3 femmes du gouvernement, 3 âneries : parité respectée !

3 femmes qui feront entrer de force dans votre vie les idées qu’elles ont eues pour vous.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
greenish by Aimee Ray(CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

3 femmes du gouvernement, 3 âneries : parité respectée !

Publié le 24 septembre 2018
- A +

Par Phoebe Ann Moses.

On s’accorde à dire que les Français ne connaissent pas leurs ministres depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron. Et pourtant, parmi les membres de ce gouvernement, il y a autant d’idées imbéciles côté féminin que côté masculin. C’est une vraie parité. Jugez plutôt.

Élisabeth Borne : tous à vélo !

Élisabeth Borne, ministre des Transports, a expliqué cette semaine dans une interview à BFMTV (48 secondes de franche rigolade), tout ce qu’elle allait mettre en œuvre pour favoriser l’usage du vélo par les Français.

Sa première idée géniale est que les entreprises prennent en charge une partie des frais de déplacement de leurs employés qui viennent travailler à vélo. Mais attention, il faudra un justificatif. Il s’agira de justifier

… qu’on a une facture d’entretien de vélo par exemple.

Fastoche ! On va tous faire réparer son vélo chez un pro… Et puisque les Français rechignent à aller travailler à vélo parce qu’ils ont peur du vol (c’est la deuxième raison identifiée par la ministre), le gouvernement a une solution toute trouvée :

Quelle est la bonne réponse pour lutter contre le vol ? C’est le marquage. Comme ça, on ne peut pas revendre des vélos volés.

Et toc ! C’est vrai, quoi, un vélo marqué c’est un vélo qu’on ne volera pas. Et puis si un petit chenapan était assez fou pour vous dérober votre bicyclette, vous pourriez toujours porter plaine, puisque vous aurez des justificatifs.

Hélas, oui, ceux qui font des lois et des interdictions ont toujours la réponse inadéquate à un problème qui ne se posait pas.

Agnès Buzyn : toujours plus avec vos sous

Deuxième place du palmarès des âneries féminines de la semaine : Agnès Buzyn, qui a elle aussi le chic pour trouver des réponses inadéquates.

Le reste à charge zéro (pour qui ? qui paye ? qui reçoit ?), le bien nommé Plan pauvreté, qui nous coulera tous jusqu’au fond au lieu de nous tirer vers le haut (un « Plan richesse » eût été préférable), la diminution des forfaits en tout genre dont les médecins généralistes sont maintenant dépendants (leur consultation n’ayant pas été revalorisée) : il y a fort à parier que cette ministre suivra la même cote de popularité que celle qui l’a précédée, Marisol Touraine.

Heureusement que sur son compte Twitter, elle n’oublie jamais de remercier « les professionnels de santé » de manière systématique quand elle se rend quelque part : elle semble user de cette fameuse pommade qui permet de faire entrer plus en douceur des choses un peu désagréables de prime abord…

Françoise Nyssen : tant qu’il y aura des femmes…

Françoise Nyssen, notre sémillante ministre de la Culture, est en train de transformer son poste en ministère de la Propagande : après avoir fait parler d’elle en agrandissant sa maison d’édition, la voici qui proclame que dorénavant elle allouera un supplément de 15% de subventions aux créations qui favorisent la parité. Le Point rapporte :

« Je crois aux incitations financières. Quand les choses ne changent pas d’elles-mêmes, ou trop lentement, c’est à nous de les faire changer », a affirmé la ministre en clôture des Assises de la parité.

Ce bonus pourra être attribué aux films dont les équipes ont des femmes à des postes-clés. Concrètement, un barème de huit points sera instauré avec un point si le réalisateur est une femme, un autre point si le chef technique est de sexe féminin… Il « sera ouvert dès lors que l’équipe technique totalise au moins quatre points ».

Reste à savoir si un réalisateur transgenre risque de rafler la mise, ou si un film cumulant les thématiques « minorité ethnique », « femmes », « victimes », « végans », sera hors compétition. Normalement, « Joséphine Ange Gardien », devrait bien se placer question subventions…

Pauvres Kubrick, Scorsese, Coppola, Eastwood, Allen, Tavernier, Chabrol, Truffaut, Lelouch… Vous avez eu le tort de préempter un univers qui ne doit désormais plus être le reflet d’un art mais celui d’une politique. Et d’être nés avec une malédiction : une paire de testicules. Que le ministre de la Culture français aura vite fait de vous enlever, faute de vous les casser…

Contribuables, ne riez pas : tout cela, c’est avec votre argent…

Voir les commentaires (82)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (82)
  • Françoise Giroud disait que l’égalité Hommes-Femmes serait complète lorsqu’une femme incompétente serait nommée à un poste de responsabilité.

    • @rb comme toujours, la réalité dépasse la fiction : nous avons des folles …

    • Juste un petit rappel: «Art. 6. La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.» (Art. 6 de la DDHC qui fait partie intégrante de notre Constitution)

      • @La petite bête
        Bonjour,
        Vous avez omis l’article 2 :
         » Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression. »
        La DDHC fait partie de notre bloc Constitutionnel avec celle de 1946 qui stipule que le travail est un devoir.
        C’est parce que la DDHC de 1789 n’est aucunement respectée que nous sommes dans cette mélasse et que nous avons des incompétents finis. (Cf la préambule de cette Déclaration)
        Quand ce sont des ministres (branche éxécutive) qui pondent des lois et qui décident comme ces ministres, entre autres, de ce qu’il convient que la Société fasse, nous ne sommes plus du tout dans l’expression de la volonté générale, ni même au concours personnel du ciroyen ou de ses représenants, les ministres n’étant pas élus. Nous ne sommes même pas dans la DDHC elle-même.

    • Voilà qui est fait!

  • L’histoire ne dit pas si ces bonnes idées n’ont pas été soufflées par un conseiller masculin………elles sont toutes bien trop occupées a soigner leur look !

  • Comme d’habitude, mettez des femmes aux choses sérieuses et vous aurez le merdier en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire; De grâce, mesdames n’avez vous déjà pas assez avec: les enfants les courses le ménage les comptes,la maison,la lessive , le repassage, l’entretien etc etc pour vouloir vous mêler de ce qui ne vous a jamais réussi?Une place pour chaque chose et chaque chose a sa place comme disait ma grand mère

  • Je pense que cet article est incomplet : il oublie une des plus « frappées » de ce gouvernement : la non talentueuse « marlène Schiappa » !quoique qu’elle n’est que « secrétaire » (d’état, j’oubliais!)
    Ses prises de parole sont à pleurer de rire, ses écrits sont pathétiques de pauvreté et c’est par elle que le mouvement des « enragées de féministes qui détestent les hommes » la ramène depuis que le « Macro » est au pouvoir : triste réalité en somme.

  • Le retour des plaques jonquille comme sous ce bon Pétain.

  • Et on peut en rajouter jusqu’à plus soif:
    A Buzyn la ministre de la santé envisage de faire agrandir le Logo destiné aux femmes enceintes sur les bouteilles de vin. Selon elle, ça pourrait améliorer la santé Faudra aussi une loi pour agrandir les étiquettes. J’avais remarqué que beaucoup de femmes enceintes siphonnent des bouteilles de grand cru, a 50 euros la bouteille, enfin surtout chez les Bobos Parigot.
    Sinon la « Borne » porte bien son nom, Et la Nyssen qui cause d’exemplarité ….
    L’article est intéressant, mais un peu tendre a mon gout, ces personnages doivent être traités beaucoup plus sévèrement.

    • Rassurez-moi… c’est une blague pour le logo ?

      • non c’est pas une blague ils en ont parlé dans les journaux tv.

      • Non, c’est tout à fait serieux et parfaitement représentatif des oeuvres de ce ministère.
        Bonne nouvelle : on a échappé aux images de foetus malformés à côté du degré d’alcool ! Mais jusqu’à quand ?

      • C’était un peu mon métier, je me souviens d’avoir du refaire tous les films et plaques de dizaines d’étiquettes a l’époque ou ce logo inutile a été introduit. Quant a La Buzyn je j’lai entendu directement en causer, c’est sans le moindre doute !

      • @Eric
        Bonjour,
        Nos ministres n’ont pas trop le sens de l’humour et ne se représentent pas en clowns.
        De plus, cela montre aussi que nous ne sommes à leurs yeux que des crétins ayant besoin d’assistance permanente : des irresponsables, comme des gamins.

  • … il faudra que je pense à demander une facture la prochaine fois que j’irai faire gonfler les pneus de mon vélo à Décathlon !

  • Si j’étais encore en activité j’installerais un porte-vélo sur ma bagnole pour aller au boulot et toucher la prime.

  • « un vélo marqué c’est un vélo qu’on ne volera pas ». Avec le nombre de vélib parisiens retrouvés à Marseille, ce n’est pas gagné!

  • Parité à tout prix ou promulguer la connerie !
    Aller à vélo au boulot, pauvre imbécile qui ne voit pas plus loin que son bout de nez… et encore c’est trop ! Est-elle capable de « sortir » de son minuscule univers (vicieux) de la capitale ou de sa région ? Sait-elle que bon nombre de Français font souvent 30 voire 40 km et plus (le double aller-retour) pour se rendre au travail, sous le soleil, la pluie ou la neige ? Qu’elle fasse un tel itinéraire à vélo, cette crétine ! Qu’en dira-t-elle ?
    Quant à l’autre idiote qui est à la culture, elle ferait mieux de se taire. Les films français sont déjà d’une médiocrité navrante (pour rester poli) tant dans le scénario que dans l’interprétation, comparé aux productions étrangères. Favoriser à tout prix une femme parce qu’elle est une femme c’est prouver qu’elle est incapable, fragile ; c’est aussi et surtout afficher un mépris total à son égard quant à sa capacité artistique ou créative. « La pauvre petite » n’y arrive pas toute seule …!
    Cette idéologie de parité poussée à l’absurde ne fait qu’affaiblir la femme, elle nuit et ternit son image.

  • C’est logique, ces 3 cruches ne sont dans le gouvernement qu’à cause des quotas. CQFD

    • à quand 30% d’asiatiques, de latinos, de populations d’Afrique subsaharienne au gouvernement, de gays, de lesbiennes , de trans?

    • Alors, dans le même esprit …. tous les mecs dans n’importe quel gouvernement n’y sont qu’à cause de leur « gourdin » entre les jambes !
      Voilà c’est du même niveau que la grande majorité des commentaires sexistes précédents, et un peu plus vulgaire pour vous prouver qu’on peut faire aussi bien que vous, messieurs !
      Au moins j’espère qu’à la prochaine proposition stupide émise par un homme, ce qui ne saurait tarder, vous n’hésiterez pas à le traiter de cruchon 🙂 CQFD

      • « On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui. »
        P.Desproges est toujours d’actualité. Merci de nous l’avoir rappelé! 🙂

        Merci de cette démonstration…

      • En dehors du commentaire de paulus ci-dessus, dont chacun a pu se faire sa propre opinion, pouvez-vous en citer un qui dit que ces propositions stupides sont liées uniquement au sexe de ces femmes, et que des hommes auraient eu, eux, des propositions intelligentes ?

    • J’aimerais vous croire mais ces 3 femmes ont toutes un passé dans la haute fonction publique et ont chacune été retenues comme ministre dans leur propre domaine de « compétences ». Et ça, vu leur palmarès au sein de la Macronie, c’est particulierement inquiétant sur le niveau de nos dirigeants.

  • Avant on avait Cécile Duflot, Najat Valleau-Belkacem, Christiane Taubira, Marisol Touraine, Ségolène Royal, Agnès Saal.
    De nos jours on a Schiappa, Nyssen, Buzin, Borne.
    Alors qu’il y a tant de femmes intelligentes et compétentes, comment se fait-il que les socialistes nomment toujours des cruches? Réponse: seules ses dernières adhèrent à la gauche!

  • vous leur donner beaucoup d’importance ..ne font pas partir de mon entourage , ils vont polluer mon atmosphère ! je ne le partage pas .

    • Ce n est pas que nous leur donnons de l’importance, c est qu’ils ne « font rien » que de s’occuper de notre vie, c est nous qui sommes important pour eux. Perso, j aimerai bien qu’ils me lâchent les souliers, « je me gouverne très bien tout seul. », et j ai la grande prétention de penser que je suis loin d être le seul.

  • « le mois de l’année où la politicienne dit le moins de conneries est le mois de février parce qu’il n’y a que 28 jours » (d’après Coluche).

  • Soyons clairs : l’homme, c’est la force brutale au service, hélas, d’une intelligence qui peine à se développer. La femme, c’est un concentré d’intelligence, parfaitement à même d’encadrer, guider, orienter, civiliser la force brutale de l’homme pour son plus grand bonheur.

    En d’autres termes, la femme, c’est le guide capable de tenir les rênes, l’homme c’est le cheval magnifique capable de tirer l’attelage. C’est pourtant simple à comprendre! Non? Pour que chacun soit à sa place et tienne le rôle pour lequel il est fait.

    De toute façon, les dieux querelleurs qui mettent la planète à feu et à sang sont masculins et il est temps de mettre fin aux jeux stupides qu’ils inspirent aux hommes.

    Désormais, c’est à la puissance féminine de reprendre le dessus pour que s’ouvre une ère nouvelle de paix, de prospérité au service de la vie et de la joie qu’elle procure.

    Hug. J’ai dit.

  • Hello happy taxpayers !
    Vous avez été contents d’élire comme Président le Gras de la Corrèze (pour la censure, je n’ai pas écrit « gars », mais « gras ») qui nous a permis de découvrir aux postes de Ministre une brochette d’incapables comme rarement pays n’en a connus.
    Vous avez été content de désigner son dauphin comme successeur.
    Il est donc logique que la saga des médiocres continue.
    Pourtant dans un pays de 65 millions de personnes, on devrait pouvoir en trouver quelques – unes avec un cerveau entre les deux oreilles, et des convictions assumées.

  • l’important pour un ou une politique est de commenter et de laisser personne indifférent.
    puisque le nouveau mode de fonctionnement . le Média, la provoque , tout est son contraire maïs pourvu que vous parlez d’elles …Bingo…le but est atteint !!!
    mais dans le temps, que restera t’il rien…
    à part détourner l’attention de vrai sujet …

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Article 49-3 de la Constitution :

« Le Premier ministre peut, après délibération du Conseil des ministres, engager la responsabilité du Gouvernement devant l'Assemblée nationale sur le vote d'un texte. Dans ce cas, ce texte est considéré comme adopté, sauf si une motion de censure, déposée dans les vingt-quatre heures qui suivent, est votée dans les conditions prévues à l'alinéa précédent. »

Recourir à l'article 49-3 n'est pas inhabituel sous la Ve République. Avant le ministère d'Élisabeth Borne, on compte 89 recours à cet art... Poursuivre la lecture

Au cours d’une séance fleuve de près de trois heures au Parc des Expositions de Paris, le gouvernement a dévoilé ce jeudi 6 octobre son plan de sobriété énergétique.

Des prescriptions pour les administrations et les entreprises aux incitations pour les particuliers, les discours d’Élisabeth Borne et de ses principaux ministres ne sont pas sans rappeler les interventions lénifiantes de Jean Castex et d’Olivier Veran durant les confinements de 2020 et 2021.

Hormis que « lavez-vous les mains et portez votre masque sur le nez » ont ... Poursuivre la lecture

Élisabeth Borne est égale à elle-même. Il y a deux ans, celle qui était à l’époque ministre de la Transition écologique et solidaire confiait à Paris Match combien elle se réjouissait de voir qu’en quelques semaines, la crise du covid avait « fait gagner des années de politique vélo ! » Aujourd’hui, même scénario. Le plan de sobriété énergétique qu’elle présentait avant-hier (6 octobre 2022) ne vise pas uniquement à « passer l’hiver » dans le contexte des pénuries d’énergie liées à la reprise post-covid et à la guerre russe en Ukraine ; il se... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles