Projet de loi antigaspillage : et la durabilité de Fessenheim ?

Les députés ont adopté le 10 décembre 2019 le projet de loi antigaspillage qui prévoit un indice de « durabilité » et de « réparabilité ». Pourquoi ne pas appliquer le même projet aux centrales nucléaires ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Stop Fessenheim by Christo MICHE (CC BY 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Projet de loi antigaspillage : et la durabilité de Fessenheim ?

Publié le 16 décembre 2019
- A +

Par Michel Gay.

Les députés ont adopté le 10 décembre 2019 le projet de loi antigaspillage intitulé « Lutte contre le gaspillage et économie circulaire » qui prévoit un indice de « durabilité » et de « réparabilité » qui inclura de nouveaux critères tels que la fiabilité et la robustesse du produit à compter de 2024.

Une loi antigaspillage

Dans ce projet de loi, l’article 2 « Indice de réparabilité des équipements électriques et électroniques » indique une

pondération entre indice de réparabilité et indice de durabilité permettant de prendre en compte les différents aspects de la durée de vie des produits. Etablissement par décret de la liste des produits et équipements pour lesquels doit être établi un indice de durabilité avant le 1er janvier 2024.

De plus, l’article 1er AA « Objectif stratégique global de réduction des déchets ménagers et des déchets d’activités économiques » fixe un objectif de  

5 %  de réduction de la production de déchets provenant des activités économiques.

Donc, c’est reconnaître une évidence : plus un produit dure longtemps et moins l’économie produit de déchets.

C’est aussi valable pour les déchets d’activité économique des équipements électriques et électroniques que constituent les centrales nucléaires !

Et la centrale électrique de Fessenheim ?

Mais les députés n’ont pas voté pour stopper l’énorme et scandaleux gaspillage que constitue le sacrifice de la centrale électrique de Fessenheim sur l’autel des compromis politiques et des achats d’électeurs.

Pourtant elle a fait la preuve, au cours du temps, d’un bon indice de « réparabilité ».

Les Américains ont déjà prolongé toutes leurs centrales du même type jusqu’à 60 ans et, le 5 décembre 2019, ils viennent de prolonger jusqu’à 80 ans deux réacteurs identiques à ceux de Fessenheim lequel n’a que 40 ans.

Les Américains n’ont peut-être pas adopté de loi antigaspillage, mais ils « luttent contre le gaspillage » de leurs « équipements électriques et électroniques » en les rénovant !

D’ici à 2024, quelqu’un pourrait-peut-être suggérer à nos chers députés d’inclure dans cette « liste des équipements » les centrales nucléaires, et notamment la centrale nucléaire de Fessenheim promise à la destruction anticipée en 2020 par idéologie politique ?

Ce serait un acte vertueux conforme à l’esprit de la loi qu’ils ont eux-mêmes votée, et aux vœux du Président Emmanuel Macron qui, le 12 décembre 2019, a soutenu le nucléaire à Bruxelles.

Voir les commentaires (31)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (31)
  • On a vraiment eu droit aux pires députés de la Veme République lors des dernières élections ….. sélectionnés par un type aux mille visages et victime de pertes de mémoire abyssales.
    Tout est réparable si on y met le prix , même un smartphone a 10€..mais il’est vrai qu’on a oublié depuis longtemps qu’une chaussette trouée pouvait être reprisée. Certains nantis ne lavent pas leur chemise blanche , il la jette…

    • Le démantèlement de Fessenheim n’est pas financé, EDF a gaspillé ses réserves dans d’autres aventures inconsidérément dispendieuses, y compris en interne

  • à ce jour , nos très chers députés sont très occupés à chercher par tous les moyens à garder leurs fessiers bien au chaud , ne serait ce que par le léchage continu des voix des écolos ; idem pour les ministres et cie ;

  • Dans une de ses vidéos (mille excuses pour l’absence de lien, mais je ne sais plus laquelle, elles sont nombreuses, et certaines dépassent les 2h), Jean-Marc Jancovici explique qu’en France, quand un élément d’un réacteur est fatigué, on le remplace. Ce qui fait, paradoxalement, de Fessenheim, la plus « neuve » de nos centrales.

    • C’est pour tout comme ca , les éléments d’usure sont prévus pour être remplaces..ce n’est pas pour autant une centrale neuve !
      Une voiture finit à la casse un jour ou l’autre !

    • @xc: Oui, enfin, une voiture des années 60, vous remplacez un « élément » TCEPA, cela reste une machine à polluer, très peu sûre en cas d’accident.
      Pour Fessenheim, je pense qu’ils sont allés au-delà des spec historiques, sur le contrôle et la sécurité.

  • la notion de gaspillage fait sens quand on sait quelle ressource on souhaite préserver…sinon..

    gaspillage d’argent garanti avec les lois contre les gaspillages de ressources…

    • Et le gaspillage de notre temps est il pris en compte par la loi ?
      Mettre des bouteilles dans un bidon prend et du temps et de l’argent. Rechercher le dépanneur honnête et pas cher est pire que rechercher un médecin !

  • la transition energetique indique que nous devons diversifier notre production et introduire des renouvelables … il n’y a guère le choix…
    autrement dit c’est le résultat d’avoir une politique énergétique et ne pas laisser l’économie décider…

    On doit par contre rappeler aux gens que les consequences de la transition energetique sont une probable perte de fiabilité de l’approvisionnement et une perte de pouvoir d’achat.

    en effet…fermer un bidule amorti pour le remplacer par des bidules qui coûtent plus chers et qui ne peuvent pas en toute rigueur le remplacer…va coûter du pognon et poser quelques problèmes.

    • Le gaspi est une garantie d’activités économique fructueuse…..quand on parle d’energie renouvelable on parle d’investissements renouvelables ,un panneau solaire ne dure pas longtemps une eolienne finit rapidement a la décharge..une centrale nucleaire dure..100 ans comme n’importe laquelle des centrales a charbon ou gaz ou mazout….ce ne sont pas des energies renouvelables ^_^.
      Et si on parlait des voitures électriques jetables….

    • Transition énergétique décidée par des politiciens corrompus en fonction de l’unique critère climatique.
      Sans doute faut-il une politique énergétique. Mais celle-ci ne saurait faire abstraction des contraintes économiques, géopoliques et sociales. Elle serait forcément un compromis contrairement à la politique actuelle assise sur l’idéologie. Elle serait aussi adaptable et devrait avoir comme principal objectif la disponibilité de l’énergie qui est le moteur de l’économie.

  • Le but de ces lois prétextant l’environnement est de culpabiliser la population et de l’enfermer dans une logique de peur. Rien d’autre.
    Ainsi s’étend inexorablement le pouvoir de l’Etat au détriment de la l’autonomie individuelle et de l’indépendance des corps intermédiaires, sans oublier la gestion responsable d’entreprises comme EDF (responsable au sens de « pouvoir répondre des décisions prises et de leurs conséquences »)

  • Le premier indice de réparabilité , c’est le coût du travail. L’indice de réparabilité est inversement proportionnel aux charges fiscales et sociales, sans oublier les nouveaux délires escrologistes qui vont encore aggraver la situation. Il y a belle lurette qu’on ferait tout réparer si le coût du travail n’était pas aussi élevé. Lorsque le prix de réparation d’une pièce détachée est plus élevé qu’une machine neuve à cause des charges, le choix est vite fait.

    Les impôts polluent. Il est urgent de dépolluer.

    • Si le cout du travail était moins élevé…non , si les chinois ne bossaient pas pour nous ,on serait obligé de faire réparer notre machine a laver qui nous aurait couté les yeux de la tête…..

      • Et puis c’est un faux problème ,l évolution de la technologie rend très rapidement obsolète tout ce qu’on achète !

      • Tout le monde bosse pour quelqu’un, sinon y bosse pas, y reste chez lui. Chinois ou pas, si le coût est trop élevé à cause des impôts, y fait pas parce qu’y peut pas payer. Toi y en a comprendre ?

        • Moi pas comprendre , les impôts ….d’un smicard ce n’est pas bezef les impôts d’une grosse boite ,c’est encore moins…et même sans impots taxes et tout ce que tu veux ,non je ne ferais pas réparer ma tablette ,non je ne ferais pas réparer ma bagnole ,non je ne ferais pas réparer mon frigo….j’en trouverai des mieux d’occase !

          • l’argument de l’obsolescence technologique ne vaut pas vraiment pour une machine à laver…
            cavaignac vous fait juste remarques que la raison pour laquelle les gens ne font pas réparer en europe est économique..ils comptent leurs sous.

            il rappelle juste que ce que l’on présente comme gaspillage n’en est pas .

      • Les Chinois bossent pour eux.

        • Je précise ma phrase : ils bossent pour leur salaire, comme tout le monde.
          C’est le credo des fonctionnaires et des agriculteurs : « on bosse pour vous ». Sauf que s’ils étaient, chacun, individuellement, fils à papa, ben ils ne bosseraient pas, ils se pavaneraient je-ne-sais-où, mais ils ne seraient certainement pas en train de bosser pour nous ! Ils bossent pour eux, comme tout le monde, pour vivre.

  • Voilà, il faut aussi lutter contre l’obsolescence électoralement programmée.

  • bah oui, l’économie circulaire, les lois anti gaspi, le local, la fantasmée obsolescence ,éteindre les veilleuses, etc etc….le bréviaire du crétin vert est inépuisable.
    A chaque fois, on explique, on démontre à quel point toute cette hystérie est imbécile, mais comme les mauvaises herbes après un coup de roundup, cela revient plein de vigueur
    Et on en n’est qu’aux débuts, VonMachin va vous concocter une bonne salade de lois, de règles, d’administrations, de contrôles,et de prélèvements dans vos poches, à force, vous ne songerez même pas à faire réparer votre aspi, au prix où sera le kw
    Et cerise sur le cake, elle a l’intention de légiférer pour que, des fois que, on ne puisse supprimer, édulcorer, ces ukases .
    Juste pour finir votre kawa, (on ne boira plus de kawa, c’est pas local voyons)tentez d’imaginer demain, votre monde sans plastiques?
    Cela fait des années que je traîne des lignes en méditerranée, jamais constaté une terrible invasion de plastiques, et sur les plages, il s’agit surtout de tout ce que les crues, emportent, vous savez, tout ce que les gens jettent n’importe où.
    Je ne retrouve plus cette vidéo sur le recyclage, c’était édifiant.
    Mais à quoi bon, enfin, si, on interdira peut-être aux fans de Jhonny d’aller sur sa tombe,

  • Les bas-du-front ayant pris le pouvoir, nous avons des mesures à la noix en pagaille. Notre société se transforme en super pays de Shadocks écolo-conscients: ça ne durera pas bien longtemps car les socialos nous ont déjà bien pompés.

  • Je suis contre le gaspillage de l’argent public, est-ce écolo ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une nouvelle réglementation interdisant les emballages en plastique des fruits et légumes est entrée en vigueur au 1er janvier 2022. Relater sa genèse est plus intéressant et instructif que gloser sur les désagréments et catastrophes à venir. Ce fut priorité à la bien-pensance et la démagogie au détriment de l'efficacité économique et sociale.

Le 1er janvier 2022 est entré en application le Décret n° 2021-1318 du 8 octobre 2021 relatif à l'obligation de présentation à la vente des fruits et légumes frais non transformés sans conditionn... Poursuivre la lecture

Par Michel Gay.

Alors que les militants écologistes antinucléaires ont tout fait pour retarder le lancement de nouveaux réacteurs, ils se servent maintenant de l’argument del’urgence pour nier le rôle et la nécessité de l’électricité nucléaire afin de succéder, au moins partiellement, aux énergies fossiles. Ils ne manquent pas de culot !

Trop tard pour le climat ?

Les écologistes antinucléaires (car il existe aussi de nombreux écologistes pronucléaire) font émerger un nouveau discours contenant les mêmes éléments de langage : il... Poursuivre la lecture

Par Michel Gay.

Le président de la République Emmanuel Macron a présenté le plan d’investissement de 30 milliards d’euros France 2030 le 12 octobre 2021. Il y détaille en 10 objectifs sa vision de l’avenir pour répondre aux futurs grands défis de la France et de l’Europe « pour mieux vivre et produire en France ».

Objectif numéro un : le nucléaire !

Son premier objectif est de faire émerger de nouveaux réacteurs nucléaires modulaires de petite taille SMR (Small modular Reactors) pour lesquels 1 milliard d’euros sera investi d’ic... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles