#STOPSénat : campagne contre la loi sur le renseignement

L’Institut des Libertés lance une campagne contre la loi sur le renseignement qui sera bientôt examinée au Sénat.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Sénat (Crédits sénat sénat, licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

#STOPSénat : campagne contre la loi sur le renseignement

Publié le 14 mai 2015
- A +

Il ne vous aura pas échappé que le 5 mai dernier, les députés ont voté massivement pour l’adoption du texte N°2669 intitulé « projet de loi sur le renseignement ». La liste des votants pour ceux qui voudraient en avoir le cœur net, est ici.

Alors bien sûr, nous pourrions vous prescrire de féliciter chaudement votre député (ce qui est toujours possible) pour sa remarquable prise de position liberticide. Toutefois, afin de rester constructif, l’Institut des Libertés préfère lancer une campagne #STOPSénat pour vous proposer d’écrire à votre sénateur qui, bientôt, va aussi se prononcer sur cette loi après le rapport de la Commission Sénatoriale.

Nous avons mis en place un outil très simple qui vous permet d’écrire en un clic au sénateur de votre circonscription. Ce dernier est déterminé grâce à votre code postal et vous pouvez ensuite modifier notre lettre type (si vous le souhaitez), qui sera personnalisée et envoyée aux sénateurs avant le vote. Pour faire face aux frais d’impression, de mise sous pli et d’affranchissement, nous demandons seulement une modeste contribution de 1,50 euros.

bouton-site-idl-loi-300x77

Nous ne sommes pas les États-Unis ou le lobbying peut prendre une ampleur colossale mais nous restons persuadés à l’IdL, que tout ce qu’il faut pour qu’un régime de terreur s’instaure, c’est un manque d’engagement des hommes et des femmes de la société civile, pour paraphraser Edmund Burke.

Parce qu’on « n’a pas le temps », parce qu’on « ne comprend pas », parce que « cela a l’air trop compliqué pour moi ». Cela ne l’est pas. Alors cliquez et partagez !

www.institutdeslibertes.org/loirenseignement

 

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • L’Etat a toujours une défiance vis à vis du peuple depuis la République. L’Etat a toujours été policier. La police et le renseignement ne sont pas là pour défendre le peuple de périls, mais la République du peuple.

    http://www.mauvaisenouvelle.fr/?article=france-le-peuple-enfin-ecoute-par-letat–591

  • J’ai voulu le faire mais n’ai pas réussi car je n’ai pu y inscrire mon nom (ce dernier, en plusieurs mots, n’a pas été reconnu).

    • Ps.

      Je viens de le refaire , comme presque 600 personnes avant moi à ce stade et tout fonctionne très bien .

      C’ est très simple et facile .

      Bonne chance

    • Pas reconnu ?

      Je ne comprends pas . C’ est vous même qui le tapez . Il n’ y a pas à reconnaître ou non . Ôu alors vous parlez de votre correcteur

  • Le renvoi en milieu de page ne fonctionne pas.

    • Tous les liens en rouge fonctionnent . Conttepoints n’ a pas mis le lien depuis l image avec le clic car c’ est une image mais il y a un lien en haut et un en bas . Ôu la page de idl

      Merci

  • Tout d’ abord merci d’ avoir participé .

    Tout est en ordre désormais et les liens PayPal fonctionnent sans problème .

    Encore désolés pour ce probleme de chauffe au démarrage .

    Cdlt

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Elina Lemaire.

Remous provoqués par la scission de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) en quatre groupes politiques, interrogations autour de l’attribution aux groupes d’opposition de certains postes-clés à l’Assemblée nationale (vice-présidences, questures, présidence de la – très stratégique – commission des finances), réception des présidents des groupes par le président de la République au lendemain des élections, puis par la Première ministre à quelques jours de son discours de politique générale… La situ... Poursuivre la lecture

Par Eric Boehm.

L'annulation, la semaine dernière, de l'arrêt Roe v. Wade (1973) par la Cour suprême des États-Unis a été rendue possible, du moins en partie, par ce que le chef de la majorité au Sénat de l'époque, Harry Reid (démocrate du Nevada), a fait en novembre 2013.

À la recherche d'une victoire politique à court terme, Reid a mis en œuvre ce que les démocrates et les républicains avaient tour à tour menacé de faire pendant la majeure partie de la dernière décennie : abolir le filibuster (obstruction parlementaire corresp... Poursuivre la lecture

Obi-wan choix publics
1
Sauvegarder cet article

Par Byron B. Carson. Un article de l'American Institute for Economic Research

 

Star Wars peut-il être une passerelle intergalactique pour mieux comprendre la théorie du choix public ? Obi-Wan Kenobi, qui aura bientôt sa propre série, n'est pas seulement l'un des plus grands maîtres Jedi de l'univers et un maître rhétoricien, mais il est aussi un important professeur d'économie politique.

 

L'avertissement d'Obi-Wan

En protégeant la sénatrice Padmé Amidala de la menace d'un assassinat dans L'Attaque des c... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles