Nouveau record absolu pour la banquise antarctique

Publié Par Contrepoints, le dans Environnement

L’étendue de la banquise antarctique à la fin juillet était la plus grande jamais enregistrée pour cette date, ayant atteint 18.077 millions de km^2.

Par Paul Homewood pour la Global Warming Policy Foundation.

L’étendue de la banquise antarctique à la fin juillet était la plus haute jamais enregistrée pour cette date, ayant atteint 18.077 millions de km^2. Le record précédent de 17.783 a été établi en 2010, alors que la moyenne de 1981-2010 était de 16.869.

 

L’étendue de la banquise a été au dessus de la moyenne toute l’année et, d’après le National Snow and Ice Data Center des États-Unis NSDIC, est désormais en dehors de la bande de deux écarts types.

La surface de banquise continue également d’être bien au dessus de la moyenne.

 

—-
Sur le web
Traduction Contrepoints.

Banquise antarctique, record maximum absolu

Interview de Drieu Godefridi pour la sortie du livre « Climat 15 Vérités qui Dérangent »

  1. Hahaha, et ils en disent quoi les écolos maintenant?

    1. Ils vont dire que c’est à cause du réchauffement climatique !!!

      1. Attention, le « changement climatique », le réchauffement c’est passé de mode.

      2. hippolyte canasson

        @Zendog,

        bien sur que c’est à cause du réchauffement,
        tout le monde sait qu’en été plus il fait chaud plus il y a de glaçons!!

        1. Dans l’hémisphère sud, c’est l’hiver !

          1. @Phil
            Oui, mais c’est l’hiver tous les ans, à la même époque :-)

          2. Oui mais les glaçons s’étendent jusque dans nos verres dans l’hémisphère nord.

    2. Les écolos vont simplement ignorer cette information, comme toutes celles qui ne vont pas dans leur sens.

    3. j’aimerai tellement que tu puisse vivre encore 100 ans pour qu’un jours tu puisse te dire  » putin j’ai été con en 2013 :/  » .

  2. Les réchauffistes ont réponse à tout !

    L’abominable chaleur dégagée par les pratiques criminelles de l’être humain se tapissent actuellement au fond des abysses océanes :-)

    Et comme nous n’irons pas voir …

  3. Plus large sûrement, mais plus de glace ?
    Peut-être pas…
    Ah et théorie intéressante pour expliquer cela :
    http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/climatologie-antarctique-fonte-glaces-explique-expansion-banquise-45626/

    1. il y a au contraire dans l’hemisphère nord une fonte très inquiétante de la banquise qui donne raison aux experts du GIEC
      Cet article de Contrepoints est de l’enfumage

      http://recherche.lefigaro.fr/recherche/access/lefigaro_fr.php?archive=BszTm8dCk78atGCYonbyzl8CiLhGGDDIxBiAhPWA2X8%2BSO2vaNHWGOyF%2By8MsNinu2IGtjAq08M%3D

      1. Heu… Vous confondriez pas arctique et antarctique ?
        Là, on parle ce ceux qui marchent la tête en bas, et ils se les gèlent !

        1. Merci Trabuc d’avoir pourri ma réponse avec votre lien ! -_-

      2. Pourquoi pas en effet aborder la question d’un éventuel « enfumage », n’ayons pas peur des mots n’est-ce pas ? Voir ceci :

        http://news.bbc.co.uk/2/hi/7139797.stm

      3. Quant à fonte « très inquiétante » de la banquise artcique, en quoi « très inquiétante » ?

        http://www.ijis.iarc.uaf.edu/seaice/extent/Sea_Ice_Extent_L.png

      4. Question enfumage, votre lien tient le pompon ! Tout d’abord, des journalistes et scientifiques sans honneur ont exploité le fait qu’un énorme ouragan a fracturé la banquise en Août 2012, si bien que la glace en morceaux n’était plus « vue » par les satellites. Cette banquise s’est reconstituée en un temps record en Septembre (on voit très bien le pic sur le graphe). Quant au recul estival 2013, il est dans la moyenne, sans plus.
        Au lieu d’aller chercher des infos pourries dans les me(r)dias, les gens de bonne foi pourront s’informer en Français avec Pensée Unique: http://www.pensee-unique.fr/ et Skyfall: http://www.skyfall.fr/
        Dzans les deux cas, on y rencontre de véritables « pointures » scientifiques qui n’ont aucun conflit d’intérêt tels que liens avec le nucléaire, le GIEC, les subventions au laboratoire… ou la ligne éditoriale confondant science et idéologie.

        1. @scaletrans
          Bien dit. Merci

      5. Tu confonds le nord et le sud, et ton message est l’archétype de la communication des réchauffistes: la moindre statistique de réchauffement « prouve que le GIEC a raison », et on ignore absolument toutes les stats de refroidissement.

        D’ailleurs, je suis persuadé qu’on n’aura aucun article sur ce sujet dans les journaux français, alors qu’on a systématiquement des articles idiots de réchauffistes en une, comme un torchon qui prétendait analyser des températures globales précises à 0,1°C sur 1400 ans.

      6. @trabuc
        1) L’été dernier, la fonte de la banquise boréale a été particulièrement forte à cause d’un cyclone intense début août, qui a cassé et dispersé la glace, favorisant ainsi sa fonte.
        2) Cet été, la fonte de cette banquise est bien moins importante que les années passées. Voir : http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/current.area.jpg
        3) De toute manière, comme Tglobale est stable depuis 1997, aucun événement climatique ne peut être imputé au RC puisque, comme dirait ce bon monsieur de La Palisse, il n’y en a plus depuis 17 ans, ha!

      7. hippolyte canasson

        @trabuc,

        Nostradamus et Paco Raban sont membres de le GIEC ?

    2. Merci pour cette info scientifique.
      Une explication scientifique modélisée vaut plus que tous les blablas.

  4. Peut être parce que le pôle Nord et le pôle Sud ne fonctionnent pas de la même manière ?
    Pourquoi ne parlez vous pas de la vitesse de glissement des glaciers qui augmente ? Des circulations d’eau douce / salée froide / chaude qui changent ?
    Il ne faut pas se contenter des faits qui ne vont que dans son sens, comme le font les adeptes du réchauffement climatique d’origine anthropique !

    1. Vous avez raison qu’il faut les infos des deux sens (ou plutôt du nombre infini de sens). La situation réelle actuelle c’est : Libé, Le Monde, Le Figaro, Ouest France, Les Echos, le Nouvel Obs, Le Point, L’Express, et toute la presse écrite, France Inter, France Info, Europe 1, RTL, RMC et toute la radio, France 1-2-3-4-5-24 etc., TF1, LC1, M6 et toute la télé, HufPo, Rue89, Atlantico etc. et tous les sites infos web, qui donnent une seule version des choses de façon 100% déséquilibrée d’un côté, et Contrepoints qui rééquilibre de l’autre. Quel serait l’intérêt que ce dernier réïtère ce que tous les précédents listés ci-dessus déversent en quantité industrielle ?

      1. Aucun.
        C’est pour ça qu’on vient rigoler sur Contrepoints…

        1. Tiens, philippulus, vous êtes là !
          Vous êtes attendus sur ce fil pour nous donner quelques explications, si vous le voulez bien :
          http://www.contrepoints.org/2013/08/02/133150-non-le-pole-nord-nest-pas-devenu-un-immense-lac#comment-486069

        2. Ah, cher ami, et vos sources et liens sur les « 95% » de glaciers de la planète qui reculent, vous nous les avez mis où ? C’est que je compte sur vous pour m’informer, moi.

          1. Mon dernier post sur le fil concerné par les 2 commentaires précédents (Ray et Nicky) commençait par « clap de fin ». Si vous voulez réellement creuser le sujet, ne vous gênez surtout pas, mais pour ma part je n’ai rien à ajouter.

          2. Mince. Chiffre insubstancié, alors ? Je n’en reviens pas.

          3. @philippulus
            Vous voulez dire que vous n’êtes pas en mesure d’étayer vos propos ?
            Comme c’est dommage.

      2. Je ne sais pas, l’honnêteté intellectuel, ce que n’ont pas tous les « médias » que vous avez vous même cité… Ce n’est pas parce que ces derniers ne prennent pas la peine de réfléchir et de fournir des informations de qualité, qu’il faut se permettre de faire de même dans l’opinion inverse par soucis d’équilibre !

        Évidemment je ne demande pas à Contrepoints de devenir un site de vulgarisation scientifique, mais je ne vois pas l’intérêt de prendre une info que l’on ne trouve pas sur certains médias (les sites spécialisés partagent généralement ce genre d’info…) et de simplement dire : « Regardez, ça il n’en parle pas, ! ».

        1. A quel point neutralité et honnêteté sont-ils synonymes ?

    2. Rien que le fait suivant: l’Antarctique est un continent, Arctique est un océan. D’autre part, certains scientifiques parlent d’une « bascule polaire ».
      Aucun des journaux cités par Nick plus bas ne parle des records de froid et d’enneigement dans l’hémisphère Sud en ce moment.

  5. Voir la réponse de Nick ci-dessus.

  6. Pourquoi ais-je l’impression qu’aucun média mainstream n’en fera JAMAIS état ?

    1. Il est faux de dire que Contrepoints ne partage pas les conclusions du GIEC et des scientifiques dits réchauffistes,.car Contrepoints est persudé de détenir des preuves qu’ils sont dans l’erreur.
      En réalité,Contrepoints n’auraient jamais combattu les thèses du GIEC si l’affaire avait été purement scientifique.
      Mais la véritable raison de l’engagement de Contrepoints contre le GIEC, c’est qu’il faut financer la lutte contre le réchauffement climatique et instaurer des taxes.

      Le combat de Contrepoints n’est donc qu’une piteuse réaction épidermique de gros radins.

      1. Être radin avec son propre pognon, c’est beaucoup plus honorable que d’inventer des prétextes fallacieux pour faire les poches du voisin.

      2. Au lieu de chercher des explications tordues sur les motivations de Monsieur Contrepoints, vous ne pourriez pas simplement reconnaitre que l’antarctique bat des records d’extension de banquise ???

        Pour ma part, je conclus qu’il s’agit encore d’une preuve de l’échec de la théorie du RCA, vous n’êtes pas obligé de suivre mais ça commence à sentir le brûlé pour le GIEC.

        Mais c’est vrai que je suis un gros radin, comment le savez-vous ?

        1. Ou que l’Antarctique s’étale ?

        2. Bonjour Franck
          « Ca risque d’être un peu dur pour les gens de Contrepoints »
          En effet l’accès n’est pas libre lololol

        3. Peu de gens sur Contrepoints appartiennent effectivement au monde de la recherche… Plus qu’à trouver un article de vulgarisation sur cette publication !

        4. « Here we show that accelerated basal melting of Antarctic ice shelves is likely to have contributed significantly to sea-ice expansion.  »

          Faut avoir un sacré culot pour prétendre des trucs comme ça…

          La suite :
          « Specifically, we present observations indicating that melt water from Antarctica’s ice shelves accumulates in a cool and fresh surface layer that shields the surface ocean from the warmer deeper waters that are melting the ice shelves. »

          Et hop, un petit coup d’ordinateur :
          « Simulating these processes in a coupled climate model we find that cool and fresh surface water from ice-shelf melt indeed leads to expanding sea ice in austral autumn and winter.  »

          Et le plus énorme :
          « This powerful negative feedback counteracts Southern Hemispheric atmospheric warming.  »

          Ca a un nom cette manière de fonctionner, ça s’appelle de la « science pathologique »…

      3. @trabuc
        Je pense que vous vous fourvoyez. Au delà de la « radinerie » que vous pointez, il y a fondamentalement un positionnement idéologique. Vous pouvez consulter tous les fils traitant de sujets ayant un rapport plus ou moins direct avec les questions « écologiques », vous y trouverez une constante que je vous laisse identifier.

      4. Combien d’emplois ,Trabuc, as-tu généreusement créé dans ta vie pour critiquer les gens?

      5. C’est quand on est à court d’arguments qu’on attaque ad hominem. toujours la même chose avec les réchauffistes.

      6. je n’arrive pas à faire le rapprochement entre trabuc et trou du cul. Y a t il une subtilité ?

  7. La preuve du réchauffement c’est que cela refroidit !
    C’est, à peu de choses près, ce que l’on peut entendre.

  8. Oui, données mondiales (global veut dire autre chose en Français, mais bon) :

    http://www.climate4you.com/images/NSIDC%20GlobalArcticAntarctic%20SeaIceArea.gif

  9. Contre toute attente, on s’aperçoit que dans l’histoire de la Terre la hausse du taux de CO2 suit avec un retard de 1000 ans la hausse des températures, alors qu’elle devrait la précéder si elle en est à l’origine. Ah oui, mais c’est parce que la relation de causalité fonctionne dans les 2 sens : le CO2 réchauffe l’atmosphère, et le réchauffement libère du CO2.

    Contre toute attente, le réchauffement s’est arrêté depuis 15 ans. Ah oui, mais c’est parce que la chaleur s’est emmagasinée dans les océans. On a oublié les océans dans les modèles, c’es ballot.

    Contre toute attente, la banquise antarctique s’étend à un niveau record. Ah oui, mais c’est à cause d’une rétroaction négative. La glace qui fond donne de l’eau douce qui ralentit elle-même la fonte de la glace.

    Les climatologues du Giec sont très forts pour expliquer le climat, mais ce qui serait encore mieux, ce serait de le prévoir. Ah oui, mais des fluctuations sur 15 ou 20 ans c’est normal. Ce qui compte c’est la tendance à long terme. Ça tombe bien ils seront à la retraite.

    On rigole bien, mais la plaisanterie a peut-être assez duré.

    1. Le retard habituellement avancé est de 800 ans… Et les variations climatiques passées ne sont pas imputées à l’évolution du CO2 atmosphérique, mais à des cyclicités solaires et terrestres et à des événements tectoniques et volcaniques. Le CO2 intervient alors comme un marqueur de ces changements et comme une cause de second ordre : au même titre que si l’on décèle un refroidissement après une immense éruption volcanique, on n’accusera pas les poussières et les cendres d’avoir conditionner l’ensemble des événements climatiques !

      Et qu’avez vous à répondre vis à vis du phénomène de « rétroaction négative » en Antarctique ? Votre unique argument est-il « ah non ça vient du GIEC » ?

      Personnellement, on devrait plus sérieusement regarder du côté de la cyclicité solaire qui explique très bien les derniers événements climatiques que l’Homme a connu…

      1. La météorologie, qui est l’étude du temps qu’il fait et de son évolution sur un période de quelques jours, est une science qui mérite le plus grand respect, car elle a prouvé sa capacité de prédiction : on peut prédire le temps qu’il fera 5 ou 6 jours à l’avance.
        La climatologie, qui est l’étude des climats et de leur évolution sur de longues périodes, n’a pas encore prouvé sa capacité de prédiction. Ça viendra peut-être un jour. Ou pas, s’il s’avère que la complexité des phénomènes dépasse nos capacités de calcul.

        Pour l’instant en tout cas, les prédictions des modèles climatiques ont échoué : le plateau de températures mondiales observé aujourd’hui se situe en-dessous des températures prévues par les modèles, et même en-dessous de leur intervalle de confiance.
        Concernant l’Antarctique, peut-être l’explication sur la rétroaction négative est-elle exacte, mais nous ne le saurons que lorsque les modèles qui l’intègrent sauront prédire le futur.
        Quant à ce que vous dites sur les variations climatiques passées, c’est vrai, mais dans le film d’Al Gore c’est bien présenté sous la forme « le CO2 a toujours provoqué le réchauffement de l’atmosphère, regardez les deux courbes », et c’est ce film qui est encore projeté dans les écoles.

        1. regardez les deux courbes

          était l’argument principal des scientifiques étudiant le climat, pas seulement en mode « communication à l’intention du grand public », mais aussi et surtout en mode « conférence à l’intention des non-spécialistes ayant une formation scientifique », il y a une quinzaine d’années. Je ne parle donc pas ici de vulgarisation bas de gamme au JT!

          L’argument principal s’est effondré. Mais la thèse tient bon, et la confiance en cette thèse a augmenté.

          Remarquez, cela se peut, en théorie. On peut trouver de meilleurs preuves d’une chose tout en réfutant les anciennes preuves.

          Mais une discipline qui laisse tomber sa principale observation n’est pas du tout une discipline mature, et faire croire au consensus-fait établis-la science est « settled », c’est de la grosse farce.

          On ne peut pas sérieusement se baser sur une discipline aussi inaboutie pour changer toute la société, ce qu’imposerait de diviser par 4 les émissions de GES.

    2. On appelle cela du charlatanisme.
      Quand on commence à sortir des excuses vagues et invérifiables en se servant du conditionnel pour justifier le fait que la réalité ne colle pas à la théorie, c’est qu’on a affaire à une grosse arnaque.
      De toutes façons, s’il était question de science, ça se saurait.

      1. Pourtant la gravimétrie, les photos satellites, les relais GPS permettent d’avoir une vision plutôt intéressante de l’Antarctique… De nouveaux éléments nécessitent une nouvelle théorie, c’est comme ça que fonctionne la science. Quel intérêt de rejeter tout en bloc à partir du moment ou un résultat nécessite une remise en question ?

        Et merci de ne pas négliger le travail effectué par tous les scientifiques qui ne font pas parti de ce monstre politico-médiatique qu’est le GIEC !

        1. Voyons, depuis quand il est question de science dans ces débats ?

          La science dans ces débats n’est qu’une source d’argument permettant aux partisans de camper sur leurs positions et de se rassurer sur le fait qu’ils ont choisi le bon camps…
          Vous croyez vraiment qu’il est question de science ? Il y a énormément d’ad hominem, de dénigrements, de remarques vexatoires, de la joute verbale…
          Quant à la remise en question, aucune des partis ne devrait y déroger.

  10. Et nouveau record également pour la banquise du pôle Nord !!!

    « Le diagramme montre que la banquise de cette année est environ de 5.2 millions de km carré. L’année dernière c’était environ 3.5 millions de km carré. C’est une augmentation de presque 50 %! ».*
    « C’est 19000 fois Manhattan en plus! »

    Les théoriciens du « réchauffement climatique », du CO2 mortel pour la planète, etc. ont une fois de plus tout faux !

    Combien d’années faudra t-il encore pour que nos médias officiels hexagonaux disent aux français que tout ce « réchauffement climatique » n’était qu’une vaste fumisterie ?

    *http://notrickszone.com/2013/08/06/danish-meteorological-institute-arctic-sea-ice-now-1-7-million-square-kilometers-over-last-year/

    1. Bon toussa c’est bien jolie vos jolies dessins, mais je pense que c’est mal partie pour un réchauffement de 6° en 2100 et Manhattan inondé itou.
      Bon je suis septique, il y aura peut-etre un petit qqchose, 1° ou 2° de plus, menfin de là a nous imposer des mesures delirantes il y a un pas.
      Surtout que personne n’en sait rien.

    2. Ce n’est même pas un raisonnement.
      Les 3,5 millions de km^2 de 2012, c’est à la mi-septembre. Le 06/08/2012 la superficie de la banquise arctique était de 5,9 millions de km^2. Donc si on prend le chiffre de 5,2 millions de km^2 avancé par « LeBoss » (!!) pour le 06/08/2013, on aurait en fait un recul de 700 000 km^2 par rapport à 2012. Alors ?

      1. Selon ce graphe (http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/current.area.jpg), où voyez vous un recul en 2013 par rapport à 2012 vers le 6 août ?

        1. Euh, sur ce graphe on ne voit rien d’autre que des maximas et des minimas qui ont fichtrement tendance à baisser, mais bon c’est vous qui voyez. Par contre sur les graphes disponibles sur le site mis en lien par Frank, on peut aisément comparer l’étendue de la banquise à LA MÊME DATE entre deux (ou plusieurs) années.

      2. @philippulus
        « Alors ? » … Alors, parfois ça monte, parfois ça baisse … en fait, c’est essentiellement variable, et cela a toujoiurs été. C’est le monde du REEL, pas celui des MODELES. Il va falloir vous y faire.

        1. Ah, PapyJako, ça c’est du solide, du coriace, de l’expert en « je ne me mouille pas avec les chiffres, ça va pas le faire », donc je fais dans le flou stylisé qui ne veut rien dire mais qui ne prête pas à contestation argumentée puisqu’il n’y a rien (au sens littéral) à contester.

          1. C’est édifiant de venir lire les commentaires de ce blog, venant du monde scientifique. Pas l’ombre d’une argumentation solide ou d’une référence correcte. Si ce blog s’estime être représentatif du monde climatosceptique, et bien permettez moi de vous dire que la teneur moyenne des commentaires est tout simplement médiocre. Mais bon, personne ici ne semble vraiment se soucier de la déontologie scientifique.

          2. @franck
            merci pour votre commentaire condescendant… et injuste car Contrepoints n’est pas un blog scientifique et n’est nullement un blog climatoseptique, c’est un site libéral.
            Les gens ont la liberté d’expression, et cela l’air de vous gêner.
            Sans rancune 😉

          3. @Franck
            En quoi les remarques de certains internautes violeraient la « déontologie scientifique » ??

          4. Ah phillipulus, que j’aime vous entendre parler de « contestation argumentée » :-)

    3. quelle moyenne ? Celle qui a été décidée d’après l’extent le plus grand ?
      Car c’est comme ça que ça fonctionne au GIEC, de même qu’on baisse les températures d’avant 1950 pour relever les plus récentes (le graphe est bien connu d’ailleurs).

  11. Fraicheur cet été dans l’Arctique par rapport a la moyenne de 1958 a 2013
    http://ocean.dmi.dk/arctic/meant80n.uk.php

    Danish Meteorological Institute: Arctic Sea Ice Now 1.7 Million Square Kilometers Over Last Year!

    http://notrickszone.com/2013/08/06/danish-meteorological-institute-arctic-sea-ice-now-1-7-million-square-kilometers-over-last-year/

  12. Les trolls du RCA sont de sortie ce soir. Vous en faites pas les gars, vous êtes grillés. En fait, c’est une façon de parler vu ce que prévoient certains spécialistes du Soleil, Russes en majorité: rien d’autre qu’une baisse significative des températures pour les trente ans à venir.

  13. Bien sur que l’Antarctique s’étend, dans des proportions jamais égalées, et c’est précisément en raison du changement climatique, pourquoi tant de mauvaise foi ?

    1. Bah vu que le changement climatique est la cause de tout et de son contraire, du grossissement des animaux à leur rétrécissement, de la migration des morues à la prolifération des moules bleues en passant par la hausse de la prostitution (si si, véridique, c’est la « science » climatique qui le dit), ce serait étonnant qu’il n’élargisse pas l’Antarctique : http://www.skyfall.fr/?page_id=7

      Avec le changement climatique, c’est pile tu gagnes, face ils perdent, pas étonnant que les charlatans veulent tous jouer. Mais hé, c’est la « déontologie scientifique » à la mode réchauffiste.

      1. C’est vraiment ridicule comme raison, et c’est aussi ne rien comprendre au changement climatique.

  14. C’est bon pour les vendeurs de climatisation.

  15. Ce serait bien d’éviter de prendre de lamentables organisme de propagande, faussaires de surcroit, au financement plus qu’obscurs, pour des sources scientifiques. Vous décrédibilisez sérieusement Contrepoints.

    Références :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Global_Warming_Policy_Foundation

    Quand aux pôles, ils ont sans doute encore un rôle à jouer :

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/08/10/avec-le-rechauffement-les-especes-marines-migrent-vers-les-poles_3459827_3244.html

  16. Pour éviter d’écrire trop de conneries sur le climat, vous pouvez déjà lire ceci

    http://objectifterre.over-blog.org/article-quand-les-climatologues-du-giec-commencent-a-s-exprimer-librement-119468115.html

    « Dans l’ambiance très émotionnelle du débat climatique actuel, il est presque impossible d’avoir un débat intelligent et équilibré sur les différents points de vue. Si vous n’adhérez pas aux catastrophes climatiques telles que celles évoquées récemment par la Banque Mondiale, on vous met dans la boite des négationnistes et on vous accuse de défendre les intérêts de l’industrie pétrolière ou bien on vous accuse d’être un homme d’un âge avancé et donc incapable de comprendre les préoccupations des jeunes générations. »

    C’est pourtant un éminent scientifique, fondateur et collaborateur du GIEC qui le dit.

Les commentaires sont fermés.