Terrorisme : nous n’avons jamais été autant en sécurité

Le monde d’aujourd’hui : plus riche, plus sain, plus sûr.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
CRS credits Martin Le Roy (licence creative commons)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Terrorisme : nous n’avons jamais été autant en sécurité

Publié le 11 février 2016
- A +

Par Nicolas Bouzou.

CRS credits Martin Le Roy (licence creative commons)
CRS credits Martin Le Roy (licence creative commons)

L’atmosphère en France était déjà bien maussade avant les atrocités du 13 Novembre. Comment la qualifier après ? Une petite musique familière se fait entendre de plus en plus fort : le monde est horrible, la jeunesse se perd, menacée par le chômage, les catastrophes climatiques et maintenant le terrorisme islamiste rajoutent une ombre sur ce cadre déjà sombre.

C’est dans ces moments-là qu’il est possible d’appeler l’histoire à l’aide. En effet, nous n’arrivons pas à percevoir une réalité que seules les données à long terme peuvent révéler : le monde n’a jamais été aussi accueillant qu’il ne l’est aujourd’hui. Et d’une certaine façon, c’est précisément le problème : la sécurité et le confort de la vie moderne nous ont rendus plus vulnérables, notamment face au risque terroriste.

Si vous n’êtes pas convaincus, jetez donc un œil au travail de cet économiste allemand vivant à Oxford, Max Roser. Ses fascinants travaux de recherches traitent de l’économie, de la santé et de la sécurité. Dans le domaine économique, Roser nous rappelle qu’au cours des vingt dernières années l’extrême pauvreté (définie comme la proportion de personnes vivant avec moins de 1,25$ par jour) a diminué de moitié (diminution de 30% à moins 15% de la population mondiale), tandis que 66% des Américains sondés croient qu’il a doublé. Presque tous les pays pauvres sont engagés dans un processus de développement économique qui a une conséquence mécanique : à l’échelle mondiale, l’inégalité est à la baisse (cette tendance est particulièrement visible depuis 1998).

Comme l’économiste américain Jeffrey Sachs le remarque, pour la première fois dans l’histoire, nous avons la capacité de réduire l’extrême pauvreté. Les données sur la santé montrent une situation similaire : l’espérance de vie a explosé depuis 1875 où elle était comprise entre vingt et quarante ans. Le constat est similaire pour l’espérance de vie « en bonne santé ».

Compte tenu des circonstances actuelles, les données de sécurité sont les plus intéressantes à observer. Et ici aussi, les données de M. Roser sont sans équivoque. Le nombre de décès dus à la guerre diminue rapidement grâce à l’absence de conflits à grande échelle comme les guerres mondiales du XXème siècle, les guerres napoléoniennes, où celles liées à la révolution française.

Dans les sociétés préhistoriques, un homme sur 10 a été tué par un homme. On peut dire la même chose de la sécurité intérieure. En Europe, 5 personnes sur 100.000 sont victimes d’homicide soit un taux 10 fois inférieur à ce qu’il était pendant la Renaissance. Et, à moins que vous habitiez en Irak, les chances que vous mouriez du paludisme sont 60 fois plus faibles que par suicide, et 180 fois plus faibles que de diarrhée.

La vérité est donc que le monde n’a jamais été aussi sûr et –ce qui l’explique–  aussi instruit qu’aujourd’hui. Jamais auparavant nous n’avons été aussi civilisés. M. Roser montre que l’insécurité a diminué au fil du temps avec l’extension de la liberté. Depuis la chute du communisme, le nombre de démocraties a explosé. 40% de la population mondiale vit encore sous un régime autoritaire, principalement en Asie et Moyen-Orient, ce qui est beaucoup, mais ce pourcentage n’a jamais été aussi faible.

À travers ce prisme de données, considérer que le terrorisme est l’avatar d’un monde en décomposition est une grosse erreur d’analyse. L’état du monde est tout le contraire d’une décomposition. L’humanité a réussi à construire une planète qui, en dépit de tous ses problèmes, en particulier environnementaux, est plus accueillante que jamais. Le principal défi de la lutte anti-terroriste est de protéger ce trésor.

Traduction Contrepoints

Lire sur Contrepoints notre dossier spécial terrorisme

Sur le web

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • C est bon de le rappeler et ça devrait redonner le moral à ceux qui le perdent.

  • Merci il est important de ne pas l’oublier et de continuer sur cette voie.

  • Petite objection : 1.25 $ d’ il y a 20 ans, et 1.25 $ aujourd’hui, ça n’ est plus la même chose. Dans pratiquement tous les pays du monde, ce dollar-vingt-cinq a perdu combien ? La moitié de sa valeur ?

    • Je ne sais plus où je l’ai lu, et j’ai la flemme de chercher, mais 1.25 $ c’est un seuil adopté récemment. Il y a 20 ans, le seuil était plus près de 1.00 $ que de 1.25 $.

  • Ils faudrait que certain journaliste soit un plus objectif dans leur propos erronée et mensonger… Donc, je vais apporter de l’eau a vos moulins..
    1°/ Cour de complotisme de M.Hollande..! La Métaphysique du Complot.
    Un pouvoir voulant détourner l’attention de ses échecs économiques et sociaux..!
    2°/ Un acte de terrorisme justifiant l’intervention sécuritaire…!
    3°/ Dérives sécuritaires qui justifient des lois sans cesse plus répressives…!
    4°/ Attention à ce que vous allez imprimer ou diffuser, on sait jamais, vous pouvez y passer aussi..?
    Je croie que la majorités de mes contemporains ne connaissent pas l’expression <> est peu connue, mais pour expliqué se terme, il faut remontée en 2007..!
    Tous les gouvernements mentent, tous, tous les gouvernements de l’OTAN…! Alors tous les Pays de l’OTAN sont coupables..? Ces derniers réfléchissent constamment au moment opportun d’actes terrorisme: << <>
    Le « Management de la Terreur » aient pratiqué et enseigné à des soldats… C’est un Business très violent, sanglant et ça englobe des victimes humaines dans les population innocentes des pays où à se passe justement en France, en Turquie, en Espagne, au Liban et bien d’autres… Cette gestion d’actes terrorismes fonctionne bien, elle permet de détourner l’intention…??
    Et pour les journaleux.! une précision: Ces dernier attentats ont détourné l’attention des gens afin qu’ils ne s’attaquent pas à la mafia financière européenne de la Banque Centrale..? Car cette dernière a détourné des milliards d’euros en achetant des titres sans aucune valeur..! (type papier toilette) Ces opération ont fait fuir la Suisse de l’Europe…

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Par Raphaël Chauvancy. Un article de Conflits.

Les velléités expansionnistes chinoises puis l’invasion russe de l’Ukraine ont initié une réinitialisation des architectures sécuritaires. L’idéal d’une régulation des conflits par le dialogue et le respect du droit international s’effacent devant le pragmatisme des rapports de force, l’équilibre de la terreur nucléaire, la solidité des principes de sécurité collective et entraînent la redéfinition de la notion de souveraineté militaire.

Vieil État-nation, la France place naturellem... Poursuivre la lecture

Mettons nous un instant à la place d’un Vladimir Poutine. Il faut bien comprendre qu’il lui est impossible de perdre cette guerre, puisqu’une défaite en Ukraine ouvrirait une boîte de Pandore extrêmement dangereuse pour l’unité de la fédération de Russie face aux velléités d’indépendance que pourraient manifester certaines républiques du Caucase entraînant de facto un effet domino sur d’autres républiques à forte population musulmane.

Pour l’instant, une certaine stabilité des relations entre le Kremlin et ses inféodés prévaut (Tchétch... Poursuivre la lecture

Le canal du parti libertarien russe (PLR) rapporte que l’appartement de son président Boris Fedyukin a fait l’objet d’une perquisition par la police dans le cadre d’une procédure liée au terrorisme.

Le mandat de perquisition indique que le 24 septembre, l'administration de la ville a reçu un courriel concernant le bombardement de tribunaux. Une procédure pénale aurait été engagée en vertu de la partie 3 de l'article 207 du Code pénal concernant les « fausses déclarations d'un acte de terrorisme dans le but de déstabiliser les autorités... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles