La République des Poulets Sans Tête

Services publics catastrophiques, ministres à la ramasse... La République des Poulets Sans Tête est décidément en pleine forme.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La République des Poulets Sans Tête

Publié le 18 mars 2019
- A +

Par h16.

C’est pourtant simple : comme il n’y a plus d’argent dans les caisses, comme on ne peut surtout pas toucher aux Services Publics à la Française que le Monde Entier Nous Envie mollement, il est entendu que nos impôts continueront de grimper.

Il était temps ! Bien que représentant plus de 1000 milliards d’euros, les prélèvements obligatoires ne suffisent toujours plus à compenser les terribles et systématiques baisses de moyens de toute l’administration publique qui en viennent — forcément, les pauvres — à fournir des services chaque jour plus médiocres.

À tel point que ça commence à se voir.

D’ailleurs, au-delà du mouvement des Gilets jaunes en partie provoqué par cette dégradation des services obtenus pour des sommes toujours plus importantes, on pourra admirer l’extraordinaire résilience du peuple français qui a supporté cet état de fait pendant 40 ans et a mis tout ce temps à se rendre compte qu’on était en train de l’enfler furieusement dans une décontraction assez stupéfiante.

On mâtinera cependant cette admiration en constatant que cette sortie de l’hallucination collective qui s’était emparée du pays est encore fort partielle : pour le moment, ceux qui sont les plus concernés par cette dégradation semblent pourtant décidés à réclamer davantage de ces maux qui l’ont engendrée.

Reste que les services publics sont maintenant si pourris que certaines institutions françaises s’en émeuvent. En plus des rapports de la Cour des comptes qui dénoncent la situation, se ressemblent un peu tous dans leurs conclusions même si les sujets diffèrent, s’empilent et s’oublient bien vite, c’est maintenant au Défenseur des Droits de s’inquiéter devant un état des lieux catastrophique.

Et sans même considérer le seul pan du respect des droits et des libertés fondamentales que le Défenseur des Droits estime reculer de toutes parts, son rapport ne laisse aucune ambiguïté sur la qualité des services publics, notamment sur leur dématérialisation qui coupe leur accès à un nombre croissant de citoyens notamment les plus défavorisés ou vulnérables.

Cette dégradation ne se cantonne malheureusement pas au domaine purement numérique. En fait, si la disparition des guichets et des pousse-tampons dans les administrations locales ou nationales constituait le principal problème des institutions publiques françaises, la situation serait même encore relativement favorable à l’économie, l’entreprise et par voie de conséquence, l’emploi.

Malheureusement, tant qu’à foirer, autant le faire de tous les côtés, sous tous les angles qu’on regarde. À l’appauvrissement global et complet des administrations publiques, il faut y ajouter leurs comportements de plus en plus aléatoires et une augmentation exponentielle des contraintes paperassières qui frisent maintenant la pure folie kafkaïenne.

Cela a des conséquences très directes sur l’emploi : on apprend par voie de presse qu’en raison des difficultés administratives, le groupe aéronautique français Safran ne parvient pas à trouver de lieux favorables pour ouvrir deux usines dans l’Hexagone.

Son directeur général, Philippe Petitcolin, est prêt à investir près de 300 millions d’euros pour construire ces deux usines, mais en raison de l’absence de politique coordonnée entre les différents centres, l’État, la Région, les communautés de communes, les communes, personne ne se coordonne, chaque partie du mille-feuille tente de tirer la couverture à elle et tout se termine bien évidemment au mieux dans des imbroglios administratifs ubuesques, dans des refus ou des blocages incompréhensibles, ou au pire dans une indifférence polie parce que telle ou telle étape ne dépend pas d’un maillon mais d’un autre, pas au courant.

Bon, d’un autre côté, ce n’est pas comme si la France avait des chômeurs. La pleine activité et le boom économique du pays autorisent largement à embarrasser l’une ou l’autre entreprise, même française, histoire de bien faire comprendre qui est le chef dans le pays, merde alors.

Et pendant que Safran (et tant d’autres, moins médiatiques) continuent de s’engluer dans la mélasse épaisse des administrations françaises incompétentes, obèses et désorganisées, le gouvernement dirige l’ensemble de main de maître en laissant par exemple s’agiter le grand benêt de Bruno Le Maire sur les milliers de petits leviers, boutons et autres cadrans qui pilotent l’économie française.

Comme un teckel sous coke, voilà le ministre qui s’agite d’un endroit à l’autre d’une salle de contrôle hypothétique et qui, tripotant fiévreusement à peu près tous les boutons et leviers qu’il peut, tente d’obtenir un résultat, n’importe lequel, en expliquant à qui veut l’entendre, entre deux rires nerveux frôlant la démence pure, que tout ceci est parfaitement logique, contrôlé et que les fumeroles et les étincelles sont prévues, tout va bien, ne vous inquiétez pas.

J’exagère ?

Il suffit de regarder l’actualité économique du pays pour comprendre que cette description est très favorable au ministre devant la réalité de la catastrophe en cours : dans une incohérence typique du sabotage ou de l’aliénation la plus complète, le gouvernement, Bruno en tête, tente de rattraper les effets de ses précédentes politiques dont tout, absolument tout, indiquait qu’elles allaient avoir ces résultats. Et ce faisant, tout indique à présent que notre brochette de clowns incompétents vont aggraver le problème plutôt que le résoudre.

Ainsi, après avoir combattu le diesel pendant les dix-huit derniers mois, Bruno, l’oeil fou et la lippe pendante, se rend subitement compte que tout ceci impacte très négativement les ventes de véhicules équipés de ces moteurs et par conséquent leurs fabricants et équipementiers, ainsi que les constructeurs automobiles qui annoncent à présent des suppressions d’emplois par milliers.

Mais plutôt que mettre un terme aux causes de ces difficultés, Bruno a déjà trouvé une solution : mettre sur pied « un plan concerté » d’accompagnement, revenant à border le lit des malades en attendant que la ciguë fasse effet.

Avec le doigté habituel dont l’État en général et Bruno Le Maire en particulier ont fait preuve jusqu’à présent, on peut raisonnablement imaginer qu’après avoir bordé les mourants, ils mettront le feu aux draps tout en conservant le ferme espoir d’éteindre l’incendie en pleurant au-dessus.

Services publics catastrophiques, mille-feuille administratif si opaque et impotent que créer de l’emploi devient pour ainsi dire interdit par décret, ministre complètement à la ramasse… La République des Poulets Sans Tête est décidément en pleine forme.

Certaines fins ne sont pas heureuses... (Not everything can end well)

Sur le web

Voir les commentaires (51)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (51)
  • Tant qu’il y a de la neige sur les pistes et du champagne dans les boites de nuit, tout va bien.

  • Et si une abominable société multinationale tente de créer des emplois, un maire se dresse courageusement pour faire barrage de son corps : http://www.lefigaro.fr/societes/2019/03/15/20005-20190315ARTFIG00226-le-maire-de-tremblay-refuse-d-accueillir-amazon-sur-sa-commune.php

    • « François Asensi, né le 1er juin 1945 à Santander en Espagne1, est un homme politique français d’origine espagnole. Il a été membre du Parti communiste français puis sympathisant du Front de gauche, sans jamais y adhérer. Il est maire de Tremblay-en-France depuis 19912 et a été député de Seine-Saint-Denis pendant 36 ans. »
      no comment

      • Tremblez en France, …

        • @ MichelO
          Ne serait-il pas temps que le pouvoir législatif récupère enfin sa part de pouvoir abandonnée à l’exécutif qui continue à l’émasculer chaque année depuis 1958!
          Un brin de démocratie en plus entre les 3 pouvoirs serait quand même plus démocratique et mieux toléré à l’international!

          Cette « R »épblique ne tourne vraiment pas trop bien!

      • Si les électeurs sont assez gogo pour voter pour ce triste sire….
        Le socialisme est définitivement l’issue malheureuse d’une rencontre entre des escrocs et des naïfs.

        • @ 1984
          Mais non! Tous les socialistes n’ont pas tous été des imbéciles collectivistes, évidemment!
          Vivre en France et croire que les monopoles d’état vont fondre au soleil est évidemment naïf! La France est collective pour bien trop de choses! C’est un état mêle-tout!
          Chez moi, l’état dit ce qu’il veut et adjuge le marché selon ses conditions contractuelles. Mais il ne fait rien lui-même (à la place du privé) mais surveille évidemment la rentabilité de ses investissements, car c’est de l’argent public!

    • Bah oui s’il y avait moins de pauvreté dans sa commune, qui c’est qui pourrait perdre sa gamelle dodue de Défenseur des Pôvres?

      • @ Pangzi
        Oui et non!
        Ce n’est pas l’argent qui est le premier moteur du politicien (il y a d’autres moyens d’en gagner plus!).

        C’est le pouvoir et la notoriété.
        Bon, de l’argent en plus ne gâte rien!

  • le modèle Economique a la française est foireux, mais personne ne veut en changer , c’est çà qui me parait extraordinaire , pierre qui dépend de Paul fait tout pour le ruiner.. faut il etre con tout de meme..
    regardez les GJ , ils réclament une hausse du smic , comme tout ce qu’ils achète est fabriqué par des gens au smic , la hausse prévisible des prix va leur bouffer le petit plus qu’ils auront obtenu
    puis la compétitivité va les pousser au chomage..
    et il n’y a pas un connard d’énarque capable d’anticiper çà, de l’expliquer?
    ils sont nulachier la dedans

    • « Des » gilets jaunes…

    • @ claude henry de chasne
      Ben oui!
      Mais pas grand chose n’a changé dans ce pays depuis Ch.De Gaulle! Il est bien temps de s’en rendre compte et d’oser entreprendre une révision constitutionnelle! Les votes exprimés tendent à devenir minoritaires derrière les abstentionnistes + les blancs + les nuls! Il y a de quoi se faire des cheveux mais rien ne bouge!

      Surprenant, n’est-il pas?
      Que font vos 577 députés et 348 sénateurs (925 personnes) de leur journées? Des inaugurations de chrysanthèmes?

  • Les illustrations de cet article sont vraiment bien choisies, ce qui fait passer la gravité des faits tout en humour et en douceur, merci.

  • Un teckel sous coke ! Lol. C’est rigolo car justement j’ai essayé les services ants et le gros bordel qui va avec. Vous cliquez sur un truc que vous voulez et ça ouvre un autre site dans le site avec un autre login. A la fin vous avez des fenêtres et des pop up de partout. Mais hélas vous n’avancez pas. Finalement c’est bien la France dématérialisée. Ça coute un pognon de dingue et ça tourne en rond. Error 404…biz…big brother te fiche….biz…mais non il ne te donnera rien en échange.

    • Soyez pas dur, quand il s’agit de payer ( impots, amendes), c’est très rapide. C’est du coté du service que ça devient compliqué.

    • Ah oui l’ants ! Si vous êtes une entreprise et si vous avez rencontré des difficultés pour par exemple immatriculer un véhicule (quelle idée aussi !), vous devrez relancer la procédure via FranceConnect. Ah mais attention, FranceConnect, c’est que pour les particuliers. Alors vous devez utiliser le compte d’un particulier et, du coup, vous remplissez d’abord le cerfa 13757 par lequel vous mandatez ce particulier pour finir la démarche au nom de l’entreprise. Pourquoi faire simple et rapide quand on peut faire perdre du temps et em.erder le contribuable ?

  • Sur la photo d’illustration, on observe un poulet sans tête à moustache et, derrière lui, un jeune teckel sous coke, poil ras, les yeux exorbités. Plus à droite, un autre ponctionnomane compulsif aime se caresser langoureusement la cravate.

    Se servir est tellement plus jouissif que servir.

    • Le poulet à moustaches est un ancien coiffeur, qui ayant passé une partie de sa vie à convaincre Mme Schnawala que sa permanente est parfaite grâce aux produits Schwarzkopf (au hasard), a utilisé cette expérience pour laver têtes et cerveaux de ses concitoyens…
      Et ça marche !

  • J’imagine que nos datas sous monopole Etatique sont accessibles librement pour la Corée du Nord, la Russie ou les USA. Par contre nous avons de notre côté toujours beaucoup d’opacité sur les informations nous concernant. Pire ? Nous n’avons pas accès aux informations de l’Etat esclavagiste. Mais c’est normal. A partir de plus de 50% de PIB l’Etat devient le principal actionnaire de notre malheur. De là ne cherchez plus de coupables. C’est de votre faute petit peuple fainéant et décadent. Vous ne comprenez pas que l’Etat travaille uniquement pour votre bonheur. Peuple indigne va.

  • D’habitude on parle de canards sans tete…mais je pinaille 🙂
    Le poulet est plutot synonyme de blaireau ,et nos politiques n’en sont pas ils beneficient de toutes leurs facultes de nuissance.

  • Ce qui me surprend le plus c’est qu’avec le niveau d’endettement pharaonique de l’état Français nous n’ayons pas déjà mis la clé sous la porte !
    Nous avons la fiscalité la plus lourde d’Europe et nos dirigeants continuent de charger la barque sans état d’âme !
    A chaque durcissement de la Fiscalité correspond une nouvelle vague de d’expatriations et de délocalisations mais ça ne choque personne chez nos dirigeants .
    Nous avons près de 6 millions de chômeurs mais peut importe nous continuons d’accueillir des gens qui ne ne pourront jamais ni s’intégrer ni même subvenir à leurs besoins en travaillant !
    A force de marcher sur la tête , fatalement le pays va finir par chuter lourdement c’est inévitable .
    La seule question qu’il reste à se poser est combien de temps ce système vas encore tenir avant de s’effondrer ! …

    • tant qu’on peut emprunter on emprunte, l’ennemie du précédent président était peut-être la finance, mais il a été bien content de trouver la finance quand il avait besoin de payer ses fonctionnaires en fin d’année, parfois il faut savoir faire des compromis.
      Quitte ensuite à accuser cette même « finance » de tous les maux si besoin. De toute façon, c’est facile, la finance, c’est les autres, et en plus ils sont riches.

    • @ 4XL
      Mais non! La France a une dette proche de 100% de PIB, mais elle a des châteaux, des propriétés, des bois et des forêts à ne plus savoir qu’en faire! Bon, les amateurs qui vont devoir payer de leurs deniers les frais de ces propriétés vont y réfléchir à 2 fois! Les amateurs nantis ne se bousculent évidemment pas!
      Donc oui, la France est riche et oui, elle est pauvre et dans les problèmes!
      Avoir été, c’est bien beau!
      Être maintenant est plus utile et l’héritage historique (qui coûte un pont!) est un sacré caillou dans la chaussure: pour courir avec les autres: bernique!
      Sinon, c’est dommage que vous ayez glissé dans vos critiques un refrain mensonger anti-migrant et bien xénophobe alors que la plupart des immigrants trouvent rapidement des ressources pour vivre et légales en plus. Mais comme on sait, la France est « envahie »! En fait, 5,3 millions d’immigrants et 6,7 millions d’enfants issus de ses migrants (donc Français si nés en France). Ça n’a rien d’une invasion!

  • 4XL, c’est pourtant évident ? Vous ne voyez pas ?
    Des GJ (des populistes sans dents…qu’ils disent) vs des technocrates qui dansent et skient. Cela va vers plus de violence des 2 cotés et ce jusqu’au drame. Je pense que ça va empirer car il n’y a pas de solution sans euthanasier la France. C’est le syndrome Harry Potter. Il ne peut pas tuer Voldemort à moins de se tuer lui même. La France a une damnation communiste.

  • Le cafard est sacré ! Relativement propre sur lui et se reproduisant énormément.

  • l’oeil fou et la lippe pendante

    J’ai vu un peu de bave. Il est légitime de se poser la question de la rage taxatrice.
    C’est une folie rabique taxatrice, période d’incubation de quelques jours.
    Cela mord tout ce qui bouge et contamine tout le monde.
    Malheureusement, pour ceux qui en sont atteints, il n’existe pas de remède. L’issue en est fatale.
    Un conseil, repérez toujours les abris, en hauteur, ne bougez plus, et surtout, évitez les niches, vous risqueriez d’être pris au piège…

  • Oui, on en est à éviter d’acheter (voiture, immobilier), à réduire au maximum son empreinte carbone. Si l’on investit (création), ou capitalisation le couperet tombe. On avance vers une paralysie totale du pays puis son explosion en vol. Les règles du jeu sont impossibles. On peut parler d’asphyxie lente mais implacable. C’est horrible de voire son pays détruit de l’intérieur par une bande de mycoses putrides.

    • @ golum
      Oui, les « mycoses putrides » sont là au moins depuis 1974, si pas avant! Mais personne n’a rien fait, même pas bougé!

  • même en étant du mauvais bord les gens se rendent bien compte que le pays part en couille de tous les côtés, depuis peu j’entends les gens dire que l’essence recommence à augmenter mais personne ne bouge…sans passer gilet jaune (ou black bloc) on dirait que les gens sont anesthésiés et attendent que macron sauve le pays..y(a un moment ou faut dire qu’on mérite ce qui nous arrive parce qu’on est tous coupables d’inaction.

    • Il y en a beaucoup qui laissent exploser leur colère sur internet. Evidemment pas sur lefigaro.fr (ou autre média du système) qui censure tout ce qui n’eet pas favorable à Macron.

      • @ La petite bête
        Et vos députés ne servent à rien? C’est eux et elles à aller trouver pour les réprimander pour leur indolence inefficace! Qui l’a fait?… Nobody!

  • personnellement, le jour où un ministre ou un député se fait caillasser sous mes yeux, je ne lève pas le petit doigt. je sors mon natal de ma poche, je prends la scène avec mon natte et je la poste sur youtube et sur daylymotion.
    le jour où ça leur arrivera, ils n’auront que ce qu’ils méritent.

    • mon ‘Natel’ ?
      Vous parlez d’un ministre de chez vous ou de chez nous ?

      • On peut se poser la question pour la nationalité du versant qu’auront descendu les cailloux , mais pour celle du ministre ou député, il ne peut y avoir de doute…

    • @ jabo
      Mon Dieu! Quelle cruelle punition vous pensez leur réserver!!! J’en suis tout retourné! Cette violence, cette efficacité expéditive! Vous n’avez pas froid aux yeux, vous!

      Je blague, évidemment!

  • quand je vois que pour un contrat de 8 heures de travail on m’a fait signer 7 feuilles , oui 7 feuilles noircies de pattes de mouches que je n’ai même pas lu …….c’est complètement aberrant ……

    • @ véra
      Un contrat mais de quoi? 8 heures de travail, je suppose, lequel? Se plaindre hors situation n’a aucun sens!

      • Le contrat de travail, mikylux. Il est devenu d’une longueur, vous ne voyez pas ça depuis chez vous et votre retraite ! Du fait de clauses de ci et de clauses de là, la dernière en date qui fait la moitié d’une page : l’information sur le traitement des données personnelles du salarié, RGPD oblige !

  • https:/ /fr.news.yahoo.com/eric-drouet-appelle-gilets-jaunes-163330609.html

    Ces idiots utiles n’ont toujours rien compris.
    Cet imbécile propose de nous tirer à tous une balle dans le pied pour courir plus vite.

  • Courrier 6 « Que faites-vous exactement ? »
    Fantastic : « Je fais tout ! J’appuie sur des boutons, je tourne des cadrans, je lis des chiffres. […]
    Courrier 6 : « Vous n’avez aucune idée de ce que vous faites ! »
    Fantastic : « Je sais exactement ce que je fais. C’est juste que je n’ai aucune idée des conséquences. » Fallout New Vegas, Tour Elios One, (

    • Fantastic est un personnage non joueur rencontré dans Elios One, une tour solaire. Il donne au joueur une mission secondaire.
      Fantastic est responsable de la tour et de la production d’électricité. Il a été recruté par La République de Nouvelle Californie, laquelle cherchait des ingénieurs « physique théorique ». Lorsqu’il lui a été demandé s’il avait un diplôme en physique théorique, il a répondu qu’il avait « un diplôme théorique en physique », ce qui lui a valu d’être bombardé responsable de la centrale. C’est un incompétent fini.

  • La république des fonctionnaires ? ou celle des ponctionnaires ?

  • oups ! maman canard fait des bêtises avec ses petits poussins !

  • Brillant article.
    A lire en direct au JT de France 2

  • golum
    Moi aussi je suis un adepte sans limite de l’ANTS.
    J’ai tout essayé. Le défenseur des droits de mon département, le ministère de l’intérieur, le secrétaire à la transition numérique Mounir Mahjoubi. Rien, nada, que dalle.
    Le 3400, 1 fois 17′ de jingle, une fois 24′ et des brouettes puis quelques minutes à essayer d’expliquer que je souhaitais que de leur cotè ils annulent mon compte pour je puisse en recréer un nouveau. Et là comme seule solution ils me demandent de faire des copies d’écran et de leur les faire parvenir.
    Ce pays est foutu.

  • On ne peut mieux qu’H16 ici en pleine forme, dénoncer l’imbroglio bureaucratique et inefficient français, réclamant toujours « plus de moyens » pour moins de résultats…dans le silence absolu des français qui n’ose ni compter ni mesurer les « performances » de leur dieu l’Etat.
    D’ailleurs la plupart estiment que « de l’argent y’en a »… chez les autres, riches de préférence qu’il convient d’essorer davantage, ou qu’on peut emprunter sans fin car la dette qui ne profite qu’à la finance doit être dénoncée, ou qu’il faut augmenter la fiscalité des entreprises (et le SMIC..) qui ont largement profité des mesures politiques récentes.
    Sans une vraie crise financière, ce pays ne sortira jamais de sa merde.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Notre Bruno garde le cap ! Ou tout au moins son cap. Si le second mandat d’Emmanuel Macron s’ouvre dans une configuration législative bien moins printanière qu’en 2017 et si les acteurs actuels de la petite majorité présidentielle se démènent en tous sens pour essayer de reprendre la main dans le show politicien, rien de tel chez Bruno Le Maire, plus égal à lui-même que jamais : il a toujours eu l’art de dénoncer sur un ton fabuleusement outragé les politiques qu’il a lui-même mises en œuvre et ce n’est certainement pas aujourd’hui qu’il va c... Poursuivre la lecture

Extraordinaire Bruno Le Maire ! Tout lui est bon pour plastronner – et cirer au passage les pompes de son chef adoré. N’importe quelle calamité devient un grand succès de la politique gouvernementale pour peu qu’on se limite à ne regarder les choses que sous l’angle le plus flatteur. Question de cadrage, évidemment. Comme disait Bastiat, il y a ce qu’on voit, et puis il y a tout ce qu’on ne voit pas ou qu’on ne veut pas voir. Bonne nouvelle du moment, la France serait le pays de l’Union européenne « où l’inflation est la plus faible » :

<... Poursuivre la lecture

Les petits chiffres de l'INSEE s'accumulent doucement et pointent tous dans la même direction : l'inflation n'est plus négligeable, elle continue à grossir et ceux qui expliquaient doctement il y a quelques mois que l'augmentation observée en fin d'année 2021 était transitoire se sont très officiellement fourré le doigt dans l'œil jusqu'à l'omoplate. Nous arrivons au milieu de 2022, l'inflation continue de grossir, et ceux qui en étaient à l'omoplate continuent de s'enfoncer.

Ainsi, sur les douze derniers mois, les prix ont flambé sur ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles