#STOPSénat : campagne contre la loi sur le renseignement

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Sénat (Crédits sénat sénat, licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

#STOPSénat : campagne contre la loi sur le renseignement

Publié le 14 mai 2015
- A +

Il ne vous aura pas échappé que le 5 mai dernier, les députés ont voté massivement pour l’adoption du texte N°2669 intitulé « projet de loi sur le renseignement ». La liste des votants pour ceux qui voudraient en avoir le cœur net, est ici.

Alors bien sûr, nous pourrions vous prescrire de féliciter chaudement votre député (ce qui est toujours possible) pour sa remarquable prise de position liberticide. Toutefois, afin de rester constructif, l’Institut des Libertés préfère lancer une campagne #STOPSénat pour vous proposer d’écrire à votre sénateur qui, bientôt, va aussi se prononcer sur cette loi après le rapport de la Commission Sénatoriale.

Nous avons mis en place un outil très simple qui vous permet d’écrire en un clic au sénateur de votre circonscription. Ce dernier est déterminé grâce à votre code postal et vous pouvez ensuite modifier notre lettre type (si vous le souhaitez), qui sera personnalisée et envoyée aux sénateurs avant le vote. Pour faire face aux frais d’impression, de mise sous pli et d’affranchissement, nous demandons seulement une modeste contribution de 1,50 euros.

bouton-site-idl-loi-300x77

Nous ne sommes pas les États-Unis ou le lobbying peut prendre une ampleur colossale mais nous restons persuadés à l’IdL, que tout ce qu’il faut pour qu’un régime de terreur s’instaure, c’est un manque d’engagement des hommes et des femmes de la société civile, pour paraphraser Edmund Burke.

Parce qu’on « n’a pas le temps », parce qu’on « ne comprend pas », parce que « cela a l’air trop compliqué pour moi ». Cela ne l’est pas. Alors cliquez et partagez !

www.institutdeslibertes.org/loirenseignement

 

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • L’Etat a toujours une défiance vis à vis du peuple depuis la République. L’Etat a toujours été policier. La police et le renseignement ne sont pas là pour défendre le peuple de périls, mais la République du peuple.

    http://www.mauvaisenouvelle.fr/?article=france-le-peuple-enfin-ecoute-par-letat–591

  • J’ai voulu le faire mais n’ai pas réussi car je n’ai pu y inscrire mon nom (ce dernier, en plusieurs mots, n’a pas été reconnu).

    • Ps.

      Je viens de le refaire , comme presque 600 personnes avant moi à ce stade et tout fonctionne très bien .

      C’ est très simple et facile .

      Bonne chance

    • Pas reconnu ?

      Je ne comprends pas . C’ est vous même qui le tapez . Il n’ y a pas à reconnaître ou non . Ôu alors vous parlez de votre correcteur

  • Le renvoi en milieu de page ne fonctionne pas.

    • Tous les liens en rouge fonctionnent . Conttepoints n’ a pas mis le lien depuis l image avec le clic car c’ est une image mais il y a un lien en haut et un en bas . Ôu la page de idl

      Merci

  • Tout d’ abord merci d’ avoir participé .

    Tout est en ordre désormais et les liens PayPal fonctionnent sans problème .

    Encore désolés pour ce probleme de chauffe au démarrage .

    Cdlt

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Ainsi, députés et sénateurs auront été jusqu’au bout ! Le texte sur le passe vaccinal a été adopté dimanche 16 janvier par nos parlementaires, enterrant encore un peu plus la démocratie libérale. Pour autant, une soixantaine de députés de toutes tendances, ainsi que les sénateurs du groupe socialiste, poursuivent le combat et ont saisi lundi le Conseil constitutionnel.

Pass vaccinal : le texte devant le Conseil constitutionnel

Essentiellement emmené par le groupe La France Insoumise (vous ne rêvez pas, c’est bien LFI qui se pose en déf... Poursuivre la lecture

Tous ces médias entre les mains de groupes privés, tous ces capitalistes qui achètent des journaux, des radios, des chaînes de télé, et s’allient entre eux pour chercher des synergies et de la rentabilité, préoccupent quelques sénateurs de gauche.

Des sénateurs contre les patrons des médias

Une commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias a été créée fin 2021, et ce serait bien, pensent ses membres, de boucler ladite enquête avant le premier tour de l’élection présidentielle afin d'inciter les candidats à se saisir de ... Poursuivre la lecture

Après plusieurs épisodes rocambolesques à l’Assemblée Nationale, la loi sur le pass vaccinal, finalement votée à potron-minet continue son excursion législative au Sénat.

Les sénateurs ont décidément le cuir épais. Alors qu’ils se doutent pertinemment que la moindre réflexion sur une virgule risque de déclencher la fureur de l’exécutif, ils ont quand même décidé de mettre leur grain de sel. A croire qu’ils adorent le spectacle d’un Olivier Véran ou d’un Jean Castex vert de rage en train de s’égosiller en égrenant menaces et attaques ad... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles