Les incohérences de l’État vont-elles tuer la relance ?

Sortez et consommez, mais on vous donnera toutes les raisons et toutes les entraves du monde pour ne pas sortir et ne pas consommer.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
paperwork source https://unsplash.com/photos/MldQeWmF2_g

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Les incohérences de l’État vont-elles tuer la relance ?

Publié le 27 août 2020
- A +

Par Frédéric Mas.

« Allez au théâtre, allez au cinéma, vous ne risquez rien ! » nous a assuré hier Jean Castex, après l’annonce d’une rallonge de 2 milliards pour le secteur de la culture.

Sans doute faut-il comprendre le propos du Premier ministre en le rapprochant de celui de son ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, qui de son côté ne cesse de répéter aux Français qu’ils doivent consommer. La crise sanitaire les a incités à épargner, ce qui est peut-être bon pour eux mais pas pour la relance que tous nos ministres et administrateurs appellent de leurs vœux.

Jean Castex est presque optimiste. Oui, sortez, allez au cinéma, dépensez un peu l’argent que vous avez mis de côté, la situation est grave, mais pas désespérée. Le virus se remet à circuler, mais pas comme avant. Le risque de contamination est minime, mais on va quand même rendre les masques obligatoires un peu partout et serrer la vis là où les gens se retrouvent un peu trop près les uns des autres.

Profitez, mais pas trop non plus

Après un cinéma avec masque obligatoire, pourquoi pas un tour dans un musée, avec masque obligatoire, et un autre dans un restaurant, avec masque et limitation des inter-actions sociales ? Si vous habitez Marseille, c’est le superbanco, extinction des feux à 23 heures. On veut bien que vous en profitiez, mais pas trop non plus. N’oublions pas la guerre au virus.

La tête de l’État devrait informer ses préfets qu’elle a l’intention de « relancer l’économie », qu’elle a même prévu un plan de relance dans ce sens la semaine prochaine. Parce qu’en l’état les initiatives de ses petits chefs se multiplient, souvent sous la pression d’élus locaux qui tremblent de trouille. On multiplie les zones où le masque est obligatoire en plein air, dans les rues commerçantes, en plus des commerces eux-mêmes.

La relance va être compliquée

Marseille a instauré un couvre-feu à 23 heures comme nous l’évoquions plus haut, et gageons que plusieurs autres grandes villes vont suivre. Forcément, ces initiatives liberticides vont être excellentes pour la consommation et l’économie locales. Il ne fallait pas trop compter sur les touristes étrangers pour se refaire une santé, la multiplication des entraves réglementaires sanitaires vont convaincre les autochtones de rester chez eux.

L’État continue de nous vendre son message schizophrène, et risque très fort de se tirer une balle dans le pied. Oui, sortez et consommez, mais on vous donnera toutes les raisons et toutes les entraves du monde pour ne pas sortir et ne pas consommer. La rationalité de l’État bureaucratique est un mythe dangereux.

Voir les commentaires (48)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (48)
  • En 1940 un gouvernement schizophrène a été instauré
    – culte de la jeunesse encouragé par un vieillard sans descendance
    – retour du catholicisme encouragé par un athée
    – instauration du communisme tout en prétendant le combattre.

  • La stupidité pour ne pas être vulgaire est l’apanage de nos dirigeants .

    • Le petit prince : pas seulement, hélas. Il n’y a qu’à contempler les files d’attente devant les tests de corona-virus pour savoir que le Français moyen se complaît dans la servitude.

  • Ces incohérences sont le signe d’une dyarchie à la tête de l’Etat.
    Les décisions politiques, et non sanitaires, ont été imposées par des pouvoirs supranationaux qui ont leurs « collabos » intérieurs. D’un autre côté, beaucoup de politiciens sont terrifiés d’avoir à affronter les conséquences des mesures prétendument sanitaires qu’aucune donnée réelle ne justifiait. Ils cherchent donc à relancer l’activité économique.
    Quand EM dit qu’il n’y aura pas de nouveau confinement, il essaie en réalité d’en conjurer la survenue. Plusieurs fois, on s’est aperçu qu’il était désavoué par certains ministres ou conseillers et il est possible que cela se produise encore. Mais en final, c’est lui qui devra porter la responsabilité ultime de tout cela.

  • Suite…
    A propos de cette dyarchie, elle est patente en politique étrangère. EM Macron lui-même a évoqué l’Etat profond du Quai d’Orsay. Et là aussi, cela prduit des incohérences.
    Le concept d’Etat profond fait référence au vrai pouvoir qui s’est instauré au coeur de certains pays et qui échappe aux processus démocratiques. Le premier pays à avoir été gangréné est évidemment les Etats-Unis.

  • Prètendre inciter à la consommation et « en même temps » obliger le port du masque dans tous les lieux de consommation est totalement stupide. Qui a envie d’assister à un spectacle en subissant un port de masque qui le gêne en permanence, d’aller au restaurant lorsque le personnel est masqué , d’acheter des vêtements avec ce fichu masque! J’ai entendu que le port du masque dans les salles de spectacle allait rassurer les Français…. original, voir ses voisins masqués est anxiogène. En tous cas pour moi aucune sortie tant que le masque est obligatoire et minimum de courses.

    • Idem pour moi, et compte tenu du comportement de certains chez qui la peur a pris le contrôle,( masque dans la rue, masque dans leur voiture etc…) je considère pour ma part que ces gens qui se prétendent responsables ( soi-disant pour éviter de contaminer les autres!) sont des malades avérés du covid et je fais un large détour pour les éviter.

      • Il y a en effet certainement moins de gens véritablement responsables que de malades avérés du covid. Chacun pourrait peut-être s’attacher à changer ça…

      • Je fais parti des ces « malades » qui mettent leur masque dans la rue (pas dans la voiture, faut pas déconner, donc je ne suis qu’à moitié malade donc ^^)… Pourquoi ? Parce que j’ai pas envie de l’enlever, le remettre constamment quand je rentre dans un bâtiment, le métro ou si j’ai le malheur de tomber dans une rue « à risque ! »… Remarque, étant donné que c’est désormais acté de devoir le mettre partout dans Paris, ça sera plus pratique 😀

  • Hier a Lacanau océan, il y avait très peu gens qui portait le masque.

    • Encore heureux; On ne va tout de même pas porter un masque au bord de la mer en plein vent!

    • Pas besoin, tout le monde boit du bordeaux à lacanau ça protège de toutes les maladies… Surtout pas du Bourgogne, il fait des trous dans l’estomac.
      L’océan est iodé il protège très loin dans les terre, pas de corona vivant sur la côte atlantique

  • Encore une fois, Macron a travaillé dans une banque, il a participé à la commission Attali, il a été ministre de l’ économie, il est actuellement président avec un max de pouvoir, il a absolument toutes les connaissances et les moyens pour redresser le pays. Il sait. Mais il ne fait pas et qu’ on ne me dise pas qu’ il ne peut pas faire.
    Donc le manque de rationalité de l’ état, pardonnez l’ euphémisme, c’ est devenu carrément de la mauvaise volonté.

    • il n’a au contraire aucune connaissance du fonctionnement réel du pays et d’une économie : il vit depuis tout petit dans une bulle (maternelle).

    • Macron est un progressiste. Il veut détruire la nation, pas « redresser le pays ».

    • « Il sait. Mais il ne fait pas »
      Exact, mais pourquoi?
      « qu’ on ne me dise pas qu’ il ne peut pas faire »
      C’est que, comme je l’ai souvent rappelé ici, in fine ce n’est pas lui mais l’électeur moyen pas terriblement éclairé qui décide.

  • il m’étouffe le masque , et me donne des maux de tête voire des nausées ; je le porte le moins souvent possible ; ma santé d’abord ; l’état , ses ordres , ses incitations , je m’assoie dessus ; et pas qu’un peu ! y’en à marre !

    • Bah, il faut faire son masque soi même avec un polo genre lacoste, de toute manière cela ne protège pas des virus, ça empêche seulement les postillons et quoi de mieux qu’un polo…. Autre solution, des petits trous.

  • En temps normal notre économie est en berne, nulle, on se fait distancer par le monde entier.. Il relance donc notre descente aux enfers, cela ne peut être autrement.

  • la confiance ne se décrète pas !

  • Nos arrière-petits enfants paieront encore l’addition que ces malades nous concoctent.

    • Ils avaient bien prévenu depuis 6 mois qu’ils mettaient en place le « monde d’après ».

      • C’est à dire encore plus d’éoliennes, qui sont des moulins à vent inutiles, qui ne fourniront pas assez d’électricité pour les besoins de l’industrie déjà mal en point, et de ses habitants alors qu’ils recommandent d’acheter des voitures électriques hors de prix. Dans le même temps ils sabotent l’agriculture qui était un des rares secteurs qui exportait avec le luxe. La France sera bientôt un pays miséreux et sous développé!

    • Nous sommes déjà à des arrières petits enfants de gens qui ont fait de nombreuses bêtises et nous les payons aujourd’hui et demain. Heureusement, si vous êtes blanc ou noir, enfin pas bête, vous n’aurez pas d’arrière petits enfants vivant en France.

  • Castex et Cie sécrètent la confiance, comme le putois repousse le lendemain. Où encore, il y avait Sisyphe et son rocher, il y a aura Castex avec ses masques.

    • Castex, ce n’est pas une marque d’huile, avec lui tout glisse tout va bien.. Son jeu est transparent comme l’eau claire des WC avant de tirer la chasse d’eau.

  • Aux dernières nouvelles on est au bord d’un reconfinement général, ils voient des virus partout.. surtout une rentrée sociale et économique catastrophique.

  • Déjà en février, Sieur Macron accompagné de sa gente dame allait au théâtre et incitait les français à faire de même…. quelques jours avant le confinement.
    Il est vrai que nous aurions dû nous méfier en découvrant le titre de la pièce dont il a dû s’inspirer pour mener son troupeau : « Par le bout du nez ».
    Oyez braves gens ! Nul besoin de se rendre au théâtre pour se divertir … Les pantalonnades des bouffons qui nous gouvernent sont à elles-seules un spectacle à savourer sans masque !

  • De toute façon les plans de relance ne marchent jamais! La seule façon est baisser les impôts, supprimer les règlements qui entravent et laisser faire les entrepreneurs. Autrement dit tout ce que nos clowns ne feront jamais!

    • C’est d’autant plus vrai quand les acheteurs ont l’épargne, les projets (en attente), mais peu de temps pour les concrétiser et des contraintes (sanitaires) en sus.

  • Parce que les rodomontades habituelles de Poutine au sujet des exploits de la mère patrie Russe, sont célèbres dans le monde entier. Et déjà pratiquées à l’époque de l’URSS. Le camarade Lyssenko avait révolutionné l’agriculture! Alors il vaut mieux se méfier de ses miracles, quand on sait qu’il faut essayer un vaccin avant de le commercialiser.

    • Bah aujourd’hui tout le monde fait sa pub, y compris les voyous pour montrer qu’ils assurent la sécurité contre les verbalisateurs de Darmanin.

    • Pense ce que tu veux mais le peu de gens des pays de l’est ayant étudié dans l’ex urss que j’ai rencontré étaient plutôt des génies que des cancres, sans doute que la pratique du russe a ses avantages.

  • Il indique aux français qu’il faut sortir profiter de la vie, et ce matin, il annonce qu’il faut privilégier les contacts professionnels… Mort de rire ! 😀

  • Ils n’ont pas le choix. En France, la consommation des ménages est le seul apport au PIB et donc aux finances de l’Etat. A noter que l’on a réussi à être le plus mauvais pays de l’UE en terme de déficit des exportations pour le second trimestre. Mais comme ils n’ont jamais travaillé sur des balances comptables, ils encouragent « en même temps »(tm) la consommation et les interdictions empêchant d’effectuer cette consommation.

  • Le fameux Karl Masque.

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Faisant face à une popularité en chute libre, la Première ministre travailliste néozélandaise Jacinda Ardern a récemment démissionné de son poste. Alors que les politiciennes habituelles la défendront bec et ongle contre le « sexisme, » les libéraux sensés se réjouiront de la démission de ce tyran, quel que soit son sexe.

Rassurez-vous, le mot n’est pas utilisé à la légère. Comme trop de gouvernement « libéraux », Ardern a fortement restreint la liberté de mouvement de « sa » population durant la pandémie. Malheureusement, elle a pris ... Poursuivre la lecture

Le forum économique mondial (WEF) s’est ouvert lundi à Davos en Suisse, sur fond de guerre en Ukraine, de crise de la mondialisation et urgence climatique. Les élites politiques et économiques du monde entier se bousculent autour de la figure énigmatique de Klaus Schwab, son fondateur au physique mêlant curieusement la bonhomie de François Hollande à celle de Blofeld dans James Bond.

I’m skeptical of anything that can’t be explained in a sentence. What exactly do they do? And why? https://t.co/F7e2zomKxv

— S... Poursuivre la lecture

l'espoir
2
Sauvegarder cet article

Par Stephen Kent.

Chacun donne à l'espoir une signification différente. Certains disent que l'espoir est inhérent à la façon dont une personne se comporte face à l'adversité. D'autres considèrent l'espoir comme une forme de superstition, une croyance infondée que tout finira par s'arranger. Les plus cyniques qualifient l'espoir de pure folie ou de naïveté. Au cours de la pandémie de Covid-19, notre capacité à trouver l'espoir a été régulièrement mise à l'épreuve par les lockdowns, les fausses promesses des bureaucrates et de l'establis... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles