Syndicaliste voilée en commission : la droite instrumentalise la laïcité

La droite n’a pas à inventer un problème de laïcité là où il n’existe pas.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Manifestation de "syndicats" étudiants (Crédits : Rafael Lopez, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Syndicaliste voilée en commission : la droite instrumentalise la laïcité

Publié le 18 septembre 2020
- A +

Par Frédéric Mas.

La question de la laïcité est revenue sur la table ce jeudi matin à l’Assemblée nationale, à l’occasion d’une rencontre organisée sous la houlette de Marie-George Buffet (PCF) en présence de plusieurs associations étudiantes sur les effets du Covid-19 sur la jeunesse.

Juste après la prise de parole de la représentante voilée de l’UNEF, plusieurs députés LR et LREM ont protesté et quitté la pièce.

« Nous faisons le constat avec regret qu’un syndicat étudiant auditionné enfreint le principe de laïcité auquel doit s’astreindre notre Assemblée » a déclaré le député LR du Pas-de-Calais Pierre-Henri Dumont.

« Je ne peux accepter qu’au sein de l’Assemblée nationale, nous acceptions qu’une personne se présente en hijab devant une commission d’enquête » a renchéri la députée LREM Anne-Christine Lang.

Coup de théâtre pour la droite

La réunion insignifiante entre formations plus ou moins socialistes ou communistes, destinée à ne déboucher sur rien, s’est donc transformée en théâtre politique pour la droite et accessoirement LREM. Celles-ci sont posées en défenseur de la laïcité républicaine contre l’obscurantisme, au risque d’agacer les musulmans français qui demandent légitimement qu’on leur fiche la paix.

En effet, du point de vue du droit, et donc du respect de la laïcité, rien n’interdit d’auditionner une femme portant le voile ou tout autre vêtement religieux. Après tout, les citoyens ne sont pas tenus à la neutralité religieuse, sauf à être agent de la fonction publique et la liberté de croire et d’exercer sa religion « pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public » comme le dit expressément la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, est protégée par la constitution.

La République ne réclame pas l’athéisme d’État mais le respect du pluralisme social et religieux, tout en combattant ses dérives criminelles et sectaires. Et c’est tout.

Ici, la droite instrumentalise la peur suscitée par l’Islam au sein d’une partie de son électorat pour se refaire une santé médiatique et répondre à la gauche identitaire par une sorte de récupération identitaire du républicanisme. Personne n’a relevé le fait qu’une représentante du « Mouvement rural de la jeunesse chrétienne » avait aussi pris la parole.

Les récentes déclarations du président de la République contre le « séparatisme » ont pu apparaître pour certains comme un signal fort pour reprendre le combat culturel contre les religions en général et l’Islam en particulier au nom de l’indivisibilité de la République. C’est à la fois politiquement excessif et dangereux.

Les Républicains se battent sur deux fronts

En s’attaquant à tous les signes visibles de la pratique de l’Islam dans l’espace public comme étant contraire à l’esprit laïc du régime républicain, on accrédite, en particulier aux yeux des pratiquants, la thèse communautariste de l’incompatibilité de la République et l’Islam. Ce genre de geste médiatique reste au niveau superficiel de la communication politique.

N’oublions pas que les Républicains se battent sur deux fronts : ils doivent convaincre les radicaux qu’ils ne sont pas les bienvenus, et les autres qu’ils sont des citoyens comme les autres, bénéficiant de la protection des mêmes droits et soumis aux mêmes devoirs. Dégonfler l’Islam politique suppose d’éviter d’amalgamer les radicaux aux modérés contre le reste de la population.

La droite n’a pas à inventer un problème de laïcité là où il n’existe pas : ce qui pose problème, c’est plutôt de savoir ce que représente exactement l’UNEF, et pour quelle raison on consulte encore sérieusement ses affidés. Comme d’autres organisations à gauche, de EELV à LFI, le communautarisme, l’indigénisme et le « wokisme » ont remplacé le progressisme d’émancipation et le vieux programme social-démocrate.

Coupée des vraies aspirations populaires, elle a entamé son déclin ces dernières années. C’est sur le terrain du débat d’idées que les forces de progrès doivent convaincre du bien-fondé de l’esprit libéral des Lumières.

Voir les commentaires (85)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (85)
  • Il y a bien longtemps que les politiciens ne comprennent plus le sens du mot laïcité. Quand le maire de Lyon refuse de se plier à une vieille tradition vaguement chrétienne au nom de la laïcité, le même, le lendemain, inaugure en grandes pompes la prochaine mosquée. Aujourd’hui, voilà donc des députés, qui sont censés connaître la loi, qui prennent prétexte de la laïcité pour quitter une salle où se présente une femme voilée. Manifestement, tout ce petit monde confond laïcité et détestation de telle ou telle religion, dans le plus parfait mépris de la loi de 1905 qu’ils convoquent donc à tort et à travers…

    • L’agnosticisme, vous connaissez ?

    • Au dela, de leurs connaissances (qui n est peut être pas aussi étroite que supposee dans votre poste), les politiciens ont pout objectif premier de se faire élire, qu importe si leurs absences de vues, d’ idees ou de projets est criant.
      Le but est d exister médiatiquement quelques soit l objet de la controverse ( oui le buzz a la gachette facile).
      Qui connaissait cette politicienne avant ce coup dans l eau?
      Ce qui explique en partie ( je ne suis pas expert) le certain declin du pays et pourquoi certains « nouveaux » français preferent se lier a leurs communautés d origines.

  • C’est un peu un problème de l’ensemble du spectre politique français aujourd’hui, de confondre laïcité (i.e. « tu peux avoir la religion que tu veux, ça ne me regarde pas tant que tu fiches la paix aux autres ») et athéisme militant (i.e. « couvrez ce voile / cette croix que je ne saurais voir, par de pareils objets nos âmes sont blessées ! »). À ce titre la loi de séparation des églises et de l’Etat, dans sa rédaction initiale, est un chef-d’oeuvre de clarté, et de formulation libérale… il faudrait peut-être y revenir.

    • Sauf que l’Islam n’est pas une église (pas de pape ou de chef religieux) et est un système total (itaire) où la religion ne représente qu’un département. Il y a aussi le département juridique et politique.
      Je crains donc que l’approche laïque ou religieuse soit insuffisante d’autant que la laïcité est un concept étranger à l’Islam qui ne reconnaît pas la distinction entre le temporel et le spirituel.

      • Il me semble que le catholicisme a aussi un système juridique et politique.
        Et est-ce que la laïcité est un concept qui lui est connu ?

        Et on peut poser la meme question pour les autres religions.

        • Le catholicisme n’est qu’un département du christianisme : une succursale qui s’est hybridée avec le droit romain et qui a ce titre a partiellement fusionné à rebours du christianisme le spirituel et le temporel. Il est dangereux de d’assimiler le christianisme au catholicisme. Cest bien le Christ l’inventeur de la laïcité :
          « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ».
          « Mon royaume n’est pas ce ce monde ».
          L’église catholique a eu une interprétation et un respect fluctuants du principe de laïcité énoncé par le Christ.
          Ca explique aussi un certain malaise inconscient d’une partie de la gauche vis à vis de la laïcité.

          • l’Eglise catholique a été fondée par le Christ via ses apôtres à qui il a remis un certain nombre de pouvoirs.

            • Alors, vu les -4, je complète mon propos :
              – Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu, chapitre 16, versets 13 à 23 : « tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise.

        • Vous confondez la foi et l’Eglise. L’Eglise est l’organisation structurelle du catholicisme. Elle n’est pas définie et établie dans la Bible. C’est une purement œuvre humaine.

          Le système juridique concern(ait) exclusivement les affaires religieuses et n’est pas non plus défini dans la Bible. On peut noter le développement du droit canon, en matière civile, qui s’est répandu à travers l’Europe au Moyen-Age (pas par la force) jusqu’à la Renaissance où le droit romain est réapparu.

          Quant au « système » politique, il se limit(ait) à la présence d’ecclésiastiques à des ministères ou postes politiques, ainsi qu’à un rôle de contre-pouvoir.

          Il n’y a pas vraiment de rapport avec l’islam.

          • Je pose la question purement objectivement, sans jugement.

            Comme système politique et juridique catholique, je pense aussi au Vatican, qui est même un état indépendant, donc j’imagine qu’il a son système judiciaire.

            Je pense aussi aux royaumes de France dont les rois étaient de droit divin (au point que certains même désignaient leurs papes.. les papes d’Avignon)

            Certains ici veulent présenter l’islam comme seule religion/eglise guerrière, conquérante structurellement.
            Mais est-elle vraiment la seule?

            • Le système judiciaire du Vatican s’applique… au Vatican. Normal, non ?
              Les royaumes de France.. c’était… y’a longtemps, non ?
              Oui, de nos jours, en France, l’islam est la seule religion conquérante structurellement.
              D’autres questions bien étudiées, bien objectives ?

            • Oui, les rois étaient de droit divin mais ils n’en étaient pas pour le moins des laïcs. Ils étaient de droit divin en tant que croyants. Certains rois ont pris ce droit divin plus à cœur que d’autres (Louis IX, Louis XVI…etc.), car le droit divin est uniquement une relation personnelle entre le roi et le Christ.
              Bon après il faut s’entendre sur l’expression « séparation de l’Eglise et de l’Etat ». Ces deux-là ont pour moi toujours été séparés l’un de l’autre.

              Quant à l’islam, c’est une « religion » basée exclusivement sur le rejet des deux autres religions monothéistes établies. C’est une « religion » qui s’est développée quasi-majoritairement par l’utilisation de la force. Le christianisme s’est très peu développé par la force (on peut penser à l’acharnement de Charlemagne sur les saxons). Le christianisme porte en lui un universalisme, c’est certain. De là à parler de conquête… je dis non. L’islam porte en lui la domination, qui ne s’exprime que par la conquête.

              Alors bien sûr en tant que libéraux nous nous attachons à l’individu. Et évidemment nous rencontrons tous des musulmans qui peuvent être des personnes estimables. La question n’est pas celle-ci. La question est: que se passera-t-il, même chez ces musulmans estimables, lorsque les musulmans seront majoritaires dans le pays (oubliez le terme de grand remplacement et attachons nous simplement aux projections démographiques) et qu’un gouvernement musulman sera de facto en place? Que se passera-t-il pour les non-musulmans?

          • Non, l’Eglise catholique est d’inspiration totalement divine et fondée par le Christ : elle perpétue son œuvre aux travers des sacrements que le Christ a Lui même institués et par les personnes qu’Il a Lui-même choisis, à savoir les Apôtres (d’où le terme « apostolique »).
            La Foi catholique implique donc la foi et la fidélité en l’Eglise du Christ et son enseignement, quelques puissent être les défauts/fautes de ses membres.

            Vous avez bien évidemment le droit de ne pas y croire, mais il vous manque alors forcément quelque clé pour comprendre.

        • C’est drôle comme certains vont toujours gratter les autres religions pour essayer d’y trouver des problèmes insignifiants, pour justifier leur refus de voir les vrais problèmes posés par une seule (fausse religion qui plus est).
          Ce qui est certain, c’est qu’aucune religion ne façonne plus la France depuis belle lurette, sauf… l’islam dites donc, à qui il faut tout passer, lubies bien soutenues par des gens dont on se demande quel est leur but (mais qui sont très certainement soit proches de ce milieu, soit totalement déconnectés des zones de non-droit, soit très forts en « c’est la faute de la société »)

          • L’islam façonne la France en ce moment ??
            Vous allez donc a la mosquée tous les vendredis (avec la bénédiction de votre employeur), priez plu fois par jour vers la mecque, ne buvez plus d’alcool et jeunez un mois par an?

            Pas moi, curieusement.
            Personne ne m’y a jamais forcé. Personne ne m’y force.

            D’où vous viens votre peur ?

            • Elle parle peut-être en connaissance de cause?

            • @AxS
              L’islam a supprimé le porc à la cantine (dommage pour nos éleveurs et pour le coût du repas, le porc étant l’une des viandes les moins chères), l’islam a imposé des salles de prières dans les grandes entreprises, l’islam a imposé que les entreprises s’adaptent au ramadan. Et j’en passe, des moins connues, comme par exemple la nécessité maintenant de légiférer pour interdire les « certificats de virginité ».
              Oui l’islam est en train de façonner le pays. Savez-vous ce que veut dire « en train » ? Ça veut dire que vos exemples sont l’étape d’après. Rien à dire sur les étapes déjà franchies ?
              Continuez de fermer les yeux, vous vous réveillerez (peut-être) le jour où vous ne pourrez plus consommer dans la rue pendant le ramadan (ah on me dit que c’est déjà le cas dans certains quartiers émotifs), ne pourrez plus acheter d’alcool dans les supérettes de votre quartier (comment, c’est déjà le cas dans certains quartiers ?)
              Le jour où une crèche, bien pratique car fonctionnant en horaires décalées, sera obligée de quitter votre quartier pour avoir refusé le retour d’une salariée désormais voilée et s’être retrouvée objet d’une violence comme seule l’islam l’autorise pour sa défense, etc etc.
              Chuuuut, rendormez-vous, continuez de croire que personne ne vous obligera jamais à rien…

              • on peut ajouter que l’Islam a imposé l’abattage halal qui est contraire aux règles sanitaires vétérinaires… Et vous n’avez guère le choix, puisqu’il n’est jamais indiqué le mode d’abattage de l’animal sur les rayons viande…

            • « D’où vous viens votre peur ? »

              Citez nous UN seul pays ou une communauté musulmane importante en pourcentage de la population vit en bonne entente avec les autres.
              Citez nous un seul pays à majorité musulmane ou les droits de l’homme et les libertés sont respectées.

            • Seriez vous la France a vous tout seul?

            • @axs mdr . Sérieux ? Je ne sais pas si c’est l’i3lam ou ses supporters mais ils ont fait pas mal de morts ces derniers temps… leur cri de ralliement « alla* akbar » est peut être une appropriation culturelle ? je m’interroge. Et vous qu’en pensez vous ?

              • Vous sous entendez ici que:

                1)les musulmans sont un bloc monolithique ce qui est faux.

                2) vous utiliserez une observation statistique un fait
                pour en faire une loi générale.

                Concernant le premier point, je vous invite de approfondir ce point, qui est factuellement faux.
                Concernant le point 2)
                Pour en faire un parallèle, ce type d argumentaire s’est retourné contre le commentateur durant un debat TV au UK.
                A la question, de la presence, du nombre important de jeune noirs dans les crimes aux couteaux a Londres, le présentateur a demande a son invite s il ne fallait pas considérer qu le problème etait ethnique. Ce a quoi, Il lui a ete opposé que que statiquement, 100% des pédophiles sont des males blancs de plus de 40 ans…. et lui a suggéré de reprendre le meme procédé a son exemple.

                Thomas Sowell aborde tres bien le sujet dans son livre  » black redneck white liberals »

      • l’islam est à la base un système politique, qui prétend avoir une dimension religieuse pour asseoir sa légitimité, cette dimension religieuse semble issue d’une hérésie juive (il y a beaucoup plus de points communs entre la religion israélite et l’islam qu’entre l’islam et le christianisme).

  • L’slam n’a pas sa place en France, car les principes qui le régissent sont en totale opposition avec la Constitution et les lois de la France. Donc, pas de place pour le voile, les produits halal, les mosquées, etc.

    • Exactement.
      L’islam n’a pas sa place en France puisque « sa place » implique de virer celle des autres !

    • c’est clair, que la droite s’offusque du port du voile en prétextant la laicité est certes drôle et mal venu mais le problème n’est pas là, cette femme a délibérement provoqué la société française par cette action et voulant imposer cette religion d’un autre temps et là est le souci majeur.

  • Ce faire voir est l’ambition de tout le monde, quelque soit les moyens utilisé… Le pc me choque plus que la femme voilee, l’unef représentant des étudiants d’extrême gauche… Y a des baffes qui se perdent. Et tout ça pour connaître l’impact du cov sur…. Le monde de demain serait il un monde de tarés ?

  • Les députés ont sans doute eu tort de quitter la salle par excès de zèle, mais il est incroyable qu’on puisse encore s’imaginer vive en bonne entente avec l’islam. L’incompatibilité entre la France (et non la république) et l’islam est plus qu’une simple thèse de philosophe.
    Et puis c’est vrai que jouer l’apaisement a toujours fonctionné dans l’histoire européenne et a toujours su éviter les conflits les plus meurtriers avec succès…
    Temporisez, jouez l’apaisement… pendant ce temps certains attendent d’être majoritaires démographiquement. Et ça sera quoi le programme ensuite?

    • Ah le fameux grand remplacement…
      Rassurez-moi, les gaulois sont toujours majoritaires démographiquement en France ?

      • Oui oui je vous rassures, vous pouvez vous rendormir.

      • les gaulois sont surement majoritaires en nombre global, par contre les fouteurs de merde,fraudeurs,voleurs,pilleurs,violeurs et autres délinquants gaulois sont méchamment minoritaires

      • Vous êtes stupide, ou vous le faites exprès ?
        Vous n’avez pas remarqué que des secteurs de plus en plus importants de notre pays – banlieues, mais également villes désormais – sont passées à majorité musulmane ?
        N’importe quel démographe vous dira que ces secteurs sont en accroissement continu ; et comment pensez-vous que cela va se terminer ? Pourquoi croyez-vous que le Liban, naguère qualifié de « Suisse du Moyen-Orient » soit devenu ce qu’il est devenu , en quelques décennies seulement ? Sérieusement ?

    • Pour moi, ils ont eu raison face à ce qui n’est en réalité que la provocation d’un militantisme exacerbé.
      Mais ils ont eu tort de le faire au nom de la laïcité.

  • Qui :
    – milite pour des séances de piscine non mixte
    – déclare mettre la loi religieuse au dessus des lois de la république
    – qui réclame des repas, bonbons, sans porc, sans gélatine
    – qui s’oppose à raconter l’histoire des 3 petits cochons an classe
    – qui s’oppose à ce qu’une femme soit examinée par un médeçin homme
    -qui…..
    Cathos, protestants, boudhistes, Rahélistes, animistes ?

      • il a mangé un bout de saucisson qui n’est pas passé …^^

      • En même temps j’essaye d’écrire des commentaires objectifs sur un article a sujet très polémique, la où plusieurs autres commentaires sont ouvertement racistes et insultants…

        Même sur un article pro trump j’avais moins pris cher.

        • @axs vous seriez plus écouté si vous dénonciez une évidence à savoir l’existence d’un islam frériste ou salafiste militant, concurrent à notre pays (dont la jeune voilée est le porte drapeau) . Refuser de voir cela met tout simplement dans l’obscurité tous les musulmans respectueux de notre pays, de notre laïcité et ils sont nombreux. Mais vous ne cherchez pas l’apaisement. Vous agitez des tisons fumants pour exciter la galerie. Et moi de dis « Et dis-lui: Sois tranquille, ne crains rien, Et que ton coeur ne s’alarme pas, Devant ces deux bouts de tisons fumants, Devant la colère de Retsin et de la Syrie, et du fils de Remalia » Esaï 7:4 . @tous la lecture de , l’ancien testament est toujours plus au fait que le journal du jour.

        • Vos « commentaire objectifs » sont les slogans conventionnés de la gauche et l’islam n’est pas une « race » mais un système politico-religieux d’essence totalitaire.

  • Ce n’est pas une question de religion, d’habillement, ou de condition de la femme. Le rôle premier de l’Etat régalien devrait être de défendre ses citoyens contre tout ennemi qui veut user de violence contre eux.

    Cela devrait alors commencer de manière évidente par ne pas autoriser à un ennemi de s’installer dans le pays, et de s’organiser pour pouvoir l’attaquer.

    Or, c’est pourtant ce que nous avons fait en autorisant les organisations communistes. Le communisme prône ouvertement d’utiliser la violence contre les citoyens, par la révolution armée. Pour cette seule raison, nous aurions dû interdire toute organisation se revendiquant du communisme.

    Le communisme a fait des tords considérables en organisant régulièrement des manifestations violentes dans nos pays, et en réussissant parfois même à prendre en partie le pouvoir et à contribuer à détruire le pays. Et Il continue d’ailleurs de sévir dans une variante verte pastèque.

    Nous sommes également en train de refaire la même erreur avec l’islam. L’islam prône d’utiliser la violence contre les citoyens, par le jihad. Pour cette seule raison, nous aurions dû interdire toute organisation se revendiquant de l’islam.

    Il faut bien comprendre la différence entre la liberté individuelle de croire et d’être ce que l’on veut, et la liberté de s’organiser dans le but de faire de la violence à autrui. L’islam et la communisme affirment ce but haut et fort depuis toujours, c’est le discours de leurs fondateurs, c’est leur Histoire depuis qu’ils existent, c’est le discours de leurs leaders actuels. Au nom du libéralisme, nous n’avons pas à les censurer ou les emprisonner pour ce qu’ils disent ou croient, mais nous avons le droit et nous aurions même le devoir de leur interdire de créer des organisations, dans le but de mettre en œuvre ce qu’ils croient.

    • Exactement.
      +1000
      Comment peut-on encore autoriser ces gens ? Et le pire, comment peut-on les défendre lorsqu’ils exhibent leur rejet de ce que nous sommes ?

  • La culture française est et doit rester hégémonique en France

    • C’est le privilège du natif. Demandez aux peaux rouges ce qu’ils pensent du multiculturalisme.
      Le multiculturalisme c’est la guerre.

      • .. en plus l’ennemi qui parade en uniforme jusque dans notre parlement, c’est d’un gout…

        • … avec le soutien des collabos qui espèrent éviter la guerre, on sait ce que ça donne, de s’écraser face à l’ennemi…
          Faut dire aussi qu’on est le pays qui préconise en toute situation de se cacher, de ne pas répondre, ne pas riposter…

    • C’est quoi la culture française ?

      • Si on utilise ce terme avec le même « bonheur » que le terme « laïcité » on n’a pas fini de faire et de raconter n’importe quoi…

      • C’est l’héritage catholique : tendre la 2è joue, ce que vous faites très bien…
        C’est surtout l’égalité homme-femme dans l’héritage, c’est le droit de choisir soi-même son mari, c’est le droit de renoncer à la religion familiale, c’est le droit de sortir sans ce p.tain de voile imposé par d’autres…
        Entre autres bien sûr, mais il faut savoir être synthétique.
        Quand vous posez ce type de question, vous exprimez votre accord avec l’occupant.

      • Il y a des bibliothèques entières écrites là dessus et ça reste un mystère.
        N’empêche que ça n’a pas besoin d’être expliqué à un français qui a encore des racines: il sait.

      • celle dont vous n’êtes pas doté?

        • La question dérange ?
          Pourtant elle était posée telle quelle, sans arrière pensée, sans sous entendu.

          D’autres y ont répondu, merci a eux.
          L’attaque personnelle n’était pas utile par contre… moins merci

          • ce qui dérange c’est le fait que vous savez pertinemment de quoi vous parlez mais feignez la naïveté, un peu comme cette femme qui vient voilée à l’assemblée et qui provoque pertinemment le peuple français.

      • La taxe au lieu de l’impôt?
        Sortons en vite.

      • @axs Allez vivre, travailler quelques années ailleurs et vous aurez votre réponse . (même en europe)

  • « Dégonfler l’Islam politique »

    Vanité. Indépendamment de la volonté de ses adeptes, l’Islam est intrinsèquement politique sinon il n’est plus. Contrairement aux autres religions, l’Islam défie toute notion de laïcité et trouble des esprits au point que plus personne n’est capable de donner une définition claire de la laïcité. C’est aussi pourquoi l’apostasie discrète ne cesse de progresser dans les pays islamisés.

  • Il faudrait arrêter de dire que le voile est un signe religieux musulman, et l’appeler comme il est : un signe de rejet de la République.
    Tout serait plus clair et les débats seraient à leur niveau normal.
    Et on arrêterait de le mélanger dans le Grand Tout « religieux » habituel, on arrêterait de le mettre au même niveau que le christianisme, judaïsme et autres vraies religions.

    • Le voile est bien un signe religieux musulman, mais comme l’islam est une religion de conquête, la signification du voile musulman devient différente de celle d’un symbole d’une autre religion.

      Car lorsqu’une religion prône la conquête militaire, tout signe distinctif de cette religion devient une bannière, un signe de ralliement de guerre, et cela change complètement la signification du symbole, car porter la bannière d’un ennemi, c’est un acte de trahison.

      C’est comme si quelqu’un avait affiché en France l’aigle impérial allemand, une croix gammée ou un casque prussien pendant la guerre contre l’Allemagne,

  • LR est mort et enterré ,ils n’ont même pas osés quitter la séance avant la député LREM à qui ils ont emboîté le pas .C’est cette drauche qui a participé de la situation actuelle se faisant passer pour la droite.

  • Un libéraux qui est prêt à voir l’ennemi communiste mais pas islamiste…. On peut douter de la réussite de la stratégie de la tolérance islamiste au vue du monde musulman, comme on peut s’interroger sur un courant islamiste qui représenterait l’islam. Un ennemi n’est pas un adversaire et l’auteur de cet article devrait tirer la ficelle de cette syndicaliste voilée afin de constater qu’elle n’est pas que voilée mais faisant partie d’un courant idéologique anti liberal entre autre chose

  • Bonsoir à tous,
    J’ai pris le temps de lire vos commentaires et je vois que les avis divergent. Sachez que je suis née en France de parents d’origine maghrébine et que je suis de confession musulmane. Il y’a beaucoup de fantasmes concernant notre religion parce qu’il y a un rejet de l’islam en France tt simplement parce que cela vient D’ailleurs et que certaines personnes prennent cette religion comme une menace alors q le christianisme vient d’ailleurs aussi… Depuis la nuit des temps nous vivons culturellement des pressages humains qui pour moi sont essentiels. Cela a permis de grandes découvertes, des échanges et j’en passe. Il faut arrêter de croire que les religions sont contre nous . Moi j’ai personnellement tjrs respecté les croyances de chacun . Il y’a un verset ds le Coran qui dit : nulle contrainte en religion. Cela veut dire q pour la foi soit accepté auprès de Dieu, il ft q la personne fasse un cheminement spirituel librement, sans aucune contrainte. Et c’est mon cas . Je porte le voile par conviction religieuse et sincèrement,j’aimerai que cela soit respectée. Je n’impose à personne mes pensées bien au contraire, j’apprends des autres ac une grande tolérance. Tt le monde se cherche et la religion a bon dos. Ft arrêter ac ça. Il faut apprendre de l’autre. Vous savez ds la religion musulmane , Ève n’est pas La première fautive pour la pomme , et n’a pas pour punition d’enfanter ds la douleur. Et le voile n’est en aucun cas une punition ou soumission pour la femme. Ds nos écrits c’est pour la différencier des femmes non musulmanes , une sorte de code vestimentaire, pour que les hommes respectent sa foi et ne l’importunent pas . Parce qu’à l’époque les femmes Étaient trop malmenées par la gente masculine. c’est tt y’a rien d’autre !!!! Alors ft arrêter

    • Pourquoi vos parents sont-ils venus en France, et ne sont-ils pas restés au Maghreb ? Pourquoi les pays musulmans sont-ils dans l’état dans lequel ils sont ? (économiquement mais aussi au plan des libertés)

    • Comprenez que le probleme n’est pas d’ordre religieux mais d’ordre culturel. L’Islam est une religion, je ne pense pas que ça pose de probleme chez les français, mais aussi une culture et c’est là que ça coince.
      C’est de la faute de nos dirigeants passés si on a laissé rentrer des immigrés plus vite que leurs enfants devenaient français et que du coup si on se retrouve avec une société en voie de devenir multiculturelle. Il n’empêche que ce n’est pas parce que c’est de notre faute qu’on l’accepte. Une France multiculturelle les français n’en veulent PAS, ils veulent une France française.
      Donc il va falloir que tous le monde fasse un effort: nos dirigeants pour cesser l’importation d’étrangers pendant au moins 1 siècle, et les Musulmans pour adopter suffisamment de mœurs et coutumes françaises pour être considérés comme « des nôtres ». C’est possible, ça existe déjà, mais pas chez les extrémistes.

    • vous vivez dans un pays dont l’histoire est chrétienne et dont les femmes ont su s’émanciper en devant les égales des hommes, libre à vous de vivre dans l’asservissement de l’homme (via le voile qui n’a de religieux que dans cet optique ne vous en déplaise) mais ne venez pas nous dire que l’islam est tolérance et paix, c’est faux à tous points de vue.

    • « Il y’a beaucoup de fantasmes concernant notre religion »

      Non.
      Il n’y a pas un seul pays à majorité musulmane ou les droits de l’homme et des minorités sont respectés. Pas un !
      Il n’y a pas un seul pays doté d’un forte communauté musulmane (20%, 30%) ou les choses se passent bien avec la population majoritaire.
      .
      On passe rapidement sur les 146.811 morts des attentats des 19 dernières années, il est vrai (quelle chance nous avons) qu’ils touchent majoritairement d’autres musulmans.
      .
      Ni la population allemande de 1933, ni la chinoise de 1960, ni la cambodgienne de 1970 n’étaient assoiffée de sang. Ce sont leurs minorités violentes qui les ont entraînées dans la tourmente.

  • L’Islam est une idéologie totalitaire et mortifère. (Certains n’ont ils jamais entendu parler du septembre ! ? )
    Se présenter a L’AN en affichant la revendication de l’Islam est déjà un acte d’intimidation, et pas seulement un manquement a la laïcité.

  • Bien sûr qu’il faut demander à cette femme d’ôter son voile. Et c’est à elle de quitter la salle. Quelle victoire immense déjà que cela soit les autres qui l’aient quittée . Que dirait-on de quelqu’un qui arriverait avec des oreilles de Mickey ? Un chapeau de cow boy ? un heaume ? : on leur dirait de retirer ces oripeaux ridicules. Le voile : pareil . L’habit est signifiant. Il montre quelque chose. Un jeune au Japon faisait un stage dans une banque française . Il portait la barbe. Son chef lui a dit de la raser. Pourquoi ? Parce qu’au Japon c’est comme ça. Il l’a rasée. Je ne comprends pas que l’on glose des heures sur le sujet. Le fait qu’on le fasse montre à quel point nous sommes pervertis dans notre jugement.

  • L’auteur de l’article exprime une conception pervertie de la laïcité suivant laquelle l’exhibitionnisme des appartenances religieuses doit pouvoir s’exprimer librement dans l’espace public. En totale opposition avec cette conception dévoyée, les députés cités ont refusé d’auditionner la personne voilée en vertu d’une conception de la laïcité qui impose aux pratiques religieuses un minimum de discrétion comme condition sine qua non de la paix civile.

    Il en résulte que la liberté des expressions religieuses appartient à la sphère privée. C’est un impératif culturel car, si la culture française est propice à la paix civile, c’est parce qu’elle permet à chacun de développer une sensibilité qui répugne au sans gêne et à l’exhibitionnisme de ses pratiques personnelles, qu’elles soient sexuelles ou religieuses (pour ne parler que des pratiques les plus intimes).

    • Les personnes responsables de l’organisation de cette réunion, qui ont laissé rentrer cette propagandiste Islamique, en costume, sans exiger qu’elle ôte « ses armes » et les déposent a l’entrer, doivent passer en conseil de guerre.

  • Autant se focaliser sur un bout de tissu n’est effectivement pas très intelligent de la part des Républicains, autant croire comme le fait M. Mas que l’islam n’est qu’une religion comme une autre est le signe d’une profonde ignorance à la fois des textes et de l’histoire – comme de l’actualité d’ailleurs – de ce qui est bien plus qu’une religion : un système politico-juridico-religieux total(itaire) ne cachant pas sa volonté de s’imposer à tous, musulmans et non musulmans. À ce titre, l’islam n’a donc effectivement RIEN de compatible avec nos démocraties.
    Il est regrettable que l’auteur soit si ignorant de ces choses, et que par sa naïveté bien intentionnée il participe au laisser-faire d’une conquête islamique déjà bien avancée.
    NB : ce que les politiciens* devraient avant tout exiger, c’est que les lois criminalisant la liberté d’expression (Pleven, Gayssot, etc.) soient abrogées, de sorte que critiquer l’islam soit à nouveau possible dans ce pays. Voilà un vrai sujet pour les libéraux.

    * je parle des politiciens bien intentionnés et bien informés, pas de ceux qui font du clientélisme électoral

    • .. »se focaliser sur un bout de tissu n’est effectivement pas très intelligent.. »
      Ce n’est pas un bout de tissus c’est un signe d’appartenance, un uniforme et un étendard.

  • Cette religion nous teste en permanence et pousse le bouchon à chaque fois plus loin devant la faiblesse de réaction de nos institutions,comme un enfant teste ses parents on voit le résultat avec l’avènement de l’enfant roi ,cela promet avec eux.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Alors qu’on ne parle plus que des dégâts de l’inflation et des risques sur le pouvoir d’achat, le risque politique local - et non le risque géopolitique, peut-être surestimé autour de la guerre d’invasion de l’Ukraine par la Russie - paraît rétrogradé au second plan après la réélection d’Emmanuel Macron. Or cette dernière, du fait de l’absence de débats, y compris et surtout sur les sujets économiques, porte en germe de nombreux soubresauts économiques pour les futures années, dans un contexte macro-économique en constante détérioration.

... Poursuivre la lecture

En France, la laïcité est d’abord et avant tout du droit, comme l’illustre notamment le référé-liberté, introduit par le préfet de l’Isère envers la délibération portant sur l’autorisation du port du burkini dans les piscines municipales à Grenoble.

 

Des règles éparses structurant le régime juridique de la laïcité

Les étapes vers la laïcité ont toutes été marquées et concrétisées par des textes juridiques.

Cette situation est particulièrement significative en France où le goût du droit comme symbole de l’ordre est u... Poursuivre la lecture

histoire laïcité
2
Sauvegarder cet article

La question de la religion fait une nouvelle fois surface suite à la délibération votée et adoptée à la mairie de Grenoble à l’initiative du maire Éric Piolle et de l’association Alliance citoyenne, d’autoriser le burkini dans les piscines municipales.

Face à cette délibération, à la fois électoraliste et communautariste, le préfet de l’Isère a introduit un référé-liberté, nouvelle procédure d’urgence créée suite à la « loi contre le séparatisme », devant le juge administratif pour obtenir l’annulation de cette délibération.

Si ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles