Climat : La désinformation c’est à partir de 8 ans !

Petit Quotidien couv

Pour 5 euros, on endoctrine les enfants et on en fait des citoyens qui penseront correctement au sujet du réchauffement climatique.

Par Jacques Henry

Petit Quotidien couv

Je satisfaisais tranquillement à des fonctions biologiques basiques dans les toilettes du rez-de-chaussée de la maison de ma fille quand mon attention a été attirée par un magazine au nom évocateur de Petit Quotidien de PlayBac presse (www.playbacpresse.fr) destiné à la tranche d’âge 8-12 ans. Le bandeau « spécial planète Terre » a éveillé ma curiosité et j’ai parcouru ce magazine, bien que n’appartenant plus à cette tranche d’âge, pour me rendre compte de ce qui pouvait y être raconté à propos de la planète.

Pour 5 euros, on endoctrine les enfants et comme ils n’ont aucun sens critique, c’est encore plus facile de les formater et d’en faire des citoyens qui penseront correctement, c’est-à-dire conformément à la propagande scandaleusement distillée par ce magazine au sujet du réchauffement climatique. Tout y est : la fonte des neiges du Kilimanjaro, la disparition des atolls de Polynésie, la montée du niveau des océans, l’effet de serre, les gaz à effet de serre, le dérèglement climatique, la disparition des ours blancs… n’en jetez plus. Ces bambins sont dès la sortie de l’enfance formés pour être plus tard des citoyens, de bons citoyens qui croiront ce que les politiciens leur raconteront sans même pouvoir formuler une quelconque critique, en raison de ce qu’on leur aura inculqué à force de magazines de ce genre comme fausses certitudes, reprises par des professeurs des écoles1. Ils seront conduits à admettre que c’est la vérité, celle à laquelle on doit croire sans se poser la moindre question.

Petit-Quotidien-1

L’effet de serre : un dessin contredisant le deuxième principe de la thermodynamique qui dit qu’un corps froid, en l’occurrence l’atmosphère, ne peut pas transférer de chaleur à un corps plus chaud, la surface de la Terre, à moins d’une intervention externe comme par exemple le compresseur d’une machine frigorifique. Jamais le deuxième principe de la thermodynamique formulé en 1824 par Sadi Carnot n’a pu être infirmé et ce ne sont certainement pas les pseudo-scientifiques du GIEC qui pourront arriver à cette fin. Voilà le genre d’ineptie qu’on enfonce dans le crâne des enfants avec de tels magazines dont l’orientation idéologique ne fait aucun doute, jugez par vous-même :

Petit-Quotidien-2

C’est franchement révoltant car ces mêmes bambins finiront par convaincre leurs parents pour peu que ces derniers soient dénués aussi de sens critique.

Note : Renseignements pris, ce torchon avait été offert à mes petits-enfants par une amie de leurs parents qui est notoirement écologiste bornée et ayant perdu depuis longtemps toute espèce d’esprit de fronde en gobant tout cru tout ce qu’on lui sert à la télévision ou dans les journaux et ces magazines pour enfants, CQFD.


Sur le web.

  1. Des professeurs des écoles tout aussi coulés dans le même moule idéologique, conforme aux critères édictés par les instances dirigeantes de l’Éducation nationale qui, comme chacun sait, sont pourries de l’intérieur par les Greenpeace, WWF et autres groupes terroristes de l’Église de Scientologie Climatique…