Le litre de carburant à la pompe va-t-il atteindre 2€ ?

Les parlementaires n’en finissent pas d’augmenter le coût des carburants, lui additionnant taxes et réglementations diverses.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le litre de carburant à la pompe va-t-il atteindre 2€ ?

Publié le 20 juillet 2017
- A +

Par Jean-Baptiste Boone.
Un article de l’Iref-Europe

Au début de la décennie précédente, on peut observer une relative corrélation des prix à la pompe et du prix du baril en euro. La parité euro/dollar permet d’atténuer la flambée de l’or noir, coté en dollars américain.

La taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP) transformée en taxe intérieure de consommation de produits énergétiques (TICPE) était même légèrement déclinante.

Variation des prix du baril (Brent) et du litre de gazole à la pompe (France)

Source : INSEE, BdF

En 2014, une contribution « climat énergie » a été introduite. Il s’agit d’ajouter à la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques), qui est un impôt proportionnel au volume, une part calculée sur le CO² produit par la consommation d’un litre de carburant.

Il est prévu une augmentation régulière et forte de la taxe, introduite à 7,5 €, jusqu’à 100 € en 2030. Jusqu’à maintenant, elle ne s’est pas faite sentir puisque l’augmentation provoquée a été compensée par la baisse des cours du brut.

Les automobilistes ont donc été lésés de cette baisse. Les recettes de la TICPE ont augmenté de 2 Md€ en 2016 pour s’établir à 28,5 Md€. La TICPE a cette particularité de supporter en sus la TVA, la variation de recettes de cette taxe induit donc une variation supplémentaire de 20% enregistrée en TVA.

Les Français ont été lésés de la baisse des cours du brut

Source : INSEE, BdF

La contribution climat énergie (CCE) doit être convertie en litre de carburant pour être intégrée à la TICPE. Si on retient les valeurs de 2,28 kg de CO² produits pour un litre d’essence consommé, et 2,6 pour le gazole, un prix de 100 € la tonne provoquerait une augmentation de 23 et 26 c€ par litre respectivement.

En conséquence, la TICPE a augmenté de 7% sur l’essence et de 26% sur le gazole depuis 2014.

* En régions hors IDF, Corse et Outre-mer

Source : douanes

Convergence des taxes pesant sur l’essence et gazole

Après avoir longtemps et largement favorisé la filière gazole, l’État a changé d’avis et souhaite annuler les avantages fiscaux lui étant accordé.

En principe, la convergence se fait par une baisse des taxes sur l’essence symétrique à l’augmentation de celles pesant sur le gazole. On peut croire ainsi à une convergence vers un point médian. Il ne s’agit là que d’arguties parlementaires puisque la totalité de cette prétendue baisse est absorbée par la hausse de la CCE.

Pourrait-on suggérer au gouvernement de faire converger les taxes pesant sur l’essence vers le niveau des taxes gazole ?

Un plancher à 1,5 € par litre de carburant

Le gouvernement promet la convergence des taxes pour 2022. Si l’échéancier de l’augmentation de la CCE ainsi que le rythme actuel sont maintenus, la TICPE avant TVA pourrait valoir 72 c€ vers 2022 soit 86 chargé de TVA. En 2030, la TICPE chargée atteindrait 94 c€ par litre, une augmentation de 80%.

Ajoutant à cela les prix HT vendeur et la TVA, le litre de carburant pourrait voir le plafond de 1,5 € par litre devenir un plancher. Tout cela sans prendre en compte les variations imprévisibles des cours du brut.

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Et le gaz , on a tendance à oublier qu’il existe pourtant c’est sans doute le carburant de l’avenir …et il est déjà à 2 euros le litre en bouteille alors que sa production est …illimitée…..futuristes , avant de penser électrique ou hydrogène…pensez gaz et pour les electriciens pile à combustible au lieu de batteries

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Michel Gay et Jacques Simonnet.

Les taxes sur les carburants automobiles augmentent pour, parait-il, inciter les Français à rouler « propre », notamment à l’électricité avec des primes incitatives.

Mais il y a au moins trois hics à la future généralisation envisagée des véhicules électriques :

Leur alimentation en électricité. Leur temps de recharge, notamment avec l'accroissement de l'autonomie (100 à 400 km) permise par les capacités des nouvelles batteries (20 à… 95 kWh). La compensation des taxes élevées prélevées s... Poursuivre la lecture

Par Daniel Lacalle.

De nombreux articles mentionnent que l'Arabie Saoudite pourrait utiliser le yuan, la monnaie nationale chinoise, pour ses exportations de pétrole.

Combien l'Arabie Saoudite exporte-t-elle vers la Chine ?

Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques, les principales exportations du royaume sont destinées à la Chine (45,8 milliards de dollars), à l'Inde (25,1 milliards de dollars), au Japon (24,5 milliards de dollars), à la Corée du Sud (19,5 milliards de dollars) et aux États-Unis... Poursuivre la lecture

Certes les prix flambent mais quelque part c’est la loi du marché, on ne peut pas se réjouir d’une économie libérale qui a projeté les pays l’ayant adopté parmi les plus riches de la planète et en même temps réclamer une certaine forme d’étatisme lorsqu’une situation se dégrade temporairement.

Passant ma vie entre la France et l’Allemagne, je peux comparer les prix en euros des différentes dépenses d’un couple dans la vie courante.

Un niveau de vie supérieur en Allemagne

Non seulement le salaire moyen y est supérieur au nôtre d’... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles