La lente agonie du CDI dans le secteur privé

bouée credits yozine (licence creative commons)

Est-il bien raisonnable de laisser le CDI en l’état quand celui-ci est menacé de disparition pure et simple ?

Par Aymeric Pontier.

bouée credits yozine (licence creative commons)

Depuis que Jean Tirole a reçu le prix Nobel d’économie, le débat sur l’instauration d’un contrat de travail unique a été relancé en France. Certains partenaires sociaux s’y opposent, car ils craignent une éventuelle érosion des droits des salariés si le projet venait à voir le jour. Cependant, est-ce bien le sujet ? Est-il bien raisonnable de laisser le CDI en l’état quand celui-ci est menacé de disparition pure et simple ?

En effet, la part des CDI dans les embauches du secteur privé a connu un fort déclin depuis le début des années 1980, passant de 50% des contrats signés environ à moins de 10% de nos jours. Si la tendance se poursuit, il n’y aura bientôt plus un seul contrat indéterminé conclu en France. Dès lors, le passage à un contrat unique apparaît comme l’une des rares solutions en mesure de sortir le CDI de son agonie.

pontier

Via un dossier de l’Insee sur la rotation de la main d’oeuvre sur le marché du travail.

Sur le web