États-Unis : Kyle Rittenhouse et « son » fusil AR-15

Kyle Rittenhouse sera-t-il à nouveau autorisé à détenir et à porter des armes ?
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Kyle Rittenhouse on Tucker Carlson FOX6 News Milwaukee https://www.youtube.com/watch?v=Z0wUUi5j3Zc

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

États-Unis : Kyle Rittenhouse et « son » fusil AR-15

Publié le 30 novembre 2021
- A +

Par Philippe Lacoude.

Kyle Rittenhouse a été innocenté par un jury composé de ses pairs.

Dans un superbe éditorial, Hseize a justement conclu que « la légitime défense reste un droit » aux États-Unis et les quelques précisions que j’aurais voulu ajouter l’ont toutes été par les lecteurs dans leurs excellents commentaires.

Sous un angle un peu différent, Pierre-Guy Veer revient sur la couverture du procès et rappelle « que le biais partisan des médias américains n’a pas disparu ». Son analyse se rapproche de l’extraordinaire commentaire à chaud de Ben Shapiro que je recommande vivement aux lecteurs anglophones de Contrepoints.

Tout a donc été dit en ces pages !

Tout ? Presque.

Un lecteur de Contrepoints me pose une question intéressante : « Kyle Rittenhouse sera-t-il à nouveau autorisé à détenir et à porter des armes ? »

Un droit constitutionnel

Bien évidemment ! Pourquoi pas ? Il a été reconnu non coupable de tous les chefs d’inculpation. Il ne perd donc aucun de ses droits constitutionnels puisqu’il n’a jamais commis de crime.

Pour le moment, Kyle Rittenhouse étudie pour devenir infirmier mais il pourrait devenir policier ou militaire dans le cas peu probable où il passerait les examens de sélection.

Port d’arme

Lors des faits qui lui étaient reprochés, dans l’État du Wisconsin, l’accusé portait un fusil semi-automatique de type AR-15.

Ce type d’arme est extrêmement répandu aux États-Unis car il est une version civile (semi-automatique) du fusil militaire M-16 (automatique) développé par la compagnie Armalite (d’où son nom).

Légalement, l’arme est le récepteur inférieur du AR-15 et seul porte le numéro de série : il coûte entre 50 et 200 dollars selon les marques. C’est cette pièce en aluminium qui donne lieu à une vérification des antécédents judiciaires lors d’un achat. Toutes les autres pièces sont en vente libre aux États-Unis.

Les plans de l’arme étant dans le domaine public depuis 1977, de très nombreux fabricants produisent des copies plus ou moins conformes pour tous les budgets : celui utilisé par Kyle Rittenhouse venait des usines de Smith & Wesson.

Chef d’inculpation pour port d’arme

Lors du procès, un des chefs d’inculpation était la « possession of a dangerous weapon by a person under 18 » (possession d’une arme dangereuse par une personne de moins de 18 ans).

Le droit américain sépare les crimes en deux catégories, les felonies (crimes) et les misdemeanors (délits) dans lequel ce chef d’inculpation tombait.

En droit fédéral, pour entraîner la perte du droit constitutionnel de porter une arme à feu, il faut être passible d’une condamnation à une peine de prison dont la durée maximale d’emprisonnement était d’un an pour une felony ou de deux ans pour une misdemeanor.

Peu importe que le condamné ait fait du sursis ou qu’il n’ait écopé que de un mois ferme : si la peine maximale encourue était de, disons, trois ans, il perd le droit de posséder une arme à feu à vie. En fait, il perd même le droit d’en louer une ou d’être présent dans un véhicule où se trouve une arme.

Mais dans le cas de Kyle Rittenhouse, il n’aurait en fait pas perdu le droit de posséder une arme s’il avait été reconnu coupable de la « possession of a dangerous weapon by a person under 18 » parce que la peine maximale est de 9 mois dans le droit du Wisconsin.

Ceci peut sembler étrange mais la seule possession d’une arme interdite est évidemment non violente.

Rejet de ce chef d’inculpation

De toute façon, ce chef d’inculpation a été rejeté par le juge lors du procès et le jury n’a pas eu à se prononcer sur cette question. Bien entendu, si Kyle Rittenhouse avait été reconnu coupable de n’importe lequel des autres crimes – homicides volontaires, prémédités ou non – qui lui étaient reprochés, il aurait perdu ses droits constitutionnels pour le restant de ses jours.

La raison de ce rejet par le juge vient d’une requête invoquée par les avocats du jeune homme qui était que l’arme n’était pas « dangereuse ».

Ceci peut paraître curieux à une audience française mais la loi du Wisconsin considère que les armes dangereuses sont, par exemple, les fusils à canon court – facilement dissimulables – ou les armes automatiques – dont l’accès est extrêmement restreint pour les civils.

La loi ne considère donc pas un fusil de plus de 26 pouces de long ayant un canon d’au moins 16 pouces de long (40 centimètres environ) comme une « arme dangereuse ».

Les législateurs essaient de traiter favorablement tous les fusils pouvant servir à la chasse.

Un adolescent de 17 ans a donc le droit de se promener seul avec un AR-15.

Possession

Curieusement, il peut être en sa possession mais il n’a pas le droit de l’acquérir par une transaction commerciale.

En effet, pour acheter une arme à feu chez un armurier, qui sont tous tenus d’avoir une licence fédérale dite FFL, il faut systématiquement remplir un questionnaire (fédéral) 4473. Or, l’achat d’une arme longue est interdit aux moins de 18 ans. (L’acquisition d’une arme de poing est interdite aux moins de 21 ans.)

Dans le Wisconsin, Kyle Rittenhouse pouvait donc posséder un fusil (reçu comme cadeau, héritage, ou prêt1) mais pas en acheter un.

Port d’arme

Kyle Rittenhouse portait son arme à la vue de tous et « paradait » ainsi dans les rues de Kenosha, pour reprendre le vocable journalistique.

Mais il ne pouvait pas faire autrement ! Dans pratiquement tous les 50 États, la loi locale interdit de porter de façon dissimulée une arme longue (fusil) chargée.

Dans mon État de Virginie, pourtant assez permissif, même en étant un détenteur d’un permis de port d’arme, je ne peux pas me promener avec un fusil AR-15 chargé sans qu’il soit visible.

Dans la plupart des juridictions, une arme sans munition et sans chargeur est considérée comme chargée du simple fait de l’accessibilité à des minutions ou à un chargeur. Il n’est donc pas question d’avoir un fusil AR-15 non-chargé sous un imperméable si on a un chargeur dans une poche.

Anecdote amusante : alors qu’un fusil AR-15 ne peut pas être dissimulé, j’ai le droit de me promener tant que je veux avec un pistolet AR-15 – identique en tous points au fusil mais avec un canon de moins de 10 pouces (ce qui en fait une arme de poing !) Sauf si ladite arme possède un certain type de crosse, ce qui en fait un fusil à canon court, dont la réglementation est extrêmement tatillonne.

Nous devons donc répondre par l’affirmative à la question de mon lecteur : à la fin de son procès – qui était suspensif de ses droits constitutionnels d’acquérir une arme – Kyle Rittehouse peut à nouveau en posséder une. En fait, il peut maintenant acquérir un AR-15 neuf dans une armurerie car il a désormais 18 ans. Mais il doit toujours attendre ses 21 ans pour acquérir (légalement) une arme de poing.

Achat de l’arme

Il reste cependant la question juridique de l’acquisition de l’arme.

On ne peut pas acheter une arme pour le compte d’un tiers. Sinon, tous les criminels enverraient leurs amis chez les armuriers.

Cette loi pose toujours problème pour faire des cadeaux à des tiers : depuis une décision de la Cour suprême, en 2014, il n’est légalement possible de le régler qu’en donnant un bon d’achat ou en payant l’arme tout en laissant le récipiendaire de l’arme remplir la vérification d’antécédents juridiques.

En français plus clair, si je veux offrir un pistolet à mon ami John Smith, je peux le payer et laisser John le retirer chez l’armurier. L’armurier lui fera remplir le formulaire 4473 (fédéral) plus les papiers de son État de résidence. Si le FBI ne trouve pas de raison d’interdire la transaction, l’armurier pourra remettre l’arme à John Smith.

Un formulaire fédéral est en effet à compléter à chaque achat d’arme à feu (neuve ou d’occasion) chez un armurier.

Si John Smith me donne 500 dollars pour que je lui achète un Glock 17 et si je vais l’acheter en mon nom chez l’armurier, je suis passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 10 ans, assortie d’une amende de 250 000 dollars ! Surtout si John fait partie des 25 048 561 prohibited persons (personnes interdites d’accès aux armes à feu) pour une des 11 raisons possibles :

  • Étranger en situation illégale
  • Problème de santé mentale
  • Condamné à un crime puni par plus d’un an de prison ou d’un délit puni par plus de deux ans d’incarcération
  • Interdiction découlant d’une raison légale dans un des 50 États
  • Condamnation pour délit ou crime de violence domestique
  • Sous acte d’accusation
  • Ordonnance de protection pour violence domestique
  • Renonciation à la citoyenneté américaine
  • Utilisateur illégal d’une substance contrôlée
  • Décharge déshonorante des forces armées
  • Fugitif de la justice

Restitution

Ce n’est donc pas pour autant qu’il récupérera son AR-15 car celui-ci lui a été transféré par son copain Dominick Black, qui était majeur.

Dominick Black n’avait pas le droit d’acheter une arme pour le compte de quelqu’un qui n’avait pas le droit d’en posséder une. Un tel arrangement s’appelle une straw purchase (littéralement, un « achat par un homme de paille ») et c’est illégal en droit fédéral.

En attendant, cette arme est une pièce à conviction.

Dominick Black pourrait donc avoir commis un crime assez sérieux au regard du droit fédéral américain. Ce sera à un jury de le décider lors de son procès à venir : le cas est complexe car si Kyle Rittenhouse a bien donné l’argent ayant servi à l’achat de l’AR-15 à Dominick Black, ce dernier a gardé l’arme chez lui.

Était-ce un simple prêt, était-ce un don ?

Selon l’issue de ce second procès, en janvier, soit Kyle Rittenhouse pourra demander la restitution de l’arme, soit elle rouillera dans un entrepôt au milieu d’autres pièces à conviction2

De toute façon, Kyle Rittenhouse recevra bientôt un AR-15 unique en cadeau, numéro de série NOTGUILTY-00001 (!) de la part de la Gun Owners of America (GOA), la deuxième plus importante organisation pro-arme des États-Unis, derrière la National Rifle Association (NRA).

  1.  Ou via un trust mais je ne vais pas entrer dans de complexes questions de droit.
  2. Il n’existe pas moins de 22 000 lois et arrêtés municipaux concernant la législation sur les armes à feu aux États-Unis ! Les lecteurs de Contrepoints sont donc en droit (voire en devoir…) de se poser la question de savoir si l’auteur de ces lignes a une quelconque familiarité avec ces questions juridiques complexes. J’ai commencé à faire du tir, de temps à autre, depuis 1999. Vers 2010, j’ai commencé à prendre les choses au sérieux. Je suis d’abord devenu compétiteur assidu, participant à 60 à 80 matchs par an, du niveau local au niveau national, dans une douzaine de disciplines. Bon an, mal an, ma femme et moi tirons entre 50000 et 60 000 cartouches de tous calibres, du .22LR au .300 Win Mag. J’assemble moi-même une partie des armes que nous utilisons en compétition. J’ai l’occasion d’amener de nombreux débutants faire leurs premiers pas dans un stand de tir. Ceci m’a amené – pour des raisons de sécurité évidentes – à prendre des cours pour devenir « NRA Certified Pistol Instructor » : ce n’est pas le genre de sport où l’amateurisme est de mise. Je suis donc habilité à distribuer les certificats d’aptitude au tir demandés par un certain nombre d’États pour l’obtention du port d’arme. J’enseigne régulièrement les rudiments légaux et le maniement d’arme. Ceci dit, comme pratiquement 100 % des Américains qui portent une arme quotidiennement, je suis obligé de réapprendre périodiquement les lois des différentes juridictions où je mets les pieds à cause de l’incessant tumulte juridique dont nous sommes victimes. Je suis à peu près certain qu’aucune erreur ne s’est glissée dans ce papier car je suis resté dans les (très) grandes lignes mais je remarquerais simplement que même le procureur est tombé des nues lorsque l’avocat de la défense de Kyle Rittenhouse a sorti l’article de loi définissant ce qu’est une « arme dangereuse » au cours du procès…
Voir les commentaires (36)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (36)
  • Je m’écarte un peu du sujet.

    Les circonstances étant ce qu’elles étaient, et la législation américaine ce qu’elle est, il y avait probablement légitime-défense, je ne discuterai pas ce point.

    Mais KR aurait-il été agressé s’il n’avait pas été visiblement porteur d’une arme ? Et y aurait-il donc eu ces deux morts ?

    Cette affaire m’a fait penser à un reportage d’il y a des années dans lequel je ne sais plus quel aventurier-explorateur présentait son projet de traverser à pied la banquise septentrionale et montrait le revolver .44 Magnum, de quoi couler un porte-avions, avec lequel il comptait se protéger des ours. Il se mettait donc en situation d’avoir à participer à la destruction d’une espèce que certains disent (à tort ou à raison, je n’en sais rien) en danger.
    C’est le même type de comportement que me semble avoir eu KR.

    • « couler un porte-avions », comme vous y allez ! Il ne faut pas croire tout ce qu’on voit dans les films. Pour ce qui est de se protéger des ours dans ces coins-là, le .44 Magnum c’est un peu le « minimum syndical » et il vaut mieux, après-coup, l’avoir eu sur soi et ne pas avoir eu besoin de le sortir que l’inverse. Et les ours, là-bas sont loin d’être une espèce en danger, l’espèce en danger, c’est plutôt l’homo sapiens…

    • peut être mais ça ne change en rien l’existence de l’agression..

      et en outre il avait une RAISON de porter une arme car les mêmes personness ont agressé des gens désarmés…

      oh le vilain il a prémédité..sa légitime défense…

    • Si une ou plusieurs personnes, des spectateurs ou des salariés du Bataclan avaient été porteurs d’armes à feu, combien des 131 victimes seraient encore en vie ?
      Si nombre de femmes ayant un conjoint violent avaient un pistolet, combien de féminicide en moins ?
      Les gens honnêtes et équilibrés armés sont-ils plus dangereux que les déséquilibrés malhonnêtes disposant de : couteau, hache, marteau, tuyau de plomb, poison, acide, essence, camion, avion, etc… ?

    • Mais KR aurait-il été agressé s’il n’avait pas été visiblement porteur d’une arme ?

      Mais madame N aurait-elle été agressée si elle n’avait pas été visiblement porteuse d’un mini-jupe?

    • Donc si vous décidez de traverser la banquise, vous n’emportez pas d’armes ?

    • @xc : assez pervers votre raisonnement, digne des plus grands sophistes, ne pensez-vous pas ?

      • « il comptait se protéger des ours. Il se mettait donc en situation d’avoir à participer à la destruction d’une espèce  »

        Quand je lis ça, je ne comprends même plus s’il est sérieux ou s’il fait de l’humour.

    • @xc « KR aurait-il été agressé s’il n’avait pas été visiblement porteur d’une arme ? » votre logique est amusante , elle doit être assez répandue si j’en crois le nombre de policier attaqués dans notre pays. 😀 !

      • et j’imagine que la sirène des pompiers et le véhicule de couleur rouge (réputée agressive) est un appel à jet de machine à laver et autres projectiles ?

      • C’est la théorie du « bobby » (policier anglais) non armé.

        Hélas, quand l’état régalien jette l’éponge, cette théorie tombe à l’eau.

    • @xc
      Bonjour,
      « Je m’écarte un peu du sujet.  »
      Vous êtes dans un hors-sujet sidéral.

      « et montrait le revolver .44 Magnum, de quoi couler un porte-avions, »
      Exagération qui sert ici à l’auteur de la figure de style à montrer la « disproportion » (encore !) entre le moyen utilisé pour se défendre et la menace. Un ours dans la banquise, c’est très probablement un ours polaire, le plus gros prédateur terrestre. Vous pensez qu’ils se protègent avec quoi les Inouits, ou les habitants du nord de l’Alaska ?
      Même les reporters animaliers portent un fusil quand ils filment des grizzlys à la saison des saumons.
      Vous êtes du type à être généreux avec le sang d’autrui.

      « Mais KR aurait-il été agressé s’il n’avait pas été visiblement porteur d’une arme ? Et y aurait-il donc eu ces deux morts ? »
      – J’ajoute que sur l’article de H16, vous avez laché ces mêmes lignes comme on lache un étron et vu l’étron, vous n’avez même pas cherché à le défendre.
      – Peut-être que la copine de Huber (le batteur de petite-amie) aurait pris des coups, et en serait peut-être morte ; et peut-être que Rosenbaum aurait repris ses habitudes envers les enfants ?
      – Quant à votre exemple, je vous parlerai de celui d’un couple parti bivouaquer au bord d’un lac dans un espace sauvage (Alaska ou Montana je ne sais plus). Il n’avait pas de .44 mag. Quand l’ours noir s’est approché de leur campement où le couple venait de manger, l’ours s’est attaqué à la femme. L’homme a essayé de protéger sa femme avec la seule arme dont il disposait : un couteau suisse. Il s’en est servi en lui portant des coups au niveau du cou. L’ours est parti. Il a dû mettre sa femme dans leur canoë, ramer jusqu’au bout du lac, puis récupérer leur voiture, et aller à l’hôpital. La femme a fini de se vider de son sang sur le lac. Ce n’était pas la première attaque d’ours dans le secteur.
      Une zone avec présence confirmée d’ours agressifs => situation à risque
      Aller sur la zone => risque (de croiser des ours).
      Tomber sur un ours agressif => danger mortel.
      Non présence d’armes efficaces => Mort.

  • Excellent article ! 🙂

    Un tout petit détail, cependant : la bonne traduction de « lower receiver », notion spécifique à la « plateforme AR », c’est « carcasse », le « upper receiver » étant le « boîtier de culasse ».

    • Le problème c’est que le vocabulaire technique des armes à feu est tombé en désuétude en français avec la prohibition des armes à feu. Même les passionnés d’armes à feu ne connaissent plus les termes français.

  • Entre sa propre peau et celle d’un autre, dans certaines cultures, comme toutes les primitives, il est d’usage de choisir la sienne. C’est le cas aux USA.

  • Un réel plaisir que de lire un article en lien avec les armes, écrit par un tireur.
    Merci

  • Un très bon article qui présente dans les grandes lignes, je suppose, une introduction à la législation des armes à feu aux USA qui, je l’avoue, comparée à celle de notre beau pays socialiste, fait un peu rêver.

  • Il me semble que dans cet Etat, le port d’arme pour mineur est autorisé, contrairement à d’autre Etats. Et c’est pour cela que l’inculpation pour « port d’arme » n’a pas été retenu, non ?

    • @maniaco
      Bonsoir,
      « ll me semble que dans cet état, le port d’arme pour mineur est autorisé, contrairement à d’autres états. »
      Kyle avait 17 ans. La loi du Wisconsin prévoit une exception pour les mineurs de 16 et 17 ans de pouvoir porter des armes à feu longues « de plus de 26 pouces de long ayant un canon d’au moins 16 pouces de long (40 centimètres environ) » reprendre le descriptif de l’article. Ce doit être le cas dans l’état voisin du Montana ou dans celui du Wyoming.
      Comme Kyle l’a dit à la barre, il n’avait pas le droit de porter une arme de poing vu qu’il n’avait pas 21 ans. S’il avait pu, il en aurait porté une.

      « Et c’est pour cela que l’inculpation pour « port d’arme » n’a pas été retenu, non ? »
      Ce chef d’inculpation a été levé par le juge parce qu’une loi exclut Kyle de l’interdiction de porter une arme longue en public, et une autre qui définit ce qu’est une arme longue.

  • Une chance incroyable avoir droit à la légitime défense…..un acte totalement interdit en France

  • Bon an, mal an, ma femme et moi tirons entre 50000 et 60 000 cartouches de tous calibres, du .22LR au .300 Win Mag.
    30000 morts par armes à feu au USA chaque année…
    Y a donc des balles des Lacoude qui se perdent!!!
    Quel gâchis… Des ^pôvres » gens à envoyer sur la Lune ou sur Mars.. moins de gravité, moins d’atmosphère donc plus d’efficacité et moins de question de « légitime… défense »

    • @hydromaniac
      Bonsoir,
      « 30 000 morts par armes à feu au USA chaque année… »
      « par » n’est pas la préposition correcte. Une arme est un moyen, quelques prépositions correctes sont « avec », « au moyen de », « à l’aide de », etc… mais pas « par ».
      Les chaînes de télé américaine ont utilisé le même procédé que le votre avec « par armes à feu » mais en l’utilisant ainsi « par SUV » après qu’un chauffard a fauché plus de 60 personnes la semaine dernière… avec son SUV. 6 ont perdu la vie et les média mainstream portent la faute sur le véhicule.

      Le FBI comptabilise pour 2019 :
      1) 1 203 808 crimes violents (meurtres, viols, braquages et coups et blessures aggravés) [https://ucr.fbi.gov/crime-in-the-u.s/2019/crime-in-the-u.s.-2019/tables/table-1]
      – dont 16 425 meurtres (10 258 commis avec une arme à feu, 1476 avec un objet coupant, 600 avec des armes personnelles (pieds, poings, mains, etc…)
      – dont 139 815 viols
      – dont 267 988 braquages
      2) 1 117 696 cambriolages.
      (ici https://ucr.fbi.gov/crime-in-the-u.s/2019/crime-in-the-u.s.-2019/tables/expanded-homicide-data-table-8.xls)

      Il y a chaque année, au bas mot, 500 000 américains qui défendent leurs vies avec une arme à feu dont 90% ne font même pas feu.
      En 2019, il y a eu 334 « justifiable homicides » faits par des citoyens armés. (https://ucr.fbi.gov/crime-in-the-u.s/2019/crime-in-the-u.s.-2019/topic-pages/tables/expanded-homicide-data-table-15.xls)
      Il y en a eu 334 aussi pour les forces de police en service. (https://ucr.fbi.gov/crime-in-the-u.s/2019/crime-in-the-u.s.-2019/topic-pages/tables/expanded-homicide-data-table-14.xls)

      Vous avez les 4 catégories de crimes violents. Maintenant, en supprimant aux 500 000 américains (au minimum, dont des enfants, eh oui !) qui se sont défendus avec une arme à feu le droit de le faire et leur droit de posséder une ou des armes à feu, quelles catégories de crimes violents voudriez-vous que ces 500 000 américains viennent gonfler les nombres ? Peut-être trouvez-vous ces catégories assez peu remplies ?

    • « 30000 morts par armes à feu au USA chaque année… »

      C’est à peu près le nombre de personnes mortes du COVID en moins d’un mois ! (30 230)
      https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/dashboards/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

      Parfois, les armes à feu servent à sauver des vies…

      La notion de « bien et de mal » ne peut qualifier un objet, seule son utilisation peut conduire à cette notion ou appréciation.

    • @hydromaniac : sur ces 30000 morts par armes à feu aux USA, il faut détailler, les homicides représentent 11000 morts et si on pousse jusqu’à voir État par État et selon leurs législations sur les armes à feu, on a quelques surprises (1,71 pour 100000 habitants dans le Wisconsin contre 3,37 en Californie, soit 2 fois plus)…

  • A tous les insatisfaits d’armes à feu .. dernière nouvelles…
    S’il vous faut une arme à feu pour protéger votre petite vie…. avez vous quelque chose dans le crane ou encore entre les deux jambes…

    Encore un qui va parler de légitime défense… car le malheureux tireur n a pas pu expliquer son geste…!

    AFP, publié le mardi 30 novembre 2021 à 22h50

    Un jeune de 15 ans a ouvert le feu mardi dans un lycée du nord des Etats-Unis, faisant trois morts parmi les élèves et six blessés dont un enseignant, a annoncé la police locale.

    Le tireur présumé, lui-même élève de l’établissement situé à Oxford, dans l’Etat du Michigan, a été arrêté et n’a pas expliqué son geste, a précisé Michael McCabe, un responsable de la police du comté d’Oakland.

    • Je vais pser outre vos insultes à peine masquées.
      Dans le Michigan, il est interdit de tuer sciemment autrui, peu importe les moyens, qu’on soit majeur ou non.
      Nous parlons de légitime défense et vous l’assimiler à une tuerie de masse où elle est rendue difficilement réalisable.
      Il est fort probable que le lycée soit une « gunfree zone » et qu’aucun adulte n’ait pu porter une arme pour mettre fin à cette tuerie comme le fit Joël Mytick en 1997 soit 2 ans avant COLOMBINE.

      L’AFP est le seul organe de presse en France. Avez-vous vu été lire les journaux locaux ?

      • Pour info concernant la tuerie d’Oxford, :
        Le père du jeune avait acheté l’arme, un pistolet semi automatique, 4 jours auparavant.
        Le jeune était sous surveillance pour des tendances suicidaires.
        La tuerie a duré 5 minutes. Où était la police ?
        « car le malheureux tireur n a pas pu expliquer son geste…! »
        Ce n’est pas qu’il n’ait pas pu, c’est qu’il n’a rien dit, rien voulu dire. Dès son interpellation, il s’est rendu, il a demandé un avocat.
        Extrait de l’article :
        « As the nation’s latest mass shooting draws national media attention, it puts questions of what to do about guns and renews political debates about gun control, violence and school safety. »
        (article entier ici : https://eu.freep.com/story/news/local/michigan/oakland/2021/11/30/oxford-high-school-active-shooter-victims/8810588002/)
        Par contre, quand un gars décide de rouler sur la mère de son enfant après lui avoir collé quelques coups et laissé libre, puis se permet de percuter plus de 60 personnes, d’en tuer 6, avec son SUV, la question de la violence tout court de certains ne se pose pas, surtout quand ils ont un casier judiciaire qui remonte à avant l’an 2000.

        La tuerie a duré 5 minutes. Où était la police ?
        La tuerie dans l’église de White Settlement au Texas a duré… 10 SECONDES. Jack Wilson a abattu d’une seule balle le tueur actif.

        Pour Hydromaniac :
        « Warren police: Man released without bond for domestic violence, kills woman with hammer »
        « According to court records, [Eric] Fry was charged with a domestic violence case against the same woman and he was released without having to pay a bond on that charge. He was due in court on those charges on Tuesday, just hours after the woman was found dead. »
        « Fry, who is deaf, called 911 and told dispatchers that he « just killed a woman » and police immediately arrived at the home and found the brutal scene. »
        (https://www.fox2detroit.com/news/warren-police-man-released-without-bond-for-domestic-violence-kills-woman-with-hammer)
        Ca aussi, c’était le 30 novembre.
        Pour éviter d’être massacrée, il aurait fallu à la femme qu’elle soit munie d’un marteau ? Pouvait-elle prévoir quel outil, quelle arme, allaient être utilisés contre elle ?
        Elle est morte peut-être parce qu’elle n’a « rien dans le crâne » ou qu’elle n’a rien « entre les deux jambes » ?
        Et que dire de Carol Browne, à Berlin dans New-Jersey, poignardée à mort par son ex qui était sous le coup d’une mesure d’éloignement. Je vous laisse lire : https://www.foxnews.com/us/no-one-helped-her-nj-woman-murdered-by-ex-while-awaiting-gun-permit

    • @Hydromaniac
      En chercher des info sur cette tuerie dans un lycée, je suis tombé sur ça :
      « https://www.fox2detroit.com/news/warren-police-man-released-without-bond-for-domestic-violence-kills-woman-with-hammer »
      C’est arrivé aussi le 30 novembre.

      Et puis, il y a aussi Carol Browne, à Berlin dans le New-jersey, poignardée à mort dans son allée par son ex. Ex contre lequel elle avait réussi une mesure d’éloignement (il l’a poignardée, vous voyez ?) Se sachant en danger elle avait demandé la permission au chef de la police local d’avoir une arme à feu. Elle est morte avant d’en avoir reçu l’autorisation.
      « https://www.foxnews.com/us/no-one-helped-her-nj-woman-murdered-by-ex-while-awaiting-gun-permit »

    • Informations concernant la tuerie d’Oxford Michigan https://eu.detroitnews.com/story/news/local/oakland-county/2021/11/30/active-shooter-multiple-victims-reported-michigans-oxford-high/8810326002/
      Le jeune était sous surveillance pour suicide « under suicide watch »
      Il a décide de ne pas parler une fois qu’il s’était rendu, et qu’il a demandé un avocat.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
4
Sauvegarder cet article

Par Marius-Joseph Marchetti.

"L'ordre n'est pas mère mais fille de la liberté." Pierre-Joseph Proudhon

Lorsqu'on dit que l'on souhaite libéraliser le port d'arme, une réaction haineuse est automatiquement exprimée envers l'émetteur de l'idée, même parmi ceux qui s’évertuent à défendre les droits naturels de chacun. Pourquoi donc ?

Quelques chiffres clés en rappel : chaque année aux États-Unis, il y a 30 000 morts par arme à feu. Sur ce nombre de morts, deux-tiers sont des suicides, donc 10 000 meurtres par armes à feu.Poursuivre la lecture

Par Pierre-Guy Veer.

Plus qu’une erreur, leur biais aveugle est une faute.

Lors de sa présidence, Donald Trump accusait constamment les médias de créer des fausses nouvelles. Ils lui ont constamment donné raison et malgré son départ, continuent de montrer que ses paroles sont une vérité de La Palisse.

Le traitement médiatique de l'information aux États-Unis

Ce fut évident depuis quelques semaines lors de la couverture du procès de Kyle Rittenhouse, adolescent de 17 ans lors des faits et innocenté de toutes les accusations... Poursuivre la lecture

par h16

Intéressant développement aux États-Unis où, après un procès dont le verdict a mis du temps à tomber, Kyle Rittenhouse a finalement été acquitté de tous ses chefs d'accusations : alors qu'il y a un an la presse n'avait cessé de présenter le jeune homme comme un fou de la gâchette ayant fait un massacre lors d'une manifestation à Kenosha, après plusieurs semaines de procès, les jurés ont pourtant conclu qu'il était totalement innocent.

Ce verdict ne surprendra que ceux qui se sont contentés de lire les explications fourni... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles