Macron, Fillon, Le Pen : la classe politique la plus inconsciente du monde ?

Le contenu des programmes des candidats à la présidentielle prouve que les politiques n’ont rien compris. Ne voient-ils pas que le monde change et que pratiquement tous les pays ont réformé leur État et redressé leurs fondamentaux économiques ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Macron, Fillon, Le Pen : la classe politique la plus inconsciente du monde ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 8 mars 2017
- A +

Par Nicolas Lecaussin.
Un article de l’Iref-Europe

Si l’on excepte la proposition d’un Impôt sur les Sociétés à 25 % (qui est aussi celle de François Fillon et celle de… l’IREF), le programme présenté par le candidat Macron a donné l’impression d’un non-événement pathétique suscitant la perplexité autour du thème de la France « irréformable ». Rapprochement des retraites du public et du privé : pour faire quoi ? C’est plutôt confus. Baisse de 120 000 postes de fonctionnaires mais hausse du nombre des enseignants… ? Allez comprendre !

Ce qui est clair en revanche, c’est l’objectif « universel » de Macron : il propose une allocation chômage « universelle », une retraite « universelle », une formation professionnelle « universelle », un héritage « universel », etc. Tout cela organisé par l’État, bien entendu. Le ministre Macron qui libéralisait certains secteurs de l’économie française a disparu au profit du candidat interventionniste qui croit que les promesses irréalistes font gagner l’élection.

Ambiance politique délétère

Il faut reconnaître que l’ambiance actuelle n’augure rien de bon. Le candidat Fillon consacre plus de temps à se défendre et à attaquer les juges qu’à présenter son programme. Avec Marine Le Pen, nous risquons d’avoir deux candidats sous le coup d’enquêtes judiciaires. Comme à leur habitude, les politiques mis en cause déclarent d’abord « s’en remettre et faire confiance à la justice de leur pays », mais si la décision ne leur convient pas, ils sont « victimes » de la justice. Il est évident néanmoins que l’acharnement des juges et le calendrier des révélations concernant le candidat Fillon sont bizarres… Fillon reste en tout cas le seul à présenter un vrai programme de réformes.

Les politiques français sont-ils inconscients ?

Les autres candidats, à condition d’obtenir les 500 signatures, sont des candidats d’obédience marxiste. La France aura probablement le triste privilège d’une élection présidentielle avec plusieurs politiques se réclamant de l’idéologie communiste. C’est insensé ! Ce ne serait pas un grand changement par rapport à l’élection présidentielle de 2012 lorsque, sur douze candidats, dix avaient un programme marxisant. Heureusement, que des signes encourageants nous parviennent d’autres pays. Theresa May, le Premier ministre britannique, a réitéré son attachement au libre-échange.

Le discours de Trump au Congrès a montré une autre face du président des États-Unis : un homme qui, malgré des propos trop souvent à l’emporte-pièce, en appelle à la concurrence et à la responsabilité dans le domaine de la Santé, souhaite une baisse massive des impôts surtout pour les classes moyennes ainsi que le « school choice » pour tout le monde.

Il s’attaque aussi au politiquement correct et aux ravages réalisés par l’écologisme de l’ère Obama. Peu de médias français ont remarqué que la Bourse de New York a gagné 3.2 trillions de dollars depuis l’élection de Trump en novembre et que, le jour de son discours au Congrès, le Dow Jones a pris 330 points, du jamais vu en une journée !

Fascination pour Poutine

Non, la plupart des politiques français préfèrent avoir des yeux de Chimène pour l’autocrate du Kremlin à la tête d’un grand pays à l’économie tiers-mondiste, qui se débarrasse des journalistes et des opposants, qui truque les élections, qui manigance des coups d’État dans de petits pays comme la Moldavie ou le Monténégro, ce dont personne ne parle…

Nous avons souvent montré comment l’État a échoué dans ses tentatives de redresser la France et comment il faudrait justement changer de logiciel. Mais les débats actuels et le contenu des programmes de la majorité des candidats à la présidentielle prouvent que les politiques français n’ont rien compris. Ne voient-ils pas que le monde change et que pratiquement tous les pays – riches et démocratiques – ont réformé leur État et redressé leurs fondamentaux économiques ? Ne voient-ils pas que les taux de chômage dans ces pays sont deux à trois moins élevés qu’en France ? On se demande s’il n’y a pas une sorte d’inconscience chez eux… On espère se tromper, sinon la France aura du mal à s’en sortir.

Sur le web

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • Le libéralisme n’est pas à la mode ! Comme vous l’ecrivez, la France ne s’en sortira pas … Il ne sert peut être à rien de laisser convulser un système à l’agonie ? Finissons en ! Laissons tomber (ou couler!)

    • Personnellement, j’ai décidé de ne pas aller voter cette année. Marre d’être pris pour un veau par des politiques incompétents et pourris.

  • La fascination pour poutine..,vous exagérez un peu non?
    ‘Poutine’ est avant tout un partenaire commercial !

  • Le titre « la classe politique la plus inconsciente du monde » annonce monts et merveilles, pour un contenu purement rédactionnel

  • Seule solution pour notre pays : basculer une bonne fois dans le marxisme absolu, s’effondrer pour enfin avoir une (petite ?) chance de s’en affranchir plus tard et de se redresser…
    Le marxisme larvé (le socialisme, donc) est la pire des choses. Un Alzeheimer politique qui fait qu’electeurs et elus « oublient » les échecs…

  • Oui, c’est désepérant.
    Ceci dit, Fillon est le seul à au moins se revendiquer libéral, même si en fait il reste très étatiste. Et d’ailleurs on ne lui reproche pas son timide libéralisme. C’est déjà un progrès. Rappelons-nous Chirac et Sarkozy qui se sont crus obligés de dénigrer le libéralisme, le premier allant même jusqu’à le mettre dans le même sac que le communisme.

    • Que fera un Fillon pour changer la société Française?
      Une grande partie de notre impuissance à résoudre les problèmes vient de la corruption, de l’incompétence, et d’une centralisation excessive des pouvoirs, dans une administration pléthorique et chère.
      Vous l’imaginez encadrer les rémunérations des élus et administrations, limiter ou encadrer les lobbys, défendre les citoyens à Bruxelles, assainir l’éthique de nos élus (84 élus condamnés pour corruption ces dernières dix années, 80 fois la moyenne nationale) ?
      Je n’y crois pas.
      Fillon fait partie de cette élite, comme d’autres candidats d’ailleurs. Ceux qui promettent ce qu’ils savent ne jamais pouvoir tenir.
      Lisez Foreign Policy du 1 Février: « Why is France so corrupt? » La comparaison à d’autres nations n’est pas flatteuse pour nos dirigeants.
      Je n’irai pas voter, sciemment.

  • L’exception ,25% sur les sociétés , il n’y a que vous pour y voir une avancée…Une société ne devrait pas payer d’impôts…D’ailleurs les grosses….Plus près de zéro que de 25

  • Svp Alfred, Bago, allez voter pour donner une petite chance à notre pays d’inverser la vapeur et d’éviter de sombrer dèfinitivement …
    Nicola Lecaussin : « Le candidat Fillon passe plus de temps…. ». Pensez-vous que les journalistes lui laissent d’autres options ? Toutes leurs questions tournent autour du même sujet, et ce n’est certainement pas les programmes des candidats .
    Quant à Poutine, comme Réactitude, je n’ai pas remarqué cette fascination. Bien au contraire je constate la démolition systématique de Poutine et de Trump dans tous nos médias « neutres » …

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Conformément à la loi du 6 novembre 1962 modifiée par l’article 2 de la loi organique du 5 avril 2006 relative à l’élection du Président de la république, sont publiés au JO du 19 juillet 2022 les comptes des 12 candidats à l’élection présidentielle du 24 avril 2022.

Comme en 2017, Emmanuel Macron a été le plus dépensier lors de la campagne qui a mené à sa réélection le 24 avril dernier (16,7 millions). Et comme il y a cinq ans, la finaliste Marine Le Pen (11,5 millions) s'est montrée plus économe que certains candidats qui n'ont pas r... Poursuivre la lecture

Deux députés RN fraîchement élus à l’Assemblée nationale s'y retrouvent vice-présidents depuis mercredi, suscitant un tollé à gauche, pour qui l’extrême droite reste infréquentable.

Il n’est pas question que le #RN ait 2 vice-presidences qui leur permettent d’animer les débats de l’Assemblée. Parler depuis l’hemicycle, certes, c’est la démocratie, parler depuis la tribune et y tenir des propos comme ceux d’hier, en est une autre. #PasDeRNAuPerchoir

— Sandrine Rousseau (@sandrousseau) June 29, 2022

Poursuivre la lecture

La première leçon de ces législatives françaises est l’échec patent, cuisant et retentissant de Jean-Luc Mélenchon. Tout de hargne et de fulgurances haineuses, cet étrange apparatchik ajoute un nouvel échec à sa riche collection chamarrée. La gauche façon Mélenchon obtient 24 % des sièges à l’Assemblée nationale, soit l’un de ses pires scores historiques. Le nombre de sièges guignés par l’improbable attelage mélenchonien est risible en comparaison cette majorité absolue dont il professait l’ambition.

Deuxième leçon, l’échec de la press... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles