Harcèlement au PCF, Ligue du lol, Unef : les passagers clandestins de la morale

L’écart entre discours public progressiste et pratiques privées rétrogrades devrait nous mettre en garde sur un phénomène bien connu des économistes, mais appliqué ici au domaine de l’éthique, celui du « passager clandestin ».

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Cheat with the Ace of Diamonds By: Rodney - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Harcèlement au PCF, Ligue du lol, Unef : les passagers clandestins de la morale

Publié le 12 mars 2019
- A +

Par Frédéric Mas.

« Même au sein des organisations les plus progressistes comme chez les Jeunes communistes, des jeunes femmes peuvent être harcelées, violées » pouvait-on lire dans L’Humanité le 8 mars dernier, jour des droits de la femme. Réagissant aux révélations d’un groupe d’adhérents du Mouvement des jeunesses communistes de France accusant 16 violeurs présumés, le journal attire l’attention de ses lecteurs sur une constante inquiétante : les affaires de harcèlement qui éclatent aujourd’hui n’épargnent pas la gauche morale, qui s’est régulièrement faite la porte-parole exclusive du droit des femmes et de leur émancipation.

L’unef, la ligue du lol, les accusations portées contre Denis Baupin ont en commun de dévoiler l’écart entre les conduites des donneurs de leçon et leurs engagements publics en tant que politiques, éditorialistes ou militants. Ce qui est aujourd’hui en train de s’éroder, c’est la confiance que les Français accordent à leurs élites, en particulier ceux qui se présentaient comme les faiseurs d’opinion de la morale commune.

Bien entendu, ceci ne veut pas dire que les autres milieux politiques soient épargnés : peut-être que d’autres affaires du genre éclateront ailleurs. La libération de la parole des femmes après #metoo braquera sans doute les projecteurs vers d’autres formations politiques moins progressistes, encouragée par cette nouvelle prise de conscience.

Le passager clandestin moral

Seulement, l’écart entre discours public progressiste et pratiques privées rétrogrades devrait nous mettre en garde sur un phénomène bien connu des économistes, mais appliqué ici au domaine de l’éthique, celui du « passager clandestin » : le passager clandestin est quelqu’un qui bénéficie de ressources, biens ou services sans en payer les coûts. Par exemple, les individus qui bénéficient des services publics sans en payer le coût par leurs impôts sont des passagers clandestins.

Dans le domaine moral, les passagers clandestins sont ceux qui bénéficient de la bonne réputation de leur entreprise ou de leurs collègues au sein d’un certain secteur ou d’un certain marché mais sans contribuer à l’entretien de cette réputation morale.

Pour Ricardo Calleja, les passagers clandestins dans le domaine moral tendent à tirer profit des individus vraiment vertueux, à générer la médiocrité dans le domaine contaminé et à détruire la confiance au sein des organisations.

Dans le domaine du droit des femmes, qui est assurément une juste cause, la condamnation de tels comportements devrait donc non seulement être une exigence morale, mais une condition de survie pour ne pas se transformer en stratégies de carrière pour arrivistes cyniques et sujet de défiance pour le public. Les Français ne devraient-ils pas apprendre, plus généralement, à se sevrer des politiciens qui s’érigent en donneurs de leçon ? Le débat public en serait clarifié.

Voir les commentaires (14)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (14)
  • trouver de la morale chez les communistes..; faut le faire

    • C’est aussi ma réaction… des gens qui veulent voler les biens des autres pour leur propre compte ne sont pas moraux. Alors prendre de force les faveurs de plus faibles, ça ne m’étonne pas.

  • les « forces du bien » sont celles qui se définissent comme progressistes…je reiens la phresase demelenchon comment peut on critiquer ( chavez) un homme qui a mis en place une politique volontaristes pour lutter contre le pauvreté…parce que ça ne lutte pas contre la pauvreté pardi…
    le pcf est il progressiste?le progrès passe t il par le recul organisé de TOUTES les libertés individuelles?

  • les donneurs de leçon , on connait : c’est faites ce que je dis pas ce que je fais ;

  • la morale chez les donneurs de leçon fallait y croire !
    quand a tous les élus ou au moins une grande majorité leur intouchabilité leur autorise toutes sortes de débordements .il faut bien que ce qu’il ont dans les pantalons exprime leur puissance, ça ne peut leur servir au’ ça , car pour le reste, !!!!

  • En un mot : tartuffe !

  • La mise à mort de quelques tartuffes, quoique savoureuse, ne veut pas dire que la folie révolutionnaire va se calmer. Au contraire, le climat de paranoïa résultant va encourager plus de conformisme, de délation et de procès pour péchés supposés.
    Il faut dire clairement que ces « élites » qui perdent notre confiance, n’ont aucun droit à prêcher la morale (encore moins à foutre en l’air la société pour imposer des constructions néo-marxistes.)
    La morale, c’est le domaine des églises, donc en droit français, c’est privé, il y a urgence à affirmer que les zélites n’ont aucune légitimité à imposer leur morale.

    • Les réseaux sociaux, particulièrement Facebook et Twitter sont responsable de la magnitude de cette chasse aux sorcières, le village mondial est devenu une réalité, la place publique est mondiale, la réputation est entachée aux yeux du monde entier et non plus l’entourage proche, plus d’alternatives ou de fuite possible, la colaire du peuple est toute puissante.

      Comme disait Soljenitsyne, la liberté c’est ce que les autres ignorent de notre existence.

      • Largement, oui. Plus l’abandon criminel de l’éducation aux marxistes. Les hussards rouges sont au travail depuis plus d’un demi-siècle.

  • Le cas emblématique est Oxfam, organisation perfusant la moraline par tonneaux et violemment anti-israélienne.

  • Combien de passagers clandestins chez les fonctionnaires ?

  • L’Humanité progressiste? Alors quelle prône un système féodal où le peuple est réduit au servage et à la misère!

    • Bah c’est comme « racisme », »égalité » ou « justice », les nouveaux marxistes intersectionnels ont chopé le terme « progressiste, » l’ont massacré style bébé phoque et se sont drapés dans sa peau encore tiède. C’est maintenant un synonyme de SJW.

  • Puisqu’on vous dit que la gôche est progressiste ! Vous devez le croire, point. Et ne pas la critiquer…. !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dans le domaine du viol, on entend souvent dire que les fausses accusations déposées à la police seraient rares ou très rares ; il y aurait un consensus scientifique autour du chiffre de 6 % des plaintes (ou de 2 % à 10 %). C'est une question d’une actualité brûlante. En effet, nous vivons une époque où, après #Metoo, les femmes sont incitées à porter plainte tous azimuts, ce qui représenterait une salutaire « libération de la parole » des victimes.

Libération de la parole ?

Étrange euphémisme qui semble plutôt dénoter le dévelo... Poursuivre la lecture

Par Sabine Lula.

Depuis l’éclatement de l’affaire Weinstein et les débuts du mouvement #Metoo, on voit régulièrement apparaître sur les réseaux sociaux des vagues de dénonciation d’agressions et des accusations de harcèlement et de violences sexuelles. La dernière en date est la polémique visant Patrick Poivre d’Arvor accusé de viol par la journaliste Florence Porcel, qui a accompagné ses accusations publiques d’une plainte déposée au commissariat.

Au nom de la libération de la parole, les victimes supposées soutenues par la fou... Poursuivre la lecture

parti communiste
0
Sauvegarder cet article

Par Nicolas Lecaussin. Un article de l'Iref-Europe

Le 29 décembre prochain, le Parti communiste français fêtera ses 100 ans. Difficile à croire, mais il existe encore un Parti communiste en France, une organisation politique qui a énormément perdu de son électorat mais qui garde intact son dogmatisme idéologique.

Pire, malgré son nanisme politique, il réussit encore à influencer les débats d’idées, à déteindre sur d’autres partis gauchisants et écologistes.

Aujourd’hui, en France, fin 2020, le ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles