Puisqu’on vous dit que l’éolien c’est mieux que le nucléaire !

Si les futurs dirigeants de la France n’ont pas le courage d’arrêter rapidement la politique ruineuse liée à l’éolien, c’est tout un pan de l’économie qui va s’écrouler.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Puisqu’on vous dit que l’éolien c’est mieux que le nucléaire !

Publié le 6 janvier 2017
- A +

Par Michel Gay et Jean-Louis Butré.

Puisqu'on vous dit que l'éolien c'est mieux que le nucléaire !
By: isamiga76CC BY 2.0

Aujourd’hui, 7 000 éoliennes, réparties en 950 regroupements d’aérogénérateurs (appelés « parcs » ou « fermes »), couvrent déjà la France pour fournir moins de 5% de notre électricité.

Et ce n’est pas fini !

Plus de 10 000 nouvelles éoliennes terrestres mesurant 185 mètres de haut sont prévues (1500 éoliennes implantées par an) pour un total de 30 milliards d’euros… d’importation.

Environ 500 sociétés prospectent quotidiennement notre pays pour « sécuriser » des terrains en faisant signer des baux aux propriétaires. Rien n’est épargné (forêts, montagnes, parcs naturels ..). Les communes sont harcelées par des promoteurs soutenus activement par les collaborateurs de l’ADEME.

Même les préfets ont des ordres pour autoriser l’implantation d’éoliennes à partir de 500 mètres des premières habitations.

C’est mieux que le nucléaire !

La plupart des médias sont acquis aux éoliennes. L’argument principal qu’ils ressassent est : « C’est mieux que le nucléaire !« .

Que l’éolien entraîne une corruption internationale gigantesque, du blanchiment d’argent, et le développement de mafias n’est pas important puisque « c’est mieux que le nucléaire ! »

Des affairistes sont  partis avec plus d’un milliard d’euros en spoliant des petits épargnants ? « C’est mieux que le nucléaire ! »

Les infrasons de ces machines rendent des habitants malades parce que leur domicile est trop proche  de ces nouveaux totems ? « C’est mieux que le nucléaire ! »

Ces machines tuent les oiseaux et les chauves souris ? « Aucune importance, c’est mieux que le nucléaire ! »

Les éoliennes produisent une électricité fatale, intermittente, non pilotable. Elles obligent à construire de nouvelles lignes à haute tension et des centrales à gaz pour écouler les surplus et combler les absences de production ? « Pffff, menteur. De toute façon, c’est mieux que le nucléaire ! »

Le business de l’éolien

Cette transition énergétique, qui fait suite au Grenelle de l’environnement, est fondée sur le business éolien dirigé par le Syndicat des énergies renouvelables (SER), et par celui des éoliennes, France énergie éolienne (FEE).

Les banques (Crédit Agricole, Société Générale, et Crédit Mutuel en tête) sont entrées dans le circuit des financements des éoliennes. Des villes achètent des « parcs éoliens » avec l’argent des contribuables. Des citoyens prennent des actions dans de futurs parcs éoliens  « participatifs ».

Plus dure sera la chute.

Si les futurs dirigeants de la France n’ont pas le courage d’arrêter rapidement cette politique ruineuse, c’est tout un pan de l’économie qui va s’écrouler.

L’éolien est uniquement une affaire de gros sous et d’asservissement idéologique de responsables politiques à un groupuscule vert. L’écolo-business s’enrichit au détriment de l’ensemble des Français, comme l’avoue Yves Cochet dans le reportage de France 3 « Éoliennes : le vent du scandale » (vers la minute 43).

Aucune justification politique, économique ou environnementale n’est acceptable pour soutenir cette folie de « transition énergétique » fondée, notamment, sur le développement scandaleux des éoliennes.

Pour l’avenir, le nucléaire c’est mieux que l’éolien !

Voir les commentaires (100)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (100)
  • Et si vous n’êtes pas convaincus par cet article de Michel Gay qui cite d’autres articles de Michel Gay, vous pouvez lire le livre de Michel Gay sur le sujet !

    • @VB
      L’éolien, l’anti éolien… Bof ce n’est pas ma religion. Je n’ai pas un niveau d’expertise suffisant au niveau technique, environnemental, financier, pour avoir un avis tout à fait fondé sur la question, même si je me dis qu’il doit y avoir une grosse embrouille quelque part.
      L’éolien dans son principe, pourquoi pas dans la mesure où une diversification des sources d’énergie, une expérience d’anticipation du futur… sont plutôt souhaitables.
      Ce qui est parfaitement nuisible, et là je suis formel, c’est
      – la perversion progressive du raisonnement
      – le fait que d’une vision forcément subjective et partielle au départ, on bascule tout à coup dans le religieux
      – le fait que des affairistes fassent rapidement fortune aux dépens du contribuable et des gogos écolos
      -le fait que le politique s’empare de questions à dominante technique, économique mal connues pour en faire les canons d’une nouvelle religion avec ses gourous, ses militants, le tout au service de l’action politique du moment.
      C’est vrai pour tout ce qui concerne l’écologie, la transition énergétique, toutes choses qui engagent, sur le fond nos sociétés pour des décennies et peuvent nous ruiner si on ne construit pas sur des bases solides, éprouvées.
      Une phrase m’a fait bondir un jour; elle était écrite par l’ineffable Stéphane Foucart de notre grand journal de référence socialo bobo écolo, je veux dire Le Monde. Elle disait que le temps de la réflexion était terminé et qu’il fallait passer à l’action sans état d’âme. Eh bien moi, je vous le dis, tout cela me fait peur, tout comme me font peur les convictions obtuses de la Maire de Paris, les foucades de Ségolène. Pour ne prendre que ces deux là, elles foncent tête baissée, une fois à droite une fois à gauche, sans se poser de questions, au gré de leur humeur du moment.
      Moi je peux aimer un bon livre, une femme, l’amitié. Je n’aime pas la technique, la finance, l’écologie : ce sont des techniques, neutres au plan affectif, pour nous faire vivre durablement dans de bonnes conditions. L’écologie (enfin telle qu’est elle est vue par les écologistes), le réchauffement, la transition vers je ne sais quoi, sont la nouvelle religion et moi je suis et je reste un vieux rationaliste. Je déteste les curés, qu’ils soient cathos, musulmans, écolos.
      Tout n’est pas foutu complètement, tant qu’il y aura des gens qui ne se nourrissent pas passivement de la pensée unique du moment.
      En ce sens les articles de Michel Gay contribuent à un contre pouvoir terriblement nécessaire.
      Je le félicite, n’en déplaise aux ronchons.

    • @ VB

      Oui mais les articles cités, eux, apportent preuves et arguments, et d’ailleurs, tous les faits cités en rouge renvoyant à des articles évoquent des désastres bien connus de l’éolien. C’est vrai qu’à force de faire ce choix de consacrer sa vie à nous sauver du cauchemar qu’est le rejet du nucléaire, il finit par donner l’impression d’être un peu contraint de radoter parfois mais la répétition est la base de la pédagogie, et comment faire quand les gens ne réagissent pas aux signaux d’alerte sinon les répéter ? Ici, il a profité d’un reportage de Fr3 pour rebondir sur l’éolien, où il a déjà tout dit ; que reste-t-il à faire sinon dénoncer un dogme religieux qui bloque toute pensée rationnelle et toute évolution sociétale, qui serait un retour, certes, mais un retour vers un futur viable.

      Quant à l’accuser de vouloir juste se faire de la pub pour vendre ses livres, je pense que ses gains sont dérisoires. J’admire beaucoup sa détermination et sa persévérance dans son combat d’intérêt général, que dis-je, de salut public. Et quand je vois la photo en tête d’article, j’ai envie de pleurer en me demandant comment on a pu en arriver là, à tomber si bas. Toues ces voies par lesquelles la France se suicide, c’est désespérant ! Et tous ces pauvres gens dont le capital immobilier ne vaut plus rien, quelle honte …

      • Il n’empêche que MG devrait s’abonner à la Gazette du nucléaire pour dire moins de c ….hoses très partisanes que nient les réalités physiques.

        • Thomas Davenir: que nient les réalités physiques.

          On est impatient que vous nous expliquiez ça parce que les « réalités physique » explosent le solaire et l’éolien et nous en avons même la démonstration pratique avec l’Allemagne.
          Eux avaient au moins l’excuse d’être des pionniers, l’acharnement des écolos français à vouloir foncer dans le même gouffre polluant et hors de prix est consternant de bêtise.

  • Et le pire c’est que cette énergie verte, non rentable, est subventionnée grâce à l’augmentation du prix de l’électricité nucléaire.

    • Plus précisément, par l’augmentation de nos factures d’électricité avec la CSPE qui n’est rien d’autre qu’une taxe écolo. Les coûts de production du nucléaire sont alourdis par les contraintes de sûreté toujours croissantes. A part ça ils sont toujours aussi bas.

    • 5 600 000 français locataires ou propriétaires occupants ne vont pas pouvoir se chauffer. Selon la fondation abbé pierre.

      • Vous parlez de Français (avec une majuscule SVP)  » de plus ou moins fraîche date » ou d’habitants de la France, y compris les Guyanais et les habitants de Mayotte ?

  • C’est pas grave, « l’État paiera » oui, bon en fait nous quoi !

  • Oui, l’éolien est mieux que le nucléaire , faible investissement de départ, rentabilisé grace aux impôts et taxes et puis, point capital, va permettre d’écouler du gaz ,un gaz dont on ne sait plus quoi faire.

  • A défaut de citer Michel Gay, je me permets si vous l’accepter de citer l’Agence International de l’Energie dans sa dernière publication de référence « XXX » : In the longer-term, investment in oil and gas remain essential to meet demand and replace declining production, but the growth in renewables and energy efficiency lessens the call on oil and gas imports in many countries. Increased LNG shipments also change how gas security is perceived. »
    Aucune mention du nucléaire pourtant tellement mieux ? C’est juste qu’aujourd’hui plus de 50% des nouvelles capacités dans le monde (et pas que des pays gavés d’écolos !) sont de l’éolien et du solaire. Rares sont encore les investissement nucléaires, parfois bientôt gavés d’argent du contribuable captif français que nous sommes, comme à Hinkley Point (EDF), pour un MWh à 110 €, soit au moins 1/3 plus cher que l’éolien aujourd’hui. Que vous le vouliez ou non, cher Monsieur, la révolution est en marché et le nucléaire est à l’énergie ce que la téléphonie fixe est à la communication, utile mais désuet et en stagnation (espérons pas comme le Minitel !).

    • Pour XXX, lire « World Energy Outlook 2016 ». Désolé, j’ai appuyé un peu trop vite sur « Enter »

    • koj,
      50 % des nouvelles capacités sont de l’éolien et du solaire ?
      mais qu’en est il de la production effective à la fin de l’année ? 10 % ?

    • Le nucléaire plus cher que l’éolien? Si vous n’etes pas un troll, citez vos sources, svp.

      • Très simple en comparant les installations nouvelles (seule comparaison « juste ») :
        – EPR EDF Hinkley Point (UK) : tarif de £92.5 soit environ 110 €/MWh sur 35 ans
        – Eolien terrestre France : 82 €/MWh sur 15 ans et bientôt 72 €/MWh
        – Solaire (au sol) France, prix moyen constaté du dernier appel d’offres : 82 €/MWh
        A noter que les moyens de stockage nécessaires pour demain gérer l’intermittence, voient également leurs coûts baisser fortement, exemple des batteries (- 70% depuis 2010).

        • – Eolien terrestre France : 82 €/MWh sur 15 ans et bientôt 72 €/MWh
          – Solaire (au sol) France, prix moyen constaté du dernier appel d’offres : 82 €/MWh

          Sans les couts des backups et du stockage ce prix est une pure escroquerie.
          C’est comme vendre une voiture sans moteur.

          A noter que les moyens de stockage nécessaires pour demain gérer l’intermittence, voient également leurs coûts baisser fortement, exemple des batteries (- 70% depuis 2010).

          La consommation d’énergie électrique de 2012 était de 489.500.000.000.000 Wh, il faudrait donc pour une semaine de réserve d’énergie 23 millions de tonne de batteries sodium-ion (densité énergétique 400Wh/kg).

          Si on oublie les hautes pression d’hiver (glagla) et qu’on ne garde qu’un jour de réserve pour le « lissage » de la production renouvelable sur 24h, ça fait encore 3.28 millions de tonnes de batteries.

        • ça ce ne sont pas des sources, ce sont des chiffres. D’où les sortez-vous? Est-ce que ce sont des coûts de production ou des prix de vente?

          Voici d’autres chiffres:
          << […]l’énergie dont le coût de production est le plus faible est, de loin, l’énergie hydraulique. […]
          Le parc historique d’EDF permet de produire une électricité dont le coût est de 49,5 euros par MW/h, selon la Cours des comptes (un coût ramené à 54,4 €/MWh en intégrant les investissements de prolongation de durée de vie et ceux prescrits par l’ASN après l’accident de Fukushima). […] Le coût de production des futures éoliennes offshore […] est estimé à plus de 220 euros par MWh. L’énergie solaire photovoltaïque reste l’une des plus chères à produire (jusqu’à 370 euros par MWh pour les petites installations) >>

          Et la source:
          https://www.lenergieenquestions.fr/les-couts-de-production-des-differentes-sources-denergie-en-france-infographie/

        • En France nous avons sans doute oublié ce qu’à coûté nos 70 réacteurs dans les années 60 à 80, sans parler du coût des démantèlements impossible à estimer car si complexe.

          Toute les moyens de production ont leurs cohortes de contraintes, donc n’exposer uniqueque celles de l’Eolien sans évoquer celles des autres ce n’est pas une démonstration.

          • BigBug: En France nous avons sans doute oublié ce qu’à coûté nos 70 réacteurs dans les années 60 à 80, sans parler du coût des démantèlements impossible à estimer car si complexe.

            Et c’est sans aucun doute encore un mensonge.

            Rapport de la Cour des comptes sur les coûts de la filière électronucléaire:
            http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ouvrages/9782110089571-les-couts-de-la-filiere-electronucleaire

            Investissement depuis 1945: 188 milliards soit à peine plus de deux fois ce qu’a claqué en trop l’état en 2015…
            À peine deux fois plus que le budget de l’éducation nationale d’une seule année.

            Le démantèlement des centrales est devisé à 18 milliards soit 0,15% des dépenses de l’état des dix dernières années.
            La gestion des déchets à très long terme c’est 47 milliards soit 0,40% des dépenses de l’état des dix dernières années.

            Vous allez dire que c’est sous-estimé, mais même multiplié par dix (pourquoi?) ça fait toujours peanuts. En comparaison l’état claque 12 000 milliards par décennie (12 billions d’euros)

            Un démantèlement complet de tout le parc nucléaire tous les 50 ans représenterait 0.03% des dépenses de l’état sur la même période.

    • Si vous avez les moyens de payer votre électricité plus cher, puisqu’elle est seulement intermittente et qu’il faut bien compenser quand les éoliennes ne marchent pas, ce n’est pas le cas des pauvres. Et si vous considérez que c’est un progrès vous devriez réviser vos critères. Le progrès c’est toujours dans le sens de plus de d’efficacité à moindre coût, donc le contraire des énergies renouvelables!

  • L’intermittence de l’énergie éolienne ne doit pas être prise à la légère. Si EDF affiche 4% d’éolien dan son bilan énergétique, c’est uniquement parce qu’il est obligé de l’acheter. C’est de la vente forcée, pour finacer les 27 milliards d’investissement sur le dos de tous les français. Si EDF n’achetait cette énergie éolienne que quand il en a besoin, sa part s’éfondrerait jusqu’à une fraction négligeable.
    Le seul bénéfice de l’éolien, c’est d’économiser un peu de combustible nucléaire ou pas.

    • quel est l’intérêt d’économiser un peu d’une ressource abondante et bon marché ?
      dit autrement, franchement, où est l’intérêt de l’éolien ?

      • « Préserver la planète » est probablement la réponse que vous cherchez… (ravi de vous avoir aidé)

        • « Préserver la planète » est probablement la réponse que vous cherchez

          De quoi parlez vous ?

          Pour produire 100 000 kWh il faut:
          35 000 kg de charbon
          25 000 litres de mazout
          30 000 m3 de gaz naturel
          100 000 m3 d’eau
          400 grammes d’uranium

          Les allemands sont allés très loin dans la transition énergétique, et ils utilisent principalement …du charbon.

          Les gens comme vous sont la pire menace pour la planète qui soit. Vous foncez comme des poulets sans têtes dans n’importe quel ânerie pourvu que les slogans soient merveilleux mais les résultats sont immanquablement catastrophiques.

  • Vous prêchez dans le vent… 🙂
    Bon, pour le côté « ailevolanteocide », il eût été plus juste de dire « des » oiseaux et « des » chauve-souris au lieu de « les », la biodiversité aviaire et chiroptère n’étant, pas encore, totalement anéantie par les moulins à vent (ni par le nucléaire ).
    Epi qui sait ? peut être que l’on viendra visiter « nos » éoliennes (géantes) au lieu de nos monuments « classiques », qui, de toutes façons seront dévalorisés par les nouveaux venus. (Mais attention, la concurrence avec certaines régions européennes va être rude).
    Soyons un peu positif, que diable !

  • Sérieux, quel pays a encore la capacité d’emprunter des milliards pour une centrale nucléaire……qui sera obsolète avant d’être rentabilisée ?
    On est dans l’urgence., on doit investir alors tant pis quelques éoliennes par ici ou par la coûteront moins cher et feront marcher la machine a cash

    • C’est vrai ça, qui peut encore se payer une centrale qui va fonctionner 50 ou 60 ans alors que l’on peut acheter tout de suite un moulin à vent qui va fonctionner…un peu…

    • Obsolète? Sur quels critères vous la qualifiez ainsi? On n’est pas dans l’urgence! Investir dans des moyens qui ne fonctionnent pas 24 heures sur 24, qui coûtent une fortune aux usagers et qui génèrent de la pollution car c’est le charbon et le gaz qui compensent, est rationnellement une imbécillité digne des écolos qui sont ignorants et stupides.

  • Certes, l’éolien n’est pas très efficace et polluant, mais sa pollution ne reste pas 30 000 années à irradier tout ce qui est autour, comme c’est le cas des combustibles nucléaires, que les industriels ne savent plus ou les stocker. Les générateurs autonomes qui produisent de l’énergie sans en dépenser, sont mis au secret et ne seront jamais portés à la connaissance publique, tant que l’énergie ne sera pas un bien commun, mais le profit de quelques uns.

    • Les éoliennes produisent des déchets aussi.

      Les déchets nucléaires représentent des volumes dérisoires et on a tout ce qu’il faut pour les traiter, les recycler, les sécuriser et les stocker. Certaines filières (en devenir) proposent même de les réutiliser.

      Les générateurs autonomes qui produisent de l’énergie sans en dépenser,
      C’est un vieux rêve, mais dans l’étal actuelle des sciences et techniques, ça n’existe pas.

      • « on a tout ce qu’il faut pour les traiter, les recycler, les sécuriser et les stocker ». Vous avez trouvé la solution ? super ! vite, balncez 🙂

        • Areva est reconnu mondialement pour son savoir faire en traitement du combustible nucléaire et des déchets. Elle a de gros problèmes financiers mais sa technologie reste au top.

          • oui Areva sait faire des certificats de conformité impeccables, ceux pour l’année prochaine sont déja en train de secher

          • Retraiter, le super savoir faire mondialement connu ne consiste-t-il pas, grosso-merdo, a stocker dans des piscines, parce qu’on n’a plus trop le droit de balancer les futs en mer ? 🙂

    • Les centrales de génération IV dite à « sels fondus » fonctionnent en utilisant les déchets produits par les centrales de générations précédentes. Les déchets à nouveau générés ont une radioactivité nettement amoindrie, de l’ordre de 300 ou 400 ans.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Molten_salt_reactor

      Ces centrales peuvent fonctionner plusieurs dizaines d’années et peuvent en outre être déclinées en micro-centrales…

    • « Les générateurs autonomes qui produisent de l’énergie sans en dépenser, sont mis au secret et ne seront jamais portés à la connaissance publique, tant que l’énergie ne sera pas un bien commun, mais le profit de quelques uns. »
      Théorie du complète ou vraie source scientifique étayée et solide ?

    • Vous avez totalement raison, mais puisque notre cher MG n’est pas de votre avis vous êtes forcément un troll

  • Scrogneugneu, de scrogneugneu. ..Arrêtez de nous pomper l’air avec vos discussions sur le nucléaire aussitôt que vous parlez d’éolien.
    L’EOLIEN NE REMPLACERA PAS LE NUCLÉAIRE. Bis L’ÉOLIEN NE REMPLACERA PAS LE NUCLÉAIRE. Ter L’ÉOLIEN NE REMPLACERA PAS LE NUCLÉAIRE….etc..NI LE CHARBON pour nos amis allemands, danois qui d’ailleurs nous envoient leurs effluves au nom du développement durable (conf : http://electricitymap.tmrow.co). Le problème n’est pas de bâtir des sectes proéolien/antinucléaire et nucléaire/antiéolien dont les affrontements ne participent qu’à noyer le poisson au profit d’ailleurs du SER (syndicat des énergies renouvelables) dont il faut saluer la redoutable efficacité (pas un trou de souris dans lequel il ne fasse sa pelote). Chapeau. Le but à atteindre est de faire « mettre le paquet » en Recherche et Développement pour trouver/développer une source d’énergie propre (si tant est) et fiable (si tant est) au lieu de gaspiller des fortunes pour des moulins à vent intermittents pendant d’ailleurs que l’EDF peine à financer la sécurisation des sites nucléaires existants. Il peut exister d’autres formes de « Nucléaire », qui rappelons-le est un terme générique, si on se décidait à investir dans une réelle évolution du procédé, qui n’est qu’un procédé. Par ailleurs, tant que l’on ne saura pas stocker l’énergie, ce n’est pas la peine de planter des mats de 215 m de haut partout. Et s’il vous plait, ne me sortez pas l’expérience Zébulon. aujourd’hui et pour longtemps, nous ne savons pas stocker l’énergie à un niveau digne de ce nom. Donc, investissons dans la recherche pour le stockage et après on verra…

    • Le problème n’est pas de bâtir des sectes proéolien/antinucléaire et nucléaire/antiéolien

      En fait la section proéolien/antinucléaire existe déjà. C’est l’ensemble du mouvement écolo qui déteste viscéralement le nucléaire depuis toujours. Tous les prétextes sont bons pour tirer à boulets rouges sur le nucléaire et encenser les énergies soit-disant propres.

      « mettre le paquet » en Recherche et Développement pour trouver/développer une source d’énergie propre

      En terme de déchets le nucléaire est plus propre que le charbon et le pétrole. Il est aussi plus sûr. Les victimes des accidents nucléaires sont certes regrettables mais infiniment moins nombreuses que celles du le charbon, du pétrole ou du gaz. Et je ne parle pas des victimes de la pollution de l’air produite par le charbon et le pétrole.

      investissons dans la recherche pour le stockage

      Il y a des dizaines de milliers de chercheurs sur ce sujet dans le monde. Côté batteries il n’y a aucune technologie en vue pour faire du stockage à grande échelle (par exemple: les armoires de Tesla ne contiennent pas grand chose). Côté stockage hydraulique on est limités par la géographie (et la résistance des écolos au moindre projet de barrage). Côté stockage chimique (ex: hydrogène) il y a des filières intéressantes mais les rendements sont dérisoires et la rentabilité est introuvable. Bref, dans l’état actuel des sciences et techniques, on ne saura pas faire avant longtemps.

      • Désolée, mais là vous me répondez en pronucléaire/antiéolien. Vous faites le lit de tous les antinucléaires qui ont beau jeu de traiter tous les antiéoliens de pronucléaire et ils s’en donnent à cœur joie. Il est vrai que vous leur offrez un autoroute. Je répète : je suis contre l’éolien tout simplement parce que ça ne résout absolument aucun problème (dont le nucléaire), ça va nous coûter cher, bousiller durablement tous nos paysages (Terre/Mer) et tout çà au profit d’aigrefins aux méthodes plus que douteuses qui mentent et se gobergent. Et pendant ce temps là ….. en tout cas une chose est certaine on continue le nucléaire sauf à se remettre au charbon.
        Concernant le stockage effectivement, ce n’est pas pour demain….

    • +1000, sur votre lecture technique.

      Pour en revenir a votre scrogneugneu (+10000), la propagande atteint des niveaux absolument sidérants. Sevré de BBC pendant 3 semaines, et profitant d’une bien mauvaise grippe a mon retour, je puis vous assurer qu’il n’y AUCUN sujet, que ce soit les news, les docus, les programmes de premier éveil, les comédies, absolument RIEN,qui n’échappe a un diarrhée de « changements climatiques », de réchauffements, d’appels a la raison, a la clémence, a la charité, au bisounoursmous, a la pensée unique. J’avoue, je suis un peu colérique de constater qu’even the BBC semble avoir été confiée a une bande d’ados en manque d’a peu près tout.

      Mais bon, ce n’est pas parce que la propagande est omniprésente qu’il faut nécessairement se tromper de combat, de cible et surtout de débat, même si charger un moulin la tout de suite me ferait un bien fou.

      Donc, encore merci pour le commentaire, Sancho.

      • Vous me donnez une idée. Comme mon Anglais n’est pas terrible je pourrais écouter le BBC, je n’en comprendrai pas la moitié….Ce serait pas mal. J’ai abandonné la Télé il y a plus de 15 ans, France Inter, France Culture depuis 2/3 ans. La Presse commence sérieusement à me fatiguer. La BBC …c’est une idée.

        • La Presse commence sérieusement à me fatiguer. La BBC …c’est une idée.

          Je ne lis plus la presse francophone, sauf le Point de temps en temps. La télévision ou la radio ce n’est même pas la peine sauf pour rire un coup. (Ou pleurer si on habite encore en France ce qui n’est plus mon cas)

          Dans ma barre des liens, j’ai des journaux anglais, américains, suisses et… russes.
          Tout est à lire avec circonspection et esprit critique, mais la variété des points de vue sur les mêmes événements donne une image absolument passionnante des choses.

    • Un mât de 215 m de haut, déposez vite le brevet, vous entrez immédiatement dans le livre des records ! LOL

      • Excusez-moi, avant de vous quitter parce que vraiment çà devient lourdingue, je rectifie. En baie de Saint-Brieuc, il est prévu des éoliennes (offshore) de 216 m de haut (hors d’eau) : Mat + pales (tour Maine Montparnasse 209m). Vous pouvez vérifier. Ca vous va , Mr psj, parce que vous avez raison, il faut être précis. Non mais ! Pour le brevet, je serai tentée d’en déposer un autre…. mais bon!

    • C’est pénible cette fainéantise intellectuelle dès que l’on parle de stockage.
      Nous avons déja des capacités de stockage non négligeables et personne ne regarde quelles interactions elles ont avec les nouvelles énergies renouvelables. Les données existent et sont en accès libre, il suffit juste de les analyser ! Quelles sont les interactions entre éolien et energie hydroelectrique ? Quel est l’impact des energies renouvelables sur l’utilisation des STEP ?
      Quand vous aurez répondu à ces questions par vous même et en vous basant sur des données réelles, vous aurez peut être une vision un peu plus objective des enjeux et des besoins de stockage.

      • Quand vous aurez répondu à ces questions par vous même et en vous basant sur des données réelles

        On a déjà démonté de nombreuses fois vos contes de fée, mais si vous avez de nouveaux chiffres miraculeux, on est preneur.

        • même vous, avec un peu de courage et d’honeteté (a moins que cela soit contre vos convictions) pouvez trouver par vous même des indicateurs tels que
          quel est le nombre d’heures annuel ou nos stations de pompage sont à pleine puissance ?
          quel est le nombre d’heures annuel ou nos stockages hydraulique sont saturés ?
          pourquoi la step de grand maison était elle appelée barrage électro nucléaire ? (faut il associer un cout de stockage au nucléaire ?)
          quel sont les parametres de l’équation liant la production hydraulique et la production éolienne ? quel est le coefficient de corrélation ?
          Il est sur que je pourrai vous donner ces renseignements, mais vous les estimerez faux !
          plutot que des contes de fées ce son des comptes de faits
          allez , rappellez vous courage et rigueur intellectuelle !!!

          • fred: Il est sur que je pourrai vous donner ces renseignements

            Vous devez avoir dans les 14-16 ans à juger vos écrits, vous explosez en vol à chaque commentaire, n’avez rien compris et racontez n’importe quoi comme je le démontre plus bas.
            Si vous voulez avoir l’air ridicule une fois de plus, faites-vous plaisir.

            fred: quel sont les parametres de l’équation liant la production hydraulique et la production éolienne ? quel est le coefficient de corrélation ?

            Je suis impatient de vous voir vous prendre les pieds dans le tapis quand vous allez tenter de nous expliquer ça 🙂

  • Question:les banques Crédit Agricole, Société Générale, et Crédit Mutuel sont entrées dans les circuits de financement des éoliennes.
    Quelles sont les sources SVP?
    Parce que je suis sociétaire d’une de ces banques (pas la SG bien sûr) et me ferait un plaisir de poser ces questions lors de l’AG.
    En général, même en AG locale, ça jette un petit froid et ça remonte plus haut.

    Pour rappel, le Crédit Agricole finançait FNE (France Nature Environnement) qui avait fait des campagnes de pub puantes dans le métro, sur le dos des agriculteurs, au moment du Salon de l’agriculture. Lors des AG locales du CA, ça a été plutôt chaud, les agriculteurs sociétaires ayant montré leur courroux. Dans le milieu feutré des banques, ça faisait désordre.

  • Nos politiciens feraient œuvre utile en rappelant au grand public que le remède au réchauffement qu’ils prévoient est bien l’électricité nucléaire et non l’électricité éolienne dont l’imprévisibité oblige à construire et faire tourner en permanence des centrales thermiques polluantes appelées à prendre le relai du vent immédiatement pour sauver le réseau…au prix d’un cout inacceptable!….

  • L’éolien en Allemagne est en train de prendre le même chemin que la production de lait en Europe à une époque :
    Un océan de lait, de basse qualité, acheté quelque soit le besoin, dont la subvention sans condition attire encore plus de producteurs, un produit qu’on vend à perte à des pays trop faibles pour soutenir leur propre producteurs, et qui deviennent dépendants.
    Cépapareil ! Bin si, même la gratuité : l’herbe est gratuitement transformée en lait, comme le vent fait tourner les pales…

    L’élite progressiste veut transformer le monde avec le même acharnement que les khmers verts. Pas les « gauchistes écologistes » : il faut être au pouvoir pour faire de tels dégâts.

  • Bien sur, pour Yves Cochet, « faire du fric » sur un marché subventioné par l’Etat avec l’argent des contribuables, c’est du libéralisme (néo), et c’est ca le mal (51′). Evidemment avec ce niveau d’analyse, quand on est au gouvernement, peu de chance de prendre les bonnes décisions…

  • je suis d’accord pour que des éoliennes soit installées près de chez moi ,mais celles et ceux qui sont contre cette forme d’énergie sont ils prêts à recevoir près de chez eux des déchets nucléaires,

    • personne n’est contre cette forme d’energie, mais beaucoup sont contre les subventions , l’achat forcé, voire installation forcée..
      on peut panser la m^me chose du nucleaire sauf qu’il existe…

    • je suis d’accord pour que des éoliennes soit installées près de chez moi

      Et les centrales a charbon qui vont avec ?

      « …Et là aussi, le nuage ne s’arrête pas à la frontière : les conséquences sanitaires sont lourdes à l’échelle de l’Europe : d’après une autre étude citée par la même revue « Der Spiegel », la pollution liée à la combustion du charbon (lignite, houille) coûterait chaque année 43 milliards d’euros de dépenses de santé à l’Union européenne…. »
      http://www.sfen.org/fr/rgn/pollution-francaise-et-lignite-allemand

      Détail amusant, la lignite des centrales charbon allemandes est…radioactive.

      sont ils prêts à recevoir près de chez eux des déchets nucléaires,

      Aucun problème pour moi. Les futs ne vont pas remonter tout seul de couches géologique qui n’ont pas bougé depuis 200’000 ans et les quantités sont infimes. Je vais vous laisser tousser dans vos nuages charbonneux.

      Quand on examine les faits, toutes vos peurs sont totalement irrationnelles et vous ignorez royalement d’autres dangers très sérieux.

    • Vous êtes immunisé contre les infra-sons, les sons et les ultra-sons

  • Un pro-nucléaire et le président de l’association anti-éolien s’associent pour nous expliquer leur vision biaisée de l’énergie future…
    Pendant ce temps, les salariés EDF et Areva s’inquiètent de leur avenir et de celui de la filière nucléaire.
    Alors vous avez beau cracher sur l’avenir, pensez aux familles dans la soufrance M. GAY et BUTRE…

    • psj : et le président de l’association anti-éolien s’associent pour nous expliquer leur vision biaisée de l’énergie future…

      Le vice-chancelier allemand responsable de la transition énergétique l’a qualifié de « grave échec »:
      https://www.contrepoints.org/2014/04/29/164531-le-vice-chancelier-allemand-spd-la-transition-energetique-est-une-folie

      Les chiffres sont clairs: pour trois fois le prix, l’Allemagne rejette 2 fois plus de co2 que les Français et on ne parle même pas de la pollution due au charbon.

      « EDF et Areva s’inquiètent de leur avenir et de celui de la filière nucléaire. »

      Vous vous moquez, monsieur ?
      TOUTES les entreprises d’État a l’instar d’EDF et Areva, comme le régalien (sécurité, justice), les transports (SNCF) et le social (logement social, retraites) sont en faillite complète.

      Les petits nobliaux qui gouvernent ont été particulièrement médiocres depuis 20 ans. Ils auraient vendu père et mère pour quelques voix, vous dire si le pilotage du nucléaire avec une population apeurée par des médias catastrophistes a été « responsable ».

      Avec 24% de dépense en trop chaque année pour un endettement qui atteint 246% du PIB avec les hors-bilan, la France, pays classé no2 mondial pour la fiscalité est en faillite totale.
      Les centaines de milliards du budget PLUS une énorme carte de crédit ne suffisent même plus puisque le nombre de SDF a doublé en 10 ans et ce sont des entreprises privées qui s’en occupent, un comble !

      • « TOUTES les entreprises d’État a l’instar d’EDF et Areva, comme le régalien (sécurité, justice), les transports (SNCF) et le social (logement social, retraites) sont en faillite complète. »
        et vous estimez pertinent de laisser des entreprises qui n’en on pas les moyens jouer avec des reacteurs nucléaires ? allez vite , nationalisons, un bon monopole d’état sera plus efficace

        • et vous estimez pertinent de laisser des entreprises qui n’en on pas les moyens jouer avec des reacteurs nucléaires ? allez vite , nationalisons, un bon monopole d’état sera plus efficace

          Vous n’avez rien compris, n’arrivez pas a formuler une phrase qui aie un sens ou ne savez absolument pas de quoi vous parlez ?
          J’hésite…

          EDF et Areva C’EST l’état mon petit.

          • Ah non, la quand il y a des benefices (douteux) c’est pas pour le contribuable, par contre les pertes oui !! c’est donc un statut intermédiaire ou seules les pertes sont pour le (con) tribuable

            • Que racontes-tu encore mon petit ?

              Areva c’est 87% d’actions détenues directement ou indirectement par l’état et un pilotage parfaitement politique made in France.

              Historiquement Areva c’est l’union en 2000 sous Fabius des entreprises d’État Framatome, COGEMA et Technicatome dont la direction a été confiée à Anne Lauvergeon ex-collaboratrice de Mitterrand. Sa gestion est tout à fait dans la ligne des autres entreprises d’État : collusion, empilement de mille-feuilles, interventionnisme politique, incompétence, perte dès 2008, comptes catastrophiques dès 2011 jusqu’à la chute en 2014.

              La facture sera présentée aux contribuables, comme d’habitude, il y en a pour plus de 6 milliards de dette et 5 milliards de recapitalisation.

  • Bon! je vois qu’on progresse… à ce rythme là c’est sûr qu’on va avoir les deux (et le nucléaire et l’éolien). Comme çà tout le monde y sera content. Chacun dans son coin à ronger son os. Alors moi, les enfants, je vous laisse.

  • L’eolien c’est mieux que le nucléaire ?
    Pas pour tout le monde, pour les terroristes c’est une horreur, ils ne peuvent même plus facilement mettre à genou un réseau électrique.

  • Une fois pour toutes il faut dire haut et fort que le coût du kw nucléaire dont vous parlez n’a jamais pris en compte le démantèlement des centrales qui ne dureront pas très longtemps. C’est un oubli terrible car ce travail délicat et dangereux prendra des décennies pour une armada de spécialistes .Faites Le Calcul … Qui PAIERA ? la cspe Vous Paraîtra Bien Faible Alors. .. Quand au traitement des déchets , il est déjà problématique personne n’en veut chez lui et ça se comprend.Bref je ne dis pas que l’éolien peut produire les 70Gw journaliers en France, mais il fera partie du mix avec le solaire et les carburants non fossiles qui devront prendre le relais qu’on le veuille ou pas.
    Juste un chiffre le soleil envoie en 1 heure l’énergie totale consommée en 1 année entière tous carburants confondus par l’humanité …Etonnant non ?

    • zimba: mais il fera partie du mix avec le solaire et les carburants non fossiles qui devront prendre le relais qu’on le veuille ou pas.

      Il ne suffit pas de vouloir pour que ce soit possible techniquement. Il y a des limites physique et chimique indépassables.

      L’intermittent solaire et éolien ne remplacera jamais quoi que ce soit en l’absence de stockage et de ce côté, rien de viable ne voit le jour à cause de la densité énergétique. Pour stocker 24 heures d’électricité, il faudrait 3.2 millions de tonnes de batteries sodium-ion, les plus efficaces. On n’ira pas beaucoup plus haut sur des systèmes chimiques.

      Le turbinage est déjà à fond (les écolos ne veulent pas de nouvelles retenues), l’inertiel est une fausse piste ridicule de même que le thermique.

      zimba: n’a jamais pris en compte le démantèlement des centrales qui ne dureront pas très longtemps. C’est un oubli terrible

      C’est gentil de copier/coller les mêmes trois slogans qu’on voit passer depuis des années, mais ils sont faux et vous racontez n’importe quoi. La Cour des comptes a produit des rapports détaillés sur les coûts y compris pour les démantèlements :
      http://www.ccomptes.fr/index.php/Publications/Publications/Le-cout-de-production-de-l-electricite-nucleaire-actualisation-2014

      Le problème, c’est qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses. L’état claque 24% de trop chaque année, accumule des déficits depuis 42 ans, l’endettement est de 246% du PIB avec les engagements des retraites et tous les services de l’état sont en faillite.

      L’état d’à côté qui dépense deux fois moins par habitant n’a AUCUN problème comparativement ce qui donne une idée du pillage des derniers publique qui a lieu en France. Si l’état français était aussi vertueux que son voisin on pourrait se payer tout le « renouvelable » qu’on veut et démanteler 2 centrales par année en plus.

      Juste un chiffre le soleil envoie en 1 heure l’énergie totale consommée en 1 année entière tous carburants confondus par l’humanité …Etonnant non ?

      Ce n’est étonnant que pour des enfants de CM2 et les gogos.
      L’énergie est partout en quantité industrielle y compris dans la matière qui nous environne, le problème est et a toujours été le captage et la conversion en travail de cette énergie.

      • « L’énergie est partout en quantité industrielle y compris dans la matière qui nous environne, le problème est et a toujours été le captage et la conversion en travail de cette énergie. »

        D’ou aberration fondamentale du chauffage électrique

      • « Le problème, c’est qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses. L’état claque 24% de trop chaque année, accumule des déficits depuis 42 ans, l’endettement est de 246% du PIB avec les engagements des retraites et tous les services de l’état sont en faillite. »

        depuis 42 ans ……. ce ne serait pas par hazard quand on a lancé un grand plan nucléaire , il me semble même qu’un certain Giscard, membre éminent de la FED a lancé quelques gros emprunts a cette époque.

        • depuis 42 ans ……. ce ne serait pas par hazard quand on a lancé un grand plan nucléaire

          Vous allez bientôt nous sortir que le nucléaire a aussi fait changer le goût de vos carambars ?
          Vous avez quel âge franchement ?

          Dépenses des administrations publiques (en milliards)
          —————————————————————————–
          2003: 864,31
          2004: 898,56
          2005: 936.99
          2006: 972,84
          2007: 1016,17
          2008: 1057,61
          2009: 1100,61
          2010: 1128,02
          2011: 1151,54
          2012: 1185,38
          2013: 1207,49

          Dépenses totales des dix dernières années: 11 514 milliards (11.5 billions d’euros)
          Coût total d’investissement du nucléaire depuis 1945: 188 milliards soit 1.5% des dépenses des dix dernières années de l’état.

          188 milliards c’est à peine plus de deux fois le déficit 2015 (ce que claque l’état en trop en un an)

          Le démantèlement des centrales est devisé à 18 milliards soit 0,15% des dépenses des dix dernières années.
          La gestion des déchets à très long terme c’est 47 milliards soit 0,40% des dépenses des dix dernières années.

          Rapport de la Cour des comptes sur les coûts de la filière électronucléaire:
          http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ouvrages/9782110089571-les-couts-de-la-filiere-electronucleaire

          • Ilmryn laissez tomber. Vous gaspillez votre énergie. A défaut de BBC, écoutez France Musique ou regardez un bon vieux film mais attention pas un de Fred (Astaire)

            • On ne peut pas laisser les gamins et les ahuris raconter n’importe quoi, beaucoup de gens regardent les commentaires et ça m’amuse en plus de faire des recherches et des synthèses pour démonter leurs conneries.

              • Un gamin, un gamin…qui fait référence à des temps pharaoniques (Giscard ?). Un Troll me semble une meilleure définition.
                Mais s’il vous permet de réviser, alors là je comprends. Espérons quand même pour vous qu’il ne soit pas payé pendant ce temps là.

  • cet article pose de faux problème
    pour chauffer une maison, c’est une aberration d’utiliser de l’électricité (le plus souvent nucléaire), vaut mieux isoler ou utiliser des sources renouvelables (bois,….)
    quant à l’utilisation noble de l’électricité (moteur, ordinateur, éclairage), l’éolien, le solaire ou les barrages sont devenus bien moins « intermittents » que le nucléaire (centrales à bout de souffle et en panne, EPR impossible à construire, prix pharaonique, ……) et surtout bien moins chers
    dorénavant, dans le monde, les énergies renouvelables sont bien moins subventionnées que les énergies fossiles (le nucléaire étant devenu une filière négligeable sans avenir)

    • pinpon34: et surtout bien moins chers

      C’est un mensonge…

      Le vice-chancelier allemand responsable de la transition énergétique a déclaré que c’était un grave échec et une folie:
      https://www.contrepoints.org/2014/04/29/164531-le-vice-chancelier-allemand-spd-la-transition-energetique-est-une-folie

      Ce pays a testé en vrai vos « solutions miraculeuses » et il y ont mis énormément de bonne volonté

      pinpon34: sont devenus bien moins « intermittents » que le nucléaire (centrales à bout de souffle et en panne, EPR impossible à construire, prix pharaonique, ……)

      Je vous signale que TOUS les services de l’état sont en faillite et à bout de souffle. Régalien, SNCF, EDF et j’en passe sont gravement endettés et rendent des services médiocres à peine dans la moyenne européenne. En cause un système qui favorise les corporations qui pillent les deniers publics sans avoir aucune obligation de résultat et des politiques démagogiques minables et complètement déconnectés.

      Dans ce contexte, il est amusant de voir que les écolos qui ont torpillé politiquement et financièrement le nucléaire arguent maintenant de son mauvais état pour le torpiller encore plus.

      Mais si vous tenez tant que ça a rejeter deux fois plus de CO2 pour trois fois le prix tout en polluant gravement l’environnement comme les Allemands, continuez seulement.

      • et maintenant la vérité en Allemagne pour 2015 :
        depuis 2003, la consommation de lignite a BAISSE de 3.2%, celle de charbon a baissé de 28.5%, celle de gaz a baissé de 5.9%, la production de nucléaire a baissé de 74%, celle des renouvelables a augmenté de 148 %
        la consommation d’énergie des ménages a baissé de 4%, les exportations d’énergie ont augmenté de 42%
        « L’Allemagne a augmenté depuis 2003 sa production EnR de 148,5 TWh ! C’est équivalent à la production de 11 EPR et demi ! »

        • Rapport RTE (Réseau Transport Electricité – Organe officiel) 2016 – « Panorama de l’électricité renouvelable en 2015″ :  » L’éolien a couvert 12,2% de la consommation électrique allemande en 2015″.(Page 27). En France, 3,8 % (toujours page 27)  » sachant que le rapport est à la gloire du renouvelable, ADEME etc. obligent.
          .

          • en 2015, en Allemagne les ENR représentaient 30% de la production électrique (26% en 2014)

            • La production peut-être mais la consommation NON. 12,2 % est le bon chiffre. Au cas où vous l’auriez oublié le vent ne souffle pas à la demande et à des heures programmées et programmables. C’est dommage mais c’est comme çà en tout cas pour l’instant. Il suffit d’aller sur le site RTE (Fournisseur) et vous trouverez la production française heure par heure et jour par jour, vous constaterez que le vent ne tient pas compte des heures ouvrables. S’il produit la nuit ….
              Il est d’ailleurs intéressant de noter que les statistiques et chiffres fournis concernant l’éolien sont en principal la puissance installée, ensuite mais déjà plus confidentielle, la production ( surtout au jour et à l’heure où elle a été la meilleure soit le XXX Avril entre 02h30 et 02H45. Si si ! je n’exagère pas) enfin et pour ainsi dire jamais la consommation … et pour cause…Entre 30 et 12,5 % il y a une marge.

        • pinpon34: et maintenant la vérité en Allemagne pour 2015 :

          Vous voulez dire un pinpotage en règle ?

          Je vous rappelle que le but était de produire de l’énergie de manière écologique :
          Facture la plus élevée d’Europe en hausse constante, émission de Co2, pollution, vous vous gardez bien de tirer un bilan du désastre.

          Et vous oubliez le plus rigolo avec la vérité sur les exportations/importations d’énergie France/Allemagne qu’une étude du CNRS de grenoble a couvert:
          http://www.sauvonsleclimat.org/production-denergie/electricite/essayer-de-comprendre-les-%C3%A9changes-d-%C3%A9lectricit%C3%A9-franco-allemands.html

          Vous méritez bien votre nom d’escrologue avec votre microscope braqué sur des données relatives en oubliant complètement le but et le bilan.

  • La place du thermique dans la production l’électricité en 2016 est sensiblement identique qu’en 2015. Le surplus d’ÉNR a été exporté à un prix très faible, car peu de demande.

  • A Ilmryl qui s’adresse à tous les gamins et les ahuris de ce forum : les administrations publiques ont coûté 11000 milliards , oui je ne vois pas trop le rapport avec les eoliennes mais bon. Concernant le coût RÉEL du démantèlement les chiffres de la cour des comptes paraissent un peu dérisoires même si ils notent que les seuls coûts de maintenance ont doublé en quelques années seulement. Et la maintenance n est rien par rapport au démantèlement dont aucun responsable d’ areva n’a osé donner de chiffre.
    Areva qui est déjà en faillite avant de parler de ces sommes colossales de démantèlement ou d’enfouissement définitif des déchets ultimes toujours remis à plus tard.
    Quant à la prise en compte du risque d’accident alors là ce serait presque risible si ce n’était pas si grave : les chiffres officiels pour fukushima sont de 8000 à 11000….milliards d’euros (source Figaro).Tiens autant que les « fonctionnaires »
    Juste un accident. Un seul ! Et tchernobyl? On vient de terminer son chapeau 30 ans après. ..des milliards qu’il faudra renouveler à l’avenir. et les futurs?? Je ne parle pas des victimes, des terres empoisonnées et de la vie des malades. Alors si le nucléaire ne te fais pas peur , autant accepter les déchets à côté de chez toi, moi je choisis les eoliennes. Mais je ne suis qu’un gamin ahuri qui dit des c… bêtises. A 57 ans et ingénieur expert en électronique, je crois que je ne suis pas très doué, faut reconnaître.
    A propos si un jour tu dois aller l’hôpital, dis aux infirmières qu’elles coûtent trop cher à l’état. Elles apprécieront sûrement.
    Je n’ai pas de solution simple pour fournir les 12gtep que consomment l’humanité chaque année, mais tous les gens qui bossent sur des modes renouvelables et les moins dangereux sont sur la bonne voie. Ça prendra quelques décennies mais oui on pourra stocker l’électricité en chaleur, en chimique , en hydrogène, et même en carburant liquide. Il faut aller dans cette voie.
    Ou alors jouer de la TRUMPette

    • À propos si un jour tu dois aller l’hôpital, dis aux infirmières qu’elles coûtent trop cher à l’état. Elles apprécieront sûrement.

      Quelle naïveté, faisons les comptes:

      1’183’000 – fonction hospitalière (94 milliards) <— les infirmières
      246’000 – Police et Gendarmerie (30 milliards)
      77’951 – Justice (7 milliards)
      263’350 – Armée (50 milliards)
      1’052’700 – Enseignement (70 milliards)

      Total: 2’823’001 agents publics pour 251 milliards d’euros.

      Or, il y a 7 millions de salariés d’état (4 millions de plus qui font… quoi ?) et le budget de l’état est de 1200 milliards !
      Si tu ne vois pas le problème, l’état d’à côté dépense deux fois moins par habitant et n’a absolument aucun problème en comparaison. Pas de déficit, pas de chômage, pas de dette, pas de zone de non-droit, pas de désert médicaux, une école bien classée au PISA, un social excellent, etc., etc.

      Détail amusant: il y a en France deux fois plus d’élus (record mondial) que de policiers, gendarmes et fonctionnaires de justice. Tu y penseras la prochaine fois qu’ils te feront un chantage aux « infirmières » pour te tirer encore plus de fric pour leurs amis et clients ? (Ça se saurait si ça allait chez les infirmières, dans les services essentiels de l’état ou chez les SDF qui ont doublés en dix ans)

      Les administrations publiques ont coûté 11000 milliards , oui je ne vois pas trop le rapport avec les eoliennes mais bon.

      Si tu n’arrives pas à suivre les discussions aussi… c’était à propos du coût du nucléaire.

      les chiffres officiels pour fukushima sont de 8000 à 11000….milliards d’euros (source Figaro).Tiens autant que les « fonctionnaires »

      Voilà que le super ingénieur confond les yens et les euros maintenant… Ce n’est pas 11 billions d’euros, mais des yens ce qui fait dans les 170 milliards, soit 1.5% du coût des « fonctionnaires » comme tu le dit.

      La catastrophe nucléaire a fait moins de dix morts, le tsunami 20’000 morts. Il a de plus dévasté nombre d’usines chimiques, répandu le contenu de millions de réservoirs et cuves sur la terre et dans la mer, mais ça ce n’est pas un problème pour les écolos. Une bonne tasse de dioxine au petit matin sur le potager, rien de tel !

      Concernant le coût RÉEL du démantèlement les chiffres de la cour des comptes paraissent un peu dérisoires même si ils notent que les seuls coûts de maintenance ont doublé en quelques années seulement.

      Même multipliés par dix, c’est toujours peanuts. Mais bon comme tu n’arrives pas à suivre au niveau des ordres de grandeur…
      Et surtout ça marche !, l’Allemagne a bien démontré le résultat écologique de tes éoliennes : désastreux !

      À 57 ans et ingénieur expert en électronique, je crois que je ne suis pas très doué, faut reconnaître.

      C’est un peu lamentable à 57 ans de céder à toutes les peurs médiatisées comme un gamin sans avoir essayé d’examiner les choses de manière rationnelle. Pourtant ça fait 40 ans que tu es assailli par les catastrophistes vendeurs de peur, tu devrais avoir appris a relativiser, mais même pas. Il y a encore énormément à dire sur tes « milliers d’années de radioactivité » et tes « milliers de malades », mais on a un bon début.

    • Et ça, tu vois, monsieur l’ingénieur, ta confusion entre yen et euro c’est du pur biais cognitif.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_cognitif

      Tu as tellement envie de croire à la « grrande katastrrrophe » qu’est le nucléaire que ton cerveau ne voit même pas l’absurdité d’un coût de 11 billions d’euro pour Fukushima.

      Tu délaisses, oublies ou ne vois carrément pas les informations qui relativisent le problème et tu magnifies même les pires mensonges qui confirment tes préjugés
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_de_confirmation

      À 57 ans, être toujours le jouet des pires biais cognitif et n’avoir aucun sens critique, c’est désolant !
      Tu n’as quasiment rien appris de tes 45 ans de vie consciente. On peut jouer avec tes peurs comme d’un instrument de musique et te faire gober n’importe quoi.

  • Pour avoir une idée de la situation énergétique en Allemagne : https://www.energy-charts.de/price.htm

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Cet article montre que la stratégie énergétique 2050 annoncée par le Président de la République nouvellement élu relance insuffisamment le nucléaire (14 EPR, 35 à 40 % du mix électrique), et laisse la France en grande fragilité pour la sécurité et l’indépendance de son approvisionnement électrique en hiver, malgré un appel massif à l’éolien maritime ruineux.

Décarboner de façon compétitive et résiliente l’économie française à l’horizon 2050 nécessite de disposer à cette échéance d’une puissance installée nucléaire de l’ordre de 85 GW (... Poursuivre la lecture

La guerre en Ukraine révèle avec douleur plusieurs échecs de l’Union européenne (UE). Mais elle met aussi en évidence la grandeur de la nation polonaise. Les Européens sont en admiration pour le sens de responsabilité des autorités et de la population de Pologne, notamment dans l’accueil généreux des Ukrainiens qui fuient la mort et la destruction de l’injuste guerre conduite par la Russie. Mais comme toujours, il est possible dans les malheurs de tirer des solutions pour éviter que l’avenir ne fournisse les mêmes difficultés.

Objectiv... Poursuivre la lecture

Par Serge Houdbine et Michel Gay.

Un article publié le 13 avril 2022 dans le journal régional, Le courrier de l’Ouest, (appartenant au groupe Ouest France) relaie le discours du Syndicat France énergie éolienne (FEE) représentant les promoteurs et exploitants des éoliennes.

D’où vient l’argent magique ?

Selon eux, « le solaire et l'éolien c'est du pouvoir d'achat » et les énergies dites vertes grossiraient désormais le budget de la France.

Sans vergogne, en ces temps de campagne électorale, ils appellent l’État à en faire... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles