Restrictions sanitaires : la France s’enlise, le Texas se libère

Quelle différence avec le Texas, qui apparaît comme le contre-modèle français ! Le modèle texan repose sur la liberté individuelle et accepte la prise de risque.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Photo by Artem Beliaikin on Unsplash - https://unsplash.com/photos/N35J0N8ZglQ

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Restrictions sanitaires : la France s’enlise, le Texas se libère

Publié le 4 mars 2021
- A +

Par Frédéric Mas.

Pendant que toute la France attend de l’intervention de Jean Castex prévue ce soir de nouvelles restrictions sanitaires liées à la crise covid, le Texas a décidé de les lever et de mettre fin au port du masque obligatoire.

Le gouverneur de l’État américain Greg Abbott a en effet annoncé mardi que le Texas était de nouveau 100 % ouvert, et que « les gens et les entreprises n’ont plus besoin que l’État leur dise comment fonctionner ». Dès la semaine prochaine, les mesures seront effectives, et tous les commerces seront libres de rouvrir complètement.

Dans les comtés1 où le taux d’hospitalisation reste élevé, c’est-à-dire où le nombre de patients atteints du covid atteint 15 % de la capacité d’hospitalisation, les autorités locales auront le droit de limiter l’activité commerciale, à condition que le plafond ne soit pas inférieur à 50 %.

Si le masque n’est plus obligatoire, cela ne signifie pas que M. Abbott l’estime inutile, bien au contraire. « Les individus sont fortement encouragés à se couvrir le visage lorsqu’il n’est pas possible de maintenir les distances sociales entre personnes ne faisant pas partie du même ménage » a-t-il déclaré. Les Texans n’encourent plus de poursuites en cas de non-port du masque. Désormais, c’est aux individus de prendre leurs propres dispositions pour se protéger de l’épidémie.

L’opposition démocrate, Joe Biden en tête, a vertement critiqué l’initiative du républicain Abbott, et appelle à ignorer ses déclarations. « Les masques font la différence… La dernière chose dont nous avons besoin est une pensée de Néandertal » a même déclaré le président des États-Unis, transformant au passage les propos du gouverneur. Il faut croire que l’homme de Néandertal est plus respectueux des libertés individuelles et moins accoutumé au paternalisme étatique qu’Homo Sapiens Democratus.

En Europe, on déconfine ou on se prépare à déconfiner. Angela Merkel a annoncé mercredi que l’Allemagne allait s’engager à assouplir les restrictions sanitaires par étapes. Le plan de déconfinement progressif se mettra en place d’ici le 8 mars prochain. Autour de nous, l’Espagne, l’Italie ou la Suisse rouvrent leurs secteurs fermés et revoient leurs mesures sanitaires.

Alors que la campagne vaccinale française était censée nous laisser entrevoir le bout du tunnel, il y a quelques mois, le gouvernement, prisonnier de l’immobilisme du « en même temps » hésite entre reconfinement et statu quo.

Ce mercredi, le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal a déclaré à la sortie d’un conseil des ministres un hypothétique retour à la vie normale « mi-avril », même si entretemps auront lieu « des semaines de gros temps ». Le couvre-feu dure depuis des mois, on reconfine le Pas-de-Calais, après Nice et Dunkerque, tout en épargnant Paris et sa proche banlieue, et cela malgré les messages de la mairie de Paris (qui a rétropédalé depuis et s’est lancée dans une campagne de communication tous azimuts pour dire tout et son contraire sur le sujet).

La vaccination n’avance pas, les restrictions sanitaires sont toujours là, et l’épidémie demeure. Mais la France sera prête en avril, sans doute par l’opération du Saint Esprit.

Depuis quelques semaines, le conseil scientifique de Macron s’est effacé. Quelques esprits de bon sens commencent à relativiser la pertinence du système de mesures prises pour justifier l’autoritarisme sanitaire triomphant qui est toujours en train de sacrifier nos libertés et notre jeunesse.

La classe politique française semble avoir repris la main mais navigue à vue, ballottée entre les demandes de reconfinement comme de déconfinement. La campagne vaccinale continue de s’enliser dans les méandres bureaucratiques de notre modèle social franco-français, et le gouvernement n’a à ce jour aucun plan et aucun courage pour sortir le pays de la situation liberticide dans laquelle il est enlisé.

Quelle différence avec le Texas, qui apparaît comme le contre-modèle français ! Le modèle texan repose sur la liberté individuelle et accepte la prise de risque, le modèle français vénère le collectivisme politique et a fait du principe de précaution sa religion séculière.

  1. L’État du Texas, qui compte 28 millions d’habitants, se subdivise en 254 comtés, équivalents de nos municipalités locales.
Voir les commentaires (32)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (32)
  • La classe politique française est à vomir, je ne sais pas comment on a pu en arriver à un tel degré de soumission aux forces financières et à un tel mépris pour la population.. Cela devait être comme cela du temps de l’aristocratie, que du mépris pour le peuple…. Démocratie, y a de quoi rigoler ! Ils ont encore acheté des produits hors de prix, des extraits d’anticorps de malades qu’ils osent offrir au mourants alors que c’est comme tous les antiviraux au tout début de l’infection… Pitoyable, malgré Biden et ce qui va suivre , y a vraiment plus que les usa de libre,oubliez l’Europe, oubliez l’asie… Vos enfants n’ont qu’un avenir, les usa, faut juste choisir le bon état.

    • Donc éviter la Californie et New-York !

    • jacques lemiere
      4 mars 2021 at 13 h 14 min

      alors il faudrait nous expliquer le sens de la soumission aux « forces financières »…

      • Quand la bêtise ne peut être l’explication d’un évènement, cela ne peut être qu’une histoire d’argent

        • non plutôt, la volonté d’emprise sur l’autre, le besoin de domination décrit par claude levy strauss, la corruption aussi et d’une façon générale une criminalité en col blanc vraiment insupportable

        • Il n’y a pas que l’argent dans la vie. Il y a aussi le pouvoir et le sexe (entre autres!)

        • jacques lemiere
          4 mars 2021 at 19 h 04 min

          de quel événement?
          et que ce soit une histoire d’argent n’a rien à voir avec l’idée d’un pouvoir soumis aux forces financières que l’on aimerait bien connaitre au passage..

    • Un politicien à toujours des complices : les électeurs. Ce sont eux le problème.

  • Ce pourquoi Elon Musk a émigré de Californie au Texas, état libre!

  • Ce qui est triste aussi, c’est que ce que vous dites aujourd’hui du Texas, on aurait pu sans doute le dire de l’ensemble des États-Unis à une époque pas si lointaine. Une époque où les États-Unis étaient encore le pays de la liberté, bien moins étatiste que le nôtre.

  • « L’État du Texas, qui compte 28 millions d’habitants, se subdivise en 254 comtés, équivalents de nos municipalités locales. »
    Tout est dit dans cette phrase, la France compte 67 millions d’habitants et 35000 communes, cherchez l’erreur !

    • ouais c’est surtout que si le modèle de gestion de type bourgmestre remplaçait le politicien professionnel toujours pr^ét à faire n’importe quoi (et surtout n’importe quoi) pour être réélu on verrait la différence. exemple toulouse où je réside : baudis 2 mandats, et qui ne se représente pas, dette ramenée à 0 après un gros dégraissage d’effectifs, moudenc top 3 pour la dette et une police municipale omniprésente pour dégainer à coups de 135€…

    • Les comtés sont plutôt les équivalents de nos départements. Le millefeuille administratif existe aussi aux USA: administration fédérale, état, comté, « township » (sorte d’intercommunalité), municipalité.

  • Actuellement le temps de doublement du nombre de cas en France est d’environ 2 mois. Si on regarde le nombre de morts par jours, on a un facteur 2 avant que la situation pour les hopitaux devienne difficile.
    On doit avoir un R0 de l’ordre de 1.1, ce qui implique que 10% de vaccinés (deux injections) ou 15% (une injection) devrait avoir un effet significatif. Y arriverons-nous d’ici 2 mois? J’en doute…

  • toujours au top l’auteur, merci pour vos articles.
    Il est vraiment triste de constater le déclin de la France qui verse de plus en plus dans l’autoritatisme primaire. Quand on constate le comportment de la police municipale , cela rappelle une époque tres sombre de l’histoire ou les miliciens faisaient regner la terreur, un exemple dimanche dernier sur le marché de la Liberation à Nice les effectifs de « miliciens  » etaient tres nombreux et demandaient systématiquement les attestations aux clients qui faisaient la queue devant l’etal du commerçant et gare à celui qui se rebelle. Ecœurants Monsieur Estrosi et ce petit prefet qui aime donner des leçons au peuple.

  • Ce qui me hérisse au plus haut point, c’est que personne ne fait plus de science, que personne ne lit les publications les plus importantes pour guider les politiques.
    Tous les récentes études faites sur l’observation de plus d’un an de pandémie montrent de façon certaine que les confinements, les couvre-feux, le port du masque en extérieur, la fermeture des écoles, le télétravail, N’ONT AUCUN EFFET, VOIRE SONT NUISIBLES. La seule mesure un peu efficace est la fermeture des boîtes de nuit.
    Cette constatation montre que l’on ne comprend toujours pas vraiment comment ce virus -dont on est loin davoir cerné les caratéristiques- se propage. Il déjoue toutes les prévisions, tous les modèles, à commencer par ceux de Fauci ou ceux d’Oxford (quelle que soit la qualité des équipes de cette brillante université).
    En revanche, ce qui est certain, c’est que le fait d’avoir laisser les vieux dans les Ephad sans rien faire, fut CRIMINEL.

    • et que l’on continue à laisser mourir les vieux sans accompagnement de leurs familles.

    • Quand on sait que même des très bons scientifiques peuvent parfois appliquer des algorithmes en dehors des hypothèses mathématiques du modèle sous-jacent, alors imaginez des politiciens qui n’ont jamais fait de science au-delà du lycée à qui on présente des résultats de modèles volontairement issus d’hypothèses incroyablement défavorables et de probabilités négligeables…

  • Peut-être que les décideurs au Texas lisent les publications scientifiques des spécialistes qui comptent; pas des bureaucrates qui ont sedimenté dans des commissions pendant des décennies et ont oublié comment soigner un patient.

  • « Texas, it’s bigger than France. »

  • Il me semble que vous avez la memoire courte.
    Corrigez-moi si je me trompe, mais n ‘est- ce pas au Texas qu’il y a quelques jours les habitants gelaient sur pieds par centaines de milliers faute d’électricité ? Les entreprises ont la liberté de chercher les plus grands bénéfices sans aucun contrôle, sans investir dans la sécurité d’approvisionnement, ou je me trompe ? Les entreprises s’en fichent car elles sont libres d’augmenter les factures à des taux astronomiques. Vive le marché libre, vive la concurrence, vive l’équilibre entre l’offre et la demande ! Alors, même si ça vous donne de l’urticaire, vous ne croyez pas qu’un minimum de régulation est nécessaire ? Et je ne parle pas ici du port du masque…

    • Rappel de l’histoire. Les prix ont d’abord augmentés, puis se sont mis à diminuer. Le régulateur a alors imposé le maintient du prix à 9000$ le Mwh pour décourager la consommation. Le marché libre a été suspendu car le régulateur pensait que le marché libre entrainerait l’effondrement du réseau, quelle confiance!

    • 🙂 🙂
      On en reparlera quand on commencera, en France, à avoir nos premières coupures d’électricité autoritaires pour « soutenir le réseau ». Au vue de la politique énergétique française, on en prend le chemin. Et pour un prix de électricité payé par le consommateur de plus en plus élevé…

      • On peut très bien imaginer que la fermeture des restaurants, qui a évité l’allumage de dizaines de milliers de fours et plaques en même temps le soir à 18h, ainsi que le couvre feu de 18h qui a éteint machines et lumières des commerces, a du donner un coup de pouce pour franchir le cap du froid général de fin janvier…

        Je parie qu’ils ont serré les fesses …

  • Le principe de précaution= pouvoir commettre toutes les erreurs possible pour notre plus grand bien sans avoir à en répondre.
    Additionné à :
    Assistanat endémique = perte d’esprit critique donc de responsabilité individuelle et de vue sur les réalités.
    Donne:
    Porte ouverte aux forces financières qui ont toute latitude de manipuler le pouvoir exécutif sans vergogne.
    Conséquence: quoi de mieux qu’un peuple soumis en lui supprimant a dose homéopathique ses libertés afin de pouvoir manœuvrer à sa guise.
    Si nous avions la volonté et la détermination de reprendre en main notre destinée avec les contreparties que cela impose alors nous pourrions retrouver nos libertés au sens sain du terme.

  • C’est pas compliqué en France ceux qui nous dirigent rêveraient que Biden leur dise quoi faire. Vu les propos de Biden par rapport au Texas on n’est pas près d’avoir une vie normale faite de libertés individuelles

  • C’est bien connu, le Texas, c’est un pays de cowboys, donc de fachos. ?

    Biden qui a pour mentor un ancien du KKK ferait bien de se taire.

  • Après la lecture de cet article et le soleil qui éclaire mon salon ce matin, il me prend une furieuse envie d’aller réveiller mon convertible Buick de son sommeil hivernal…

    Et de ‘cruiser’, coudalaportière, en faisant tousser les Zoe…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Marquée par une explosion de cas de Covid-19 en raison de la progression « fulgurante » du variant omicron en France, la trêve des confiseurs a vu réapparaître avec force les « discours de la peur » sur la sauvegarde de l’hôpital et le rôle des non-vaccinés dans sa submersion annoncée. Notamment, l’avocat et chroniqueur Charles Consigny s’est offert quelques minutes de célébrité dans l’émission Les Grandes Gueules de RMC du 20 décembre dernier en préconisant de faire payer aux non-vaccinés leur accès hospitalier aux soins covid :

... Poursuivre la lecture

Dans son dernier essai intitulé Adieu la liberté, l'essayiste Mathieu Slama observe que si l’État n’avait pas contraint les citoyens aux mesures sanitaires les plus liberticides, ce sont les citoyens eux-mêmes qui s’en seraient chargés, tant la panique qui s’est emparée des esprits était générale. Les confinements, couvre-feux, attestations dérogatoires, masques obligatoires et autres restrictions n’ont fait l’objet d’aucune vraie protestation en France. Nos voisins ne firent guère mieux. Une étude portant sur une dizaine de pays citée par l’... Poursuivre la lecture

Après la peste et toutes les pires pandémies qu’a pu connaître notre humanité, le monde a fini par revenir à la normale et continuer d’avancer. Les technologies sont passées par là, avec ce qu’elles représentent en termes de poids économique. Nul ne me contestera que de nombreux acteurs du secteur ont pu saisir dans cette pandémie une réelle opportunité de croissance… solutions pour le télétravail, solutions de surveillances de salariés, mise en place du click and collect, solutions sanitaire… solution de télétravail alternative : Netflix et ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles