Même les écologistes reviennent du réchauffement

Le réchauffement se voit remplacre par le « dérèglement » climatique, mais par rapport à quoi ? Qu’est-ce qu’un climat « règlé » sur Terre ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013683 dérèglement climatique

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Même les écologistes reviennent du réchauffement

Publié le 27 avril 2013
- A +

Le réchauffement se voit remplacer par le « dérèglement » climatique, mais par rapport à quoi ? Qu’est-ce qu’un climat « réglé » sur Terre ?

Un article d’Olivier Laurent, du Parti Libertarien belge.

Depuis quelques jours, toute personne intéressée par la politique peut remarquer un changement de communication subtil mais déterminant au sein d’Écolo, le parti écologiste belge.

Écolo dans ses communications ne parlent plus de réchauffement mais de dérèglements climatiques. Isabelle Durant parle de dérèglement climatique et non plus de réchauffement pour sa défense de la bourse du CO2 sur son mur Facebook. Émilie Hoyos parle de dérèglement et non pas de réchauffement au forum « écologie, avenir de l’emploi » à Liège semaine dernière.

Ce que l’on pourrait prendre pour une nuance, est en fait déterminant et historique… Écolo reconnait implicitement ne pas trop savoir de quoi sera fait l’avenir.

Le temps va-t-il se refroidir ? Se réchauffer ? Ou tout simplement varier comme il l’a toujours fait. L’homme est-il responsable… Ou non ? Ces questions qui furent pendant des années mises au frigo par les certitudes du GIEC reviennent en force.

On ne savait pas… mais pourtant on a agi comme si on le savait que trop bien.

L’économie verte va laisser derrière elle un champs de ruine, une ardoise d’au moins 2,8 milliards € pour la seule région wallonne que les futures générations devront payer à notre place. Des milliers d’emploi d’industries considérées comme polluantes auront été sacrifiés sur l’autel du tout au vert. Une population essorée par une nuée de taxes qui se sont accumulées à toutes les autres.

Des débats légitimes sur une vraie pollution observable et quantifiable auront été détournés par des croyances et non des faits. Il est à espérer que ce juste souci de lutte contre la pollution ne sera pas affaibli par la supercherie qui semble peu à peu se dévoiler.

Et qui sait peut-être que dans quelques centaines d’années, il ne restera de l’économie verte que des symboles étudiés par les archéologues. Nouveaux archéologues fascinés par un nouvel exemple de la folie millénariste qui secoue de temps à autre l’humanité. Une Folie qui a laissé pour la postérité des symboles religieux incompréhensibles tel que les Moaï de l’Ile de Pâques…Ou les éoliennes européennes.

Voir les commentaires (117)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (117)
  • Hissés miraculeusement à une certaine visibilité imméritée à l’occasion de l’affaire des poulets à la dioxine, les talibans verts se sont crus les sauveurs du monde … et nous ont attirés dans l’immonde …

    Paysages détruits, sols farcis de béton, valse des milliards en trafics de subsides, abandon du nucléaire en Allemagne – qui s’en repend amèrement – augmentation générale du coût de l’électricité, ponctions infernales sur les contribuables, culpabilisation de la société, centaines de milliers d’emplois perdus, le seul effet « durable » de toutes ces gesticulations idéologiques , ce sont les ruines économiques et paysagères que ces nuisibles auront laissé derrière eux.

    • C’est en éventuels sauveteurs qu’ils auraient pu se présenter. Comme sauveurs on est déjà dans le religieux dogmatique.

  • Et pendant ce temps-là, la planète continue de se réchauffer.

    Toutes les mesures, tous les indices, mois après mois (températures moyennes, fonte des glaciers, recul des terres gelées, banquises en voie de disparition – et j’en passe…) confirment le réchauffement. L’hypothèse d’une origine anthropique ne fait plus de doute.

    Seuls détenteurs de la Vérité, brandissant les yeux exorbités et le ricanement aux lèvres les abaques les plus fantaisistes, Contrepoint fait face !

    Rien ne saurait les faire douter. Mourants de soif dans un désert de sable aride, ils continueront de vitupérer.

    Pathétique. Si le libéralisme sort du même tonneau, on est super mal.

    • « Et pendant ce temps-là, la planète continue de se réchauffer. »
      Lol.

      L’hypothèse d’une origine anthropique ne fait plus de doute.
      Lolol.

      LOLOLOL

    • Tiens Xenos !
      Je me rappelle ! Le mec qui, dans d’autres discussion, n’a jamais été capable d’avancer la moindre preuve factuelle de ses affirmations, et qui fini toujours par se barrer discrètement.
      Bienvenue sur ce fil !
      Allez vous pour une fois apporter des éléments concrets ?

    • @ Xenos, félicitations pour la qualité et la pertinence de vos arguments.
      Il a commencé par être global le réchauffement, puis de réchauffement global il est devenu réchauffement climatique, puis changement ou dérèglement climatique ce qui une pathétique avanie langagière.
      Bref le giec a fait un four.
      Quant à l’hypothèse de l’origine humaine du dit absent, cette sorte de mouvement perpétuel genre : plus il fait chaud, plus il fait chaud et plus il fera chaud ça commence a devenir du réchauffé.

    • gag, il n’y a pas que contrepoints qui dit çà, mais il n’y a que Contrepoint que vous lisez.

    • Ils sont effectivement parfaitement hallucinants de méconnaissances et de bêtises, comme si leur seule motivation était cet irrationnel besoin de ne pas être d’accord. Ils se permettent de prendre des données scientifiques avec humour et dérision en passant totalement à côté de la vérité, car la seule qui compte est « leur » vérité. Voici. En 1990, les français et les américains ont lancé un satellite appelé TOPEX/POSEIDON qui repose sur le système de l’altimétrie. Grâce à lui, on peut mesurer la hauteur des océans par rapport à une référence fixe sur la Terre : précision au cm près. Grâce aux premiers marégraphes avant les satellites, on a pu voir que le niveau des océans augmentait au 20ème siècle d’environ 1,7 mm par an. depuis le lancement du satellite, on observe qu’on est aujourd’hui à 3,2 mm par an, soit plus du double en moins d’un siècle. La fonte des glaces en général est responsable pour 2 tiers de la hausse du niveau de la mer. Je cite alors Anny Cazenave, Chercheuse au laboratoire d’Etudes en Géophysiques et oncéanographie spatiale, élue à l’Académie des Sciences : « Nous allons probablement annoncer entre 50 et 80cm de hausse du niveau des océans d’ici à 2100. Ces mesures valent pour un scénario moyen. Or, on ne sait pas très bien ce qu’il va se passer en termes d’émissions ! ». On voit donc déjà le lien maintes fois prouvé de toute façon entre hausse du niveau de la mer et émissions de GES (quels qu’ils soient). On voit également que plus les données et les analyses et les connaissances sont précises, car bien sûr elles évoluent ce que semble ignorer l’auteur de cet article, plus les résultats apparaissent comme une réelle menace. Quand je vois que vous vous réfugiez tous derrière les « variations perpétuelles du climat » que vous évoquez, j’ai peur parce que vous niez totalement le lien de causalité qui existe entre l’activité humaine et les dérèglements que nous vivons à l’heure actuelle et que nous pouvons observer sur les VINGT (20) dernières années !!! En plus vous tous prenez ceux impliqués dans la préservation de l’environnement pour cinglés ahuris venus du larzac, comme une menace pour reprendre les termes pitoyables de MPS qui parle de « talibans verts ». Ainsi finalement vous êtes dans la même stigmatisation ridicule du « patrons tous des pourris ». Bref, le nivellement par le haut laisse à désirer.

      • J’ai une idée : arrête de péter, y’aura moins de GES…

        Non, plus sérieusement, que tu sois un fervent partisan de la thèse du RCA, soit. C’est ton droit.

        Traiter ceux qui ne sont pas de ton avis de cons, à toi de voir, mais le con, dans l’histoire…

        Tu argumentes ta théorie. Contrepoints et les libéraux argumentent la leur. Point final.

        • Il est pas question d’être partisan ou quoi ! Mais y’a un type qui publie un article en faisant passer des milliers de scientifiques de diverses disciplines pour des allumés dont les données ne sont que des « croyances ». Ca c’est de la connerie qui n’a rien de rationnelle effectivement, maintenant je conçois parfaitement qu’il y ait des individus qui aient des discours beaucoup plus pertinents car plus argumentés. On parle de réchauffement climatique, et le seul chiffre qu’il y a dans l’article c’est une somme qui sort de nulle part en € : faut être sérieux quoi, là y’a rien !

          • Si tu avait quelque connaissance des scientifiques tu sauraient qu’ils sont quasiment tous des allumés dont les données ne sont que des « croyances ».
            Les meilleurs, ceux qui suivent vraiment la démarche scientifique, sont même carrément des mabouls : dès qu’il ont une croyance, ils cherchent les moyens les plus novateurs pour la réduire à néant, par des tests toujours draconiens. Et ils sont tout content d’échouer dans ce test, mais pas longtemps : peu après la rage les reprends et il cherche alors une autre hypothèse encore plus hasardeuse, ou bien un autre test encore plus féroce à leur hypothèse. Des mabouls, je te dis.
            Mais pas ce genre de mabouls chez les « climatologues ». chez eux, au contraire, on se jette avidement sur tout ce qui peut aller dans le sens cherché, et on écarte systématiquement tout ce qui dérange par des hypothèses ad hoc, selon la bonne vieille technique des épicycles de Ptolémée. Comme les astrologues, en fait.

        • Et franchement la 1ère phrase : merci le niveau quoi. « Nivellement par le haut » non ?

      • Romain: « j’ai peur parce que vous niez totalement le lien de causalité qui existe entre l’activité humaine et les dérèglements que nous vivons »

        Tout simplement parce que la science est incapable de faire ce lien actuellement. On ne sait pas combien ni comment puisque les modèles des 17 dernières années ne collent pas avec la réalité. Je ne sais pas comment marche la science dans ton monde parallèle mais ici c’est:

        Théorie->Vérification->Validation

        Hors Pachaury le boss du GIEC admet lui-même 17 ans en anomalie complète avec la théorie=non validation.
        http://www.contrepoints.org/2013/02/26/116205-le-giec-reconnait-17-ans-sans-rechauffement

        Coté pragmatique le chantage du catastrophisme climatique à abouti à ce que l’Allemagne rejette trois fois plus de CO2 que la France, il n’y a vraiment pas d’urgence à faire la même chose pour le prix de quelques dizaines de porte-avions.

        Et le catastrophisme vous nous en vendez encore avec vos « 2100 oh la la » alors que tous les « oh la la » des 100 dernières années sont tombés à l’eau, à un moment faut arrêter de raconter des conneries et de discréditer la science.

        —————————————————-
        « En 1995, entre 75% et 85% de toutes les espèces animales seront disparues”

        Dr. S. Dillon Ripley April 1970

        “En 1985, la pollution aura réduit de moitié la lumière du soleil qui nous atteint. » –

        Life magazine, January 1970

        « Une augmentation de la concentration des aérosols dans l’atmosphère d’un facteur 4 est suffisante pour baisser la température au niveau du sol de 3,5°C et de nous amener dans une nouvelle période glaciaire ».

        Dr.S.Schneider, Science. 1971

        « Les météorologistes […] sont unanimes pour dire que ce refroidissement va diminuer la production agricole dans les dernières décennies de siècle »

        Peter Gwynne – Newsweek Avril 28, 1975
        ————————————————————————————-

        • Mon monde est le même que le tiens. Un article du contrepoint pour se justifier ? Just saying, tes citations datent de temps où on utilisait pas de satellites et où les connaissances étaient ultra limitées sur le sujet, et notamment le satellite poséidon dont je parlais. Bon sinon, Peter Doran et Maggie Zimmerman de l’Université de l’Illinois à Chicago ont publié une étude en 2009 à laquelle 3146 scientifiques ont répondu, qui montre que 90 % des scientifiques interrogés sur le sujet jugent que les températures mondiales ont « globalement augmenté » depuis le XIXe siècle, et 82 % sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle les activités humaines « contribuent significativement au changement des températures moyennes globales. voilà le lien de l’étude : http://tigger.uic.edu/~pdoran/012009_Doran_final.pdf

          Donc maintenant c’est cool t’as 4-5 citations pour contredire plus de 3000 scientifiques donc je suis ravi pour toi ;). Tu veux pas ne serait-ce que par pur précaution envisager un instant que l’activité humaine ait un impact néfaste sur l’environnement : ok très bien, tant mieux pour toi je t’envie d’avoir ça en moins à te soucier. Par contre juste si c’était possible d’éviter de nous prendre tous pour des tarés qui divaguent, des meuchans qui veulent faire peur à tout le monde ça serait vraiment sympa.

          • —————————————————————————————
            « Donc maintenant c’est cool t’as 4-5 citations pour contredire plus de 3000 scientifiques donc je suis ravi pour toi »
            —————————————————————————————
            Scoop, il y a 7 ans quand j’ai commencé à examiner le truc j’étais rechauffiste et j’utilisais exactement tes arguments, après j’ai étudié les *faits*…Te dire si tes scores stalinien pour un truc aussi incertain m’en touchent une sans faire bouger l’autre.

            —————————————————————————————
            « Tu veux pas ne serait-ce que par pur précaution envisager un instant que l’activité humaine ait un impact néfaste sur l’environnement »
            —————————————————————————————
            Le fait de ne pas savoir bien lire explique peut-être ton manque de rigueur scientifique. Cherche bien ou j’ai écrit ça et revient me voir.

            —————————————————————————————
            « tes citations datent de temps où on utilisait pas de satellites et où les connaissances étaient ultra limitées sur le sujet,  »
            ————————————————————————————
            J’ai eu la flemme de rechercher la page qui recense toutes les âneries émises voici quelques années seulement pour la décennie 2000 à 2010. Aucune ne s’est produite bien évidemment.

            Je suis pas très acharné à te contredire parce que j’ai déjà eu des centaines de foi ce débat et vous êtes foutu, tu es l’arrière garde d’une armée en déroute.

            Voilà ce qu’en dit James Lovelock père de la théorie Gaïa:

            _______________________________________________________
            “Le problème c’est que nous ne savons pas ce que fait le climat en ce moment. Nous pensions le savoir, il y a vingt ans. Ceci a poussé à l’écriture de quelques bouquins alarmistes – y compris le mien – parce que ça paraissait bien clair, mais cela ne s’est pas produit. »

            James Lovelock – interview de 2012
            _______________________________________________________

            Mais tu ne répond pas du tout sur le fond scientifique qui est d’ailleurs le point principal de mon commentaire que tu as d’ailleurs soigneusement éludé (biais de confirmation d’hypothèse ?):

            Les modèles prédisaient des température d’après une théorie, elles ne se vérifient pas du tout tu en conclu donc en bon scientifique que :

            A-Ouais mais euuh 3000….
            B-Vous pouvez répéter la question ?
            C-Et le pandas alors, tu n’aime pas les pandas ?
            D-En science quand on ne confirme pas une hypothèse, on la jette, on recommence et on s’abstient de faire des projections catastrophistes qui ne reposent sur rien.

            Dura scientia sed scientia

          • Et puis, bon, y’a un argument qui tient quand même plutôt la route qui nous permet d’avoir de sérieux doutes quant aux thèses réchauffistes, ou plutôt quant à l’absence de médiatisation des thèses adverses :

            Imagine-toi à la place de Sarkozy ou de Hollande : tu diriges un pays qui prend l’eau de toutes parts, mais tu refuses l’idée de diminuer de façon conséquente le budget de l’Etat. Dans ces conditions, toute rentrée financière est vitale, on est d’accord ?
            Donc, tu imagines peut-être qu’ils vont médiatiser les anti-réchauffistes et ainsi renoncer à la taxe carbone ? Tu es fou ?

          • @ Ilmryn. C’est moi qui ne sait pas lire ? Dans ce cas je serai ravi de connaitre ton opinion sur l’impact de l’activité humaine sur l’environnement, car très honnêtement nulle part tu ne laisses transparaitre une once de conscience vis à vis de cette question. Après tu es le seul à me faire le procès de mon manque de rigueur scientifique, car à part sur ce site il n’a pas été remis en question, même si bien sûr je ne prétendrai pas avoir la science infuse. Et donc sur le fond scientifique, encore une fois tu me fais passer pour un demeuré mais je ne vois pas plus de rigueur de ton côté. On voit des choses qui sont cartographiées (montée des eaux, hausse des température par des relevés de la nasa dont j’ai mis le lien plus bas…). Mais je ne vois de ta part qu’une réponse subjective car appuyée sur tes convictions ou celle d’un type dont le discours ne remet pas en cause un bouleversement climatique. Surtout que les ouvrages et les publications dans lesquelles il se rétracte abandonnent tout caractère scientifique pour ne devenir que des prises de positions là encore ultra subjectives et faisant penser à une névrose. Après ses théories de bases peuvent déjà apparaitre comme parfaitement fantaisistes à la base, donc rien de surprenant à ce qu’il se rétracte. Enfin bon de toute façon le but n’est pas de convaincre qui que ce soit ici parce que les avis de part et d’autres sont bien trop tranchés. Y’a juste une chose quand même et je le redis, c’est que faire passer tous les écolos pour des cinglés c’est juste pénible et ça ne fera pas avancer grand chose, et surtout pas votre cause.

          • —————————————————————————————
            Romain: « @ Ilmryn. C’est moi qui ne sait pas lire ? Dans ce cas je serai ravi de connaitre ton opinion sur l’impact de l’activité humaine sur l’environnement, car très honnêtement nulle part tu ne laisses transparaitre une once de conscience vis à vis de cette question. »
            —————————————————————————————

            J’étais un écolo porteur de pancarte quand ta mère venait à peine d’avoir ses premières règles, ma conscience écologique va très bien je te remercie.

            Il s’agit déjà de constater la nocivité patente du catastrophisme vert: La très verte Allemagne rejette trois fois plus de CO2 pour un cout monstrueux, si le RCA est réel c’est toi qui promeut la catastrophe, interroge plutôt TA conscience écologique.

            —————————————————————————————
            Romain: hausse des température par des relevés de la nasa dont j’ai mis le lien plus bas…
            —————————————————————————————

            On sort d’un age glaciaire, quel surprise, on parle RCA là… allo ?

            —————————————————————————————
            Romain: « Après tu es le seul à me faire le procès de mon manque de rigueur scientifique »
            —————————————————————————————

            Ils ne sont pas difficile tes copains des sites « ohlala », depuis 30 ans que je discute science je n’ai pas été éblouis par tes discours : argument d’autorité, chantage moral, biais de confirmation, esquive du fond, mais de la science, bof…

            A: oui ou non une modélisation qui ne se vérifie pas est caduque ? (troisième fois que je pose la question)

            B: oui ou non en l’absence de vérification et de modélisation fiable (dans le cas du climat) on est incapable de vérifier la théorie du RCA ?

            C: oui ou non les milliards claqués sont totalement inefficaces ?

            —————————————————————————————
            Romain: « le discours ne remet pas en cause un bouleversement climatique. »
            —————————————————————————————

            T’es pas bon en histoire non plus parce que les hommes se plaignent du « bouleversement climatique » depuis des siècles. Le climat à sacrément varié depuis qu’on le décrit et pas toujours en bien.

            ______________________________________________________
            « la température se vicie rapidement; les excès climatériques deviennent habituels, les régions voient disparaître leurs cultures ancestrales; les saisons s’inversent; l’hiver surgit au printemps, le printemps arrive en hiver; la disparition des saisons intermédiaires; la fin des forets; le tarissement des sources; le déclenchement de ouragans ».

            Fourier dans Le Nouveau Monde industriel – 1830
            ______________________________________________________

            D’ailleurs si les périodes froides ont toujours été des catastrophes les périodes chaudes ont coïncidé avec des booms de civilisation, déjà le fait de ne considérer QUE le négatif remet sérieusement en question ton coté scientifique. Je vois bien ton émotionnel, mais ou est passé ta neutralité ?

            —————————————————————————————
            Romain: « Y’a juste une chose quand même et je le redis, c’est que faire passer tous les écolos pour des cinglés c’est juste pénible et ça ne fera pas avancer grand chose
            —————————————————————————————

            Ils sont bourré de culpabilité et de bon sentiments mais bruler des camions entier d’argent-des-autres pour rejeter trois fois plus de ce qui éventuellement pose problème sans aucune remise en question ce n’est pas vraiment… encourageant.

            Quand à ton « consensus scientifique » et pour toi qui aime l’autorité va lire un peu cette page et vérifie les liens et les noms donnés :
            http://www.pensee-unique.fr/paroles.html

        • 90 %? 82 % ? ce n’est plus 97 % (en fait : 75 sur 77 “experts” choisis par les auteurs parmi les 10 000 répondant à l’étude) ? 🙂
          Mais pauvre résonateur (même pas une cloche, donc), avec des questions aussi stupides la réponse normale c’est 100% d’accord, y compris chez les sceptiques. Si 10 ou 20 % des scientifiques ont quand même pris la peine de répondre autre chose, c’est qu’ils ont flairé une embrouille, ou ont voulu se marrer ou se foutre de la gueule du zozo qui a pondu une enquête pareille :

          “..I’m not sure what you are trying to prove, but you will undoubtably be able to prove your pre-existing opinion with this survey! I’m sorry I even started it!..” (commentaire d’un participant à « l’étude » Doran/Zimmerman )

          Note accessoirement que dans le monde réel une proposition scientifique « certainement vraie » ne peut avoir que 100 % (2+2=4) ou 0,1% (proposition révolutionnaire contraire à la thèse antérieure communément admise) de soutient. De 0,1 à 99,9% de soutient, on est en présence d’une proposition qui a grosso modo 50% de chances d’être fausse ; en l’occurrence même les plus avancés sont parfaitement incapables d’expliquer (et donc à fortiori : de prédire) quoi que ce soit.

          • OOOK donc finalement on en revient toujours au même point. Vous qui n’êtes juste pas d’accord continuez à dire que vous n’êtes pas d’accord parce que vous avez réussi à trouver une petite minorité de scientifiques qui seraient largement au dessus du lot. Vous avez tout compris, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle tous les articles de ce site sont aussi affirmatifs et prônent la théorie du complot. Franchement c’est navrant, autant pour vous que pour moi. On a pas la même vérité point barre y’a clairement rien à en tirer.

          • Tu en reviens toujours au même point parce que tu ne veux pas sortir de ton bocal. Nous, on supporte très bien la cohabitation d’avis différents, et on supportera même très bien d’avoir eu tort (donc de changer d’avis : d’ailleurs c’est ce que j’ai fais : ayant des intérêts sentimentaux en bord de mer, je craignais pour le montée des eaux. Plus maintenant) . Tout ce qu’on demande c’est
            a) un minimum de cohérence et de franchise : si (par exemple) le projet c’est la vie comme chez les amish, voire « back to the trees », OK, il faut le dire… et le faire.
            b) des arguments sensés (et, par exemple, tous les scientifiques te le diront, l’argument de la majorité n’en est pas un, en matière de science)
            c) de l’argumentation et de la conviction, pas des réglementations et des taxes.
            A part ça tu peux garder ta « vérité » comme un gentil petit créationniste si tu veux.

  • xenos

    à ce stade, il faut consulter, ce n’est peut-être pas irrémédiable, quoique…

    • Etudiant en classe prépa, ce débat m’intéresse fortement. Au lieu de railler xenos et de polluer le flux de commentaires, est-il possible d’avoir un débat argumenté?
      Merci d’avance.

      • Nicolas, compte tenu des données accumulées ces deux dernières décennies, le débat scientifique sur l’origine anthropique des variations climatiques est clos. Il faut se faire une raison : l’humanité, légitime lorsqu’elle cherche à soumettre la nature à son service, est pour l’instant impuissante vis-à-vis du climat et le restera probablement encore longtemps.

        Que reste-t-il du débat sur l’origine anthropique du réchauffement ? Des dettes, des taxes et des réglementations ubuesques. Voilà l’arnaque ! Et le pire est à venir, avec le débat en cours sur la transition énergétique, aux mains d’idéologues obtus qui envisagent, sourire aux lèvres, d’achever ce qui reste de la France.

        • vous n’utilisez que des articles d’un même site… ultra orientés, avec absolument tous le même objectif : l’écolo c’est pas bien. Mais sinon des données objectives ça serait possible ? Je veux dire y’a quand même un prof sorti de nulle part qui a filé une photo de vacances pour mettre sur l’article quoi… Alors bon ça ne fait pas tout, mais bon face à la NASA vous me permettrez d’avoir envie de rire. d’ailleurs voici une carte animée établie par la NASA qui montre bien que si effectivement durant ce siècle on a connu une alternance entre réchauffement et refroidissement, en revanche ce que l’on voit sur les 20 dernières années n’a rien à voir. http://www.dailymotion.com/video/x48iur_nasa-animation-du-rechauffement-cli_tech#.UYe7b46Hulg

          Encore une fois pas besoin d’être un génie pour comprendre la carte qui a été construite, s’il faut encore le rappeler, à partir de données scientifiques basées sur les relevés de températures.

          • —————————————————————————————–
            Romain: vous n’utilisez que des articles d’un même site… ultra orientés
            —————————————————————————————–

            Qui pointent vers des articles et sources scientifiques. Ne soit pas ridiculement puéril franchement !

            —————————————————————————————–
            bon face à la NASA vous me permettrez d’avoir envie de rire.
            —————————————————————————————–

            Sauf qu’a la NASA il s’est trouvé 50 scientifiques et astronautes pour pétitionner contre son Boss qui utilisait la réputation de la NASA pour raconter n’importe quoi.
            http://www.wikistrike.com/article-escroquerie-du-changement-climatique-anthropique-co2-50-scientifiques-et-astronautes-de-la-nasa-e-103333244.html

            Je sais pas toi mais quand dans une boite pareil les cadres en viennent à pétitionner c’est qu’il y a un énorme lézard.

          • Pas besoin d’être un génie pour voir que tu n’utilise toi-même que des citations ultra orientés, avec absolument tous le même objectif : l’humain est un poison pour Gaia, les GES anthropiques c’est pas bien.

            La seule question que je me pose c’est : quand, dans 10 ou 20 ans, il sera devenu évident même pour les plus obtus que tout cela n’était que foutaise, comment réagiras tu ? Par le déni (oui mais non mais si quand même parce qu’en fait tu vois …) ? la colère ? le retrait (ah putain comme il m’ont eu les salaud, je me ferais plus avoir) ?

            Regarde les choses en face : tu n’y comprend absolument rien , tu n’a pas le quart de la moitié des connaissances physiques nécessaires pour ne serait que te faire une vague idée de l’abime d’ignorance devant nous.
            Alors reste à l’écart et n’essaye même pas de compter les points, vu que tu ne comprend même pas les règles du jeu. Soit raisonnable : contente toi de leur dire, à tous : « oui, oui, donnez moi toutes les prédictions et tous les conseils que vous voulez, mais laissez moi les suivre, ou pas, sans me forcer »

          • @ Ilmryn. J’étais SUR que vous alliez me citer cet article !!! Mais la question, encore une fois, est toujours la même : pourquoi seulement 50 alors que les chercheurs affiliés à la NASA se comptent par centaines ? Tout faire reposer sur la théorie du complot (cet article l’annonce clairement) est un peu léger ! Surtout que la source NASA que j’utilise (carto des variations thermiques) n’est pas un discours ou un quelconque baratin, c’est la matérialisation et la synthèse de données collectées à partir d’un satellite ! et le lien qui a été établi entre ce phénomène et le CO2 (bien qu’il serait grave d’ignorer que le CO2 n’est pas le seul GES), c’est d’une part les propriétés physiques de ce gaz et leurs effets sur les gaz qui composent l’atmosphère (diazote…) et donc l’effet de serre. Le second élément qui établi un lien c’est la proportionnalité observée entre taux de co2 dans l’air et hausse des températures : » Le taux de CO2 dans l’atmosphère était de 285 parties par million en volume (ppm) en 1880, passant à 315 ppm en 1960. Il dépasse aujourd’hui 390 ppm et continue à augmenter à un rythme accéléré ».

            Qu’il y ait des incertitudes sur les conséquences exactes de tout cela (bien que la montée des océans c’est précision au cm près) c’est indiscutable ! En revanche s’appuyer sur cet argument pour dire comme certains ici que « dans 10 ou 20 ans, il sera devenu évident même pour les plus obtus que tout cela n’était que foutaise », c’est vraiment pas élever les esprits.

          • @ P.

            Ne pense surtout pas à ma place ca me ferait mal, surtout quand je vois les seules options que tu proposes (colère déni etc etc).

            Ce que je dirai si tous ces gens se sont plantés ? Si effectivement notre activité n’a pas d’impact négatif majeur sur l’environnement ? Si sur cet article je pourrai mettre un commentaire d’approbation parce qu’effectivement rien n’arrivera ? OUF ! tu crois que le simple but de tous les écolos c’est d’avoir raison ? Là c’est toi qui n’y comprends rien ! Visiblement certaines valeurs te dépassent complètement, et il est clair que si je me met à parler de patrimoine commun de l’humanité en parlant des ressources naturelles par exemple ca va déclencher chez toi de l’urticaire. Je suis votre con, je m’en accommoderai, mais vos leçons sur ce que je comprends ou non, sur ce que je dois dire ou non, vous pouvez vous les garder.

          • Encore @ P (dernier) : « quand, dans 10 ou 20 ans, il sera devenu évident même pour les plus obtus que tout cela n’était que foutaise ». Mais euh toi t’es qui pour le dire ? Je suis rien j’y comprends rien ok, mais toi concrètement t’es quoi ? « personne peut prédire l’avenir, mais moi je te dis que ça arrivera pas ». Du lourd quoi

          • Romain: « Et le lien qui a été établi entre ce phénomène et le CO2 c’est d’une part les propriétés physiques de ce gaz et leurs effets sur les gaz  »

            Depuis 17 ans la température est resté relativement stable loin des prévisions alors que le CO2 grimpait en flèche. Corrélation invalide ! Tout le reste c’est du vent !

            De toute façon tu me ressorts toute la litanie simpliste de 4-6 ans en arrière alors qu’on est bien plus loin dans la littérature et l’argumentaire.

            Tu hibernais pendant tout ce temps ou tu viens de découvrir internet ?

          • Romain : « les chercheurs affiliés à la NASA se comptent par centaines »
            ————————–
            Faut pas dire n’importe quoi hein, il n’y a pas « des centaines de chercheurs » alarmistes à la NASA. Pour la température de surface, il n’y a que le GISS dirigé par l’activiste réchauffiste (et accessoirement pro-nucléaire, c’est très con pour les escrolos !) Hansen et où d’après son sbire Gavin Schmidt, il y a juste « un mi-temps consacré à la compilation de la température » !
            Et pour la compilation de la température des satellites, les initiateurs et chef de projet à la Nasa sont Roy Spencer et John Christy, tous deux sceptiques.

            « Des centaines de chercheurs à la NASA », warfff. T’es pas de Marseille par hasard, tu sais, là où des centaines de milliers de sardines bouchent le port ?

            —————————————
            Romain : « c’est la matérialisation et la synthèse de données collectées à partir d’un satellite ! et le lien qui a été établi entre ce phénomène et le CO2 »
            —————————————
            Tu racontes vraiment n’importe quoi ! Les mesures n’ont établi rien du tout et a fortiori encore moins l’origine humaine d’un réchauffement. Ce n’est pas parce que tu finisses par croire à tes bobards que c’est vrai.

            ———————
            Romain : « Le second élément qui établi un lien c’est la proportionnalité observée entre taux de co2 dans l’air et hausse des températures : »
            ———————
            ne raconte pas autant d’ânerie, il n’y a aucune proportionnalité, ni dans les mesures (il suffit de regarder les courbes de température et de CO2), ni dans la théorie (puisque les climatologues ne sont pas fichus de savoir le réchauffement provoqué par un doublement du taux de CO2 de l’air).
            Mentir et exagérer, c’est tout ce que tu faire, ça relève de la psychiatrie ! Faut aller consulter, mon garçon.

          • Romain: « pourquoi seulement 50 alors que les chercheurs affiliés à la NASA se comptent par centaines ? »

            Parce qu’ils s’en foutent, parce que ce sont des sous-fifres qui n’ont pas envie de s’en mêler, parce qu’ils sont incertains, parce que seul un idiot peut croire que tous les employés d’une boite vont s’impliquer dans une querelle comme ça, en bref pour une foultitude de raisons, mais de toute façon, on s’en fout complètement : seul un neuneu en science peut être là à compter les types alors qu’un seul suffit à jeter toute une théorie établie aux oubliettes.

            Tu dis « consensus » je te prouve simplement que non, on en est vraiment loin et il y a de sacrées pointures dans les contradicteurs…

            Le fait est que : CO2 en flèche et pas de fièvre pendant 17 ans = décorrélation. Maintenant t’as l’air naze avec tes « miyons de types » parce que personne au monde ne peut expliquer cette dichotomie actuellement et que ça confirme parfaitement ce que beaucoup de scientifiques disent:

            On ne sait pas ! La climatologie est trop jeune et le climat c’est un merdier chaotique bourré de retro-feedback et de cycle de différentes fréquences dont on a aucune idée pour l’instant.

          • @ minitax et llmryn.
            Vous tapez dans les boites, je vais pas revenir sur ce que j’ai dit parce que j’ai amené des preuves de DIVERSES sources que vous réfuterez toujours par la théorie du complot, qui par définition s’applique à tout. Mon but n’est pas d’avoir raison sur le réchauffement climatique, simplement de dire que nier en bloc autant de données et de travaux relève vraiment de la connerie. Quoiqu’on puisse amener on voit bien qu’il n’y à rien à en tirer. Vous êtes visiblement des grands monsieurs vu la hauteur et le ton avec lequel vous vous exprimez, mais quel dommage, vraiment, que le monde ne vous entende pas ! Alors vous aussi vous êtes comme cette infime minorité de la communauté scientifique qui vient gueuler au complot mais qui aurait tout compris ? Soyez raisonnables ! Insultez moi tant que vous voulez, et notament tax qui devrait se renseigner sur ce qu’est la psychiatrie, et le co2 et tout le reste, ça ne changera pas ce que vous êtes : 2 excités qui balancent des insultes et des conneries basées sur de l’intime conviction sur un site d’anti. la totale ! Ce ne sont pas sur les sites que j’ai pu éprouver ma démarche scientifique mais dans la vraie vie (milieu de la santé en particulier), et ça fait voler en éclat le fait que llmryn soit visiblement proche de la retraite et pense que ça lui octroie le statut de savant alors qu’il n’est rien q’un vieux (il semble y tenir) grincheux sans doute pas bien méchant au fond, même s’il as pas tout compris à l’écologie 🙂 Aller je vous laisse niveler encore plus par le bas ce « débat » en attendant le flot d’insultes que vous allez déverser. mais promis j’irai consulter !

          • Romain: « Alors vous aussi vous êtes comme cette infime minorité de la communauté scientifique qui vient gueuler au complot mais qui aurait tout compris ? Soyez raisonnables ! Insultez moi tant que vous voulez,  »

            Le suicide final ! MUAHAHAHAHAHAHAHA !!!!!

            T’as amené des « preuves » d’un RC que personne ne conteste, mais t’as absolument aucune preuves d’un RCA bien au contraire vu que le CO2 explose et que les températures stagnent. C’est même le BOSS du GIEC qui l’admet la vache de complotiste !

            Mélanger RC et RCA et raconter que les satellites « prouvent » le RCA défini ton niveau scientifique: entre la moule du Périgord et le bulot d’Auvergne.

            Tous tes arguments ont été pulvérisés, toutes les références (complotistes ? ou ça !??) données et tu reste la comme un poulet tout nu l’air con à crier victoire sur les ruines de ton argumentation.

            Tu te drogue franchement !?? C’est pas possible d’être amputé de la compréhension à ce point ?!???

        • Encore @ P (dernier) : « quand, dans 10 ou 20 ans, il sera devenu évident même pour les plus obtus que tout cela n’était que foutaise ». Mais euh toi t’es qui pour le dire ? Je suis rien j’y comprends rien ok, mais toi concrètement t’es quoi ? « personne peut prédire l’avenir, mais moi je te dis que ça arrivera pas ». Je te trouve bien prétentieux pour quelqu’un qui prend autant de hauteur (avec en plus autant de fautes d’orthographes).

          • Oui,oui… lol. Tu peut toujours tenter l’esquive et l’insulte, ça ne marche pas avec moi : La question demeure, et tu n’y répond pas. Si elle te défrise parce qu’elle commence par un « quand », tu n’as qu’à y répondre à sa sœur qui commence par un « Si » à la place.

          • Bon ultime intervention parce que les causes perdues ça use.
            Votre raisonnement mettra toujours en échec ce qui est rationnel parce que votre discours est déterminé par opposition à la notion de majorité (et c’est d’ailleurs son unique fin. Les experts disent majoritairement que l’activité de l’homme a des impacts nuisibles sur l’environnement ? C’est donc que c’est faux. Les attentats du 11 septembre ont été expliqué dans un rapport, explication soutenue par le gouvernement américain, c’est donc qu’elle est fausse.
            Tout ce qu’on a pu lire dans vos commentaires depuis le début repose sur cette logique :
            « Je suis d’un avis contraire de vos “experts”, donc j’existe (surtout sur internet). Je suis pas d’accord avec la majorité, j’ai compris et pas eux ». Have fun

          • Remarque, vu que tu comprend tout de travers, je t’explique. Cette théorie n’est que foutaise, et ça se verra (ça se voit déjà, en fait). mais ça ne veut pas dire « ça arrivera pas » : « ça » peut arriver, et même « ça » arrivera probablement. Boire de l’eau gazeuse ne fait pas tomber de cheval, mais tu peux tomber de cheval même sans avoir bu d’eau gazeuse. Les GESA ne transformeront pas le climat de la terre dans les proportions catastrophiques alléguées, mais le climat de la terre variera, éventuellement de façon catastrophique, et MEME si on arrête tout, même si on suit l’oncle Vania écolo : « back to the trees ». On sera juste bien plus mal de n’avoir pas les ressources stupidement gaspillées dans la chasse au dahu climatique

          • Ben voyons. Quand on est en panne d’argument sensés, il ne reste qu’exprimer plus ou moins poliment que l’adversaire relève de la psychiatrie du complotiste. Histoire connue.
            La psychologie dit que c’est de toi même que tu parles : il semble donc que tu soit incapable d’exister sans suivre la majorité. C’est un comportement typique d’ado « rebelle ». Mais bon, ce n’est ni à moi ni à partir de quelques posts internet qu’on peut faire un diagnostic : à toi de sonder toi-même ton âme, si tu l’ose.

          • Romain: « Votre raisonnement mettra toujours en échec ce qui est rationnel »

            Les températures stagnent depuis 17 ans alors que les CO2 EXPLOSE! Allo non mais allo quoi ? Même le GIEC et tes 3000 scientifiques le savent !

            Romain: « Les experts disent majoritairement que l’activité de l’homme a des impacts nuisibles sur l’environnement »

            Rien à voir, ce n’est pas le sujet ! Allo ? on parle RCA ici !

            Romain: « Les attentats du 11 septembre ont été expliqué dans un rapport »

            Rien à voir, ce n’est pas le sujet ! Allo ? on parle RCA ici ! (et personne ne soutient l’idiotie du complot 911 ici.)

            Romain: « Tout ce qu’on a pu lire dans vos commentaires »

            N’importe qui peut se rendre compte que ce que tu prétend avoir compris n’a strictement rien à voir avec ce qui as été dis. C’est tellement décalé d’ailleurs que ça frise la pathologie.

            J’ai vu des débiles dogmatique dans ma vie mais tu rentre dans le top 10 directe, on fini par douter que tu sache lire (sinon ça fait peur)

      • Peut-être que si Xenos commençait déjà par argumenter, on ferait autre chose que le railler.
        Ici, ce ne sont juste que des assertions idéologiques gratuites qu’il ne démontre même pas.

        Il pourrait dire que les chats sont en train de se transformer en monstre mutants ou que les martiens préparent l’invasion de la Terre, ce ne serait pas différent.

        Est-ce par manque d’impartialité que vous le défendez ?

      • Nicolas ,

        Pour vous faire une opinion différente de celle de la pensée unique du Giec , allez sur le site  » la pensée unique pour les scientifiques  » !!!

        Attention , si l’on croit au réchauffement climatique anthropique et que l’on va sur ce site , il faut s’attendre à être secoué intellectuellement !!!

        Bonne lecture !!!

      • Nicolas : Je suis moi même passé par la prépa, et ai passé un somme conséquente de temps sur cette controverse.

        L’essentiel à savoir, c’est que l’affirmation du Giec comme quoi l’origine anthropique du réchauffement climatique au XX ème siècle est sure à 90% repose sur des modèles informatiques dont la capacité prédictive est en fait … inconnue. Les modèles ne sont capables de reproduire (péniblement) que les évènement qui ont servi à les calibrer. D’autre part, ces modèles sont tous basés sur l’hypothèse que les variations du forçage radiatif lié au CO2 sont « maitresses » et que le système climatiques s’adapte ensuite a ces variations maitresses via des séries de rétroactions linéaires. Hypothèse qui reste pourtant à démontrer. De fait, puisqu’on est même pas sure que les coefficients de rétroaction aient un sens physique, il existe une imprecision phénoménale sur leur valeur, au point qu’on ne sait toujours pas si la rétroaction des nuages est positive ou négative (mais dans le doute, je te laisse deviner quelle hypothèse est privilégiée). Dernier point, et pas des moindres, les données climatiques elles même (température de l’air, des océans) sont profondément triturées pour essayer de compenser tous les biais du au nombre limité de points, et à leur emplacement et un des arguments des sceptiques c’est que ces algorithmes sensés corriger les biais sont eux mêmes biaisés vers le haut.

        In fine, tout l’agitation autours du réchauffement climatique repose sur la corrélation récente entre hausse de la température et hausse de la concentration de CO2. Mais corrélation n’est pas causalité. Et les derniers examens des données paléo-climatiques ont montré qu’a l’échelle des temps géologiques, les hausses de températures ont précédé (sic) d’en moyenne 600 ans les hausses de concentration de CO2 … suggérant une inversion du sens de la causalité par rapport à l’interprétation dominante, soit l’inverse de ce qu’on voulu leur faire dire les climato-catastrophistes, al gore en tête. Au passage, il est bon de savoir qu’Al Gore a littéralement fait fortune en investissant dans des startups CO2 compatibles, qui ont ensuite recu des subventions massives du gvt US, comme quoi l’idée que seuls les climato sceptiques sont sujets aux soupçons de conflit d’intérêt (avec les industries des énergies carbonnées) est un superbe préjugé.

        Et pour conclure, l’exemple d’Haiti montre que l’extreme pauvreté, bien plus que le CO2, est destructrice pour l’environnement. En implantant une centrale (électrique) à gaz dans un pays pauvre, on fait mille fois plus pour l’environnement qu’en taxant les émissions de carbone et/ou en subventionnant les prétendues « énergies décarbonées » dont aucune, si ce n’est le nucléaire dont personne ne veut, n’ont un taux de retour sur investissement suffisant pour permettre ne serait ce que de maintenir la production actuelle, et donc encore moins permettre le décollage industriel de pays pauvres.

      • C’est d’argumentation, en effet
        Techniquement, c’est bien bien à celui qui prétend l’existence d’un phénomène dans prouver l’existence. Prouver, pas plaider, pas supputer, pas bouledecristaliser.

  • consultez: Enquête et Débat,et Claude Brasseur

  • Les écolos, idiots utiles, sont tombés dans le panneau photovoltaique

  • @Nicolas

    tu as sans doute vécu depuis toujours dans un monde poêle à frire, et tu sembles découvrir qu’il y a un débat, une polémique?
    Nos railleries te choquent et tu as raison, on ne se moque pas des religions.

    Mais tu as du boulot en perspective:
    il te faudra déjà lire les articles de Mr. Duran

    http://www.pensee-unique.fr/
    et tu pourras alors poser des questions sur ce site

    http://www.skyfall.fr/

    Et si tu lis l’anglais, il faudrait que tu lises les articles de Pielke,de Spencer,de McIntyre etc…

    Bon courage

  • Le dessin vaut à lui tout seul cent pages de débats. Bravo l’artiste!

  • Et tout ça après que Marcel Cheron (député écolo wallon pour nos amis français) ait avoué que les éoliennes ne produisent rien : http://www.contrepoints.org/2013/04/21/122237-ecolo-avoue-une-eolienne-ne-produit-rien

  • la référence aux statues de l’ïle de Pâques a été effectuée par james Lovelock gourou du mouvement vert )à l’occasion de sa participation à une action contre de nouvelles fermes éoliennes ….

  • @Nicolas
    Vous qui avez l’air de venir avec une volonté sincère, je ne peux que vous conseiller d’aller consulter les liens donnés par Nick de Cusa et ceux de joeletaxi.
    Je pourrais en ajouter pas mal également. Factuellement ça n’est pas ce qui manque.
    Je ne vais en donner qu’un :
    http://www.contrepoints.org/2013/01/03/110078-bbc-et-28gate-ca-chauffe

    Pour résumer :
    Oubliez tout ce que vous savez.
    Repartez de zéro.
    Demandez-vous par qui avez-vous été manipulé et en qui vous pouvez avoir confiance.

    • C’est amusant de justifier des avis énnoncés sur Contrepoints par des articles parus dans les colonnes de……Contrepoints.
      Cela ressemble fort à un Larsen, du coup on ne s’entend plus 😉

      • « des articles parus dans les colonnes de……Contrepoints. »
        Et dans les colonnes de contrepoints, il y a un truc qui s’appelle « lien » et qui ne pointe pas sur d’autre article de contrepoints , si si vous pouvez vérifier, et les graphiques ne viennent pas de contrepoints non plus, mais d’organisme réputé, c’est incroyable!!

      • A du Larsen ou au Monde ou à Libé

  • Bonjour,
    Merci Nick pour tes liens. Je suis justement tombé sur l’article traitant du député wallon en début de semaine. Même si l’article relevait de l’anecdote, la base documentaire fournie avec était intéressante! (bien qu’un peu dogmatique)
    En revanche joletaxi, il va falloir veiller à mettre du beurre dans tes épinards! Pourquoi tenir des propos aussi acerbes à mon égard?
    Je trouve tes propos à l’égard de Xenios irrespectueux. Il s’oppose à ta pensée, mais nul besoin de l’agresser…. Je pensais justement sortir du modèle de « pensée unique » en venant ici. Allez, reprenons-nous 🙂

    • Concernant Xenios, c’est juste un habitué du trolling sur ces question, sans jamais apporter d’éléments concrets. C’est la raison. 🙂

      • Toutes les mesures (lesquelles?), tous les indices (lesquels), mois après mois (heu!!! on a pas eu d’hivers rigoureux ces derniers années?) (températures moyennes (lesquelles?), fonte des glaciers ( comme en antarctique??), recul des terres gelées (où?), banquises en voie de disparition (hein???) – et j’en passe ( oui vous en passez beaucoup!)…) confirment le réchauffement (bof!). L’hypothèse d’une origine anthropique ne fait plus de doute (pourquoi?).
        Octobre 2012:La surface de banquise en Antarctique atteint un record maximum, Le record maximum précédent (19,4 millions de km²) remonte à 2006.
        http://goo.gl/C72pk
        Encore une conséquence des fontes des glaces, hein!!!. En tout cas « des chercheurs » sans aucune honte le disent..

    • The Arctic was also warmest during the twentieth century, although warmer during 1941–1970 than 1971–2000 according to our reconstruction….

      In Europe, slightly higher reconstructed temperatures were registered in A.D. 741–770, and the interval from A.D. 21–80 was substantially warmer than 1971–2000. Antarctica was probably warmer than 1971–2000 for a time period as recent as A.D. 1671–1700, and the entire period from 141–1250 was warmer than 1971–2000.

      L’arctique était aussi plus chaud durant le 20eme siècle, bien que plus chaud durant la période 1941-1970 que durant 1971-2000 selon notre reconstruction.
      Des références, il y en a plein, mais aucun dans la presse Française.

      http://dotearth.blogs.nytimes.com/2013/04/22/study-charts-2000-years-of-continental-climate-changes/

      • Le fond du problème est aussi un problème philosophique…
        Les lobbies de l’amont des EnR font publier des études sur le prétendu (car il n’y a pas de consensus scientifique à ce sujet) non réchauffement climatique, et les lobbies des ER font publier des études spécifiant l’inverse…. Finalement le péquenaud lambda que je suis n’y comprend rien, et l’impression que ça me donne c’est qu’on est en présence d’un débat d’idéologues. Car très honnêtement qui comprend quelque chose aux études publiées? Peut-on se contenter de réutiliser les conclusions d’une étude pour servir sa thèse si on n’est pas capable de savoir si les pré-requis de l’étude ne sont pas orientés?

        Plus spécifiquement en réponse au dernier lien, qu’est-ce qu’une reconstruction? selon quels modèles?
        Le fond du problème, je pense, est que l’on peut reconstruire l’histoire en général -et l’histoire de l’arctique en particulier- dans le sens qui nous arrange.

        Un article du Monde des Sciences est paru à ce sujet en début d’année, très intéressant et très vrai (même si Le Monde -et j’en suis conscient- est une tribune gauchiste depuis le rachat par Bergé, Niel et Pigasse).

        • « Les lobbies de l’amont des EnR font publier des études sur le prétendu non réchauffement climatique », lesquelles sachant que les lobbys que vous prétendez dénoncer, balance des milliards, dans tout ce qui est renouvelable et pro-réchauffement, je voudrais bien voir cela.
          « Le Monde -et j’en suis conscient- est une tribune gauchiste depuis le rachat par Bergé, Niel et Pigasse »
          Le Monde dans les année 60, 70, a soutenu Mao et Polpot, ils ont même condamné « invasion » des vietcong au Cambodge qui a mis fin au génocide, la tribune de l’immonde était déjà très gauchiste ( cad menteur) avant l’achat des autres.

        • Nicolas, le péquenaud lambda que vous êtes n’y comprend rien aussi parce que certains alimentent un pseudo-débat dans le but de vous laisser penser que les choses ne seraient pas claires.

          Cela part généralement de fondations américaines (comme les instituts Heartland ou George C. Marshall) qui enrôlent des scientifiques incompétents dans le domaine mais avec une large aura (comme Fred Singer) pour mettre en scène dans la presse grand public (le Wall Street Journal, par exemple) des controverses inexistantes dans les revues scientifiques. Ces articles tournent alors sur quantités de blogs, donnant l’impression d’une réelle controverse, avant d’être résumés ou traduits en français sur différents sites qui vous sont renseignés ici. Certains comme skyfall semblent ne pas comprendre grand chose à l’origine de ces « informations », d’autres comme Contrepoints le savent parfaitement mais s’en accommodent parfaitement car ils développent la même vision du monde.

          Attention, il y a une variante: parfois cela commence par des articles sur des blogs qui se citent mutuellement, jusqu’à ce que l’effet de masse ainsi créé (qui est essentiellement une illusion) ne justifie un article dans la grande presse au prétexte qu’il se passerait quelque chose…

          • Je ne comprends pas : soyons clairs s’il vous plaît. Quelles mesures interventionistes crédibles et réalistes dans nos pays (fondateurs de l’IPCC et donc volontaires) – y compris soyons fou, des investissement à crédit de x?x?x? milliards dans l’énergie nucléaire, pourquoi pas – devra-t-on imposer aux minorités sceptiques par la force que nous confère généreusement la « majorité démocratique » ?
            Je suppose que la mission de vulgarisation de l’IPCC s’arrête simplement avant cette question épineuse… mais comme cela verse après dans un débat d’interventions économiques, dont les consensus et surtout l’efficacité scientifique sont cette fois les grands absents, et qui ne s’améliore même pas avec l’urgence de la crise, j’ose demander si tout ce drame d’experts était bien nécessaire ? Ne manque-t-il pas à cette « vile » race humaine précisément un peu de recul pour juger « scientifiquement » de ses propres capacités d’amendement? Juste un PETIT peu ?
            Autrement dit : Est-ce que les discussions d’inflexion de l’espace temps aux abords du soleil intéressent le chasseur de bison qui s’apprête à décocher sa flèche ? AGW – Qu’est-ce qu’on y peut vraiment maintenant ? What gives, Xenos, monrOe et tuti quanti ?

        • Nicolas, il y a environ 1/2 degré de réchauffement depuis 1880. Ce chiffre est douteux car beaucoup de corrections ont été apportées aux données et parce que le réseau de thermomètres couvre surtout l’Amérique du Nord, un peu l’Europe, presque pas le reste du monde (il doit y avoir 2 ou 3 bonnes séries pour toute l’Afrique. Cette probable hausse s’explique par le fait de la sortie, en cours, du petit âge glaciaire. Il faisait plus chaud que maintenant à l’optimum médiéval à l’empire romain, à la période minoenne. Et désormais il y a en plus la périod en cours de 17 ans sans réchauffement (reconnue par le GIEC) alors que les émissions humaine de CO2 ont -bien entendu- continué, et alors que les modèles informatiques présentés comme preuves du réchauffement ne l’avaient en rien prévu. En science on dit que ces modèles sont invalidés. Le rythme de réchauffement de ces 133 années n’est pas non plus hors de l’ordinaire.

          Questions : vu ces faits, très faciles à vérifier. Quelle raison de penser qu’un effet humain est important, et non négigeable.

          Ensuite, les conséquences de réchauffement -probablement largement non humain- sont-elles mauvaises.

          Troisièmement, le CO2 est-il mauvais ? http://www.contrepoints.org/2013/03/26/119497-matt-ridley-la-planete-devient-plus-verte

        • La seule valeur ‘intéressante’ à connaitre dans la controverse climatique est celle de la sensibilité, notée généralement ECS en anglais (Equilibruim Climate Sensitivity), c’est à dire l’augmentation de température (en Kelvin) après un doublement du CO2. Les modèles du GIEC la donnent entre 2 et 4.5 K avec une valeur centrale de 3 K tandis que les données empiriques (calculées à partir de données mesurées dans la nature) la donnent entre 0.8 et 3 K avec une valeur centrale de 1.5 K environ, selon le dernier rapport du GIEC [1]. Toute valeur en dessous de 2 ne mérite aucune discussion.

          [1] http://www.stopgreensuicide.com/Ch12_long-term_WG1AR5_SOD_Ch12_All_Final.pdf figures page 152-153

        • Bonjour Nicolas,

          En effet, la climatologie est une science complètemment immature. Les paramètres sont tellement nombreux et mal maîtrisés que j’accorde aux études pro et anti la même crédibilité que les prévisions astrologiques.

          De mon point de vue, politiques et scientifiques ont chacun trouvé leur position de confort (équilibre gagnant-gagnant, sans pour autant tomber dans la théorie du complot). L’argument climatique permet aux premiers de lever des taxes supplémentaires et aux seconds de se faire financer leurs travaux grâce aux premiers.Le contribuable paye avec bonne conscience.

          Tout le monde a le sourire. Pourquoi s’arrêter ?

  • Le climat a tellement varié sur notre planète au cours de ses 4.5 milliards d’années d’existence, par les variations solaires, les météorites, les volcans etc. Comment ne pas reconnaître sa capacité auto-régulatrice avec ses océans, ses forêts, sa dynamique atmosphérique?

    Je vous le dis, la terre est libérale parce qu’en faisant confiance au marché elle n’a jamais cesser de prospérer!

  • L’expérience héritée de nos parents n’y suffit pas pour que nous recommencions encore et encore, là où ils ont abandonné!
    Les moulins à vent des meuniers ne sont pourtant pas depuis si longtemps abandonnés ! Et la raison en est le manque de régularité du dieu Eole, aussi n’est-il pas prétentieux de penser qu’aujourd’hui on fera mieux qu’hier avec les éoliennes.
    Une chose est certaine, le réchauffement climatique a servi la cause des développeurs des énergies renouvelables et il pourrait aussi la desservir, en effet nous constatons que depuis un quart de siècle malgré tout les investissements réalisés dans les EnR, le CO2 n’a pas pour autant diminué.
    Ce qui tendrait à prouver que ces investissments ont aussi permis de se donner bonne conscience pour continuer à polluer.
    Tout ne semble être que business et si vraiment on veut lutter contre quelque chose, que l’on commence à lutter contre la consommation « obligée » d’énergie chez les plus nécessiteux, ceux qui ne peuvent investir dans une isolation thermique digne de ce nom et ainsi le profit sera double, car en plus d’économiser une source fossile ou fissile de production, on fera aussi diminuer la ligne CSPE des factures d’électricité, car n’oublions pas que la CSEP est aussi conçue pour apporter une aide aux précaires énergétiques, alors avant que de les aider à supporter une surconsommation ne vaut-il pas mieux les aider à consommer moins avec le minimum de confort ?
    On voit bien que d’économiser avant que de produire plus, il n’est guère question , la France est en situation de surcapacités de production et l’on veut pousser à installer éolien et photovoltaïque, pour quoi faire si ce n’est pour permettre de consommer plus !?
    Mais au fond qui a intérêt à tout cela !?

  • Cet article confirme hélas ce que pensent de plus en plus de citoyens conscients de s’être fait avoir. Ah ces écoterroristes souvent cachés sous le label Vert ou Bio.A eux seuls ils pratiquent une forme de mort lente mais certaine touchant les personnes dites du troisième âge ,les plus fragiles .Depuis 1990 ils trouvent n’importe quelle mode à faire boire comme parole d’évangile Essenien leur maitre à tous. La première arriva suite au suicide des membres de l’OTS,la fameuse mode des cérales à manger sans être cuites et ingérées par de nombreux citoyens dans notre pays,céréales pour la plupart cultivées près de Tchernobyl .Mode qui en a conduit beaucoup au cimetière suite à des cancers du tube digestif et qui fut le plus touché comme par hasard ? des personnes retraitées souvent les plus naives .C’est ainsi qu’est né le Bio suite à des livres écrits sous la houlette d’un faux médecin d’origine indienne.Tal Schaller sans doute membre de la scientologie et qui a réussi grâce aux éditions Vivez Soleil a posséder de nombreux consommateurs .N’y aura-t’il donc personne pour les arrêter ces pervers qui se croient imbus du pouvoir universel celui-là même on le constate déjàqui oblige à jeter 5 fois plus de déchets alimentaires.Le Bio ne se conserve pas !on est plus à l’époque ou les maison avaient des caves pour conserver les aliments et si les frigos et congélateurs ont été inventés c’était surement pas pour conserver le manque d’intelligence de ces sectes qui arrivent à prendre n’importe quel pouvoir même au sein de gouvernements.

  • Disons, et c’est là la différence, qu’à l’inverse des idéologues aveuglés par leurs convictions (Xenos ou autres), les libéraux ne sont à priori ni pro-, ni anti-réchauffement climatique d’origine anthropique. En gros, nous avons d’autres chats à fouetter que de nous enfermer dans ce « débat » idiot.

    Simplement, les faits semblent démontrer que la thèse du réchauffement climatique bat de l’aile. (Et encore, je suis modéré dans mon propos). Donc, Contrepoints relaie ces articles, etc… condamnant la thèse du réchauffement climatique d’autant plus que les mass médias habituels, inféodés au pouvoir politique par le biais des subventions, ne le font évidemment pas : comment, pour le gouvernement, justifier la juteuse « taxe carbone » s’il est prouvé qu’il n’y a aucun réchauffement ?

    En tout état de cause, les libéraux ne se laisseront pas enfermer dans ce pseudo-débat, pas plus qu’ils n’accepteront les « débats » Inégalités Homme/femme, marxisme/kapitalisme, lutte des classes, pour ou contre le mariage gay, etc…

    Ce sont ces débats réducteurs, abrutissants, stériles, manipulés en eux-mêmes que les libéraux condamnent.

    Ainsi, par exemple, ne pas soutenir Mélenchon ne signifie pas, sauf aux yeux de ses fans, que notre seul et unique combat est contre cet individu, son parti ou ses idées. C’est Mélenchon qui veut nous imposer le concept « Soit vous êtes avec moi, soit contre moi ». Nous n’accepterons jamais de céder à ce chantage idéologique.

  • Il a neigé à Lyon aujourd’hui. On crame.

  • sur le terrain, ont observe quoi ?
    retour de la neige en plaine depuis 2004, alors que les stations de moyenne montagne devait etre ruinées par l’absence de neige.
    retour des gelés blanche en mai, dans ma region,depuis 2 ans, et probablement cette année, comme c’est parti, plus vu depuis 1995.si les automne sont plutot doux, les sortie d’hiver sont interminable, comme cette année, et cela semble plutot s’agraver !
    retour des grands froids depuis 2001, alors que les hivers 90 avaient été ( relativement doux ). la vegetation meditherranéenne devait remonter jusqu’au centre de la france: tous les oliviers et les eucalyptus plantés par les ferus de botanique comme moi, ont  » cassés « , plus personne ne sème d’avoine d’hiver a cause du gel.
    on semble revenu depuis 10 ans, dans une periode ou le climat continental l’emporte sur le climat oceanique, comme dans les année de guerre, caracterisées par des hivers tres froids, et des été souvent caniculaire. ( 1939 – 1948 )
    cela ne fait pas un rechauffement global, ou alors si tenu, que personne ne s’appercevra jamais de rien !!

  • Une des vertus de  » le réchauffement global » est que beaucoup de personnes se rendent compte qu’elles ont été bernées.
    C’est toujours utile pour la suite.

  • Le fait d’affirmer que la disparition des ours polaires résulte d’une variation climatique devait suffire à douter.Ces bestioles ont été décimées par les chasseurs et leur nombre a été multiplié par 4 ou 5 depuis qu’ils sont protégés . Autant dire que les bisons ou les loups ont été décimés par le dérèglement climatique !
    Quand je pensent à tous ce que les réchaufistes essaient de nous faire avaler, je me demande comment on peut être théoriquement intelligent et con à la fois;Et comme c’est la même question que je me pose quand j’écoute nos énarques et autres polytechniciens qui prétendent nous gouverner., j’en déduit que
    Ce n’est pas la démarche qui compte pour ces gens la, mais le résultat, uniquement le résultat = pouvoir fourrer leurs sales pattes dans mais poches.

  • Bonjour,
    J’ai commencé à lire le contenu du site pensee unique. J’en suis au début de l’exposé des faits, et une question me turlupine…
    J’ai lu sur ce site même que le CO2 représentait 5% des GES, et l’auteur de pensee-unique.fr base sa réflexion uniquement sur le CO2 (au moins au début de sa thèse, je n’ai pas encore lu la suite). Certes le CO2 augmente de façon négligeable, mais représentant une portion congrue des GES n’est-ce pas une erreur que de globaliser ce résultat à l’ensemble des GES? Ok le CO2 augmente peu, mais le reste des GES alors (95% des GES)?
    Merci d’avance.

    • Une autre question : et toutes ces taxes et « malus » et tous ces « renouvelables » justifiés par le CO2 ? Déjà des centaines de milliards extorqués à la population sous ce prétexte. Qu’en penser ?

    • Bonjour Nicolas,

      pour comprendre le changement climatique, contrer les idées fausses et découvrir la stratégie dénialiste, n’hésitez pas à visiter la page du centre de recherche sur la Terre et le climat
      http://www.climate.be/desintox

      Vous vous rendrez rapidement compte que pensée-unique ne fait que répéter des Hoax Climatique mille fois démontés.

      • Bonjour sbouillo
        Je regarde votre site:
        -Les arguments climatosceptiques : objections et réponses
        Objection : Les températures baissent depuis 1998 !

        Les climatoseptiques n’ont jamais dit que les temp baissent depuis 98.
        D’ailleurs on ne dit rien , on reprend les résultats et la temp moyenne fait un plateau depuis 15 ans ce qui n’est pas en accord avec le modele du giec.

        Comprenez bien notre démarche, nous sommes septiques, mais peut-etre que le giec a raison. Le RCA est une HYPOTHESE et la contreverse est scientifique. Nous sauront dans 87 ans si le giec avait raison. 🙂
        Ce qui n’est pas scientifique c’est la réponse politique qui existe autour du RCA supposé.

        • « Je sais qu’une seule chose, c’est que je ne sais rien »

          C’est ce que Socrate aurait certainement dit sur le RCA

          • L’inventeur de la science morale qui avait découvert que l’observation du réel libère l’homme n’était sûrement pas un crétin idéologisé.

            Il doit bien se marrer en observant de là-haut les escrologistes essayer de nous faire avaler le « A » du RCA.

          • « l’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit ».

      • Avez-vous des références sur ces prétendus « démontages » ?
        Jacques Duran ne fait que regrouper des articles de recherche pertinents sur le sujet, qu’il a la gentillesse de commenter, ayant plus que le commun des mortel l’habitude des publications scientifiques, en ayant été un lui-même (physique) jusqu’à sa retraite.
        D’ailleurs, TOUS ces articles sont abondamment sourcés, ce qui est un gage de sérieux et de rigueur scientifique.
        D’ailleurs, pour quelles raisons relaierait-il donc des « hoaxes », comme vous le prétendez ?

    • Bonjour Nicolas,

      pour comprendre le changement climatique, contrer les idées fausses et découvrir la stratégie dénialiste, n’hésitez pas à visiter la page du centre de recherche sur la Terre et le climat
      http://www.climate.be/desintox

      Vous vous rendrez rapidement compte que pensée-unique ne fait que répéter des Hoax Climatique mille fois démontés.

      Les réponses à votre question se trouve dans cet état des lieux du réchauffement climatique par André Berger, http://www.elic.ucl.ac.be/repomodx/users/bouillon/Berger%2018fevr2011.pdf

    • Le reste des GES c’est principalement les nuages

  • @Nicholas
    Cela vaut la peine de lire intégralement pensée unique.
    La dernière mise à jour de la rubrique « bonnet d’âne  » est fort intéressante car elle montre bien la façon dont nos médias traditionnels traitent l’information climatique. Des déclarations alarmistes tonitruantes mais aucun rectificatif quand la nouvelle s’avère infondée voir falsifiée.
    Je vous rassure Nicholas l’ensemble de la problématique climat est abordée dans ce site pas seulement l’aspect CO2

  • Nicolas pardon;=}}

  • Tiens, tiens, encore un délire anti accueilli par Contrepoints.

    Moi, cela fait longtemps que je parle de « changement » climatique (ou autre d’ailleurs).

    • Pourquoi donc « délire » ?
      Y aurait-il des choses fausses ? Et si oui lesquelles ? Je suis intéressé !

      • 1. « Délire » : faire tout un article sur le passage de « réchauffement » « changement »

        2. Choses fausses : la conclusion.

        C’est l’archéologie des ruines nucléaires contaminées qu’il faudra alors faire

        • 1. Soit. On ne doit pas avoir la même définition de « délire ». 🙂

          2. Ok, vous dites qu’elle est fausse, mais en quoi ? Pourriez-vous apporter un élément concret pour appuyer ceci ?

          • Peut-il y avoir plus concret que la ressource naturelle inépuisable en vent, soleil … ?

            Il faut être un anti éolien et anti Giec comme « Contrepoints » pour ne pas l’admettre.

            Un jour des archéologues des idéologies passéistes se pencheront sur votre cas.

          • ProEole: « Peut-il y avoir plus concret que la ressource naturelle inépuisable en vent, soleil … ? »

            …Et aussi de plus concret que le taux consternant des rejets de CO2 de l’Allemagne en pointe dans ces domaines… ?

            ProEole: « Un jour … »

            Un jour vous argumenterez avec des faits qui tiennent la route, ou pas… tout est possible effectivement.

          • @Ilmryn

            Je ne vous ai pas attendu.

  • C’est dingue comme ce sujet anime les débats .
    Traiter les infos de pensée unique d’oax c’est quand même gonflé .
    J’ai suivi les liens proposés pas sbouillo c’est affligeant mais très bien fait.
    C’est quand même bête que les températures ressemblent de moins en moins aux modèles . Elles pourraient un peu y mettre du leurs.
    En fait tous ça serait drôle si cela n’étaient pas en train de bousiller notre économie.
    De plus je pense aussi à ma petite fille à qui l’école apprend la haine du méchant CO2…
    Si tous cela s’avère n’être finalement que de l’intox.
    Qu’elle sera sa position d’adulte face au monde scientifique?
    Sera t’elle eco responsable ?

    • Je me demande ce que vous lui répondrez, à votre petite fille, quand elle vous demandera pourquoi vous n’avez rien fait alors que le réchauffement climatique était encore réversible, et que tout le monde savait.

      Vous aurez le courage de lui dire : « je préférais ignorer l’évidence et croire que ce n’était pas vrai » ?

      Et ajouter : « maintenant démerde-toi » ?

      • Et si c’est un garçon, cela marche pas lol

      • Xenos: « Vous aurez le courage de lui dire : « je préférais ignorer l’évidence et croire que ce n’était pas vrai » ? »

        On pourrait lui dire qu’il n’y avait aucune évidence d’une part et qu’on n’a pas cédé à la panique en aggravant le problème et la pauvreté des gens comme en Allemagne.

        Mais elle s’en foutra probablement parce que depuis des décennies que des prédicateurs comme vous annoncent d’hilarantes catastrophes elle a autant de chance de voir la votre que d’avoir une licorne rose dans sa chambre.

  • Pour comprendre un peu mieux ce qui se joue, par exemple dans ces commentaire, lire « Les Marchands de Doute » de Naomi Orekes et Erick Conway.

    Ou comment manipuler efficacement l’opinion afin de continuer à faire du profit à court terme. On instille le doute, c’est tout un art.

    Mais qui fonctionne fort bien, à en lire ces commentaires.

      • et en plus…meme si le vilain CO2 dereglait le climat qui peut croire que un monde peuplé de plusieurs milliards d’humains pourrait se passer d’energie fossile???

        Un mineur avait le choix descendre dans la mine et choper la silicose ou crever de faim tout de suite….

        95% ( au pif à dire vri) de ce quon reçoit en s’abonnant à changeent climatique avec google scholar ce sont des zozos qui font tourner des modèmes pour nous parler de trucs qui se passeraient si on faisaient d’autre trucs et si bien sur les modèles sont « bons » …

        Ben y faudrait que tous les pays du monde y se mettent d’accord …..
        et pi tant qu’à faire q’on arrive à maitriser la demographie, tout en bien sur limitant la consommation de viande et ,ce ,en allumant son frigo quand il y a du vent bien sur…
        Et ce bien sur pour toujours…
        C’est si simple….

        Je reste assez marqué par la rencontre d’un zozo dans un vide grenier local qui exposait son projet de constitution mondiale….

  • Il vient d’y avoir un debat acharne sur Futura Sciences, et d’assez bonne tenue (discussion sur les faits, pas trop d’attaques perso) entre rechauffistes et sceptiques. C’est interessant car chaque partie a expose les arguments les plus factuels et convaincants. Voici le lien:
    http://forums.futura-sciences.com/debats-scientifiques/597717-rechauffement-climatique-croire.html
    Par contre, on ne peut plus poster, le fil de discussion a ete ferme par les moderateurs hier soir.

    • Spooky: « Par contre, on ne peut plus poster, le fil de discussion a ete ferme par les moderateurs hier soir. »

      Aah, l’ineffable Yves25 dont le principal argument est de dire que les « sceptique sont comme les créationnistes ou le Tea Party » (Quel rapport!?? pourquoi pas des coupeurs de têtes ?)

      Et sinon… ben rien… dès qu’on le pousse avec des arguments dérangeants il ferme les fils … »parce que »

      Futura-science donc « officiellement » (Grâce à Yves25 et deux trois enragés du genre) CONNAIT le climat des 100 prochaines années il n’y a plus débat DU TOUT dans cette science et les sceptiques se résument à Allègre et deux trois tarés « créationnistes ».

      On n’y discutera pas les divergences entre les modèles et la réalités, on n’y discutera pas les biais de mesures et les nouvelles découvertes, rien !

      Ça la fout vraiment mal pour un site scientifique. J’aimais bien avant et je contribuais beaucoup… mais ça c’était avant.

  • Ecolo est le fossoyeur de l’économie, du bien être et de la liberté d’opinion. Le souhait d’une économie planifiée par des idéologues nihilistes, de citoyens culpabilisés et surveillés dans tous les gestes quotidiens.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La future sobriété annoncée dans les principaux médias serait contrainte par la situation générale (covid et guerre en Ukraine).

Ces privations forcées (heureuses ?) deviendraient-elles aujourd’hui l’autre nom du rationnement que les Français ont connu pendant la guerre entre 1940 et 1945 ?

La cause est-elle à rechercher dans « la conjoncture » internationale, ou est-ce le résultat de l’impéritie et de l’incompétence des gouvernements successifs depuis au moins 15 ans ?

 

La sobriété serait vertueuse ?

Il est ... Poursuivre la lecture

Après la grande distribution, les stades de football ? Invitée ce mardi de nos confrères de France Info, la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a annoncé que les événements sportifs pourraient incessamment sous peu se dérouler plus tôt qu’à l’habitude afin de limiter la consommation électrique des éclairages. Incessamment sous peu car cela pourrait s’appliquer dès cet hiver. Plus tôt qu’à l’habitude car la ministre souhaite réduire la consommation énergétique du secteur dont elle a la garde.

En cause : un plan d’économie d’énergie... Poursuivre la lecture

Les négociateurs du Parlement européen et des États membres de l'UE (Union européenne) sont récemment parvenus à un accord sur de nouvelles règles européennes visant à lutter contre ce que l'on appelle le "blanchiment écologique", par lequel des entreprises se présentent comme plus respectueuses de l'environnement qu'elles ne le sont réellement. Les nouvelles règles imposent une série de nouvelles exigences en matière de rapports - d'abord aux grandes entreprises, puis également aux PME - dans le but de "mieux informer" les citoyens de "l'imp... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles