Il y a pléthore de gaz et de pétrole ! Vous êtes au courant ?

Il y a pléthore de gaz et de pétrole dans le monde pour les pays dynamiques qui investissent pour en trouver.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Work Underway on New FirstEnergy Transmission Substation to Support Western Pennsylvania Shale Gas Industry (CC BY-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Il y a pléthore de gaz et de pétrole ! Vous êtes au courant ?

Publié le 13 janvier 2019
- A +

Par Michel Gay.

Du gaz et du pétrole de schiste sont découverts à profusion dans le monde, notamment aux États-Unis. Qui en parle dans nos grands media ? Serait-ce politiquement incorrect de l’évoquer ?

Le succès du pari du gaz et du pétrole de schiste

Le Texas aux États-Unis regorge de pétrole et de gaz de schiste au point que les gazoducs existants sont saturés ! Le gaz doit même être « torché » ou « éventé ».

En attendant la mise en service de nouvelles capacités de transport, la production doit être réduite faute de pouvoir exporter les quantités extraites. La production de pétrole de schiste doit aussi être réduite en parallèle car il est extrait avec le gaz (et vice-versa).

Des projets sont en développement pour évacuer le gaz vers le Golfe du Mexique pour le liquéfier (GPL) et pouvoir ainsi l’exporter par bateau méthanier.

Premier producteur de pétrole

Les États-Unis ont dépassé la Russie et l’Arabie Saoudite pour devenir le premier producteur de pétrole brut  en 2018 a annoncé l’agence américaine de l’énergie (EIA).

Après avoir stagné autour de 6 millions de barils par jour (Mb/j) en moyenne de 1933 à 2013, la production a grimpé à 9,4 Mb/j en 2017, puis à 10,4 Mb/j en 2018, et elle passera à 11,5 Mb/j 2019.

La surabondance de gaz de schiste associé à l’extraction du pétrole de schiste a fait chuter les prix au terminal gazier à l’ouest du Texas jusqu’à 1 dollar par million d’unité thermique britannique (dollar/MM-Btu), alors qu’il vaut 13 à 14 dollars/MM-Btu sur le marché européen.

Dans le monde

L’inde a approuvé le 1er août 2018 l’exploration et la production des pétroles et gaz de schiste, ainsi que du gaz de houille (coal bed methane en anglais). Le Premier ministre Narendra Modi veut réduire d’un tiers la dépendance de l’Inde aux importations de pétrole et de gaz naturel en 2022, et de moitié avant 2030. Le sous-sol indien recélerait environ 5 milliards de mètres cubes dans 5 bassins sédimentaires.

L’Égypte a annoncé le 23 juillet 2018 une nouvelle découverte de gaz conventionnel dans le delta du Nil.

Du gaz offshore a été découvert au large de Trinité-et-Tobago par près de 2 000 mètres de fond.

Au Niger, au Chili, en Indonésie en Birmanie au Mexique de nouveaux gisements de gaz et de pétrole ont été découverts.

Au Guyana, proche de la Guyane française, ExxonMobil estimait en décembre 2018 le potentiel de gaz récupérable à 5 milliards de barils équivalent pétrole et envisage une production de l’ordre de 750 000 barils par jour d’ici 2025.

En Europe, fin 2019, la Pologne commencera à produire 50 millions de mètres cubes de gaz de schiste par an.

Au Royaume-Uni, Total a annoncé le 24 septembre avoir fait une découverte de gaz « significative » à l’Ouest des îles Shetland.

L’agence américaine de l’énergie prévoit des stocks mondiaux de combustibles liquides stables en 2019 avec un prix du baril brut de Brent entre 72 dollars/b et 76 dollars/b.

Et la France ?

L’article 7 de la Loi 2017-1839 du 30 décembre 2017 a mis fin à la recherche et à l’exploitation des hydrocarbures.

Seul le Costa-Rica a suivi la France dans cette voie du désengagement industriel énergétique… Cette décision a signé la mise au chômage des acteurs de la filière, la fin de plusieurs professions, ainsi que le transfert des investissements dans d’autres pays moins scrupuleux (ou plus intelligent ?). Elle prive aussi la Nation d’une richesse potentielle et du droit fondamental de la connaissance de ses biens.

Après trois années de diminution du chiffre d’affaires, et la perte de près de 10 000 emplois, le carnet de commandes de l’industrie parapétrolière française se stabilise grâce à la diversification des activités. « On touche le creux » a déclaré le 20 septembre 2018 le président de l’association des industries françaises des hydrocarbures et des énergies nouvelles (Dominique Bouvier).

La décapitation volontaire et unilatérale d’une industrie française mondialement active et respectée est sans précédent dans l’histoire.

La zone économique maritime exclusive (ZEE) de la France (plus de 10 millions de km2), résultant de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, est la deuxième au monde après celle des États-Unis. Ce gigantesque espace maritime (presque 20 fois la surface de la France) ouvre pourtant des possibilités fabuleuses d’extractions d’hydrocarbures et d’hydrates de méthane.

La France a une partie de sa ZEE dans le Golfe du Mozambique où d’immenses gisements de gaz ont été découverts. Elle risque de passer à côté de cet eldorado dont la Réunion pourrait grandement bénéficier. Mais l’idéologie se moque du sort des Français, et probablement encore plus de celui des Réunionnais.

Il y a pléthore de gaz et de pétrole dans le monde pour les pays dynamiques qui investissent pour en trouver. Cette loi de prévarication du peuple français votée en 2017, dans la lignée de la loi de transition énergétique votée en 2015, est un monumental gâchis incompréhensible alors que les talents et les savoir-faire sont présents, et que les Français s’appauvrissent ces dernières années.

Voir les commentaires (238)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (238)
  • Les français aiment les idées sensées éblouir le monde avec les résultats que l »on sait

  • « Les Français n’ont pas de pétrole, ils ont des idées ». Traduction : il faut leur interdire de chercher du pétrole, de peur qu’ils aient des idées ( et les moyens de les réaliser )

    • Finalement, je pense que je vais réviser ma position.
      Que le réchauffement existe ou pas, je m’en tape.
      Et comme ceux qui creusent aujourd’hui ne s’arrêteront jamais, trouez moi toute cette croute terrestre, et siphonnez tout ce qu’il y a à siphonner.
      A mon age, c’est plus moi qui paierai la facture de toutes façons.
      Donc faisons la fête, on brule tout ce qu’on peut, et après moi le déluge.
      On perd notre temps avec toutes ces conneries d’écologie…
      🙂

  • Bah … avec la dette que l’on laisse à nos descendants, on peut bien leur laisser aussi nos stocks de pétrole qu’ils n’auront qu’à exploiter, avec des prix plus forts liés à la rareté, et des technologies mieux optimisées et à meilleur coût.

    • C’est de l’ironie? Appauvrissons nous maintenant et laissons nos descendants réparer les dégâts?

    • Comprend pas les’ – ‘ ?
      votre avis est tout à fait réaliste, même si un peu cynique;
      On brûle le pétrole des autres, et on garde le sien pour après…
      ( D’abord on fume tes clopes, et ensuite chacun les siennes)

      • mais il faut bien dire que continuer à importer en refusant d’exploiter.. »à cause que l’environnement »..est une position pour le moins bizarre.

    • C’est comme ne pas aller travailler pour être plus en forme le lendemain … Un prétexte.

      • Un peu oui, et d’ailleurs ça fonctionne assez bien, même si les lundis et retour de congés sont souvent un peu difficiles.

    • En fait, le temps qu’on s’y mette ça ne sera plus forcément exploitable. L’article parle de nappes au large du Guyana : ces nappes ne s’arrêtent pas à la frontière. Avec les techniques de forage actuel, il est sans doute possible d’aller chercher ce qui se trouve en Guyane, sans mettre les pieds en Guyane. Qui ira vérifier ce qui se passe à 1000m sous terre…?

      • Ca a toujours été comme ça sur les frontières, chaque pays pompe en priorité et le plus vite possible chez l’autre. Les puits se croisent systématiquement.

  • Bravo pour cet article qui rappelle l’essentiel et notamment l’erreur française. Le complément qui suit n’est pas une critique.
    Il y a encore plus de charbon que de pétrole et de gaz, et il est moins cher. Les centrales modernes (malheureusement elle ne le sont pas toutes) sont relativement propres et se prêtent à une future élimination du carbone dès la cheminée.
    Et le charbon pose moins de problèmes géopolitiques que le pétrole, notamment il ne finance pas la propagande wahhabite. Voir yvesmontenay.fr + pétrole

  • La France est dirigée par des « infiltrés »,c’est la seule explication plausible du comportement de ses dirigeants successifs…il ne reste plus qu’à vendre Total …si ce n’est pas déjà fait.ce qui m’a ébahi , récemment et la vente d’un des derniers fleurons de l’industrie française , technip.

  • Ce que les alarmistes de tout bords et les crétins d’ecolos ne comprennent pas, c’est que les stocks de ressources exploitables ne sont pas finies, elles dépendent avant tout des avancées techniques et scientifiques. Demain, avec le progres, la merde pourrait servir de combustible pour ma bagnole. Et ce qui n’était qu’un déchet devient miraculeusement une ressource. Il est complètement idiot de ne pas exploiter nos richesses alors que l’on a le savoir faire et que le pays risque de devenir dépendant énergétiquement avec le choix idiot des renouvelables

    • De toute façon, COP 21, 23 ou 57, en France ou ailleurs dans le monde, la totalité des hydrocarbures fossiles sera exploitée. Qui peut croire que l’Arabie, les USA ou le Venezuela diront un jour « nous, on s’arrête, c’est trop mauvais pour la planète » ?

    • pour vous citer : « Demain, avec le progres, la merde pourrait servir de combustible pour ma bagnole. Et ce qui n’était qu’un déchet devient miraculeusement une ressource ». Bravo ! Vous découvrez les énergies renouvelables et le recyclage/réutilisation. Vous faites de l’écologie sans le savoir en fait… Vous justifiez les énergies fossiles par les avancées techniques et scientifiques. Ben vous allez rire, mais les panneaux solaire et l’éolien sont des avancées techniques et scientifiques. Elles ont en plus l’énorme avantage de produire localement son énergie, ce qui résout en partie ce que vous dites quand « le pays risque de devenir dépendant énergétiquement avec le choix idiot des renouvelables »… Je suppose que tout l’uranium des centrales nucléaires françaises viennent de la Creuse franco-française ? Et le gaz vient du Cantal ? (je suis ironique hein…). (Et je suis aussi pro-nucléaire à l’intérieur d’un mix énergétique avec du renouvelables, désolé de vous couper l’herbe sous le pied).

      • Le matin du 11 décembre 2018, l’éolien a fourni un peu plus de 1 GW sur un parc comprenant 13 GW, pour une consommation à la pointe du matin de 75 GW.
        À la pointe du soir, l’éolien est remonté à 1,2 GW sur une consommation de 76 GW.
        Le nucléaire ne représentait « que » 53 GW au même moment pour une puissance installée de 63 GW.
        L’hydraulique et le gaz avaient fourni respectivement 10 GW et 8 GW à la pointe du matin, ainsi que 12 GW et 8,5 GW à la pointe du soir.
        De plus, non seulement elles fournissent peu, mais les éoliennes dégradent nos paysages!

      • L’éolien, une avancée technique ? C’est plutôt un ridicule retour en arrière vers une techno primitive. Présenter ce qui est une déchéance comme un progrès est le moteur de l’arnaque écologique.

        La technologie des panneaux solaires est effectivement un progrès mais elle a ses limites rapidement atteintes. Le PV est enfermé dans l’impasse du stockage de l’électricité puisque, là, on confond source d’énergie et vecteur énergétique. L’électricité n’est pas une source d’énergie. Pour stocker l’énergie solaire, il n’y a pas mieux que le pétrole, et ce n’est pas demain qu’on s’en passera.

        • Une technologie primitive ? Sérieux ? Produire des Mw en pleine mer du Nord c’est primitif ? En utilisant une force qu’on ne doit même pas produire ? Vous n’avez même pas encore commencé à comprendre que vous étiez en retard et que le monde a changé. C’est vous qui êtes primitif.

          https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-parc-belwind-accueille-plus-grande-eolienne-offshore-monde-50407/

          • Bel article qui ne parle pas des coûts et du prix de l’électricité ainsi produite… Heureusement!

            • Au risque de vous surprendre, rien n’est gratuit dans la vie. Je suppose que tout ce que vous possédez est le produit le moins cher disponible pour son utilité indépendamment des bénéfices indirects qu’ils peuvent apporter ? Exemple caricaturale : vous désherbez à l’acide pas cher mais qui tue tout.

              • vous désherber à l’acide ? arrêtez de fumer!

              • Vous pouvez désherber à l’acide, au glyphosate, avec des produits bio, gaïa-compatibles éco-conscientisés et durables bcp plus chers et moins efficaces, c’est votre choix. Et ce choix vous le faites avec votre argent en fonction de ce qui est important pour vous.
                L’électricité « verte » et ses coûts supérieurs sont imposés aux gens et son développement se fait grâce à l’argent spolié à la population sans lui avoir demandé son avis. C’est là une énorme différence.
                Différence qui indiffère nos bobos aisés collectivistes trop heureux de faire payer une partie de leurs lubies par les autres. D’ailleurs il n’y aurait pas bcp de nos collectivistes verts à acheter cette électricité verte s’ils devaient en assumer seuls l’intégralité des coûts. 🙂

                • Bonjour le Cyde …
                  comme vous le savez je suis producteur d’éléctricité photovoltaique et actionnaire ( entre autre d’EDF et Total ) …. malgré mes nombreuses demandes …. je ne sais tjrs pas ! :-S

                  • Vous êtes surtout un mal élevé. Le droit à l’anonymat est absolu, et il va de pair avec le jugement des contributions sur leur seul contenu. Ne pas vous conformer à ces principes fait de vous, jusqu’à ce que vous changiez d’attitude, un malotru.

                  • Bonsoir ligo83,
                    A défaut d’argument, voici un post qui fleure bon le mépris et la condescendance… A moins que cela ne soit la conséquence de quelques aigreurs d’estomac ? 🙂

                • Ah les bobos aisés… cibles faciles. Je roule moins donc je consomme moins donc je paye moins. Je recycle et réutilise ou j’achète du seconde main donc je dépense moins. Je mets un pull au lieu de mettre le chauffage à 22 degrés et je consomme moins donc je paye moins. J’achète une grosse partie de mes fruits et légumes directement chez le producteur, je paye moins. Je réduits les emballages donc moins de sacs poubelles donc moins de frais. Je remplace plusieurs produits d’entretien par du vinaigre et cristaux de soude, petites économies. Je fais mon houmous maison, au moins 4x moins cher et tout aussi bon (j’aime le houmous). Suis-je bobo ? Non. Suis-je écolo ? Un peu. Suis-je malin en limitant mon impact environnementale ET en faisant de belles économies ET sans diminuer ma qualité de vie ET plus que vous ? OUIII.

                  • @ AmaDy, vous passez vos loisirs et dépensez votre argent comme vous le souhaitez. Les activités décrites dans votre post n’engagent que vous et n’obligent personne à la différence de l’écologisme politique qui veut forcer les gens à adopter ses lubies, qui plus est, lubies financées par l’argent de ces mêmes gens.
                    Et, jusqu’ici, je ne vous avais jamais vu fustiger quelqu’un parce qu’il n’avait pas fait les mêmes choix que vous. Personnellement, j’essaye plutôt d’augmenter mes ressources en améliorant ma productivité mais à chacun ses choix. Il est évident que la notion « d’impact environnemental » ne recouvre pas pour moi la même chose que pour vous…
                    Par contre, jamais je ne me qualifierai de plus malin qu’un autre, parce que mes choix de vie sont différents. Ce serait faire preuve de la même suffisance que ces croyants persuadés d’adorer le vrai dieu…

                    • Je ne fustige pas, je me défends. Ce n’est pas le choix et votre liberté que je critique, mais sa justification. En plus que je ne parle pas ici de choix moral mais de choses matérielles. Sans compter que vous tapez dans le pot commun. (exemple : Quand votre voisin met sa musique à fond, il exerce sa liberté en prenant à son profit l’espace sonore. Vous n’allez pas être content. Ben moi c’est la même chose avec les gens qui utilisent le Monde comme espace privé).

                      C’est quoi alors la notion d' »impact environnemental » pour vous ? Augmenter vos ressources via la productivité c’est bien, mais l’amélioration de la productivité suit un asymptote. Je travaille dans l’industrie depuis 12 ans, et la diminution de l’utilisation des matières premières a toujours été synonyme d’économies. Et puis… moins de matière/matériaux à transformer, compétitivité améliorée. 🙂

      • Vous oubliez le calcul économique. Une avancée n’est une avancée que si et quand elle est plus économique que l’existant. Tout le monde sait que la science peut vous proposer une multitude de moyens de produire encore plus cher ce que vous savez déjà produire. Il y a juste le bon sens qui vous rappelle que c’est une stupidité qui a, manifestement, disparu.

      • zut…définissez l’ecologie et on verra si erima fait de l’ecologie sans le savoir…

        Je vais radote parce que je veux qu’on en finisse avec l’ecologie,
        LES écologies ont pour point commun l’idée de réduire l’impact sur l’environnement..
        ce qui fait qu’exploiter la merde est une solution écologie..ou pas..c’est selon..
        si la réduction de l’impact sur l’environnement est le but alors rien d’humain n’est écologique. A l’évidence les panneaux solaires on t des impacts sur l’environnement un écologiste plus écolo que vous pourra toujours dire non aux panneaux solaires.

        LA grosse idée de l’ecologie est la pretension de pouvoir imposer aux individus un impact à avoir sur l’environnement.. de façon non arbitraire…il faut au final pouvoir dire à un français ton niveau de vie doit diminuer d’un tiers car il est « démontré » que si tous les gens vivaient comme des français il faudrait 1,5 planète.
        permettez moi de douter de ce genre de démonstrations….

        les objectifs de l’ecologie sont fumeux..et les moyens approuvés par les écologistes n’ont pas d »montré leur efficacité au regard des objectifs prétendument souhaités…

      • bien dit Amady, mais ici vous allez vous faire lyncher !

        • Plutôt que « bien dit », il vaudrait mieux que ce soit « bien raisonné ». Hélas…

        • Les panneaux solaires écolos? un contresens ! problèmes des terres rares, destructions de faunes etc. … Le pétrole à coté :une blague ;
          Les éoliennes production négligeable cout écologique et visuel colossal !
          L’écologie est une affaire trop sérieuse pou la laisser aux écologistes . L’histoire nous enseigne que le « social  » traité par les socialistes a mené à la catastrophe ….
          Les libéraux n’ont inventé aucun goulag, donc vous pouvez dégoisez en toute sécurité , point de lynchage à craindre, mais juste un souhait fichez nous la paix , vos turpitudes écolos nous en connaissons les détails , exercer vos talents ailleurs SVP, merci.

          • vous êtes serieux avec votre argument sur les panneaux solaires ?
            :-O
            et Contrepoints vous appartient ? c’est comme le rond avec votre Gilet Jaune c’est aussi à vous ?

      • Il vaudrait mieux parler d’énergies intermittentes plutôt que renouvelables, certes utiles dans des cas particuliers (îles…)mais non suffisantes , malgré des acrobaties type batteries partagées des autos ou autres élucubrations…

      • Les énergies dites « renouvelables » sont en fait intermittentes et destabilisent les réseaux. Elles sont de surcroît outrageusement subventionnées avec notre argent contrevenant à l’engagement européen de concurrence libre et non faussée. Oui au capitalisme de concurrence, non au capitalisme de connivence qui ne profite qu’aux ploutocrates qui nous dirigent.

    • « le pays risque de devenir dépendant énergétiquement avec le choix idiot des renouvelables »

      Oui, de la Russie. On l’a déjà dit mais quand il s’agit d’écologie, les anti-Poutine devienne dur d’oreille.

    • Les stocks de sont pas finis ?
      Belle révolution mathématique et physique…
      Voila un sérieux candidat au Nobel 2019 de crétinerie 🙂

      • Vous êtes très fort en math physique certainement, mais pas en logique sinon vous auriez compris le propos. Mais l’aveuglement idéologique empêche de se servir efficacement de ses connaissances . Sachez que par définition les libéraux étant ignares et stupides le niveau médiocre de nos échanges ne saurait vous satisfaire . Ne perdez pas votre temp à nous convaincre nous sommes aussi obstinés … Consacrez vos forces pour un public plus méritant !

      • @Marius : Ah tiens, vous avez fini avec votre faux ton d’abusé cynique ? Vous revenez à votre vraie nature injurieuse ?

  • La vraie question est: pourquoi les dirigeants français s’appliquent-ils à saborder l’économie de notre pays?

    • Et pourquoi ce « gâchis incompréhensible alors que (…) les Français s’appauvrissent ces dernières années » ? Peut-être parce qu’on contrôle mieux des pauvres que des riches, grâce aux carottes des subventions… L’argent, c’est de la liberté imprimée !

    • @La petite bête : L’économie n’est qu’une partie de l’objectif. C’est toute notre civilisation que nos dirigeants ont reçu pour mission de détruire, selon un ordre non écrit des véritables patrons, l’oligarchie financière qui détient les médias et qui peut imposer son poulain lors de toute élection.
      Pourquoi cet ordre? Car « L’objectif juif maçonnique (Illuminati) est la réduction de la race humaine (les goyim) au statut d’animaux domestiques au service de l’élite ». L’objectif est en bonne voie.
      Etape intermédiaire : la gestion des territoires en donnant une spécificité à chacun. L’Allemagne se chargera de l’industrie, l’Espagne de l’Agriculture, la France et l’Italie de musées à ciel ouvert, la Grèce (après avoir terminé sa mise à terre) et bientôt la Croatie de zones balnéaires pour les Européens du Nord.

      • J’espère que vous plaisantez? Les Illuminati n’ont jamais été des juifs maçonniques. C’était une obscure petite secte du XVIIIe siècle, disparue avec la mort de ses membres. Ressuscitée par Dan Brown pour les besoins de son roman. Des ignorants en mal de complot confondent la fiction littéraire avec la réalité!

        • Virgile.. vous n’avez pas encore remarqué que RX33 et Lapetitebête sont des fadas de la théorie du Grand Remplacement, des aliens lézards, des Juifs contrôlant le monde, des sociétés secrètes et autres conspirations invisibles mais tellement pratiques pour expliquer leur manque de capacité d’emprise sur un monde qui les dépasse ? Ils s’inventent des Maîtres qui les dirigeraient comme d’autres se sont inventé des Dieux pour expliquer la foudre et les mauvaises récoltes.

          • Pour compléter mon propos, je dirais que ce que vous évoquez – qui est quelque peu excessif – n’est pas l’essentiel. L’essentiel, c’est de prendre conscience urgemment de ce qui nous arrive, entre autres de ce qu’est réellement le projet européen. Vous pouvez lire « Cet étrange monsieur Monnet » de Bruno Riondel. L’auteur est historien qui cite ses sources.

        • Quand on a des avis divergents, c’est souvent parce que l’on n’a pas les mêmes informations.
          Ceci dit, je comprends votre réaction: j’aurais eu la même il y a quelques années.
          De nombreux livres du XIXe et du XXe siècle traitent de la question abordée par RX33.

    • D’autant qu’ils savent que leur réélection dépend de la bonne/mauvaise santé de l’économie. Indépendament de toute considération sur l’avenir de la planête – alors qu’ils se fichent pas mal de l’avenir de la France – ils font ni plus ni moins que scier la branche sur laquelle ils sont assis. Et cela ne leur ressemble pas.

      Il y a donc une vraie question ici.

      • Oui, mais ils ne savent pas ce que c’est l’économie.
        Et en plus, comme le dit très bien Oridiabolo, c’est plus facile de convaincre des pauvres. Le socialisme gagne toujours à avoir des pauvres dépendants comme pourvoyeurs de votes pour se maintenir au pouvoir.

        • Oui, cela se tient pour ceux qui sont socialo jusqu’à l’aveuglement. Mais pour ceux qui avait choisi le camp opposé, je ne comprend pas. Ceux la sont doublement perdant : ils vont se faire bouffer par les khmers verts ET lyncher par la foule.

          • Ménon, ménon… La soupe est bonne partout, et les socialistes de gauche et de droite s’entendent très bien dans cette vieille France. L’arrivée de Macron et de ses jeunes loups a un peu bouleversé le paysage et envoyé certains d’entre eux en retraite anticipée, mais c’est tout.

  • ça a commencé avec Eva Joly la norvégienne qui proposa que la France s’interdise les recherches de pétrole en Mer. « …..L’extraction des énergies fossiles constitue l’épine dorsale de l’économie norvégienne…Le pic de production de pétrole a été atteint en 2000, à 181,2 millions de mètres cubes….l’État n’avait pas ouvert de nouvelles zones d’exploration ; en 2017, il a mis aux enchères 93 nouveaux lots, en particulier en mer de Barents……. »
    Au début des années 2000 elle s’acharne et réussit a faire la peau de « Elf ». puis retour en Norvège, Entre 2004 et 2006, pour le compte de l’Agence norvégienne de développement ….. »
    Merci la double nationalité.

    • Rarement dans l’histoire une seule personne, simplement dans l’entourage du pouvoir, aura aussi bien réussi à couler son pays d’accueil avec l’argument de l’intérêt de son pays de coeur !

    • Jusqu’où peuvent mener l’aveuglement et l’idéologie… il n’y a qu’en France qu’on peut ainsi se tirer une balle dans le pied. Et avec le sourire car c’est bon pour la planète, on va la sauver à nous tout seuls avec nos petits bras !

  • C’est pas grave, les emplois et la prospérité liés aux hydrocarbures seront remplacés par des tickets de rationnement. C’est l’Etat qui paie pour avoir des esclaves bien tenus en laisse.

  • vous n’y penser pas !! Nous , nos Elites .les meilleurs de la planète , cous autres , vous parler toujours du fric , notre peuple préfère
    la misère voir la pauvreter , nous avons la culture , NOS ECOLOS qui vivent sur le dos du peuple , sombres connards préfèrent les petits fours , les soirees intellectuelle ,le pognon de dingue de donations défiscalisées
    vivant dans l’oppulence , Bateaux , Avions rien n’est trop beau , et puis polluer notre atmosphère et notre cerveaux … Quand va t-on leur couper la tête pour nous purifié notre esprit….dans mon temps tout liquide était mis dans des bouteille , consigné et remboursé à son retour de magasin , vous les ecolos vous les préférer en plastique vilains pollueurs , le reste des déchets alimentaires , pour le cochon qui vivaient lui en liberté , vous les ecolos vous vouler nous supprimer la LIBERTÉ pas la Vôtre bien entendu …
    l’ecologie c’est pour les autres , les palaces , l’argent c’est pour vous , nous c’est de revenir au moyen age !! Vous êtes une bande de parasite depuis que vous faite de la politique , des voyous , des profiteurs je dirai même , je me lâche des sous merdes quand vous arriver dans nos campagnes , il faut tuer le coq , il vous empeche de dormir !! Je vous donne un conseil aller vivre dans une iles ou vous serer entre vous !!

  • Vous verrez que cette loi absurde qui interdit les recherches pétrolières et soutenue par Nicolas Hulot sera appuyée et soutenue lors du Grand Débat. Alors quelle devrait être à mon avis considérée comme une Grande Idée Économique pour notre Pays. Elle lui permettrait d’attendre tranquillement l’Après Pétrole dans 50 ans.

    • Ou simplement une Idée Économique pour sortir notre pays de l’impasse dans laquelle Hollande et Macron nous ont engagé en ignorant la courbe de Laffer.

    • @MichelP: Les questions du grand débat ne portent pas sur pourquoi l’utiliser, mais comment s’en passer…

  • Il y a 40 ans, on disait que si l’on voulait se ruiner, il fallait embaucher un polytechnicien et que si on voulait se ruiner totalement, il fallait en embaucher deux.
    Aujourd’hui, il faut remplacer le polytechnicien par l’écolo-gauchiste.

  • Le nihilisme escrologique ! Le seul pays ayant diminué significativement ses émissions de CO2 est… les Etats Unis, depuis que Trump a rejeté toutes les COP !.En utilisant du gaz de schiste à la place du charbon et du pétrole !

    • oui, mais du fait de la reprise économique, c’est reparti à la hausse.
      rerpise économque, gaz de schiste , bizarre, bizarre, vous avez dit bizarre?

    • à TABOURIN vos sources SVP ?
      les stats les plus recentes sont de 2016 ….avant Trump lol et la chute de CO2 est arrivé en 2008 ….crise économique majeure ! lol
      https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/en.atm.co2e.pc

    • Hors sujet.
      Le CO2 atmosphérique est la conséquence de la température de la planète (et non sa cause). Nous avons eu plus chaud sur terre dans le passé récent depuis 10000 ans et nous sommes toujours là, le corail aussi, n’en déplaise aux apprentis écolos et aux fascistes verts.

    • Si je comprends bien, la COP produit du CO2 et la combustion du gaz de schiste n’en produit pas!
      Vous en avez d’autres comme ça ?

      • ils sont impressionnant ici, meme les panneaux solaires sont plus polluant que le pétrole à leurs yeux ….. hallucinant … L’amococadiz et la plateforme deep horizon une catastrophe de pnneaux solaires et d’eoliennes c’est bien connu pourtant !

  • sera t-il possible de vivre ensemble sans ces escros , c’est dictateurs de la pensée unique !! Qui n’acceptent pas la contradiction !!! qui vivent au crochet de la société qui vous demandent un billet pour vous faire pardonner , la secte de la religion de la vertu du monde où tout vous est interdit Sauf bien entendu pour eux , font des safaris dans un luxe , dans un environnement de pauvreté !!

  • Depuis des décennies, un archi minorité bloque et gâche la plupart des projets de développement autour des produits pétroliers. Derrière ces projets, c’est tout simplement les emplois français que l’on ruine sans compter l’autonomie énergétique.
    Ces gens vous disent qu’il faut utiliser nos cerveaux pour s’engager sur des énergie propres. OK, faisons de l’éolien. Ah mais non … ces mêmes personnes ne veulent pas gâcher le paysage et du coup bloquent la plupart des grands projets. OK, faisons des voitures électriques. Ah mais j’oubliais, il faut de l’électricité pour les faire avancer et surtout pas du nucléaire parce que y parait que c’est dangereux. Oui le français moyen est peureux, c’est aussi une de ses caractéristiques. Est-il près à accepter qu’un quart de son territoire soit recouvert de panneaux solaires (y compris le Larzac qui est un très bon endroit pour produire) ? Ben non, y parait qu’il y a un château à 2 km et la loi de protection du patrimoine l’interdit.
    Bref en France tout est fait pour ne rien changer et surtout ne pas aller de l’avant. La prospection et l’exploitation du pétrolière sur le territoire français est quasi impossible à cause de ces lobbies qui représentent une opinion minoritaire mais qui influent sur nos politiques qui sont bien trop faibles depuis 30 ans pour prendre les décisions qui conviennent au plus grand nombre et prendre des décision qui se transforment en recherche, en emplois, en progrès, en indépendance et en compétitivité.
    J’oubliais, … je travaille dans le monde de l’exploitation pétrolière, pas en grand manager ou grand patron mais en simple passionné. Il y a des projets extraordinaires qui redémarrent avec des investissement colossaux. J’aimerais tellement un jour bosser pour un tel projet pour la France mais pour l’instant, vous l’avez compris c’est pas possible. Alors j’ai compris, …. Je suis parti là où sont ces projets

    • enfin un commentaire valable !
      Vous avez raison sur les Français et raison d’être parti… en effet il est pour le moment impossible du jour en lendemain de se passser du pétrole et du nucléaire …. mais l’avenir est dans les ENR !

      • Seuls les ignorants et les escrocs prétendent savoir où est l’avenir.

      • « mais l’avenir est dans les ENR ! »
        Bis repetitas ligo83 mais cela n’en fait pas une vérité pour autant 🙂

        • Hélas oui. Vous prenez dix incompétents qui répètent une ânerie, ça reste une ânerie. Vous prenez dix millions d’incompétents qui répètent la même ânerie, ça devient une vérité universelle (cas du CO2 avec le climat, des énergies intermittentes, etc)!

          • L’ânerie du jour est la vérité de demain et inversement, l’une comme l’autre colportées par les « experts », c’est toute l’histoire des sciences.

        • et vous l’avenir vous le voyez comment ? Schiste, charbon, uranium ?
          et au fait votre job c’est quoi ? Tjrs pas ? lol

          • Moi, l’avenir, je le vois autofinancé sans subventions, et donc sans nous coûter des fortunes pour que ceux qui se sucrent avec les subventions payées par nos impôts multiplient les « lol » dans leurs commentaires.

  • Raison de plus pour éviter de pourrir notre beau pays avec la fracturation hydraulique et profiter des ressources des pays qui se soucient peu de l’environnement… Après tout, on a fait pareil pour le secteur minier ; qui souhaite aujourd’hui rouvrir des mines en France ?
    Et puis bon, Gay est un peu de mauvaise foi. Au large de la Guyane, Total a bien été autorisé à aller chercher du pétrole.

    • vous avez raison, mieux vaut le pourrir avec des zozoliennes
      si des gens (ils n’avaient pas de GJ) n’étaient au risque de leur vie et de leur santé descendu dans les mines, vous ne seriez pas en train d’écrire vos éternelles inepties ,bien au chaud.
      Et toutes les « fakenews » véhiculées sur le non existant désastre environnemental et sanitaire aux USA, permettent de continuer nla gabegie ruineuse actuelle

        • bah oui, on peut compter sur nos médias pour avoir de bonnes sources
          sauf que , depuis, il a été démontré que les mini secousses constatées, ont pour origine ,la réinjection d’eaux « industrielles » dans des puits abandonés, technique aujourd’hui abandonnée
          et que ,malgré les injonctions du grand homme , Obama, qui s’est servi de l’EPA, pour contourner le congrès, pour imposer ses vues en matière environnementale, pour tenter de trouver un moyen d’interdire cette technique, finalement, après des millions cramés en recherches et « études » ils n’ont rien trouvé

          je suis sur que les 2 journaux ont depuis rectifié ces annonces?
          un oubli ?
          mauvaise foi?
          heureusement que l’on va se préoccuper des fakenews, marre de ces annonces sans fondement

      • Et puis bon, dans une période où l’on réclame plus de démocratie dans ce pays, plus de prise en compte de l’avis des citoyens, il n’est pas inutile de rappeler que les Français sont majoritairement hostile à l’exploitation de gaz de schiste.
        Donc à moins de vouloir remplacer le Macron dans l’autoritarisme et la surdité politique, laissez tomber…

        • c’est pourquoi, il est inutile de leur poser la question éventuellement au moyen d’un RIC,ce qui serait l’occasion à chacun d’exposer ses arguments, et de montrer la nuisance de la propagande verte.
          Par exemple, à NDL, la consultation avait donné raison aux élus, mais il est inutile dans ce pays de vouloir contrecarrer les dogmes verts.
          d’ailleurs vous me répondrez que dans ce dossier , tous les français étaient contre, et que donc…
          Et si on interrogeait les français pour savoir s’ils sont d’accord de payer leur électricité verte et durable, 2 fois plus cher?
          et si…
          pas de gilets verts hein sur les ronds points

        • Les Français sont encore plus majoritairement ignorants de ce qu’est réellement le gaz de schiste. Il ne serait pas inutile, avant de leur poser une question, de leur faire répondre à un QCM qui vérifie qu’ils la comprendront, ou même, on peut rêver, qui les incite à se former sur le sujet.

          • ^il suffirait pour cela que les médias cessent de répandre des fakenews officielles, le cas du gaz de schiste est flagrant

            un RIC, sur un sujet comme celui-là, obligerait les médias à permettre une info plus équilibrée
            et je ne préjuge nullement d’un résultat, mais au moins, cette décision aurait été débattue

            • Hélas ! Si la question, avec une info équilibrée, n’avait pas une réponse évidente bien qu’elle déplaise, pourquoi la soumettre à un RIC sinon pour aller contre l’évidence ?

          • Soumettez le QCM aux politiciens et aux jounalistes … histoire d’aérer un peu comme disait Audiard.

        • on remplace le communisme par le nazisme ? Oui mais un nazisme libéral lol

    • Oui, les USA ou le Canada, pays pourris par la fracturation hydraulique comme vous dites, sont dénués maintenant de tout site naturel agréable, tandis que la France est bien en position de leur donner des leçons… A part ce que quelques propagandistes écolos qui ont publiquement reconnu que la fin justifiait les mensonges vous ont présenté, que savez-vous de la fracturation hydraulique ?

      • vous nada c’est évident !

        • Même si ça n’est pas ma spécialité principale, j’ai un certain nombre de publications scientifiques à mon actif comme co-auteur en géologie et participé à de nombreux projets pétroliers et parapétroliers. Vous avez mieux ? Je vous croyais tombé dans les panneaux solaires et brassant du vent pour augmenter la dépense publique, mais je vous écoute.

  • Merci à l’auteur Pour cet article qui rappelle que la France est sous le joug d’une secte millénariste & totalitaire !

    Pour y échapper il faut modifier notre constitution.
    OUI à la recherche et l’exploitation du pétrole de schiste, gaz de schiste, hydrogène & terres rares…

  • Le plus amusant est que le pays le plus écolo a augmenté ses rejets de CO2, et que le plus polluant les a réduit !
    Constat: les écolos sont les plus nuisibles pour la planète!

    • @ Virgile
      Restons calmes! Le CO2, c’est 0,0405 % de l’atmosphère et ce n’est pas toxique. Nous en rejetons à chaque respiration!
      Le CO2 joue un rôle dans « les gaz à effet de serre » pour +/- 26 %, ces gaz dont nous avons aussi besoin! Les végétaux (herbes – forêts) métabolisent le CO2 et utilisent le carbone en libérant de l’oxygène!
      Le CO2 n’est donc pas polluant, en soi!

  • @ Gay
    1/ “Il y a pléthore de gaz et de pétrole ! Vous êtes au courant ?”
    oui et alors ? Mais savez vous aussi que la quantité d’énergie reçue par la Terre est considérable. Chaque année, ce sont 1.070.000 pétawatts-heures (PWh, soit 1015 Wh) que reçoit la Terre, soit plus de 8.000 fois la consommation énergétique mondiale annuelle (133 PWh en 2005). Energie Gratuite et équitablement répartie sur la terre ! source Futurascience

    2/ “Le Texas aux États-Unis regorge de pétrole et de gaz de schiste au point que les gazoducs existants sont saturés ! Le gaz doit même être « torché » ou « éventé »”

    Magnifique exemple de pollution des sols, des nappes phréatiques et de l’air …au bilan carbone déplorable ! source futurascience
    Les inconvénients de l’exploitation du gaz de schiste
    Des forages profonds de 1.000 à 3.000 m, puis l’injection d’un fluide composé d’eau, de sable et de détergents sous pression (600 bars), sont requis pour fracturer la roche et libérer le gaz. Ces opérations auraient déjà causé des contaminations de nappes phréatiques outre-Atlantique, à la suite notamment de fuites d’hydrocarbures le long des tubages. Par ailleurs, entre 2 et 8 % du combustible extrait seraient relâchés dans l’atmosphère au niveau des puits (toujours aux États-Unis). Or, il se compose majoritairement de méthane (CH4), un gaz à effet de serre considérablement plus puissant que le CO2.
    Les installations de surface doivent reposer sur des sols bétonnés ou goudronnés reliés au réseau routier. Un gazoduc est également requis pour évacuer la production. Au total, chaque exploitation occuperait une surface moyenne de 3,6 ha. Or, les gisements de gaz sont relativement petits. Environ 50 puits seraient nécessaires pour produire autant de combustible qu’un seul puits en mer du Nord ! L’exploitation du gaz de schiste pourrait donc provoquer une fragmentation des paysages. Enfin, un forage nécessite quelque 20 millions de litres d’eau, soit la consommation quotidienne d’environ 100.000 habitants ! Cette liste d’éléments à charge n’est pas exhaustive.

    3/ “La décapitation volontaire et unilatérale d’une industrie française mondialement active et respectée est sans précédent dans l’histoire.”

    L’industrie pétrolière est mondialisée : TOTAL ( près de 100 000 employés et en pointe sur le ENR ) est l’un des plus grand pétrolier au Monde et les parapétrolières françaises aussi TECHNIP, CGG, BOURBON, Schlumberger ( ex Français ) sont aussi dans le top 10 !
    Sinon savez vous que poinçonneur du métro et allumeurs de réverbères sont des métiers disparus …. qui s’en plaint encore ? il en sera de même dans une cinquantaine d’année, au même titre que les mineurs dans le charbon !

    Mais le plus important dans votre article montre votre rigidité psychologique et votre immobilisme intellectuelle dans laquelle se complaisent tant de Français ( retraités, Gilets Jaunes, CGT etc ) …. le monde évolue, il bouge, mais vous êtes bloqués dans les années 60 ! … vous êtes vraiment symptomatique de cette France sclérosée qui donne des leçons au monde entier, mais dont le schéma de pensée est totalement obsolète.

    • aaahhh voilà le vrp en hachoirs à oiseaux

      et comme d’hab, il répète toujours les mêmes mensonges, les même fakenews que distille ad nauseum les zozos verts.
      Le soleilet le vent sont gratuits
      le gaz de schiste aussi vous savez
      c’est avec des enclumes dans votre genre, que le pays est au bord de la guerre civile

      vous irez sur les ronds points expliquer que les sans dents sont obsolètes quand ils verront leur facture dans un futur très proche

      https://stopthesethings.files.wordpress.com/2017/08/sa-highest-power-costs-table.png

      il est encore temps d’éviter la catastrophe financière et économique, certainement pas en continuant à être bombardés en permanence par la propagande des zinzins verts

      • lol genre Fake news et mauvaise foi vous êtes imbattable !

        • Fake news ? Pourquoi, vous n’êtes pas écolo ?

          Zinzin est subjectif mais pas de mauvaise foi.

          En revanche pour la propagande, on peut vous voir dans tous les articles de CP traitant d’énergie.

          • oui car j’en ai marre de voir autant d’infox sur ce forum …. Contrepoints perd beaucoup en crédibilité à cause de gens comme vous !

            • faudra vous y faire, parce que l’on ne va pas laisser la tribune, aux camelots verts
              et question crédibilité, je vous répète ma proposition
              supprimer tout subside, tarif conventionné, et accès prioritaire au réseau pour les zozoliennes, et les panneaux bandits manchots, étant donné que ces productions sont moins chères que les conventionnelles.

            • C’est moi qui décrédibilise Contrepoints ?
              Mazette ! Je devrais poster des commentaire sur « Le Monde » et « Libé » !!!

              • decidement vous comprenez tout de travers ou vous avez un égo surdimenssioné ? … VOUS en général et plus particulièrement les vieux retraités reac en gilet jaunes lol

      • Les éoliennes tuent beaucoup moins d’oiseaux (entre 0 à 3 par an) que les lignes THT, les routes et les vitres ! et je parle pas des chasseurs ni des chats, ni des abrutis qui tirent sur les oiseaux dans leur jardin ( vous en faites partie peut etre ? ) lol

        • Ah, il est amusant notre ligo83. Pour défausser les hachoirs à oiseaux il nous raconte que les lignes à haute tension sont pire. Il oublie juste que les hachoirs imposent la construction de plein de lignes à haute tension. Bref, un pur produit de l’EdNat qui n’a pas réussi à sortir de l’endoctrinement officiel.

          • Ha bon ? Les gens n’étaient pas reliés au réseau avant ?
            Bon, c’est vrai, il tombe souvent dès qu’il y a un peu de zef sur les côtes…

            • Mon dieu, tant d’incapacité à comprendre ce que l’on écrit soi même. Marius, vous écrivez être relié au réseau. Mais vous n’êtes par relié à ce réseau par ligne haute tension. Les lignes haute tension c’est le réseau de production, ce qui relie non les consommateurs mais les producteurs, et de nouveaux producteurs via les hachoirs un peu partout nécessitent la construction de lignes hautes tension un peu partout.

              • Mon dieu, tant d’incapacité à comprendre la différence entre les divers types de réseaux… Les éoliennes sont en 700V, et agrégées en 20KV. Pas en HT…

                • Mauvaise foi crasse, les champs d’éoliennes et de PV amènent à la construction de ligne HT qui défigurent encore plus les paysages car il faut de plus en plus répartir le courant produit de plus en plus loin et de manière aléatoire des centres de consommation. Avec le temps on perd l’envie de parler poliment aux écolos. Quelle est cette lâcheté intellectuelle qui fait que vous ne pouvez reconnaître et assumer un fait aussi simple et avéré.

                  • @ wakrap
                    Bon! Je n’étais pas fana de l’éolien, surtout distribué, plic-ploc, dans les campagnes.
                    Par contre, il semblerait que l’éolien en mer puisse devenir efficace et rentable assez rapidement: à suivre. (Bien sûr, le courant voyage par câble immergé et pas par ligne à HT!).
                    Pour le reste, l’énergie éolienne est utilisée depuis des siècles et le moulin d’A.Daudet ne défigurait pas le paysage.
                    Je trouve le photo-voltaïque plus séduisant: quand on peut produire soi-même une part de son énergie consommée, sur le toit de sa maison. Et j’ai lu qu’on créait maintenant des toitures combinant chauffage de l’eau et production électrique. L’avenir nous réserve encore des progrès technologiques pour profiter de ces sources d’énergies « gratuites », ce qui concourt à diminuer la pollution qu’entraînent les autres sources d’énergie, et la consommation de combustible: charbon, pétrole, nucléaire.

                    Une autre idée est celle d’Elon Musk qui combine le solaire, l’accumulateur domestique et la Tesla (il construit les 3, pas lui, ses sociétés) pour une circulation gratuite à l’usage, mais pas à l’investissement, mais ce n’est que le début!

                    Donc que nous réserve l’avenir? Nous n’en savons encore rien!

                    • « Par contre, il semblerait que l’éolien en mer puisse devenir efficace et rentable assez rapidement:  »
                      Je suis curieux de savoir par quel biais, l’éolien sur les cotes ne étant pas rentable alors qu’il n’a pas besoin de fondations spéciales posées sur le fond des mers et qu’il n’a pas besoin d’un réseau de transport plus long et devant résister à l’immersion dans l’eau de mer…

              • encore un qui ne comprends RIEN à la production d’électricité !
                Les Lignes THT ( très hautes tensions ) servent en principal à acheminer le jus d’une Centrale très puissante ( type nuk ) sur des Centaines de kms … Les HT pour les plus petites unités … l’interet des ENR et les smarts grids c’est d’avoir une multitude de petites productions avec une consommation locale ….qui dit locale, dit PAS de lignes HT …CQFD
                sinon mauvaise fois mise à part, quasi TOUT le reseau des eoliennes et des PV est majoritairement enfouis lol !

                • Super. Donc en plus d’avoir la joie d’avoir des éoliennes qui défigurent le paysage, plombent la valeur de leurs biens et cisaillent les oiseaux, les riverains auront en prime des lignes HT courant dans leurs sols. Que ne peut-on pas faire avec l’argent des autres et pour « l’intérêt général », n’est-ce pas ligo83?

          • non ligo83 est juste un des nombreux escrologistes vert qui se foutent de nous pour continuer de gagner sa vie en ne travaillant pas mais en faisant taxer les autres! Un stéréotype des environnementeurs cette énergumène de ligo83.
            Et comme tous les enverdeurs aucun scrupule a raconter n’importe quoi pourvu que cela lui rapporte !
            Au fait elle sont ou les supers batteries de tesla qui devaient sauver l’Australie de sud de la catastrophe économique ou les ENR les ont emmenés.

      • Les éoliennes tuent beaucoup moins d’oiseaux (entre 0 à 3 par an) que les lignes THT, les routes et les vitres ! lol

        • tttt dans le prechiprecha des vrp en hachoirs à oiseaux, ce sont les chats qui tuent les oiseaux
          tiens, puisque toute cette hystérie climatique repose sur de bien fragiles corrélations je vous en propose une
          la brutale diminution des oiseaux est concomitante à la prolifération des zozoliennes
          indice de confiance:very likely comme ils disent

          mais bon, il faut choisir hein, gaia, ou les piafs

          https://realclimatescience.com/2019/01/todays-bird-pictures/

          I went to a talk at an Audubon bird rescue facility today, and pressed them about wind farms killing thousands of eagles. They acknowledged it was true and provided some details, but said it was a tough trade off between “clean energy”and dead birds.

          vous en voulez d’autres?

          • lol les aigles en bretagne ! vous êtes gratiné vous !

            • ah que voilà une étude indépendante, et impartiale
              introduction:
              Quand on allumera la lumière en 2020, une grande partie de l’électricité proviendra des énergies renouvelables et, notamment, des éoliennes. C’est le sens des orientations officielles françaises qui prévoient 32 % d’électricité renouvelable d’ici 2030. Dans ce nouveau ‘mix’ électrique, l’éolien a le vent en poupe et les craintes doivent être dissipées : non, les éoliennes ne tuent pas les oiseaux en masse.

              là au moins cela dissipe les doutes

              tiens, en Angleterre, le président de la ligue de conservation des oiseaux se retrouve au « board » d’une société éolienne
              curieux hein
              comme expliqué dans l’article cité(en anglais, notre camelot ne lit pas ‘anglais?) les associations et autre ligues de protection des oiseaux ont fait un choix
              et d’ailleurs, c’est la même problématique partout

              • l’article complet et faut lire aussi lol pourtant c’est du Français !
                Durant un an, la LPO a fait le nécessaire pour répondre à la question : elle a compilé et analysé 197 rapports de suivi, réalisés sur un total de 1.065 éoliennes réparties sur 142 parcs français. De fait, les chiffres auraient, pour le non averti, de quoi faire peur : pour une éolienne de 170 mètres de haut, la vitesse des lames en bout de pale peut atteindre 270 km/h. Le bon sens voudrait que les oiseaux ne soient pas en mesure de les éviter.

                Heureusement, d’amas d’oiseaux au pied de chaque mât d’éolienne, vous ne verrez point. Verdict de la LPO : « Le nombre de cas de collisions constatées est extrêmement variable d’un parc à l’autre et apparaît relativement faible au regard de l’effort de prospection mis en oeuvre : 37.839 prospections documentées ont permis de retrouver 1.102 cadavres d’oiseaux. L’estimation de la mortalité réelle (prenant notamment en compte la durée de persistance des cadavres et le taux de détection) varie selon les parcs de 0,3 à 18,3 oiseaux tués par éolienne et par an, des résultats comparables à ceux obtenus aux États-Unis (5,2 selon Loss et al, 2013) ou au Canada (8,2 selon Zimmerling et al., 2013).«
                Une mortalité à mettre en perspective

                Soit bien moins que l’hécatombe causée par les lignes électriques ou les immeubles par exemple : une étude a ainsi estimé la mortalité des oiseaux aux Pays-Bas à 163 à 217 décès par kilomètre de ligne électrique à haute tension !(2). Selon les mêmes auteurs, l’estimation de la mortalité serait de 130 et 174 millions d’oiseaux par an par les lignes à haute tension aux États-Unis. Étonnant que les amoureux de l’avifaune se préoccupent des mâts d’éoliennes qui cachent la forêt des pylônes électriques, vous ne trouvez pas ?

          • c’est pas possible vous c’est un concours ou quoi ? …. sinon, j’ai un diner à la maison, je vous invite on va bien se marrer

            • m’étonnerais, bouffer du tofu, ou des lentilles, très peu pour moi, quant à vous trouver comique, pas besoin de se déplacer

          • je pari que vous faites parti de ces Français qui pensent que la terre est plate !
            https://www.nationalgeographic.fr/sciences/un-francais-sur-10-pense-que-la-terre-est-plate

      • Cette recherche est intéressante mais avec la génération IV on peut déjà casser les noyaux lourds à vie longue, et sans construire d’installation nouvelle à laser qui serait une « usine à gaz » pour le retraitement alors qu’avec la génération IV on a déjà les usines de retraitement qui ne nécessiteraient qu’une légère extension.

        Mais oui le nucléaire a encore des siècles et des millénaires devant nous avec les réacteurs de génération IV en terme de réserve d’énergie.

    • Merci pour ces infos.
      Attention tout de même avec la comparaison CH4 vs CO2.
      Le CH4 « chauffe » en effet ~25 fois plus que le CO² mais il est instable avec une durée de vie atmosphérique moyenne bien plus courte ~10 ans au lieu de ~150-200 ans, donc il suffit d’attendre un peu pour s’en débarrasser s’il s’avérait qu’il y en a trop.
      (~ces chiffres sont approximatifs et variables selon les sources).

  • Chacun sait que les banquiers, les énarques et les journalistes sont des spécialistes en physique de l’atmosphère, qu’ils ont refait tous les calculs et trouvé une solution à l’incohérence du modèle, là ou les chercheurs ont échoué.

    Macron est tellement intelligent. (En tout cas il ne se prive pas pour traiter les autres d’imbéciles).

    • lol comme les pilotes d’avion !

      • Quoi les pilotes d’avion ?

        Les pilotes d’avion de ligne sont des ingénieurs, et les pilotes de chasse qui ont survécu à la guerre 14-18 ou 39-45 sont ceux qui connaissaient assez la physique du vol et les limites de leur machine pour ne pas se faire décendre ou s’écraser.

        • Peut-être une référence à un dessin qui passe régulièrement sur NYT, WAPO, CNN… sur des passagers (le peuple) qui se lèvent et disent leur désaccord sur la manière de voler des pilotes (l’élite).

          L’élite adore le prestige du blouson de cuir et le gros trait…

          • Vous planez completement ici !! lol c’est le le lobbyiste GAY qui est un ancien pilote de ligne, donc bien mieux formé et informé que les pro des ENR ou des ingenieurs de l’ADEME ou de RTE lol de lol Franchement faudrait taxer encore un peu plus le gros rouge qui tache !

            • La qualité de la formation et de l’information des uns et des autres se mesure à leur discours, et elle n’est qu’un facteur de la qualité de leurs interventions, comme leur intelligence, leur capacité d’analyse ou de synthèse, leur sens critique, leur recours à des arguments scientifiques et logiques plutôt qu’à l’arrogance et aux attaques personnelles, etc.
              Les pros des ENR, les ingénieurs de l’ADEME, ceux de RTE, sont particulièrement suspects de faire passer leurs intérêts personnels avant tout objectivité scientifique. Et quand en plus ils parlent trop, la suspicion passe les bornes du légitime pour atteindre l’intime conviction.

            • Dans mon commentaire, je rebondissais simplement sur la question de « l’effet de serre ». Et sur cette question, si vous vous renseignez un peu, vous comprendrez que c’est une question de physique qui n’est pas maîtrisée, ni par M. Gay, ni par les ingénieurs de RTE, ni même par les climatologues. On pense que le CO2 induit un réchauffement, mais on ne sait pas de combien car on n’a pas de modèle mathématique cohérent. D’où le plat de spaghettis sensé monter qu’on va tous mourrir.
              Le problème des politiques et des écolos est de ne même pas comprendre les limites du plat de nouilles, et de ne même pas imaginer que le reste est encore pire.

  • Les Glorieuses situées entre Mayotte (territoire français) et Madagascar et qui appartiennent aussi à la France sont surveillées non pour la pêche du fameux « Concombre de Mer » mais parce qu’elles sont la 1ère réserve mondiale de Gaz Naturel Liquide. Alors espérons que nos futurs Gouvernements sauront exploiter ces ressources non écologiques mais commercialement enrichissantes et abandonneront leurs pudeur de gazelle pour laisser les Hulots à leur idioties.

  • il restera à faire le point sur la rentabilité de l’exploitation du pétrole de schiste.
    Il semblerait que les sociétés qui extraient ce pétrole soient en train de creuser leur dette encore plus profond que leurs puits.
    en gros 280 milliards de dollars de pertes sur les 10 dernières années
    https://energieetenvironnement.com/2018/02/17/280-milliards-de-pertes-pour-le-petrole-et-le-gaz-de-schiste-depuis-2007/

    • Nous verrons bien. Ce blog me semble un peu prompt à tirer des conclusions, et à compter les sables avec les schistes. En tout cas, personne ne paie de taxes pour subventionner ces sociétés, contrairement à celles de l’éolien et du solaire.

    • décidément, vos médias verts ne reculent devant rien pour avancer leur agenda, aucun mensonge, aucune absurdité

      car qui peut croire un instant que des sociétés privées,sur leurs propres capitaux, perdraient de l’argent sur une aussi longue période, qui plus est en augmentant de façon spectaculaire les capacités, et réclamant de pouvoir exporter?
      heu… un zinzin vert.

    • Autre source , pas vraiment un zinzin vert
      https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0600331910314-aux-etats-unis-le-petrole-de-schiste-a-lheure-des-doutes-2230978.php

      vous avez aimé la bulle internet ? vous allez adoré le pétrole de schiste

        • fort heureusement, aux USA, ils ont aussi leurs zinzins verts, la nouvelle égérie la petite Cortes est pas mal dans le genre.
          Et Obama a tout fait pour torpiller ces filières, avec l’appui de la presse bien pensante, il n’y a d’ailleurs toujours aucune autorisation sur les terrains fédéraux, bien que Trump s’emploie à changer cette idiotie

      • Vous avez adoré la bulle des éoliennes, vous allez adorer la bulle Tesla.

      • En gros, les ricains sont de crétins de continuer à investir dans le gaz de schiste…vu par une journaliste. Et pourtant ils continuent à le faire! Faut leur envoyer qq énarques qui vont leur expliquer les choses!
        Votre article comportent les éléments qui permettent parfaitement de comprendre la rentabilité de l’exploitation. Il est indiqué que, justement, les producteurs ont fait leur mutation en diminuant les coûts ce qui leur permet de tenir quand le pétrole baisse. Il est indiqué 50$ comme valeur seuil de rentabilité dans votre article. J’avais lu 20$ dollar dans d’autres… Cela doit dépendre des puits. Les producteurs ne sont pas idiots, ils savent que leur rentabilité est fluctuante et cela se gère très bien. Ce ne sont pas des politiciens français qui gèrent ces productions heureusement.
        Votre article cite que certains type de forage s’épuisent vite mais…qu’ils sont nettement moins coûteux que des forages classiques! Donc, tout est une question de calcul de rentabilité. Calcul étranger au mode de raisonnement de nos dirigeants…

        • « En gros, les ricains sont de crétins de continuer à investir dans le gaz de schiste  »
          Pour avoir vécu la bulle internet de très près , plus rien ne m’étonne dans ce domaine.

          • Sauf que le gaz de schiste a commencé à être évoqué à peu près au moment de la bulle internet, et avec des chiffres autrement plus précis sur les cours mondiaux du pétrole auxquels ça serait rentable, cours qui sont passés de plus de 100$ à 80, puis 50, et même peut-être moins. C’est autre chose que le vaporware des idées fumeuses internet, sans business plan et juste avec quelques mots à la mode…

        • à Cyde
          Vous oubliez un peu vite la geostrategie …. après les guerres couteuses aux US au Moyen Orient pour avoir du pétrole pas cher , il y a eu un changement de paradigme, avec la montée en puissance de la Russie de Poutine, les envies des pays de l’opep de se debarrassé de l’ami US …. bref, c’est avant tout un choix politique et strategique de vouloir produire aux US …. peut importe les dégats ecologiques !
          je confirme le seuil de rentabilité entre 50 et 60$

          et sinon votre job au fait ?

    • Puisqu’on sait qu’il n’est pas rentable de l’exploiter, on peut donc lever l’interdiction sur la recherche des GDS.

      Juste par curiosité bien sur. Promis.

  • Peut être un peu hors sujet, mais je voudrais néanmoins partager avec vous cette article paru dans la presse régionale aujourd’hui 13.01.2019 :

     » Électricité : le réseau français a frôlé la coupure générale cette semaine

    Jeudi soir, la demande en électricité sur le réseau européen était bien supérieure à l’offre.
    « Le pire a été évité.
    Jeudi, le réseau électrique français a frôlé le « black out », indique le Comité de régulation de l’énergie dans un communiqué publié ce dimanche.

    Certes, il ne faisait pas particulièrement froid, mais la demande sur le réseau européen était alors très supérieure à l’offre.
    Résultat : « la fréquence du système électrique français et européen est passée très en dessous de 50 Hz », la fréquence de l’équilibre offre-demande.

    Cette situation aurait pu entraîner des coupures de courant importantes voire un « black out », c’est-à-dire une coupure généralisée. « 

    • Vivement une coupure que Mme Michu prenne enfin conscience que l’écolologie appliquée par les politiques et tous ces fanatiques écolos est nuisible et crée la misère autour d’eux. Il serait temps de voir comme ils méprisent les souffrances humaines et déïfient Gaïa.

      • vraiment n’importe quoi et en 1999 c’était aussi à cause des eoliennes ? et 1987 aussi lol
        Fin décembre 1999, deux tempêtes exceptionnelles par leurs intensités frappent de plein fouet l’Europe, en particulier la France, où pas moins de 3,6 millions de personnes se retrouvent sans courant. Paris échappe de peu au blackout, grâce aux équipes d’EDF qui limitent les dégâts sur le réseau électrique français. Cependant, la violence des tempêtes met à terre pas moins de 23 000 poteaux électriques et pylônes à haute tension, et provoque l’arrêt de 3 centrales nucléaires, dont celle de Braud-et-Saint-Louis, près de Blaye, en Gironde qui est partiellement inondée6. À certains endroits, il faut 19 jours pour rétablir le réseau. Au vu de l’étendue des dégâts et des dommages causés, c’est la pire destruction qu’ait subi le réseau électrique français depuis sa création.

        • on n’est pas passé loin de la cata avec les centrales nuk ce jour là … vous auriez mieux fait de fermer votre g ! lol

          • Vous devenez grossier ligo83. Comme à chaque fois que vous essayez de stopper la discussion à cours d’argument.
            Parce que la tempête de 1999, franchement! 3 centrales à l’arrêt pour cause de tempête (sur combien de centrales au fait?) et vous essayez de faire passer cela pour des incidents proches de la catastrophe nucléaire!! Les centrales ont redémarré ensuite.
            Ce sont les dégâts au réseau d’acheminement qui ont failli provoquer un black-out. Vous nous prenez vraiment pour des crétins ou vous n’avez vraiment plus grand-chose comme argument en réserve.
            Et cela aurait donné quoi la tempête de 1999 sur un réseau éolien et PV assurant la majorité de l’approvisionnement électrique en France: un black-out complet.

          • tien donc , on se sent pas bien bien le ligo83? vous vous énervé un peu avec cette info! Votre « vous auriez mieux fait de fermer votre g ! » est révélateur!LOL
            félicitation vous vous confirmez!
            Le froid arrive et vu ce qu’il c’est passé le 10/01/2019 on va enfin voir les vérités apparaitre…! Comme en Australie du sud ou les supers batteries de tesla ne sont toujours pas là! LOL
            Vous assumer d’être un des parasites d’écolo (juste pour s’engraisser sur le dos des autres) qui nous pourrissent la vie, quand la situation australienne va nous tomber dessus, ne donner pas votre adresse quand même! Fuyez!

    • En un jour, l’énergie éolienne est passée de 40 GW à presque zéro en Allemagne. L’Allemagne a réduit ses exports de 10GW à zéro rapidement. Pendant toute la journée du 10, le réseau européen a été fragilisé, la fréquence baissait ( l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie sont très justes en puissance, souvent, quand il y a du vent, l’Allemagne leur exporte via la France…)
      A 21 h, il y a eu une baisse instantanée du vent de quelques GW en Allemagne: il est passé à vraiment zéro (probablement une interconnexion offshore qui a sauté). Cela a suffit à déstabiliser le réseau.
      Il a fallu en catastrophe arrêter de gros consommateurs pour éviter le black out.
      Lorsque la France aura elle aussi 50 GW d’éolien, une telle situation sera ingérable si le réseau perd en quelques heures 80 GW.

      pour se faire une idée, en Allemagne, le nombre d’interventions de sauvetage du réseau se produit plusieurs fois par jour
      Les groupes ,même diesel, sont pas trop chers, vu l’évolution, c’est un investissement de père de famille

      • C’est pour cela qu’il va être urgent de disposer chez soi de sa propre source d’électricité, son stockage, et des réserves de toutes formes… Comme on réduira de plus en plus son entretien (comme les routes et les voies ferrées), le réseau ne fera que tomber de plus en plus souvent, surtout quand est au bout de lignes longues.
        Chacun a vos équipements persos…

        • absoluement Marius ; L’autoconsommation est l’avenir et devient rentable …. comme ça on consomme et stck le jus que l’on à besoin et on à plus besoin de beugler sur les ronds points en GJ pour le prix du KW/h ou du subventionnement des eoliennes lol

            • Que du mépris! Les GJ ont pour bcp des difficultés à boucler leur fin de mois et bcp ne sont pas propriétaires de leur logement. Alors investir pour bénéficier d’une rente étatique n’est pas dans leur possibilité.

              « Ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche » aurait dit Marie-Antoinette.
              « Ils ne peuvent plus payer leur facture d’électricité, qu’ils achètent des panneaux solaires » est dans l’esprit de votre commentaire.

            • technique « vraiment « pourrie » sur ce cout là

          • Si ça devient rentable pour d’autres que les camelots qui vendent les panneaux et les batteries, quel besoin avez-vous d’en faire de la pub ?

            • decidement MichelO vous êtes dur de la comprenette … je ne suis pas installateur, ni fait de la pub pour le lien ci dessus ….je suis producteur d’électricité PV … j’ai payé un pro pour m’installer mes PV et j’ai un contrat de revente de ma production avec EDF ( obligation d’achat ) …. si j’ai mis le lien c’est pour vous faire économiser de l’argent et d’arreter de payer Tva , CSPE et SURTOUT ces fameuses taxes pour les ENR qui vous enervent tant ….. un merci aurait suffit lol

  • Et l’écologie c’est un détail pour vous ?

    • non, ça veut dire beaucoup (de sous qu’on pique dans notre poche pour offrir des gadgets aux bobos).

    • Non mais l’écologie par les ecologistes est une grosse connerie/fumisterie d’incompétents.
      La vraie écologie, c’est celle des écologues scientifique pas celle des parties politiques écologistes

  • A lire toute vos contradictions , les sois disants Ecolos ont de l’avenir !! Qui détient la Vérité VRAI ?? est -ce une science exacte ??
    les moi je sais ; qui ne save rien !! Le climat c’est un cycle avec des références sur 50 ans.
    un jour c’est plus demain c’est moins . je suis peut etre ridicule le climat c’est comme la mode c’est un perpetuel recommencement .
    il y a de quoi dire !!

  • @ amady mon com’ n’est pas en contradiction avec ce que vous dites. Vous répondez a côté. Je n’ai jamais parlé du nuk, ni du gaz, ni de recyclage, ni de renouvelables d’ailleurs. Je me répète : Les ressources de la planète ne sont pas finies, puisqu’il est impossible de comptabiliser toutes ces ressources. Ce que l’on peut qualifier de ressource ne dépend que du génie humain. On est très loin de tout connaître de la terre et il y a encore énormément a découvrir, et a exploiter.
    De même, le rendement d’une ressource dépend de la technologie qui l’exploite. Il est donc impossible d’affirmer de façon péremptoire a un temps t que cette ressource est en voie de disparition. L’exemple des hydrocarbures le prouve bien.

  • Wouah ! Autant de fake news dans un seul article est juste incroyable.
    Rétablissons un peu les faits (et si vous ne me croyez pas allez consulter les sites de l’agence internationale de l’énergie et de BP).
    1. Non, les gazoducs ne sont pas saturés, si les gaz de schistes sont torchés (l’équivalent d’un million de dollars par jour rien qu’au Texas) c’est que les puits de gaz de schistes sont tellement disséminés et avec une durée de vie si courte qu’il n’est pas rentable de relier chacun de ces puits.
    2. Bien entendu on trouve encore du pétrole. Seulement aucun chiffre n’est cité, et pour cause. Un plus bas historique a été atteint en termes d’exploration en 2017 (en attendant les chiffres de 2018). On trouve moins de pétrole qu’on n’en consomme depuis le milieu des années 1980. On en est rendu à un stade où les nouvelles découvertes peinent à combler l’assèchement des puits plus l’augmentation de la demande.
    3. Tous les ans, l’équivalent de la Mer du Nord est perdue en production du fait de l’assèchement des puits arrivés en fin de vie.
    4. Depuis plus d’un an, l’agence internationale de l’énergie alerte à qui veut bien l’entendre que d’ici à 2023, l’équilibre du marché risque de se rompre. La fin du pétrole non, la fin du pétrole aussi bon marché oui, en 2023.
    5. Les trois pays qui possèdent les plus grosses réserves de pétrole sont le Venezuela, l’Arabie Saoudite, et le Canada. Ils représentent à eux 3 plus de 40 % des réserves mondiales prouvées. Or pour l’Arabie Saoudite, du fait qu’ils déclarent depuis plus de 20 ans exactement le même chiffre de réserves année après année jette un doute sérieux sur leurs déclarations. Pour les deux autres, il s’agit à plus de 80% de réserves de pétrole non conventionnels (sables bitumineux) qu’il y a fort à parier que la grosse majorité en terre pour une raison bien simple. Cela coûte trop cher, certes, mais cela l’augmentation du cours du baril pourrait le résoudre, mais cela coûte aussi trop cher en énergie. Quand on dépense plus d’énergie qu’à en extraire, l’équation financière devient impossible à résoudre.
    6. l’AIE pointe du doigt une division par 2 des investissements dans les hydrocarbures depuis 2014. A ce niveau d’investissement, le marché pétrolier ne peut que se crasher.

    Alors on peut se limiter à une vision simpliste ou bien creuser un peu les sujets.

    • « Autant de fake news dans un seul article est juste incroyable. »

      entrez « fake news » dans votre GPS pour localiser les articles où votre prosélitisme est requis.

    •  » l’AIE pointe du doigt une division par 2 des investissements dans les hydrocarbures depuis 2014.  »
      Et cela vous étonne? Le cours du pétrole a chuté en 2014 par surproduction entre autre ( 🙂 ). Il est donc logique que les investissements en prospection et développement diminuent de concert. Les investisseurs privés ne vont pas cramer de l’argent à développer de nouveau sites pour vendre à bas prix. Quand les prix remonteront, les investissement feront de même.
      Votre argument est plutôt un signe de la bonne santé mentale des investisseurs privés. Il n’y a que l’Etat à cramer l’argent des autres dans des projets sans aucune rentabilité de base.

      https://www.boursorama.com/bourse/matieres-premieres/cours/8xBRN/

      • Nous sommes d’accord Cyde, il est tout à fait normal que les investisseurs se soient détournés du pétrole compte-tenu des cours. Mais ce que dit l’AIE, c’est que la chute des investissements pose un énorme problème sur le renouvellement de l’offre. Et c’est cela qui pourrait influer sur l’équilibre entre l’offre et la demande.

        • Et oui, et quand ce déséquilibre arrivera les investissements reprendront. Quelle est la chose qui vous chagrine dans cette lapalissade?

          • Et bien moi je n’en suis pas du tout convaincu que les investissements reprendront. Et l’AIE non plus.
            C’est quand même rigolo. Je vous présente en contrepoints de « l’analyse » de Michel Gay des faits de référence, les seuls d’ailleurs sur le monde du pétrole, et pourtant vous restez ancrés dans vos croyances.

    • « Quand on dépense plus d’énergie qu’à en extraire, l’équation financière devient impossible à résoudre. »
      C’est exactement l’argument clamé haut et fort par tous les écolos et assimilés avant le développement des premières exploitations de gaz et pétrole de schiste. Le développement de ces exploitations leur a donné tort.
      Et vous le ressortez quand même. A chaque fois vous oubliez un facteur: l’intelligence humaine qui permet de trouver des solutions pour contourner les murs que les malthusiens pensent être infranchissables.

      • Mais ce n’est pas moi qui sort cet argument !!! Ni Greenpeace ou quelque autre ONG écolo, c’est l’AIE. Alors, on peut croire qu’elle est moins au fait du problème que vous ou moi, mais j’ai la faiblesse de penser que non.

        • Vous confondez économie et capitalisme de connivence. Que l’AIE cherche de l’argent et des avantages est banal.

          • Donc vous pensez qu’il est préférable de se fier à des sites complotistes plutôt qu’aux publications de référence des institutions internationales de référence ?

    • Merci dreuff pour votre complement d’info ! Mais vous n’allez pas dans le sens mainstream du forum, gaffe à vous ! lol

  • Ah oui, j’oubliais :
    6. Avec les chiffres publiés par les USA, relevés par BP, au rythme actuel de production, et avec les réserves qu’ils possèdent, ils ont 10 ans de réserves pas plus.
    7. Pour compenser les pertes liées aux assèchements de puits, plus la prise en compte de la croissance de la demande, l’AIE précise qu’il faudrait que la production d’huiles de schistes US soit augmentée par 3.

    • @Michel Gay

      ce n’est pas sérieux de se baser sur une revue de foreurs pour faire l’annonce que vous avez faites ; basez vous sur des données de géologues tels que l’ASPO; association pour le pic oil ; c’est vrai qu’ils n’avaient pas anticipé le bloom du pétrole et gaz de schiste ; c’est vrai que ce bloom est surtout un travail de foreurs ; mais l’évaluation de ces réserves additionnelles passe quand même par la connaissance de la geologie et des qualités de ces roches ; alors des hydrocarbures de schistes certes vont repousser le pic oil du conventionnel ; mais pas pour un siècle ; de plus les dégâts environnementaux deviendront vite une plaie qui soulèvera un peu plus le seul combat contre le CO2 et le prix de leur exploitation explosera comme pour le pétrole traditionnel qui va se raréfier de plus en plus , puisque les découvertes ne remplacent plus les productions depuis de nombreuses années

      • boujour Fritz
        parlez nous un peu des dégats environnementaux , cela m’intéresse
        après on évaluera les degats environnementaux des éoliennes, des panneaux , et autres bidules durables et citoyen, et leur « return » économique.
        et pour le moment cela se passe sur des terrains privés,
        et peut espérer que Trump mettra fin aux restrictions du grand homme obama, sur les terrains fédéraux
        je sais pas pourquoi, mais j’ai la désagréable impression que tous les profiteurs et autres requins du secteur de l’énergie l’ont mauvaise, surtout qu’ils ne s’y attendaient pas du tout et que d’autres mauvaises surprises pourraient arriver

    • si il y bien une chose qui ne cesse de me surprendre, c’est l’acharnement des détracteurs, et surtout des vrp en poele à frire, et autres camelots en zozoliennes,à vouloir se préoccuper de la rentabilité de ce secteur.
      Après tout, ce sont des capitaux privés, sur des terrains privés, dans un marché ouvert et à peu près libre, si ces idiots de capitalistes de seconde zone veulent se ruiner, ben tant pis, ou tant mieux, puisque cette industrie disparaîtra rapidement.
      Moi, je crois plutôt que cette nouvelle opportunité met un coup d’arrêt, à la folie des renouvelables, qui eux ne survivent que grâce à la manne de l’argent gratuit des gouvernements et des consommateurs piégés,manne qui n’est pas inépuisable,cf les GJ

      car les renouvelables c’est aussi et surtout ça

      https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2019/01/12/steel-industry-being-crucified-by-high-energy-costs-admits-claire-perry/

      cela s’observe partout où l’on a cédé aux lubies des vrp en poele à frire
      par contre

      https://rclutz.wordpress.com/2019/01/14/pssst-trump-is-winning-the-china-trade-dispute/

      et oui, quand vous avez des sources d’énergie abondantes et peu chères, vous avez les bonnes cartes pour avoir des exigences
      nous on préfère donner les clés à Vlad
      notez aussi que cette filière est aux mains de nombreuses petites compagnies, et que les major ont complètement raté le jackpot, en effet, avec cette nouvelle capacité, finis les prix du baril à 100, voire 150$, et les superbes « return » attendus, pas étonnant qu’ils s’efforcent de torpiller cette concurrence

      mais de toute façon, nous, on ne risque pas de perdre ou gagner, on regarde ailleurs

      • Jojo, peu m’importe en effet que des investisseurs US fassent des gains ou des pertes. En revanche, savoir que l’AIE a analysé que le cours du pétrole allait explosé dans moins de 5 ans (contrairement à ce que dit Michel GAY), cela représente pour moi une préoccupation. Et je trouve important face à un tel article de rétablir une vérité factuelle, loin des sites complotistes dont vous semblez vouloir nous abreuver à chacune de vos interventions.

        • figurez-vous que j’ai eu à cotoyer pendant quelques années les co d’une grande compagnie, je les ai vu à l’oeuvre lors et après la crise de 73( bon dieu que je suis vieux!!)
          je ne crois absolument à aucune de leurs déclarations, ni leurs prévisions, ils n’ont qu’un but, saigner la bête.
          les puits exploités, et en service n’occupent qu’une surface minime des bassins, et sur une épaisseur minimale.
          iln’est pas douteux que les techniques vont évoluer rapidement, et les gains de productivité
          et n’oubliez pas que l’on est toujours sur des propriétés privées, si le gouvernement libère les terrains fédéraux, et la zone maritime, c’est énorme.
          Et n’oubliez pas que les puits abandonnés ne sont pas vides loin de là
          je n’ai aucune inquiétude, sauf de l’influence des collapsologistes verts

          • Ah je comprends mieux. Après moi le déluge. Voilà pourquoi vous n’êtes pas inquiet.
            C’est assez typique de la génération 68 arde, dont l’humanité se souviendra longtemps.
            Face aux faits, vous ne souhaitez pas croire, très bien, ne croyez pas.
            Il y en a bien qui ne croient pas à la théorie darwinienne de l’évolution, ou à la rotondité de la Terre. Vos positions qui manquent à ce point d’ouverture d’esprit et de curiosité me font penser à ces énergumènes.

    •  » Pour compenser les pertes liées aux assèchements de puits, plus la prise en compte de la croissance de la demande, l’AIE précise qu’il faudrait que la production d’huiles de schistes US soit augmentée par 3. »
      Pour l’instant la production mondiale suffit à couvrir la demande (cf la « relative stabilité » des prix). pourquoi voulez-vous investir pour mettre en route des productions moins rentables par rapport aux cours actuels?? Quand les prix du pétrole remonteront, les puits à schiste moins rentables le deviendront et la production d’huile de schiste augmentera. Ce sont des mécanismes de base d’une économie non administrée, certes inconnue en France… 🙂

      • Il est bien là le souci Cyde, une augmentation de la demande en l’état actuel des choses (avec des investissements qui se sont taris depuis 4 ans), l’offre ne saura pas répondre. C’est ce qu’explique l’AIE. Me serais-je donc mal exprimé ?

        • La consommation est liée au prix. il n’y aura pas augmentation de la consommation mais du prix dans un premier temps. Et les écolos devraient adorer.

          • @jojoletaxi
            Je ne suis pas zozolien ni fotovoltaien; bien au contraire ; je dis simplement que la fracturation hydraulique pour chercher du pétrole n’est pas mieux que la frac pour exploiter la géothermie , qu’elle soit profonde ou de surface ; j’ai des cas pour les deux , soit Lochwiller , soit Landau ou les dégâts sont considérables

            Ce qui m’étonne , c’est que Michel Gay se soit lancé dans cette promo du pétrole , lui qui est avant tout un pronucléaire comme moi d’ailleurs ; que vous soyez optimiste ou pessimiste , le fossile aura une fin et ne pourra plus assurer la société de consommation comme actuellement dans moins d’un siècle ; le renouvelable oubliez le ; il n’y a que le nucléaire qui pourra encore alimenter l’industrie et le transport; les éoliennes et les PV serviront pour votre conso individuelle ; mais bon , on ne sera plus là
            Vive le nucléaire heureux

          • @ Wakrap
            Ben oui! Malgré les prédictions, le super n’a jamais atteint les prix à la pompe annoncés par les devins mais ils ont bien fluctué. Les producteurs et raffineurs y gagnent un moment, puis la concurrence joue pour vendre plus, 2 cent/litre moins cher que le voisin et les prix baissent: c’est classique.
            Sinon, le pétrole est un produit « naturel », sans doute renouvelable sur une très longue période. Donc la voiture électrique a un bel avenir! Bien sûr, l’état qui risque d’y perdre ses taxes exagérées sur le carburant auto, taxera de l’autre épaule ces nouveaux véhicules, tôt ou tard, d’une autre façon.
            L’état n’a pas la motivation ni les outils pour diminuer ses propres dépenses, au contraire!
            Les vôtres, si!

        • OUI dreuff et pour répondre à Cyde …. entre le moment des etudes sysmiques ( CGG est LE specialiste mondiale ) la prospection ( TECHNIP ) et l’exploitation et distribution ( Total ) il faut au minimum 3 ans ! D’ou un de mes post sur le prix du pétrole ou bien malin celui qui peut dire si le baril va tomber à 20$ ou monter à 200$ …. mais pour moi, vu le manque d’investissement le risque est haussier sans doute !

          • et pour Cyde encore , c’est de l’économie de marché point barre et pas administré lol

          • @ ligo83
            Mais non! Quand vous vous posez une question, dites-vous que les personnes concernées l’ont nécessairement déjà fait aussi.
            Donc les stratégies de réaction possibles se construisent déjà, au moins!
            Pour Total comme pour tous les autres groupes pétroliers multinationaux avec des actionnaires dans tous les pays du monde.
            Il serait temps de digérer enfin mondialisation et globalisation!
            Dans ce monde-là, l’U.E. et ses 4,5 centaines de millions de consommateurs, plutôt riches, compte encore, la France seule, quasi pas du tout!
            Autant que ce soit un étranger qui vous le révèle, si vos « élites » ne le font pas.
            Vouez-moi aux gémonies, je n’en ai cure.

            • à mike … j’ai lu et relu votre réponse … mais je ne comprends pas ou ne comprends pas votre raisonnement, vous pouvez simplifier svp ? merci

          • Sauf que la phase étude sismique et prospection, a déjà été faite pour de nombreux sites (schiste ou autres) sans pour autant passer à l’exploitation. Ces sites sont restés en « attente » quand leur coût d’exploitation ne permet d’avoir une rentabilité suffisante par rapport aux prix du marché. C’est quand même le minimum pour des compagnies pétrolières de préparer l’avenir et d’avoir des sites d’exploitation en réserve pour répondre à la demande si celle-ci augmente.

        • non mais il y a des hermetiques c’est tout !

  • Cela fait 34 ans que nous trouvons moins de pétrole que nous en consommons, en 2016, 2,8 milliards de barils pour 35 milliards de conso. 2017 à été encore pire. Le schiste, c’est les fonds de tiroir et la faillite.
    https://imgur.com/a/6dEDt
    https://srsroccoreport.com/the-blood-bath-continues-in-the-u-s-major-oil-industry/
    https://srsroccoreport.com/world-economies-in-trouble-middle-east-oil-exports-lower-than-40-years-ago/

    • Vous devez faire erreur, puisque le futur nobel 2019 Erima (plus haut) nous affirme que ca n’existe pas les stocks limités 🙂

  • Il y a beaucoup d’erreurs factuelles dans cet article.
    « Du gaz et du pétrole de schiste sont découverts à profusion dans le monde, notamment aux États-Unis. Qui en parle dans nos grands media ? Serait-ce politiquement incorrect de l’évoquer ? »
    C’est exploité à profusion aux USA, très faiblement en Argentine, et il y a une volonté au Royaume-Uni. Et le schiste américain est évoqué en long et en large dans tous les médias. C’est pas tabou, c’est surtout fortement critiqué.

    « Le Texas aux États-Unis regorge de pétrole et de gaz de schiste au point que les gazoducs existants sont saturés ! Le gaz doit même être « torché » ou « éventé ». »
    Le gaz a toujours été torché dans certains puits de pétrole, lorsque les quantités sont trop faibles pour être économiquement viables. Ce sont les oléoducs qui sont saturés, la croissance de pétrole ayant été tellement forte ces deux dernières années dans le bassin permien qu’elle a surpris tout le monde. Le plus gros gisement de gaz de schiste n’est pas au Texas, mais dans le nord-est des États-Unis (Pennsylvanie, Virginie occidentale, Ohio).

    « Après avoir stagné autour de 6 millions de barils par jour (Mb/j) en moyenne de 1933 à 2013, la production a grimpé à 9,4 Mb/j en 2017, puis à 10,4 Mb/j en 2018, et elle passera à 11,5 Mb/j 2019. »
    On penser que la production US a été constante à 6 Mb/j entre 1933 et 2013… C’est juste consternant d’écrire une connerie pareille. C’est une croissance de 1933 à 2Mb/j à 10Mb/j en 1970, la production étant contrôlée par un cartel (TRRC). Puis une lente baisse jusqu’en 2008 à 5Mb/j avant que les deux booms du pétrole de schiste surviennent (2008-2014, 2017-aujourd’hui).

    « La surabondance de gaz de schiste associé à l’extraction du pétrole de schiste a fait chuter les prix au terminal gazier à l’ouest du Texas jusqu’à 1 dollar par million d’unité thermique britannique (dollar/MM-Btu), alors qu’il vaut 13 à 14 dollars/MM-Btu sur le marché européen. »
    D’abord, c’est pas le gaz associé le plus important, mais surtout Marcellus et les puits forés pour pomper du gaz. Ensuite il n’est jamais tombé à $1, mais il est en effet passé à $1.73 en mars 2016. La moyenne de ces 4 dernières années et à $2.8 (https://www.eia.gov/dnav/ng/hist/rngwhhdm.htm). Pour le marché européen, la moyenne est à $6.2 (https://ycharts.com/indicators/europe_natural_gas_price). On est loin d’un différence aussi extrême qu’évoquée, mais le gaz de schiste a bien évidemment un effet important et ces différences de prix proviennent des marchés cloisonnés. Les terminaux gazier ont justement pour but d’équilibrer ces prix.

    « L’inde a approuvé le 1er août 2018 l’exploration et la production des pétroles et gaz de schiste, ainsi que du gaz de houille (coal bed methane en anglais). Le Premier ministre Narendra Modi veut réduire d’un tiers la dépendance de l’Inde aux importations de pétrole et de gaz naturel en 2022, et de moitié avant 2030. Le sous-sol indien recélerait environ 5 milliards de mètres cubes dans 5 bassins sédimentaires. »
    Musique d’avenir. C’est pas parce qu’une loi passe que le développement suit automatiquement, surtout dans un pays qui n’a pas la même culture et infrastructure que les USA. Il y a déjà des dizaines d’informations de ce genre, sans que ça n’aboutisse à un développement.

    « En Europe, fin 2019, la Pologne commencera à produire 50 millions de mètres cubes de gaz de schiste par an. »
    Information étonnante… je pensais que les projets de schiste polonais étaient au point mort car trop coûteux, et avec un potentiel faible. J’ai trouvé aucune information qui prévoit cette production. Ah ouaip, mais normal, c’est totalement ridicule… La pologne produit 4 milliards de m3 de gaz naturel conventionnel par an actuellement, soit 0.1% de la production mondiale. En comparaison, les USA produisent 2.3 milliards de m3… par jour, dont 20% vient de Marcellus, et le schiste 60% du total. Donc 50 millions de m3 par an, c’est la production d’un unique puits… Peut-être juste un forage d’exploration qu’ils ont terminé.

    « Il y a pléthore de gaz et de pétrole dans le monde pour les pays dynamiques qui investissent pour en trouver. Cette loi de prévarication du peuple français votée en 2017, dans la lignée de la loi de transition énergétique votée en 2015, est un monumental gâchis incompréhensible alors que les talents et les savoir-faire sont présents, et que les Français s’appauvrissent ces dernières années. »
    Dans le fond, je suis plutôt d’accord par rapport à cette loi un peu absurde. Mais pas à cause de cet article qui est complètement fallacieux et laisse penser qu’il y a un potentiel énorme partout. Si on prend l’exemple de la France, personne n’imagine qu’elle puisse devenir un pays producteur d’hydrocarbures d’importance. Mais maintenir un savoir-faire et des compétences, même à petite échelle, d’une matière première qui va rester d’importance pendant des décennies encore, c’est pas un luxe.

    L’auteur de cet article a une méconnaissance de son sujet, et ses diatribes ne peuvent convaincre que les convaincus. Si l’enjeu est est de faire du lobbying pour changer une loi, il faut avoir des arguments sérieux et pas un ramassis de clichés et d’informations erronées saupoudré de démagogie.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Qui a encore en mémoire le documentaire Gasland ? Projeté en 2010 au festival de Sundance aux États-Unis son contenu s’était répandu comme une traînée de poudre dans le monde entier.

Véritable procès d’intention à l’encontre des exploitants américains de gaz et pétrole de schistes, le documentaire mettait en avant la question controversée de la pollution des nappes phréatiques par la méthode de la fracturation hydraulique. La célèbre image du « robinet en feu » laissant supposer une eau du robinet polluée par le gaz a fait le tour du m... Poursuivre la lecture

Il est surprenant qu’à la veille d’une très grave crise de l’énergie ni les hommes politiques ni les media n’évoquent la possibilité de recourir au gaz de schistes localisé sous nos pieds et dont nous avons la pleine maîtrise.

Le 13 juillet 2011, un an avant les élections présidentielles et sans doute afin de s’assurer la bienveillance des écolos de tout poil mais aussi de l'opinion, la majorité parlementaire, à l’initiative du député Christian Jacob PR, réputé de droite, a fait voter une loi qui interdisait non seulement l’exploitatio... Poursuivre la lecture

À la fin du mois de février 2020, le monde redécouvrait le spectre lointain et oublié des pandémies qui avaient décimé tant de populations dans l’histoire de l’humanité. Deux ans plus tard, une autre plaie oubliée s’abat sur le continent européen, la guerre.

Dans les deux cas, afin de lutter contre ces fléaux, l’arme économique et financière est de sortie. Une première arme commune à ces deux épisodes malheureux, l’argent magique et les taux négatifs, un autre virus qui a infecté les banques centrales depuis des années et dont on ne s’... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles