Les électeurs de Fillon voteront-ils Marine Le Pen au second tour ?

Selon toute vraisemblance, une absence de François Fillon au second tour conduira cet électorat à l’abstention… À bon entendeur…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les électeurs de Fillon voteront-ils Marine Le Pen au second tour ?

Publié le 24 avril 2017
- A +

Par Éric Verhaeghe.

Quel choix les électeurs de Fillon feront-ils si leur candidat n’est pas présent au second tour et si leur choix doit ou non se porter sur Marine Le Pen ? Cet article offre une sorte de micro-trottoir sur le sujet, qui conclut à une forte indécision…

Petit souvenir d’Alsace

Après ma soirée en Alsace, j’ai interrogé deux personnes qui avaient assisté à ma conférence. Ces deux quidam avaient eu des fonctions de chefs d’entreprise dans la région, mais étaient désormais retraités.

Tous les deux ont manifesté la même gêne vis-à-vis du candidat républicain, en assurant immédiatement que les affaires n’auraient pas d’impact sur leur vote. Unanimement, l’ambition économique et réformatrice du programme de Fillon a justifié à leurs yeux une absolution, ou en tout cas une indulgence vis-à-vis des faits évoqués dans la presse.

En grattant un peu, on pouvait quand même comprendre que l’idée de recevoir des costumes gratuits offerts par Robert Bourgi en plein Pénélopegate les a désarçonnés. Paradoxalement, on peut penser que cette affaire des costumes les a davantage perturbés que les affaires de Pénélope.

Sur le fond, ces électeurs « naturels » et convaincus donnaient peu de chance à leur candidat de passer le cap du premier tour. Je les ai sentis réservés sur la possibilité ou non de voter Marine Le Pen au second tour.

La vraie impopularité de Marine Le Pen dans l’électorat gaulliste traditionnel

Une discussion au fil de l’eau avec une nonagénaire bon pied bon oeil, bourgeoise parisienne lectrice du Figaro Magazine m’a révélé une dimension plutôt inattendue : l’impopularité profonde de Marine Le Pen dans l’univers gaulliste traditionnel.

La présidente du Front National est jugée trop « carnassière ». Le mot dit bien toute la profondeur du ressenti gaullien face à la famille nationaliste, et toute la difficulté de la dédiabolisation du Front National.

Selon toute vraisemblance, une absence de François Fillon au second tour conduira cet électorat à l’abstention… À bon entendeur…

Les milieux économiques profondément divisés

Dans les milieux économiques, le doute est beaucoup plus profond, et d’autant plus compliqué à dissiper que l’aveu d’un vote Le Pen reste encore très souvent un tabou.

Dans cet univers, quatre groupes se distinguent.

Il y a d’abord ceux que l’affaire du Penelopegate a immédiatement écoeurés. Ceux-là ont rejoint, avec armes et bagages et depuis plusieurs semaines, Emmanuel Macron. Ce dernier les rassure en partie par sa proximité avec le grand capital, et son style « nouveau » séduit.

Parmi ceux qui sont restés fidèles à Fillon, la perspective d’un second tour Macron-Le Pen divise.

Certains se sentent plutôt proches d’Emmanuel Macron même si les flous programmatiques du candidat et les ralliements massifs du Parti Socialiste les gênent. Ils voient bien qu’il y a du hollandisme en Macron, mais l’aspect « moderne » du personnage tempère leur réticence. C’est au fond l’homme du moindre mal et, là encore, sa proximité avec les milieux d’affaires rassure.

D’autres seraient prêts à voter Marine Le Pen, même si ce choix reste encore dissimulé par souci des convenances. Cette inclination est surtout marquée dans l’aile catholique traditionnelle, de goût plutôt royaliste et méfiante vis-à-vis de la tradition gaullienne. Mais on y trouve un certain nombre de décideurs exaspérés par l’étranglement fiscal en cours et convaincus que le Front National constituera un électrochoc salutaire.

Un dernier lot dont les proportions sont encore mal connues se réfugiera probablement dans une abstention résignée, pour ainsi dire mélancolique. Mais leur rejet du Front National est aussi fort que leur rejet du macronisme.

Une masse variable de votes Le Pen selon les hypothèses du deuxième tour

Pour l’instant, le recours à l’abstention est surtout évalué selon l’hypothèse d’un deuxième tour Macron-Le Pen. Une approche du pays réel laisse plus dubitatif sur l’ampleur réel du vote Macron, et rien n’exclut que Fillon soit au second tour. Pour l’instant, toutefois, ses soutiens peuvent lui faire le reproche de trop répondre au dénigrement dont il est l’objet et de ne pas porter assez clairement les réformes qu’il propose.

Dans les autres hypothèses – celle où ni Macron, ni Fillon, ne passeraient le cap du premier tour, le poids de l’abstention ou du vote Le Pen seraient probablement à réévaluer. Ainsi, dans le cas de figure d’un second tour Hamon-Le Pen ou Mélenchon-Le Pen, il est probable que le poids de l’abstention grossirait du fait de l’absence de Macron, et que le report de voix en faveur de Marine Le Pen serait parallèlement plus net.

Pour le Front National, l’hypothèse d’un second tour avec Mélenchon constituerait donc une aubaine…

Article initialement publié en mars 2017.

Sur le web

Voir les commentaires (29)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (29)
  • Et si le pen n était pas au deuxième tour ? Hein…

    • Et si F. Fillon était au second tour ? hein…..

      • Si Fillon était au second tour face à Le Pen je ne serais pas étonné qu’une bonne partie de la gauche et extrême gauche vote pour Le Pen juste histoire de plomber Fillon et de semer la pagaille…

  • Je crois que l’auteur sous estime le ras le bol, la colère de certains prêts à voter Marine Le Pen pour détrôner ce candidat (Macron) qu’on impose par pure manipulation.
    Ce n’est pas mon cas mais je connais bien des gens qui le feront et qui assument . Leur discours consiste à dire qu’elle n’aura pas de majorité legislative donc le risque est modéré .

    • J’ai une amie qui a voté Mitterrand en 1981 car elle était sûre qu’il ne passerait pas, pour donner une « leçon » à la droite…
      Et il est passé, avec toutes les conséquences que l’on subit depuis…

      • Ouais enfin là fallait en vouloir aussi : Miterrand a été élu à l’issue de deux tours. Voter pour lui en espérant qu’il ne passe pas, comment dire…

  • Je me rappelle de la primaire et de ces articles qui encore 2 semaines avant le scrutin analysait dans le menu détail les reports de voies des petits candidats sur Sarcosy et Juppé. Et si Macron terminait en 4 em position derrière Melanchon, Fillon et Lepen ? Vous nous expliquer que c’est sa position de leader dans les sondages qui l’a desservi et non une bulle médiatique ?

  • « Sondage » sur 3 personnes … représentatives je suppose …

    • Il y a écrit « sondage » dans l’article ?

    • L’auteur parle bien d’un micro-trottoir très restreint (3 personnes) et ne sort aucuns chiffres, aucunes statistiques. Il exprime les hypothèses qu’il tire de ses réflexions.

  • Et si F. Fillon était au second tour ? Hein..
    http://buzzpol.com/les-derniers-resultats-2/

    • Curieux mais j’ai le pressentiment que c’est ce qui arrivera. Il y a eu quelques précédents : balladur, jospin, brexit, et Trump….

  • macron, fillon, même lamentables ritournelles…
    un changement radical s impose : 6eme république, le vote citoyen et participatif condidéré pour tout.
    essayons ce qui n a jamais été essayé
    nous n avons plus rien à perdre face à tout cette asphyxie fiscale et intellectuelle.

    • Pour le vote citoyen, je vous conseille d’aller en Suisse où ce dernier est pratiqué de manière régulière 🙂

    • Oui, c’est une bonne idée. Mais aucun candidat ne propose un tel changement en toute bonne foi.
      Une telle évolution de notre société ne peut pas venir de professionnels de la politique, de fonctionnaire, d’énarque.
      L’insoumission de certains est une façade de pure convenance : une méthode comme une autre pour recueillir des voix.
      La seule solution est le coup d’état.

  • Abstention ? Non, mais vote blanc ? …
    Je déciderai au vu des résultats du premier tour, en espérant un deuxième tour avec Fillon.
    A ceux qui se disent écoeurés de Fillon, je dirai d’abord qu’il fallait s’attendre à un lynchage des médias et de la « justice » d’état dès lors qu’il a été élu aux primaires. Ce qui se passe avec N.Sarkozy depuis 2007 aurait dû vous mettre la puce à l’oreille. Il est certain que nous n’allons pas élire un saint, mais est-ce le but ?. Le président élu aura la très lourde tâche de tenter de redresser le pays malgré notre lourde dette et les freins multiples que notre pays connaît, à commencer par les syndicats et les médias… Seul Fillon a un programme qui va dans le bon sens, même s’il est encore insuffisant….

    A ceux qui sont tentés par Macron, ne croyez pas que c’est un enfant de choeur, même s’il en a le physique. C’est soit un incompétent, nul en histoire, géographie et économie soit un tricheur et un menteur.

    http://www.bvoltaire.fr/patrimoine-de-macron-canard-met-tete-aile/?

    • vous devriez revoir vos références parce que vous avez choisi un site qui s’est fixé pour objectif de dénigrer Macron avec de fausses informations

  • L’essentiel selon moi réside ailleurs quant aux motivations de bien des électeurs de Fillon. Fillon est le seul candidat libéral (à l’aune de la droite française) qui voir dans l’Islam un danger pour la France. Une part de ses électeurs l’ont choisi plutôt que la ligne Juppé pour cette raison (entre autres).
    Cette préoccupation de la place de l’Islam dans nos sociétés est aussi – comme chacun sait – le fond de commerce originel du FN.
    Fillon éliminé, il ne reste donc que le FN sur ce créneau. Et certains, comme moi, pensent qu’il vaut mieux le chaos annoncé en cas de victoire du FN que la mort lente inéluctable (le grand remplacement) programmée par Macron et les bienpensants (de gauche et de droite). Le chaos !? Que peut-il arriver d’autres avec le programme étatiste et protectionniste du FN pour sortir de la zone Euro !? Triste choix certes. Mais avec l’espoir ténu d’arriver par ce biais à des changements favorables… En gros un effondrement rapide et des élections renouvelées.
    Enfin, il existe une autre raison, sans doute plus rationnelle. Dans l’analyse que le FN ne puisse arriver au pouvoir, bloqué dans l’opposition par le « front républicain » (très peu républicain et anti-démocratique), il y a un intérêt à donner le plus de voix possible au FN pour que la lute contre l’islamisation de la société puisse enfin être prise en compte à l’Assemblée Nationale. Pour en finir avec ce tabou qu’il faudra bien aborder un jour.

  • Réfléchissez un peu les fillonnistes :

    MLPsi elle est élue ne pourra pas gouverner en l’absence de majorité, donc il faudra voter pou elle au deuxième tour, avec pour conséquence qu’on aura une cohabitation avec les LR, vu que ce sont eux qui auront le plus de députés.
    L’abstention, c’est voter Macron

  • Et quid de l’hypothèse d’un second tour Le Pen – Mélenchon? l’article l’évoque en passant, mais ce n’est pas impossible. Hamon en chute libre, Fillon englué dans ses problèmes, Macron peut-être aussi surévalué qu’une valeur technologique avant la bulle de 2000, Mélenchon peut très bien terminer second – 18 à 20% pourraient suffire. Et si ça arrive, bien malin qui pourra prédire le résultat. sauf pour l’économie, évidemment…

  •  » si je suis mis en examen , je me retire « …..quand on n’est capable de ne pas tenir une promesse avant même d’être , éventuellement  » elu , il n’y a pas de raison de tenir d’autres promesses ;

    • Avoir dit ça a été sa plus grosse erreur, c’est vrai. Maintenant, les promesses de candidat on sait bien que ça n’engage que ceux à qui elles s’adressent. En matière de probité, Hollande l’a démontré plus qu’un autre (cf. « moi président… »).

      • Donc les promesses de FILLON sont non avenues. Inutile de parler de son programme puisqu’il a prouvé qu’il n’avait aucune parole.

  • Un bon entendeur vous dit ceci: Beaucoup d »électeurs voteront Fillon au 1 er tour pour écarter Macron de la course …;Après si l’opération s’avère positive et il faut l’espérer ….ils choisirons . En cas un duel Macron /MLP et probablement a contrario des consignes des caciques « républicains » un grand nombre votera pour la présidente du F.N

  • Ouais en dehors des islamophobes qui voteront Le Pen c’est certain que l’électorat de Fillon sera assez intelligent pour éviter une catastrophe… enfin j’espère, parce que sinon…
    https://theconversation.com/pourquoi-et-comment-marine-le-pen-peut-gagner-avec-moins-de-50-dintentions-de-vote-74994

  • Libéral et filloniste, je ne peux parler que pour moi-même quant aux intentions de vote pour la suite.
    Il est évident qu’avec le programme socialo-étatiste du FN, il me serait impossible de voter pour ce parti dans l’objectif de le mettre aux affaires ! De même, Il est évident que si j’ai des sérieuses réserves quant à l’UE sous sa forme actuelle, je ne saurais me risquer à envisager une sortie de l’UE sous la conduite du FN ! Je crois qu’un dessin n’est même pas nécessaire tant le clash annoncé est évident. Lors que sous la houlette d’un parti véritablement libéral, je l’envisagerais sérieusement (comme pour la GB).
    Mais le fait est que le FN ne peut arriver au pouvoir et il est évident que Marine sera battue dans ce second tour.
    Or seuls Fillon et le FN avait un discours qui alertait sur les dangers de la halalisation (halal = ce qui est licite du point de vue de la doctrine musulmane) de notre société, sur l’islamisation de notre sociétédonc, et sur les dangers de l’immigration incontrôlé et sans sélection.
    En raison de l’élimination de François Fillon, sur ce créneau, il ne reste que Marine, Face qu petit télégraphiste d’Alger.
    En votant pour le FN, je n’espère pas faire « gagner » mais j’entends donner le plus de poids possible à la lutte contre l’immigration de masse et l’islamisation de la France.
    Enfin, je suis consterné de savoir que près d’un tiers de l’électorat est représenté par 2 députés sur plus de 500, soit moins de 0.5% de représentation à l’AN !
    La raison ?
    Ce front dit républicain qui est objectivement la spoliation du droit d’être entendu d’une bonne part des citoyens de France par les ententes de connivences des partis mainstream.
    Est-ce cela la démocratie ?
    C’est – toujours de mon point de vue – scandaleux et mon vote est aussi une façon de marquer mon opposition à ce genre de pratique. Crony capitalism et crony partisme ne font qu’un.

  • Une grande partie des électeurs qui ont voté Fillon l’ont fait pour barrer la route à Macron,il lui suffit de se reporter sur MLP avec pour appoint les électeurs de NDA( voire même de Mélenchon) pour lui faire gagner le second tour.
    le courage n’étant pas la première qualité des électeurs de ce pays,je crains que le clone de Hollande parvienne néanmoins à ses fins;MLP n’aura pas de majorité pour gouverner c’est quasi certain , mais Macron le banquier espère t’il la trouver auprès des communistes et autres mélenchonistes ?Auprès des républicains qui se prostitueraient pour un strapontin ministériel? Curieux dilemne pour une impasse annoncée

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Bien qu'il ne se situe que peu de temps après la survenue inattendue de la pandémie de la Covid-19, qui habilla 2020 d'une aura d’étrangeté maudite, le cru 2022 entrera dans les annales de l'histoire, mondiales et françaises, comme ayant été l'année de toutes les nouveautés.

Des prismes inédits de lecture de notre monde commun ont fait leur apparition. La Nouvelle guerre froide, qui s'est déclenchée le 24 février par l'invasion russe de l'Ukraine, servira de plus en plus comme paradigme explicatif d'événements internationaux sans rappo... Poursuivre la lecture

Durant des décennies, la droite a été considérée comme une. La montée en puissance du Front national (devenu Rassemblement national), dans la seconde partie des années 1980, a modifié cette approche en mettant l'extrême droite en regard de la droite.

Petite(s) histoire(s) des droites[1. Le premier paragraphe a largement été inspiré par : Les grands textes de la droite et de la gauche lepoint.fr ; ainsi que par Qu'est-ce un Méchant Réac ? | Méchant Réac ! le site mechantreac.fr.]

 

Les divisions à droite sont anciennes, profonde... Poursuivre la lecture

Je viens de regarder une vidéo émouvante sur cet homme noir, Daryl Davis, qui se lie d'amitié avec un membre du KKK, sans (bien sûr) l'approuver pour faire triompher le dialogue et le respect sur la haine.

Ce qu'il dit sur le racisme et la lutte contre l'ignorance est très frappant. En particulier cette phrase :

"Si tu as un adversaire, tu ne dois pas respecter ce qu'il dit, mais respecter son droit de le dire".

Attention à ne pas voir le fascisme partout

C'est l'exact opposé de l'anti-fascisme que nous voyons se ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles