Scandale des masques en France… Et en Belgique ?

La situation concernant les masques de protection pour éviter la propagation du virus en France fait polémique, qu’en est-il en Belgique ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Photo by Vera Davidova on Unsplash - https://unsplash.com/photos/YHZIGRwk764

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Scandale des masques en France… Et en Belgique ?

Publié le 9 mai 2020
- A +

Par Justine Colinet.

On le sait, la situation concernant les masques de protection pour éviter la propagation du virus en France fait polémique, de la gestion à la distribution en passant par la communication politique. Entre multiples réglementations et divers errements, difficile de ne pas se plaindre perpétuellement de ce qu’il se passe dans l’Hexagone.

Mais qu’en est-il en Belgique ?

Le surréalisme belge, encore et toujours

Ce mercredi 6 mai, le Conseil National de Sécurité a annoncé le début de la première phase de déconfinement.

« À partir du 10 mai, chaque foyer pourra accueillir à son domicile jusqu’à maximum quatre personnes – toujours les mêmes. » Notez bien : toujours les mêmes. Choisir quatre personnes parmi les membres de sa famille et ses amis ? Voilà qui ravira les familles nombreuses et les cercles d’amis comptant plus de quatre joyeux lurons… Passons. « Afin de limiter le nombre de contacts favorisant la dispersion du virus, les personnes invitées s’engagent à n’entrer que dans un seul foyer. » Tout ceci en respectant, cela s’entend, la distanciation sociale et en privilégiant les terrasses et jardins, pour ceux qui ont la chance de pouvoir en profiter.

Évidemment, il ne sera pas possible de contrôler cette première règle, comme l’a bien dit la Première ministre : « Les gens sont chez eux, et on ne va pas demander à la police de contrôler dans les maisons ». On ne demandera pas non plus aux Belges de tenir des registres, nous voilà rassurés. La Belgique décide donc de faire appel à la responsabilité individuelle de ses citoyens, ce qui est a priori un bon point.

Ce début de déconfinement, qui permettra aux Belges de se réunir en (très) petits groupes, coïncide avec la date de la fête des mères. Le gouvernement rassure ses citoyens, ce n’est pas à cause de cette célébration que cette mesure a été mise en place, mais bien parce que l’évolution de l’épidémie le permet. Cependant, attention, bien que la plupart des Belges se réjouissent de retrouver leur famille, les dirigeants les avertissent : la cellule familiale est un des principaux vecteurs de contagion.

Quid des masques ?

Le 11 mai prochain actera également la réouverture des commerces, et « il sera fortement recommandé à chaque client de porter une protection couvrant le nez et la bouche dans les commerces. En tout état de cause, les distances de sécurité doivent être respectées. » Les protections couvrant le nez et la bouche (masques chirurgicaux ou en tissus, foulards, écharpes et autres systèmes D), ne sont donc pas obligatoires, malgré les nombreuses recommandations des experts.

Par contre, dans les transports en commun, elles le sont. L’utilisation de ces transports en commun ne doit se faire que si aucune autre alternative n’est possible, l’objectif étant de laisser leur accès aux personnes qui en ont le plus besoin. En Belgique comme en France, on constate donc qu’augmenter l’offre de transports pour répartir au mieux la population et lui assurer un minimum de liberté de circulation n’est pas au programme.

Sur la question épineuse des masques et de leur disponibilité, c’est le flou total. Lors d’un précédent Conseil National de Sécurité, le 24 avril, le gouvernement a assuré aux Belges que chaque individu allait recevoir un masque aux normes et deux filtres. Quand ? Eh bien il n’y a pas de bonne réponse…

Certains recevront les filtres avant les masques, mais est-ce vraiment un problème ? Tout le monde doit bien avoir cousu un masque en tissu en attendant que la stratégie du gouvernement se mette en place, non ?

Certaines communes en recevront avant d’autres, grâce aux initiatives locales et bourgmestres de certaines villes et communes qui ont pris les devants. En communauté germanophone par exemple, les masques devraient être distribués à la fin de cette semaine. Pour les autres, la patience est mère de toutes les vertus… Le bonheur de l’État fédéral belge.

La distribution des masques se fera comme le déconfinement : en plusieurs phases mystérieuses et relativement floues. La suite au prochain Conseil National de Sécurité.

Et dans les hôpitaux belges ?

C’est un sujet de conversation inépuisable pour les employés du milieu hospitalier. La communication autour de l’obligation ou non de porter un masque, et si oui lequel et quand, n’est pas plus efficace ni claire qu’en France. Au début, le port du masque était recommandé pour tous. Jusqu’à la pénurie évidemment.

Les masques chirurgicaux étaient alors très essentiellement réservés au personnel soignant, et au personnel administratif en contact avec des patients. Pénurie oblige, de nouveau, dans certains hôpitaux le personnel administratif a été prié de se munir de masques en tissu. Dans ces mêmes hôpitaux, des ergothérapeutes et autres kinésithérapeutes qui n’exerçaient plus, ne devant pas avoir de consultations urgentes, ont donc été tout naturellement relégués aux ateliers de couture pour confectionner des masques destinés au personnel.

Cette situation incompréhensible dans les hôpitaux engendre beaucoup d’absences parmi les membres du personnel soignant : certains tombent malades, contaminés par le covid-19, d’autres sont épuisés physiquement et mentalement. Pour pallier cela, Maggie de Block, ministre de la Santé publique, a la solution et voici deux nouveaux arrêtés royaux : ils prévoient que, jusqu’au 31 décembre 2020, certains soins infirmiers puissent être confiés à des non-infirmiers, et qu’il est possible de réquisitionner des professionnels des soins de santé si nécessaire.

Le surréalisme belge, vous disais-je…

Voir les commentaires (34)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (34)
  • A souligner, pour le public, que des masques sont disponibles dans certaines chaînes de supermarché depuis lundi dernier, en boîtes de cinquante, et que de plus petits conditionnements devraient être disponibles dans toutes les chaînes à partir de lundi.

    Les supermarchés ont abondamment communiqué sur la vente de ces masques à prix coûtant ( avec toutefois une TVA, réduite de 21 à 6 %, mais une TVA quand même )

  • en France , les pharmaciens avaient le droit de vendre des masques aux particuliers si ceux ci avaient été commandés après le 23 mars….mais l’administration avait  » omis  » de leur communiquer cette information ….encore bravo au gouvernement pour la bonne gestion de cette crise ….

  • le plus drôle c’est que je vous prédis une production surabondante de masques d’ici a la fin de l’année , vu qu’on ouvre une usine par jour.. apres la crise on aura donc 100 milliards de masques a fourguer+ 280 entreprises ‘tousensemblecéplusolidairécologiquétoutça » » a
    nationaliser d’urgence vu la crise sociale , qui produiront les m

    • masques les plus chers du monde! (scusez le clavier a la con) invendables dans le systeme concurrentiel qu’on offrira a l’Afrique pour fabriquer des soutifs dans le cadre de l’aide au développement dans des unités « bolloré-effiage » financée par la dette nouvelle qui sera effacée l’année d’après!
      le génie français!

      • Après avoir d’abord dit non, le gouvernement s’est ravisé et soutiendra la réouverture en 2021 de l’usine de masques de Plaintel pour laquelle un industriel aurait promis d’investir quelques millions…

        • investir quelque millions a condition d’avoir la commande publique a 2 euros le masque, contre 20 cts en chine ?

  • À propos des 4 personnes, l’arrêté précise :

    « § 2. Un ménage, peu importe sa taille, est autorisé à accueillir à son domicile jusqu’à quatre personnes. Ces quatre personnes sont toujours les mêmes. Celles-ci font partie ou non d’un même ménage.
    Quand une personne d’un ménage est invitée au domicile d’une autre personne, c’est l’ensemble de son ménage qui s’engage et même si elle se rend seule au rendez-vous.
    Les membres du nouveau « groupe » ainsi constitué ne peuvent pas recevoir à leur domicile d’autres personnes ou être reçus par d’autres personnes.
    Pour l’application du présent article, on entend par « ménage » : des personnes vivant sous le même toit. »

    Voilà une innovation juridique plus que surréaliste : si une personne est invitée quelque part (sans l’accord des autres, éventuellement), elle prive automatiquement les autres de leur droit à se faire inviter ailleurs !
    Supposons que les deux membres d’un couple veuillent chacun se rendre chez leurs parents respectifs ; le premier arrivé engagerait l’autre ? (et à distance, comme des photons corrélés)

    • Quand des politiciens débiles ordonnent à une administration qui marche sur la tête d’appliquer les recommandations de docteur Folamour … La réalité dépasse immédiatement la fiction et Stanley Kubrick est enfoncé !

      • Il faut dire que le film de Kubrick se termine sur les divagations de Folamour, sans même indiquer de validation du président des solutions proposées.

        Il faudrait faire un postquel où l’administration met en place ces recommandations.

        • « The only difference between reality and fiction is that fiction needs to be credible. »
          “La seule différence entre la réalité et la fiction, c’est que la fiction doit être crédible.”
          Mark Twain

    • De toute façon ,c’est invérifiable…conclusion:Chacun fait comme il veut.

  • Dans cette histoire de masques que nous n’avions pas ou plus au moment opportun,il paraît que la Cour des comptes avait aussi émis un avis du coût inutile que ce stockage représentaitet que c’&tait une assurance trop chère par rapport au risque et qu’il fallait s’en débarrasser,ce serait bien la première fois qu’une recommandation de la Cour des comptes serait suivi surtout en matière de gaspillage.
    On va tous se désassurer au motif que cela sert peu et arrêter de payer la sécu sauf pour nos 6 derniers mois de vie…

    • « ce serait bien la première fois qu’une recommandation de la Cour des comptes serait suivi surtout en matière de gaspillage. »

      C’est pourquoi je suis persuadé qu’il y a la-dessous plus qu’une négligence mais aussi une idéologie : voir l’article de « The Conversation ».

  • Dans tous les pays, depuis 20 ans des médecins spécialistes des épidémie et de sécurité, ont écrit des rapports ou ils expliquaient qu’il fallait disposer de gros stocks de masques et autres , bien reparti sur le territoire pour être distribué rapidement, même en cas de problèmes de transport. ces rapports préconisaient aussi d’avoir des usines capables de refaire les stocks a mesure , évidement sur place.
    Il semblerait qu’un tel rapport commencé en 2016 serait arrivés aux premier ministre et ministre de la santé au printemps 2019 !!!!!
    Le crime est établi !

  • Merci à Justine Colinet pour ces révélations masquées…
    OH! Tout de même réconfortant… la France n’aurait pas le monopole de la connerie…

    • Oui enfin si on en est à se comparer aux belges,un peu facile pour la soi-disant 6ième puissance monnnnnndiale!

      • @PCC-Nous sommes devenus la 7e puissance économique mondiale, avec la meilleure administration du monde entier que tous nous envie bien sûr.
        https://www.journaldunet.fr/patrimoine/guide-des-finances-personnelles/1209268-classement-pib/

      • « À partir du 10 mai, chaque foyer pourra accueillir à son domicile jusqu’à maximum quatre personnes – toujours les mêmes. » . On rêve: une famille de 6 peut accueillir une famille de 4, MAIS la famille de 4 ne peut recevoir cette famille de 6. Et les masques ? Un ministre commande des masques et un autre commande des filtres. Et devinez quoi : les deux ne sont pas compatibles. Des guignols et ils sont nombreux chez nous: nous avons 6 ministres de la santé pour 11 millions d’habitants.

    • @duglandin pour avoir vécu là bas ils le sont beaucoup moins que nous : ils ne prétendent pas être les meilleurs du monde dans tous les domaines, ne se cherchent pas mille excuses quand ils se prennent un râteau, sont beaucoup plus arrangeants et pragmatiques avec un sens inné du compromis y compris les agents administratifs.

  • Les belges ont au moins évité l imbécile débilitante auto-autorisation. Je propose le rattachement de la France à la Belgique immédiat, avec dissolution du gouvernement français en signe de bonne volonté.

    • Ca fera encore une question communautaire – la Wallonie pourrait bien accepter, mais la Flandre, qui la subsidie largement, ne voudra pas voir arriver d’autres « pauvres » prêts à la traiter de « pingre »

    • Pour le problème de l’auto-auto-autorisation, c’est le numerus clausus sur les orthophonistes qui ne doit pas être le même…

    • @Val-On pourra aussi profiter d’une répétition d’absence de gouvernement, de mon souvenir pendant 16 ou 18 mois.

  • Ceci dit les belges n’ont pas eu de gouvernement pendant plusieurs mois et cela n’a pas été pire qu’avec,j’ai cru lire quelque part que les flamands ont mieux abordé la crise Covid que la Wallonie.

    • La Belgique est un état fédéral, avec un gvt central et des gvts régionaux. Le premier est resté actif, mais uniquement pour les affaires courantes. Les autres ont fonctionné normalement.

  • La gabegie belge vaut bien la française. On se demande même si elle ne la surpasse pas. Si on regarde le nombre de morts par million d’habitants, il semble bien que ce soit le cas.

    • Y a que la partie française qui est comme ça les autres sont des gens sensés posés pragmatiques.. Mais moins drôles…

      •  » Ik ben Zwitsers-Duitsers gewend, dus ik vind de Vlamingen grappig…  »

         » Ìch bìn an d’ Dütschschwiizer gwohnt, ìch fìnd àlso d’Flàma scho luschtig… »

        ( Je suis habitué aux Suisses-Allemands, alors je les Flamands marrants…)

  • En France, on est gâté par nos hommes et femmes politiques mais les belges sont pourris gates, on voit que c’est un royaume…

  • Je vois que mes. Commentaires ne passent plus, sans doute par un bug donc je vais changer de pseudo et email pour du neuf.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Ah, enfin, ça y est : comme Olivier Véran l'a annoncé en tirant une triste mine il y a quelques jours, c'est aujourd'hui la levée de l'obligation des masques dans les transports en commun, là où le virus s'était retranché. Manifestement tabassé de tous les côtés par les fines décisions politiques d'un gouvernement au taquet, il a finalement laissé tomber et ne rôdera plus dans les rames bondées de la RATP.

Le soulagement est intense. La victoire quasi-totale.

Et finalement donc, après deux ans d'acharnements divers et variés de ... Poursuivre la lecture

Par Jon Miltimore. Un article de la Foundation for Economic Education

Cela fait deux semaines qu'un tribunal fédéral a annulé le mandat du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) concernant les masques dans les transports, à la joie de certains et à l'indignation d'autres.

Alors que de nombreuses personnes - y compris les agents de bord et les passagers des avions - se sont réjouies de la décision du tribunal, d'autres ont prédit que cette décision aurait des conséquences désastreuses.

Par exemple, CBS News a rap... Poursuivre la lecture

Le journal Le Soir a récemment publié une Carte blanche intitulée « Dans l’enseignement supérieur, ce sexisme toujours ordinaire… »

Les auteurs y indiquent qu'il serait grand temps de s'attaquer, sur les campus, au fondement des violences sexistes et sexuelles : le sexisme ordinaire. Il est question de compliments déplacés, de remarques en apparence anodines, qui seraient bel et bien du harcèlement sexiste et sexuel, et auraient un impact considérable sur la santé mentale des personnes concernées, en grande majorité des femmes. Le prob... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles