Greta Thunberg ou les manquements du macronisme climatique

Comment sortir de la politique du pire ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Greta Thunberg ou les manquements du macronisme climatique

Publié le 25 juillet 2019
- A +

Par Max Falque.

L’intervention de Greta Thunberg à l’Assemblée nationale témoigne du ridicule et de l’impuissance d’un gouvernement pris au piège de son écologisme militant et politicien.

Comment sortir de cette politique du pire ?

  • En épousant la thèse de la responsabilité de l’Homme dans les émissions de CO2, le pouvoir est contraint de se fixer des objectifs impossibles à respecter techniquement, politiquement et socialement. La date de 2050 assure d’ailleurs aux décideurs actuels leur irresponsabilité : ils ne seront plus là pour répondre de leurs actes, mais afin de nourrir l’opinion chauffée à blanc ils seront contraints entre-temps d’édicter des mesurettes coûteuses, inefficaces mais fiscalement rentables tout en poursuivant des objectifs contraires (construction de barrages, équipements routiers, réindustrialisations, accords de libre-échange…).
  • En refusant de considérer l’hypothèse d’une modification climatique naturelle comme la planète en connaît depuis des millénaires, le pouvoir s’interdit de préconiser les politiques d’adaptation, voire de les condamner, pour se conformer à la doxa réchauffiste et collapsologiste.

En fin de compte tout dépend du retournement de l’opinion qui, en l’absence de résultats, découvrira bientôt l’imposture et se vengera.

Combien de temps la propagande pourra faire illusion ? Greta Thunberg, bientôt disparue du paysage médiatique, qui voudra bien jouer les marionnettes et remettre une pièce dans le juke-box ?

La France, généreuse en crises, est en train d’en ajouter une nouvelle qui pourrait bien  servir de catalyseur à une révolution car « qui sème le vent… récolte la tempête ».

Il est temps que le pouvoir change de cap, quitte à avaler son chapeau comme a dû le faire le président Mitterrand en 1983, ce qui ne l’a pas empêché d’être réélu !

Voir les commentaires (127)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (127)
  • Je pense que c’est les diktats des ayatollah verts en recyclant les théories marxistes et en les élevant au niveau religieux qui feront tomber macron .. le début de a révolte des gilets jaunes est très instructive a cet égard, avant d’avoir été noyautée par la gauche
    Quand la supercherie alarmiste sera découverte ,par l’étalement de toutes ses contradictions , les français verront le collectivisme social qu’il entretient et son impact sur l’emploi.
    a ce moment là il seront balayés

  • Vous avez sans doute remarque ,tellement gros , que tous les partis politiques se donnent la main sur le sujet ,rare unanimité,mais ,la trouvaille écolo est tellement efficace….ce n’est plus qu’un concours du pire au plus pire moyen d’ atteindre le nirvana carbonique avec un maximum de detournement d’argent public pour la « Cause ».

    • oui , jusqu »a l »arrivée sur la piste d’un candidat qui proposera une autre approche.; que celle de la gauche

      • C’est trop tard le peuple est éduqué et sous controle aucun politique ne pourra plus etre elu sans l’option ecolo

        • J’ai essayé pendant trente ans d’avoir un jardin vert sans engrais ni pesticides
          Je n’ai jamais été séduit par les vociférations de la Duflot et autres Mamere

        • Le peuple peut vite changer d’avis, il faut juste que l’échec de l’écologisme soit patent et que notre option soit la cause manifeste d’une infériorité par rapport aux pays étrangers. On n’en est plus très loin.

          • Et comment pourrait il s’apercevoir de l’echec de l’ecologisme ,y en a à croire encore que le communisme sauvera le genre humain

          • Même dans l’échec les écologistes vous le justifierons par le manque d’effort consenti par les opposants…

          • « votre » option ? Vous voulez dire celle que quasi tous les pays européens ont choisi de suivre. Ya pas que la France dans le monde pour info.
            Mais vous risquez d’attendre longtemps. Très longtemps. Car les preuves sont là.

            • Quelles preuves ❓

            • Il y a les USA, la Chine, la Russie et quelques autres, qui gesticulent plus ou moins, mais derrière ces excuses gestuelles se comportent très raisonnablement, en tout cas en comparaison à la France.
              Quant aux preuves, pour la réussite de l’écologisme, vous avez quoi ? Bon, OK, à voir les sourires des gens sur la plage, ce sont les plus belles vacances depuis longtemps, mais ça ne suffit pas à justifier les objectifs écolos qui étaient justement de se battre pour des étés médiocres…

        • Oui il est trop tard le « brain washing » a longtemps fonctionné mais en ce moment avec 3 jours de canicule « inédite selon les médias » on est passé en surmultiplié. Canicule beaucoup plus forte qu’en 2003 ou il y avait eu 19490 morts. Puisqu’elle est plus forte comme disent les médias c’est tout simplement que l’homme s’habitue à la canicule donc on a plus de soucis à se faire.

    • La Shirley Temple du thermomètre nous propose de nous suicider pour sauver la planète. Les chinois, les africains, les indiens etc. Bref tout ce qui n’est pas blanc est exempté.

    • En France il n’y a qu’un parti et qu’une vision : l’Etat. Il y a bien quelques divisions mais elle porte plus sur la forme que le fond. On s’étonnera pas du conformisme politique.

  • La révolution verte ne verra jamais le jour. Greta Thunberg n’est qu’une icone du mouvement religieux vert qui déculpabilise la société incapable de stopper notre consumérisme destructeur.
    Croire ou ne pas croire au réchauffement climatique est futile mais comme disait Einstein :
    Celui qui croit en une croissance infinie dans un monde fini, est soit un fou… soit un économiste.

    • voila donc bien le probleme « la croissance »
      si on laissait faire le marché sans subventionner les bras cassés , la fameuse  » croissance » artificielle ne serait pas le seul vecteur de l’enrichissement de notre société

    • Et oui il n’y aura pas de homard pour tout le monde dans notre futur monde si on laisse le peuple s’enrichir !

    • Désolé mais ce n’est pas Einstein qui a dit ça. C’est Kenneth Boulding… ça n’en reste de toute façon pas moins vrai…

      • Vous avez raison à mon post manquait un point d’interrogation car cette citation est attribuée à tort à Einstein comme beaucoup d’autres d’ailleurs.

      • Je me disais bien,
        je ne voyais pas comment Einstein pouvait même envisager le concept d’un ‘monde fini’, ça ne faisait pas partie de son ‘logiciel’…

      • Tout dépend ce que vous qualifiez de monde. Et de toute façon c’est faux. Notre planète (puisque c’est j’imagine votre monde) est dans un environnement qui comprend le soleil notre principale source d’énergie.
        A l’école on m’a appris que le « monde » ou Univers est infini. Alors la croissance…

    • C’est vrai, une croissance infini n’est pas possible dans un monde fini pour une personne qui n’y connaît rien en économie.

    • Vous voudrez bien nous expliquer en quoi, à notre niveau, notre monde est fini.
      Ce serait assez instructif.

    • Croissance infinie dans un monde fini ?
      Le monde n’est pas si fini que ça.
      Quand on s’eclairait à la graisse de baleine ( ? ), on pouvait penser que lorsque la dernière baleine serait tuée, nous replongerions dans l’obscurité.
      Le petrole est arrivé et le monde a continué à croître.
      Lorsque le dernier puit sera à sec, on pourrait croire etc…
      Mais nous avons désormais le nucléaire.
      Etc
      A chaque fois nous trouvons/inventons une nouvelle source d’énergie pour prolonger la croissance.
      Pour en revenir à Einstein, E=mc2.
      Vu la masse terrestre, ça nous laisse une sacrée marge, à la limite de l’infini… Et ce sans même compter sur le vent et le soleil…

    • @roros tiens donc vous pensez que le monde est fini, beau postulat !

  • Pour tous les climato-septiques qui lisent des articles contrepoints qui citent d’autres articles contrepoints, voici une lecture un peu plus variée : https://www.nature.com/articles/s41586-019-1401-2.epdf

    • Oui, les climato-sceptiques existent depuis environ 2000 ans. C’est une secte puissante qui savait que l’humanité essayerait de se suicider au cours du XXe et XXIe siècles et pour mener à bien cette besogne, ses adeptes ont, au cours des 2000 dernières années, fabriqué de fausses preuves au travers de textes qui décrivent des réchauffements et des refroidissements. Ceux qui ont écrit que la banquise arctique descendait jusqu’en Angleterre durant le petit âge glaciaire faisaient partie du complot.
      Mince, vous venez de découvrir le pot aux roses.

    • Reste à savoir si la climato-septicémie est contagieuse? Mai je suis sceptique.

  • Un pouvoir pour se faire élire doit faire des promesses, mais le délai d’un mandat permet la reddition des comptes.
    En plaçant les objectifs en 2050 ou à la fin du siècle, le pouvoir supranational (*) à l’origine de cette imposture s’assure de son impunité – dans l’immédiat du moins. Les révoltes ne pourront venir que des moyens employés, encore qu’on sait que la grenouille peut s’avérer incapable de sauter de la casserole quand l’eau chauffe doucement.
    Ne perdons pas espoir: l’URSS a bien mis 70 ans à tomber.
    Le problème, c’est qu’entre-temps, ces idéologies font des dégâts considérables.
    (*) les pouvoirs nationaux n’en étant que les courroies de transmission plus ou moins zélées

    • @La petite bête
      Bonsoir,
      « Les révoltes ne pourront venir que des moyens employés, »
      Dans 1984 d’Orwell, Winston pense que la révolte partira des prolétaires. Il s’est planté. De plus O’Brien lui apprend que les prolétaires ne se soulèveront jamais.

  • Le risque est quand même que les Français, tétanisés par une propagande réchauffiste constante et insensée, acceptent la dictature du réchauffariat que préparent les anciens trotskistes, communistes et verts-rouges-bruns. Après avoir totalement échoué avec la dictature du prolétariat et le culte des hauts fourneaux et des centrales thermiques qui allai avec, ils ont désormais tous comme un seul homme enfourché l’apocalypse climatique comme un moyen inespéré de refaire le match (et d’espérer le gagner) en se servant des illuminés comme Hulot. Très inquiétant quand même

  • De toute façon on a beau étaler sous leur nez toutes les études scientifiques qui prouvent que le réchauffement climatique est en marche et est bel et bien causé par l’homme on trouvera toujours des clowns comme Trump et d’autres qui le nieront et des gens pour écouter leurs inepties.

    • Dada je confirme
      Ce qui est étonnant c’est que Monsieur Falque sous-entend que c’est parce que les objectifs (sous-entendu de « décarbonisation » de l’économie) seraient impossibles à respecter techniquement, politiquement et socialement qu’il faut rejeter la « thèse » (alors qu’elle est connue depuis le 19 éme siècle) de l’effet du CO² sur le réchauffement…..

      • @MD « connue depuis le 19 éme siècle » non aucune certitude scientifique , juste une vague corrélation . Par ailleurs quand bien même la planète se réchaufferait , où est le problème ? : les plus grandes terres émergées habitables et cultivables (canada, Sibérie, Groenland ) c’est sûr que c’est la cata …

    • Aucune étude scientifique ne prouve, ni même ne suggère, que les changements climatiques actuels ne soient pas un Bienfait des Dieux. Pourtant, c’est bien l’avis de 99% des gens que je côtoie, je n’en ai pas encore trouvé un seul à regretter les étés pourris, les matins de verglas accidentogène, ou à croire à l’emballement dans une élévation exponentielle des températures. Dans notre monde, la seule croissance exponentielle validée par la science est celle des taxes et impôts. Le reste se contente d’aller et venir, et en ce moment ça va du côté agréable.

      • Michel O
        Parmi les « Bienfaits des Dieux » : pénuries d’eau (France, Inde, Australie), incendies de forêts (Europe, USA), invasion du moustique Tigre (En france), et j’en oublie bien sûr.

      • Il y a quelques années j’étais en montagne en haute altitude en Italie en plein hiver et la température était de -35 degrés Celsius.

    • Comme pour les taxes, les impôts, les radars routiers, les migrants, la PMA, l’homéopathie, etc. on a beau répéter tous les jours les bienfaits que cela nous apporte et bien vous trouverez toujours des zigotos pour ne pas être tout à fait d’accord de payer pour les autres quand on arrive pas à trouver le bénéfice pour soi-même.

    • @dada le truc c’est que bcp de scientifiques ne sont pas d’accord avec vous . Le truc c’est que ceux qui hurlent contre le CO2 sont les mêmes que ceux qui sont contre le nucléaire qui n’en produit quasi pas et sont pour les solutions alternatives qui en produisent un max. Ne trouvez vous pas ça curieux ?

    • « Les clowns » ne nient pas le réchauffement climatique… « Les clowns » expliquent juste que dire que tout ça est à cause de l’Homme est un peu trop simpliste… Parce que sinon faudra expliquer les optimum médiéval et compagnie, et d’autres phénomènes que la religion écologiste n’arrive pas à comprendre (donc simplifie et/ou l’enlève des rapports)… De plus, les propositions faites par la religion écologiste sont complètement à l’opposé de ce qu’il faut faire pour S’ADAPTER à ce changement climatique… Mais il est plus simple de voir le verre à moitié vide sans parler du verre à moitié plein, propagande clé de la religion écologiste… Mais vous avez raison, il y a des gens qui écoutent malheureusement ces inepties sans réfléchir et se remettre en question… Bonne journée en EPISODE caniculaire ;o)

    • Mais da Dada, le réchauffement est bien aux tropiques…

    • ben non on observe un réchauffement.. pas besoin de preuve…

    • alors peut être que pour vous l’existence d’un réchauffement prouve que la théorie quantifiant le réchauffement passé et peut être à venir est correcte…vous avez tort…
      vous n’imaginez pas l’effet que ça fait des gens comme vous sur un sceptique…

  • Ce qui est rassurant, c’est que Monsieur Falque disparaîtra du paysage médiatique avant Greta Thunberg….

  • Un « Ayatollah Vert » de Plus?

  • Depuis le protocole de Kyoto, il y a un entraînement mondial à la lutte contre les GES. Même peu contributive, même bonne élève, la France ne peut s’extraire des accords sur le climat d’un claquement de doigt.
    Depuis 45 ans, il y a une guerre constante menée par les gouvernements occidentaux contre le pétrole. L’argumentaire s’est transformé (de la crainte de la fin du pétrole à la crainte du RC) mais le fond est resté le même : sus à l’or noir.
    M’est avis que même si demain on relativise fortement les conséquences du RC en sortant de l’équation les délires apocalytiques de Thunberg, Vargas ou Barrau, on inventera autre chose pour tenter de se passer de cette énergie abondante, dense et bon marché…

  • La presse anglo-saxonne révèle que ceux qui financent et tirent les ficelles de la petite Greta se nomment Bono, le chanteur de U2 (One Foundation), Bill et Melinda Gates (Foundation) et George Soros. Au passage, la fondation de U2 ressemble à s’y méprendre à celle des Clinton : 99 % de l’argent va dans leurs poches et 1 % seulement pour des œuvres de charité. Follow the money.

    En Suède, Ingmar Rentzhog grenouille dans plusieurs organisations de propagande. Peu de temps après que Greta a commencé la grève dans son collège, sa mère a publié un livre. Le jour de la sortie du livre, Rentzhog a publié une photo de Greta en grève sur Instagram et publié un article sur Facebook, ce qui a fini par faire le buzz. A Katowice, en Pologne, Greta a prononcé un discours devant des sièges vides mais la télé suédoise a fait en sorte de donner l’impression que la salle était pleine.

    Aucun militant, aucun activiste n’acquiert une renommée mondiale en un éclair de temps, sans que les Seigneurs de sociétés internationales ne donnent leur feu vert, puisque ce sont les mêmes qui possèdent tous les médias mainstream et les chaines de télévision.

    Des forces politiques et commerciales utilisent une jeune autiste et la jeunesse mondiale pour mettre en œuvre leur agenda. Greta est juste une sorte de Jeanne d’Arc virginale, parfaite pour occulter le big business du greenwashing corporation et de groupes d’intérêts internationaux. On pourrait presque parler de maltraitance d’enfant dans le cas de Greta Thunberg, vu tous ses problèmes de santé. » » » »

    • Jeanne d’Arc, c’était 50 kg d’héroïne pure, qui ont fini en CO2 malgré tout. Cela dit, il est formidable que de tels personnages existent, ça permet en demandant à n’importe qui ce qu’il en pense de le classer bien plus facilement qu’avec un test de QI.

    • @zebulon

      Toutes les nobles causes ont pris racine avec le « fric » et uniquement avec çà. .

    • @ Zébulon
      Ce que vous dites est parfaitement sensé et logique ;
      Le réchauffement et la popularité de Greta Turberg sont le fruit d’un complot entre des communistes, aidés par le chanteur Bono, Bill Gates et Georges Soros et les Seigneurs des sociétés internationales (par exemple les sociétés pétrolières comme Total).
      Je rajouterais aussi le Pape et Kilian M Bappé.

  • Quand des records de température sont battus chaque année, quand chaque année est plus chaude que la précédente, quand l’ensemble des années les plus chaudes depuis 150 ans sont dans la dernière décennie, on n’est plus dans la variabilité météorologique mais dans l’évolution du climat.

    • @MD vous regardez une courbe de 2000km de long avec un microscope électronique et en déduisez des âneries. Une variation du mythe de la caverne.

  • Toute cette histoire menée par les ayatolas verts a pour but de supprimer l’énergie nucléaire qu’ils n’ont jamais digérée pourtant elle va dans leur sens pas de CO² mais ces gens particulièrement dangereux ne sont pas à une contradiction prés pour essayer d’appliquer leurs doctrines décroissantes. Pour les politiques c’est plus nauséabond c’est éviter de prendre les décision qui fâchent pour gérer correctement le budget de la France en piquant le maximum de fric pour soit disant sauver la planète, voir peut être pire vu tous les lobbys allemands et espagnoles qui tournent autour comme des mouches. Toute cette a affaire finira par une forme de révolution lorsque les gens verront leur niveaux de vie baisser sérieusement du fait de toutes les escroqueries que l’ont met actuellement en place. Mais aussi nos pertes de libertés de plus en plus flagrantes en particulier celles de se déplacer ou même de s’exprimer hors du politiquent correcte. L’histoire des gilets jaunes est un premier avertissement aux politiques qui font visiblement la sourde oreille mais qui vont probablement le payer cher en continuant sur le chemin qu’ils prennent. Enfin cette histoire cde CO² contrairement à ce que l’ont veut nous faire croire ne fait pas l’unanimités de scientifiques tant s’en faut et durant la période historique nous avons déjà vécu des réchauffements et ou des refroidissements bien pire alors qu’ils n’existait aucune industrie utilisant des produits fossiles.

  • Pas un mot sur tous les députés qui ont boycotté G. Thurnberg. Silence étrange.
    Le Point (journal de propagande vu que subsidié) en a parlé pourtant.

  • Entre la déclaration de notre « Gourou climatique » et la signature du fameux traité Européen-Canadien le CETA « CETA à rien ni comprendre » déclare le Canard Enchaîné.!

  • Les réchauffistes tout comme les limaces sortent lorsqu’il pleut, sortent quand il fait chaud :mrgreen:

  • « En refusant de considérer l’hypothèse d’une modification climatique naturelle comme la planète en connaît depuis des millénaires »

    Ce Falque n’y connait rien, cette assertion est complètement fallacieuse et largement debunkée par les paléoclimatologues.

    • Lesquels de climatos ❓

    • @liu bizarrement toutes les personnes qui travaillent dans l’environnement que je croise -et elles sont nombreuses- sont d’accord avec l’auteur. Voici aussi ce qu’elles disent, le co2 c’est des co**eries mais impossible pour les politiques de lutter contre alors on accompagne, on en a pour 10 ans et après le soufflet retombera de lui même . Vous n’en avez pas marre d’être le didon invité pour la fête de Noël ?

      • « toutes les personnes qui travaillent dans l’environnement »

        Ils sont climatologues ? Cette affirmation, vous pouvez la chiffrer ?

        • @liu croyez ce que vous voulez. C’est un pb de discernement. Chacun se fait son opinion. Une chose tout de même : cette hystérisation fort peu scientifique, cette jeune fille portée en messie et reçue à l’assemblée, ne trouvez vous pas que c’est un peu « too much » ? Si les faits et la science étaient si affirmatifs, aurait on besoin d’une autiste de 16 ans pour enfoncer le clou ? Bien sûr je ne peux vous prouver que je fréquente h24 des gens dont l’environnement est le métier , c’est pourtant le cas et ce que je vous ai dit est la stricte vérité.

          •  » Si les faits et la science étaient si affirmatifs, aurait on besoin d’une autiste de 16 ans pour enfoncer le clou ? »

            Malgré la science, il y en a encore qui pensent que la terre est plate, qui contestent Darwin comme les créationnistes, qui estiment que les vaccins ne sont pas nécessaires…

             » h24 des gens dont l’environnement est le métier »

            Sont ils climatologues ?

            « Chacun se fait son opinion. »

            Non, on se base sur les études scientifiques et pas à son doigt mouillé.

            • La science ne peut rien faire contre la connerie.

              • Si, elle permet de l’identifier, et si vous étiez scientifique vous le sauriez.

                • Il se trouve que je suis ingénieur avec une forte formation en physique, chimie, thermodynamique et que j’en ai alignées des pages d’équations, du travail en labo… ce qui me permet de vous révéler que je peux identifier votre connerie à 2 balles.

                  • Il se trouve que je suis ingénieur avec une forte formation dans toutes ces matières, que j’ai publié des pages d’équations, de résultats de labo et de terrain, et que je jouis d’une certaine reconnaissance internationale sur des sujets climatologiques et météorologiques. Je ne vous aurais certainement pas accepté comme thésard ou stagiaire sous ma direction, et vous êtes scientifique comme le bac peut être scientifique.

                    • Si c’est des publications, alors citez les et on saura qui vous êtes. De plus, si vous êtes ingénieur, alors vous n’avez aucune autorité pour diriger des thèses, car il faut un doctorat pour cela et des années de recherches.

                      Donc, vous êtes un escroc qui raconte n’importe quoi.

                    • Au fait, c’est rigolo que vous recopiez mes posts comme un perroquet, ça montre le degré d’innovation dont vous êtes incapable.

                      Dans mon cas, je ne prétends pas être directeur de thèse, bien qu’ayant dirigé des stagiaires ingénieurs. En revanche, j’ai toujours travaillé dans le privé en Europe, avec de multiples brevets internationaux et réussites industrielles internationales à mon actif qui ont conservé ou créé des emplois, et du cash de réinvestissement. Je ne suis pas certain que vous pouvez revendiquer de tels résultats économiques.

                      « et vous êtes scientifique comme le bac peut être scientifique. »

                      Pauvre con minable qui se croit supérieur, c’est avec de telles arguties que tu dévoiles ta bêtise de plouc.

                    • Ceci est un forum public, et je souhaite conserver mon anonymat afin de ne pas être harcelé dans la vie courante par des militants agressifs. Et vous ? J’ai connu un Liu, qui était membre d’un comité international que je présidais, mais lui était courtois et compétent, donc ce n’est manifestement pas vous. Pour les thèses, si vous étiez dans le bain, vous sauriez que le directeur qui détient l’habilitation peut très bien n’être qu’un prête-nom qui ne ressort du bois que pour la soutenance, et en l’occurrence, pour la dernière dont le bénéficiaire a été embauché récemment par MétéoFrance, il s’agissait d’un camarade ingénieur qui cumulait avec le doctorat et l’habilitation, et avec lequel le financeur et moi nous sommes arrangés (arrangement, un concept qui vous est manifestement étranger). Ceci dit, si vous ne me croyez pas, rendez vous bien compte que c’est vous l’accusateur anonyme que ça discrédite d’abord…
                      Et oui, mes travaux ont bien sauvé tant des vies que des millions de dollars, mais je n’en tire pas de droit à insulter ceux qui offrent de débattre loyalement avec moi. Parfois, en revanche, les autres m’énervent.

              • @liu si vous vous intéressiez réellement à la science, vous sauriez qu en matière de science, les nouvelles trouvailles remettent régulièrement en cause les découvertes précédentes. La science repose de tout son poids sur des postulats arbitraires . Donc oui un jour la terre a été plate, puis ronde, puis de la forme d’une orange, il y a eu Newton puis Einstein et il y en aura d’autres car bien des mystères restent aujourd’hui inexpliqués. La certitude des réchauffistes est en elle même la preuve de leur erreur. L’arrogance et les certitudes ne font pas bon ménage avec la science -la vraie-

                • « L’arrogance et les certitudes ne font pas bon ménage avec la science -la vraie- »

                  L’ignorance non plus.

                  La loi de Newton n’a jamais été démentie dans le cadre de son application, et l’énergie cinétique d’un corps en mouvement est parfaitement calculable ainsi que ses conséquences lors d’un impact, donc si, il y a des certitudes en sciences. Alors arrêtez votre relativisme d’ignare en sciences.

        • @liu
          Bonsoir,
          Vous demandez à Val, à 22h03 :
          « Cette affirmation, vous pouvez la chiffrer ? »
          MichelC vous a demandé :
          « Lesquels de climatos ? »
          A quoi vous avez répondu à 22h02 :
          « L’énorme majorité… »

          Vous voyez ou bien ?

          • « Les petits malins auront tôt fait de demander comment on peut savoir s’il y a ou non consensus sur un sujet, à moins de faire une revue de tous les travaux le concernant. Et bien cette revue a été réalisée, et plutôt plusieurs fois qu’une. Il en ressort que 97% des publications de climatologie supportent la théorie du RCA. »

            https://theierecosmique.com/2016/02/16/climato-scepticisme-et-deni-de-science/

            • 99% sont issues de financements qui demandent d’affirmer son soutien (pas support !) au RCA pour être obtenus. Comment expliquer la différence de 2% ?

              • A ce compte là, toute la science ne vaut rien car elle est financée par le public ou le privé. Je suppose que la théorie d’Einstein ne vaut pas un clou puisque qu’Einstein était salarié du public, voilà le niveau absolument minable et dégueulasse de votre raisonnement de merde.

                • Non, il ne s’agit pas de qui a financé, mais par quels préalables il a fallu passer pour être financé. Et accessoirement, les grossièretés montrent essentiellement les lacunes de ceux qui les éructent…

                  • Et quels sont les préalables qui vous conviennent ?

                    • Le moins possible. Ca vous est arrivé de signer un contrat de recherche ? Si oui, pas difficile d’y trouver les clauses qui préjugent d’une confusion entre pollution et changement climatique, p.ex.

    • ben c’est assez flou en effet…
      mais le giec a rendu une expertise sur le réchauffement observé..
      avec ce qui ressemble une conviction.. le giec lui même n’exclut pas qu’une part du réchauffement puisse être des variations naturelles..

      ce qui est très difficile à comprendre pour moi est de savoir par quel moyen on a pu séparer part humaine et variations naturelles..quand on ne possède pas les causes des variations naturelles…je ne comprends pas…

      si je vous demande pourquoi le niveau de la mer montait avant l’augmentation du taux de CO2 vous me dites quoi… ?

      moi je n’ai toujours vu qu’une conviction forte des experts du giec…chiffrée c’est ça qui est le plus beau..ou fallacieux…..

      • pour moi tout le problème est là…un expertise présentée comme devant être crue sans réserve et une ensemble de modèles que je DOIS voir comme une présentation probabiliste du futur…
        et on me dit de la science rien que de la science…

      • « le giec lui même n’exclut pas qu’une part du réchauffement puisse être des variations naturelles »

        Ah bon, quelle part ?

        • ben c’est dans la déclaration aux décideurs.. justement…ce n’est pas clair.. nous avons une certitude de 90% que la moitié du réchauffement observé depuis l’après guerre est anthropique… pour moi ça n’est pas loin de ne rien vouloir dire…anguille…

          sinon.. mon ami.;c’est vous qui dites savoir…et je vous demande par quelle espèce de moyen voulez vous être capable de chiffrer la part du CO2 PUISQUE vous ne savez pas expliquer l’historique des variations climatiques et pire simplement me dire si le climat a jamais été « équilibré!!!! » allez y amusez moi…je vais te chiffrer ça..mais je ne connais pas les mécanismes…
          la capacité à inverser la charge de la preuve!!!!

  • On lave le cerveau des gens on le voit en ce moment avec une canicule inédite d’après les médias. Il faut dire aux gens qu’il fait chaud ce qui n’est pas du tout normal en été car le climat est déréglé, si on avait un mois de juillet froid et pourri le climat ne serait pas déréglé. Tous les médias même les quotidiens régionaux doivent dire qu’il fait chaud, un coup de Greta T et là on va pouvoir remettre des taxes CO², augmenter le prix de l’électricité car il faut sauver la planète. L’impact CO² de la France est de 0.9% donc quoi qu’on fasse ça ne servira à rien. Mais personne ne trouve à redire lorsque l’on fait la coupe de foot 2022 au Qatar dans des stades climatisés à usage unique. Le grand prédicateur Yann Artus Bertrand a soutenu ce projet car il trouvait que ce projet était vertueux le Qatar à 10 fois plus d’empreinte carbone que la France. Mais on invite toujours YAB sur les plateaux TV pour qu’il vienne nous faire la leçon.

  •  » des mesurettes coûteuses, inefficaces mais fiscalement rentables »
    Voilà c’est ça !
    Des pays en crise financière, en manque d’argent comme des junkies en manque de Speed, toutes les idées vues comme potentiellement rentables (aux sens politique et fiscal) sont bonnes à prendre et à mettre en place.
    Nous sommes dans une ère de réchauffé du social-communisme.
    La redistribution commence à s’essoufller, l’argent des autres s’épuise (plus sûrement que les « ressources »), il faut donc trouver de nouvelles justifications à l’appauvrissement général.
    Même dans un torchon siglé, du pain moisi reste du pain moisi.

  • Quelle aubaine ces épisodes de canicule pour les politiciens et leurs potes « experts « ! Pouvoir se refaire une santé politique en apeurant la population! Il y en a une qui vient de nous prédire des super canicule catastrophiques pour 2050.
    Des prévisions en l’air comme dab. Comme il y a quelque temps les insectes domineraient la planète et aujourd’hi les mêmes prédicateurs pleurent sur la disparition probable des insectes.

    Si ce réchauffement se confirme dans les années à venir il pourrait être bénéfique pour certains: la sibérie nouveau grenier à blé?

  • Je trouve inquiétant qu’on accorde autant d’importance « aux pensées » (car elle semble penser) d’une gamine adolescente pour nous chapitrer sur le climat. Quelle légitimité a t’elle ? Quelles sont ses connaissances ? On cauchemarde sur ce sujet comme bien d’autres lorsqu’on donne officiellement la parole à des incompétents.

    • Tout à fait d’accord avec vous

    • @yann oui et handicapée de surcroît. Le plus comique étant que pas mal de gens ne voient pas l’embrouille. A la fois le même genre de comiques a voté Mitterrand en 81, son sherpa (pas cher ??? cynisme verlan j’imagine) Attali avait pour mantra « plus c’est gros plus ça passe ». Nos politiciens en usent et abusent.

  • Si réchauffement climatique il y a ???
    Pourquoi ne fait on pas le positif et le négatif du réchauffement climatique en tout chose il y a toujours du positif et du négatif.
    L’homme peut s’habituer à tout, j’ai travaillé en Afrique par une T° de 45°c (entre 8h et 18h) la nuit il faisait 35°C. J’ai aussi travaillé au Groenland par – 30°c. Je n’en ai pas du tout souffert. Cela fait un écart de 75°c et la on pinaille pour des records battus de 0.5 °C depuis 1949( ce qui prouve qu’il faisait chaud à cette époque.
    J’espère que mon message va paraître.

    • @EFF oui , je me demande comment vont se comporter nos froussards de réchauffistes quand ça chauffera réellement -mais pour d’autres raisons- . Les Gaulois avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête, on voit que ça continue … quel gag !

      • Pauvre naze, va voir à Miami, toutes les baraques de luxe de bord de mer ont perdu leur valeur, même les friqués des US ont compris les conséquences du réchauffement, contrairement aux bouseux franchouillards libéraux toujours en retard d’une guerre.

    • « Pourquoi ne fait on pas le positif et le négatif du réchauffement climatique »

      Ca a été fait, mais manifestement tu es tellement fainéant que tu ne t’informes pas, comme la plupart des bourrins paresseux imbus de leur bêtise qui commentent ici comme ils pissent dans leurs chiottes.

      • Le négatif, ce sont des incendies, des inondations des côtes où sont implantées nombre de villes et d’infrastructures de réseaux, y compris internet. Déplacer tout ça et adapter l’agriculture coûtera des fortunes, ce sera une économie de guerre et des taxes comme lors de toute guerre vont monter en flèche, tu n’auras que tes yeux pour pleurer et tes petits bras musclés d’ignare n’y changera rien, c’est ça le matérialisme.

      • A Liu Merci pour le terme fainéant et bourrin, je ne vois pas en quoi mon commentaire vous permet de dire cela !!!!!

        • Il me semble même que votre intervention laisse imaginer exactement le contraire ! Vous, au moins, êtes allé sur le terrain, ce qui contraste agréablement avec ce Liu qui se contente d’insulter ceux qui n’accepteraient pas ses directives prétentieuses.

          • Merci Michel. Il est vrai que j’ai été beaucoup sur le terrain, j’ai toujours fait mon travail avec passion sans compter mon temps.

  • Mauvaises langues va ! Greta, Macron, les autres anticipent largement la crise qui vient. Vivre mieux avec moins. Cela ne sera bientôt plus un choix ou une option. Cela correspond à une bce, une fed, une économie mondiale de décroissance, de récession initiée (déjà) en 1970. La logique est de passer au vert. De ne pas résister. Achetez une ferme, cassez vous des pays communistes…des flash balls et des grenades au cyanure. Du bon sens.

    • Greta et Macron, pour leurs petites personnes, veulent vivre mieux avec plus, et que le reste du monde vive moins avec moins.

  • @Michel0, oui c’est exactement cela. Et nombreux sont ceux qui nomment cela du libéralisme ! Ou néo-libéralisme. Je n’arrête pas de le dire: il n’y a pas de sortie possible en utilisant ce système ! Il faut donc créer un nouveau système. C’est pas compliqué à comprendre ?! Cf ada cardano dans les crypros. Devenons (enfin) proactifs. Ne parlons plus des stupidités de Macron et co. Ces gens sont corrompus du cerveau. E404

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
casier Législatives coute
0
Sauvegarder cet article

Ce n’est pas Macron, aujourd’hui, c’est la démocratie qui est en marche. Depuis l’heureuse surprise du deuxième tour de l’élection législative, nous retrouvons enfin un équilibre des pouvoirs tel que l’avait défendu Montesquieu dans L’Esprit des lois.

C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser, et pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir.

C’est chose faite depuis le 19 juin.

Malgré la position privilégiée que ... Poursuivre la lecture

53,7 % de Français ont refusé de participer au second tour des législatives. Le message est on ne peut plus clair et limpide : 53,7 % des Français ne s’intéressent pas à la désignation du pouvoir.

On pouvait donc penser que le message soit entendu, que le pouvoir fasse preuve d’humilité, réfléchisse, se remette en question… Que nenni ! À peine le chiffre a-t-il été constaté qu’aussitôt, la fureur politicienne a repris le haut de l’affiche.

Il vient pourtant de se prendre une sacré claque, le « en même temps », le « dire une chos... Poursuivre la lecture

Pendant cinq ans le Président Emmanuel Macron a décidé seul de tout, avec une majorité de députés dociles. Il a été le Président Absolu de la République pour reprendre l'expression et le titre du dernier livre de Philippe Fabry.

Emmanuel Macron est donc le responsable au premier chef de la situation catastrophique dans laquelle se trouve le pays et qui a été occultée par les épouvantails Zemmour puis Le Pen pendant la campagne des présidentielles.

Après cinq ans de surdité, il a prétendu mercredi soir avoir entendu les Français.... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles