Parisiens : demain matin, lundi 17 mars, prenez vos voitures

La pollution n’augmente pas, elle baisse. Ce sont les seuils d’alertes qui sont en permanence abaissés pour donner l’impression d’une aggravation. Impression fausse.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Embouteillages (Crédits Michael Loke, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Parisiens : demain matin, lundi 17 mars, prenez vos voitures

Publié le 16 mars 2014
- A +

Par Nick de Cusa.

autos

Parisiens, jusqu’où allons-nous juste être dociles et nous laisser faire ?

Nous sommes entrés dans une ère d’interdictions décrétées de façon décérébrée, dignes de poissons d’avril.

L’exemple le plus symptomatique en a été l’interdiction de l’ampoule d’éclairage. La magnifique ampoule à filament, géniale invention entre autres de Thomas Edison, ne coûtant presque rien, simple, belle, durable, efficace, non dangereuse, éprouvée. Et soudainement interdite. Pour nous forcer à acheter un ersatz cher et toxique, qui éclaire moins bien, ne dure pas plus longtemps, et entrainant des risques de pollution insensés.

Nous vivons une ère de docilité. S’ils peuvent interdire ça, de la façon la plus injustifiée qui soit, alors, que ne peuvent-ils interdire ? Ça semble anodin. Tout bien réfléchi, c’est tout sauf.

Quelle conséquence a notre docilité ? Nous le voyons aujourd’hui, ou plutôt, nous le verrons demain matin, lundi 17 mars 2014 : la moitié des conducteurs dans Paris vont se voir purement et simplement interdits.

De quel droit ? La pollution n’augmente pas, elle baisse. Ce sont les seuils d’alertes qui sont en permanence abaissés pour donner l’impression d’une aggravation. Impression fausse. Si danger il y a, alors, ces derniers jours, on doit nécessairement voir une augmentation des admissions à l’hopital pour causes respiratoires ? Où est cette augmentation ? Qu’on nous la montre ! C’est à Paris que l’espérance de vie est la plus longue. De plus, on vous accuse, mais quelle part joue réellement la voiture ?

Partant de là, de quel droit vous interdire de conduire ?

Les choses sont donc simples. Prenez votre voiture. Ne changez rien. Allez y. Ils sont en tort, et vous êtes dans votre bon droit. Que va-t-il se passer ? Vont-ils bloquer tout le monde ? Et alors, quel impact sur la circulation dans toute l’agglomération ? Et qui devra en endosser la responsabilité ? Pas vous. Imaginez le politicien ou le membre du gouvernement qui sera désigné coupable.

Prenez avec vous un dossier du travail que vous devez lire, ou un document que vous devez rédiger. Préparez vous mentalement à passer quelques heures dans votre voiture. En toute bonne foi, faites de votre mieux pour satisfaire à vos obligations professionnelles. Préparez vous à le prouver avec une photo montrant l’heure de votre départ, ou avec un appel à votre supérieur ou à votre client, quand vous prenez la route.

Si un quelconque individu vous bloque le chemin du travail, c’est sa faute, pas la vôtre. Il vous prive de vos droits. Vos droits à vous déplacer et à subvenir à vos besoins. Et pour quelle raison ? Mais le sait-il lui même ?

Je ne sais quelles seront les amendes, pour les rares que la Police arrêtera, si elle ose. J’ai fort confiance en les associations d’automobilistes pour vous aider à les combattre, si par un improbable malheur vous en recevez une.

Parisiens, dans vos vies, si ça continue comme ça, avec ces interdictions poisson d’avril qui s’accumulent et rendent nos vie de plus en plus impossibles, un jour, tôt ou tard, vous serez obligés de passer outre. De juste ignorer la dernière interdiction sortie tout droit d’esprits irresponsables.

Quand ? Quel sera ce jour ?

Pourquoi pas demain matin, lundi 17 mars 2014, Prenez votre voiture. Conduisez. C’est votre droit.

Voir les commentaires (96)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (96)
  • Pourriez vous prouver vos allégations ? Ce serait la moindre des choses.

  • Oui, continuons comme avant, comme si de rien n’était, faisons n’importe quoi dans n’importe quel sens puisqu’il n’y a pas d' »admissions supplémentaires dans les hôpitaux » !
    YIPPEE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Quesiotn à la rédaction : visiblement, vos critères pour pouvoir publier ici ne sont pas bien élevés. Puis-je moi aussi vous envoyer des billets d’humeur ?

    • Vu la qualité du commentaire, je pense que ce sera refusé.

      • Ouch! Je pense que LpV ne va pas revenir.

      • Voilà une réponse qui va dans le sens de LpV.
        C’est donc de cette façon que vous répondez à ceux qui ne sont pas de votre avis.
        Espérons que jamais des gens comme vous ne seront jamais au pouvoir de quoi que ce soit un jour.

        • C’est bien ce que nous appelons de tous nos voeux.

          • ahaha.
            Bel article.
            Bravo.

          • Cet article est nul.

            Aucune proposition, peu d’analyse, un raisonnement douteux, un conservatisme certains, aucune demi-mesure, ne changeons rien.

            Je vis à Lyon, le ciel est bleu au-dessus de ma tête, mais dégradé gris à l’horizon.
            Je reviens de Paris ce week end, même chose.

            Mais oui putain de Parisien, continu à faire le mouton seul dans ta voiture pour 5, dans une ville engorgée, coincée, bloquée, grise, aux façades noires ternis par les dépôt de carbone, surtout pose ton cerveau à la cave, écoute Contrepoint et son avis éclairé et tout-puissant puisque tu es LIBRE. Surtout, non, ne change rien. Profite !

    • Combien de liberté fondamentale devrons-nous encore abandonner pour satisfaire vos fantasmes? Ça vous plait tant que ça de piétiner les droits des gens par pur étatisme?

  • je ne sais pas pour l’ampoule, mais ça mérite une analyse scientifique.
    pour ce qui est de l’appel aux Parisiens de prendre leurs voitures, attention l’appel à la désobéissance civile est punie par la loi…
    mais pour ce qui est du fond des choses, bien sur cette alternance ne résoud rien; il faudra faire comme au Japon et interdire le diesel tout d’abord, avant de s’attaquer sur le long terme aux industries polluantes

    • S’attaquer au diesel et aux industries polluantes, joli programme. Rappelons le rôle dans ces farticules pines des engrais agricoles — toutes ces terres à remettre en jachère –, des centrales énergétiques au charbon — imposons aux Allemands le retour au nucléaire –, des camps de roms et des barbecues-pneus syndicalistes — soyons enfin politiquement incorrects–, et des élections — revenons à la dictature–. Mais ne nous inquiétons pas, pour l’industrie nous sommes sur la bonne voie, indice de production industrielle, base 100 en 2010 : 98.6 en janvier, on a déjà gagné 1.4% !

    • « …attention l’appel à la désobéissance civile est punie par la loi… »

      Et juste interdire ce qui leur passe par la tête sans raison, comme ça, comme une envie de pisser, ça c’est autorisé ? Par qui ? Qui les y autorise ?

    • enfaitpourquoi : « attention l’appel à la désobéissance civile est punie par la loi… »
      ————————
      Et lancer des fausses alertes, c’est un délit passible du pénal.
      Quand est que vous allez en tôle rejoindre votre association de malfaiteurs ?

      enfaitpourquoi : « il faudra faire comme au Japon et interdire le diesel tout d’abord »
      ————————
      Le Japon n’a jamais interdit le diesel, cessez de prendre vos fantasmes mouillés pour de la réalité, : http://data.worldbank.org/indicator/IS.ROD.DESL.PC
      Mentir et encore mentir, ça se résume à ça l’argumentaire de l’escrologiste.

  • J’ai un ami qui possède une voiture et une moto, demain, quelques soient les conditions, il emmerdera les verts et toutes ces conneries.

  • C’est Nick gros tuba qui paye les contraventions de demain ??

  • 23 euros … et immobilisation du véhicule. 700 policiers mobilisés et autant de journalistes, au moins. A l’échelle individuelle, je suggère aussi de mettre le souk dans le métro et le RER, s’il n’y est pas déjà, en bloquant la fermeture des portes au moment où la rame va démarrer.

  • Il y a longtemps que je dis à qui veut l’entendre que cette interdiction de l’ampoule à filament ressemble à de l’escroquerie en bande organisée avec complicité des pouvoirs publics.
    Quant à cet article, hé bien je le diffuse à tout mon carnet d’adresses.

  • il n’y a pas besoin d’etre impoli pour s’indigner.

    • Le mensonge du gouvernement socialiste à propos de la pollution imaginaire est la pire des impolitesses : il traduit son mépris absolu des Français. Les socialistes ne reculeront devant aucune infamie pour faire progresser leurs idées criminelles.

    • Pauvre glandu !… Face à l’ignominie, à la muflerie et à la connerie gouvernementales, il n’y a plus de bienséance ni de « politesse qui tienne !! FOUTONS-LEUR AU CUL !!!

  • Le niveau d’incivisme et d’individualisme chez les libéraux est hallucinant.
    Après avoir avancé des arguments negationnistes sur l’existence de la pollution (c’est à croire qu’ils ne sortent jamais de chez eux ni ne regardent pas le ciel), ils demandent aux automobilistes d’utiliser leurs véhicules pour polluer davantage.
    Bien entendu aucune mention dans cet article sur
    – la gratuité des transports en commun.
    – la permission de ciriculer si on a une immatriculation impaire.
    – la perimission de circuler avec une immatriculation paire à condition d’avoir deux passagers + le conducteur.

    • Pauvre glandu !! (voir ci-dessus). Vous autres ayatollas verts qui adorez la nature sauf quand elle est d’ordre sexuel, vous nous faites chier à un point tel que vous en paierez tôt ou tard le prix. Et il sera sévère… Ah oui, au fait : pardon d’avoir été impoli, mais ça fait tellement de bien, parfois, devant des connards aussi obtus…

    • La gratuité des transports en commun?

      C’est qui qui va payer les conducteurs? Hollande?
      Non ce sont nos impôts!!

      Si je suis seul à me rendre la ou je vais, je kidnappe deux personnes pour les emmener de force avec moi?

      Les socialistes font tout pour nous empêcher de travailler, cette mesure est digne de l’occupation!

      Et pour info, je vais bosser en passant par le périph notemment tous les jours cette semaine, le ciel est totalement bleu, je roule avec les fenêtres grandes ouvertes, et l’air n’avait aucune odeur désagréable. Tout est dans la tête…. Et c’est pas en exgérant le contraste sur 2 photos que ça sera différent!

      • Vous arrive-t-il de faire du sport ? Car sinon vous aurez remarqué la différence.
        Et puis d’ailleurs baisser les seuils des normes en vigueur ne veut pas dire qu’il n’y a pas de pollution !

        • Question intéressante, pourquoi baisser les seuils dans les normes en vigueur, où sont les études scientifiques montrant cette nécessité ? Ne serait-ce pas plutôt parce que faute de transgression, tout un tas d’agences inutiles et d’arguments écolos disparaîtraient ?

        • Vicus : « baisser les seuils des normes en vigueur ne veut pas dire qu’il n’y a pas de pollution ! »
          —————————-
          Personne n’a dit qu’il n’y a « pas de pollution ».
          La lecture et la compréhension, c’est fondamental !

      • D’autant que j’aime toujours ce concept de « gratuité », comme si brusquement, les transports en commun n’avaient plus de coût, comme si tous les agents de la RATP faisaient du bénévolat et comme si nous ne payions pas déjà tout ça soit par nos impôts soit par nos tickets quand nous avons eu la malchance de déjà prendre un abonnement.

        Et comme chacun sait, absolument tous les itinéraires en région parisienne peuvent être effectués par les transports publics. Quelle rigolade franchement.

    • Ouf il y a encore des trucs autorisés ! Heureusement que vous êtes là pour nous informer. Vous n’oublierez pas votre permis de vivre, la prochaine fois que vous sortirez de chez vous surtout.

    • @turnover : je suis libéral mais ne me reconnais en rien dans cet article qui tient plus du beaufisme que d’autre chose. Même si je suis d’accord avec l’idée sous-jacente que ces mesures sont iniques, le libéralisme n’est pas, et n’a aucune raison d’être pro-pollution. Le libéralisme est avant tout un humanisme.

    • @turnover

      « Aucune mention sur la permission de circuler avec le bon numéro ou 2 passagers »

      Oh Maître ! Merci de votre mensuétude. Pourvez-vous indiquer au minable vermisseau que je suis où je doit m’adresser pour solliciter la permission de respirer, de me nourrir et de me chauffer ?

      Dans leur infinie sagesse, les écologistes ont maintenant pouvoir de décréter qui pollue entre le chauffage, l’industrie et les transports. Ils ont de même le pouvoir de décréter qui pollue entre les camions, les bus et les automobiles ainsi qu’entre les taxis, les livreurs, les journalistes et les simples pékins.

      Il ne reste plus qu’à déterminer qui a le pouvoir de décréter entre les différents types d’écolos : ceux qui sont pour ou contre le nucléaire, pour ou contre la croissance, pour ou contre les barrages hydro-électriques et les lignes à THT qui défigurent le paysage.

    • « permission de circuler si on a une immatriculation qui va bien » : comment fait l’ouvrier qui travaille de nuit ? il a le droit d’aller au travail, mais pour rentrer, il fait du stop ?
      « permission de circuler avec le covoiturage » : tous nos voisins travaillent au même endroit que nous ? tous nos collègues habitent près de chez nous ? faut il faire signer un carnet de bord aux covoiturés avec lieu et heure de montée et descente du véhicule pour prouver que si on se fait prendre dans la dernière portion de 300 mètres de trajets, on a quand même transporté 2 individus pendant 20 km ?

  • Pour qui s’intéresse sincèrement à l’histoire de la pollution :

    http://www.citepa.org/fr/pollution-et-climat/2012-09-07-07-06-25

    « Description de la pollution atmosphérique à Paris par Le Begne de Presles, médecin de Jean-Jacques Rousseau : “Paris a une atmosphère particulière en tout temps, excepté pendant les grands vents. Cette atmosphère est formée par un air rendu très pesant par la quantité de corpuscules ou exhalaisons qu’il soutient et que leur poids empêche de s’élever fort haut : c’est ce que forme le nuage dont Paris paraît couvert et enveloppé dans le temps le plus serein lorsque l’on regarde la ville d’un peu loin. Les brouillards que l’on éprouve si souvent à Paris pendant l’automne et l’hiver qui ont si mauvaise odeur, qui font mal aux yeux, à la gorge, excitent la toux, causent des fluxions…..”

    (Merci Bernnard)

    • Et alors ? Si l’air était plus dégueu au XVIIème siècle (rappelons quand même que Londres et Paris étaient bien moins étendues qu’aujourd’hui), on doit se caler sur le pire ? Pas très « nivellement par le haut »…
      Si on n’avait pas pris de mesures pour lutter contre ces pollutions, nous aurions encore des pluies acides.
      Vouloir lutter contre les Verts en niant la pollution, c’est d’une crétinerie sans bornes.

      • « Vouloir lutter contre les Verts en niant la pollution, c’est d’une crétinerie sans bornes. »
        —————————————-
        Le crétin sans bornes ici, c’est celui qui est incapable de comprendre la base de la toxicologie à savoir « la dose fait le poison » et qui confond « nier les catastrophes imaginaires de la pollution, surtout aux niveaux minuscules dans les pays riches » et « nier la pollution ».

        • Quand l’air est tellement vicié que les bâtiments à 500m sont noyés dans le brouillard, je doute que ce soit un bienfait pour mes poumons. Après, que la mesure « circulation alternée » soit stupide, on est d’accord. Mais le discours latent sur ce site, qui consiste à argumenter bêtement contre toute forme de préoccupation pour l’environnement, est insupportable, d’autant que les termes du débat environnemental sont au mieux, mal compris, au pire, volontairement mal interprétés.

          • @Elmar

            D’accord pour les préoccupations sur l’environnement.

            Avant de devenir « écologie » ou « développement durable » par une manipulation sémantique visant à s’auréoler de vérité scientifique (écologie) ou de fait accompli (nécessité de développement durable), l’environnement avait pour moi un sens : la qualité de vie et le compromis entre la santé et la nécessité d’assurer sa subsistence (et celle des autres !) par l’activité économique.

            Ce que je rejette en bloc pour ma part, c’est les discours fallacieux des écologistes. On ressent à chaque fois la volonté de manipulation derrière les arguments, pseudo-études et les décisions. Je n’ai pas de temps à accorder à vérifier chaque étude et analyser le bien-fondé et l’efficacité des mesures. En revanche, un minimum d’esprit critique fait naître des doutes qui tournent vite à la consternation.

            Je me suis souvent dit en suivant un bus que si mes poumons ressemblaient à la face arrière de celui-ci, cela n’était vraiment pas brillant. Mais le problême n’est ni nouveau ni simple et en aucun cas je ne confierais mon avenir et ma santé à des spécialistes auto-proclamés et irresponsables qui voient la pollution la où ça les arrangent pour promouvoir leur idéologie par la manipulation.

            Et ces manipulations sont malheureusement tellement nombreuses et banalisées qu’elles discréditent le véritable débat environnemental.

            • @pragma : on se ressemble beaucoup en fait… et j’ai le même sentiment en lisant les études pondues par les entreprises qui bizarrement trouvent des résultats qui vont étrangement toujours en leur faveur. Et ces manipulations sont malheureusement tellement nombreuses et banalisées qu’elles discréditent le véritable débat environnemental.

              en fait il manque un organisme d’Etat independant pour etudier tout ca…

              concernant votre bus : il faut comparer les émissions de 20 voitures avec un bus (si celui porte en moyenne 20 personnes)

            • « il manque un organisme d’Etat »

              Ca m’étonnerais énormément qu’on manque d’organismes d’état en France. :LOL:

              En revanche, on sais bien avec la cour des comptes ce que l’état fait des rapports qui ne l’arrange pas.

              Croyez vous qu’un inspecteur du fisc prenne pour argent comptant les déclarations d’un entrepreneur ? Quand il n’y a pas d’interférence politique (et arrangement entre amis), une étude d’entreprise truquée ne résiste pas longtemps à une inspection.

              Le problême du diesel est un mauvais choix fiscal fait pour favoriser les constructeurs français (en vain). Comme Peugeot a du plomb dans l’aile et que l’état va y injecter environ 800 M euros, cela relève de l’absurdité de l’interventionnisme de l’état dans l’économie qui soutient et torpille à la fois nos principales entreprises génératrices d’emploi et de revenus d’exportation.

              Le problême des bus est également un problême économique : remplacer un parc existant viellissant et faire l’acquisition de solutions propres mais chères dans un secteur qui n’est déja pas rentable.

              En fait, le problême est toujours le même : l’environnement a un coût élevé et c’est toujours le particulier qui est mis à contribution pour ménager les entreprises. Mais comme le dirigisme économique est toujours inefficace, on paye en plus le prix fort en plus d’une atteinte à la liberté individuelle.

              Mais mon point de vue est simple : l’environnement est un compromis et l’idéologie compromet l’efficacité et donc la part de nos ressources que l’on peut consacrer à l’environnement et à ses problèmes réels et avérés.

          • Elmar :  » Mais le discours latent sur ce site, qui consiste à argumenter bêtement contre toute forme de préoccupation pour l’environnement, est insupportable, d’autant que les termes du débat environnemental sont au mieux, mal compris, au pire, volontairement mal interprétés. »

            Il semble que la grande majorité des intervenants sur ce site supporte très bien l’argumentation crétinoïde. Mieux, ça renchérit à tout va. Risible et fascinant.

            • Bonjour keskidi,

              Venez vous ici pour débattre où simplement critiquer et insulter les intervenants. On se pose en effet la question non pas de la réalité de la pollution, mais de son attribution et de la récupération d’un évênement de courte durée à des fins idéologiques.
              La position de l’auteur de l’article est un brin extémiste, mais pas totalement illogique si on reconnait l’aspect manipulation de la décision gouvernementale.

              Faire la promotion des transports en commun est tout à fait acceptable, mais s’inscrit dans la durée, nécessite des investissements et un compromis sur l’activité économique (moins de possibilité de se déplacer et faire des achats signifie moins de commerce et d’activité en général). Diviser par 3 son coût de transport en faisant du covoiturage est intéressant mais ne s’improvise pas et ne se fait pas au coup par coup ou du jour au lendemain pour cause de pollution. Dans tous les cas, le problème est différent pour chacun, alors que la discrimination sur la plaque d’immatriculation est totalement arbitraire et les passe-droit fort douteux.

              Au final, cette décision est du grand n’importe quoi : attribution exclusive non justifiée du problème aux automobilistes, mesure sans effet réel vérifié, tentative de manipulation de l’opinion.
              Qu’est-ce qui vous permet de traiter de crétins ceux qui n’approuvent pas cette façon de gérer le pays de la part de leurs élus ?

      • la pollution ne justifie pas cette mesure.La pollution est un epouvantail.

    • D’ailleurs ; Elles passent où toutes ces subventions pour la lutte contre la pollution et le changement climatiques et leurs effets ?

      Merci à ceux qui font circuler l’info comme ce lien des plus édifiant indiqué dans votre commentaire !

      http://www.citepa.org/fr/pollution-et-climat/2012-09-07-07-06-25

      Cordiales et solidaires salutations.

      Martine Bourse

  • pour le moment, sur RTL, Philipetti et Chatelle débattent
    à se demander s’il faut être débile mental pour faire de la politique?
    ahurissant!

    • La question, dès lors, est quelle satisfaction certains trouvent-ils à se faire interdire des choses sans raisons, par des gens qui leur sont moralement et intellectuellement inférieurs ?

      • La même satisfaction que certains trouvent dans l’astreinte, l’autoflagellation ou même à l’auto-mutilation. Masochisme, culpabilité, repentance, toutes les manifestations d’une religion qu’est l’écologisme.

    • C’est sûr que « Filipetti débat », il y a contradiction dans les termes ! Une communiste pur jus

  • Chatelle qui associe pollution aux particules, et gaz à effet de serre!
    des flèches.

    mais qui conseille ces clowns?

  • Ce qu’il y a de merveilleux avec les s(oci)alauds, c’est que pour inventer un moyen de faire les poches des autres, là, ils sont incomparables. Pour faire prospérer un pays sereinement, en revanche, c’est une autre paire de manches.
    Le socialiste: celui qui a toujours quelque chose à envier aux autres…

    • Je vends deux poupées gonflables, peu utilisées, pour faire office de passagers dans votre voiture. Prévoir chapeaux, lunettes et quelques vêtements pour qu’ elles fassent plus vrai.

  • Demain, à chaque dose de Ventoline que je vais prendre, j’aimerais mettre une baffe à cet auteur.
    Pas la peine de me répondre….

    • Personne ne vous oblige de vivre à Paris si vous avez la santé fragile. Il existe des coins sains avec de l’air pur dans les montagnes françaises. Essayez le massif des Bauges, par exemple.

    • Il faut quand même être sacrément idiot pour vivre à paris avec une santé pareille.

  • Un bon moyen pour un gouvernement de tester son pouvoir est de soumettre les citoyens à des règles les plus stupides et contraignantes possibles.Si cela marche c’est très encourageant et cela permet d’envisager d’aller encore plus loin dans le totalitarisme et le contrôle des individus. Il est donc vital que les citoyens signifient leur refus afin d’arrêter cette machine infernale .

    • C’est tout à fait ça. Ces mesures arbitraires sont des formidables tests à ciel ouvert pour dresser les gens et les faire obéir à n’importe quelle injonction avec en prime le petit susucre du « combat contre la pollution » pour rationaliser à posteriori l’asservissement et rendre la condition de mouton moins inconfortable. Si les gens qui acceptent de se soumettre voulaient vraiment lutter pour un air de meilleure qualité, ils adopteraient d’eux-mêmes les comportements adéquats sans attendre de risquer une amende pour agir.

  • Le plus ennuyeux selon, moi est l’absence de données fiables tant sur le plan sanitaire qu’historique concernant la pollution.. ce qui rend toute mesure difficile à évaluer…
    ET l’autre gros problème est l’idéologie, le diesel c’est mal…

    On pourrait imaginer que les écolo fassent un méa culpa du genre bon , c’est quand même un avantage du nucléaire…mais non…on sait les problèmes…le reste ne sert qu’ à illustrer ces vérités révélés…

    Et la biomasse c’est bien…

    Le monde est gris..on fait ce qu’on peut on bricole pour tenter d’améliorer les choses en posant des rustines là ou on voit que ça fuit…./SAUF les écologistes…qui savant tout, qui on une autre société clef en main et pour qui ,tout autre mesure que celle qui nous y conduit est mauvaise selon eux…

    it

  • Grosse connerie cette article le nuage de pollution est bien visible sur paris que se sois la tour effeil ou la tour montmartre et oui les asmatique respire mal

    • Et puis aller y changer rien au barrage filtrant vous prendrez 35 euro damende et si vous payer pas majoration 1 fois ,2fois puis sois luicier vien chez vous sois letat prend direct sur votre compte bancaire

    • la « tour effeil », la « tour montmartre », warfff.
      Une illustration parfaite d’un pur produit de l’EdNat : analphabète, dépourvu d’esprit critique et pour couronner le tout, gros mytho.

    • Apparemment, vous ignorez ce que c’est que la brume (haze en anglais). Vous me faites penser à Jean Louis Etienne montrant en Arctique des traînées manifestement d’origine volcanique provenant sans doute des Aléoutiennes et les attribuant à la satanique activité humaine.
      Quant à l’amateur de ventoline, faut-il lui apprendre que les plus puissants allergènes sont d’origine naturelle: ce sont les pollens.

    • On ponctue la lecture de ton commentaire par un grand éclat de rire…

      • Scaletrans le docteur ! Allez y vous savez rien sur les gaz échappement tout est de lintox a vos yeux. Bande de blaireau si ca vous infecte pas alors sa touche personne .apparement vous etes sacré inteligent ya un bilangue et lautre parle de ednat postuler dans vos ville pour le poste de maire les gars vous avez vos chance

  • j’ai écrit hier un billet sur mon blog relatif à l’usage abusif des statines que les médecins traitants se pressent de prescrire parce que le seuil « acceptable » du cholestérol circulant a été abaissé de 3 à 2 grammes par litre (je suis encore dans les vieilles mesures) et je trouve ça scandaleux !
    Les curieux peuvent lire mon billet : http://jacqueshenry.wordpress.com/2014/03/15/effet-placebo-ou-methode-coue/
    Mais ce n’est pas tout, les arguments avancés par le ministre de l’environnement et de l’énergie (ancien faucheur d’OGM amnistié car fiché par la police et promu ministre, faut-il le rappeler) sont totalement délirants. Il s’agit de fausses informations qui entrent dans le cadre de la désinformation systématique dont le gouvernement socialo-écolo-marxiste actuellement au pouvoir est devenu maître. Je viens de laisse sur mon blog un long billet qui décrit exactement ce qui se passe en France en ce moment à propos d’un ouvrage d’Eric Hoffer et je vous conseille de lire ce billet car il décrit de manière implacable les agissements de la clique d’escrocs au pouvoir actuellement en France :
    http://jacqueshenry.wordpress.com/2014/03/16/reflexions-sur-le-vrai-croyant-deric-hoffer/

  • Si on regarde la liste des exemptes c’est marrant, c’est presque exactement une liste de potes du gouvernement.En fait presque tout le monde va rouler sauf les memes qui payent les impots, entreprennent, etc.

    • La pollution nest pas la et faut pas prendre de statine contre le cholestérol . Ne mettez plus vos ceintures dans votre voiture sa sert a rien arreter de mettre des condom sa protege en rien des mst a partir de 100db cest pas dangereux pour loreille arreter de manger de la viande rouge vous risquez des maladies cardiovasculaire tout remettre en question cest bien mais ouvrer pas des topics a la con pour engrainer les vos ideo!!!

  • Les seuils d’informations et d’alertes concernant les particules fines ont bien baissés entre les deux dernières directives gouvernementales de 2007 et 2011.
    Mais, celle de 2011 ne fait que reprendre les taux fixés par l’Organisation Mondiale de la Santé … en 2005.
    Plutôt que de fixer directement les taux préconisés par l’OMS, les instances gouvernementales françaises semblent avoir préféré utiliser un palier intermédiaire, probablement pour laisser le temps aux divers acteurs (industries, constructeurs automobiles, pétroliers, etc..) de réagir.
    Si la France s’était directement inspirée des seuils de l’OMS dans sa directive de 2007, il est fort probable que nous aurions été très souvent en période d’alerte maximum !

    • Et pourquoi on prend nos ordres de ces bureaucrates internationaux ?

      • Je ne crois pas que ce soit une obligation de suivre les directives de l’OMS. Cela pourrait devenir des « ordres » en passant par les instances européennes.
        L’OMS n’est que partiellement constituée de bureaucrates. Je connais personnellement une gynécologue qui avait brillamment réussi ses études, et qui a préféré oeuvrer dans le cadre d’une organisation internationale plutôt que d’exercer comme le plus grand nombre. Il y a, certes des postes administratifs et politiques dans cette organisation, mais je crois que la plus grande partie des membres agissent en âme et conscience pour le bien commun.

        • « mais je crois que la plus grande partie des membres agissent en âme et conscience pour le bien commun. »

          J’en suis également persuadé. Et tout le problème est là.

  • Où trouver de l’argent avec le consentement de la grande masse de la population ?
    Il semble qu’un test est en train de se faire !
    Continuer dans ce sens et accepter que l’on se serve de sentiments écologiques est la porte ouverte à toutes les taxes injustes ! Car, oui, je serai pour s’il y avait une preuve scientifique (non basée sur des statistiques qui ne sont pas des preuves et que l’on peut manipuler) qui démontrait de façon formelle la létalité de ces particules.
    Savez-vous que le bitume est composé de résidus de distillation de pétrole et que des fines particules de ce bitume sont soulevées par nos déplacements que ce soit en à pied, à cheval ou en voiture, à vélo ou à moto ?
    Doit-on taxer tout le monde pour que l’air soit respirable ? On pourrait en prendre le chemin en faisant des statistiques qui démontrent que même, sans voitures, la quantité de particules augmente avec la population !

    • « Car, oui, je serai pour s’il y avait une preuve scientifique (non basée sur des statistiques qui ne sont pas des preuves et que l’on peut manipuler) qui démontrait de façon formelle la létalité de ces particules. »
      ——————————
      L’EPA a fourni la preuve grâce à UNE expérience (illégale) sur quelques cobayes humains. Et elle a trouvé que l’inhalation de particules fines a causé la tachycardie sur UNE personne, obèse et asthmatique (si si, véridique !!!) ce qui a conduit à écourter l’expérience.

      Eh oui, c’est aussi risible que ça, la « science » des particules fines, je n’invente rien. Molière avait son malade imaginaire, nos politocards leur mal imaginaire. Sauf que Molière savait que c’était juste pour rire. C’est ce à quoi on en est arrivé quand la science est sous le contrôle des bureaucrates.

      • C’est un peu comme si on faisait une étude toxicologique sur les cacahuètes avec des allergiques à l’arachide, quoi.

  • Et dire qu’il y en a qui docilement se sont bien organisés pour ne pas prendre leur voiture ce matin. C’est quoi leur prochaine obéissance : Couvre-feu à 20h ? Signaler son voisin qui arrose ses fleurs au mois d’août ? Dénoncer un ami qui fait une bonne flambée dans sa cheminée ? Signaler sa religion à la préfecture ? Il suffit de décréter …
    Ah c’est beau le « bien-être collectif » au détriment du bonheur individuel …

  • C’est tout à fait vrai ! organisons-nous pour faire durer les embouteillages le plus possible, faisons tourner nos moteurs à la moindre occasion, même sur les parkings : la lutte contre la pollution, c’est un truc de Bolcheviks. Veulent-ils nous faire sortir de nos voitures pour nous larder de coups de couteaux ? Dans le doute, abstenons-nous d’en sortir. Dormons dans nos voitures, chauffage à fond, lumières allumées, moteur en route. Et bien sûr avec une arme chargée dans la boite à gants. A noter que personne ne pourra nous interdire de fumer dans nos voitures, donc allons-y allégrement sur la cartouche de clopes. Liberté, liberté chérie ! Bien sûr toute autre usage de drogues et/ou produits chimiques à la dangerosité éprouvée doit également être encouragé, la seule règle étant d’écouter toutes nos envies. Du moment que la voiture ne roule pas, il n’est pas interdit de se shooter à l’éthanol et de manger du goudron chaud. Donc faisons-le, et merde aux lois liberticides ! De toutes façons, si la pollution tue les vieux, les malades et les enfants, c’est très bien; ce sont des improductifs. Ils n’ont qu’à se débrouiller eux-mêmes pour se protéger sans passer par l’Etat. D’ailleurs, les gaz d’échappements sont en fait excellents pour la santé, on ne le dit pas assez souvent. Personnellement j’en respire directement de grandes bouffées, le tuyeau d’échappement profondément enfoncé dans la bouche, et ça fait un bien fou, j’encourage tous les fans de ce blog à le faire, ils se rendront compte de tous ces bienfaits naturels des hydrocarbures pour la santé, bienfaits que la propagande crypto-marxiste nous cache bien évidemment. Par ailleurs, si loi il doit y avoir, je préconise l’interdiction de tout matériel faiblement polluant, car il est évident que les vélos ne font pas gagner assez d’argent aux industriels que nous sommes, par rapport à des véhicules complexes, lourds, fragiles (car bourrés d’electronique gadget) et bien sûr accros au pétrole. Manquerait plus que les gens redeviennent autonomes et utilisent leur corps pour se déplacer ! A ce compte-là ils auraient vite fait d’avoir un comportement rationnel et de mutualiser leurs moyens, et pourquoi pas du covoiturage ou des transports publics tant qu’on y est ! Merci à ce billet de remettre les choses à leur place pour éviter cet effroyable scénario, qui relève bien heureusement de la science-fiction. Vive le Diesel ! le particules ! la fumée toxique ! et surtout VIVE LA LIBERTE d’empoisonner qui on veut, quand on veut, sans faire de détail ! Je vous laisse, je vais vaporiser du DDT dans la rivière d’à côté. Bisous.

  • On nous habitue à la dictature !

    Les fumeurs furent interdit de partout sans même laisser (ou créer) des espaces de droit pour tous citoyens… Comme des pestiférés. Mais ; les fabricants peuvent imposer l’ajout au tabac de centaines de substances nocives et qui ne sont utiles qu’à maintenir la dépendance.

    Aujourd’hui ; La mise en place inopinée à rapporté les bénéfices de plus de 4 000 amendes par ce que ceux qui doivent bien gagner leur pain n’avait pas le « bon » numéro de plaque numérologie et que les transports en commun sont hyper saturés depuis des années (dont seul les transports servant les projets du  » Grand Paris » sont en projet de développement.

    Alors que l’on réduit « le peuple » de plus en plus au rôle d’un « consommateur au service de la croissance » les bénéficiaires politiques ou financiers ne changent rien alors que ce sont eux qui font « produire » sans accepter d’anticiper et assumer les conséquences… C’est de la dictature !

    Qui décide et peut intervenir sur le laisser faire politique et l’inconscience des fabricants ? Pas ces 4 000 pauvres premières victimes de cette mesure soit disant « anti-pollution » !

    Et les entreprises et activités polluantes ont été sommés de stopper leurs activités aujourd’hui ?

    C’est donc encore un racket organisé au dépend du simple contribuable.

    Martine Bourse

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pour le porte-parole de l'Élysée Olivier Véran :

« Il faut réguler les jets privés […] les symboles sont importants… »

https://twitter.com/franceinter/status/1561966255179014144?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1561966255179014144%7Ctwgr%5E56ca06b3afddf835f84b43efe26250820d7e256a%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.radiofrance.fr%2Ffranceinter%2Fpodcasts%2Fl-invite-de-8h20-le-grand-entretien%2Fl-invite-de-8h20-le-grand-entretien-du-mardi-23-aout-2022-9777670

Je deviens très pessimiste quand j’e... Poursuivre la lecture

Depuis le 1er janvier 2022, les fournisseurs d'accès internet et opérateurs mobiles (Orange, Bouygues, Free et SFR) doivent communiquer aux consommateurs les émissions de gaz à effet de serre en lien avec leurs usages internet et mobile. Mais attention, sur-informer rime aussi avec danger !

Oui, Internet ça pollue !

À destination des abonnés (soit tous les consommateurs français), cette information doit servir un objectif de « sensibilisation à l'impact de leur activité et leur consommation numérique sur l'environnement et le climat »... Poursuivre la lecture

Par Jon Hersey. Un article de la Foundation of Economic Education

Fionn Fereira a grandi sur la majestueuse côte sud de l'Irlande, mais à l'âge de douze ans, il a remarqué un étrange reflet dans l'eau. Il était causé par les microplastiques, de minuscules particules de plastique ne dépassant pas 5 mm de long, et dont personne ne savait comment se débarrasser.

Ces microplastiques correspondent à la fin du cycle de vie connu des produits en plastique omniprésents dont nous sommes devenus dépendants : bidons de lait, récipients à c... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles