et longtemps au nord de l’Équateur »: Soit l’auteur de l’article ne s’est pas relu, soit ses connaissances en géographie (et en astronomie…) sont très très lacunaires. C’est vraiment une énorme connerie.

  • Quand je vois les parents qui protègent leur gamins avec habits de plages et se tartinent avec des crèmes solaires polluantes et nocives ce n’est pas étonnant qu’il y a des carences en vitamines D.
    A force de répéter que le soleil est un ennemi et qu’il donne le cancer voilà le résultat.
    Les gens ne sont pas raisonnables soit ils croient tout ce qu’on leur dit ou ils exagèrent et n’on pas de mesure.
    Le soleil est un ami bénéfique pour la santé mais comme en toute chose c’est l’abus qui est mauvais.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Récemment, la Commission européenne a annoncé des propositions de révision de la réglementation sur le tabac. Il semblerait que les taxes en vigueur n’aient pas été révisées depuis… 2010, et qu’elles ne prennent donc aucunement en compte ni l’évolution du marché, ni les niveaux d’inflation ces dernières années.

Ce projet de réforme n’est que la pointe de l’iceberg en ce qui concerne les restrictions de consommation à échelle nationale et européenne. Que ce soit en termes d’alimentation, d’alcool ou encore de tabac, ce paternalisme pose... Poursuivre la lecture

Par Yves Bourdillon.

Imaginez.

Imaginez qu’une pandémie démarre à Vert-le-Petit (Essonne), siège d’un des trois labos P4 français. Qui croirait les explications de Paris selon lesquelles ce virus aurait été transmis naturellement à l’Homme par une perdrix ?

C’est pourtant l’exploit qu’a réussi Pékin en imposant depuis un an au monde entier le récit selon lequel le SARS Cov 2 qui provoque la maladie Covid-19 proviendrait d’une chauve-souris vendue sur le marché de Wuhan, dont le hasard voulait qu’il se trouvât à proximité ... Poursuivre la lecture

variole du singe
1
Sauvegarder cet article

Par Elizabeth Nolan Brown. Un article de Reason

 

Ce n'est pas seulement la peur de la maladie qui met les gens en état d'alerte pour la variole du singe, une maladie virale similaire à la variole mais moins grave. Notre société ne pourrait tout simplement pas supporter une autre pandémie en ce moment. Mais au cours des dix derniers jours, des cas ont été signalés aux États-Unis, ainsi qu'en Australie, en Belgique, au Canada, en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, au Portugal, en Espagne, en Suède et au Royaume... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles