Route solaire : le désastre annoncé est consommé

Les experts se sont trompés, la route solaire est un désastre financier.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Ségolène Royal by Ségolène Royal(CC BY-NC 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Route solaire : le désastre annoncé est consommé

Publié le 28 juillet 2019
- A +

Par Michel Gay.

Le désastre financier prévisible, et annoncé, de la « route solaire » inaugurée en grande pompe par Ségolène Royal en Normandie le 22 décembre 2016, est consommé.

La route solaire est un désastre

Et il est même pire qu’anticipé car les « experts » se sont trompés sur la production prévue d’électricité. Elle n’est pas de 767 kWh par jour en moyenne mais de seulement 409 kWh ; soit tout de même presque deux fois moins.

Cette surface a donc produit 150 mégawattheures (MWh) d’électricité sur un an, uniquement en milieu de journée.

Les 2800 m2 constituant le kilomètre de « route solaire » normande ont coûté 5 millions d’euros hors taxes au contribuable français, soit près de 1800 euros par m2, contre 5 euros pour l’asphalte.

Pour information, la même route solaire chinoise coûte presque quatre fois moins cher, soit environ 420 euros par m2. Dans ces conditions, espérer exporter cette technologie relève du rêve.

Le coût d’achat sur le marché de l’électricité étant d’environ 40 euros/MWh, la valeur de cette production ressort à 6000 euros par an soit environ 0,01 % de rendement sur investissement…

Si la durée de vie de cette portion de route solaire est de 10 ans, elle délivrera au total 1500 MWh ce qui correspond à 3400 euros/MWh ; 85 fois le prix du marché !

Et il est probable que des frais supplémentaires d’entretien viendront s’ajouter compte-tenu des contraintes physiques que la route solaire doit subir, notamment le passage des véhicules. Il a déjà fallu remplacer 5 % de la surface (gratuitement ?).

De plus, qui va payer pour nettoyer la route de « l’encrassement » qui voile la lumière des panneaux ?

Pompe à fric

Ce genre de pompe à fric permet à quelques industriels malins de se gaver de subventions publiques (peut-on leur reprocher de répondre à une demande officielle et de se servir si la loi le permet ?) et d’offrir de belles inaugurations à des élus fiers de leur réalisation.

Par l’intermédiaire de décisions hasardeuses, voire stupides, de certains de ses représentants, le contribuable peut-il se permettre longtemps de telles gabegies financières ?

Article initialement publié en août 2018.

Voir les commentaires (84)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (84)
  • « les experts »……a t on le nom de ces experts…..qui n’en sont pas et peut on traîner en justice toute cette bande d’escrocs, Ségo compris ?

    • @reactitude
      Bonjour,
      Nous ne pouvons pas les traîner en justice : les politiciens impliqués dans cette escroquerie ont une carte d’impunité : le droit à l’erreur. Carte qui peut être rejouée à l’envie.
      Celui qui devrait être poursuivi, dans un monde sain qui ne marche pas sur la tête, est celui qui pose sa signature à la fin. Je pense que c’est celle de Ségo, ce devrait donc être elle la responsable de tout. Parce que si ça avait, par miracle, fonctionné, elle en aurait bien goulûment accepté les bénéfices. Mais elle ne veut pas les dettes dûes à ses ratés.

    • Si on faisait le total des décisions démagogiques et des désastres économiques engendrés par la chèvre du Poitou on arriverait à des milliards de gabegie supportés par les contribuables. Sans compter les milliers d’emplois détruits par sa faute. Dans un pays normal elle serait en cabane, mais en France elle continue à trainer sur les plateaux de télé invitée par tous les médias qui se précipitent pour lui tendre un micro dès qu’elle se présente.

      • oui complètement d’accord avec vous. La royale aura couté des milliard a la France! Investissement en deux sèvre pour la voiture éléctrique (tout est tombé a l’eau) plus d’un milliard avec les multiple intervention de la royale (alors que très vite tout le monde lui avait conseiller d’arrêter les frais,mais madame qui sait tout mieux que tous le monde a réinvesti après le premier échec (qu’il fallait peut être tenter) une foi 600 million€ (alors qu’on lui disait que cela était foutu) et comme cela ne suffisait pas , une fois de plus (toujours contre l’avis de tous) 400 millions €.
        rien que là, 1 milliard de balancé contre l’avis de tous!!!!
        Ne pas oublier les 15 milliards oui oui 15MILLIARDS € que Macron a renégocié sur les contrat préalablement signé par cette …..royale de (..) .Madame avait été d’accord pour une signature d’un contrat de 45 milliard pour la construction des 3 parcs éoliens offshore, et Macron en passant derrière renégocie 15 milliard de rabais!!!!
        Elle est pas a 15 milliards prêt la royale catastrophe avec l’argent du contribuable!!! .
        Pour finir sur cette calamité française, comment en étant sois disant socialiste peut on avoir perdu autant de procès au prudhomme contre son personnel de maison ou contre les salariés de la régions Poitou charpente???. En tant que deux sévriens, je connais déjà 3 personnes qui ont gagnées leur procès contre elle…Je ne peux les connaitre tous! il y en a combien qui non pas réussi a travailler avec cette « chose ». (Même son principal conseiller en com pour « sa présidentiel » avait fini par démissionner pour ce retrouver carrément chez l’adversaire sarko: Monsieur besson(avec un joli retournement de veste quand même )!
        On peut aussi rappeler que c’est grâce a la royale que le marais poitevin a perdu des centaines de millions d’aide au niveau de l’Europe. (elle avait accorder des subventions pour drainer des champs a 6 agri qui avaient provoqué le retrait de l’appellation parc naturel et la perte des aides financières qui allaient avec.)
        le plus fort de cette « madame royale » est qu’elle s’est permise de se « gargariser » d’avoir récupérer l’appellation parc naturel du marais poitevin dans son ensemble en arrivant au ministère de l’environnement (en oubliant bien sur de rappeler qu’elle était 100% responsable de la perte au préalable).
        Vivement qu’un auteur nous fasse une vrai biblio de cette catastrophe qu’aura été la royale pour la France et qu’elle rentre dans l’histoire pour ce qu’elle fut réellement. Ce serait même un cas d’école pour les politiques et leur dégâts potentiel sur nos société.

      • N’oublions pas que la banquise n’a jamais autant fondu que depuis du’elle est notre ambassadrice des pôles…. il faut croire qu’elle porte la poisse

    • Le pire est que n’importe quel citoyen doté d’un peu de bon sens pouvait, au minimum, soulever les points qui ont conduit au désastre

  • C’est une nouvelle version des avions-renifleurs – les renifleurs de subsides

  • Pourquoi n’y a t-il pas d’Apple en France ? … Voici donc un autre exemple. Bref, ce genre d’innovation a de l’avenir, en Chine ou par la Chine…

    PS : ce que l’article ne dit pas… Ces installations sont en outre très bruyantes et la vitesse a du être limitée à 70 !

    • Est-ce un problème ? Rendez-vous compte que grâce à ces routes, la mortalité baissera encore, vu qu’on baisse encore de 10km/h !
      En plus le système est auto-suffisant : la route peut alimenter le radar – et même au besoin charger la batterie qui le rendra autonome. Vive le progrès !

  • Une petite nuance à apporter : aucune entreprise n’entreprendrait de recherche et développement si elle prenait comme critère le rendement sur investissement d’un prototype. Ce critère de décision n’est pertinent qu’en tenant compte de la marge, de la production et de l’investissement nécessaire pour celle-ci, toutes valeurs qui doivent être estimées (pifométrées) lors de la prise de décision

    • vous avez eu l’impression que ça a été présenté comme un prototype?
      mais c’est vrai en général à chaque bidule renouvelable on a l’avant et après ..avant, c’est la solution du futur déjà applicable et économique après c’est un symbole, un prototype….

      en outre..dans le cas d’espèce..une route solaire…je peux imaginer que dans certaines circonstances ça pourrait..mais une réponse globale à la question énergetique justifiant plein d’argent des contribuables…

      • et segolène disait d’emblée 1000 km me semble t il… comment se fait il que des gens si visionnaires si capables de voir l’avenir..ne sont pas riches comme bill gates…mystère.

        • Mais voyons, c’est pourtant simple : parce-qu’ils n’investissent que l’argent du contribuable, qui se trouve bien heureux de cette généreuse gestion, bien sûr !
          Leur propre argent est… bon, clairement, quand on voit leur revenu mensuel et l’indigence de leur déclaration de patrimoine on se demande où ils le mettent.

          • Petit rappel. À son entrée dans le gouvernement Ayrault, Pierre Moscovici affichait (comme la loi l’impose) une « fortune » étonnante : 268.124 €, immobilier compris. Soit 100.000 € de moins que le patrimoine moyen des ménages français. Et ce après trente ans de carrière à des postes aussi éminents que rémunérateurs : député national, européen, président de conseil général, et même ministre pendant 7 ans. Votre banque prêterait-elle un sou à un gars qui présenterait un tel bilan ? On en a pourtant fait un ministre de l’Économie et des Finances !

      • Dans l’absolu, si on prend le total cumulé de kilomètres des routes françaises, toutes les remplacer par des routes solaires en ferait une des plus grandes centrales solaires du monde.

        En théorie donc, y’a une idée.

        … en pratique par contre, il faudrait que la route coûte à peu près autant que le bitume pour que ça soit vraiment réalisable.

        Dommage qu’encore une fois les chinois nous battent à plate couture…

        • si la route solaire française rapporte 0,01 % par an et que la route solaire chinoise est 4 fois moins chère, alors la route solaire chinoise rapporte 0,04 % par an.
          il n’y a rien à craindre non plus des chinois de ce coté là. française, chinoise ou autre, la route solaire est une stupidité sans nom. qui va investir dans une route chinoise amortissable en 2 500 ans en supposant zéro entretien ?

    • Aucune entreprise n’entreprendrait de R&D si le rendement sur investissement projeté après la phase prototype n’était pas conséquent. Le prototype relevant de la démarche « en principe, l’exploitation n’a aucune chance d’être rentable, mais le prototype nous détrompera peut-être » est spécifiquement étatique et franchouillarde.

    • Normalement, c’est l’entreprise qui va commercialiser le produit, et engranger les bénéfices, une fois la fabrication entrée en phase d’industrialisation, qui prend en charge les frais de prototypage, comme tous les autres frais de recherche et développement.
      Pas le client.

  • Prévisible ! mais ce n’est pas fini avec les affaires foireuses, les fou furieux comme d’ailleurs les artistes du monde entier trouvent des resources en France.

  • Soit 358 NegakWh par jour. Il fallait le faire, ces c.ns l’ont fait :mrgreen:
    Il n’y en a point comme eux …

    • en effet la meilleur énergie est celle que l’on ne consomme pas et a fortiori qu’on ne produit pas..le bénéfice est donc double..énergie non consommée et énergie non produite , de l’argent bien employé…

      une question tout à fait à l’ouest…mais un peu dans la veine « que deviennent nos héros. ».
      Où sont les foutues bonnes femmes parties vivre dans des grottes pour fuir les ondes..et qu’est devenue la phobie des ondes d’ailleurs?

  • Désolé pour ce deuxième commentaire mais il avait quoi dans la tête l’ingénieur ayant imaginé faire rouler des voitures sur des panneaux solaires alors qu’il aurait pu imaginer l’inverse faire rouler les voitures en dessous….bref avant de penser a cela tous les toits de France auraient dû être solaire….l’uranium le gaz ou le charbon inaccessible financièrement.

    • Rouler sous les panneaux : ça veut dire construire des toits sur toutes les routes ?
      En respectant une hauteur minimale pour que les camions puissent passer ?
      En calculant aussi la résistance nécessaire aux éléments (vents, autres) ?
      Je suis pas sur que ça soit moins couteux de cette façon.

      • Pour la résistance au vent, on peut en profiter pour mettre des moulinets-éoliennes qui diminueront sa force…

      • AxS, une autre solution, équiper tous les véhicules d’un toit solaire? (je plaisante!) Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer!

        • Ah oui, c’est l’ombre des voitures qui nuit au rendement de la route solaire, le toit solaire des voitures récupérerait ce qui est perdu.

          • Ces glands mous du cerveau n’ont pas pensé à l’interdiction de circuler sur ces routes par beau temps… Entre 10 et 18 h… :mrgreen:

        • Je propose de récupérer l’énergie des méchantes bagnoles roulant sur les routes françaises au moyen d’un réseau de ralentisseurs à pistons positionnés tous les 20m, alimentant des turbines judicieusement placées dans des ronds-points surnuméraires. Le système limite la vitesse et sauve la planète en même temps!

      • Peut être pas moins coûteux mais les autos seraient a l’abri de intempéries , cause de nombreux morts sur les routes ,et on éviterai de faire marcher la clim l’été…pas mal de kW sauvés…..

      • Ca se fait en corée. au moins on peut placer les panneaux correctement, il sont donc rentable, beaucoup plus facile à installer, et fournissent de l’ombre au véhicules en dessous, donc économie éventuelle de carburant (clim)

  • Applaudissons la bravitude de la Madone !
    Chacune de ces décisions a été une bénédiction pour notre portefeuille.
    Avec elle, une simple route devient « The Road To Hell »

  • « le contribuable peut-il se permettre longtemps de telles gabegies financières ? » euh j’ai l’impression à vous lire que vous venez subitement de vous rendre compte que l’Etat dépense sans compter pour des projets foireux , ça fait bien longtemps que ça dure et le contribuable n’a pas son mot à dire, juste ses yeux pour pleurer.

    • « le contribuable peut-il se permettre longtemps de telles gabegies financières ? »

      Cette petite fantaisie n’aura coûté que quelques centimes aux foyers fiscaux concernés. Une broutille par rapport aux habituels gaspillages révoltants tous azimuts qui pourrissent nos existences.

      • Les petits ruisseaux font les grandes rivières, et l’accumulation forcenée de tous ces petits ruisseaux finira par nous noyer.

  • Un simple calcul approximatif montrait dès le départ que ce système ne pouvait pas être viable, et ses promoteurs le savaient. Mais il était politiquement correct, et les politiques l’ont donc financé.Le problème que nous avons, c’est l’immensité dans notre pays de la foule des gogos qui croient au barbu et soutiennent donc ce politiquement correct, encore plus que l’hypocrisie politique

  • cette dame a elle seule est un gouffre financier vu l’état des finances de la région poitou-charente qu’elle laissé..disparue de la circulation …enfin je l’espère !!!

  • Tout ce que fait la gourde Royale tourne au désastre! La voiture électrique, la route solaire, etc… Normal, la bêtise incarnée!

    • Mais pas uniquement sur le volet de l’énergie.
      Je me rappelle parfaitement quand, étant ministre délégué(e) à l’enseignement scolaire (gvt Jospin), elle avait affirmé qu’il « fallait toujours croire dans la parole des enfants » dans le cadre de sa croisade contre la pédophilie.
      Toujours dans le sens du vent.
      Résultat: le fiasco judiciaire gigantesque d’Outreau où des juges ont suivi le mouvement en buvant la parole d’enfants, brisant ainsi la vie d’innocents.
      Une catastrophe.

  • J’ai toujours milité pour prélever sur les indemnités des élus, un % des sommes publiques qu’ils dépensent.
    Ce % donnerait évidemment une somme symbolique par rapport à l’argent brassé par l’entité en question mais ne sera pas négligeable sur les indemnités perçues par les élus.
    Une prime au respect des deniers publics en quelque sorte. Je pense que la perspective de baisser ou non son indemnité de 30%, suivant qu’on ait un comportement responsable ou non, en inciterait plus d’un à la réflexion avant d’engager une nouvelle dépense.

  • Une broutille sur la route vers l’Alliance Solaire !

  • Bonjour,
    J’aimerais bien avoir vos devis d’asphalte à 5€/m² ?
    En effet, un asphalte trottoir de 2 cm d’épaisseur coûte 20 €/m², sans la structure dessous. De plus c’est réservé aux trottoirs.
    Pour les voiries, on parle d’enrobés, qui coûtent minimum 50 € / m² avec structure.

    Du fait de vos chiffres totalement farfelus, on comprend que votre article à charge perd toute crédibilité.

    Bien cordialement.
    Un ingénieur étude de prix TP

    • ça l’a paru bas aussi..

    • Parce que vos panneaux sont posés à même le sol, gratos?
      Même à 50 Euros, pour aller à 1800, la marge est grande.

      • oui…mais ça c’est autre chose…et d’ailleurs le coût de revient final de l’électricité na d’ailleurs pas d’intérêt, le tarif de l’électricité qui fait sens est celui d’une électricité qu’on est certain de pouvoir fournir.

  • 1/ je ne vois pas en quoi le « droit à l’erreur » autoriserait un politique à ne pas être responsable de ses décisions.
    2/ ce ne sont pas les politiques qui signent les appels d’offres ni les bons de commende.
    3/ pourquoi les mediapart et les Anticor ne se portent pas partie civile dans une action en escroquerie ?

    • Ne pas être responsable de ses décisions est un peu le principe de la démocratie représentative. royal est responsable devant les urnes. qu’elle évite désormais.
      parce que sinon si le projet est intéressant ça voudrait dire que l’elu aurait le droit de prélever une partie des bénéfices…non?

      ça illustre juste la triste réalité de l’interventionnisme politique dans l’économie. Elle n’a pas de raison d’être.

      La question est l’intérêt commun existe t il?

    • trouvez vous normal qu’un élu ayant des interets dans le secteur électrique a le droit de fixer un tarif de l’électricité? imaginez que l »élu ait des panneaux solaires? ou pas? comment savoir si la décision qu’il prend se fait au nom d’un interet collectif imaginaire ou du sien propre?

  • Avec un niveau en physique pas très élevé, on voit tout de suite que ce projet est foireux de chez foireux.
    Il n’y a que la folle du Poitou pour trouver un « ingénieur » capable de ne pas s’en apercevoir (à moins qu’il ait été payé pour dire que c’est un projet génial).

    • non…TOUT repose sur un point…on va FORCER les gens à acheter de l’électricité « verte ».
      Au début l’idée est d’éviter d’ émettre du CO2…ensuite ça a dérivé sur le fait de faire des trucs écolos même si on peut démontrer que ce n’est pas la meilleure façon d’éviter d’émettre du CO2.

      la route solaire a réçu le tampon « écolo » donc le reste on s’en fout.

      regardez l’avion solaire de picard…

  • le droit à l’erreur ..vous n’avez pas compris !!!
    ils ont trouvé la parade ….et avec ça..c’est comme ceux qui sont déçu de Jupiter et qu’ils ont voté pour lui….le droit à l’erreur !!!

  • La tarée du Poitou serait capable d’éteindre le soleil en quleques jours.

  • Tous ces gens là, politicards et techniciens apprentis sorcier, devraient être poursuivis pour association de malfaiteurs et escroquerie publique.

  • Y aura-t-il un jour un tribunal pour juger tous ceux qui depuis 40 ans ont coulé ce pays et ce dans tous les domaines. La liste est longue de ces irresponsables qui ont conduit la France dans le déclin et la décadence.

  • Blaboto bonjour, elle a laissé une trace indélébile de là pire espèce…je reste polie …
    le pouvoir dans toute sa splendeur …l’incompétence la pluie absolue ..
    le ridicule ne tue pas bien dommage !!! dans tout ce qu’elle fait ce fut merdique et en plus prenant les gens pour des imbéciles…

    • Dans tout ce qu’elle a fait, c’est bien possible. Par contre, dans ce qu’elle a défait, elle a plutôt été bonne : sa décision de supprimer l’ecotaxe Ecomouv, véritable usine à gaz (au profit d’une taxe additionnelle sur les carburants) est probablement la décision la plus intelligente qui ait été prise sous le quinquennat précédent.

      • Problème: le transfert de la taxe vers les carburants pénalise encore et toujours le con.tribuable français captif du système.
        Les camions qui transitent le Sud de la France entre l’Italie et l’Espagne ne font pas de plein en France (y’a qu’a voir le prix du carburant dans chacun de ces trois pays pour comprendre), mais leur impact sur les routes françaises est loin d’être négligeable. Des détériorations de la chaussée (à priori couvertes par les taxes de péage – et encore), mais aussi des nuisances liés au trafic surchargé (temps de parcours allongés pour tout le monde, accidents, déviations, etc). Sans parler de l’argent public qui s’en va pour compenser – vous savez, l’A709 inaugurée par Cazeneuve pour des purs motifs de propagande, pile avant les élections de l’année dernière, à un moment où elle n’était pas ouverte, pour qu’aujourd’hui, plus de sept mois après la fin prévue (par contrat) du chantier, il y en ait encore, du chantier…
        Je ne dis pas que l’usine à gaz annulée était la bonne solution, mais le seul avantage de la solution de remplacement est sa simplicité. Aucune trace d’équité là-dedans, ni de compétitivité économique.

    • « prenant les gens pour des imbéciles »

      Ce qui n’est pas tout à fait injustifié quand on voit qui ils élisent.

  • « offrir de belles inaugurations à des élus fiers de leur réalisation. » syndrome de l’avion renifleur. Il survivra a Giscard.

  • A Yann,bonjour et vous avez bien énuméré quelques exemples .Mais un très important à signaler:elle sort d’où de L’ENA l’excellente École que tout le monde nous envie …mais pour nous c’est le niveau de L’INCOMPÉTENCE, si l’on doit détailler tout le gaspillage financier !!!

  • au fait a part sa « carrière » elle a réussi quoi?

  • Une grande spécialité de Ségolène, utiliser l’argent public pour des idées écologistes particulièrement tordues…

    Celles dont aucun industriel responsable, même le plus aventureux n’y investirait un sou…

    Mais pour le contribuable, dit cochon de payeur, là aucun problème.

  • Une route solaire dans la verte Normandie??????????Déjà qu’ils n’apprennent pas à compter à l’ENA sauf les avantages cumulés à leur différents postes en totale irresponsabilité financière mais ils n’apprennent plus la géographie !!!!!!!!

  • Ahurissant ! A la première lecture j’ai cru au gag et j’ai bien ri.
    Mais avec la Ségolène, et son éternel sourire béat d’autosatisfaction, il faut s’attendre à tout, mais à rien de bon. Dilapider les derniers publiques pour satisfaire ses élucubrations socialo-écolo-insane ne l’inquiète guère, c’est même sa spécialité… comme tout énarque qui se respecte !!!

  • Et il ne faut jamais oublier qu’une enarque femelle est toujours plus intelligente que l’enarque male……….la preuve depuis elle est la reine des glaces que l’autre il vend des bouquins au porte a porte comme les vendeurs de bibles

  • On a les politiciens qu’on choisi. A peuple stupide politiciens corrompus et incompétents!

  • Pauvres pingouins ,que fait la SPA c’est de la maltraitance de leur envoyer Ségolène,sur la banquise ça doit chanter libérez ,délivrez nous de la reine des poles!

  • Elle est fantastique cette profession de « homme ou femme politique »:on ne perd jamais quelque soit son bilan!On est jamais responsable de rien,meme si on joue à l entrepreuneur cest toujours avec l argent des autres en faisant supporter les couts et l echec de son projet aux bons vieux con-tribuables…

  • Je n’ai jamais compris pourquoi l’on avait investi dans cette idée farfelue. Il y a tellement d’endroits en France où l’on peut poser des panneaux solaires à « double fonction », comme par exemple les parkings de centres commerciaux (récupérer de l’énergie et ombrager les automobiles)…
    S’agissant de l’initiative, forcément malheureuse, de Ségolène Royal, j’ai plutôt tendance à penser à du capitalisme de connivence qu’à de la pure incompétence : un des inventeurs de la route française étant l’entreprise Colas en partenariat avec le CEA (Wattway)…

  • 6000 euros sur 5 millions ça donne un rendement de 0,12 % .
    C’ est ridicule mais néanmoins mieux que 0,01 % .

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
3
Sauvegarder cet article

Telle est la conclusion que l’on peut tirer de la publication par le Bureau des Statistiques de l’ONU d’une étude sur l’évolution des PIB par habitant de divers pays, examinée sur une longue période. Ce n’est d’ailleurs pas surprenant car l’on voit bien que tous les clignotants de l'économie française sont au rouge, et que la dette de la France ne cesse de croître, d’année en année. Et l’on voit les habitants  réclamer en permanence une amélioration de leur pouvoir d’achat.

 

L’observation des données sur le temps long

Pour... Poursuivre la lecture

6
Sauvegarder cet article

C’est un sujet que j’ai déjà traité plusieurs fois et qui remonte à un audit de la dette française demandée en 2005 par Thierry Breton ministre des Finances sous le gouvernement de Jacques Chirac à l’ancien responsable de la BNP Michel Pébereau.

 

La situation en 2005

Le rapport, publié en 2006, indique un endettement de 1200 milliards d'euros mais il ne tient pas compte les dettes dites hors bilan qui incluent les engagements de l’État en ce qui concerne les retraites des fonctionnaires, les déficits des entreprises d’État... Poursuivre la lecture

Par Frank Shostak.

Certains experts soutiennent que la clé de la croissance économique est le renforcement du marché du travail, qui repose sur l'idée qu'en raison de la réduction du nombre de chômeurs, davantage de personnes peuvent se permettre d'augmenter leurs dépenses. Par conséquent, la croissance économique suit le mouvement.

 

L'expansion de la réserve d'épargne - et non la baisse du chômage - est la clé de la croissance économique

Toutefois, le principal moteur de la croissance économique est l'accroissement... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles