Reconnaissances
50 articles déposés
À propos Articles
Reconnaissances
50 articles déposés
Professeur émérite à l’Université Grenoble-Alpes et à Grenoble Ecole de Management, Michel Albouy est agrégé du supérieur en sciences de gestion et titulaire d’un PhD de l’Université du Texas à Austin (USA). Il a été membre du Conseil scientifique de l’Autorité des marchés financiers et du Comité national d’évaluation des universités. Auteur d’une centaine d’articles académiques en finance, il a publié plusieurs ouvrages, notamment chez Economica dont : "Décisions financières et création de valeur", 3e éd., 2017 ; « Finance immobilière et gestion de patrimoine, 2e éd., 2020 ; "Finance : Investissement, financement, acquisitions", 3e éd., 2010 ; "OPA, OPE et LBO" avec C. Bonnet, 2008. Il a coordonné avec Gérard Charreaux la 2e édition des « Grands auteurs en finance », EMS, 2017.
0 followers

Articles

Comme l’écrit à juste titre le professeur Pascal Salin, le communisme a laissé des traces en France. Celles-ci se retrouvent aujourd’hui dans la limitation de la liberté des décisions des entreprises en grande partie à cause des actions étatiques. Ainsi en est-il de la dernière décision du gouvernement d’Emmanuel Macron concernant la gestion de la pandémie.

Le 27 décembre 2021, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que les Français dont la profession le permet doivent s'attendre, au cours des semaines à venir, à renouer avec le tél... Poursuivre la lecture

À quelques mois de l’élection présidentielle de 2022 il est de bonne guerre pour tous ceux qui s’opposent au capitalisme et à la cupidité des actionnaires de dénoncer les pratiques condamnables des grandes entreprises cotées comme les rachats d’actions. Cette dénonciation est d’autant plus performante qu’elle s’appuie sur un raisonnement qui se veut sérieux et compétent. Or, il n’en est rien. C’est ainsi que le journal Le Monde consacrait son éditorial du 24 décembre 2021 à cette pratique condamnable, selon lui, qu’est le rachat d’actions par... Poursuivre la lecture

Par Michel Albouy et Alain-Charles Martinet[1. Professeurs émérites des universités en sciences de gestion].

Traduction, trahison, c’est bien connu. Ainsi va la version française du Guépard !

Sciences Po Paris en a enfin terminé avec son long processus de nomination de son directeur. Il s'agit, sans grande surprise, de l'énarque Mathias Vicherat, 43 ans, issu de la même promotion que le président de la République Emmanuel Macron. Le prestigieux institut avait été fortement secoué en 2020 par l’enquête pour viols et agressions se... Poursuivre la lecture

Par Michel Albouy.

Nourris à l’idée que la domination blanche impose ses règles de fonctionnement dans tous les domaines de la vie (de l’économie à la cuisine en passant par le code vestimentaire) aux populations dominées, ils estiment dans la lignée de l’approche marxiste que les populations souffrant de la domination blanche que l’économie de marché et le capitalisme ne sont que des instruments de pouvoir pour les asservir.

Au passage, certains économistes n’hésitent pas à affirmer que la richesse des pays occidentaux s’est co... Poursuivre la lecture

Par Michel Albouy.

Où est passé l’État stratège cher aux nostalgiques de l’interventionnisme public et de la planification à la française ? Certes, le Commissariat général au plan a été vaillamment relancé par le président Macron avec la nomination en septembre 2020 de François Bayrou comme haut-commissaire au plan.

Mais qui compte encore sur cet organisme pour insuffler de quelconques innovations à l’ère du numérique et de la pandémie du Covid-19 ?

Malgré les nombreux déboires des plans à la française, nombreux sont nos ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles